Journal collaboratif perpective 2014

1,049 views
783 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,049
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
10
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Journal collaboratif perpective 2014

  1. 1. À LA DÉCOUVERTE DE SGS MULTILAB FAIRE PARLER LA MATIÈRE ... MIEUX SE CONNAITRE POUR MIEUX COLLABORER PERSPECTIVES 2014 ... «Toute expérience scientifique est une procédure d’interrogation de la matière» journal collaboratif, SGS Multilab Rouen
  2. 2. Nous faisons parler la matière ! … Comment ? … Pourquoi ? …. SGS Multilab est un laboratoire pluridisciplinaire d'expertise, d'étude, d'analyse et de recherche, pour les secteurs tels que l’agriculture, les biens de consommation, l’environnement, la chimie, l’énergie, les écotechnologies et les filières industrielles. Notre groupe SGS, leader mondial du contrôle et de certification, est né à Rouen en 1878. La mission de notre laboratoire est de comprendre et connaître la matière tout au long de son cycle de vie en déterminant ses caractéristiques, sa structure, ses interactions, évaluant sa valeur ajoutée pour l'économie, l'environnement et le consommateur. Le laboratoire a placé la Science au cœur de sa stratégie. Selon la théorie de L'hylémorphisme, Aristote professait que "tout corps résulte de deux principes distincts et complémentaires : la matière et la forme « Occasion vous est donnée au laboratoire, de vous rappeler qu'aujourd'hui, la matière, " substance de tout corps " est composée de molécules, ellesmêmes composées d'atomes, à leur tour composés d'électrons en mouvement autour d'un noyau, formé lui même de protons et de neutrons. Alors, faire parler la matière, c’est à la fois notre rôle et notre passion à tous pour expertiser et contrôler, la qualité, la sécurité et la conformité des produits et de leurs process. « Toute expérience scientifique est une procédure d'interrogation de la matière » Les experts de SGS Multilab ont à cœur d’expliquer comment ils assimilent, puis conjuguent au quotidien la chimie analytique, la spectrométrie, la chromatographie, 1/25 la physique nucléaire, l'écotoxicologie et la biochimie. Le parcours du laboratoire illustre l'univers de la matière, de l'infiniment grand à l'infiniment petit, de la détermination du pourcentage à la partie par trillion, de la quantification du kilogramme au nanogramme. « Si notre organisation se développe et se perfectionne sans cesse, c'est qu'elle répond à une nécessité ». Dans ce laboratoire, rencontrez le dynamisme et l'esprit d'équipe de ses collaborateurs, découvrez les dernières technologies de pointe, des locaux adaptés prochainement étendus, puis enfin, explorez des savoirs technologiques, techniques, normatifs réglementaires, et scientifiques. Déjà fière de porter l'expertise du laboratoire aux quatre coins du monde grâce à ses agréments internationaux, accréditations et reconnaissances officielles et confortée par son dernier agrément CIR R&D, l’Equipe SGS Multilab Rouen est ravie, après avoir contribué au lancement régional de la fête de la science, de mettre à votre disposition son journal collaboratif. mieux se connaitre pour mieux collaborer, telle est la destination de ce document réalisé par nos collaborateurs pour enrichir vos perspectives 2014. Je vous souhaite bonne lecture et bonne découverte de ce journal. Yvon Gervaise Directeur de SGS Multilab Expert français auprès de l’OCDE
