GOUVERNANCE MULTINIVEAU DANS L’ÉDUCATION ET LAFORMATION: DÉFIS ET OPPORTUNITÉS.BRUXELLES, 31 MAI – 1ER JUIN 2012Conférence...
Dans ce contexte, l’ETF, en collaboration avec le Comité des régions, invite des pays partenaires, desinstitutions de l’UE...
 Présentation de et discussion sur des approches conceptuelles, méthodologiques et empiriques  relatives à la gouvernance...
3. Thèmes et enjeux principaux de la discussionLa conférence se concentrera sur les principes de la bonne gouvernance mult...
lévaluation de la gouvernance multiniveau? Dans quelles conditions les prestataires d’EFP peuvent-ilsrépondre aux attentes...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Multilevel Governance in Education and Training: Concept Note FR

742

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
742
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Multilevel Governance in Education and Training: Concept Note FR"

  1. 1. GOUVERNANCE MULTINIVEAU DANS L’ÉDUCATION ET LAFORMATION: DÉFIS ET OPPORTUNITÉS.BRUXELLES, 31 MAI – 1ER JUIN 2012Conférence politique internationale relative à l’impact des modèles degouvernance sur la qualité, la pertinence et l’efficacité des politiquesd’éducation et de formationLa Fondation européenne pour la formation (ETF) est une agence de l’UE basée à Turin, en Italie, quiaide les pays en transition et en développement à exploiter le potentiel de leur capital humain par laréforme de leurs systèmes d’éducation, de formation et de leur marché du travail dans le cadre de lapolitique des relations extérieures de l’Union.Ses fonctions principales sont le soutien aux politiques d’assistance extérieure de l’UE, l’assistancepolitique par une analyse fondée sur des données scientifiques, l’amélioration du développement descapacités des pays partenaires en matière de capital humain ainsi que la diffusion et l’échanged’informations et d’expériences.En 2010, durant le premier cycle du processus de Turin, l’évaluation participative et fondée sur desdonnées factuelles des systèmes d’enseignement et de formation professionnels (EFP) et des progrèsstratégiques dans la gouvernance des pays partenaires s’est imposée comme un secteur déterminantpour nos activités futures. Le niveau d’intérêt élevé que nous portons à la gouvernance a été soulignépar la déclaration du processus de Turin (2011), adoptée à l’issue de la conférence internationale «Leprocessus de Turin: tirer les enseignements des faits», qui s’est déroulée à Turin en mai 2011. Autotal, 29 pays y ont participé et ont désigné la gouvernance multiniveau comme un des aspectsprioritaires pour tracer les contours des activités et des débats à venir sur les politiques d’EFP et, àtravers elles, sur le développement du capital humain. Cet objectif ne peut trouver sa concrétisationque grâce à des politiques globales et intégrées soutenues par l’Union Européenne dans le cadre deses politiques de voisinage et d’élargissement.
  2. 2. Dans ce contexte, l’ETF, en collaboration avec le Comité des régions, invite des pays partenaires, desinstitutions de l’UE et des organisations internationales à se rencontrer pour procéder à des échangesde vues, d’expériences et de conclusions sur la valeur ajoutée des politiques globales intégrées, et surle rôle de la gouvernance multiniveau dans l’amélioration de l’efficacité des systèmes d’EFP et dans ledéveloppement du capital humain.1. ContexteAméliorer l’efficacité des politiques d’éducation et de formation pour renforcer l’employabilité, ledéveloppement économique et la cohésion sociale est un enjeu essentiel pour les pays en phase depréadhésion à lUE et les pays du voisinage de l’UE eu égard aux niveaux persistants et élevés dechômage (en particulier chez les jeunes), à l’inadéquation naissante des compétences et auxdisparités territoriales dont ils souffrent. Il est nécessaire de mettre en place des politiques intégrées etarticulées pour soutenir le développement global de ces pays et le bien-être de leurs citoyens. Dans cecontexte, l’éducation et la formation ont partout un rôle crucial à jouer pour