0
WITHOUT INFORMATION                                     ARE WE NOTHING ?                                       ENQUETE SUR...
01 Infolab 2011WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
Car il faut bien un début d’histoire…1.      L’information : un contexte crucial pour les producteurs        d’information...
02 MéthodologieWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
Une étude en 3 temps                                                 2. QUESTIONNAIRE QUANTITATIF  1. APPROCHE ETHNOGRAPHI...
03 Vue généraleWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
Plan  •    01   Infolab 2011  •    02   Méthodologie  •    03   Vue générale  •    04   L’information, c’est quoi ?  •    ...
04 L’information, c’est quoi ?WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
L’information, notion polysémique  •   L’information est majoritairement perçue comme un besoin permanent (donc instantané...
Des besoins sociaux à 360°  CONNAISSANCE                                   COMPRENDRE LE MONDE                            ...
05 L’information,                   dans la vie des FrançaisWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
L’information au quotidien                        • 97% DES FRANCAIS                          S’INFORMENT DE MANIERE      ...
Une consommation qui s’est intensifiée  72 % des français déclarent s’informer   plus qu’il y a 5 ans     UNE DEPENDANCE M...
Des publics tous dépendants à l’information…• LE FAST NEWS EST DEVENU LA  NORME. POUR OCCUPER LES  TEMPS MORTS. POUR SE  S...
L’expérience #mediadeath :Vers un nouvel espace social et médiatique  •   Des étudiants dans une situation de solitude int...
L’information comme schéma d’intégration sociale  Importante pour leur  vie personnelle       76%                         ...
Un monde désormais toujours « on »                    • 74% des français ont au moins 2 sessions                      d’in...
06 La consommation                      d’information par média                      des FrançaisWITHOUT INFORMATION ARE W...
Une pluralité des sources :3 Français sur 4 utilisent plus de 3 médias par jour•   CORROLAIRE DU FAST NEWS ET DU    DEVELO...
Fréquentation média :une journée type pour un Français                            TEMPS DE MEDIA CONSOMMÉ / JOUR POUR SINF...
Des préférences de consommation d’infos qui varient enfonction de critères sociodémographiques : l’exemple du web         ...
Des populations jeunes inscrites dans les médiassociaux mais des usages pas forcément « experts »                         ...
… en parrallèle avec une généralisation du multi-tasking                                                  MEDIA   EXPERIEN...
Un temps long et en multi-session, nouvel axe de laconsommation des médias                                               J...
Lecteurs de presse magazine et mobinautes :Des comportements similaires ?                     5 médias         4 médias   ...
La capacité du canal à créer une connexion exclusive àl’information accroit parallèlement la dépendance                   ...
Des médias avec lesquels les Françaispassent du tempsDUREE DE SESSIONS                                                    ...
Des CSP+ friands de presse magazine, des 15-24 ans digitaliséset toujours consommateurs de presse magazine                ...
Des réponses informatives différentes selon les médias…  CONNAISSANCE                            COMPRENDRE LE MONDE      ...
…traduites par des univers évocatoires segmentants   Presse magazine                             TV       Radio           ...
Les Français et les challenges posés aux médias  CONNAISSANCE                       COMPRENDRE LE MONDE                   ...
Les fonctions médias globales pour les Français 160 140 120                                                               ...
07 Une complexification                      des nouveaux chemins                      d’informationWITHOUT INFORMATION AR...
Le new deal : la dictature de l’urgence informative vs lanécessité accrue d’un GPSi  CONNAISSANCE                 COMPREND...
… d’où une nécessité accrue d’un GPSi*                                        76%                                        S...
L’altérité nourrit la valeur de l’information•    FACE A UNE     INFORMATION DE PLUS     EN PLUS UNIFORMISEE     ET REPETI...
L’altérité :nerf de la guerre pour les plus jeunesL’information : un terrain de jeu avec les autresUne conflictualité qui ...
De nouveaux types de socialisation autour de l’information  • C’est dans la transformation et    l’appropriation de l’info...
L’activation de l’information, source d’engagement                                                  PRODUIT SOI MEME UN CO...
Une activation peu dépendante de données socio-démographiques : l’affinité comme maitre mot                   • Aucune don...
Le temps passé avec le média doit être complété del’engagement du lecteur avec celui-ci  • Dans une économie de l’attentio...
Une concurrence intra-média : le web social induit unenouvelle temporalité pour l’information• Un enjeu grandissant  pour ...