  3. 3. Connaissance des produits … Procédure d’interrogation de la matière, les experts de SGS Multilab vous accompagnent à travers 7 ateliers …. Atelier 1: Spectrométrie de masse et atomique, Fluorescence X, ICP/AES, ICP/MS Atelier 2: Techniques séparatives chromatographiques Atelier 3: Spectrométrie de masse, les nouvelles techniques Atelier 4: Les techniques biochimiques Atelier 5: Faire parler les atomes Atelier 6: Ecotoxicologie Les Ateliers 7: Agriculture / Agroalimentaire / Environnement / produits de consommation non alimentaire / Chimie, Filières industrielles 2/25
  4. 4. 1 CONNAISSANCE DE LA MATIÈRE, QUE CHERCHE-T-ON À CONNAITRE? ANALYSE PHYSICO-CHIMIQUE . Densité, granulométrie, PCI . Solubilité, coefficient de partition ANALYSE ÉCOTOXICOLOGIQUE . Biodégradabilité . Toxicité aiguë : poissons, algues . Toxicité chronique, inhibition Votre produit Votre matière première ANALYSE DE L’AUTHENTICITÉ . Traceur d’origine . Biosourcé C14 ANALYSE DE MATIÈRE ACTIVE . Biocides, pesticides… RECHERCHE INGRÉDIENT IDENTIFICATION NOUVELLE SUBSTANCE . Étude BPL, UVCB . Solubilité, coefficient de partition ANALYSES RECHERCHES SUBSTANCES INDÉSIRABLES ANALYSE ÉTIQUETAGE . Valeur déclarée = ingrédient . Substances réglementées . Substances limitées . Absence substances interdites COMMENT NOUS CONNAISSONS LA MATIÈRE: 2 L’EXPERTISE ANALYTIQUE? «LA SCIENCE A L’ÂGE DE SES INSTRUMENTS » Bachelard 4 1 Traitement de l’échantillon 2 Techniques du vivant: Biochimie Biologie moléculaire Techniques séparatives Evolution de l’expertise analytique 5 Techniques du vivant : Écotoxicologie Techniques spectrométriques 3 Chromatographie - Radioactivité - Spectrométrie de masse 3/25 Processus de l’analyse de la matière
  5. 5. CARACTÉRISTIQUES ET STRUCTURE DE LA MATIÈRE 3 Eléments concernés : As - P - Ca – Mg – Na – Zn – Ti. 4 CONNAITRE LA MATIÈRE: VALEUR AJOUTÉE Information et exigence du consommateur Cahier des charges client Tendance chimie verte Actifs végétaux Innovation Recherche Votre produit Votre matière première Produit Procédé Tendance environnementale écolabel Exigence particulière nouveau règlement cosmétique/ pesticides Conformité : . Réglementaire . REACh Relation Produit/santé/environnement Exemple perturbateur endocrinien Prise en compte globale ACV, GES, GHS Surveillance matière première, impact réglementaire REACh Valeur d’usage Valorisation du produit et sous-produit - filière Sécurité des ingrédients 4/25 Additifs
  6. 6. ATELIER 1a ATELIER SPECTROMÉTRIE ATOMIQUE ET ICP/MS Absorption Atomique: DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT La spectrométrie par absorption permet de doser une soixantaine d'éléments chimiques à l'état de traces (quelques mg/L ou µg/L). Analyse mono élémentaire ABS = ελ l c loi De Beer-Lambert Emission atomique: La spectrométrie par émission permet le dosage d’une soixantaine d’éléments de façon simultanée. Loi de Planck :énergie émise E=hv=hc/  Fluorescence Atomique: Dosage du mercure par fluorescence atomique vapeur froide et amalgame or Référence : EPA 7473 « Mercury in solids and solutions by thermal decomposition , amalgamation and atomic absorption spectrometry »  Spectrométrie de Masse: Quadripôle Principe simplifié Julien PETIT / Saïd AMMOR / Elodie NOURY / Gilles DUPAIN Sandra JOLLY /Karine BARTY / Emmanuelle MARIE / Céline HERANVAL 5/25 Détecteur
  7. 7. ATELIER 1b DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT ATELIER SPECTROMÉTRIE ATOMIQUE ICP-MS ICP-AES AAFGZ FAVF XRF DMA Du % au ng/L Le % comme dans un minerai de Fer par XRF Le mg/L comme le Calcium dans le lait par AAFlamme Le µg/L l’Iode dans les complément alimentaire par ICP-MS Le ng/L dans les eaux pour le Mercure par FAVF Julien PETIT / Saïd AMMOR / Elodie NOURY / Gilles DUPAIN Sandra JOLLY /Karine BARTY / Emmanuelle MARIE / Céline HERANVAL 6/25 AAFlamme