soutenir le développementéconomique et social et améliorer le bien-être des citoyens.Les modes et les modèles de gouvernance présentent une corrélation élevée avec la performanceglobale des politiques d’éducation et de formation, influencent leur formulation et leur mise en œuvrestratégiques et constituent les principaux piliers sur la base desquels les politiques sont élaborées etmises en œuvre.L’expérience de l’ETF montre qu’en ce qui concerne la dimension de la gouvernance de léducation etde la formation, il est nécessaire de délimiter et de débattre de lefficacité des cadres fonctionnels delEFP, de développer des mécanismes pertinents pour garantir une EFP de haute qualité et de trouverdes solutions de financement intelligentes, novatrices et efficientes pour soutenir les politiques d’EFPdans une perspective déducation tout au long de la vie.Dans ce contexte, il est nécessaire d’organiser des actions et des débats visant le développement etl’amélioration de la bonne gouvernance, et d’accorder un rôle accru aux régions sous-nationales, auxacteurs locaux, aux partenaires sociaux et aux organisations de la société civile dans la définition despolitiques déducation et de formation. Tout cela rapproche les pays partenaires de lETF des effortsdéployés par les Européens pour renforcer le rôle des régions et garantir une participation multiniveauau cycle d’élaboration des politiques. Une telle interaction verticale et horizontale peut contribuer àgarantir, dans le développement stratégique global dun pays, une politique d’éducation et de formationplus efficace, plus efficiente, plus cohérente, plus transparente et plus responsable.En outre, dans de nombreux pays du monde, les politiques régionales ont élaboré des stratégiesciblées afin de garantir le développement des qualifications et des compétences adéquates. Lesrégions sont idéalement positionnées pour identifier les besoins et le potentiel du capital humain. Lacroissance économique aux niveaux régional et local pourrait être encouragée si les régionsparticipaient davantage à la gestion des politiques déducation et de formation. Parallèlement, dans cecas de figure, les besoins du marché du travail et des entreprises à l’échelle régionale seraientdavantage pris en considération.A la lumière de ce qui précède, la gouvernance multiniveau dans l’éducation et la formation peut aiderà dégager des opportunités en vue de faciliter le dialogue politique et, par conséquent, améliorer leprocessus de prise de décision par l’association d’acteurs multiples assumant des fonctions et desrôles divers, notamment les partenaires sociaux et la société civile.La conférence offrira la possibilité d’aborder les liens entre gouvernance et efficacité des politiques etdes stratégies en matière d’EFP, et d’évoquer les enseignements tirés de la gouvernance multiniveauau sein de l’Union Européenne. Par ailleurs, elle permettra d’examiner les actions entreprises dansdifférents pays pour veiller à la bonne gouvernance et à l’amélioration de l’efficacité des politiquesd’EFP aux niveaux local, régional et national.2. ObjectifsL’objectif général de la conférence est de discuter, partager et apprendre ensemble sur la manièredont la gouvernance multiniveau peut contribuer à l’émergence d’environnements politiques propices àl’amélioration de l’efficacité des systèmes d’éducation et de formation et au renforcement de lagouvernance et des valeurs participatives. La conférence poursuit également trois objectifsspécifiques:
  3. 3.  Présentation de et discussion sur des approches conceptuelles, méthodologiques et empiriques relatives à la gouvernance multiniveau dans l’éducation et la formation, au sein d’une approche politique globale et intégrée; Partage de pratiques et des enseignements tirés concernant des possibilités et des défis clés liés à la bonne gouvernance multiniveau en matière d’éducation et de formation dans les États membres de l’UE et les pays partenaires; Tracer les contours d’un cadre commun pour l’action dans le domaine de la gouvernance de l’éducation et de la formation.