De nouvelles ambitions pour les médiasVERS UNE NECESSITE D’ENGAGEMENT PLUS FORTWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
08 L’Express, retours                      d’expérienceWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
Un nouvel écosystème d’information « ATAWAD »      10%                                                                    ...
L’écosystème digital : une valorisation des fonctionscouvertes par la presse par les lecteurs  Un déplacement des  support...
Une stratégie de points de contacts progressive d’un média :l’exemple de la marque L’Express WITHOUT INFORMATION ARE WE NO...
Un nouvel axe temps / canal de diffusion WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
Une nouvelle écriture journalistique: « sur le web, unarticle n’est jamais terminé » Eric Mettout WITHOUT INFORMATION ARE ...
Une nouvelle boucle de l’information :du « scoop » à la gestion des réactions WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
De nouvelles techniques journalistiques :l’information servicielleLe financement des partis politiques français (LEXPRESS....
Des expériences de mobilisations communautaires :d’audiences à producteurs                                                ...
La permanence des marques médias traitant del’information dans le monde digital  • Une puissance des    marques médias  • ...
De nouvelles approches marketing de l’information•   Une pression sur les résultats y compris concernant    les leviers di...
Conclusion : l’information est le lien social• UN INDIVIDU SOUS PRESSION DANS UN NOUVEL ECOSYSTEME  D’INFORMATION, QUI LUI...
MerciWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
Sources images •   http://www.flickr.com/photos/mccieb/3352481230/sizes/l/in/photostream/ highway •   http://www.flickr.co...
Equipe               •   Françoise Fassin, directrice marketing               •   Céline Deguy, responsable planning      ...
Remerciements  •   Déborah Marino, pour sa célérité et son enthousiasme sur ce projet  •   Les étudiants de Sciences Po et...
Contacts                 http://blogs.lexpress.fr/infolab WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
/ Information                                     L’ « info-telling »                                             Décrypta...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Etude sur les tendances de consommation des Français par L'Express - Infolab

42,786

Published on

WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?

http://www.expressroulartaservices.fr/infolab/letude/

L’Express a mené une grande étude sur les tendances de consommation de l’information des Français en 2010 en 3 temps. Le premier autour de grands consommateurs d’information qui ont été suivis dans leur vie quotidienne ; une étude quantitative auprès de 1001 individus représentatifs de la population française ; enfin une expérience de privation de l’information d’étudiants de Sciences Po et du Celsa.

L’enseignement clé d’Infolab : l’information en continu est désormais un besoin permanent pour les citoyens. Pour 90% des Français, l’information comme sujet d’échange avec les autres est un enjeu dans une société de plus en plus éclatée médiatiquement et sociologiquement. Découvrez les résultats complets de l’étude.

http://www.expressroulartaservices.fr/infolab/letude/

Published in: Business
0 Comments
21 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
42,786
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
46
Actions
Shares
0
Downloads
701
Comments
0
Likes
21
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Etude sur les tendances de consommation des Français par L'Express - Infolab"

  1. 1. WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ? ENQUETE SUR LES NOUVELLES PRATIQUES DE CONSOMMATION DE L’INFORMATION DES FRANCAISWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ? Express Roularta Services - Mars 2011