  8. 8. ATELIER 1c DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT ATELIER SPECTROMÉTRIE :LA FLUORESCENCE X Technologie Spectromètre portatif Directive RoHS 2002/95/CE:Carte électronique de lampe frontale Métaux Résultat Tolérance basse(BL) Ecart type Tolérance haute (OL) Résultat à rendre Cr 7/25 507 13 261 Inconclusive 69 6 52 148 Inconclusive 1 17 649 1351 BL Pb Céline HERANVAL BL Hg Karine BARTY 670 Cd Gilles DUPAIN 10 Br Julien PETIT 1 37 10 670 1330 BL
  9. 9. ATELIER 1d SPECTROMÉTRIE MOLECULAIRE: UV, VISIBLE, IRFT Spectrométrie infrarouge DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT Spectrométrie UV-visible •Spectroscopie dans la région infrarouge du spectre électromagnétique •Les molécules possèdent des fréquences spécifiques de rotation ou de vibration correspondant à des niveaux d’énergie discrets. •La spectroscopie infrarouge permet de mesurer les différents types de vibrations des liaisons interatomiques à différentes fréquences. •Spectroscopie des photons dans la région UV-visible du spectre électromagnétique •Les molécules subissent des transitions électroniques dans cette région •Le spectrophotomètre UV/visible mesure l’intensité de la lumière avant et après passage à travers un échantillon. Applications : Applications : •Dosages colorimétriques très variés •Bore dans les engrais, •Anti mottant dans les sels •Phosphates dans les détergents •Profilage des substances •Identification des polymères •Application aux expertises Recherche des spectres via une banque de données spectrales. Romain ROUYER Violaine GRIVEAU 8/25
  10. 10. ATELIER 2a LA CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE COUPLÉE À LA SPECTROMÉTRIE DE MASSE Analyse des composés semivolatils DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT Analyse des composés volatils Thermodésorption / Headspace Injection liquide Loi de Henry Benzène MW = 78 g/mol DecaBDE MW = 959 g/mol Du ppb au ppm, du très volatil au très lourd… Analyse des composés volatils: chlorure de vinyle dans les eaux, benzène dans les jouets, tetrachloroéthylène dans l’atmosphère des pressings, recherche d’accélérateurs de combustion… Analyse des composés semi-volatils: perturbateurs endocriniens (phtalates, retardateurs de flamme…), allergènes, nitrosamines, qualité de l’air intérieur… Anne-Cécile MANEGLIA / Martin VIVIER / Richard GOURRAUD / Virginie MERLEVEDE / Gaëlle FISSON / Elodie ACCARD / Sarah LEGRAND / Franck YUNG / Damien LEGROUT 9/25
  11. 11. ATELIER 2b ANALYSES DE PESTICIDES PAR CHROMATOGRAPHIE % HPLC/UV Atelier n°3 Contamination Identification ppm ppt GC/MS/MS GC/MS Détermination dans les blés ppb Calibration 250ng/ml GC/TSD 125ng/ml 25ng/ml Julien BOURDET / Yannick BERCKER/ Franck BERCKER Martin VIVIER / Aude DE SLOOVERE 10/25 Réponse DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT Caractérisation de la formulation y = ax + b Concentration
  12. 12. ATELIER 2c LA CHROMATOGRAPHIE GAZEUSE Détection Seringue Septum Spécifiques : Flamme Fuite septum Gaz vecteur • ECD • SCD • NPD Insert Electrode collectrice Electrode de polarisation Air H2 Sortie diviseur Colonne Colonne Retraitement Gaz vecteurs Efficacité DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT Injecteur FID : Détecteur à ionisation de flamme - Universel N2 He H2 Vitesse Séparation Four Colonne capillaire Programmation de température °C 12 Silice fondue Revêtement polyimide Phase stationnaire 0.1 - 0.32mm min Procédés de désactivation Rs Julien BOURDET / Franck BERCKER / Sandrine BAUDRY Elise LAGARDE / Valérie RUPPE / Céline MARTIN / Damien LEGROUT 11/25 1 2