  4. 4. 3. Thèmes et enjeux principaux de la discussionLa conférence se concentrera sur les principes de la bonne gouvernance multiniveau et des sujetsconnexes appliqués aux politiques et aux systèmes d’éducation et de formation. Les questionssuivantes seront abordées: Quelle est la valeur ajoutée de la gouvernance multiniveau dans le soutien d’une gestion plus participative, effective, cohérente, transparente et efficiente des politiques publiques d’éducation et de formation dans les régions en phase de préadhésion et du voisinage de l’UE? Quels types de mécanismes de coordination et de coopération conviendrait-il d’instaurer pour mettre en œuvre des processus de prise de décision efficaces et responsables dans l’éducation et la formation afin de soutenir le développement stratégique de politiques globales et intégrées? De quelles capacités et qualifications les parties prenantes participant à la gouvernance multiniveau ont-elles besoin pour faire en sorte que l’éducation et la formation contribuent au développement et au bien-être des pays et de leurs citoyens?4. ProgrammeJournée 1 – Jeudi 31 mai (de 8 h 45 à 17 h 30)Séance plénière douvertureDurant la séance plénière d’ouverture, les autorités de l’UE et des pays partenaires présenteront lecadre du débat. Elle sera suivie d’une séance technique axée sur la bonne gouvernance dansl’éducation et la formation, qui explorera les conclusions de l’analyse de la gouvernance del’enseignement et de la formation professionnels réalisée par l’ETF, par des organisationsinternationales et par des experts des pays partenaires.Ateliers thématiquesLa discussion de l’après-midi sera menée à travers quatre ateliers thématiques consacrés auxdomaines suivants: Stratégies pour l’éducation et la formation en tant que moteur du développement socio- économique régionalCet atelier mettra l’accent sur la valeur ajoutée et les mécanismes de participation régionale et locale àl’élaboration des politiques dans le domaine de l’éducation et de la formation. L’accent sera mis enparticulier sur (i) l’importance des stratégies régionales d’éducation et de formation pour soutenir ledéveloppement socio-économique régional et (ii) le rôle des acteurs régionaux dans l’élaboration desstratégies d’éducation et de formation. Des pratiques et des activités mises en œuvre serontprésentées et discutées afin de dresser un état de l’art en la matière dans les pays partenaires delETF. Impliquer divers acteurs de l’EFP et assurer leur coordinationLa gouvernance multiniveau est applicable aussi bien dans des systèmes assez centralisés que dansdes systèmes décentralisés. Cet atelier se concentrera sur les rôles, les fonctions et l’interaction desacteurs dans différentes configurations de gouvernance. Un accent particulier sera placé sur lesprocessus de décentralisation vécus par de nombreux pays partenaires. Comment la décentralisationet la bonne gouvernance peuvent-elles fonctionner ensemble? Quel est le lien entre les dimensionsinstitutionnelles et fonctionnelles des politiques d’éducation et de formation performantes? Bonne gouvernance et prestataires d’EFP.Le rôle des prestataires d’EFP a évolué dune fonction de mise en œuvre à un ensemble complexe defonctions incluant la planification, le contrôle de la qualité et l’évaluation de l’efficacité; il s’agit d’assurerlefficacité et lefficience de lEFP au niveau local. Quel rôle jouent les prestataires d’EFP dans
  5. 5. lévaluation de la gouvernance multiniveau? Dans quelles conditions les prestataires d’EFP peuvent-ilsrépondre aux attentes et apporter leur contribution dans la conception des politiques qui soutiennent laperformance de l’EFP? Quels sont les rôles et les fonctions des prestataires d’EFP dans l’Union et lespays partenaires de lETF? Des expériences et des enseignements seront présentés et la discussionse concentrera sur les facteurs et les conditions qui permettent aux prestataires d’EFP de contribuerpleinement au cycle d’élaboration des politiques. Conditions et exigences d’un partenariat dans l’EFPL’EFP est un domaine dans lequel autorités publiques, partenaires sociaux et prestataires deformation se partagent la responsabilité. Le partenariat peut se construire à différents niveaux(national, sectoriel, régional ou local) et peut aborder différents aspects d’un système d’EFP, del’élaboration des politiques à la prestation de formation sur les lieux de travail. Un partenariat réussi estun processus de coopération organisé entre diverses parties prenantes et qui se fonde sur la volonté,l’ouverture et la capacité technique des partenaires de coopérer. Comment les gouvernementsnationaux peuvent-ils motiver les parties prenantes et leur permettre de mettre en place despartenariats réussis dans le domaine de l’EFP? Comment créer des plates-formes de coopérationefficaces (comme des conseils sectoriels)? erJournée 2 – Vendredi 1 juin (de 9 h 00 à 14 h 30)Séance plénièreDurant la première partie de la matinée, les conclusions des quatre domaines thématiques serontprésentées au moyen d’une vidéo tournée pendant les discussions en ateliers. Un panel d’expertscommentera les domaines clés identifiés durant la première séance plénière.La conférence conclura par la formulation d’observations clés de la part des institutions de l’UE et despays partenaires.5. ParticipantsL’événement réunira des décideurs politiques et des hauts fonctionnaires issus d’autorités nationales,régionales et locales, des délégués des partenaires sociaux, des organisations de la société civile, desreprésentants d’entreprises, des prestataires de formation, des chercheurs dans le domaine de lagouvernance, de l’éducation et de la formation dans les pays partenaires de lETF, des États membresde l’UE, des institutions de l’UE et des organisations internationales. Quelque 150 personnesassisteront à la conférence.

×