Your SlideShare is downloading. ×

Eugenio Mauri: Cloud Computing

606

Published on

CLOUD COMPUTING: un instrument pour les PMEs pour innover. CLOUD COMPUTING: an instrument for SMEs to create innovation. CASE STUDY: Cloud Computing Introduction in the R&D of a Software …

CLOUD COMPUTING: un instrument pour les PMEs pour innover. CLOUD COMPUTING: an instrument for SMEs to create innovation. CASE STUDY: Cloud Computing Introduction in the R&D of a Software Provider.
Mastère Management des Systèmes d'Information et de Connaissance.
Master Information and Knowledge System Engineering and Management.
Soutenance de mémoire de fin d'études: Cloud Computing.
I.A.E. Paris - Pantheon-Sorbonne
Étude de cas: portage d'une application et introduction dans le département test.
Author: Eugenio Mauri

Published in: Technology
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
606
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
20
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • “ Knowledge, Learning and Development : the Challenge of Small and medium Enterprises to Global Competition” European Commission Definition U.E. : World Bank, 2006 UNIDO, 2002 (United Nations Industrial Development Organization) La règlementation française: très petites entreprises (TPE) de moins de 20 salariés petites et les moyennes entreprises (PME) de 20 à 249 salariés entreprises de taille intermédiaire (ETI) 250 et 4999 grandes entreprises (GE) 5000+ salariés.
  • (sondage IDC 2011)
  • Selon une récente étude du cabinet Markess International, 5% des organisations françaises utilisent aujourd'hui le cloud computing pour leurs infrastructures (IaaS : Infrastructure as a Service) et 31% pour leurs applications (SaaS : Software as a Service), contre 2% et 24%, respectivement, en 2010. Une nette progression, donc, sans pour autant qu'on puisse parler de révolution, comme pourrait nous le faire accroire le battage médiatique et les efforts marketing monumentaux déployés autour du cloud. Lorsqu'on se penche sur le détail des entreprises équipées, on note une pénétration très inégale, avec une grande influence du secteur d'activité. L’informatique et les télécoms demeurent en tête. Les grandes organisations industrielles semblent avoir aujourd'hui engagé une dynamique cloud et dans la distribution et les services, la banque et les assurances ou encore les administrations, le cloud computing commence aussi à être adopté, même si cette adoption se fait plus lentement.
  • La toute première déf. est nettement plus large et moins technique de bon nombres des autres définitions qui circulent à l’heure actuelle. La deuxième def. est très pragmatique. Demandez à 10 personnes différente; vous obtiendrez 10 réponses différentes. La def. « officielle » (eg: la plus largement admise) est celle du NIST et, bien que assez claire, reste un peu technique. L’objectif de mon mémoire est aussi de rendre le CC un peu plus digeste.
  • La def. Du CC donné par le NIST comprends 5 principales caractéristiques.
  • La def. Du CC donné par le NIST comprends aussi 3 modèles de préstation
  • Les 3 types de services prevent ere déployé de plusieurs façons, selon le type de configurations choisi. Le Cloud Communautaire vient s‘y ajuter. Le C publique est moins chèr. Le privé offre plus de possibilité de customisatoin et de sécurité. Voyons un peu plus en détail la difference entre Privé et Publique
  • Voyons un peu plus en détail la difference entre Privé et Publique. Et pourtant les PME préferent le C Privé.
  • 1/3 utilise ou utilisera un C publique 2/3 utilisent ou utiliseront un C privé
  • Par où commencer? Par quel type d'application? Par les activité qui ne sont pas le coeur de metier et qui sont plus facilment transposable et des donnes qui ne sont pas sensibles.
  • La toute première déf. (lors d’une conference à Dallas) est nettement plus large et moins technique de bon nombres des autres définitions qui circulent à l’heure actuelle. La deuxième def. est très pragmatique. Demandez à 10 personnes différente; vous obtiendrez 10 réponses différentes. La def. « officielle » (eg: la plus largement admise) est celle du NIST et, bien que assez claire, reste un peu technique. L’objectif de mon mémoire est aussi de rendre le CC un peu plus digeste.
  • European Commission Definition U.E. : World Bank, 2006 UNIDO, 2002 (United Nations Industrial Development Organization) La règlementation française: très petites entreprises (TPE) de moins de 20 salariés petites et les moyennes entreprises (PME) de 20 à 249 salariés entreprises de taille intermédiaire (ETI) 250 et 4999 grandes entreprises (GE) 5000+ salariés.
  • La toute première déf. (lors d’une conference à Dallas) est nettement plus large et moins technique de bon nombres des autres définitions qui circulent à l’heure actuelle. La deuxième def. est très pragmatique. Demandez à 10 personnes différente; vous obtiendrez 10 réponses différentes. La def. « officielle » (eg: la plus largement admise) est celle du NIST et, bien que assez claire, reste un peu technique. L’objectif de mon mémoire est aussi de rendre le CC un peu plus digeste.
  • Scalabilité: capacité d’un système ( reseau ou process) à adsorber une quantié de travail croissante
  • Transcript

