Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                        autour de SAP MMSALAH EDDINE BENTALBA       | S...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                               autour de SAP MMREMERCIE...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                       autour de SAP MMDEDICACEA ma mèr...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                 autour de SAP MMRESUME...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                          autour de SAP MMLISTE DES ABR...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                    autour de SAP MMLIS...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                    autour de SAP MM  F...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                     autour de SAP MMSO...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                               autour de SAP MMEnvironn...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                 autour de SAP MM      ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                  autour de SAP MMINTRO...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                   autour de SAP MM    ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                      autour de SAP MM ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                                       ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                      autour de SAP MM ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                     autour de SAP MM  ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                            autour de S...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                      autour de SAP MM ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                           autour de SA...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                     autour de SAP MM I...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                      autour de SAP MM ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                     autour de SAP MM  ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                     autour de SAP MM  ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                         autour de SAP ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                    autour de SAP MM   ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                      autour de SAP MM ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                             autour de SAP MM          ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                    autour de SAP MM   ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                    autour de SAP MM   ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                           autour de SA...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                     autour de SAP MM  ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                      autour de SAP MMI...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                      autour de SAP MM ...
Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI                                                         autour de SAP ...
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01

1,746 views

Published on

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,746
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
115
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Rapportsfe bentalbasalaheddine-120930150423-phpapp01

  1. 1. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MMSALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES
  2. 2. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MMREMERCIEMENTS Il est toujours délicat de remercier l’ensemble des personnes qui ont contribué à l’aboutissementde ce travail. Que ceux qui ne sont pas mentionnés ne m’en tiennent pas rigueur. Je tiens à remercier M Abdeljawad BENHADDDOU directeur des systèmesd’information de m’avoir permis d’effectuer mon projet de fin détude au sein de la LYDEC(Lyonnaise des eaux de Casablanca) et M. Abdelaziz HAYOURI chef de service SAP de m’avoirproposé un sujet si intéressant. Je remercie vivement mon encadrant M. Hicham ELKOUDRI Consultant technique SAP BIqui m’a fait part de son temps et de son énergie pour m’aider à élaborer ce travail. Je n’oublierai pas de remercier les membres de la DSI (Direction des systèmes d’information),notamment M Yassine ATTASSI et M. Abdelkebir EDDAHNI pour leurs soutiens et les bonsmoments qu’on a passé ensemble. Je remercie aussi, M. Issam OUFFAKIR professeur à l’EMSI pour ses conseils et son aide pourla rédaction du rapport. Mes sincères gratitudes pour tout le cadre professoral de l’EMSI, pour la formation qu’il m’ainculquée. Que messieurs les membres du jury trouvent ici l’expression de ma reconnaissance d’avoiraccepté de juger ce travail. Mes expressions distinguées, pour tous ceux qui ont contribué de près ou de loin àl’accomplissement de ce projet. Merci encore. SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES
  3. 3. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MMDEDICACEA ma mère, Sang de mon cœur;A ma mère, Ciel de ma vie;A ma mère, Lune de mes nuits, Que Dieu te protège...Je taime;A mon père, Pour ton soutien, Ton amour, Tes sacrifices...Je taime;A mon frère et mes sœurs, Nul mot ne pourrait exprimer ma gratitude envers vous;A l’ensemble de ma famille, Je vous porte un grand respect;A mes amis et à tous ceux qui maiment, Pour tous les moments inoubliables que nous avons passés ensemble…A vous, Qui partagez avec moi, en ce moment, ces agréables sentiments… Je dédie ce modeste travail… SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES
  4. 4. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MMRESUME Le présent document est la synthèse de mon travail dans le cadre du projet de fin d’études effectué ausein de la LYDEC. J’ai eu la chance durant ce stage de travailler sur un projet décisionnel autour de l’outil SAPBI. Le but de ce travail est de créer une couche décisionnelle pour répondre aux besoins exprimés par ledépartement des investissements de la LYDEC, concernant la création de la plate-forme de business intelligenceen vertu de SAP BI MM, afin davoir une visibilité sur létat réel des achats réalisés, le stock …etc.Mots-clés :Achats, Stock, informatique décisionnel, SAP MM, référentiel de données, SAP Query, ReportingABSTRACT This document is a summary of my work in the project graduation done within LYDEC. I had thechance during this intership to work on a project about Business intelligence within the tool SAP BI. The main object of this work is to create a decisional layer for needs expressed by LYDEC’s investmentsdepartment, concerning the establishment of business intelligence platform under a leader ERP (EnterpriseResource Planning) SAP BI MM, in order to have a clear visibility about their purchases, stocks andprocurement... etc.Keywords:Purchases, Stock, Business Intelligence, SAP MM, Business content, SAP Query, Reporting SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 5/79
  5. 5. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MMLISTE DES ABREVIATIONS Abréviation Désignation ABAP Advanced Business Application Programming Bex Business Explorer BI Business Intelligence BO Business Object BW Business Warehouse DA Demande d’Achats DSI Département des Systémes d’Informations ECC ERP Central Component ETL Extract , Transform and Load ERP Entreprise Ressources Planning LYDEC Lyonnaise des Eaux de Casablanca MM Material Management ODS Operational Data Store OLAP On Line Analytical Processing OLTP On Line Transactional Processing PSA Persistent Staging Area SAP Systems, Applications and Products SGBD Système de Gestion de Base de Données SID Surrogate ID (ID de substitution) VBA Visual Basic for Applications SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 6/79