  2. 2. 01 Infolab 2011WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  3. 3. Car il faut bien un début d’histoire…1. L’information : un contexte crucial pour les producteurs d’information 1. Une multiplication des supports… 2. Chronique d’une mort annoncée (à tort) 3. Des audiences en croissance 4. Des médias-marques en construction 5. Une consommation de l’information sur-analysée dans les pays anglo-saxons2. Le pourquoi de l’étude : 1. Un état des lieux des besoins des Français vis-à-vis de l’information… 2. …des individus à regrouper par affinités afin d’établir de nouvelles typologies… 3. …une « idéation » afin de développer de nouvelles offres et services3. Un panorama de la presse qui souhaite devenir un Nieman Lab à la française WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  4. 4. 02 MéthodologieWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  5. 5. Une étude en 3 temps 2. QUESTIONNAIRE QUANTITATIF 1. APPROCHE ETHNOGRAPHIQUE • LES FRANCAIS ET L’INFORMATION : • LA CONSOMMATION DE ROLE, TENDANCES, CHEMINS L’INFORMATION EN SITUATION • 1001 PERSONNES AGEE DE 15 A 64 • 14 PERSONNES ANS, REPRESENTATIVES DE LA ET LEUR ENTOURAGE (42 POPULATION FRANCAISE PERSONNES AU TOTAL) • TERRAIN DU 24/09 AU 1/10/2010 • TERRAIN DE 6/09 AU 13/09/2010 3. APPROCHE ETHNOGRAPHIQUE • PRIVATION DE L’INFO 24H D’ETUDIANTS DE SCIENCES PO PARIS ET DU CELSA • TERRAIN SEMAINE DU 13/12/2010 WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  6. 6. 03 Vue généraleWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  7. 7. Plan • 01 Infolab 2011 • 02 Méthodologie • 03 Vue générale • 04 L’information, c’est quoi ? • 05 L’information dans la vie des Français • 06 La consommation d’information par médias • 07 La complexification des chemins d’information • 08 L’Express, retours d’expérience • 09 Annexes et ressources WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  8. 8. 04 L’information, c’est quoi ?WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  9. 9. L’information, notion polysémique • L’information est majoritairement perçue comme un besoin permanent (donc instantané dans l’accessibilité) et non plus comme une consommation organisée (donc différée) • Des attentes exprimées parfois contradictoires : un besoin de compréhension mais aussi de divertissement. Un besoin d’instantanéité mais aussi de prise de recul. • Une certitude néanmoins : 90% des Français estiment que l’information comme sujet d’échange avec les autres est un enjeu dans une société de plus en plus éclatée médiatiquement et sociologiquement. • Le prisme d’analyse de l’information est donc le lien social WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  10. 10. Des besoins sociaux à 360° CONNAISSANCE COMPRENDRE LE MONDE DECRYPTAGE L’INFO TOTEM > LA GRILLE DE LECTURE DU MONDE L’INFO USEFUL > LEVIER D’ACTION SE SENTIR DEFRICHEREN SECURITE L’INCONNU L’INFOTAINEMENT > DISTRACTION L’INFO SOCIALE > CONVERSATION PROXIMITE S’IMMERGER DANS LE MONDE CRITIQUE WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  11. 11. 05 L’information, dans la vie des FrançaisWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  12. 12. L’information au quotidien • 97% DES FRANCAIS S’INFORMENT DE MANIERE QUOTIDIENNE (99% DES CSP+) 2H16 / JOURWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  13. 13. Une consommation qui s’est intensifiée 72 % des français déclarent s’informer plus qu’il y a 5 ans UNE DEPENDANCE MANIFESTE A L’INFORMATION : 30 % DES FRANCAIS NE PEUVENT SE PASSER D’INFORMATION PLUS D’UNE JOURNEE WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  14. 14. Des publics tous dépendants à l’information…• LE FAST NEWS EST DEVENU LA NORME. POUR OCCUPER LES TEMPS MORTS. POUR SE SENTIR LIBRE. POUR MAINTENIR CE LIEN SOCIAL SANS LEQUEL NOUS NE SOMMES RIEN. 51% 47%• 93% DES FRANCAIS DANS LA DANS LA JOURNEE SOUHAITENT ETRE INFORMES JOURNEE DANS LA JOURNEE D’UNE INFORMATION IMPORTANTE. 53% 49% 45%• UNE URGENCE INFORMATIVE 42% AU MOMENT OU INTERVIENT 36% PLUS FORTE SUR LES 35 ANS AU MOMENT L’INFO 29% OU INTERVIENT ET + L’INFO ENS. MOBINAUTES 15-24 25-34 35-49 50 -64 WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  15. 