• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content

Loading…

Flash Player 9 (or above) is needed to view presentations.
We have detected that you do not have it on your computer. To install it, go here.

Like this document? Why not share!

Eurotour des Facs 2008 - Bilan

on

  • 802 views

 

Statistics

Views

Total Views
802
Views on SlideShare
789
Embed Views
13

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

2 Embeds 13

http://www.eurotourdesfacs.eu 12
http://www.slideshare.net 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Eurotour des Facs 2008 - Bilan Eurotour des Facs 2008 - Bilan Document Transcript

    • Pour une présidence européenne citoyenne Compte-rendu de la campagne avec le parrainagedans le cadre avec le soutien de Valérie PECRESSE, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche avec le patronage Jean-PierreeJOUYET, Secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes
    • Avant-propos L’Eurotour des facs, un succès pour la citoyenneté européenne Les Jeunes Européens-France mènent tout au long de l’année de nombreuses actionsd’information et de pédagogie sur la construction européenne : conférences-débats, caféseuropéens, stands d’information, interventions en milieu scolaire … Fidèles à notre volonté de contribuer à la formation d’une citoyenneté européenne active,nous avons souhaité organiser un tour des universités françaises pour débattre avec lesétudiants des questions européennes, à l’occasion de la Présidence française du Conseil del’Union européenne au second semestre 2008. Parce que l’avenir de la construction européenne suscite encore de nombreusesinterrogations, il nous a semblé essentiel d’aller à la rencontre des étudiants pour donner unsens citoyen à la Présidence française. Nous souhaitions également profiter de ce projet poursensibiliser les étudiants aux élections européennes de 2009, les inciter à s’inscrire sur les listesélectorales et à participer à cette échéance électorale majeure. Les prochains mois définiront eneffet le taux de participation aux élections européennes de juin 2009. Pendant 4 mois, de septembre à décembre, ce sont 25 villes qui ont été visitées, unetrentaine de débats et plus de 30 stands d’informations organisés, des dizaines de milliers dedocuments distribués et ainsi des milliers d’étudiants informés sur l’Union européenne. Par ce projet, nous souhaitions favoriser l’appropriation de l’idée européenne par les jeuneset contribuer à faire de la Présidence française une Présidence réellement citoyenne. Notre association a ainsi été la seule à se mobiliser dans toute la France pour aller à larencontre des citoyens. Le projet était ambitieux mais nous avons, grâce à nos groupes locaux et à nos adhérentsprésents dans toute la France, relevé le défi. Découvrez le bilan de l’Eurotour des facs, l’Europe est allée à la rencontre des étudiants. Nicolas JEAN, Président des Jeunes Européens-FranceCompte-rendu de la campagne 2 « Eurotour des Facs »
    • Les étapes réalisés1) Clermont-Ferrand, 18-20 septembre 2008- un stand a été installé le 18 septembre à l’université : plus de 200 documents distribuéspour sensibiliser les étudiants clermontois à leur citoyenneté européenne-une conférence sur la politique agricole commune le 18 septembre, à l’Universitéd’Auvergne, 41, Bd François Mitterrand, Clemront-Ferrand : après une introduction vidéo deMichel Barnier, Ministre de l’Agriculture et de la Pêche, la conférence a rassemblé plus d’unecentaine de personne et a permis d’aborder les défis actuels de cette politique (inquiétudesdes agriculteurs français et européens et nécessaire réajustement du budget européen).Les intervenants étaient : Denis Badré, Sénateur des Hauts de Seine, René Souchon,Président du Conseil Régional d’Auvergne, Jean-Pierre Audy, député européen, FrederikLamberty, représentant la Direction Générale Agriculture et Développement rural de laCommission européenne.