Maiga elearning2010

806 views
727 views

Published on

Published in: Education, Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
806
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
9
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Maiga elearning2010

  1. 1. Obstacles et défis à l’intégration pédagogique des TIC dans l’éducation en Afrique Pr. Mohamed MAIGA ISFRA – Panaf – MALI LUSAKA 26 -28 MAI 2010
  2. 2. Introduction <ul><li>Les TIC présentes dans l’éducation en Afrique. </li></ul><ul><li>Permettent de pallier au manque de documents, </li></ul><ul><li>En 2002 l’ADEA TIC peuvent améliorer la qualité de l’éducation en Afrique; </li></ul><ul><li>Depover, Karsenti et Komis (2007) TIC« outils à potentiel cognitif »,. Karsenti et Ngamo (2007), l’ intégration des TIC impact sur la qualité de l’éducation, </li></ul>
  3. 3. Objectif <ul><li>L’objectif de cette communication est de décrire les obstacles et défis à une intégration pédagogique réussie des TIC dans les écoles africaines. </li></ul>
  4. 4. Contexte <ul><li>Beaucoup d’auteurs soulèvent les obstacles à l’intégration des TIC. Depover, Karsenti et Komis (2007) citent, comme obstacles lors de l’intégration des TIC par les enseignants, une formation initiale inappropriée, une motivation insuffisante, un manque de soutien technique, une organisation scolaire peu favorable aux TIC ou un appui inexistant de la direction . Parmi les facteurs extrinsèques on peut citer: </li></ul>
  5. 5. Contexte <ul><li>A ccès inégal aux TIC ; </li></ul><ul><li>Faible investissement; </li></ul><ul><li>La formation des enseignants; </li></ul><ul><li>La conception des outils informatiques nécessaires au développement des contenus. </li></ul><ul><li>A ces obstacles, on peut ajouter les contraintes organisationnelles et pédagogiques. </li></ul><ul><li>En plus il y a le soutien de la part des responsables des établissements et des responsables de l’éducation. </li></ul>
  6. 6. Méthodologie <ul><li>Méthodes mixte avec questionnaire pour les managers et entretiens semi-dirigés (individuel et en groupe de 6-12 personnes) pour les enseignants et les apprenants. </li></ul><ul><li>Le travail a concerné 107 écoles repartis sur l’ensemble du continent à part l’Afrique du Nord. </li></ul><ul><li>Les données collectées ont été résumées en 150 mots à partir desquels sont extrait les informations. </li></ul>
  7. 7. Résultats <ul><li>Obstacle 1 : manque d’infrastructure et d ’équipements tous les acteurs le cite. </li></ul><ul><li>Manque d’électricité, pas de connexion Internet, ou bande passante faible </li></ul><ul><li>Données quantitatives :1 ordinateur connecté pour 40 élèves </li></ul>
  8. 8. Résultats <ul><li>Obstacle 2 : formation des enseignants inexistante ou insuffisante </li></ul><ul><li>Or certains auteurs (Isabelle et al 2005) avaient déjà évoqué l’importance du soutien des directeurs des établissements dans l’intégration des TIC. </li></ul><ul><li>Formation ponctuelle pas appropriée </li></ul>
  9. 9. Résultats <ul><li>Obstacle 3 : Manque de temps </li></ul><ul><li>Pour les apprenants, le temps de travail sur les ordinateurs est très insuffisant pour leur permettre une meilleure maîtrise de l’outil informatique. 2 à 3 heures/ semaine </li></ul><ul><li>Le nombre d’ordinateur insuffisant de travail à chaque apprenant. Pas assez de formateurs </li></ul><ul><li>On constate donc qu’il n’y a pas d’utilisation régulière et quotidienne ce qui ne permet une intégration pédagogique des TIC. </li></ul>
  10. 10. Résultats <ul><li>A ces trois obstacles </li></ul><ul><li>le manque de maintenance des équipements, </li></ul><ul><li>le manque de certains périphériques, </li></ul><ul><li>le manque de soutien de l’administration centrale et surtout le manque de politique ou plan d’intégration des TIC dans la majorité des établissements scolaires. L’organisation de l’espace et du calendrier scolaire qui ne s’adaptent à l’utilisation efficace des TIC. </li></ul><ul><li>Certains auteurs pensent qu’il faut quelques machines dans la salle de classe, ce qui permet une utilisation régulière, quotidienne et pédagogique. </li></ul>
  11. 11. Conclusion <ul><li>Les problèmes sont de trois ordres : les infrastructures, la formation des enseignants et le manque de temps aussi bien pour les élèves que les enseignants. Si l’Afrique veut améliorer la qualité de son éducation, elle doit surmonter ces obstacles. </li></ul><ul><li>Pour cela il faut investir dans : </li></ul><ul><li>- les infrastructures et équipements; </li></ul><ul><li>- la formation des enseignants et des responsables des établissements; </li></ul><ul><li>- la motivation et l’encouragement des enseignants qui intègre les TIC dans leur cours; </li></ul><ul><li>En plus il est nécessaire de prendre en compte dans les curriculums l’intégration pédagogique des TIC. Il faut aussi rendre le net disponible dans les salles de classe en plus dans la salle Internet commun à toutes les classes. </li></ul>
  12. 12. MERCI

×