  6. 6. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MMLISTE DES FIGURES Figure 1 : Contribution des actionnaires dans le capital de LYDEC en 2011 ....................................... 14 Figure 2 : Organigramme de la Direction Générale .............................................................................. 15 Figure 3 : Organigramme de la DSI ..................................................................................................... 16 Figure 4 : Organigramme du département développement /service SAP ............................................. 16 Figure 5 : Architecture SAP BI / MM .................................................................................................. 18 Figure 6 : Résumé des aspects qualité................................................................................................... 19 Figure 7 : Cycle de vie d’un projet décisionnel...................................................................................... 21 Figure 8 : Découpage du projet ............................................................................................................ 22 Figure 9 : Planning prévisionnel du projet ............................................................................................ 23 Figure 10 : Déroulement réel du projet................................................................................................. 24 Figure 11 : Organisation de l’équipe du projet ...................................................................................... 25 Figure 12 : Diagramme de flux de communication ............................................................................... 26 Figure 13 : Marché mondial des ERP en 2010 ...................................................................................... 29 Figure 14 : Principaux modules SAP .................................................................................................... 30 Figure 15 : Les processus de SAP MM ................................................................................................. 31 Figure 16 : Composantes d’un système décisionnel .............................................................................. 32 Figure 17 : Architecture d’un système décisionnel ................................................................................ 33 Figure 18 : Concept multidimensionnel (OLAP ON LINE ANALYTICAL PROCESSING) ............. 34 Figure 19 : Architecture SAP BW......................................................................................................... 39 Figure 20 : Principe de l’ETL de SAP .................................................................................................. 41 Figure 21 : Business Explorer de BW ................................................................................................... 43 Figure 22 : Processus d’achat de la LYDEC......................................................................................... 45 SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 7/79
  7. 7. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM Figure 23 : Problématiques du processus d’achat de la LYDEC ........................................................... 48 Figure 24 : Schéma modèle en étoile .................................................................................................... 51 Figure 25 : Schéma modèle en étoile étendu de SAP ............................................................................ 52 Figure 26 : Exemple d’utilisation des SID Tables lors d’une requête dans BW ..................................... 52 Figure 27 : Vue du contenu du référentiel de métadonnées de SAP ..................................................... 54 Figure 28 : Recherche dans le référentiel de métadonnées .................................................................... 54 Figure 29 : Liste des cubes MM activés dans le Workbench ................................................................. 67 Figure 30 : Présentation de l’aspect technique de SAP Query ............................................................... 68 Figure 31 : Flux de données concernant le cube prestation de services ................................................. 71 Figure 32 : Flux de données concernant le cube évaluation de fournisseurs ......................................... 71LISTE DES TABLEAUX Tableau 1 : Tableau des livrables .......................................................................................................... 19 Tableau 2 : Le classement des risques .................................................................................................. 20 Tableau 3 : Tableau des écarts ............................................................................................................. 25 Tableau 4 : Les rôles des acteurs .......................................................................................................... 25 Tableau 5 : Description des phases du processus d’achats.................................................................... 46 Tableau 6 : Liste des cubes livrés ......................................................................................................... 67 SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 8/79
  8. 8. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MMSOMMAIRE INTRODUCTION........................................................................................................................................................................12 Contexte globale du projet....................................................................................................... 13 CHAPITRE 1 : Présentation de l’organisme d’accueil .......................................................................14 I.Présentation général de la LYDEC : .......................................................................................................................14 1.His tori que : ...................................................................................................................................................... 14 2.Enjeux et pers pecti ves :................................................................................................................................... 15 3.Organigra mme Général : ................................................................................................................................. 15 II.Présentation de la DSI :..........................................................................................................................................16 1.Di recti on des s ys tèmes d’informa tions :......................................................................................................... 16 2.Dépa rtement Développement : ...................................................................................................................... 16 3.Servi ce SAP :..................................................................................................................................................... 16 CHAPITRE 2 : Etude générale du projet.....................................................................................17 I.Périmètre du projet : ...........................................................................................................................................17 1.Présenta tion du projet :................................................................................................................................... 17 2.Objecti fs du projet :......................................................................................................................................... 18 3.Li vra bles :......................................................................................................................................................... 18 4.Aspect quali té : ................................................................................................................................................ 19 5.Ma tri ce des risques :........................................................................................................................................ 20 II.Conduite du projet :............................................................................................................................................21 1.Défini tion : ....................................................................................................................................................... 21 2.Cycl e de vie d’un projet décisionnel :.............................................................................................................. 