LE CREDIT MANAGER INTERNATIONAL FACE A LA CRISE  SHANGHAI 21 avril 2009
DEROULEMENT Les obstacles à l'optimisation de  la gestion du poste clients: raréfaction du crédit bancaire court terme, « ...
Depuis près d’un an, les entreprises sont confrontées à une explosion des défaillances d’entreprises et à un allongement d...
<ul><ul><li>la faible capitalisation des entreprises </li></ul></ul><ul><ul><li>le rationnement du crédit bancaire court t...
LA CRISE A BON DOS…. <ul><li>Curieusement, tout le monde , politiques et financiers, n’a qu’un mot à la bouche: la crise… ...
Pour maintenir un niveau de commandes acceptable, les entreprises vont avoir la tentation de se substituer et  crédits fou...
VENDOR FINANCING Situation identique dans le secteur aéronautique où , pour faire face aux retraits des assureurs crédit, ...
La crise de l’assurance crédit <ul><li>Depuis le deuxième semestre 2008, les communiqués de presse se succèdent à un rythm...
Les pays « QUASIMENT IMPOSSIBLES » à couvrir  en assurance crédit  Esquisse de classification <ul><li>Corée du Nord </li><...
Les pays LES PLUS DIFFICILES à couvrir Esquisse de classification <ul><li>Libéria </li></ul><ul><li>Myanmar </li></ul><ul>...
Les pays   DIFFICILES à couvrir Esquisse de classification <ul><li>Côte d’Ivoire </li></ul><ul><li>Ethiopie </li></ul><ul>...
FORFAITING <ul><li>La position des principaux forfaiteurs a brutalement chuté en </li></ul><ul><li>2 étapes </li></ul><ul>...
LA SITUATION EN EUROPE ET PLUS PARTICULIEREMENT EN FRANCE <ul><li>« Explosion » du nombre des faillites dans la quasi-tota...
LA SITUATION EN EUROPE ET PLUS PARTICULIEREMENT EN FRANCE <ul><li>L’impact de la loi LME  Premier bilan, 3  mois après l’e...
LA SITUATION EN ASIE En Chine, ( hors Hong Kong )les faillites sur 2008 en hausse de plus de 5%par rapport à 2007 . Hausse...
MERCI DE VOTRE ATTENTION TRES BONNE SOIREE !
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Conference AESCM Shanghai (2009 04 21) - Credit Management

695 views
639 views

Published on

Published in: Economy & Finance, Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
695
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Conference AESCM Shanghai (2009 04 21) - Credit Management