-une conférence sur l’Europe et les médias le 20 septembre, Salle Multimédia de la Ville deClermont Ferrand : La conférence a permis de confronter les contraintes des journalistes etles attentes des citoyens présents qui ont réclamé davantage d’Europe dans les médias.Les intervenants étaient : Fabien Cazenave, Rédacteur en chef du Taurillon(www.taurillon.org), Olivier Le Saec, chargé d’enseignement à l’IEP Lille et à l’Université deMontpellier III , Marc-Alexis Roquejoffre du Club de la Presse Clermont Ferrand, et TheodoraLyonkova, journaliste à La Montagne.2) Caen, 6 octobre 2008- un stand été tenu par la section locale des JEF sur le Campus I de l’Université de Caen,pour informer les étudiants et professeurs de la Présidence Française du Conseil de l’UnionEuropéenne et de la campagne des élections européennes à venir.- une conférence-débat autour de l’actualité Européenne et l’utilité du rêve Européen (le rôledu citoyen dans le jeu de la démocratie européenne, la politique migratoire de l’Europe, ledéveloppement durable, la politique de défense, la P.A.C…). Les échanges ont été nourrisde nombreuses questions et interrogations de la part d’un public jeune d’une cinquantaine depersonnes.Compte-rendu de la campagne 3 « Eurotour des Facs »
    • Les intervenants étaient : Mme Brigitte Fouré, eurodéputée de la circonscription, et M.Romain Bail, Président des Jeunes Européens – Caen.M. Romain Bail, Président des Jeunes Européens de Caen, a eu à cœur de retracer l’utilitédu rêve européen en insistant sur le rôle du citoyen dans le jeu de la démocratieeuropéenne. Mme Brigitte Fouré, eurodéputée de la circonscription et principaleintervenante, est venue d’Amiens pour débattre et discuter des grandes thématiques de laPrésidence Française de l’Union Européenne. Mme Fouré a abordé des thèmes aussi diversque la politique migratoire de l’Europe, le développement durable, la politique de défense oula P.A.C. Son pragmatisme et son dynamisme ont montré que l’Europe peut se construireensemble comme elle l’a souligné, en lui donnant un visage plus humain et concret. Leséchanges ont été nourris de nombreuses questions et interrogations de la part d’un publicjeune d’une cinquantaine de personnes.3) Nantes, 11 octobre 2008, 13 et 20 novembre 2008- un stand d’informations à l’occasion de l’évènement Paroles d’Européens consacré auxjeunes le 11 octobre : de nombreux documents sur la Présidence française, le Traité deLisbonne et les Elections européennes ont été distribués aux 500 jeunes participants et aupublic nantais présent en masse.Compte-rendu de la campagne 4 « Eurotour des Facs »
    • - Un stand d’informations le 13 novembre- Un café-européen sur la crise financière avec Michel Catala, Président de la Maison del’Europe à Nantes le 20 novembre.4) Grenoble, 5 et 6 novembre 2008- un stand dans la galerie des amphis de l’Université Pierre Mendes-France-une conférence sur « La défense européenne : avec ou sans l’OTAN ? » ; elle a attiré unecentaine de personnes.Les intervenants étaient : Fabien Terpan, Maître de conférences à l’IEP de Grenoble et leGénéral Jean Cot, ancien commandant de la 1ère Armée et de la FORPRONU.Le premier a expliqué le cadre juridique de la politique européenne de défense et a détailléses applications opérationnelles. Le second intervenant a proposé un témoignage demilitaire engagé en faveur de la construction européenne. Il a notamment appelé audéveloppement d’une politique européenne de défense hors du cadre de l’OTAN.Cette action a été remarquée par le journal gratuit Grenews, qui y a consacré une vidéo :www.grenews.com (http://www.grenews.com/actu/campus/video- les-jeunes-europeens-en-campagne. html).Compte-rendu de la campagne 5 « Eurotour des Facs »
    • 5) Nice, 14 novembre 2008-un stand d’informations à Faculté de Droit de l’Université Nice Sophia Antipolis-un café européen sur l’Europe de la Défense avec M. Thierry Sitter-Thibaulot au café « LaRenaissance », 6 bd Victor Hugo à Nice.Compte-rendu de la campagne 6 « Eurotour des Facs »