    • 1. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Problématique et motivation  Quest-ce que cest le Cloud Computing ?  Les PMEs peuvent-elles en tirer bénéfice ?  Peut-on sen servir pour être plus innovant ?  Acquérir une vision claire et simple de ce qu’est le CC  Expérimenter le Cloud Computing au sein de mon entreprise (PME)  Vérifier si les promesse du CC sont véridiques  Partager mon retour d’expérienceMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 2 / 22
    • 2. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover  PME  Présentation des PMEs  La problématique de linnovation  Présentation des principes du Cloud Computing  Définitions et caractéristiques  Modèles de prestations  Modèles de déploiement  Acteurs  PME et Cloud Computing  Pour quel type d’application ?  Les pour et les contre du Cloud Computing  Cas pratique  ConclusionMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 3 / 22
    • 3. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Présentations des PMEs  Grande flexibilité et réactivité  Plus entreprenantes que les grandes entreprises  Plus grande souplesse dans les processus de paiement  Plus axées sur la demande intérieure  Dans l’ U.E. les PME représentent 99% des unité de productions  Dans les pays de l’OCDE les PME représentent 95% des entreprises  Plus de 90% des entreprises dans le monde sont des PMEs et mobilisent entre 50% et 60% de travailleursMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 4 / 22
    • 4. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Freins à la concrétisation dune idéeMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 5 / 22
    • 5. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Utilisation du Cloud computing par les organsations Françaises Repartition IaaS/SaaS IaaS SaaS 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% % 2010 2011MSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 6 / 22
    • 6. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover ...et pourtant : Une étude de linstitut IPSOS, portant sur “La stratégie informatique des entrepreneurs français”, concernait des entreprises de 5 à 49 salariés 82% des répondants ont affirmé ne pas connaître le terme de “Cloud Computing” Mais, après explication, 52% des mêmes personnes reconnaissaient y avoir recours aujourdhui déjà (en particulier pour la messagerie)MSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 7 / 22
    • 7. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Définition du NIST « Le Cloud Computing est un modèle pour une mise à disposition simple et à la demande de ressources informatiques partagées et configurables. Ces ressources peuvent ainsi être fournies et libérées rapidement, avec très peu de travail administratif ou d’interactions avec le fournisseur de services. Ce modèle favorise la disponibilité et comprend cinq principales caractéristiques, trois modèles de prestations et quatre modèles de déploiement. » (Septembre, 2011)MSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 8 / 22
    • 8. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Cloud Computing: 5 caractéristiques 1. Libre service à la demande 2. Élasticité/mise à l’échelle rapide 3. Mutualisation des ressources 4. Service mesuré 5. Accès étendu au réseauMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 9 / 22
    • 9. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Cloud Computing: 3 modèles de prestationsMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 10 / 22
    • 10. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Cloud Computing: 4 modèles de déploiementMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 11 / 22
    • 11. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Avantage financier du Cloud PublicMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 12 / 22
    • 12. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Les PME préfèrent le Cloud PrivéMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 13 / 22
    • 13. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Cloud Computing: 5 acteursMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 14 / 22
    • 14. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Pour quels types d’application?MSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 15 / 22
    • 15. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Étude de cas : portage dune applicationMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 16 / 22
    • 16. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Étude de cas: introduction dans le département testMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 17 / 22