21 3.Des cripti on des phases :.................................................................................................................................. 22 III.Planification du projet :.....................................................................................................................................22 1.Decoupa ge du projet : ..................................................................................................................................... 22 2.La planifi ca tion prévisionnelle du projet :....................................................................................................... 23 3.Le déroulement réel du projet : ...................................................................................................................... 24 4.Anal yse des éca rts : ......................................................................................................................................... 25 IV.Organisation du projet : ...................................................................................................................................25 1.Léquipe projet :............................................................................................................................................... 25 2.Fl ux de Communi ca tion :................................................................................................................................. 26 3.Sui vi interne :................................................................................................................................................... 26 4.Outils de Ges tion de projet :............................................................................................................................ 27 SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 9/79
  9. 9. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MMEnvironnement de travail ......................................................................................................... 28CHAPITRE 3 : le progiciel SAP ........................................................................................................29 I.Présentation SAP : .....................................................................................................................................................29 1.Défini tion d’un ERP :........................................................................................................................................ 29 2.Le progi ciel SAP :.............................................................................................................................................. 29 3.Les modules SAP / R3 :..................................................................................................................................... 30CHAPITRE 4 : Les systèmes décisionnels........................................................................................32 I.Introduction : ..............................................................................................................................................................32 II.Définition d’un système d’information décisionnel : .........................................................................................32 III.Architecture d’un Système décisionnel : .............................................................................................................33 IV.Le concept O LAP (O N LINE ANALYTICAL PROCESSING) : ..................................................................................33 V.Les fonctionnalités :..................................................................................................................................................36CHAPITRE 5 : Présentation de SAP BI .............................................................................................38 I.Définition de SAP Business Intelligence : ...............................................................................................................38 II.Business MAP de l’infrastructure NetWeaver : ...................................................................................................38 III.Les composantes de SAP BI :..................................................................................................................................39 IV.mySAP BI : fonctionnalités clés : ............................................................................................................................40 V.Présentation Data Warehousing :...........................................................................................................................41 1.L’outil ETL: Extra ction, trans formati on, and loading :..................................................................................... 41 2.Da ta Wa rehouse management : ...................................................................................................................... 42 3.Présenta tion du BI Platform : ......................................................................................................................... 42 4.Présenta tion Business Explorer (BEx) :........................................................................................................... 43Analyses et Modélisation ......................................................................................................... 44CHAPITRE 6 : Analyse fonctionnelle ...............................................................................................45 I.Processus Achats de LYDEC : ....................................................................................................................................45 II.Description des phases du processus d’achats : ................................................................................................46 III.Les données renseignés par élément de processus : ........................................................................................46 IV.Problematiques et solution prévues : ..................................................................................................................48CHAPITRE 7 : Modélisation ...........................................................................................................50 I.Concepts Fondamentaux : ........................................................................................................................................50 1.Modélisation mul tidimensionnelle :................................................................................................................ 50 2.Modélisation mul tidimensionnelle vers us modélisation entité -rela tion :...................................................... 51 3.Le modèle en étoile : ....................................................................................................................................... 51 4.Le s chéma en étoile étendu de SAP : .............................................................................................................. 52 II.Business Content (applications préconfigurés) de SAP :......................................................................................53 SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 10/79