    • 6) Nîmes, 13 et 14 novembre 2008- Un stand d’informations à la bibliothèque universitaire du fort Vauban à Nîmes.- Deux interventions “Europe à l’école” dans lécole primaire de lInstitut Emmanuel dAlzon àNîmes.- Une rencontre-débat avec les représentants jeunes des partis politiques sur le bilan de laPFCUE.7) Besançon, 17 et 18 novembre 2008- Un stand d’informations dans le restaurant universitaire pendant deux jours.Compte-rendu de la campagne 7 « Eurotour des Facs »
    • 8) Lyon, 12 et 13 novembre, 21 novembre 2008-Deux stands d’informations à l’IEP le 12 novembre et à la Manufacture des tabacs de Lyonle 13 novembre.- Une conférence sur le multilinguisme et la mobilité des jeunes en Europe, le 12 novembredans les locaux de Lyon 2. Organisée en partenariat avec le CRIJ Rhône-Alpes, l’EuropeDirect Lyon Rhône-Alpes, et un professeur de l’université Lyon 2.Compte-rendu de la campagne 8 « Eurotour des Facs »
    • - Un Café européen consacré à la crise financière et ses répercussions en Europe. Lesintervenants étaient M. Sporli, formateur au Centre de Formation aux Professions Bancaires,et M. Malégarie, Ancien Directeur de l’Institut de l’Euro et Président délégué de l’EuropeDirect Lyon Rhône-Alpes.- Une conférence sur l’Europe sociale à Lyon 3. Avec Michel Coquillon, Vice-Président duConseil Economique, Social et Environnemental et Président de l’Union Régionale de laCFTC Rhône-Alpes, Marc Augoyard, Conseiller du Grand Lyon et Doctorant en droitcommunautaire à Lyon 3, Samuele Pii, Président de la JEF Europe, et Marta Semplici,Responsable des relations internationales de la JEF Italie.Compte-rendu de la campagne 9 « Eurotour des Facs »
    • 9) Tours, 20 novembre et 6 décembre 2008-Un stand d’informations le 20 novembre, à l’IUT puis au Lycée Descartes.En coopération avec le Mouvement Européen-Indre et Loire :-Une conférence au Lycée Descartes: « Après le 3° choc pétrolier: nucléaire ou énergierenouvelables des solutions pour l’Europe », le 20 novembre, avec Bernard Tissot,Académicien des sciences, membre de l’Institut, Président de la commission d’Evaluationdes Etudes et recherches sur la gestion de déchets nucléaires.-Une conférence intitulée “la Défense Européenne: Bilan et perspectives”, le 6 décembreavec l’amiral TIFFOU, ancien chef de la représentation militaire française auprès de l’UE.Compte-rendu de la campagne 10 « Eurotour des Facs »
    • 10) Strasbourg, du 19 au 21 novembre 2008 et du 28 au 30 novembre 2008-Des stands d’informations, les 20 et 21 novembre dans l’Agora de la faculté de Strasbourg(URS Université Robert Schuman-UMB Université Marc Bloch).Pendant deux jours, les Jeunes Européens Strasbourg ont tenu un stand dans un lieufréquenté par des étudiants des trois universités strasbourgeoises. Cette action a permis detoucher un public large. Environ une centaine des différents flyers Eurotour ont étédistribués. Les questions des étudiants portaient essentiellement sur les électionseuropéennes et sur la polémique portant sur le siège du Parlement européen.-Un débat sur la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, avec Jean-PierreJouyet, le 19 novembre.Cette conférence a attiré environ 250 personnes. Jean-Pierre Jouyet avait souhaité un débatavec les étudiants et les questions de ceux-ci ont été nombreuses : politique énergétique,gouvernance européenne, crise financière et plusieurs thèmes-phares de la PrésidenceFrançaise de l’Union européenne ont été abordés comme le Pacte sur l’Immigration ou lechangement climatique.-Une intervention devant une classe de TD, des étudiants en multilinguisme et cultureeuropéenne de l’UMB (Université Marc Bloch).Compte-rendu de la campagne 11 « Eurotour des Facs »