15. L’expérience #mediadeath :Vers un nouvel espace social et médiatique • Des étudiants dans une situation de solitude intense : priver médiatiquement ce groupe, c’était non seulement les priver d’une monnaie d’échange sociale mais aussi toucher une part d’intime Un nouvel espace médiatique : l’extimité (Lacan) « Linformation cest de la nourriture quotidienne pour pouvoir se positionner dans ses choix, ses décisions etc. et pour pouvoir avoir une vision globale du monde dans lequel on évolue, des rapports de force etc. » Clara Guilliet • L’expérience (lien vers le documentaire) WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  16. 16. L’information comme schéma d’intégration sociale Importante pour leur vie personnelle 76% • L’information est au global clé pour la réalisation de la vie personnelle des français Ens. • L’information est un véritable moteur Importante pour leur vie professionnelle professionnel pour les populations les plus jeunes : une preuve que l’information est intimement liée aux temps sociaux des 66% individus 56% 50% Ens. 50-64 -34 ans ans WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  17. 17. Un monde désormais toujours « on » • 74% des français ont au moins 2 sessions d’information / jour • Une tendance qui va s’accélérer avec la montée en puissance des devices mobiles (46% des ordinateurs vendus en 2011 sont en fait des smartphones, source Deloitte)WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  18. 18. 06 La consommation d’information par média des FrançaisWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  19. 19. Une pluralité des sources :3 Français sur 4 utilisent plus de 3 médias par jour• CORROLAIRE DU FAST NEWS ET DU DEVELOPPEMENT DES SUPPORTS D’INFORMATION, LA MAJORITE DES FRANCAIS CONSOMMENT + DE 3 MEDIAS. 6 MEDIAS 2%• 40 % des Français en 5 MEDIAS contact avec 4 médias / 14% semaines 4 MEDIAS 39%• UN PLURI-USAGE QUI S’ACCROIT SUR LES 3 MEDIAS POPULATIONS CSP+, + d’1 CSP+ sur 2 utilisent 4 médias et + / 74% semaine 2 MEDIAS 95% WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  20. 20. Fréquentation média :une journée type pour un Français TEMPS DE MEDIA CONSOMMÉ / JOUR POUR SINFORMER (base lecteurs, auditeurs ou spectateurs du média) INTERNET FIXE PRESSE INTERNET MAG. MOBILE 58 30 19 TÉLÉVISION 72 RADIO PRESSE QUOT. 61 26 WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  21. 21. Des préférences de consommation d’infos qui varient enfonction de critères sociodémographiques : l’exemple du web 26% (ind 145) 18% • Les CSP+ vont chercher Fréquentent les applications mobiles des grands sites Fréquentent les applications mobiles des grands sites d’informations l’information directement où d’informations CSP+ Ensemble elle est produite : par les médias d’information • On constate une forte pénétration des applications mobiles des grands sites 61% (ind 127) d’information Fréquentent les sites de grands médias d’information 48% Fréquentent les sites de grands médias d’information CSP+ Ensemble WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  22. 22. Des populations jeunes inscrites dans les médiassociaux mais des usages pas forcément « experts » Ensemble 15-24 ans Blogs traitant de lactualité 180 160 140 Agrégateurs de flux Pages actualité de moteurs de recherche 120 100 80 60 40 20 Abonnements à des new sletters 0 Appli mobiles de grands médias dinformation Réseaux sociaux Sites de grands médias dinformation Sites d’information de portails Internet • Une sur-représentation des réseaux sociaux (indice 167) et des blogs (indice 136) dans la fréquentation des – de 24 ans • Une non-utilisation d’outils digitaux type agrégateurs qui confirment les débats sur la littératie des populations les plus jeunes WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  23. 23. … en parrallèle avec une généralisation du multi-tasking MEDIA EXPERIENCE • LE FLUX INCESSANT D’INFORMATION ET LA MULTIPLICATION DES CANAUX UTILISES 19% 62% 18% GENERALISENT LE MULTI-TASKING, QUI ENGENDRE LUI MEME UNE BAISSE GLOBALE DE L’ATTENTION DES FRANCAIS ET UNE DILUTION DE CERTAINS MEDIAS 18% 56% 25% D’INFORMATION. INFO MULTITASKEE AVEC UN AUTRE MEDIA 48% 24% 28% INFO MULTITASKEE AVEC UNE AUTRE ACTIVITE INFO NON MULTITASKEE 22% 35% 43% • A NOTER QUE LA PRESSE MAGAZINE EST LE MEDIA LE MOINS MULTITASKEE : IL REQUIERT PLUS D’ATTENTION, DONC PLUS D’ENGAGEMENT. LA PRESSE EST AINSI LE 25% 29% 46% MEDIA PRIVILEGIE DE L’ATTENTION 21% 28% 51% WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ? ENS POP 15-64 ANS
