Eugenio Mauri: Les dangers des méthodes agiles

2,527 views
2,278 views

Published on

U.E. 5 : Module GOUVERNANCE DES SIC (by Eugenio Mauri at I.A.E. Pantheon Sorbonne , Sorbonne Graduate Business School, Master Systèmes d'Information et de Connaissance)
Les dangers des méthodes agiles

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
2,527
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
53
Actions
Shares
0
Downloads
76
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Kent Beck est un informaticien américain né en 1961. Il est l'inventeur du concept d'eXtreme Programming et l'auteur du livre « Extreme Programming Explained. Embrace Change », Ward Cunningham : est né le 26 mai 1949 est un informaticien américain connu, entre autres, pour avoir inventé le concept de wiki , concept qui permit notamment, l'élaboration de l'encyclopédie Wikipédia , le site web basé sur le wiki le plus consulté, également parmi les 5 sites les plus consultés au monde. “ wiki ” veut dire rapide. Ron Jeffries est l'un des 3 fondateurs de l' Extreme Programming (XP) élaboration d'une méthodologie de logiciels vers 1996, avec Kent Beck et Ward Cunningham . Il a été à partir de 1996, un entraîneur de XP sur le Système de rémunération de Chrysler global du projet, qui a été le cas XP a été inventé. Il est l'auteur de l'Extreme Programming installée, le deuxième livre publié sur XP. Il a également écrit Extreme Programming Adventures en C #. . Il est l'un des 17 signataires de la Manifeste Agile .
  • On se focalise sur l'aspect individuel du développement, au détriment d'une vue globale et des pratiques de management ou de formalisation.La méthode requiert beaucoup de rigeur et d’autodiscipline. EN laissant les développeurs trop libres de dériver par rapport aux fonctions de l'application (méthode XP).
  • SCRUM (1996) : signifie « mélée » de rugby ; Scrum est un processus léger permettant de gérer et de contrôler le développement de produits logiciels. Mettant en œuvre des pratiques itératives et incrémentales, Scrum est, en soi, une méthode efficace. Elle peut néanmoins être associée à d’autres pratiques d'ingénierie, notamment Extreme Programming et d’autres méthodes de développement logiciel itératif. C’est l’une des méthodes agiles les plus employées, car elle permet d’améliorer notablement la productivité tout en accélérant le retour sur investissement. FDD : Feature Driven Development (conduite des développements orienté vers le futur)
  • XP (1999) : eXtrem Programming RUP : Rational Unified Process
  • Eugenio Mauri: Les dangers des méthodes agiles

