Veille Media et Tendances Août 09_2
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Veille Media et Tendances Août 09_2

on

  • 1,436 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,436
Views on SlideShare
1,428
Embed Views
8

Actions

Likes
0
Downloads
5
Comments
0

1 Embed 8

http://blogs.expressroulartaservices.com 8

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Veille Media et Tendances Août 09_2 Veille Media et Tendances Août 09_2 Document Transcript

  • Veille concurrentielle Août 2009 - 2 ème quinzaine Sommaire Sources : CB News, Stratégies, Correspondance de la Presse, Presse News, Tarif Média… Pôle Info Business
    • Nouvelles formules : Libération, Le Monde 2/Le Monde Magazine
    • Actualités : Challenges augmente son prix et monte en gamme, Le Figaro lance Wansquare et Les Echos Le Crible.fr, lancement du site TF1News en remplacement de lci.fr, Bakchich hebdo en kiosque le 23/9, nouveau portail boursier pour Le Revenu, GQ en téléchargement gratuit sur Relay.com
    • Hors Série, Suppléments : Le Point, Télérama
    Pôle Femme
    • Actualités : Atmosphères et Femmes se rapprochent, AD se vend moins bien à côté d'Ideat, nouvelle une pour Elle Décoration
    • Nouvelle formule : Architectures à vivre
    Actualité des médias
    • Grazia : retour sur le lancement et analyse du premier numéro
    • The Economist lance l'abonnement au numéro
    • La Catch Up Radio mesurée par Médiamétrie
    • Google passe au payant via YouTube et le cinéma
    Marché Publicitaire
    • Actualités : L'offre commerciale du Figaro Medias pour le nouveau Figaro
    • Opérations Spéciales : Une pub vidéo dans un magazine
    Revue de web
    • J'ai été abattu pour faire cette affiche
    • Google makes grab for Hollywood dollars
    • Financial Times Augmented Reality
  • Actualité des médias
    • Objectifs :
    • Avec un tirage de 450 000 ex. pour le 1 er numéro, Mondadori vise une diffusion de 160 000 ex. la première année et 1 000 pages de pub/an.
    • A titre de comparaison, les performances des autres hebdos féminins :
    Grazia : retour sur le lancement et analyse du 1 er numéro
    • Communication :
    • 25 millions d’euros devraient être dépensés sur 3 ans (moment où l’équilibre devrait être atteint).
    • La campagne de lancement est elle valorisée à 8M€ brut. Elle a été confiée à Ogilvy pour le BtoB et l’événementiel (opération de street marketing avec le Grazia Street Fashion Show, et le concours Grazia Street Fashion Wall), et au tandem Les Anges Gardiens et Hub id and design pour la communication grand public (TV, cinéma, presse, affichage). Une campagne virale a également été mise en place sur les réseaux sociaux ( Facebook , Twitter ...).
    • Contenu :
    • Publicité : 56 pages de pub (sur 180 p.) pour le 1er numéro, avec un portefeuille plutôt luxe (mode et beauté). Fort de sa marque internationale (c’est la 13e déclinaison dans le monde) et de son appartenance au groupe Mondadori, les annonceurs italiens sont bien représentés (11 p.) : Dolce Gabbana, Tod’s, Gianfranco Ferré, Guess, Armani, Max Mara et Calvin Klein. A noter que le 2 nd numéro (Spécial Mode) a moins de pages (45p.)
    • Rédactionnel : Le magazine est articulé autour de l'actu (news+people, 35% de la pagination rédactionnelle), la mode (31%), la beauté (10%) et le lifestyle (16%).
    • Site : Un contenu majoritairement créé pour le site, avec une reprise partielle de certains sujets du magazine dans le but de débattre avec les internautes (ex : débat sur les lolitas 30).
    • Nos impressions :
    • -Grazia est un mélange de tous les féminins : Elle, Marie Claire, L’Express Styles, Biba, Gala…
    • -Il fait preuve d’assez peu d’originalité hormis quelques petites innovations comme les tags dans les rubriques culture, la BD, la Fashion Police ou le Style Hunter.
