Monaco Underwater Museum

500 views

Published on

Quand l'art vient en Aide à la faune et la flore Sous marine, un projet qui s'auto-finance et qui permettrait de communiquer sur l'environnement.

Published in: Investor Relations
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
500
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
28
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Monaco Underwater Museum

  1. 1. MONACO UNDERWATER MUSEUM Premier Musée Européen Sous Marin
  2. 2. « Une fois qu’elle a rejoint sa nature organique, l’œuvre d’art devient éternelle. Comme le soleil, la lune et les étoiles, les arbres immenses, les fleurs, l’herbe, elle est et demeure, aussi longtemps que l’homme, et où il qu’il soit. » Franck Lloyd Wright
  3. 3. SOMMAIRE • Le concept • Impact Environnemental • Impact Artistique • Impact Médiatique • Impact Budgétaire • Conclusion
  4. 4. MONACO VUE SOUS L’EAU
  5. 5. le concept http://youtu.be/lrJJ4LgiePA Unis pour sauver les océans.
  6. 6. Une fusion entre l’homme et la nature Un musée sous marin permet de démontrer l'interaction entre l'art et la science de l'environnement. Les œuvres font partie d'une structure récifale de la vie marine. Elles sont appelées à être colonisées et habitées dans le but d’obtenir une augmentation de la biomasse. Toutes les sculptures sont fixées au fond marin et fabriquées à partir de matériaux spécialisés utilisés pour promouvoir la vie des coraux et la diversité de l’écosystème.
  7. 7. La perception d’une œuvre « in situ » est une fusion de la nature et de l’œuvre. L'œuvre se montre ainsi « élargie » car elle manifeste son appartenance et ses variables liées au milieu. L’observateur est à la fois en « contemplation » et « actif » avec l’œuvre. Certains des éléments ne peuvent s’apprécier qu’avec le mouvement. Les interventions « in situ » jouent sur les points de vue, les espaces, les couleurs, la lumière, le mouvement, l’œuvre peut transformer radicalement les lieux. La relation entre un objet et son contexte est déterminante par son instabilité, par la multiplicité des points de vue. Dans le cas de l’œuvre immergée, c’est elle-même qui prend en charge ce mouvement et l’impose au spectateur. L’artiste laisse à l’œuvre une part évolutive avec la mer. L’œuvre d’art ne tient plus figée dans son cadre… Elle s’approprie l’élément. Le mouvement devient son moteur. Au regard et au corps du spectateur de se mettre en mouvement, à son tour. L’artiste impose à l’observateur une présence de tous ses sens. Le spectateur se plonge entièrement pour percevoir. Il ne peut pas rester vautré dans son canapé ou devant son écran, sans prendre conscience qu’il annihile tous ses autres sens. Nous avons été des êtres amphibiens, constitués à 70 % d’eau, ayant baigné dans un liquide amniotique pendant 9 mois pour notre gestation. Percevoir des sensations primitives dans cet état méditatif (la respiration en bouteille pousse à cet état) est une prédisposition pour être en phase avec les éléments. Cet état décuple l’empathie que l’on peut avoir sur l’objet à découvrir. ART SITU IN
  8. 8. COMMUNICATION PUISSANTE Aujourd’hui, le parc de Cancun est l'un des lieux sous marins les plus visités dans le monde avec plus de 750.000 visiteurs chaque année . Au cours des dernières années, le Musée a également reçu des éloges dans le monde entier et a généré des millions de dollars dans la publicité pour la région grâce à sa large couverture médiatique. Un investissement peu onéreux pour des retombées importantes en matière de communication Verte , plutôt Bleue…
  9. 9. L'ensemble de l’installation du Musée de Cancun a coûté 350 000 $, il compte encore s'agrandir, en s'ouvrant à d'autres artistes. On pourrait imaginer des commandes aux artistes sensibilisés par la préservation sous forme de concours, financés par des bourses sur le principe d’un « Crowdfunding » ou d’autres systèmes de réseaux très médiatiques. Un projet qui peut s’autofinancer.
  10. 10. UN PROJET PROPOSE PAR EMMANUELLE DEBATTY MASINI Plongeuse et passionnée par la mer Souhaite acter dans la préservation Fan de Jason de Caires (musée de Cancun) Une grande expérience dans ce milieu avec la réalisation de + de 100 numéros de 26 minutes consacrée à la plongée sous marine. « H20 » Un cursus universitaire en rapport avec la création : Master 2 ingénierie de la création et direction artistique de projets Rêve depuis toujours de ce projet qui allie ses 2 passions : la mer et l’art. emmanuellemasini@mac.com

×