Communiqué presse sangliers 21

488 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
488
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Communiqué presse sangliers 21

  1. 1. Cabinet du PréfetService régional et départementalde la Communication interministérielle03.80.44.64.44 Dijon le 5 mars 2012 Le sanglier classé nuisible dans le département de la Côte-d’OrA l’issue de la campagne cynégétique 2011 - 2012, il est constaté que les effectifs de sanglierprélevés par les chasseurs sont en baisse notable par rapport à ceux de la saison passée. L’effort derégulation entrepris par les chasseurs depuis plusieurs saisons semble commencer à produire seseffets.Malgré tout, il subsiste des secteurs dans le département où les populations de sangliers demeurentà un niveau élevé.Cette situation fait craindre que des dégâts importants aux cultures et productions agricolespuissent être commis par les sangliers alors que la saison cynégétique sera close et qu’aucun moyende régulation par la chasse ne sera possible.Par ailleurs, la campagne de dépistage de la tuberculose bovine au sein des populations de sanglierdémontre encore la persistance de cette maladie au sein de cette espèce.Aussi, le préfet de la Côte d’Or a, par arrêté préfectoral du 2 mars 2012, décidé de classer lesanglier nuisible dans le département jusqu’au 31 mars 2012 inclus.Cet arrêté préfectoral ne classe le sanglier comme espèce nuisible que sur une partie dudépartement.D’une part, il s’agit de secteurs définis comme « points noirs » par la déclinaison départementaledu plan national de maîtrise du sanglier du fait de l’importance des dégâts commis aux productionsagricoles.D’autre part, il s’agit également de la zone définie par la direction départementale de la protectiondes populations comme étant celle où les populations de blaireaux doivent être régulées.Ce classement doit permettre aux acteurs locaux de disposer d’un moyen supplémentaire pourcompléter, en cas de besoin, les prélèvements déjà réalisés lors de la saison de chasse et, parconséquent, contribuer à la maîtrise des populations de sangliers présentes dans les secteursconcernés.Ce classement donne également la possibilité de prévenir, directement sur les parcelles agricoles encause, les dégâts que cette espèce serait susceptible de commettre.Les modalités de destruction par tir figurent à l’arrêté préfectoral du 2 mars 2012. Cet arrêté ainsique la liste des communes concernées sont consultables sur le site internet de la DDT de Côte dOr(http://www.cote-d-or.equipement-agriculture.gouv.fr).

×