Your SlideShare is downloading. ×
0
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

DeciLogic, pourquoi mettre en place un SID ?

605

Published on

Pour mettre en place un SID ? …

Pour mettre en place un SID ?

Partager une approche commune
Les limites du Système d’Information Opérationnel
Généralité sur les modèles de données
Définition des modèles de données décisionnels
Formes dimensionnelles complexes
Architecture générales
Alimentation
Le système de diffusion et de Présentation
Environnement et organisation des projets

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
605
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
34
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Pourquoi mettre en place un SID ? Eric Mauvais Directeur eric.mauvais@decilogic.fr DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 2. Plan de la formation Partager une approche commune Les limites du Système d’Information Opérationnel Généralité sur les modèles de données Définition des modèles de données décisionnels Formes dimensionnelles complexes Architecture générales Alimentation Le système de diffusion et de Présentation Environnement et organisation des projets DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 3. Partager une approche commune Oublier votre expérience informatique. Un projet décisionnel se caractérise par : « Le DW n’est pas une nouvelle plate-forme technologique » « Le SID est une évolution et non une révolution » « Le SID progresse par itérations successives » « Le SID est séparé dans sa conception des applications de production mais dépendant pour son alimentation » « Le SID porte sur le métier de l’utilisateur » « Le SID est chronologique » « Le SID est mouvant par définition » DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 4. Partager une approche commune DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 5. Pourquoi mettre en place un SID ? Les limites du Système d’Information Opérationnel Information de contrôle / Information de conduite Pilotage et Opérations Les freins culturels à l’intégration La pression du changement Généralité sur les modèles de données La notion de modèle Pourquoi un modèle de données ? Niveaux et normes Le modèle de données opérationnel La nécessité d’un modèle de données décisionnel DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 6. Les limites du Système d’Information Opérationnel Information de contrôle / information de conduite Le SI reflète souvent le SO en domaines, activités sans tenir compte des processus Une approche plutôt compteur de chaque domaine d’activité Exemple coopérative agricole : adhérent / apporteur Des explications autres que techniques : Besoins règlementaires : facturation, comptabilité Besoins pragmatiques : acheter, vendre Structure (latine) pyramidale « La dispersion des informations est un problème de culture et d’organisation plus que de technique » DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 7. Les limites du Système d’Information Opérationnel Pilotage et Opérations « Une somme de connaissance en constante accumulation est aujourd’hui éparpillée de part le monde. Elle suffirait probablement à résoudre toutes les grandes difficultés de notre temps si elle n’était dispersée et inorganisée » Informatique = Information + Automatisation La technique automatise mais quid de l’information ? Une donnée peut être une information à condition d’être mise dans une forme adaptée au besoin Exemple des frais de déplacements « Ce n’est pas la validité de la donnée qui fait sa pertinence » L’automatisation = une succession d’application isolée Un projet décisionnel est par essence un projet intégrateur DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 8. Les limites du Système d’Information Opérationnel Les freins culturels à l’intégration Après l’automatisation du SO, automatisons le SI ? Plusieurs écueils à surmonter : Les applications sont cloisonnées fonctionnellement (ex coop). Les applications sont techniquement hétérogènes. Les données ne concernent que le fonctionnement et ne décrivent pas l’environnement. Les données sont figées car traitées dans une procédure déterminée. Un double verdict : Pas de vision transverse Calculer les quantités vendues pour un produit ? Ok. Calculer le cout du traitement d’une commande, du BDC à la livraison ? Nok. La solution n’est pas dans la technique. Avant, évoluer signifiait mieux faire la même chose, et non ne pas faire autre chose. Il est souvent admis qu’il est prudent de ne pas décider. DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 9. Les limites du Système d’Information