    • 17. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Avantages du Cloud Computing pour les PME • Réduction du CAPEX et OPEX  • A la demande et mesuré  • Scalabilité et manutention automatique  • Accès distant  • Green IT  • Simplicité et rapidité d’implémentation  • Matériel et services à la pointe  • Latence réduite  • Haute disponibilité  • Armes égales par rapport aux « colosses » MSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 18 / 22
    • 18. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Aspects négatifs du Cloud Computing pour les PME • Réversibilité incertaine • Propriété intellectuelle protection des données • Réactivité du fournisseur  • Prévisibilité des coûts • On-line (c.à.d.: sur le « Net ») • Risque lié à la faillite du provider • Difficulté d’intégration avec le SI existant • Manque d’expertise  • Complexification des couches d’architecture  • Fiabilité du providerMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 19 / 22
    • 19. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Gains constatés pour les PME  Réduction des activités les moins génératrices de valeur  Mobilisation des budgets sur des projets innovants  Réduction des délais de mise sur les marchésMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 20 / 22
    • 20. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover En conclusionMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 21 / 22
    • 21. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Sources  PME http://ec.europa.eu/enterprise/policies/sme/files/sme_definition/sme_user_guide_fr.pdf http://fr.wikipedia.org/wiki/Petites_et_moyennes_entreprises#cite_note-reco-4  Définition Cloud Computing NIST Special publication 800-145  Freins à lInnovation http://nordic.idc.com/prodserv/whitepapers.jsp  Penetration IaaS / PaaS et adoption Private Cloud http://blog.markess.fr/2011/05/referentieldepratique_iaaspaas.html  Avantages Cloud Public Microsoft: Livre Blanc “Cloud Economics”  IPSOS (“La stratégie informatique des entrepreneurs français”) http://www.microsoft.com/france/pme/solutions/ma-boite-en-mieux/enquete-ipsos.aspxMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 22 / 22
    • 22. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Merci ! Des Questions ?...MSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri
    • 23. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Présentations des PMEs U.E. Company Category Employees Balance Sheet Total Medium-sized < 250 ≤ € 50 m Small < 50 ≤ € 10 m Micro < 10 ≤€ 2 m France Categorie Employés PME < 249 TPE < 20 Micro < 10MSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 24 / 28
    • 24. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Cloud Computing: Définitions « Un paradigme informatique dans le cadre duquel les frontières de l’informatique seront déterminées par des facteurs économiques plutôt que par de limites techniques. » (première définition, Professeur K. Chellapa, 1997) « …allocation dynamique des ressources informatiques (matériels, logiciels ou services) de tiers sur un réseau. » (Accenture, 2010)MSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 25 / 28
    • 25. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Cloud Computing: exemple dacteursMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 26 / 28
    • 26. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Montée en chargeMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 27 / 28
    • 27. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Virtualisation Application Level Software Application Level Software Application Level Software Application Level Software Guest OS 1 Guest OS 2 Guest OS 3 Hypervisor Host OS Hardware Platform Disk RAM CPU Disk Disk CPU RAMMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 28 / 28
    • 28. CLOUD COMPUTING Un Instrument pour les PMEs pour Innover Étude de cas: solution apporté au département test Problème Solution Description Poor Fault Cloud Grâce au Cloud Computing si un VM tombe, unautre la Recovery Computing remplace automatiquement Poor Backup & Virtualisation La Virtualization permet de prendre des snapshot des VMs Restore Poor Image Virtualisation La Virtualisation permet de gérer aisément un catalogue de management snapshots Poor Env. Cloud Le Cloud Computing permet de faire tourner plusieurs VMs Concurrency Computing en parallèle Laborious OSs Virtualisation Full Virtualisation permet de faire tourner plusieurs OSs Reproduction différents en parallèle Poor Perf. Cloud Le Cloud Computing permet de créer un environnement testing Computing extensible pour faire des tests de chargeMSIC JB Mai 2012 Eugenio Mauri 29 / 28

    ×