    • -A la première lecture il apparaît que son premier concurrent est Gala : des similitudes dans le format (grand, dos piqué) et le chemin de fer, la couverture people (même s’il n’est pas dans le people conte de fées), et le traitement de la mode
    • -Il n’apparait pas comme un magazine haut de gamme comme il le fait valoir dans son positionnement.
    • -Un contenu assez froid qui peut être l’effet du numéro zéro
    • -Aucun renvoi du magazine vers le site (!!) alors qu’ils signent une campagne B to C avec grazia.fr
    • Une note exhaustive vous sera envoyée très prochainement
    Source : OJD/TNS MI hors encarts, hors éditions parisiennes et hors-séries Après plusieurs reports, c'est enfin une réalité : Grazia est dans les kiosques. Lancé à 1€ (avant un prix qui devrait tourner autour des 2€), en dos piqué, il cible les femmes 25-45 ans CSP+ fans de mode et de people. Le magazine s'accompagne d'un site et d'une application mobile, lancés simultanément. GRAZIA sur le web : Sur Twitter / Sur Facebook / Le site BtoB / La campagne TV
  • Actualité des médias Les radios vont peut-être pouvoir tirer de nouveaux revenus de leurs auditeurs sur Internet. L'institut Médiamétrie, grâce à sa filiale eStat, va mesurer mensuellement l'audience des radios diffusées en direct, en différé, ou en téléchargement sous forme de podcasts sur le Web. Grâce à un marqueur intégré dans le logiciel de lecture de la radio ou dans les flux podcastés, Médiamétrie pourra agréger les données et communiquer une mesure mensuelle. La Catch-up Radio mesurée par Médiamétrie The Economist a lancé une offre d'abonnement au numéro, testée en Angleterre avant l'été, et étendue à New York depuis la rentrée. Le principe : les lecteurs reçoivent par texto la veille de la parution du magazine les sujets du numéro à venir. Ils The Economist lance l'abonnement au numéro Le groupe Lagardère, les Indépendants, Next-RadioTV, NRJ, Radio France, RFI, RTL et le Syndicat des radios on-line vont tous donner accès à leurs statistiques. Grâce à cette technologie, les stations pourront identifier les zones géographiques des auditeurs, le nombre de sessions ou encore leur durée d'écoute de manière quotidienne.  Médiamétrie évalue à plus de 13 millions (25,5 % des auditeurs de la radio) le nombre d'individus qui ont déjà écouté la radio sur Internet au premier trimestre, que ce soit en direct ou en différé. Parmi eux, 11,5 millions l'ont écoutée en direct depuis le lecteur audio de la station et 5,8 millions en podcast. Cette dernière technologie présente toutefois un écueil de taille : si les radios connaissent le nombre d'abonnés à un flux une fois les contenus téléchargés sur un PC, un baladeur ou un téléphone, elles ne savent pas si l'écoute du programme a bien eu lieu. A ce jour, 67 % des téléchargements de podcasts audio se font sur le logiciel iTunes d'Apple. Or Apple a refusé de transmettre ces informations, "susceptibles de toucher à la vie privée des utilisateurs" à Médiamétrie. L'institut devra donc se contenter de son panel de 25 000 internautes pour mesurer l'écoute réelle des podcasts. Google est en discussions avec plusieurs majors du cinéma pour pouvoir proposer via sa filiale YouTube le visionnage de contenus payants, croit savoir le Wall Street Journal, ce qui serait une première pour le spécialiste des vidéos gratuites. Google discute avec les studios Lions Gate Entertainment, Sony et Warner Bros pour pouvoir proposer des films récents sur YouTube moyennant une location à la demande. La plate-forme d'échanges de vidéos, qui a sensiblement élargi son offre de contenus depuis son acquisition par Google en 2006 via des partenariats, propose aujourd'hui certains films de ces studios en accès gratuit, mais il s'agit de sorties anciennes. Les négociations en cours prévoient que certains films sortant en DVD puissent être ainsi accessibles le même jour en visionnage sur YouTube. Ces nouveautés pourraient être visionnées pour un prix unitaire de 3,99 dollars, soit le même prix que propose Apple sur iTunes. Google passe au payant via YouTube et le cinéma peuvent alors toujours par texto souscrire à cette parution, et s'ils passent commande avant 21h, le numéro leur est livré par portage le lendemain matin, avant l'ouverture des points de vente, pour le même prix qu'en kiosque. Selon The Economist, cette offre, qui ne cannibalise pas les VAN (les exemplaires vendus ainsi ne se compteraient qu'en centaines par parution), permet surtout de remettre en main le magazine, et de renforcer la proximité avec son lectorat. En plus d'offrir une meilleure connaissance de ses lecteurs occasionnels, et des sujets qui les touchent.