Opérationnel La pression du changement « Dans un monde globaliser il faut réagir vite pour exister » Le client a le choix de ses fournisseurs, l’entreprise devient « orienté client » Les managers du terrain ne peuvent plus systématiquement s’en remettre au pouvoir central Devant la masse d’information l’entreprise se tourne vers des faits plutôt que des idées subjectives Connaissez-vous vos 10 meilleurs clients ? Le SID répond à ce besoin d’intégration des données et à sa diffusion rapide L’informatique décisionnelle est destinée à maitriser le devenir de l’organisation, ce qui n’est pas le rôle de l’informatique opérationnelle. DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 10. Les limites du Système d’Information Opérationnel Le SID a ses spécificités : la différence par les données TRANSACTIONNEL SI DECISIONNEL Orienté applications Situation instantanée Données détaillées et codées non redondantes Données changeant constamment Pas de référentiel commun Orienté thèmes et sujets Situation historique Informations agrégées cohérentes souvent avec redondance Informations stables et synchronisées dans le temps Un référentiel unique DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 11. Les limites du Système d’Information Opérationnel Le SID a ses spécificités : la différence par les usages TRANSACTIONNEL Assure l'activité au quotidien Pour les opérationnels Mises à jour et requêtes simples Temps de réponse immédiats Faible volume à chaque transaction Conçue pour la mise à jour Usage maîtrisé SI DECISIONNEL Permet analyse et prise de décision Pour les décideurs Lecture uniquement et requêtes complexes transparentes Temps de réponse moins critiques Large volume manipulé Conçu pour l'extraction Usage aléatoire DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 12. Les limites du Système d’Information Opérationnel Finalité et les intérêts du décisionnel Sélection et Segmentation de clients, produits, personnel, lieu… Suivi dans le temps des mesures et des indicateurs de performance. Gestion et règles d’alertes surveiller les changements définis par les règles et automatise les actions. Analyse prédictive anticiper l’activité et les performances. Contrôle Statistiques des procédures surveillance et alerte automatique de la qualité. DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 13. Généralités sur le Modèle de Données La notion de modèle Le modèle, l’élément central de spécification du SID Description du réel / Représentation du « à réaliser » Un objet = x modèles de représentation suivant les points de vue Ex: 4 plans de Paris : rues, métro, catacombes, pistes cyclables… Un modèle n’est jamais le bon modèle Les modèles pour les applications de production ne sont pas obligatoirement valables pour le SID DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 14. Généralités sur le Modèle de Données Pourquoi un modèle de données ? Un SID est destiné à offrir un point de vue informationnel sur des données 2 contraintes : Un océan de données brutes Un foisonnement de demandes d’information La solution : modéliser pour organiser les données en information conforme à un point de vue et compatible avec les contraintes techniques Normalisation / Dénormalisation Caractère relatif d’une norme (ex: qu’est ce qu’une marge ?) Partager la compréhension de la démarche décisionnelle DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 15. Généralités sur le Modèle de Données Niveaux et normes Modélisation séparée des données et des traitements 3 niveaux d’abstraction : MCD Modèle Conceptuel des Données Intégration de l’ensemble des vues spécifiques de chaque utilisateur dans une description qui élimine toute redondance Mise en œuvre intégrée des points de vue des utilisateurs MLD Modèle Logique des Données Déduction du MCD mais en tenant compte des contraintes techniques, principalement volume et temps de réponse MPD Modèle Physique des Données Les structures des données enregistrées physiquement Modèle final L’ordre de ces niveaux permet de progresser dans la représentation du modèle DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 16. Généralités sur le Modèle de Données Entités et associations Une entité est une « chose » ou « idée » qui peut être identifié et caractérisé. Elle possède des propriétés. Une association est un lien impliquant plusieurs entités. DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 17. Généralités sur le Modèle de Données Formes normales Il n’existe pas de règle générale d’assemblage de propriétés. Comment déterminer les entités, les associations, l’affectation des propriétés ? Il s’agit de normes