  1. 1. LE CREDIT MANAGER INTERNATIONAL FACE A LA CRISE SHANGHAI 21 avril 2009
  2. 2. DEROULEMENT Les obstacles à l'optimisation de  la gestion du poste clients: raréfaction du crédit bancaire court terme, « frilosité » des assureurs crédit et des forfaiteurs.   La tentation au  recours intensif au crédit fournisseur    La situation en Europe, avec un coup de projecteur sur la France et l'entrée en vigueur de la LME   La situation en Asie  
  3. 3. Depuis près d’un an, les entreprises sont confrontées à une explosion des défaillances d’entreprises et à un allongement des délais de paiement dans la quasi totalité des pays du monde. Parallèlement, de plus en plus d’Etats ne peuvent plus faire face à leurs obligations financières et n’ont qu’un seul recours: le FMI La liste des Etats en situation de quasi-faillite s’allonge de manière préoccupante… SOMBRE CONSTAT
  4. 4. <ul><ul><li>la faible capitalisation des entreprises </li></ul></ul><ul><ul><li>le rationnement du crédit bancaire court terme </li></ul></ul><ul><ul><li>le rapport de force économique des secteurs d’activité </li></ul></ul><ul><ul><li>l’utilisation d’effets de commerce dans certains pays </li></ul></ul><ul><ul><li>l’importance de l’Etat dans les échanges économiques </li></ul></ul><ul><ul><li>Dans de nombreux pays, le poids de l’informel </li></ul></ul>LES RAISONS DE LA DEGRADATION DU CÔTE DES ENTREPRISES …
  5. 5. LA CRISE A BON DOS…. <ul><li>Curieusement, tout le monde , politiques et financiers, n’a qu’un mot à la bouche: la crise… </li></ul><ul><li>Et l’impact de Bâle 2 alors,….? </li></ul><ul><li>Pour rappel, les normes Bâle II constituent un dispositif prudentiel destiné à mieux appréhender les risques bancaires et principalement le risque de crédit ou de contrepartie et les exigences en fonds propres. </li></ul><ul><li>Conséquences immédiates pour les entreprises: </li></ul><ul><li>réduction voir suppression des découverts accordés </li></ul><ul><li>hausse des taux de découvert </li></ul><ul><li>réduction des capacités d’émission de cautions et garanties </li></ul><ul><li>augmentation sensible des commissions liées à ces produits </li></ul><ul><li>Surtout tout le monde aujourd’hui s’accorde à reconnaitre que Bâle 2 n’est pas adapté à la crise actuelle, voir dépassé pour certains… </li></ul>
  6. 6. Pour maintenir un niveau de commandes acceptable, les entreprises vont avoir la tentation de se substituer et crédits fournisseurs et vendor financing vont avoir de beaux jours: Exemple en Chine, ZTE: « Face aux éventuelles difficultés d'investissements des opérateurs, ZTE a décidé de se transformer en banquier. &quot;Nous avons ouvert une ligne de crédit de 15 milliards de dollars auprès d'institutions financières chinoises. Cette ligne nous permettra de proposer des offres de financement pour nos clients, notamment ceux qui ont du mal à trouver des fonds. Il s'agira de crédits fournisseurs ou de crédits acheteurs&quot;. C'est une première. A l'heure où les grands équipementiers en sont à chercher partout des économies, ZTE se positionne comme un bailleur de fonds pour les opérateurs, fort du soutien des banques chinoises, très agressives aujourd'hui. Une stratégie payante ? &quot;Plusieurs milliards ont déjà été dépensés&quot;, confie Lin Cheng. » Interview paru le 23 mars 2009, sur Silicon.fr , repris dans plusieurs autres medias en ligne.. VENDOR FINANCING
  7. 7. VENDOR FINANCING Situation identique dans le secteur aéronautique où , pour faire face aux retraits des assureurs crédit, « Airbus ( EADS ) pourrait mettre les bouchées doubles pour soutenir ses clients en temps de crise... Selon le 'Financial Times' du jour, l'avionneur européen va doubler les soutiens financiers (&quot;vendor financing&quot;) qu'il apporte aux compagnies aériennes, pour atteindre 2 Mds euros en 2009. Cette aide au financement est destinée à soutenir les ventes d'avions civils et à maintenir le rythme des livraisons dans un contexte où les compagnies ont du mal à trouver de financements auprès de leurs banquiers habituels... Selon le 'FT', le nombre d'établissements offrant des prêts aux compagnies aériennes aurait chuté de moitié, voire des deux-tiers depuis 6 mois, pour revenir entre 20 et 25 au niveau mondial... » ( presse 22/10.2008) Un mois plus tard, fin novembre, Tom Enders, PDG d’Airbus, évoquait pour 2009, entre 5 et 6 milliards de dollars…
  8. 8. La crise de l’assurance crédit <ul><li>Depuis le deuxième semestre 2008, les communiqués de presse se succèdent à un rythme effréné quant aux difficultés des assureurs: </li></ul><ul><li>pertes très élevées en UK, aux USA, en Italie, en Espagne… </li></ul><ul><li>explosion des défaillances d’entreprises en France depuis le début de </li></ul><ul><li>l’année 2009 ( le pire est à venir…) </li></ul><ul><li>Réduction brutale, voir suppression des couvertures.. </li></ul><ul><li>Hausse des taux de primes (selon Euler Hermes, de 5 à 50% selon les cas…) </li></ul><ul><li>Par ailleurs, les assureurs revoient aussi à la baisse les notes pays, exemple, en janvier 2009, la Coface a dégradé la note de 22 pays dont, pour la première fois, la mise sous surveillance négative simultanée de deux des plus grands pays émergents : la Chine et la Russie.      </li></ul>