  24. 24. Un temps long et en multi-session, nouvel axe de laconsommation des médias JOUR DE TRAVAIL • ASSIMILABLE FACILEMENT, LE FAST NEWS AUTORISE LA 35% 39% 20% MULTIPLICATION DES + DE 3 SESSIONS / DE 2 A 3 SESSIONS 1 SESSION MOMENTS D’INFORMATION. JOUR / JOUR / JOUR NOUS ASSISTONS A UN FRACTIONNEMENT DE + DE 3 SESSIONS / JOUR L’INFORMATION : 1/3 DES 55% FRANCAIS ONT + DE 3 MOBINAUTES SESSIONS D’INFORMATION PAR JOUR. ET CE QUELQUE LECT. PRESSE MAG 48% SOIT LE JOUR DE LA 45% SEMAINE LECT. PQN 40% AUDIT. RADIO • UN FRACTIONNEMMENT ENCORE PLUS IMPORTANT 35% INTERNAUTES CHEZ LES MOBINAUTES ET LES LECTEURS DE PRESSE TELESPECT. 34% MAGAZINE ENS POP 15-64 ANS WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  25. 25. Lecteurs de presse magazine et mobinautes :Des comportements similaires ? 5 médias 4 médias 3 médias 47% 81% 96% 46% 81% 96% • Les lecteurs de presse magazine et les mobinautes ont des taux de duplication similaires : un signe précurseur que les lecteurs de presse magazine sont potentiellement les mieux armés concernant les nouveaux modes d’information multi- canaux ou qu’ils sont plus exigeants vis-à-vis de la presse ? WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  26. 26. La capacité du canal à créer une connexion exclusive àl’information accroit parallèlement la dépendance NE PAS POUVOIR SE PASSER DE TEMPS D’INFORMATION / JOUR CONTACT AVEC L’INFORMATION PLUS D’1 JOUR IND. 149 IND. 135 IND. 123 IND. 117 MOBINAUTES LECTEURS MOBINAUTES LECTEURS PRESSE PRESSE ESPACE TEMPS PRESERVE POUR LA PRESSE, MOBILITE POUR L’INTERNET MOBILE. WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  27. 27. Des médias avec lesquels les Françaispassent du tempsDUREE DE SESSIONS SESSIONS LONGUES (+ DE 10 MIN)38% 54% 7% TELESPECTATEURS 83%- DE 10 MIN. DE 10 A 20 MIN. + DE 20 MIN. LECT. PRESSE MAG 81% INTERNAUTES 66% 66% DES 15-24 ANS LECT. DE PQN 63% AUDITEURS 54% MOBINAUTES 29% • MALGRE LE FAST NEWS, LA MAJORITE DES FRANCAIS S’INFORMENT MAJORITAIREMENT VIA DES SESSIONS LONGUES : – 62% S’INFORMENT PAR SESSIONS DE +10 MINUTES. – UN TEMPS PASSE GLOBAL PLUTOT BIEN PARTAGE PAR TOUTES LES GENERATIONS WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  28. 28. Des CSP+ friands de presse magazine, des 15-24 ans digitaliséset toujours consommateurs de presse magazine 92 106 108 CSP+ 83 101 Internet sur ordinateur 120 Presse Quotidienne Radio Internet sur téléphone mobile 110 Télévision 96 Presse Magazine 73 15-24 ans 124 92 100 0 20 40 60 80 100 120 140 Temps de session long (>10 min) par catégorie de population et en indice WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  29. 29. Des réponses informatives différentes selon les médias… CONNAISSANCE COMPRENDRE LE MONDE DECRYPTAGE PRESSE MAG. SE SENTIR PRESSE QUOT. DEFRICHEREN SECURITE L’INCONNU RADIO MOBILE TÉLÉVISION INTERNET FIXE PROXIMITE S’IMMERGER DANS LE MONDE CRITIQUE WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  30. 30. …traduites par des univers évocatoires segmentants Presse magazine TV Radio Internet Presse quotidienne WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  31. 31. Les Français et les challenges posés aux médias CONNAISSANCE COMPRENDRE LE MONDE DECRYPTAGE 93% 96% IMPORTANT DE SAVOIR CE APPRENDRE DES CHOSES QUI SE PASSE NOUVELLES SE SENTIR DEFRICHEREN SECURITE L’INCONNU 57% 90% ME DISTRAIRE ECHANGER AVEC LES AUTRES ME CHANGER LES IDEES PROXIMITE S’IMMERGER DANS LE MONDE CRITIQUE WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  32. 32. Les fonctions médias globales pour les Français 160 140 120 Télévision 100 Radio 80 Internet sur ordinateur Internet sur 60 téléphone mobile Presse Quotidienne 40 Presse Magazine 20 0 Ouverture Echanger Savoir ce Aide à la Distraction Opinion Nouveauté Intégration qui se vie pro passe WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  33. 33. 07 Une complexification des nouveaux chemins d’informationWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  34. 34. Le new deal : la dictature de l’urgence informative vs lanécessité accrue d’un GPSi CONNAISSANCE COMPRENDRE LE MONDE DECRYPTAGE REEQUILIBRAGE DES BESOINS D’INFORMATION SE SENTIR DEFRICHEREN SECURITE L’INCONNU PROXIMITE S’IMMERGER DANS LE MONDE CRITIQUE WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  35. 