Renée Pinard - ACFAS 2013 - Le transfert de connaissances : où débute et où s’arrête la responsabilité du chercheur

  • 70 views
Uploaded on

Le Centre de transfert sur la réussite éducative du Québec (CTREQ) a, depuis plus de 10 ans, la mission de promouvoir l’innovation et le transfert de connaissances (TC) en vue d’accroître la réussite …

Le Centre de transfert sur la réussite éducative du Québec (CTREQ) a, depuis plus de 10 ans, la mission de promouvoir l’innovation et le transfert de connaissances (TC) en vue d’accroître la réussite éducative au Québec. En décembre 2011, il s’est vu confier la coordination d’un comité de concertation pour le TC en éducation, rassemblant des représentants des milieux gouvernemental, universitaire, collégial et des commissions scolaires. Son mandat : développer une vision globale des activités de TC au Québec afin de favoriser les initiatives complémentaires et de les faire connaître. Au fil des ans, le CTREQ a noué des partenariats et collaborations avec environ 130 chercheurs issus de toutes les universités du Québec. Dix ans plus tard, quelle vision se fait-il de la responsabilité du chercheur en TC? Comment, tant dans son enseignement, ses activités de recherches que les services à la collectivité, le chercheur peut-il contribuer au transfert? Qu’en est-il de sa responsabilité de concertation tant avec ses collègues universitaires qu’avec les milieux de pratique et les intermédiaires en TC comme les OLTIS. Enfin, d’autres questions de fond seront abordées comme le degré d’ouverture du chercheur à d’autres formes de savoirs, sa contribution à l’implantation d’une culture de recherche, et ainsi de suite. Cette communication est une occasion de reconnaître la contribution de chercheurs qui font un travail louable en TC et de paver la voie pour que d’autres emboîtent le pas. 

More in: Education
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
70
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
1
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide
  • Landry, R. 2010. Mobiliser la recherche pour la réussite éducative: stratégies et pistes d’action favorisant le transfert des données de recherche dans les pratiques pédagogiques, Présentation dans le cadre de la journée d’étude sur la mobilisation des connaissances issues de la recherche en éducation, UQAM, Montréal, 10 juin, 2010
    Lemire, N., Souffez, K. et Laurendeau, M-C. (2009). Animer un processus de transfert des connaissances : bilan des connaissances et outil d’animation. Institut national de santé publique du Québec, Direction de la recherche, formation et développement, 60 pages. A ces auteurs, s’ajoutent les auteurs cités dans leur recension des écrits.
    Réseau Québécois en innovation sociale (RQIS), (2011). Favoriser l’émergence et la pérennisation des innovations sociales au Québec. Université du Québec, Québec
    Cooper, A. 2012. Knowledge Mobilisation in Education: a cross-case analysis of 44 research brokering organisations across Canadan. Canada: CRSHC qui a inspité les fonctions (en grisé)
    Les boîtes en rouge sont les stratégies
    Le CTREQ n’est pas toujours sollicité à chaque étape pour chacun des projets