    • - Un week-end de débats et d’ateliers de réflexion sur le processus de Bologne et la politiquede l’éducation en Europe dans le cadre des 20ème Entretiens de Strasbourg organisés enpartenariat avec la JEF Baden-Württemberg avec notamment : une conférence le vendredi 28 novembre 2008 à 19h30 à l’Assemblée parlementaire européenne, 76 allée de la Robertsau à Strasbourg, autour du thème : Processus de Bologne : Quel avenir pour l’espace européen de l’enseignement supérieur ? Avec : • Mme Catherine Trautmann, Députée européenne, Membre suppléante de la Commission de la culture et de l’éducation • M. Sjur Bergan, Chef du Service de lenseignement supérieur et de lenseignement de lhistoire du Conseil de lEurope • M. Prof. Dr. Jochen BAUERREIS, Avocat, Enseignant à l’université Robert Schuman de Strasbourg et à l’université de Freiburg • Mme Anne Pélissier, Professeur de droit à l’Université Robert Schuman Un débat le samedi 29 novembre au Palais universitaire, 9 place de l’université, sur la politique de l’éducation dans le Rhin supérieur : quels sont les avantages du processus de Bologne pour les universités Rhénanes ? Avec - Bernard Michon, Président de l’Université Marc Bloch - Jacques Sparfel, Secrétaire Général de Eucor Une Table ronde sur l’intégration des jeunes diplômés le samedi 29 novembre au CIARUS Avec - Mr Hartmeier, professeur à l’université Robert SchumanCompte-rendu de la campagne 12 « Eurotour des Facs »
    • 11) Rouen- les 20, 28 et 29 novembre- 20 novembre 2008 : Les dessous de l’Europe au Café de l’Epoque, rue Armand Carrel àROUEN, pour un échange à propos de la Présidence française de l’Union européenne.- 28 novembre 2008 : Conférence sur Quel bilan pour la Présidence française de l’Unioneuropéenne ?Cette conférence faisait suite à celle organisée le 9 mai 2008 sur Quelles orientationsmajeures pour la Présidence française de l’Union européenne ?Hormis Christopher DREW, chargé des programmes interreg III et interreg IV au Conseilrégional de Haute-Normandie, et Jean-Paul GAUZES, Député européen PPE-DE, Conseillerrégional UMP de Haute-Normandie et Maire de SAINTE AGATHE D’ALIERMONT,empêchés tous deux à la dernière minute, les trois autres intervenants de mai dernier àsavoir Bruno BERTHEUIL, Conseiller général PS de Seine-Maritime et Adjoint au Maire deRouen chargé de la Jeunesse, de la Vie étudiante, des Relations internationales, desManifestations publiques et des Technologies de l’information, Jean-Pierre GIROD, Vice-président Vert du Conseil régional de Haute-Normandie, et Jacques ROLLET, Politologue,Membre de l’Union centriste de Seine-Maritime, avaient répondus présents à l’ invitation ets’étaient rendus à la Maison de l’Université à MONT SAINT AIGNAN.Etaient abordées, entre autres questions, la gestion européenne de la Guerre au Caucase,la politique énergétique de l’Union européenne, les nouvelles relations transatlantiques,l’émergence d’un « gouvernement économique européen » dans le contexte de la crisefinancière, la transition de la Présidence française à la Présidence tchèque.Après un échange très riche avec la salle, la soirée fut clôturée par un cocktail autour d’unetable ronde improvisée avec les dernières personnes présentes et les intervenants.- 29 novembre 2008 : Stand lors du Festival EnvolDu 26 au 29 novembre, le service des Relations internationales de l’Université de Rouenorganisait le Festival Envol, Festival universitaire du voyage, de la mobilité et des langues.La tenue du stand le 29 novembre a permis d’échanger avec les autres associations ouorganismes mais surtout avec les Erasmus …Compte-rendu de la campagne 13 « Eurotour des Facs »
    • 12)13) Nancy et Metz, 24, 25 et 27 novembre 2008, 16 décembre 2008- Quatre stands d’informations en Lorraine : à la faculté de Lettres de Nancy le 24 novembre,à l’Ecole des Mines (ingénierie) le 25 novembre, au Centre Européen Universitaire et à laBibliothèque de la Faculté de Droit de Nancy le 25 novembre, et le 27 novembre à laBibliothèque Universitaire de Metz.-Une conférence, « Quel bilan pour la présidence française à l’Union Européenne ? », le 16décembre à Nancy avec Laurent Watrin, journaliste à France Bleu Sud Lorraine et EtienneTagnon, Président des Jeunes Européens-Lorraine.14) Rennes, 4 et 9 décembre 2008-Deux stands d’informations à l’IEP les 4 et 9 décembre.Compte-rendu de la campagne 14 « Eurotour des Facs »