  • Pôle Info-Business Nouvelles formules - "L'information est un combat", clame la campagne de communication réalisée par Fred et Farid, qui accompagne la nouvelle formule de Libération . Une formule qui veut donner une image neuve du journal. Celle d'un quotidien qui prend position dans le débat, et qui propose une offre complète d'information. Le nouveau Libération proposera plus de décryptages, avec chaque jour, quatre à cinq sujets forts traités de manière approfondie sur une double page. Chaque section sera suivie de pages "Expresso", proposant une quinzaine d'articles plus succincts. Pour Laurent Joffrin, à l'heure d'internet, "on ne suit pas l'actualité, on la fait, et rien ne réussit tant à Libération que les événements qu'il parvient parfois à créer : on est le seul quotidien qui double ses ventes lors d'un événement". Après une première partie consacrée à l'actualité, la seconde, qui débute après la rubrique Rebonds (étendue à 3 pages), se consacre au magazine avec notamment un renforcement des pages "Vous", la culture, et le rassemblement en une seule rubrique de l'actualité numérique à la fin du journal. Enfin, grande nouveauté, un magazine apparaît en fin de semaine sans supplément de prix. Broché avec le journal, il proposera 48 pages de récits sur des personnages qui ont fait l'actualité hebdomadaire, ainsi qu'un guide culturel. Globalement, sur la forme, le journal est plus élégant avec plus de blanc dans ses pages mieux aérées et une typographie plus étroite, et la Une, beaucoup plus graphique, met en avant 4 à 5 sujets, contre une grande photo précédemment. Avec cette formule, Libération affiche des objectifs ambitieux : +5% à +10% de ventes d'ici la fin de l'année, alors que la diffusion du quotidien a reculé de -10% sur le 1 er semestre, à 112 500 ex. (OJD DFP). Alors que les recettes publicitaires sont en chute (-12% au 1 er semestre, -8% estimés sur l'année), Libération compte améliorer ses revenus sur internet, avec deux
    • offres payantes : Libé Premier à 12€/ mois, qui, c'est une première, va permettre de recevoir le journal du lendemain la veille dès 20h, et Libé Essentiel à 6€/mois, pour consulter le quotidien online. Les deux abonnements donneront aussi accès aux archives du journal des 15 dernières années. Avec cette nouvelle offre, Libération vise 20 000 abonnés d'ici un an. Une application iPhone sera par ailleurs proposée début novembre, avec une partie payante.
    • D'autre part, son supplément mensuel Next , lancé il y a deux ans, sera vendu séparément en kiosque au prix de 1€. Le magazine sera distribué à 20 000 exemplaires, dans un millier de kiosques plutôt urbains.
    • Le Monde proposera le 18 septembre prochain une nouvelle formule de son supplément Le Monde 2, qui se rebaptise à cette occasion Le Monde Magazine . Tout en gardant l'essentiel du Monde 2 (photos, grands dossiers et archives), Le Monde Magazine innovera dans la première partie du journal, baptisée "Signaux", en mettant l'accent sur l'actualité, avec la collaboration de grandes signatures du quotidien, ainsi que dans la troisième et dernière partie, baptisée Passions, avec notamment les "dix coups de coeur" des journalistes du service Culture du journal.
    • L'objectif de cette nouvelle formule est selon Didier Pourquery, qui dirige le magazine, "d'élargir le lectorat aux lecteurs du Monde qui ne le lisent pas. Aujourd'hui l'audience du magazine est de 1M de lecteurs, soit moitié moins que celle du quotidien".