  9. 9. Les pays « QUASIMENT IMPOSSIBLES » à couvrir en assurance crédit Esquisse de classification <ul><li>Corée du Nord </li></ul><ul><li>Guinée </li></ul><ul><li>Palestine </li></ul><ul><li>Seychelles </li></ul><ul><li>Somalie </li></ul><ul><li>Zimbabwé </li></ul>
  10. 10. Les pays LES PLUS DIFFICILES à couvrir Esquisse de classification <ul><li>Libéria </li></ul><ul><li>Myanmar </li></ul><ul><li>Rwanda </li></ul><ul><li>Sao Tomé & Principe </li></ul><ul><li>Sierra Leone </li></ul><ul><li>Soudan </li></ul><ul><li>Timor Oriental </li></ul><ul><li>Afghanistan </li></ul><ul><li>Belize </li></ul><ul><li>Biélorussie </li></ul><ul><li>Cambodge </li></ul><ul><li>Congo ( République du) </li></ul><ul><li>Cuba </li></ul><ul><li>Erythrée </li></ul><ul><li>Haïti </li></ul><ul><li>Iraq </li></ul>
  11. 11. Les pays DIFFICILES à couvrir Esquisse de classification <ul><li>Côte d’Ivoire </li></ul><ul><li>Ethiopie </li></ul><ul><li>Géorgie </li></ul><ul><li>Iran </li></ul><ul><li>Kiribati </li></ul><ul><li>Laos </li></ul><ul><li>Liban </li></ul><ul><li>Malawi </li></ul><ul><li>Samoa ( occidental) </li></ul><ul><li>Solomon ( Iles) </li></ul><ul><li>Tadjjkistan </li></ul>
  12. 12. FORFAITING <ul><li>La position des principaux forfaiteurs a brutalement chuté en </li></ul><ul><li>2 étapes </li></ul><ul><li>Entre décembre 2008 et janvier 2009, réduction de 7 à 3 </li></ul><ul><li>ans de la durée maximum de couverture </li></ul><ul><li>Entre fin janvier et fin mars, réduction à 2 ans voire 1 an </li></ul><ul><li>pour de nombreux pays hors OCDE… </li></ul>
  13. 13. LA SITUATION EN EUROPE ET PLUS PARTICULIEREMENT EN FRANCE <ul><li>« Explosion » du nombre des faillites dans la quasi-totalité des pays de l’UE. </li></ul><ul><li>Les pays les plus touchés: l’Allemagne, l’Espagne, la Grande-Bretagne, l’Italie, ….et la France , bien évidemment… </li></ul><ul><li>En France, 55 872 ( stats Banque de France contre 50 000 en 2007) </li></ul><ul><li>Sur le 1 er trimestre 2009, augmentation de 21 % par rapport même période 2008. </li></ul><ul><li>Le pire est à venir: selon les estimations des assureurs crédit, prévisions à la hausse : non plus 62 000 comme estimé par EulerHermes à fin décembre, mais environ 70 000… </li></ul><ul><li>Les raisons: </li></ul><ul><li>La crise </li></ul><ul><li>l’entrée en vigueur de la loi LME </li></ul>
  14. 14. LA SITUATION EN EUROPE ET PLUS PARTICULIEREMENT EN FRANCE <ul><li>L’impact de la loi LME Premier bilan, 3 mois après l’entrée en vigueur : </li></ul><ul><li>50 % des entreprises constatent une amélioration de leur trésorerie. </li></ul><ul><li>Les autres sont confrontées à des problèmes de financement et constatent un allongement des délais de paiement… </li></ul><ul><li>Plus grave, 61% d’entre elles estiment qu’elle est un frein à la compétitivité. Raisons évoquées : </li></ul><ul><li>Certains relativisent en précisant que les délais de paiement ne sont « qu’un élément parmi d’autres » et que la compétitivité d’une entreprise ne se juge pas sur un seul critère. </li></ul><ul><li>Beaucoup invoquent le problème du champ d’application de la Loi à l’export. Ce dernier, mal défini, les pénalise fortement, plus particulièrement dans l’UE. </li></ul><ul><li>Le contexte de crise économique est souvent cité comme un élément clé. Une réduction des délais dans un tel contexte ne peut pas suffire à améliorer la compétitivité des entreprises. </li></ul><ul><li>Le recours à la dette bancaire semble très difficile actuellement pour certains au vu des positions des organismes bancaires et des accords de Bâle II. </li></ul>
  15. 15. LA SITUATION EN ASIE En Chine, ( hors Hong Kong )les faillites sur 2008 en hausse de plus de 5%par rapport à 2007 . Hausse attendue de 10% pour 2009 Certains secteurs particulièrement touchés: textile, pharmacie, jouets ( Smart Union)… ou encore , le premier fabricant de machine à coudre, Feiyue Group .. Inde et Vietnam, aucune statistique officielle réellement fiable.. Corée du Sud: hausse de 10% en 2008 et…..prévision de 20% en 2009. en particulier secteurs construction navale, produits électroniques, industrie métallurgique Taïwan: 15% sur 2008, prévision de 19% pour 2009 Hong Kong et Singapour atteignent des niveaux très élevés…Singapour plus particulièrement: + 25 en 2008 et prévision de + de 27% sur 2009 Toutes ces défaillances s’accompagnent d’une dérive significative dans le respect des délais de paiement….Y compris d’ailleurs dans les délais accordés.
  16. 16. MERCI DE VOTRE ATTENTION TRES BONNE SOIREE !

×