35. … d’où une nécessité accrue d’un GPSi* 76% SE SENTENT SUBMERGES PAR L’INFORMATION • UNE DEMANDE LATENTE DE SUPPORTS DE SYNTHESE, 82% DES 15-24 ANS DE FILTRE, DE SLOW NEWS. • LA VALEUR RECHERCHEE : 65% SONT A LA RECHERCHE LA MATURATION DE D’APPROFONDISSEMENT, DE PRISE DE RECUL L’INFORMATION. 72% DES CSP+ 77% DES GROS CONSOM. D’INFOS WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  36. 36. L’altérité nourrit la valeur de l’information• FACE A UNE INFORMATION DE PLUS EN PLUS UNIFORMISEE ET REPETITIVE, LES FRANCAIS SONT A LA L ’ A RECHERCHE DE LTE UNE NEC R I T E LES FAITS IMPLIC ESSITE COMME PO INT DE DEP FACE A A L’INFORT I O N POINTS DE VUE A RT MATION DISSONANTS, UNE LIBERTE DE TON, UNE VISION DECALEE POUR SE SENTIR BIEN 78% INFORMES.• UNE ALTERITE QUI NE 60% RECHERCHENT DES RECHERCHENT INFORMATIONS PEUT S’EXPRIMER DES POINTS LES + NEUTRES QU’A PARTIR DU DE VUE DIFFERENTS POSSIBLES MOMENT OU LES DES LEURS FRANCAIS DISPOSENT DES FAITS 4% D’INACTIFS WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ? ENS. POP 15-64 ANS
  37. 37. L’altérité :nerf de la guerre pour les plus jeunesL’information : un terrain de jeu avec les autresUne conflictualité qui plus encore nourrit les échanges des plus jeunes« interactive information or die » : une confirmation des tendancesobservées dans d’autres études (ex : Forrester) 48% IND. 131 15-24 ANS « Je recherche l’opinion de personnes qui ne me ressemblent pas » WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  38. 38. De nouveaux types de socialisation autour de l’information • C’est dans la transformation et l’appropriation de l’information que les populations diffèrent : – 48 % des mobinautes produisent eux-mêmes un contenu en réaction à ces informations (Ecrire et poster un article sur un site Internet, un blog, un réseau social…) – 50% des mobinautes partagent une information parfois ou souvent via les réseaux sociaux • Un nouveau mode d’expression de la conversation conduisant à des nouveaux chemins • La valorisation de l’information : un capital social dynamique, où la « réputation » est la nouvelle monnaie d’échangeWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  39. 39. L’activation de l’information, source d’engagement PRODUIT SOI MEME UN CONTENU EN REACTION A • L’ALTERITE UNE INFORMATION SUR UN SITE INTERNET, UN BLOG S’ACCOMPAGNE PRODUCTEURS OU UN RESEAU SOCIAL LOGIQUEMENT D’UN ENGAGEMENT BEAUCOUP 32% PLUS IMPORTANT FACE A L’INFORMATION : 32% DES REAGIT A UNE INFORMATION DE FACON ACTIVE / FRANCAIS DECLARENT LAISSE UN COMMENTAIRE, APPELER UN MEDIA, COMMENTATEURS ECRIRE A UN MEDIA PRODUIRE DU CONTENU LIE A LINFORMATION ET 46% 46% COMMENTENT L’INFO. RELAYE UNE INFORMATION A SON ENTOURAGE • LE DEVELOPPEMENT DU PAR MAIL (81%), LORS D’UNE CONVERSATION (99%), WEB SOCIAL A AUGMENTE PROPULSEURS SUR UN RESEAU SOCIAL (59%) LES POSSIBILITES POUR 88% CHACUN DE DIFFUSER, COMMENTER, CONFRONTER, VOIRE CHERCHE A EN SAVOIR PLUS SUR UNE DEVENIR JOURNALISTE INVESTIGATEURS INFORMATION EN UTILISANT PLUSIEURS SOURCES CITOYEN. 92% ET/OU MEDIA • UN ENGAGEMENT D’AUTANT PLUS FORT QUE DEBATTEURS DEBAT D’UNE INFORMATION AVEC SON LE CITOYEN FREQUENTE ENTOURAGE LES MEDIA MOBILE, 96% PRESSE OU INTERNET POUR S’INFORMER WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ? Ensemble population 15-64 ANS
  40. 40. Une activation peu dépendante de données socio-démographiques : l’affinité comme maitre mot • Aucune donnée socio-démographique classique ne PRODUCTEURS permet d’expliquer ce qui pousse un individu à être plus 32% « actif » qu’un autre • On note néanmoins une sur-réprésentation des hommes COMMENTATEURS en tant que producteurs, commentateurs vs les femmes 46% plus sur un mode d’investigation et de « propulsion » • Le cœur de cible des différentes catégories d’« actifs » PROPULSEURS se trouve chez les 35-49 ans : 88% un lien avec la participation politique ? INVESTIGATEURS 92% DEBATTEURS 96% WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  41. 