conventionnelles qui se justifient dans la perspective informationnelle recherchée. La constitution d’un DW est avant tout un problème conceptuel avant d’être un problème technique. Technique : mise à disposition des données. Conceptuel : définition des entités et des associations. Les normes d’assemblage sont différentes entre le SIO et SID. DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 18. Généralités sur le Modèle de Données Le modèle de données opérationnel Une entité est dite normalisée si et seulement si toutes les occurrences sont décrites par les mêmes caractéristiques. Il est complexe d’avoir des entités de structures variables. Une entité doit posséder un identifiant = distinguer de façon unique chaque occurrence. Une propriété peut être identifiante ou non selon le contexte. Une dépendance fonctionnelle (3FN) est un lien sémantique entre 2 informations, tel que l’une détermine de façon non équivoque la connaissance de l’autre. Ex : Modèle véhicule > puissance fiscale > montant de la taxe DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 19. Généralités sur le Modèle de Données Le modèle de données opérationnel Une entité dite en « troisième forme normale » : Elle est normalisée (structure fixe). Les propriétés sont en DF directe de l’identifiant. Il n’existe dans l’entité aucune autre DF que celles qui émanent de l’identifiant. Ex : ajouter la notion de Nom du chef de service ? DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 20. Généralités sur le Modèle de Données Le modèle de données opérationnel Présence de 2 boucles Mise en évidences des cardinalités La normalisation sert à : Eliminer les redondances Rendre performant les mises à jours transactionnelles Simplifier les contrôles d’intégrité DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 21. Généralités sur le Modèle de Données La nécessité d’un Modèle de données décisionnel Le SIO est focalisé sur l’organisation. Le SID est centré sur les processus et l’environnement de l’organisation. Recherche de mesures déterminées par des corrélations et des consolidations sur des données définies indépendamment des modalités de fonctionnement de l’entreprise. La conception du modèle SID doit se baser sur l’analyse des vues plutôt que des sources. Dans le SID le modèle de données joue le rôle principal. Dans le SIO le modèle de données concerne le programmeur. Modèle de données adapté au besoin = un outil pour l’utilisateur, sinon un obstacle. DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 22. Généralités sur le Modèle de Données Détails et consolidation Le SIO utilise des données élémentaires Le SID est généralement basé sur des données aggrégées Evaluer la granularité de l’information Liaison entre le SID et le SIO DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 23. Généralités sur le Modèle de Données Navigation Naviguer = suivre le cheminement de l’information Les chemins de navigation dans un SGBD sont complexes pour un utilisateur (langage SQL) Les cycles créent des risques d’ambiguïté Suivant le nombre de jointures les temps de réponses peuvent s’écrouler Connaitre le volume des ventes de certaines catégories de produits réalisées auprès de clients d’une certaine région et pour lesquelles les livraisons auraient été effectuées à partir d’un entrepôt d’un certain site ? DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 24. Généralités sur le Modèle de Données La représentation du temps Le SIO décrit l’état présent, il change d’un état par transition. La dynamique du SIO est inscrite dans son modèle de traitement et non dans ses données. Le SID est lui articulé autour d’une mémoire d’entreprise. La dynamique du SID apparait dans ses données. Le DW n’est pas une plate-forme d’archivage d’états successifs du SIO car : Les applications du SIO ne sont pas synchrones. Des images successives des données du SIO ne seraient pas exploitables à cause des différents modèles applicatifs. Le temps dans un DW devient une entité et non une simple propriété. Entité période, évènement… DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 25. Généralités sur le Modèle de Données Documentation des données Les données des données = méta-données Valider la définition sémantique dans des termes appropriés à la vision conceptuelle de l’utilisateur. (MCD) Décrire les structures techniques dans lesquelles elles sont enregistrées. (MLD et MLP) Ex : meta-données en C et SQL DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?
  • 26. DeciLogic, votre partenaire Une expertise mise à l’épreuve d’un engagement total DeciLogic – Pourquoi mettre en place un SID ?

×