    • -Une conférence sur le thème de la présidence citoyenne, « Comment rapprocher etassocier le citoyen à la construction européenne ? ».Les intervenants étaient : Jeanne Françoise Hutin, Présidente fondatrice de la maison del’Europe de Rennes et Haute Bretagne, Michel Catala, professeur d’université à Nantes,Président de la Maison de l’Europe de Nantes, Mikael Fischer, chargé des affaireseuropéennes à la ville de Rennes, et Thierry Benoit, député de Fougères.15) 16) Aix-en-provence et Marseille, 4 et 5 décembre-Deux stands d’informations à l’université d’Aix-Marseille III – campus d’Aix en Provence lejeudi 4 décembre et sur le campus St Charles de Marseille le vendredi 5 décembre.- Un Euro-Café sur le Portugal, avec lassociation PORTULAN, Salle 309, Le Ligourès, PlaceRomée de Villeneuve à Aix en Provence le jeudi 4 décembre.-Deux conférences-débat le vendredi 5 décembre sur le campus St Charles de Marseilledans le cadre des Rencontres européennes de l’université de Provence."Les enjeux et les limites de la politique européenne de lénergie, lexemple des réseauxélectriques" avec Michel DERDEVET, maître de conférences à lIEP de Paris, directeur de lacommunication et des affaires publiques de RTE-France (Réseau de transport delélectricité)."Un Parlement européen, pour quoi faire ?" avec Jean-Luc BENNAHMIAS, Députéeuropéen, groupe des Verts/Alliance libre européenne.Compte-rendu de la campagne 15 « Eurotour des Facs »
    • 17) Cergy, 8 décembre 2008-Un stand d’informations toute la journée dans le hall de l’université.-Une conférence, « L’Europe… finalement à quoi ça sert ? ».Intervenants :- Jacques TOUBON, député européen- Isabelle LAUDON, WWF France,responsable des relations institutionnelles- Heyliett ARIBAUD, Université de Cergyresponsable des relations internationales- Kevin CABARET, Syndicat mixte du Val-de-Seine, Chargé de mission EuropeLa conférence avait pour but de montrer ce que l’Europe rend possible dans 4 domaines :- La protection du consommateur : directive roaming qui fait baisser le prix descommunications téléphoniques passées/reçues depuis un autre pays européen ; les normesde sécurités pour les jouets…- L’environnement : énergie et climat, zones Natura 2000, OGM…- La mobilité des jeunes via le programme Erasmus, participant à une meilleureconnaissance de l’autre, étape indispensable pour construire l’Europe ensemble- Le social, via les formations et insertions rendues possibles par les Fonds Social EuropéenCette conférence a été organisée en partenariat avec : - Rouages, association des étudiants du Master Chef de projets Européens de l’Université de Cergy, qui a participé à la bonne communication en interne de l’Université. - Euractiv, qui a publié un encart d’information dans sa lettre d’information du 3 décembreCompte-rendu de la campagne 16 « Eurotour des Facs »
    • - Radio RGB, radio locale de Cergy, sur laquelle a été diffusée une interview présentant les Jeunes Européens France, la conférence organisée à Cergy, ainsi qu’un bref bilan de la présidence Française du Conseil de l’Union européenne. Emission téléchargeable sur http://www.radiorgb.net/actualites.html - Nouvelle Europe qui a publié la conférence dans la rubrique agenda de son site internetCompte-rendu de la campagne 17 « Eurotour des Facs »
    • 18) Paris, 8, 9 et 13 décembre 2008-Des stands d’informations les 8 et 9 décembre à l’université Descartes (Paris 5) et le 11décembre à l’université Malesherbe.- Une conférence le samedi 13 décembre de 14 à 17h30 sur la Péniche du Mélody Blues (Quaide Bercy) sur la thématique de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, enpartenariat avec l’EGIDE :Intervenants : - sur la question de limpact et de la gestion de la crise financière par lUnion Européenne : Monsieur Alexandre BOURGEOIS, Conférencier à Science Po Paris et Chef économiste adjoint pour la Société Natixis, - sur la question de la politique dimmigration de lUnion Européenne : Monsieur Pierre HENRY, Directeur général et porte-parole de lassociation France Terre Dasile.- De nombreux affichages et distributions de tracts sur les élections européennes (inscription etinformation) dans les universités (notamment à la Sorbonne, Centre Malesherbes, SorbonneNouvelle, Paris Descartes, Paris Dauphine, Sciences Po…), à la cité universitaire internationale,dans les instituts culturels, CROUS et restaurants universitaires de novembre à décembre.19) Saint Etienne, du 8 au 10 décembre 2008-Des stands d’information le 8 décembre sur le site Tréfilerie de l’Université Jean Monnet et le 9décembre sur le site Métare de l’Université Jean Monnet. - 18 -