41. Le temps passé avec le média doit être complété del’engagement du lecteur avec celui-ci • Dans une économie de l’attention, ce qui compte n’est plus seulement le temps passé sur un canal d’information mais l’engagement de l’individu sur celui-ci • Le Time-Ad impact ratio privilégierait les marques-médias de presse magazine (prisme publicitaire) WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  42. 42. Une concurrence intra-média : le web social induit unenouvelle temporalité pour l’information• Un enjeu grandissant pour les marques médias à mesure que les modes de connexion mobiles se développent en France : anticiper les nouvelles temporalités de l’accès à l’information et ses fonctions sociales Mettre en œuvre la permanence de la marque-médiaWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  43. 43. De nouvelles ambitions pour les médiasVERS UNE NECESSITE D’ENGAGEMENT PLUS FORTWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  44. 44. 08 L’Express, retours d’expérienceWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  45. 45. Un nouvel écosystème d’information « ATAWAD » 10% iPad / iPhone: une consommation à 9% domicile / en mobilité : 8% 43% entre 19h et minuit (iPad) Internet : une consommation en 34% entre 19h et minuit (iPhone) 7% phase avec les horaires de travail : 72% entre 9h et 19h 6% w eb 5% ipad iphone 4% 3% iPad / iPhone : Une consommation de l’information dès le réveil (transport/ 2% domicile) 1% 0% 6h 7h 8h 9h 10h 11h 12h 13h 14h 15h 16h 17h 18h 19h 20h 21h 22h 23h 0h 1h 2h 3h 4h 5h Source : lexpress.Fr Xiti septembre 2010, en % de visites • Enjeu : orchestrer la façon dont on raconte l’information : vers l’info-telling WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  46. 46. L’écosystème digital : une valorisation des fonctionscouvertes par la presse par les lecteurs Un déplacement des supports vers le numérique qui conforte le rôle de la presse pour les années à venir Des fonctions couvertes par la presse magazine recherchées notamment sur les tablettes type iPad par les CSP+ WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  47. 47. Une stratégie de points de contacts progressive d’un média :l’exemple de la marque L’Express WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  48. 48. Un nouvel axe temps / canal de diffusion WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  49. 49. Une nouvelle écriture journalistique: « sur le web, unarticle n’est jamais terminé » Eric Mettout WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  50. 50. Une nouvelle boucle de l’information :du « scoop » à la gestion des réactions WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  51. 51. De nouvelles techniques journalistiques :l’information servicielleLe financement des partis politiques français (LEXPRESS.fr) WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  52. 52. Des expériences de mobilisations communautaires :d’audiences à producteurs Appel à contributions ponctuelles Plateforme événementielle « Il m’arrive de produire un contenu en réaction aux informations qui m’intéressent * » 42% des lecteurs de newsmag contre 32% de la population d’ensemble Base : Ensemble Population 15-64 En postant un article sur un site Internet, Projet long-terme un blog, un réseau social… Influenceurs WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  53. 53. La permanence des marques médias traitant del’information dans le monde digital • Une puissance des marques médias • 99% des liens sortants des blogs pointent vers une marque média – dont 49 des sites de presse (Pew) http://www.journalism. org/node/20621 WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  54. 54. De nouvelles approches marketing de l’information• Une pression sur les résultats y compris concernant les leviers digitaux / médias sociaux : – Repenser les KPIs – Aller au-delà des audiences – Consolider des mesures de résultat variables en fonction des objectifs• Transmedias – Galeries Lafayette – Werber / Culture• Expertise communautaire et analyse de la performance – Offres pour les marques et les agences… – Synergie journalistes & marketers : le marketing au service de l’éditorial• Nouveaux territoires de services à explorer WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  55. 