  10. 10. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM III.Modélisation des cubes : ..........................................................................................................................................55 1.0PUR_C01 (Données Achats ) :......................................................................................................................... 55 2.0SRV_C01 (Pres ta tion de servi ces) :................................................................................................................ 57 3.0PUR_C04 (Groupe d’a cheteurs) :................................................................................................................... 59 4.0PUR_C02 (Evaluation des fournisseurs) : ...................................................................................................... 61 5.0COPC_C04 (Valorisation des s tocks : pri x a rti cles et valeurs s tocks) : .......................................................... 63Réalisation et mise en œuvre du Projet ................................................................................... 66CHAPITRE 8 : Cubes Réalisés ........................................................................................................67 I.Choix de la solution : .................................................................................................................................................67 II.Liste des Cubes réalisés et mis en production :...................................................................................................67 III.Présentation de SAP Query :..................................................................................................................................68 IV.requêtes réalisées : ................................................................................................................................................68 1.Etapes de réalisation d’une requete : ............................................................................................................. 68 2.Les requetes :................................................................................................................................................... 70 3.Fl ux de données :............................................................................................................................................. 71CHAPITRE 9 : Reporting ................................................................................................................72 I.Présentation de l’outil de Reporting SAP : Bex analyzer.....................................................................................72 II.Reporting réalisés : ...................................................................................................................................................72Conclusion et perspectives ....................................................................................................................................................75 SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 11/79
  11. 11. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MMINTRODUCTION Les systèmes et les technologies dinformation sont devenus aujourdhui les socles des organismesmodernes. Ils touchent, sans exception, toutes les activités et tous les secteurs de lentreprise, tant en internequen externe. Les entreprises actuelles ont trouvés dans ces nouveaux systèmes de traitement de linformation desoutils efficaces pour innover en termes damélioration des méthodes de travail. Dans ce sens, un nouveau contexte professionnel a vu le jour, un contexte qui valorise les organismesaussi bien par la qualité de la gestion des marchés, que par la richesse de leurs systèmes dinformations, et plusparticulièrement par lexploitation optimale de ces derniers, réduisant ainsi les coûts, les délais et améliorant laréactivité et la qualité. Cest dans cette optique que la LYDEC a exprimé son besoin de mise en place d’une plateforme dureporting : une optique qui a pour but de prévoir les futurs objectifs et les moyens dont on aura besoin pourcerner également les défis du marché, les pressions de la concurrence et l’évolution des technologies. Ainsi ce présent mémoire qui est le fruit et l’illustration du travail effectué dans ce stage, relate lesdifférentes phases ainsi que les moyens auxquels nous avons eu recours pour atteindre les objectifs fixés. , et cecien 4 principales parties :LA PREMIERE PARTIE présente l’organisme d’accueil et introduit le contexte général du projet et l’étudede ce dernier.LA DEUXIEME PARTIE présente l’environnement de travail, les Concept de base comprenantl’architecture et les fonctionnalités.LA TROISIEME PARTIE présente la phase d’analyse fonctionnelle et la modélisation.LA QUATRIEME PARTIE présente les différentes phases de la réalisation et la mise en œuvre du projet. SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 12/79
  12. 12. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM Contexte globale du projet Ce chapitre introduit le contexte général dans lequel s’est déroulé le projet. Il présente d’abord, La LYDEC,l’organisme d’accueil. Ensuite il décrit la conduite et le pilotage du projet, les différentes étapes et la gestion des risques de ce dernier. SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 13/79
  13. 13. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM CHAPITRE 1 : Présentation de l’organisme d’accueil I. Présentation général de la LYDEC : 1. Historique : Dans le cadre de la mondialisation, le Maroc assiste à un désengagement progressif del’Etat, en encourageant l’initiative de privatisation de la plupart des secteurs économiques dupays. Cette politique vise à mettre en place des structures qui consolideraient la libéralisation etqui tiennent compte de l’évolution économique et sociale du pays. Le passage de la RAD(Régie Autonome intercommunale de Distribution) vers LYDEC (Lyonnaise des Eaux deCasablanca) s’est inscrit dans cette optique. Depuis le 1er août 1997, la Lyonnaise des Eaux de Casablanca (LYDEC) a pris en charge la gestion déléguée desservices d’eau, d’électricité, d’assainissement et dernièrement de l’éclairage public de la ville de Casablanca et Mohammedia. Cette entreprise est née après deux années de négociations entre le groupe SUEZ Lyonnaise des Eaux et laCommunauté Urbaine de Casablanca. Cette convention de gestion déléguée porte sur l’eau, l’électricité et l’assainissement.Parmi les motivations des collectivités publiques, il y a le souci d’accéder à une expertise de haute technicité ainsi que lesouci de transférer vers le secteur privé la charge de certains investissements lourds. Rappelons qu’une gestion déléguée n’est pas une privatisation car il n’y a aucun transfert définitif de propriété, nimême de transfert temporaire, contrairement à la privatisation qui est une opération irréversible (un retour à la situationantérieure nécessite l’indemnisation du propriétaire). La délégation n’est jamais totale et illimitée dans le temps. C’est unedécision locale. Le concessionnaire supporte, avec ses capitaux propres et des fonds d’emprunt, la charge desinvestissements nécessaires à la construction des ouvrages à la collectivité publique. SUEZ Environnement 0.20% RMA Watanya 0.14% 51% Actionnariat flottant à la Bourse des valeurs de 15% Casablanca Fipar Holding (groupe CDG) Figure 1 : Contribution des actionnaires dans le capital de LYDEC en 2011 Le groupe SUEZ est présent dans 120 pays (argentine, Etats-Unis, Chine, Jordanie…). Au Maroc depuis 1912 defaçon évolutive dans les métiers de l’eau.  Il assure la gestion de plus de 40% des villes de plus d’un million d’habitants ayant délégué leur service d’eau au secteur privé dans le monde.  Il investit, à travers le monde, l’équivalent de plus de 3 milliards de dollars par an.  Lyonnaise des Eaux : un géant de l’industrie verte. SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 14/79
  14. 14. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM 2. Enjeux et perspectives : Depuis le démarrage de la gestion déléguée, LYDEC a mobilisé tous ses moyens pour offrir un service de qualitéaux habitants de la Région du Grand Casablanca et les doter en infrastructures nécessaires. Pour l’entreprise, la révision ducontrat a été l’occasion de faire le bilan du passé et de procéder aux ajustements nécessaires pour l’avenir en fonction denouveaux enjeux techniques, commerciaux, sociaux et financiers. Les enjeux techniques se manifestent en la lutte contre les inondations et la pollution des côtes et des milieuxrécepteurs, le renforcement et la sécurisation de l’alimentation en eau et électricité, le développement des infrastructurespour accompagner l’urbanisation, la préservation du patrimoine réseau existant, et la pérennité des avancées réalisées enmatière de branchements sociaux. En ce qui concerne les enjeux commerciaux, la LYDEC vise en effet à améliorer le taux de satisfaction de laclientèle, d’assurer une relation de proximité avec ces clients et d’améliorer la qualité de service. Au niveau social, la LYDEC a pour objectif de faire de ses collaborateurs de véritables professionnels porteurs desvaleurs et des ambitions de la société, de créer une relation de confiance et de pérennité avec les partenaires sociaux etd’assurer au personnel les conditions optimales de succès. 3. Organigramme Général : La direction générale est organisée en plusieurs pôles qui regroupent des directions. La figure ci-dessous présentela structure organisationnelle de l’entreprise. Direction générale Direction daudit interne et dinspection Direction des fonctions de support Direction de communication et de délectricité et déclairage public Direction Inmae et gestion de Direction administrative et Direction des opérations Direction dexploitation, développement durable Direction des ressources Direction des systèmes Direction technique dinformation financière humaines générale contrat Figure 2 : Organigramme de la Direction Générale SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 15/79
