Convulsions

2,334
-1

Published on

1 Comment
0 Likes
Statistics
Notes
  • fort
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
2,334
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
103
Comments
1
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Convulsions

  1. 1. Convulsions Définitions :• Épilepsie : maladies cérébrales hétérogènes caractérisées par la survenue de « crises convulsives » sans cause• Crise convulsive : symptôme, soit d’une épilepsie, soit d’une souffrance non spécifique du système nerveux central – Soit focales +/- complexes – Soit généralisées : absences, tonico-cloniques …• État de mal épileptique : soit crise tonico-clonique généralisée > 5 min ou crise focale ou absence > 20 min, soit succession de 3 crises convulsives sans retour à un état de conscience entre elles• État de mal non convulsif : confusion ou coma sans mouvements avec anomalies EEG
  2. 2. Signes cliniques• Crise tonico-clonique de type Grand mal : – Perte de conscience immédiate avec chute, arrêt respiratoire – Phase tonique : contracture (10 à 20 sec) puis – Phase clonique : spasmes symétriques de l’ensemble de la musculature (~ 30 sec) puis – Phase post-critique ou résolutive : état d’obnubilation, de confusion (qq min à qq heures) avec reprise ventilatoire progressive• Après la crise : (signes inconstants) – Morsure latérale de la langue – Perte d’urines – Pétéchies de la face – Douleurs musculaires, courbatures, céphalées – Augmentation des CPK• Facteurs favorisant (seuil épileptogène) : – Stimulation lumineuse intermittente – Fatigue & manque de sommeil – Alcool : prise aiguë ou sevrage – Hyper ventilation – Fièvre (convulsions fébriles entre 1 et 3 ans)
  3. 3. Risques d’une crise convulsive d’une• Respiratoire : +++ – Apnée hypoxémie hypoxie – Inhalation O2• De se faire mal … LVA PLS Canule de Guedel Maintien / protection• Conséquences de la perte de conscience brutale et de la chute• État de mal convulsif• Traitement de la crise isolée : AUCUN ou BZD
  4. 4. À rechercher +++• HYPOGLYCEMIE +++• Hypoxie Oxygène• Intoxication – Anesthésiques locaux +++• Souffrance cérébrale … – Signes vitaux – Température – HTA• Éclampsie
  5. 5. État de mal convulsif : Traitement État• Premier temps : T 0 à T 30 min – BZD IV : • Diazépam : Valium® 2 mg/min • Clonazépam : Rivotril® 1 mg en 3 min – Antiépileptique d’action longue : • Phénytoïne : Dilantin® 50 mg/min (18 mg/kg max) • Phénobarbital : Gardénal® 100 mg/min (10 mg/kg max)• Deuxième temps : T 30 à T 50 min – ↑ Antiépileptique d’action longue : • Phénytoïne : Dilantin® (30 mg/kg max) • Phénobarbital : Gardénal® 50 mg/min (20 mg/kg max)• Troisième temps : > à T 50 min – AG par barbituriques • Thiopental : 5 mg/kg puis 50 mg/5 min (EEG -) + IOT – Chgmt Phénytoïne versus Phénobarbital ou inv.
  6. 6. Éclampsie Éclampsie• Définition : survenue, chez une femme enceinte présentant des signes de pré-éclampsie, d’une crise convulsive localisée ou généralisée ou d’un trouble de conscience sans cause neurologique pré-existante• Épidémiologie : – 27 à 56 / 100 000 naissances – 2,2 % des morts maternelles – 50 % < 37e SA, 30 % post-partum• Prodromes : (85 %) – Céphalées (++ fronto-pariétale) (50 %) – Troubles visuels (20 %) : phosphènes, diplopie, scotomes, vision floue, amaurose – Barre épigastrique (20 %) – ROT vifs• Physiopathologie : – Vasospasme +++ – Encéphalopathie hypertensive
  7. 7. Éclampsie : traitement Éclampsie – Lutte contre le vasospasme : vasodilatateurs – De l’HTA (encéphalopathie) – Protection cérébrale (cf. QS) Traitement préventif de la récidive• Sulfate de Magnésium (MgSO4) +++ – Vasodilatateur – Anticomitial – Myorelaxant Dépression respiratoire, - ROT – Hypotenseur Collapsus – Poso. : Dose charge IV 4 g puis entretien IVSE 1 à 3 g / h – Surveillance : ROT, Respiration• Anticalciques : (Dihydropyridines) ( – Nicardipine : Loxen® 1 à 6 mg / h – Nimodipine : Nimotop® – DANGER +++ : si + MgSO4 réanimation Traitement de la crise• Anticomitiaux : – Diazépam ou clonazépam dose unique – Benzodiazépines (diazépam, clonazépam) – Phénytoïne : peu efficace – Thiopental …

×