55. Conclusion : l’information est le lien social• UN INDIVIDU SOUS PRESSION DANS UN NOUVEL ECOSYSTEME D’INFORMATION, QUI LUI DONNE PARADOXALEMENT LA POSSIBILITE DE PRENDRE LE POUVOIR• LES FAITS ET LE CONTRAT DE LECTURE N’ONT JAMAIS ÉTÉ AUSSI IMPORTANTS• LES LECTEURS DE PRESSE MAGAZINE SONT LES PLUS PRETS AUX NOUVEAUX USAGES ET STRATEGIES D’ACQUISITION DE L’INFORMATION• UN NOUVEL ENJEU POUR LES MEDIAS : APPORTER AUX LECTEURS « EMPOWERED » LES MOYENS DE L’EMPOWEREMENT• LE SERVICE AU CŒUR DES STRATEGIES MARKETING DES MEDIASWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  56. 56. MerciWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  57. 57. Sources images • http://www.flickr.com/photos/mccieb/3352481230/sizes/l/in/photostream/ highway • http://www.flickr.com/photos/wrote/3664415849/sizes/l/in/photostream/ Mediadeath • http://www.flickr.com/photos/plantreesplease/3111921894/sizes/l/in/photostream/ fonctions médias globales • http://www.flickr.com/photos/7502393@N04/472028910/sizes/l/in/photostream/ Welcome • http://www.flickr.com/photos/ejpphoto/4555161484/sizes/o/in/photostream/ Open 24 hour • http://www.flickr.com/photos/dnorman/3220536710/ Earth Science • http://www.flickr.com/photos/lonelyradio/2795396017/sizes/o/in/photostream/ Sales • http://www.flickr.com/photos/jinthai/3291818821/sizes/o/in/photostream/ Myself • http://www.flickr.com/photos/library_mistress/2752839428/sizes/o/in/photostream/ Read • http://www.flickr.com/photos/jalex_photo/2102264370/sizes/o/in/photostream/ lecteur de presse • http://www.flickr.com/photos/andrewbain/2736283642/sizes/z/in/photostream/ mobinaute • http://www.flickr.com/photos/fazen/93031435/sizes/o/in/photostream/ Running • http://www.flickr.com/photos/helga/3982668517/sizes/l/in/photostream/ Stress • http://www.flickr.com/photos/crystalflickr/145082274/sizes/l/in/photostream/ wrong way • http://www.chrt.ch/uploads/tx_templavoila/sowhat.jpg So what • http://www.flickr.com/photos/skutchb/3824304398/sizes/z/in/photostream/ Slow • http://www.flickr.com/photos/wapster/3263543434/sizes/l/in/photostream/ Fight • http://www.flickr.com/photos/gaelg/4128114943/sizes/l/in/photostream/ free hugs • http://www.flickr.com/photos/esparta/482348262/sizes/o/in/photostream/ superpowers • http://www.flickr.com/photos/75511860@N00/3876522307/sizes/l/in/photostream/ share • http://www.flickr.com/photos/stawarz/4579740620/sizes/l/in/photostream/ talk • http://www.flickr.com/photos/seeminglee/3986460468/sizes/l/in/photostream/ young consumption • http://www.flickr.com/photos/r00s/3467792881/sizes/o/in/photostream/ Empower • http://www.flickr.com/photos/alamodestuff/4351730264/sizes/o/in/photostream/ blog therefore I am • http://www.flickr.com/photos/axelsrose/2678217439/sizes/l/in/photostream/ AltéritéWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  58. 58. Equipe • Françoise Fassin, directrice marketing • Céline Deguy, responsable planning • Laurent François, responsable marketing et développement • Caroline Montenegro, chargée d’études • Céleste Gangolphe, chef de projet • Anna Zrihen, chargée d’études • Olivier Goulet, président fondateur • Pauline Lermigeaux, consultanteWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  59. 59. Remerciements • Déborah Marino, pour sa célérité et son enthousiasme sur ce projet • Les étudiants de Sciences Po et du Celsa qui ont participé à l’expérience • Eurêka Medias pour la production audiovisuelle et web • Les nombreux planners et spécialistes des médias qui nous ont guidés WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  60. 60. Contacts http://blogs.lexpress.fr/infolab WITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ?
  61. 61. / Information L’ « info-telling » Décryptage à l’ère des [Compréhension besoins sociaux de la vie de la cité] de l’information Slow news Data Management Altérité Fast News Transmédia Micro Agrégateurs blogging Lien Social [Participation dans [Proximité dans la vie de la cité] la vie de la cité] Push Conversation Connect Abonnements Production Planning Community management / Design / Technologie AccessibilitéWITHOUT INFORMATION ARE WE NOTHING ? Socialisation
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×