    • -Une conférence sur le Parlement européen animée par Madame Françoise Grossetête,Députée européenne, le 8 décembre sur le site Tréfilerie.-Un café européen sur le thème «Armée européenne: une nécessité, un danger ou uneutopie?», animé par Monsieur Favin-Lévêque, Général de l’Armée de terre française membre duMouvement européen, de Paneuropa et de l’Eurodéfense, le 9 décembre au café le Remue-Méninges, 59 rue Désiré Claude.-Une conférence sur la citoyenneté européenne animée par Monsieur Christian Roy, Présidentde la Maison de l’Europe du Pays de Gex, le 10 décembre dans l’après-midi sur le site Tréfilerie.-Un café européen sur le thème «Forces et faiblesses de l’Union européenne face à la crise»,animé par Monsieur Bernard Lordon, universitaire stéphanois, le 10 décembre au soir à labrasserie Le Norway, 48 rue du 11 novembreCompte-rendu de la campagne 19 « Eurotour des Facs »
    • 20) Bayonne, 9 décembre 2008-Un stand d’informations dans le hall de la faculté de Droit tout l’après-midi.-Une conférence avec pour thème « L’Europe veut-elle manger notre terroir ? », ou commentconcilier la construction européenne avec la sauvegarde des traditions régionales.Les intervenants à la conférence étaient : Jose-Mari Muñoa, ancien responsable des relationsextérieures du gouvernement basque, Jean-Marie Izquierdo, enseignant à l’Université de Pau etdes Pays de l’Adour, Beñat OTEIZA, coordinateur régional du Parti Nationaliste Basque.Les trois intervenants, profondément attachés au Pays Basque, ont clairement posé l’Unioneuropéenne en alliée des terroirs. M. Oteiza a même appelé spontanément de ses vœux à uneEurope fédérale, alors que M. Muñoa a déclaré que si les terroirs étaient en effet probablementen danger, « ce n’est pas à cause de l’Union Européenne. » Ils ont démontré qu’on pouvait êtreattaché à sa région et être tout autant euro-convaincu.Deux articles sont parus dans les numéros de Sud-Ouest datés des 8 et 10 décembre ainsi quesur www.eitb.com .Compte-rendu de la campagne 20 « Eurotour des Facs »
    • 21) Lille, 11 décembre 2008-Un stand d’informations dans l’après-midi dans le hall d’accueil de l’Université Lille II, placeDéliot : présentation de la présidence française, des Jeunes Européens-Lille, et information surles élections européennes.- Une conférence sur les financements européens des entreprises et des collectivités locales lemercredi 10 décembre à l’ISEG par Pauline Gessant, chargée de mission Europe à LilleMétropole Communauté urbaine dans le cadre de la semaine internationale de lISEG Lille.Elle a ainsi présenté à la soixantaine détudiants présents les financements européensdisponibles pour les entreprises et les collectivités locales.Après avoir rappelé les grands chiffres du budget européen, elle a présenté les différents typesde fonds européens : financements issus de la politique de cohésion dune part et desprogrammes thématiques de la Commission européenne dautre part.Pauline Gessant a illustré son propos par des exemples de projets menés par la Communautéurbaine de Lille et bénéficiant de financements européens, tels que le pôle déchangesdArmentières ou la méthanisation des déchets pour servir de carburant au bus.Elle a insisté sur limportance pour les chefs dentreprises et les collectivités locales davoir leréflexe européen dans leur recherche de financement. Au-delà de cet aspect financier quipermet souvent de boucler un plan de financement, les projets européens permettent égalementdes échanges dexpériences profitables ainsi quune labellisation des activités menées.Avant de conclure, Pauline Gessant a indiqué aux étudiants les différents points de contact quipeuvent venir en appui des entreprises ou des collectivités souhaitant bénéficier dunfinancement européen.-Une conférence-débat à l’ISEG relative au bilan de la Présidence Française du Conseil del’Union Européenne le jeudi 11 décembre.Les intervenants étaient: Mathieu Hellebuyck, Vice-Président des Jeunes centristes du Nord Pasde Calais, Cyril Chade, délégué national des jeunes démocrates en charge des affairesCompte-rendu de la campagne 21 « Eurotour des Facs »