    1. 1. U.E. 5 : Module GOUVERNANCE DES SIC François LARCHER LES DANGERS DES METHODES AGILE Equipe : Catherine Cazaux Eugenio Mauri Moustapha GueyeM SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 1 / 16
    2. 2. U.E. 5 : Module GOUVERNANCE DES SIC François LARCHER  Rappel des principes de la méthode AGILE  Pourquoi les méthodes AGILES ?  Analyse des risques de la méthode  Comment gérer les risques ?  Prévention  Résorption  En conclusionM SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 2 / 16
    3. 3. U.E. 5 : Module GOUVERNANCE DES SIC François LARCHER Présentation des méthodes AGILESLe fondement des méthodes agiles repose sur lidentification etlintégration continue des changements tout au long du projet :Lévénement extérieur nest donc plus considéré comme uneperturbation mais est intégré comme élément de lorganisationmême du projet. M SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 3 / 16
    4. 4. U.E. 5 : Module GOUVERNANCE DES SIC François LARCHER Présentation des méthodes AGILES Historique des méthodes agilesLes premières approches en matière dAgilité sont essentiellement apparuesau cours des années 1990 sous le nom de RAD (Rapid ApplicationDevelopment) puis RUP (Rational Unified Process).Mais cest avec larrivée de la méthode XP (eXtrem Programming), apparueaux Etats Unis fin des années 90 que lAgilité a prit réellement ses lettres denoblesse.Kent Beck, Ward Cunningham et Ron Jeffries ont créé cette méthode dunemanière générique et applicable quel que soit son contexte même si elle était,à son origine, issue des nouvelles technologies.M SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 4 / 16
    5. 5. U.E. 5 : Module GOUVERNANCE DES SIC François LARCHER Présentation des méthodes AGILES Quatre valeurs fondamentales :la communication, comme une valeur primordiale, car, sans elle la résolutiondes problèmes ne peut se faire de manière constructivela simplicité comme gage de la robustesse et de pérennité de la solutiondélivrée aux utilisateurs. Cest aussi une preuve dhumilité de la part desconcepteurs et un facteur clé pour gagner en productivité.le feedback comme outil de réduction de risque. Il concerne les relations entretous les membres de léquipe mais aussi entre les développeurs, les maîtrisesdouvrage, et le commanditaire.le courage de prendre des bonnes décisions et de reconnaître ses erreurs dèsquelles apparaissent plutôt que de tenter de les dissimuler.M SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 5 / 16
    6. 6. U.E. 5 : Ingénierie de SIC et Conduite de projets François Larcher Pourquoi les méthodes AGILES ?  Augmenter le niveau de satisfaction des clients tout en rendant le travail de développement plus faciles.  Réduire leffet tunnel.  Répondre aux modifications de contexte et de spécifications du projet.  Se focaliser sur ce qui a une plus grande valeur ajoutée pour lentreprise.  Réduire les risques le plus tôt possible.M SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 6 / 16
    7. 7. U.E. 5 : Ingénierie de SIC et Conduite de projets François Larcher Pour quels environnements ?  Besoin très évolutif.  Solutions pour petites équipes.  Projets non complexes.  Environnement non critique (médicale, nucléaire, etc...)  Cycles de développements courtsM SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 7 / 16
    8. 8. U.E. 5 : Ingénierie de SIC et Conduite de projets François Larcher Quelle adéquation équipe / projet ?M SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 8 / 16
    9. 9. U.E. 5 : Module GOUVERNANCE DES SIC François LARCHER Analyse des risques de la méthodeIncompréhension de la méthode  Pratiques déconnectées de la philosophie « agiles » EX : Vouloir une vision globale sur le projet sans connaitre toutes les exigences  Releases fréquentes sans automatisation des scenarii de test => Tests manuels insupportablesInadaptation de la méthode au projet  Manque de planification prévisionnelle (navigation à vue)  L’estimation de charge pour l’ensemble du projet EX : Offshore et agilitéM SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 9 / 16
    10. 10. U.E. 5 : Module GOUVERNANCE DES SIC François LARCHER Analyse des risques de la méthode (suite)Inadaptation des ressources à la méthode  absence de formation  programmation en binôme sans communication  Pléthore de ressourcesManque de rigueur et absence de documentation  Sans application rigoureuse de toutes les pratiques, pas de bons résultats  Manque de contrôle et de structuration.  Pérennité de la connaissance du système  Changement d’équipe projet ou maintenance du logiciel effectué par une autre équipeM SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 10 / 16
    11. 11. U.E. 5 : Module GOUVERNANCE DES SIC François LARCHER Analyse des risques de la méthode (fin)Indisponibilité des intervenants Client : Manque de temps et d’intérêt Equipe : Interactions avec d’autres projets Problèmes de disponibilité dans les équipes réduitesMise en valeur des compétences Risque politiqueContractualisation Contrats « ouverts » car périmètre variable Difficulté à déterminer le coutM SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 11 / 16
    12. 12. U.E. 5 : Module GOUVERNANCE DES SIC François LARCHER Comment les gérer? La prévention  Une bonne connaissance de la méthode : formation  Assurer une documentation minimale  Automatiser les scenarios de tests  Sans automatisation : pas de tests et perte de temps sur l’écriture des scenarii de tests  choix de l’équipe projet  Compatibilité des profils : communication  Disponibilités des intervenants : client et équipe projet  Responsabilisation du client La résorption  Remise en cause du contexte actuel  Production de documentation en cours de projetM SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 12 / 16
    13. 13. U.E. 5 : Module GOUVERNANCE DES SIC François LARCHER En conclusionLe tableau suivant Permet de comparer et synthétiser sommairement les Points clés etDésavantages de quelques méthodes AGILESMéthodes Points clés DésavantagesSCRUM Petites équipes, itérations de La mise en œuvre du 30 jours, réunions journalières. développement nest pas précisée, seule compte la gestionFDD Procédé bien défini et simple, des ressources humaines.sur Uniquement centré le orienté objet et basé sur le développement développement. Itérations très courtes.(inspiré de "Agile Software Development Methods" par Pekka Abrahamsonn et Outi Salo, VTT Publications 478) M SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 13 / 16
    14. 14. U.E. 5 : Module GOUVERNANCE DES SIC François LARCHER En conclusion (suite)Méthodes Points clés Désavantages Développement guidé par les besoins On se focalise sur laspect individuel du du client. développement, au détriment dune vue globale et des pratiques de managementXP Equipes réduites, centrées sur les ou de formalisation. développeurs. Binômes. Risque de manquer de contrôle et de Création quotidienne. Amélioration structuration en laissant les développeurs constante, trop libres de dériver par rapport aux fonctions de lapplication. Adaptabilité aux modifications.RUP Processus complet assisté par des Lourd, largement étendu, peut être outils. Exhaustif. difficile à mettre en œuvre de façon spécifique. Rôles bien définis, modélisation. Convient pour les gros projets qui génèrent beaucoup de documentation. M SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 14 / 16
    15. 15. U.E. 5 : Module GOUVERNANCE DES SIC François LARCHER En conclusion (fin) les méthodes agiles ne sopposent pas aux méthodes traditionnelles : Les méthodes traditionnelles restent valables dans le cas des projets oùlexpression du besoin peut être figée dès le départ du projet, par exemple :  Migration technique dun système à iso-fonctionalité  Prise en compte dune nouvelle législation ou dune nouvelle règle fiscale. M SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 15 / 16
    16. 16. U.E. 5 : Module GOUVERNANCE DES SIC François LARCHER Sources • http://www.informit.com/articles/article.aspx?p=441115 • http://www.dsi.cnrs.fr/methodes/gestion-projet/methodologie/ • http://web-serv.univ-angers.fr/docs/etudquassi/Methodes_agiles.pdf • http://www.dotnetguru.org/articles/dossiers/devagile/DevelopperAgile.htmM SIC JB 03/06/2011 MGU- EMA - CCA 16 / 16

    ×