    • Le Monde Magazine, vendu au même prix que le Monde 2 (2,50 euros avec le quotidien), sera plus copieux que son prédécesseur : 84 pages (dont une vingtaine de publicité) au lieu de 66. A l'occasion du lancement, Le Monde propose, pour 9,60 euros, un double abonnement comprenant les deux journaux du week-end et leurs suppléments, ainsi qu'un accès illimité aux contenus du Monde.fr
  • Pôle Info-Business Actualités - Challenges a décidé de monter en gamme afin de faire face aux difficultés du marché publicitaire. La direction voudrait en faire un produit “Premium” et commercialisera le titre 2,50 € à partir du 10 septembre. Le prix pourrait par ailleurs passer à 3 € l’année prochaine. Pour compenser cette augmentation, le contenu sera enrichi et de grands noms tiendront une chronique mensuelle (Jacques Delors, Denis Kessler…). Des articles issus de “The Economist” seront repris et une nouvelle rubrique intitulée “Finance privée” abordera le thème du patrimoine. Enfin, une bande dessinée d’actualité agrémentera chaque numéro. Coté Web, un talk sur le modèle de celui du Figaro fera son apparition sur le site Challenges.fr chaque semaine. Il s’agit pour le titre de se recentrer sur son lectorat CSP+ afin d’attirer des annonceurs plus prestigieux. Hors Séries, Suppléments Le Point Grand Angle N°1 Hitler, anatomie d'un monstre 6.90€ Télérama DVD Les icônes du Rock 9.90€ avec Télérama Télérama Horizons N°1 Le mur de Berlin 20 ans après 7.50€ -Deux anciens journalistes des Echos, Yves Kerdrel et Renaud Belleville, ont lancé un site d'informations économiques et financières baptisé Wansquare . Ce média en "push" et bilingue, s’adressera aux 40 000 principaux décideurs français et britanniques. Il sera adossé à un site Internet, accessible seulement par les abonnés (environ 1 000 € par an) qui recevront préalablement informations exclusives et décryptages économiques directement sur leur smart mobile Blackberry ou iPhone. Le site est détenu à 60% par Le Groupe Figaro. Les Echos n'ont pas tardé à riposter en annonçant le lancement le 1er octobre prochain du Crible.fr, qui proposera un service similaire. - TF1 lancera dans la première quinzaine d'octobre son nouveau site d'information, TF1news , qui remplacera le site de LCI, avec un objectif, déjà affirmé lors de la rentrée 2008 : devenir le leader de l'information en ligne. -En lançant, le mercredi 23 septembre, un hebdomadaire satirique baptisé Bakchich Hebdo , le site est le premier des différents pure players à se lancer sur le papier (Mediapart étudierait aussi cette possibilité). Vendu 1.80€ Bakchich Hebdo comptera 20 pages, dont 4 seront produites par les équipes de Vendredi. Tiré à 100 000 ex., sans publicités, il vise une diffusion de 30 000 ex. pour atteindre l'équilibre. -Le Groupe Le Revenu lancera un nouveau portail boursier à l'automne. - GQ s'est associé à Relay.com , et met à disposition des internautes en téléchargement gratuit tous les numéros de l'année 2009, y compris celui de septembre, pour favoriser la découverte du magazine. Relay.com aurait constaté 1 500 mises en main numériques de GQ "en quelques heures".