    • européennes, Thomas Vanhee, jeune libéral flamand, Pierre Roger, délégué départemental desJeunes Verts, Pierre Berthelet, consultant européen, maître de conférence à l’IEP de Lille.Un panel de représentants jeunes de mouvements politiques a pu débattre devant unecinquantaine dauditeurs de leur appréciation quant à l’action de la France durant les 6 derniersmois et sur les perspectives de relance de l’Europe en 2009.Le débat fut ouvert par un exposé du maître de conférence à lIEP de Lille, Pierre Berthelet,spécialisé dans les questions de sécurité et dimmigration. Ce dernier a tiré un bilan de deux despriorités affichées par la PFUE : Europe de lImmigration et de la Défense.Le débat, animé par le président des Jeunes Européens-Lille, Enseignant-Chercheur à l’ISEG,Olivier Beddeleem, a permis à chacun dexprimer ses vues sur lensemble des moments qui ontmarqué ces six derniers mois. Suite à un échange de questions avec la salle, une ouverture aété faite sur le grand rendez vous démocratique européen de 2009 : les élections du Parlementeuropéen. Chacun a pu exposer sa vision de lavenir de la construction européenne et lapréparation de son parti à cette échéance. Des visions plus ou moins optimistes, avec en toilede fond lentrée en vigueur du Traité de Lisbonne...Nord-Eclair a consacré un article à cette étape lilloise dans son édition datée du 11 décembre2008..Compte-rendu de la campagne 22 « Eurotour des Facs »
    • 22) Angers, 11 décembre 2008En partenariat avec les étudiants de l’IUT d’Angers :-Un stand d’informations toute la journée à l’IUT d’Angers.-Un café européen sur « Lharmonisation de lEurope en matière déducation » (café « LaMairie », 2 bd Maréchal Foch 49100 Angers) autour de Kévin Lognoné, Président du ComitéPays de la Loire du Parlement Européen des Jeunes.Le public constitué de jeunes (principalement étudiants) mais aussi de quelques personnes plusâgées a pu échanger sur ses expériences respectives à létranger, puis sur les différentssystèmes scolaires et les programmes de mobilité.Compte-rendu de la campagne 23 « Eurotour des Facs »
    • 23) Bordeaux, du 8 au 11 décembre 2008-Quatre stands d’informations: Lundi 8 à la BEM (école de commerce), Mardi 9 à Bordeaux III,Mercredi 10 à Bordeaux IV, Jeudi 11 au lycée Montaigne.Une exposition sur l’Euro prêtée par la Mouvement Européen – France a été présentée dans leslocaux de Bordeaux IV afin de souligner les apports de la monnaie en cette période de crisefinancière.- Un café européen le lundi 24 novembre à 19h30 au Connemara Irish Pub (18 cours d’Albret)sur l’avenir européen du Kosovo.Le Kosovo a-t-il un avenir européen ? Quel rôle lUnion européenne peut-elle jouer dans lastabilisation démocratique et le redressement économique du dernier Etat indépendant dEurope?Les Jeunes Européens Bordeaux ont donné la parole à des étudiants de Sciences-Po ayantréalisé un reportage au Kosovo pendant lété 2008. Le débat s’est poursuit avec un chercheur àluniversité de Bordeaux IV spécialiste de la question.- Une grande conférence le mercredi 10 décembre à 17h30 à Bordeaux IV ; les intervenantsprestigieux ont abordé le bilan et les perspectives de la Présidence française du Conseil del’Union européenne.Avec Alain Juppé (UMP) : Maire de Bordeaux, ancien Ministre des affaires étrangères (1993-1995), ancien Premier Ministre (1995-1997) ; Marielle de Sarnez (MoDEM) : députéeeuropéenne de Paris-IdF, Vice présidente de l’Alliance des Démocrates et des Libéraux pourl’Europe (ADLE). Un travail de préparation a été mené dans la pluridisciplinarité entre Jeunes Européens, étudiants de Bordeaux IV et de Sciences Po. Les étudiants ont sélectionnés les thèmes centraux et principales problématiques soumises aux intervenants. Ce sont finalement davantage les défis inattendus de la présidence française qui ont retenu l’attention des deux intervenants. Le parcours de la PFUE a été tout particulièrement semé d’embuches dans le cadre des affaires internationales : les Jeux Olympiques en Chine et les droits de l’homme, le conflit en Géorgie, et la crise financière.Compte-rendu de la campagne 24 « Eurotour des Facs »