  13. 13. ATELIER 2d CHROMATOGRAPHIE EN PHASE LIQUIDE Phases Mobiles DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT Pompes Pompe A Pompe B Dégazeur Enceinte colonnes thermostaté Passeur d’échantillons Détection Barrette de diodes Détection MS/MS Grégory BOUILLIS Thomas VINCENT Wafa ZAGHOUANI 12/25 Guillaume DELAHOUSSE Guillaume BENOIT
  14. 14. ATELIER 3 SPECTROMETRIE DE MASSE, LES NOUVELLES TECHNIQUES DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT LC-MS/MS GC-MS/MS Source EI Triple Quadripole Source ESI Triple Quadripôle Trappe ionique 200 Pesticides Bisphénol A -Technique de pointe très sélective permettant d’atteindre des limites de quantification jusqu’au ppt -Analyse de résidus de pesticides, bisphénol A, résidus d’antibiotiques, PCB, HAP, chlorophénols et chloroanisoles Guillaume BENOIT / Guillaume / DELAHOUSSE / Wafa ZAGHOUANI / Gregory BOUILLIS / Julien BOURDET / Sandrine BAUDRY / Thomas VINCENT 13/25
  15. 15. ATELIER 4a LES TECHNIQUES CHROMATOGRAPHIQUES EN BIOCHIMIE DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT  profil lipidique • Acides gras mono, poly et insaturés • Oméga 3, oméga 6 • Cholestérol • Acides gras trans  vitamines et additifs • Vitamines liposolubles (A, E , D, K1) • Vitamines hydrosolubles (B1, B2, B3, B5, B6, B9, B12) Vit B9 après purification sur colonne d’immuno-affinité profil de sucres colorants rouges sur confiserie Régis DOZIAS Bruno BAUDUIN 14/25
  16. 16. ATELIER 4b LES TECHNIQUES PHYSICOCHIMIQUES EN BIOCHIMIE DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT Analyses nutritionnelles sur les produits alimentaires • Humidité, Matières minérales, Protéines, Lipides, Glucides • Fibres Filtration des fibres alimentaires Lipides : hydrolyse acide et filtration automatisées Contrôle de la qualité des céréales • Humidité, protéines • Gluten • Caractéristiques rhéologiques Alvéogramme Caractérisation des sucres • Humidité • Polarisation Recherche de traces d’amidon et de dextran Indique la teneur en saccharose pur Emmanuelle GROU Recherche des sucres totaux dans les échantillons de mélasses et aliments pour animaux Fabrice BERTHELOT Maël MORIN 15/25
  17. 17. ATELIER 5a DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT FAIRE PARLER LES ATOMES Noyau d’Helium Radioactivité a Electron Radioactivité b Radioactivité g Suivi radio écologique  Autour d’une centrale nucléaire, après un incident (Fukushima) …  Mesurer l’impact de la radioactivité naturelle et artificielle sur l’environnement Rejets gazeux Respiration Transferts Nutrition Viande, Lait, Légumes  Calculer l’impact dosimétrique : impact sur les populations  Moyens mis en place : Prélèvement dans les écosystèmes et analyses en laboratoire afin d’identifier et de quantifier les radionucléides présents Lise-Marie PUEL Charlotte TURPIN http://www.irsn.fr/FR/base_de_connaissances/librairie/Documents/publications_grand_public/irsn_livret_radioecologie.pdf 16/25
  18. 18. ATELIER 5b FAIRE PARLER LES ATOMES Suivi post-accidentel Fukushima DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT MATRICES Contrôle rapide d’entrée Radiagem Como 170 Spectrométrie gamma (Co60, I131, Cs134, Cs137 …) Lise-Marie PUEL Compteur proportionnel à gaz (Pu239, Am241, U238, Sr90, a global et b global) Certificat de non contamination Charlotte TURPIN 17/25