  15. 15. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM II. Présentation de la DSI : 1. Direction des systèmes d’informations : Le schéma ci-dessous représente la structure de la Direction des Systèmes d’Information, elle regroupe plusieursdépartements : département de Développement, d’Architecture, d’Exploitation et de Logistique. Direction des systèmes dinformation Département Département Département Département Archi tecture Développement Logi stique Expl oitation Figure 3 : Organigramme de la DSI 2. Département Développement : Le département développement aussi regroupe plusieurs services : service support et documentation, serviced’intégration, service application et dernièrement le service SAP. Déparetement Développement Servi ce support et documentation Service SAP Servi ce Intégration Servi ce Application Figure 4 : Organigramme du département développement /service SAP 3. Service SAP :Le service SAP, où se déroule le projet de fin d’étude prend en charge :  La gestion des projets autour du système d’information SAP.  La garantie de la bonne démarche des processus SAP.  Le help desk SAP.  La formation des utilisateurs.  Le Support aux différents responsables métiers pour l’identification de leurs besoins. SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 16/79
  16. 16. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM CHAPITRE 2 : Etude générale du projet I. Périmètre du projet : 1. Présentation du projet : Vivant dans un contexte de mondialisation, de fusion des entreprises et de concurrence, les entreprises veulentaugmenter leur productivité, leur efficacité et leur marge de profit afin de rester compétitives. Donc les sociétés étaientcontraintes d’élargir leurs conceptions traditionnelles de la gestion. Pour cela les décideurs ont besoin d’avoir une visibilitéen temps réel sur l’état global de la société qu’ils dirigent. Étant amené à prendre des décisions stratégiques, ils ont besoind’outils d’aide à la décision fiable, à même de fournir des informations exactes le plus rapidement possible. C’est ainsi quela logistique fait son entrée. Historiquement, la logistique a fait son apparition dans les grandes entreprises pour répondre à une doubleexigence :  La mise à disposition au moindre cout de la quantité d’un produit, à l’endroit et au moment où la demande existe.  Gérer les flux d’information, dans le but de réguler les flux de matières. Plus qu’une méthode de gestion, la logistique est devenue un instrument privilégié de l’information, un avantageconcurrentiel, un levier de maintien et d’accroissement de la compétitivité. Est à l’aide du module MM du progiciel SAPqui permet de gérer et d’optimiser les processus qui concerne la gestion des articles dun point de vue achats et gestion desstocks, les entreprises peuvent parfaitement répondre à leurs exigences. La gestion de la chaine logistique désigne le sous-domaine du système d’information qui répond aux besoinsspécifiques des opérateurs logistiques des gestions de la chaine d’approvisionnement, prévision, planification, etc.…. Pour ce faire donc il est conduit à faire :  Entretenir à ce titre des liens très fort avec le système d’information de l’entreprise et en particulier avec le progiciel de gestion intégré (PGI ou ERP en anglais) de l’entreprise.  Mobiliser un grand nombre de données et de flux d’information associés, convenablement organisés et mis à disposition par le biais d’un stockage approprié sous forme de base de données.  Offrir une palette de traitements et d’applications logicielles, en phase avec les besoins particuliers des opérateurs logistiques. Le thème soumis à mon projet est la mise en place d’une plate-forme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM(Material Management). SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 17/79
  17. 17. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM Figure 5 : Architecture SAP BI / MM 2. Objectifs du projet : Parmi les objectifs fixés par la mise en place de cette plate-forme on peut citer :  Mettre en place un outil orienté vers les opérationnels pour développer leurs besoins en matière de reporting et d’analyse.  Permettre une prise de décision facile et rapide pour l’ensemble des acteurs autour de SAP.  Répondre aux exigences de reporting. Disposer de tableaux de bord standards autour de SAP et éliminer tous développements spécifiques.  Délivrer la bonne information, au bon temps, à la bonne personne et sous le bon format.  Disposer d’une plateforme décisionnelle et d’un entrepôt de données (Dataware house) d’entreprise autour du système d’information SAP LYDEC.  Intégrer et fusionner toutes les données transactionnelles autour de SAP.  Séparer la plateforme transactionnelle de la plateforme décisionnelle. 3. Livrables : Phases Prérequis Livrables Dépendances Critère de fin de phase  Cahier de charge. Fourniture par LYDEC Le cahier de charge rédigé et validé,Lancement et de la documentation N/A. le travail planifié, la phase d’analyseplanification  Plan d’assurance nécessaire. peut commencer. qualité. Fourniture par LYDECEtude et analyse des Dossier de spécification Phase de lancement et Validation des besoins exprimés de la documentationbesoins fonctionnelle planification. par le service achats. nécessaire. Compréhension fonctionnelle etAnalyse et Dossier d’architecture Phase d’étude et analyse Néant. technique de l’application parModélisation fonctionnelle. des besoins. l’équipe de développement. SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 18/79
  18. 18. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM Phase de Modélisation/Phase deDéveloppement du Disposer d’un accès aux Mise en place du DATAMART Dossier d’ETL. mise en place deprocessus ETL données. alimenté par le processus ETL. l’environnement de développement.  Activation des cubes à travers le datamart réalisé dans laReporting et Dossier de tableaux de Phase Développement du Néant. phase précédente.tableaux de bord bords réalisés et de cubes. processus ETL  Mise en place des tableaux de bords réalisés et les validés. Tableau 1 : Tableau des livrables 4. Aspect qualité :Les caractéristiques les plus souvent associées à la réussite d’un Datawerhouse sont les suivantes :  Objectifs de progrès clairs, mesurables. Si les enjeux ne sont pas définis suffisamment précis, le système risque de se limiter au rôle de réservoir de données et d’être trop générique.  Choix d’informations utiles (privilégier la pertinence à la disponibilité).  Faire intervenir les utilisateurs dans la conception pour choisir les indicateurs clefs et données pour mieux travailler.  Avoir une bonne qualité de données : cohérentes, à jour, documentées.  Avoir un accès direct pour les utilisateurs, leur donner les moyens d’être autonomes.  Etre flexible : pouvoir supporter l’augmentation des utilisateurs, de type de données, de volume de données. En effet, le nombre d’utilisateurs du Datawerhouse croît de manière exponentielle (nombre multiplié par 10 ou 15 en 2 ans). Plus il y a d’utilisateurs, plus il y a des requêtes, plus il y a des données qui transitent. permettre s i mple et un a ccès él aborée ra pi de a ux i nformations homogène, ra pi de, cl a ire, fi a ble, conci se et fl exible et i ntuitive ma intenable Figure 6 : Résumé des aspects qualité SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 19/79