  • Pôle Femme Actualités -Les magazines Atmosphères et Femmes vont se rapprocher, dans le cadre d'un contrat de licence de marque. Compte tenu de la proximité des cibles visées par ces 2 magazines et de l'ancrage éditorial commun (Mode, Culture et Art de vivre), les deux groupes ont décidé de faire front commun, sur fond de contexte économique difficile. Le premier numéro de cette nouvelle publication intitulée FEMMES-Atmosphères sortira en octobre prochain, sous la houlette de Marie-Claire Pauwels, directrice de la rédaction de FEMMES. Prisma Presse aura donc la charge opérationnelle du nouveau magazine, tandis que le groupe Express-Roularta dont les lectorats sont très CSP+, agira en soutien promotionnel à la fois en ventes au numéro à travers des pages de publicité au sein de ses propres titres et en utilisant son fichier d'abonnés. Rendez-vous en kiosque le 1er octobre prochain pour (re)découvrir FEMMES-Atmosphères ! Hors Séries, Suppléments AD COllector Le meilleur du design 2009 19.50€ - Elle Décoration a adopté une nouvelle couverture plus épurée, plus esthétique…, lui permettant de renouer avec ses codes d'origine : une couverture plus identifiable, grâce à un bord blanc qui met son logo en vedette et "sert d'écrin" au visuel. -Selon une étude réalisée pour AD par les NMPP sur 9M de tickets de caisse, le magazine se vend 70% plus auprès de Marie Claire Maison et Elle Déco qu'auprès d'Ideat. Il invite donc les diffuseurs à privilégier ce positionnement. À l’occasion de son 50e numéro, Architectures à vivre lance une nouvelle formule. Nouveau logo, nouvelle maquette, typographie plus claire, le magazine sur la maison, le design et l’environnement adopte un style plus accessible. Le titre se positionne comme un magazine de référence tant auprès des particuliers qui souhaitent construire une maison ou transformer leur intérieur, qu’auprès d’un public plus large qui y trouve des informations pratiques et détaillées. Il entend aussi se démarquer des autres magazines par une approche concrète et pragmatique. Nouvelle formule
  • Marché publicitaire Opérations spéciales -La chaîne américaine CBS va promouvoir ses nouvelles émissions en diffusant pour la première fois une publicité par vidéo dans un magazine , en employant une technologie similaire à celle des cartes musicales qui produisent du son une fois ouvertes. Les publicités baptisées Video-in-Print (VIP) seront visibles dans l'édition du magazine Entertainment Weekly. Elles permettront aux lecteurs de voir des extraits des émissions de la chaîne, ainsi que des publicités pour Pepsi, partenaire de l'opération. Les publicités, qui ne seront visibles que dans les éditions du magazine distribuée à New York et Los Angeles, se présenteront comme de grandes cartes qui une fois ouvertes délivrent images et sons. Les données seront stockées sur des petites puces alimentées par de micro-batteries. "Le meilleur moyen de montrer notre extraordinaire nouvelle grille de programmes est de montrer des extraits ce qui n'a jamais été fait dans la presse écrite jusqu'à maintenant", s'est félicité George Schweitzer, responsable du marketing chez CBS. Offres commerciales compétitivité." précise Corinne Mrejen, Directrice Générale de Figaro Medias. Une offre unique et déclinable : 3 insertions pour le prix de 2. Chaque insertion supplémentaire délivre de l’espace gracieux équivalent à la moitié de l’espace payant (par exemple, 6 insertions au prix de 4). Les annonceurs vont bénéficier de 33% d’économie sur toutes les cibles en communiquant dans le quotidien le plus puissant et désormais le plus économique en diffusion. Pour toutes les campagnes en format page, FigaroMedias propose en outre d’accéder gracieusement à une mesure d’efficacité via son panel de lecteurs. Pour apporter encore plus de couverture, cette offre est élargie au figaro.fr : 3 exclusivités en Home Page pour le prix de 2. Pour voir le détail de l'offre, cliquez ici La nouvelle politique commerciale mise en place par Figaro Medias à l’occasion du lancement du Figaro Nouveau le 21 septembre prochain propose de passer de la page à la campagne. "L'ambition est de faire profiter nos clients des performances spécifiques du Figaro (répétition = couverture additionnelle) et d’y associer un volet financier leur délivrant économie et
  • Revue de web Retrouvez aussi toute l'actualité d'Express Roularta sur www.netvibes.com/expressroulartaservices (Pour suivre les liens, cliquez dessus en mode diaporama)
    • J’ai été abattu pour faire cette affiche
    • R émy Carteret (The Shop / Groupe Young & Rubicam ) réagit à la campagne
    • "1% for the planet", sur le blog de l'AACC
    • Google Makes Grab for Hollywood Dollars
    • What is surprising: While searches related to movies, games, music, TV and celebrities account for a big percentage of traffic to Google, the entertainment industry itself does relatively little search advertising.
    • Google is hoping to change that by sprucing up plain-text search ads with video.
    • Financial Times Augmented Reality
    • The Financial Times newspaper has a full page story today on the changing advertising / media marketplace 'long established agencies are floundering in a sea of social media, viral marketing, behavioural targeting and three-dimensional "augmented reality."'
    • Plus sur : delicious.com/ roularta