  19. 19. ATELIER 6 Taux de biodégradation en fonction du temps OCDE 301 100 90 80 Biodégradation (%) DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT ECOTOXICOLOGIE 70 60 50 40 30 20 10 0 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 Temps (jours) Témoin Référence Bioessais aquatiques / sédimentaires Bioessais terrestres Echantillon 60% biodégradabilité facile 10% latence Tests de biodégradabilité L’écotoxicologie est l’étude : - des effets toxiques des substances sur les organismes et les écosystèmes ; - des voies de transfert de ces substances, ainsi que de leurs interactions avec l’environnement. Des bioessais (selon normes ISO / AFNOR / OCDE / EPA…) sont réalisés en laboratoire afin de quantifier ces effets (aigus ou chroniques) et des tests de biodégradabilité permettent d’évaluer la rémanence potentielle. Applications : Règlements REACH et CLP, GHS, produits biocides, phytosanitaires, offshore, détergents, Ecolabels, classification H14 (déchets et sédiments), transport (ADR, ADN et autres), évaluation des risques environnementaux (TGD), allégations commerciales, etc… Identification des PBT (Persistant Bioaccumulative and Toxic substances) et vPvB (very Persistant and very Bioaccumulative substances) Aline JOURDAN / Aymeric BELLEMAIN / Julien BERTIN / Vanessa PYNEEANDEE HERNANDEZ / Julien POIRIER 18/25
  20. 20. ATELIER 7a DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT AGRICULTURE ET MATIERES PREMIERES AGRICOLES Bilan provisoire production nationale 2013 (source : FranceAgriMer en millions de tonnes) Blé tendre Maïs Orge Colza Blé dur Tournesol Blé tendre, blé dur Orge Colza Maïs Soja Seigle Sorgho Tournesol Café Cacao Sucre Riz Huiles végétales Tourteaux oléagineux … 36 15 11 5,5 2,4 1,6 Import /Export Israël - Inde - Pakistan - Chine - Tunisie Egypte - Maroc (Blé – Maïs - Orge) Pérou (Huile de Poisson) Nigéria (graines de sésame) Sénégal - Brésil (Huile d’Arachide, Tourteaux) Mexique (Farine & Huile de Poisson) Réunion (Sucre) Des analyses indispensables tout au long de la chaîne : Industries de première transformation Amidon Biocarburants Farine Colle à papiers peints Sacs biodégradables Malt certificats import/export selon référentiels du pays de déchargement. vérification de l’innocuité de la marchandise (pesticides, OGM, métaux lourds, mycotoxines…) certification de la valeur marchande (protéine, humidité, taux d’impuretés…) évaluation de la valeur technologique (force boulangère, taux d’amidon, de gluten, l’hydratation …) … Ligne de prestation Client : Stéphanie ANSEL Aynur EBRET Fatia AGREB Nicolas PISSOT Virginie VIVANCOS Jessica POUPON Halimata KONATE 19/25 Alimentation Animale Tourteaux Ensilage Aliments complets Valorisation des déchets organiques de l’industrie agro alimentaire
  21. 21. ATELIER 7b DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT AGROALIMENTAIRE Boissons - Biscuits sucrés & salés - Produits carnés - Produits laitiers – Fruits & Légumes frais/conserves/surgelés Produits sucrés - Produits de la pêche - Produits diététiques - Produits céréaliers - Huiles - Cafés - Epices La ligne de prestation client CTS Food offre des services adaptés à vos besoins : -Santé : Au-delà de l’apport nutritionnel, le consommateur recherche l’effet bénefique de l’aliment. -Evaluation de la qualité nutritionnelle des produits, par la quantification des nutriments (Protéines, Matières grasses, Glucides, Fibres alimentaires,…) -Evaluation des allégations par l’analyse des Vitamines, Minéraux, Polyphénols, FOS, Profil Acides gras ω3 / ω6, profil Sucres,… -Sécurité : Le consommateur choisit des produits sains et sûrs qui préservent des Risques chimiques : Acrylamide, Pesticides, Métaux lourds, HPA, Nitrosamine, 3 MCPD, Phtalates, Bisphénol A, Mélamine, Dioxines, Radioactivité,… Risques biologiques : Mycotoxines, Allergènes, Microbiologie,… Risques biochimiques : Antibiotiques, … -Assistance technique : La vérification des étiquetages afin de répondre au Règlement INCO (CE1169/2001). Ligne de prestation Client : Benoit TREBERT Laurence LAMBERT Dalila HACHANI Myriam ELIOT Emmanuelle CAMUS Rebecca CHAPPELLER Ingénieur commercial : Karine ETIENNE 20/25