Transcript

  • 1. Colloque sur le transfert des connaissances: enjeux et paradoxe Le transfert de connaissances: où débute et où se termine la responsabilité du chercheur? 81e Congrès de l’ACFAS Université Laval - 7 mai 2013 Renée Pinard Conseillère en innovation et transfert de connaissances Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec
  • 2. Plan de la présentation • Brève présentation du CTREQ; • Évolution de la posture du chercheur vis-àvis le transfert de connaissances en éducation; • 11 ans plus tard : notre vision de la responsabilité du chercheur en transfert de connaissances en éducation; • Quelques enjeux de la collaboration entre organismes de transfert et chercheurs. 2
  • 3. Mission du CTREQ Promouvoir le transfert des connaissances et l’innovation en vue d’accroître la réussite éducative au Québec. 3
  • 4. Objectifs • Encourager les milieux de pratique à participer à des projets de recherche et à s’approprier les résultats; • Soutenir la valorisation des résultats de la recherche par la création de produits, d’outils et de services; • Collaborer à la production, la formalisation et la diffusion de connaissances scientifiques et de pratiques innovantes; • Stimuler le dynamisme des réseaux. 4
  • 5. Le transfert comme levier à l’innovation en éducation Sensibilisation Engagement Repérage, création, Repérage, création, formalisation formalisation des connaissances des connaissances Adaptation Adaptation Analyse continue des besoins des milieux Réseautage et partenariats Accessibilité S. d’adaptation Dissémination/Diffusion Dissémination/Diffusion S. de diffusion Soutien de la mise en œuvre Réception/Adoption Réception/Adoption coproduction Évaluation continue des retombées à chaque étape du processus de transfert et des effets sur le plan des pratiques et de la réussite éducative Précision du besoin Identification Précision du besoin Identification de lala solution de solution S. d’appropriation Appropriation/Utilisation Appropriation/Utilisation Intégration aux pratiques Intégration aux pratiques Renforcement des capacités Planification de lala solution Planification de solution Définition du projet Définition du projet S. de production ou Innovation/Évolution/Transformation des pratiques Innovation/Évolution/Transformation des pratiques en réussite éducative en réussite éducative Développement organisationnel Influence politique
  • 6. Les collaborations avec les milieux universitaires et de pratique • Partenariats/collaborations : o environ 130 chercheurs uniques; • Quelques partenariats outremers; • Partenariats/collaborations : o avec plus de 250 milieux de pratique dont plus de 35 commissions scolaires; • Toutes les régions administratives rejointes; • Plus de 90 projets/activités de transfert terminés ou en cours. 6
  • 7. Point de vue de l’évolution de la posture du chercheur, vis-à-vis le transfert de connaissances en éducation
  • 8. Les besoins des chercheurs en transfert de connaissances en éducation: une illustration de l’évolution de leur posture • Diffuser les travaux de recherche; • Soutenir l'adaptation des résultats de leurs recherches à un auditoire de praticiens; • Accroître la culture de recherche dans les milieux de pratique; • Promouvoir la reconnaissance du transfert de connaissances dans la culture organisationnelle universitaire; • Renforcer leurs capacités en transfert de connaissances (à chaque étape du processus); • Faciliter la liaison, le réseautage et le partenariat; • Donner accès à des services de veille éducative; • Soutenir le rayonnement de leurs recherches.
  • 9. Quelques constats issus des sources de données • Évolution des modalités et des approches; • Culture de recherche soucieuse de se rapprocher du milieu de pratique et de mieux collaborer (prise en compte des besoins, adaptation des produits, etc.); • Choix de recherches facilitant l’appropriation et l’utilisation (suivi, formation, accompagnement); • Multiplication des espaces de collaboration entre acteurs de la recherche et de la pratique; • Volonté d’en faire plus et de mieux le faire.
  • 10. Recommandations des chercheurs • Évaluation des retombées des activités de transfert; • Mécanismes de concertation plus structurés et formels; • Prise en compte des savoirs tacites, contextuels et expérientiels; • Reconnaissance et soutien financier des activités de transfert de connaissances.
  • 11. 10 ans plus tard : notre vision de la responsabilité du chercheur en transfert de connaissances Préambule : rôle de l’université, du BLEU et du chercheur •La formation initiale et continue en faveur d’une culture de la recherche et du transfert (praticien réflexif); •Le service à la collectivité; •La concertation et collaboration entre chercheurs (interne et externe); •L’établissement et l’entretien de relations avec des organisations de transfert des connaissances; •L’ouverture aux savoirs…et à la validation des pratiques dont celles dites « innovantes »; •L’intégration des plans de mobilisation/transfert des connaissances aux demandes de subvention.
  • 12. En somme, la responsabilité du chercheur débute dans… • L’acte d’enseigner, de rechercher et de servir; • Elle se trouve en amont, pendant et après la production de connaissances; • Elle se vit à l’interne de son université, à l’externe avec d’autres chercheurs et les acteurs de la communauté éducative; o dans des espaces de concertation et de collaboration. 12
  • 13. Et cette responsabilité se poursuit… • Idéalement jusqu’à ce que le processus de transfert ait mené à l’appropriation/l’utilisation de nouvelles connaissances et leur intégration aux pratiques… • Mieux encore à l’innovation/l’évolution/la transformation des pratiques en réussite éducative.
  • 14. Quelques enjeux de la collaboration entre les chercheurs et les organismes de transfert • Reconnaître leur responsabilité en TdC et en faire la promotion; • Reconnaître la nécessaire collaboration avec les organisations intermédiaires; • S’intéresser aux effets des diverses stratégies de transfert; • S’intéresser aux trois sources de savoirs; • Soutenir l’innovation en éducation en s’intéressant aux pratiques dites « prometteuses » pour les mener vers des pratiques innovantes lorsqu’il y a lieu.
  • 15. Et pour les chercheurs et praticiens qui ont fait du transfert un objet de recherche • Collaborer à réduire l’écart entre ce que l’on sait du transfert de connaissances et ce que l’on fait; • Mieux arrimer les thématiques de recherche en transfert aux besoins des milieux de pratique en transfert; • Relever ensemble certains défis théoriques, méthodologique et pragmatiques dans la recherche sur le transfert de connaissances; • S’intéresser aux pratiques innovantes en transfert de connaissances.