  19. 19. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM 5. Matrice des risques : Maîtriser les risques est une préoccupation majeure en conduite de projet informatique. Les risques sont définiscomme la possibilité quun projet ne sexécute pas conformément aux prévisions de dates, de coût ou de qualité. L’identification initiale des risques s’est effectuée en fonction des objectifs, des exigences et du contexte du projet.Pour effectuer ce recensement, nous avons procédé à un brainstorming avec les membres de l’équipe et consulter les suivisdes risques effectués sur les projets antérieurs. Ensuite les risques sont classifiés (classification selon une typologie et estimation de leur probabilité d’apparition) ;leurs conséquences sont évaluées (en termes d’impacts).Le tableau suivant illustre la matrice des risques identifiés susceptible d’affecter le déroulement normal du projet, leursimpacts et les actions préventives à réaliser pour limiter la probabilité de l’apparition de chaque risque. Risque Impact Probabilité Classement Actions préventivesRisques gestion de projetMauvaise estimation du planning Retard sur le planning Moyen  Planning prévisionnel déterminé avec une marge deprévisionnel. réel. manœuvre.Le besoin est changeant selon le Décalage sur le Elevé  Rester flexible pour pouvoir changer ou remplacerclient. planning réel. des parties.Risques humainLes compétences de léquipe Ralentissement des Moyen  Structuration de léquipe.sont insuffisantes. travaux.  Redistribution des rôles.  Formation, motivation.Manque de motivation des Glissement de Elevé  Redistribution des rôles.équipes. planning et objectifs  Responsabilisation. moins bien atteints.  Formation.Risques Ressources MatérielManque / Problème des Ca bloquera Moyen  Des sauvegardes sont à faire chaque fin de journéemachines. l’avancement du pour minimiser les pertes de données. projet.Risques TechniqueImportance des changements Ralentissement des Elevé  Identification dexperts internes.technologiques (innovation). travaux.  Formation.  Assistance externe.Instabilité de lenvironnement. Ca bloquera Elevé  Recensement des bugs connus. l’avancement du  Choix de versions des logiciels. projet.  Recommandations de configuration.  Accord avec les constructeurs/éditeurs.Les temps de réponse ne sont Ralentissement du Moyen  Simulation.pas satisfaisants. fonctionnement de  Essais comparatifs. système.  Modélisation, prototypage.Risques OrganisationnelLes utilisateurs ne sont pas Retarder le projet. Elevé  Organisation de groupes de travail.impliqués.  Création dun comité des utilisateurs.  Communication.Attitude hostile des futurs Instabilité du système. Elevé  Organisation de groupes de travail dutilisateurs.utilisateurs.  Création dun comité des utilisateurs.  Communication.  Formation. Tableau 2 : Le classement des risques Faible Moyen Sévère Dangereux Tableau 2 : Le classement des risques SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 20/79
  20. 20. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM II. Conduite du projet : 1. Définition : La gestion de projet ou conduite de projet est une démarche visant à structurer, assurer et optimiser le bondéroulement dun projet suffisamment complexe pour devoir :  Etre planifiée dans le temps : cest lobjet de la planification (La planification est la programmation dactions et dopérations à mener).  Etre budgétée (étude préalable des coûts et avantages ou revenus attendus en contrepartie, des sources de financement, étude des risques opérationnels et financiers et des impacts divers...).  Faire intervenir de nombreuses parties prenantes : cest lobjet des organisations qui identifient maîtrise dœuvre et maîtrise d’ouvrage (voir également fonctions de maîtrise douvrage).  Responsabiliser le chef de projet ou le directeur de projet (Le directeur de projet ou encore coordinateur de projet est la personne responsabilisée sur laboutissement dun projet (par exemple, dun projet dévolution du système dinformation), mettre en place un comité de pilotage.  Suivre des enjeux opérationnels et financiers importants. Lobjectif doit être précisé de façon claire, chiffrée et datée. Le résultat doit être conforme à des normes de qualitéet de performances prédéfinies, pour le moindre coût et dans le meilleur délai possible. 2. Cycle de vie d’un projet décisionnel : On obtient toujours de meilleurs résultats avec une méthode que sans méthode. Mon choix sest porté sur le cyclede vie dimensionnel proposé par Ralph Kimball. Cette méthode est illustrée par le schéma suivant. Ce schéma représente la succession des tâches de haut niveau(macro tâches) nécessaires à la conception, au développement et au déploiement dentrepôts de données. Il décrit lecheminement du projet dans son ensemble: chaque rectangle sert de poteau indicateur ou de borne. Il apparaîtra au débutde chaque grande étape pour signaler notre position dans le cycle de vie. Le schéma ci-dessous représente le cycle de vie dimensionnel : Figure 7 : Cycle de vie d’un projet décisionnel SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 21/79
  21. 21. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM 3. Description des phases : Les phases du cycle de vie du projet sont les suivantes :  Lancement et planification : L’objectif principal de cette étape est la familiarisation avec le projet, cest-à- dire comprendre les grands traits du projet et planifier et organiser le travail.  Recueil et analyse des besoins : cette phase passe par une analyse de la solution existante, ses inconvénients, ainsi qu’une collecte de l’ensemble des besoins fonctionnels et non fonctionnels exprimé par la DSI et la validation de ces besoins par l’équipe du projet. A l’issue de cette phase un dossier d’analyse et spécification sera réalisé.  Etude technique : cette phase a pour but la montée en compétence dans les outils utilisés et la préparation de l’environnement de développement et la résolution de tous les problèmes de l’outillage utilisé.  Conception : Cette phase part de l’analyse déjà effectuée de l’existant, permet la conception fonctionnelle et technique du projet.  Développement du processus ETL : Cette phase permet la réalisation du processus qui permet l’extraction des données depuis les sources de données, leurs transformations et le chargement de ces données.  Développement des rapports et tableaux de bord : Cette phase a pour objectif la construction du cube et la réalisation des différents rapports et tableaux de bord qui vont répondre au beso in du client en termes d’analyse.III. Planification du projet : Lobjectif de ce planning est de déterminer les étapes du projet et le timing. Ce planning joue un rôle primordialpour la réalisation et le suivi du projet, il est établi dans le début de chaque projet afin de suivre le bon déroulement dechaque tâche. L’élaboration du planning s’est basée sur l’hypothèse suivante :  Respect des périodes de validation.  Le planning peut subir des modifications suivant les impératifs du projet. 1. Decoupage du projet : Etude et analyse Prise en Charge des besoins Modélisation Mise en oeuvre Modélisation Création des BI / SAP BI Recensement du processus requetes des besoins achats de la LYDEC Réalisation des Métier des tableaux de achats bords Ellaboration Création des du cahier de SAP MM Cubes Déploiement charge Figure 8 : Découpage du projet SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 22/79
  22. 22. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM 2. La planification prévisionnelle du projet : Ce planning a été établi après la définition du besoin. Il comporte les étapes du projet et les durées qui leur ont étéallouées aussi bien que les durées des différentes sous taches composant chaque phase. Ainsi, ce planning a servi detableau de bord pour le suivi de l’état d’avancement du projet. Figure 9 : Planning prévisionnel du projet SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 23/79
  23. 23. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM 3. Le déroulement réel du projet : Figure 10 : Déroulement réel du projet La figure ci-dessus représente le planning réel du projet qui est diffèrent du planning prévisionnel cité au début, etces écart sont analysés dans la partie suivante. SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 24/79