  22. 22. ATELIER 7c ENVIRONNEMENT  SOLS, BIOTES, BOUES,SEDIMENTS DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT  EAUX .Sites et sols pollués par l’activité humaine et industrielle .Boues de step pour épandage .Eaux de rejets .Sédiments de l’estuaire et marins .Eaux souterraines .Végétaux .Eaux de surface .Moluques, poissons .Eaux potables et de baignade   Composés organiques : HCT, PCB, HAP, organoétains  Composés inorganiques : métaux lourds dont As, Hg, Cd …. physico-chimie de base : DCO, DBO5, MES, NTK, métaux…  paramètres organiques : pesticides,  HAP, PCB, dioxines  Ecottoxicologie : test vers de terre  molécules éxotiques : résidus médicamentaux,  Analyses type N1, N2 (circulaire n°2000-62 du 14/06/00) n-nitrosomorpholine, PBDE, Alkylphénols  Radioactivité : alpha, béta, gamma  Ecotoxicologie : Daphnies, algues, microtox. Accrédité Cofrac (1), agrée ministère de l’écologie. Accrédité Cofrac (1), agrée ministère de l’écologie, agrée ministère de la santé, mandaté par la DREAL pour contrôles inopinés.  DECHETS : valorisation, élimination, caractérisation  Valorisation matière : le déchet, plus ou moins riche en Ca, Fe, Si, Al, F, est incorporé au clinker . C’est une alternative aux ressources minérales .  Ex : Sables de fonderie, boues hydroxydes aluminium, catalyseurs usagés…  Analyses : métaux , halogènes  Valorisation énergétique : le déchet est incorporé dans le four et devient alors un combustible de substitution. C’est une alternative aux combustibles fossiles  Ex : huiles usagées, solvants, déchets d’emballage, boues d’épurations, encres…  Analyses : PCS/PCI, PCB, PCT, HCT. Ces analyses permettent d’établir des fiches d’homologation permettant l’acceptation des déchets en cimenterie.  Mise en décharge : analyses permettant l’acceptation en centre d’enfouissement classe 1, 2 ou 3.  Ex: sols pollués, balayures de voiries.  Analyses : HAP, PCB, COT, essai de lixiviation…  Caractérisation des déchets : cartographie de la composition du déchet selon la norme XPX30-489 (protocole INERIS) Mise en place d’un outil informatique permettant de fournir : - Nom de la molécule organique détectée - Formule brute - Numéro de CAS - Concentration en mg/kg - Phrase de risque associée ( R et S) - CE 50 Permet le classement ou non SEVESO du site détenteur du déchet.  BTEX, OHV, méthanol.  Screening métaux par ICP  Screening composés volatils et semi-volatils par GC-MS  Substances organiques extractibles et non extractibles.. Ligne de prestation Client: Valérie DECTOT (1) Valérie VILLARD Angélique SAUVAGE Laboratoire accrédité n° 1-0281. Essais, portée disponible sur www.cofrac.fr 21/25
