Bénévolat au sein des diasporas: Exploiter les compétences des communautés de diasporas en faveur du développement rural

1,920 views

Published on

Présentation par Alache Malia Ode (AFFORD, VSO) au 8ième Briefing sur le Développement à Bruxelles - 11 décembre 2008 - http://bruxellesbriefings.net/

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,920
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Bénévolat au sein des diasporas: Exploiter les compétences des communautés de diasporas en faveur du développement rural

  1. 1. BÉNÉVOLAT AU SEIN DES DIASPORAS : EXPLOITER LES COMPÉTENCES DES COMMUNAUTÉS DE DIASPORAS EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT RURAL Alache Malia Ode (Mme) 11 décembre 2008, Bruxelles
  2. 2. Format <ul><li>QUI ? – Qui suis-je ? </li></ul><ul><li>QUOI ? – Diasporas, bénévolat et développement – Que signifient ces concepts dans le contexte de notre action ? </li></ul><ul><li>POURQUOI ? – Bénéfices de notre travail </li></ul><ul><li>COMMENT ? – Études de cas et impact sur le développement rural </li></ul><ul><li>Conclusion </li></ul><ul><li>Cadre permettant de comprendre les diasporas </li></ul>
  3. 3. QUI ? <ul><li>Nom - Alache Ode </li></ul><ul><li>AFFORD </li></ul><ul><li>VSO </li></ul>
  4. 4. QUOI ? <ul><li>Bénévolat au sein des diasporas – maximiser les bénéfices intellectuels et les compétences apportés par la migration via des interventions de co-développement et de migration circulaire. </li></ul><ul><li>Mobiliser les communautés de diasporas à contribuer au développement de leurs pays d'héritage et d'accueil via le bénévolat à l'étranger et la sensibilisation au développement au Royaume-Uni . </li></ul><ul><li>Assistance technique – dans le cadre de systèmes de gestion des bénévoles, de S&E, de collectes de fonds et d'autres types de développement organisationnel comme la structure de gouvernance, etc. </li></ul><ul><li>Soutien financier – couvrant le bénévolat et les coûts organisationnels. </li></ul><ul><li>Action politique – Soutien au réseau d'organisations bénévoles de diasporas afin de leur donner du poids et d'assurer qu’il soit tenu compte de leur contribution au développement dans l'agenda de développement général. </li></ul>
  5. 5. DÉFINITIONS <ul><li>Tous les concepts sont sujets à contestation et sont en constante évolution. </li></ul><ul><li>Diaspora – définition de travail (déterritorialisé, homogène, hybride – liens émotionnels, familiaux ou financiers, autodéfinition) </li></ul><ul><li>Bénévolat – travail non rémunéré, seuls les frais sont couverts, pas de gains financiers personnels ou familiaux, etc. Déconstruction pour s'adapter culturellement à nos partenaires, enrichissant ainsi le concept de bénévolat. (Paroopkar, Retour aux sources, SEEDA, etc.) </li></ul><ul><li>Développement – dans le contexte des ODM, mais interventions durables et à impact pouvant être suivies et évaluées. </li></ul>
  6. 6. POURQUOI ? UN PROGRAMME DE DIASPORAS <ul><li>DEUX CONCEPTIONS DES DIASPORAS (Chris Smart, ancien président, VSO Canada) </li></ul><ul><li>L'une, étymologique, du Grec – Dia (parce que)+ Speiro (éparpillé) – accent sur l'aspect négatif, sur la victimisation de ceux qui souffrent « d'éparpillement » ou de « dispersement », d'une perte d'origine, de lieu, de foyer. La diaspora renvoie à des communautés historiques, modernes, volontaires, involontaires, jeunes, âgées, (générationnelles). </li></ul><ul><li>Notre travail avec les diasporas est axé sur la compréhension positive du terme – (Chris Smart) « Du grec «  sporadikos », puis en latin « sporadicus », dont la racine est commune avec le terme « spora », semence, de tout évidence lié à « spore » et à « semis ». </li></ul><ul><li>Cette étymologie suggère que les membres de diasporas modernes peuvent être entrevus comme des semences faisant germer de nouveaux foyers (lieux de développement) au sein des sociétés, des graines qui font bourgeonner de nouvelles perspectives dans notre monde connecté, ainsi que des idées et des valeurs permettant d'envisager autrement les principes fondamentaux de la société humaine. » </li></ul>