  24. 24. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM 4. Analyse des écarts : Etape Nombre de jours Type d’écart Prise en charge de loutil SAP BI +2 Retard Identifier dans le "Business Content" les cubes standards éligibles +2 Retard Identifier dans le Business Content les extracteurs et régles de Retard +1 transformation Elaborer le document des spécifications fonctionnelles -2 Avance Activation des cubes OLAP sur SAP BW +2 Retard Création des requêtes sur Bex Query Designer -2 Avance Réalisation des tableaux de bords sur lanalyzer -1 Avance Total +2 Tableau 3 : Tableau des écartsIV. Organisation du projet : 1. Léquipe projet : Chef de projet ELKOUDRI HICHAM Equipe systeme Equipe fonctionelle Equipe Technique MIKOU BENTALBA ELKOUDRI MORTADI Hassan HAYOURI ABDELAZIZ MORTADI Hassan Ayoub Hicham Salah Eddine Figure 11 : Organisation de l’équipe du projet Nom Rôles des acteurs du projet MailAbdelaziz HAYOURI  Chef de service SAP Abdelaziz.hayouri@lydec.co.maHicham ELKOUDRI  Consultant Technique SAP BI / MM Hicham.elkoudri@lydec.co.maSalah Eddine BENTALBA  Analyste / Développeur Salaheddine.bentalba@gmail.comYassine ATTASSI  Chef de projet SAP Yassine.attassi@lydec.co.maHassan MORTADI  Administrateur système SAP Hassan.mortadi@lydec.co.maMIKOU Ayoub  Administrateur système SAP Ayoub.mikou@lydec.co.ma Tableau 4 : Les rôles des acteurs SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 25/79
  25. 25. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM 2. Flux de Communication : 1 : Le chef de projet SAP guide l’ingénieur pendant son travail. 2 : Le chef de service SAP avec un responsable du service achat explique à l’Equipe les besoins du service. 3 : L’ingénieur valide son travail de conduite de projet et son rapport avec son encadrant EMSI. Figure 12 : Diagramme de flux de communication 3. Suivi interne : Plus le suivi quotidien avec le responsable projet qui est mon encadrant d’entreprise, des réunions hebdomadairessont organisées entre les membres de l’équipe du projet. Aussi, des réunions sont organisées sur demande par le responsable du service achats. Ces réunions ont pour objectifs :  Le suivi détaillé de l’avancement du projet et l’affectation des ressources sur le projet.  Le suivi des actions interne et externe à mener sur le projet.  La synchronisation entre les intervenants.  La validation de la révision des risques.  La validation de la ré-estimation et la re-planification du projet. SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 26/79
  26. 26. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM 4. Outils de Gestion de projet : Microsoft Project (ou MS Project ou MSP) est un logiciel de gestion de projet de Microsoft. MS Project permet deplanifier les projets et les ressources, et d’assurer le suivi des projets durant leur réalisation. Cet outil permet ainsi au chefde projet d’assurer une gestion de projet professionnelle, conforme à l’état de l’art, et ainsi garantir le respect des délais. Les principales fonctionnalités :  Planification et pilotage des projets.  Gestion des ressources.  Gestion des couts.  Analyse et communication des informations du projet. SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 27/79
  27. 27. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM Environnement de travailCe chapitre présentera l’environnement de travail, les Concept de base comprenant l’architecture et les fonctionnalités. SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 28/79
  28. 28. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM CHAPITRE 3 : le progiciel SAP I. Présentation SAP : 1. Définition d’un ERP : Un ERP (Enterprise Resource Planning) traduit généralement par PGI (Progiciel de Gestion Intégré) - peut êtredéfini comme un système dans lequel les différentes fonctions de lentreprise (comptabilité, finances, production,approvisionnement, marketing, ressources humaines, qualité, maintenance, etc.) sont reliées et intégrées entre elles parlutilisation dun système dinformation centralisé sur la base dune configuration client/serveur. La mise en œuvre dun système complètement intégré permet de répondre de manière précise et en temps réel auxquestions du type: «Que se passe-t-il si je décide de faire ceci ?». Par exemple, si une entreprise reçoit une commande demarchandises, il est possible de savoir presque instantanément les conséquences de cette demande sur les capacités deproduction, sur les besoins dapprovisionnement, sur le personnel nécessaire pour accomplir cette tâche, sur les délaisrequis pour satisfaire cette demande, sur les besoins de financement, sur la profitabilité de cette opération, etc. 2. Le progiciel SAP : SAP (System, Applications, and Products for data processing) est le leader mondial des ERP. Ce progiciel a remporté rapidement un succès important auprès des grandes entreprises en proposant un progiciel multilingue et multidevises. SAP s’intéresse aussi au marché des PME, en pleine croissance en proposant sa suite BusinessOne, pour les entreprises de 2 à 250 salariés. SAP est une application client-serveur. Ses modules couvrent lensemble desfonctions de gestion de lentreprise. Chaque module couvre des besoins complets de gestion. Certains entreprisesimplémentent tous les modules fonctionnels de SAP, ou seulement quelques-uns. SAP R/3 est entièrement paramétrable.Par ailleurs, grâce à son environnement de développement, SAP R/3 peut être adapté à des besoins spécifiques(développements en ABAP/4 - Advanced Business Application Programming. Le schéma ci-dessous représente la répartition des parts de marché des principaux ERP en 2010 au niveaumondial. SAP domine avec 24% des parts de marché. SAP ORACLE Microsoft Dynamics Autres Figure 13 : Marché mondial des ERP en 2010 SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 29/79
  29. 29. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM 3. Les modules SAP / R3 : Les modules sont les composants fonctionnels du système SAP R/3. On peut distinguer 3 familles de modulesfonctionnels (voir figure ci-dessous):  Les ressources matérielles : modules orientés logistique (MM, PP, SD, QM, PM).  Les ressources financières : Finance (FI, CO, TR, IM).  Les ressources humaines : administration et développement du personnel (PA, OM, PT, PD…). Figure 14 : Principaux modules SAP a. Module MM-SD : L’approvisionnement et le flux des matières premières et produits finis représentent un facteur décisifdans la réussite d’une entreprise. Une gestion efficace des Achats et Stock garantit un flux de matières, de produits et deservices efficace sur l’ensemble de l’entreprise, à un coût raisonnable et prévisible. L’application Achats et Stocks (MM) de R/3 offre un jeu de fonctions hautement intégré, susceptible decouvrir la totalité des besoins d’une entreprise. Il comprend notamment le calcul des besoins, la gestion des achats, laréception de marchandises, la gestion des stocks, la gestion des emplacements de magasin, le controle des factures, l’achatde services externes et le système d’information des achats. Ces fonctions sont étroitement intégrées entre elles et avec lereste du système R/3. Autrement dit, toute opération d’Achats et Stocks met immédiatement à jour les donnéesconcernées dans les domaines connexes et dans les autres applications R/3, telles que la Gestion de la production (PP),l’Administration des ventes (SD), la Comptabilité financière (FI), le Contrôle de gestion (CO), la Gestion desimmobilisations (AM) et la Gestion de la qualité (QM). Le calcul d’approvisionnement sur consommation crée despropositions basées sur point de commande ou prévisions. Des besoins complémentaires issus des demandes d’achat sontégalement transmis au service Achats. Les demandes d’achat provenant d’une commande client, d’un centre de coûts oudu calcul des besoins sont transmises aux Achats, où elles sont converties en commandes. La sélection des fournisseurs etla création des commandes peuvent s’effectuer automatiquement. L’utilisateur peut accéder aux contrats. Le moduleGestion des achats comprend des procédures de lancement automatiques et peut enregistrer une approbation d’unepersonne spécifique via une signature électronique. La Gestion des stocks prend en charge l’administration des stocks disponibles en magasin jusqu’à ce qu’ils soientconsommés. Le système gère tous les types courants de mouvements d’entrée, de sortie et de transfert d’articles, ainsi queles tâches spéciales telles que la gestion des lots, des stocks en consignation, des stocks négatifs ou des stocks commandesclient. SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 30/79
