L’AccèS à L’Enseignement SupéRieur Au Burkina Faso

2,117 views
2,005 views

Published on

Published in: Education, Business, Travel
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
2,117
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
6
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

L’AccèS à L’Enseignement SupéRieur Au Burkina Faso

  1. 1. L’accès à l’enseignement supérieur au Burkina Faso : mythe ou réalité ? Bamako (Mali), 15-17 Décembre 2009   Dramane BOLY, Démographe dramaneboly@yahoo.fr [email_address]
  2. 2. Plan de Présentation I. Introduction II. Aspects Méthodologiques III. Principaux résultats IV. Conclusion et recommandations
  3. 3. Introduction <ul><li>L’importance de l’éducation dans le développement n’est plus a démontré. </li></ul><ul><li>Ainsi, les autorités africaines au lendemain des indépendances ont exprimé une volonté de développer l’éducation. </li></ul><ul><li>Malgré, cette volonté l’accès à la scolarisation surtout à l’enseignement supérieur reste le fait d’une minorité de population. </li></ul><ul><li>Au Burkina Faso, selon les statistiques scolaires (2008/2009), à peine 2% des enfants fréquentent le scolaire. </li></ul><ul><li>Les défis restent donc très énormes pour l’accès à l’enseignement supérieur. </li></ul><ul><li>Quels sont les enfants qui ont accès à ce niveau d’éducation? </li></ul><ul><li>C’est à cette interrogation que tentera de répondre cette recherche. </li></ul>
  4. 4. Méthodologie Source de données: RGPH, 2006 Principales variables: Dépendante: fréquentation scolaire Indépendantes: sexe et statut de handicap de l’enfant, son milieu de résidence et le niveau de vie du ménage. <ul><li>Méthodes d’analyse: descriptive </li></ul><ul><li>Recours au nombre d’étudiants pour 100 000 hbts, indicateur suggéré par l’UNESCO et qui mesure l’importance de l’accès à l’enseignement supérieur; </li></ul><ul><li>Autres indicateurs: TBS et TNS. Calculé pour les 20-24 ans </li></ul>
  5. 5. Principaux résultats (1/4) 1. Un accès à l’enseignement supérieur en défaveur des filles
  6. 6. Principaux résultats (2/4) 2. Un accès à l’enseignement supérieur essentiellement urbain Notes   : G=gar ç ons   ; F=filles
  7. 7. Principaux résultats (3/4) 3. Un accès à l’enseignement supérieur en défaveur des couches sociales les plus démunies
  8. 8. Principaux résultats (4/4) 2. Un accès à l’enseignement supérieur en défaveur des personnes vivant avec un handicap
  9. 9. Conclusion <ul><li>Le niveau de l’accès à l’enseignement est très faible. </li></ul><ul><li>Ce niveau d’accès très faible cache d’énormes disparités entre les différentes couches sociales et entre milieux de résidence. Les disparités sexuelles en matière de l’accès à l’enseignement sont en défaveur des filles. Etre une fille vivant avec un handicap est un double handicap dans l’accès à l’enseignement supérieur : handicapée à cause du handicap lui-même et handicapée du fait d’être de sexe féminin. </li></ul><ul><li>Par ailleurs, l’enseignement supérieur présente une sélectivité sociale forte : ce sont les couches les plus nanties qui y ont les plus accès. Le fait de résider en milieu rural est un désavantage également pour l’accès à l’enseignement supérieur. </li></ul>
  10. 10. Recommandations <ul><ul><li>accroître l’offre universitaire en construisant plus d’amphithéâtres mais surtout à doter chaque chef lieu de région d’une université ; </li></ul></ul><ul><ul><li>réduire le coût de l’accès à l’enseignement supérieur pour le rendre accessible aux plus pauvres comme ce qui est fait déjà au niveau de l’enseignement primaire ; </li></ul></ul><ul><ul><li>encourager les filles et les personnes vivant avec un handicap à fréquenter l’enseignement supérieur en leur offrant des bourses spéciales. </li></ul></ul>
  11. 11. MERCI DE VOTRE ATTENTION

×