    • 24) Reims, le 27 novembre et le 18 décembre-Un stand d’informations à la faculté de Lettres toute la journée les 27 novembre et 18décembre.-Une conférence sur l’Europe, le parlement et la culture, puis sur la situation belge : LeParlement européen, à quoi ça sert, comment ça marche ?; Wallons-Flamands, la Belgiquefinira-t-elle par exploser ? organisée en coopération avec le Mouvement Européen-Marne le 18décembre.Avec Noël Orsat, vice-président du Mouvement Européen - Marne ; Didier Legros, politologuewallon ; Rudy Aernoudt, expert économiste flamand ; Noémie Le Bastart, assistante Jean-MarieBeaupuy, député européen.Noémie Le Bastart, lassistante de leurodéputé M. Beaupuy, a commencé par exposer lesgrandes institutions européennes, puis elle a expliqué le fonctionnement du parlement européenet répondu aux questions des participants. Ensuite, M. Noël Orsat du MEF- Marne a parlé de la culture européenne et a en partieretracé la route des légendes en Europe. Celle-ci est destinée à réveiller chez les européensvoisins les éléments de leur culture commune dispersée par lapparition des nations : les 3principales sont la Chanson de Roland, le Roi Arthur, les 4 fils Aymon ... . Le but étant decontribuer à une conscience européenneEnfin, Didier Legros, politologue, et Rudy Aernoudt, philosophe et économiste, respectivementflamand et wallon, ont tous les deux exprimé leur point de vue sur la question des conflits enBelgique; vu les imbrications entre les 3 communautés linguistiques, la place primordiale deBruxelles, francophone mais dans la zone flamande, et le rôle du Roi, il ne leur paraît passérieux de penser possible une partition de la Belgique.La conférence a été suivie dun débat avec le public.Compte-rendu de la campagne 25 « Eurotour des Facs »
    • 25) Le Havre, le 19 décembre-Un stand d’informations à la maison de l’Etudiant de l’université du Havre le 19 décembre.Compte-rendu de la campagne 26 « Eurotour des Facs »
    • Un projet reconnuLa reconnaissance des institutionnelsLe projet « Eurotour des facs » a bénéficié du parrainage de Valérie Pécresse, Ministre del’Enseignement supérieur et de la Recherche et du patronage de Jean-Pierre Jouyet, Secrétaired’Etat aux Affaires Européennes.Il a également reçu le soutien financier du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes etdu Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associativeLa reconnaissance de la presse1. Des Articles dans Nord-Eclair et Sud-Ouest2. Une Interview par la radio RGB, la radio locale de Cergy3. Des annonces sur euractiv.fr , Nouvelles Europe4. Une vidéo sur grenews.com, journal d’information de GrenobleDes intervenants de renomDe nombreuses personnalités ont en participé aux débats organisés dans le cadre de l’Eurotourdes facs :- Jean-Pierre Jouyet et Catherine Trautmann à Strasbourg,- Marielle de Sarnez et Alain Juppé à Bordeaux,- Brigitte Fouré à Caen,- Jacques Toubon à Cergy,- Denis Badré, Jean-Pierre Audy et René Souchon à Clermont-Ferrand,- Françoise Grossetête à St Etienne,- Michel Coquillon à Lyon…Compte-rendu de la campagne 27 « Eurotour des Facs »
    • ContactsNicolas JEANPrésident des Jeunes Européens-FranceTél : 06.87.03.89.62E-mail : president@jeunes-europeens.orgPauline GESSANTCoordinatrice du projet « Eurotour des facs »Tél. : 06.83.11.60.09E-mail : vice-presidente@jeunes-europeens.orgClotilde LARROSEResponsable de la Communication et des relations presseTél. : 06.61.87.54.70E-mail : communication@jeunes-europeens.orgBureau national95 rue de Rennes75006 PARISTél. : 01.45.49.81.66 ou 06.68.37.32.02Fax : 01.45.49.96.65Le siège de l’association accueille un permanent:mediateur@jeunes-europeens.orgCompte-rendu de la campagne 28 « Eurotour des Facs »