  30. 30. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM Commande Achat D Stockage Fournisseurs I Produits S Finis R T Client Stock matières R E C premières I E B P U T T Processus de I I transformatio O O n Processus de N N stockage Figure 15 : Les processus de SAP MM b. Autres Modules : Module Finance Ressources humaines- Module FI (Financial) - Module PA - Données de base personnel Le module FI contient toutes les écritures des ventes et  Gestion de la rémunération.achats, lesquelles se déversent dans la comptabilité générale via lacomptabilité client ou fournisseur.  Gestion des employés.  FI-GL : Comptabilité générale (General Ledger).  Primes dintéressement.  FI-AR : Comptabilité client (Accounts Receivable).  Gestion de la paie.  FI-AP : Comptabilité fournisseur (Accounts Payable).  Suivi du temps de travail.  FI-AM : Comptabilité des immobilisations (Assets  Suivi des frais de déplacement.Management).  Comptabilité bancaire. - Module PD - Gestion des compétences  Consolidations  Gestion de la structure HR de lentreprise.- Module CO (Controlling)  Suivi des carrières. Le module CO concerne la comptabilité analytique.  Planification des réservations de salle.  Contrôle de gestion de lentreprise.  Gestion des séminaires et conférences.  Analyse des coûts par centre de frais.  Gestion de la workforce.  Comptabilité des ordres et des projets.  Recrutement de personnel.  Comptabilité des centres de profits.  Employée self-service (accès intranet pour les- Module PS (Project Systems) employés). Le module PS concerne la gestion des projets.  Manager self-service.  Structuration des projets.  Gestion des formations et évènements.  Suivi de coûts et budgets. /Intégration avec PM, PPet CO.  Planning et calendrier. /Système dinformation. SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 31/79
  31. 31. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM CHAPITRE 4 : Les systèmes décisionnels I. Introduction : Face à une complexité de l’informatique, un environnement instable où les Rachats et fusion d’entreprises sontnombreuses, une concurrence omniprésente et une Internationalisation des échanges, les décideurs ont besoin d’avoir unevision claire de leurs Affaires à tout moment, très rapidement et à l’aide d’outils faciles à utiliser sans perturber le Systèmede production existant. Quelle entreprise ne voudrait pas :  Fidéliser ses clients en les identifiant mieux : leur proposer les produits ou services susceptibles de les intéresser.  Maîtriser les risques qu’elle prend.  Optimiser ses activités.  Exploiter intelligemment les données stockées.  Avoir plus d’information que ses concurrents.  Anticiper. D’où l’ère de l’informatique décisionnelle, véritable lame de fond qui balaye tous les secteurs de l’industrie et attirede plus en plus de fournisseurs qui flairent un marché porteur. En effet, un système décisionnel fait appel à toute une palette d’outils de toutes origines : logiciels spécifiques,machines puissantes, outils de requêtes à multiplier par le nombre de postes de, SGBD. II. Définition d’un système d’information décisionnel :Le système décisionnel est un SI dédié aux applicationsdécisionnelles. Les applications décisionnellesreprésentent un ensemble d’informations et d’outils misà la disposition des décideurs pour supporter de manièreefficace la prise de décision.Situés au-dessus des systèmes sources, les systèmesdécisionnels se composent de trois éléments principaux :l’entrepôt de données, les magasins de données et enfinles outils de restitution. Figure 16 : Composantes d’un système décisionnel SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 32/79
  32. 32. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MMIII. Architecture d’un Système décisionnel : Figure 17 : Architecture d’un système décisionnel Un système décisionnel ne peut se construire en marge des autres systèmes de l’entreprise. Il nécessite une visionglobale du système d’information opérationnel. Il mobilise des équipes de concepteurs chargés de la mise en œuvre enrespectant des délais courts, des dirigeants et des utilisateurs qui définissent les données pertinentes et orientent le projetvers un choix technique convivial. Il se caractérise par une simplicité d’utilisation, une disponibilité, une réactivité (utilisé àtout moment, par de plus en plus de personnes, avec des requêtes toujours plus exigeantes) et une convivialité des outilsd’interrogation. Penser grand et démarrer petit est la devise d’une telle informatisation. Cette conception rigoureuse est rendue difficile par la multiplicité des sources de données et p ar sa démarchedifférente d’une conception classique :  Il s’agit d’une modélisation par les vues des utilisateurs indépendamment des bases de production.  Les informations à prendre en compte ne sont pas les données brutes opérationnelles. Elles doivent sub ir des transformations (calculs, ajout de notions de temps ...). Elles peuvent avoir un sens différent selon le secteur d’activité concerné. On regroupe donc, dans un référentiel commun, des éléments provenant de plusieurs applications, orientés métiers et représentant la mémoire de l’entreprise.IV. Le concept OLAP (ON LINE ANALYTICAL PROCESSING) : SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 33/79
  33. 33. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM Figure 18 : Concept multidimensionnel (OLAP ON LINE ANALYTICAL PROCESSING) L’informatique décisionnelle a connu ses balbutiements dans les années 80. Mais ce n’est qu’en 1993 qu’elle va êtrenormalisée par E.F. CODD qui a également formalisé les bases relationnelles. Il n’a fait que formaliser un concept déjà mis en œuvre par plusieurs éditeurs : ARBOR, IRISOFTWARE, COMSHARE et PILOT. OLAP n’est pas une nouvelle technologie mais réunit un ensemble de nouvelles fonctionnalités décrites par les 12règles suivantes : 1. Vue multidimensionnelle : La base s’appuie sur un hyper-cube (cube à n dimensions). L’administrateur définit une fois pour toute les dimensions qui représentent une façon de trier l’information etregroupent une liste de membres du même type (temps, produit, région ...). L’analyse pourra ainsi être affinée dans le détail (vision pyramidale). L’utilisateur choisit deux ou trois critères à visualiser sous forme de tableau ou de cube. Il peut également fairepivoter les axes d’analyse pour projeter les informations sous un angle différent. Ainsi, après avoir examiné les ventes parrégion, il peut permuter les axes pour une visualisation par mois. 2. Transparence : L’utilisateur doit pouvoir utiliser ses progiciels habituels (tableur, reporting, interface graphique ...) sans percevoirla présence d’un outil OLAP. Cette transparence s’effectue :  Entre l’outil bureautique et la base multidimensionnelle.  Sur l’emplacement physique des données. 3. Accessibilité : L’outil rend invisible à l’utilisateur l’hétérogénéité des données .Il accède simultanément à n’importe quel type debase et effectue les Mêmes requêtes en conservant la cohérence des résultants. SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 34/79
  34. 34. Mise en place d’une plateforme décisionnelle SAP BI autour de SAP MM 4. Performance continue dans les restitutions : Les performances sont indépendantes du nombre de dimensions. Elles ne dépendent pas du volume mais de lacomplexité graphique. 5. Architecture Client / Serveur : Une répartition intelligente des traitements et des données est effectuée. 6. Dimensions graphiques : Les axes d’analyse ne dépendent pas de la structure. Toute fonction appliquée à une dimension s’applique aussiaux autres. 7. Gestion dynamique des matrices creuses : Les cellules non renseignées (pas de correspondance entre les dimensions) ne doivent pas encombrer la mémoire. On doit pouvoir modifier la structure de données de l’outil OLAP et changer dynamiquement les méthodesd’accès. 8. Support multiutilisateurs : Les accès simultanés sont gérés (récupération, mise à jour ...). 9. Opérations entre dimensions : On doit pouvoir effectuer des calculs sur toutes les combinaisons possibles de dimensions sans restrictiontechnique. De plus, les outils OLAP gèrent les calculs inter-dimensions sans faire appel aux usagers du système. 10. Manipulation intuitive des données : L’utilisateur dispose d’une ergonomie de consultation. Il peut manipuler les données sans avoir recours à un menuou à des allers / retours successifs. 11. Flexibilité des restitutions : L’élaboration de rapports doit être souple et conviviale pour un non-initié. Il doit pouvoir cliquer sur une colonneou une ligne afin d’obtenir le détail. 12. Nombre de dimensions et de niveaux de hiérarchie illimités : L’outil OLAP gère au moins quinze dimensions dans le même modèle. Le nombre de niveaux d’agrégation estillimité. SALAH EDDINE BENTALBA | STAGE DE FIN D’ETUDES 35/79

×