  7. 7. <ul><li>Prémisses de départ </li></ul><ul><li>- La migration, en particulier de compétences et de capital intellectuel, est inévitable, car, à l'instar des flux financiers, il s'agit de l'une des fonctions des forces du marché du travail mondialisé. </li></ul><ul><li>Les diasporas ont toujours contribué au développement de leurs pays d'origine via l'investissement et le transfert de fonds, mais également grâce à leurs compétences, à leur esprit d'entreprise et à leur soutien à la démocratisation et à la promotion des droit humains. Cet impact positif de la migration devra également jouir d'une reconnaissance plus grande de l'ensemble des acteurs de la coopération internationale au développement. </li></ul><ul><li>- La recherche doit encore affiner sa compréhension des avantages du transfert de connaissance et nous espérons que le programme fournira des preuves permettant de le faire. </li></ul>POURQUOI 2
  8. 8. POURQUOI 3 <ul><li>Le bénévolat contribue chaque année à l'économie britannique à hauteur de 25 milliards £ – Gordon Brown </li></ul><ul><li>Le bénévolat est l'un des moyens permettant à des individus de toutes nationalités, religions, origines socio- économiques et de tous âges de contribuer à un changement positif ... www.unv.org/ </li></ul><ul><li>Chaque année, 129 000 individus consacrent 3,8 millions d'heures de leur temps au bénévolat via le CSV ( Community Service Volunteers ). www.csv.org.uk </li></ul>
  9. 9. Transformer les communautés rurales grâce au soutien au développement durable d'entreprises et aux services proposés à ces dernières ÉTUDE DU CAS AFFORD <ul><li>FAIT 1 – Certaines des économies asiatiques à la croissance la plus rapide sont menées par des diasporas. </li></ul><ul><li>FAIT 2 – Le bénévolat constitue une action en faveur de la communauté. </li></ul><ul><li>African Foundation for Development – fondée en 1995. </li></ul><ul><li>Lancement du programme SEEDA en 2006 </li></ul><ul><li>CRÉATION D'EMPLOIS via le soutien aux petites, micros et moyennes entreprises et aux entrepreneurs (Sierra Leone, Ghana). </li></ul><ul><li>Formation commerciale, tutorat et chirurgies pour plusieurs centaines de petites entreprises grâce aux bénévoles. </li></ul><ul><li>Services aux entreprises.  </li></ul><ul><li>Partenariats avec des universités, des départements des gouvernements locaux et nationaux. </li></ul><ul><li>Négociation, avec les banques, de nouveaux paquets financiers en faveur des petites entreprises. </li></ul><ul><li>Coopératives de soutien. </li></ul><ul><li>Création de centres d'entreprises. </li></ul><ul><li>Accès à des initiatives de marché internationales pour les produits commerciaux. </li></ul>
  10. 10. <ul><li>Partenaires actuels du programme . Le programme s'attache à laisser les OD faire ce qu'elles font le mieux dans leurs propres programmes </li></ul><ul><li>AFRIQUE </li></ul><ul><li>AFFORD - Ghana, Sierra Leone </li></ul><ul><li>AFS - Cameroun </li></ul><ul><li>WORD - Zimbabwe </li></ul><ul><li>ADAP - Ghana, Gambie </li></ul><ul><li>ACT - Tanzanie </li></ul><ul><li>MIND - Malawi </li></ul><ul><li>RP - Nigéria </li></ul><ul><li>Africa Recruit - Afrique </li></ul><ul><li>ACDF - Kenya, Ouganda </li></ul><ul><li>ASIE </li></ul><ul><li>BRAC - Bangladesh </li></ul><ul><li>CfC – Népal </li></ul><ul><li>lAFP - Inde </li></ul><ul><li>APDA - Sri Lanka </li></ul>
  11. 11. QUELQUES PISTES POUR LES DÉCIDEURS POLITIQUES <ul><li>Facteurs d'émigration et d'immigration – principales causes de migration de personnes qualifiées, dont il faut intégrer les multiples facettes dans l'élaboration et la planification dans les pays d'accueil et d'origine. </li></ul><ul><li>« L'option diaspora » – développement de politiques concrètes, réalistes et pratiques inspirées des diasporas, de leurs connaissances, de leurs compétences et de leurs ressources financières, afin de stimuler, d’exploiter et de consolider le développement. </li></ul><ul><li>Gestion de la migration et de ses régimes – cohérence politique, utilisation de politiques d’accueil et établissement de bonnes pratiques facilitant un impact de développement plus grand tout en tenant compte du fait que les diasporas ou les migrants ne sont pas des « unités de main d'œuvre ». </li></ul><ul><li>Les migrants sont vulnérables aux questions de race, de classe, de genre, ainsi qu'à la discrimination et à la marginalisation sociale et à la pauvreté. – Forum sur la société civile, UNHLDM </li></ul>
  12. 12. Développement dans les diasporas DDD Développement par les diasporas DPD Développement via les diasporas DVD Cadre de Mohan permettant de comprendre les diasporas pour la planification de programmes

×