  23. 23. ATELIER 7d DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT PRODUITS DE CONSOMMATION NON ALIMENTAIRES Règlement Cosmétique 1229/2009 Règlementation RoHS 2011/65/UE Bis-phénol A BPA Formaldéhyde Ecolabel Règlement REACH 1907/2006/CE De la substance à l’article Liste candidate SVHC Directive Jouet 2009/48/CE Test de la Qualité et de la performance des biens de consommations -RoHS: Restriction of Hazardous Subsatnces: Métaux lourds dans les produits E&E en vue du recyclage de leur déchet -Recherche de perturbateurs endocriniens dans les articles de puéricultures et emballage type Bis phénol A (CAS 80-05-7) - Identification des substances indésirables au sens du règlement cosmétiques type NNitrosodiethanolamine (CAS 1116-54-7) -Liste candidate SVHC (Substances Very High Concern) suivant le règlement REACH, annexe XVII, annexe XIV applicable à tous bien de consommation - Conformité d’un jouet à la directive 2009/48/CE chapitre III Chimie -Etude comparative consommateurs Ligne de prestation Client: Laurence DECHERENCE Marine CHAPELLE Barbara BEAUVAIS Delphine LECOQ Cathie DURET 22/25
  24. 24. ATELIER 7e DE L’INFINIMENT GRAND À L’INFINIMENT PETIT CHIMIE FILIÈRES INDUSTRIELLES Engrais, amendements minéraux, supports de culture Produits chimiques pour le traitement de l’eau Produits chimiques pour l’industrie pharmaceutique, cosmétiques et détergents Produits chimiques pour l’alimentaire et l’alimentation animale Biocombustibles, biomatériaux et combustibles solides de récupération Identification de matières premières, expertises, études sous BPL De la pureté aux impuretés La ligne de prestation client CHIMIE offre des services adaptés à vos besoins. •Détermination des teneurs annoncées par rapport à la déclaration du producteur, du cahier des charges et/ou des législations •Vérification de la conformité à la monographie de la Pharmacopée Européenne, Américaine, Française, Japonaise… •Examen suivant les monographies de la directive européenne 231/2012 sur les additifs alimentaires •Recherche de la conformité aux normes AFNOR •Caractérisation de produits, détermination de la composition et des propriétés physico-chimiques • Evaluation et autorisation de nouvelles substances (REACH, études sous BPL, expertises…) Ligne de prestation Client: Rachel TREBERT Yves CHENU Juliette GOUTEUX Marie-Christine LEKAKIS Cathie DURET 23/25
  25. 25. CONNAISSANCE ET RECONNAISSANCE DE SGS MULTILAB DANS LES ÉCHANGES MONDIAUX GAFTA COFRAC (Grain and Feed Trade Association) (Comité Français d’ACcréditation)(1) CIR (Crédit Impôt Recherche) CIR (Crédit Impôt Recherche) BPL FOSFA (Bonnes Pratiques de laboratoire) KFDA (Federation of Oils, Seeds and Fats Association) (Autorités coréennes) (1) Laboratoire accrédité n° 1-0281. Essais, portée disponible sur www.cofrac.fr 24/25
  26. 26. VOS CONTACTS Directeur du laboratoire M GERVAISE Yvon, Directeur yvon.gervaise@sgs.com, t 02 35 07 91 80 Responsables du développement Clients Mme NEDELEC Florence, Service Client florence.nedelec@sgs.com, t 02 35 07 91 40 M TREBERT Benoit, Biens de Consommation alimentaires benoit.trebert@sgs.com, t 02 35 07 91 67 Mme TREBERT Rachel, Chimie, Filières industrielles rachel.trebert@sgs.com, 02 35 07 91 65 Mme DECTOT Valérie, Environnement valerie.dectot@sgs.com, 02 35 07 91 52 Mme ANSEL Stéphanie, Agriculture stephanie.ansel@sgs.com, 02 35 07 91 55 Mme BEAUVAIS Barbara, Biens de Consommation non alimentaires barbara.beauvais@sgs.com, t 02 35 07 91 45 Mme JOURDAN Aline, Écotoxicologie aline.jourdan@sgs.com, t 02 35 07 91 34 Mme PUEL Lise-Marie, Radioactivité lise-marie.puel@sgs.com, t 02 35 07 91 72 M DAVID François, Recherche & Développement françois.david@sgs.com, t 02 35 07 91 75 25/25
  27. 27. RETROUVEZ LES INFORMATIONS DE SGS MULTILAB: Technopôle du Madrillet 65 rue Ettore Bugatti – BP 90014 76801 Saint Etienne du Rouvray Tél. : 02 35 07 91 80 Fax : 02 35 07 91 92 multilab.rouen@sgs.com http://www.sgsgroup.fr Présentation SGS MULTILAB @expertscience : http://twitter.com/expertscience

×