• Like
Bulletin Liaison Automne 09
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Bulletin Liaison Automne 09

  • 1,186 views
Uploaded on

Bulletin de liaison pour une main-d\'euvre diversifiée

Bulletin de liaison pour une main-d\'euvre diversifiée

More in: Travel , Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,186
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
5
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Automne 2009 Numéro 4 Bulletin de Liaison Pour une main-d’œuvre diversifiée au Centre-du-Québec Élodie Kergal PARTENAIRES DE LA RELÈVE ! Chargée de projet en immigration U Tél : 819 475-8701 poste 236 ne première à Drummondville. Le veaux résidents afin de faciliter leur stagiaires français, des résidents tempo- immigrationcq@centre-du- 15 juillet dernier, Partenaires de la intégration dans leur nouvelle société. Des raires se sont ainsi joints aux représen- quebec.qc.ca relève en collaboration avec le boursiers de Partenaires de la relève, des tants de la ville, du CSSS, de la corporation Regroupement interculturel de communautaire, de la SDED, du Forum Drummond et l’Entente spécifique de jeunesse, des JECQ autour d’un cocktail régionalisation de l’immigration, a or- et dans une ambiance latine. Des person- ganisé un 5 à 7 de bienvenue aux boursi- nes immigrantes de Montréal ayant signi- ers du programme ainsi qu’aux nouveaux fié leur intérêt à vivre à Drummondville arrivants de Drummondville. L’évènement avaient elles aussi été invitées. qui a eu lieu à l’Hôtel & Suites Le Dauphin a ainsi réuni près de 50 personnes L’activité a permis à ces nouveaux com- provenant des sphères municipales, patriotes de mieux connaître les person- communautaires, de la santé et du nes impliquées dans la communauté mais Édito développement économique. aussi de développer son réseau de con- tacts dans la région et ainsi de favoriser Ce bulletin destiné aux em- Cette activité avait pour objectif de ras- leur rétention parmi nous. L’activité, très Les organisateurs de la soirée : Élodie Kergal, CRÉCQ; Chantal ployeurs et intervenants sembler en un seul lieu les intervenants Henri, RID; Moussa Guene, Laura Noyer, PROMIS. Absente sur la appréciée des intervenants eux aussi, présente les sujets et les de la ville de Drummondville et les nou- photo : Jacinthe Allard, Partenaires de la relève. souhaiteraient que celle-ci soit récurrente. activités reliées à l’immigra- tion et à la diversité culturelle dans la région du Centre-du- Québec. Cet outil vous per- PROJET DE RÉGIONALISATION À DRUMMONDVILLE L mettra de mieux connaître les e Regroupement interculturel de du Québec, c’est un travail à temps plein. resources du milieu pouvant Drummond, financé dans le cadre Ce sont des déplacements, des visites vous aider dans vos dé- de l’entente spécifique de région- socioprofessionnelles, des préparations marches de recrutement et alisation de l’immigration dont aux entrevues, de la sensibilisation aux d’intégration de personnes l’objectif est l’attraction de main- entreprises et à la population. En plus étrangères. d’œuvre spécialisée a dévoilé ses résul- d’attirer ces gens à vivre chez nous, il tats pour l’année 2008-2009. Trente- faut assurer aussi l’établissement dura- cinq immigrants socio économiquement Luc Martel, MICC; Khadra Benelhadj-Djelloul, RID; Argelia Torres; ble par la qualité de la vie sociale que ces actifs se sont installés à Drummondville Chantal Henri, RID; Jean-François Ruel, Emploi-Québec personnes vont avoir. »Les personnes cette année avec des profils aussi variés immigrantes qualifiées prennent un rôle qu’en informatique, en ingénierie, en santé l’Afrique et de l’Asie. La directrice du Re- important dans le développement économi- ou en administration. groupement interculturel de Drummond a que de notre région et de nos entreprises. souligné l’importance que prend le projet Le programme de régionalisation constitue Ils ont pour pratiquement 80 % d’entre de régionalisation : « L’attraction d’une une voie intéressante afin d'aider les en- eux un diplôme universitaire et proviennent telle clientèle ne se fait pas toute seule et trepreneurs qui tentent de se démarquer de la France, de la Chine, du Brésil, de la c’est loin d’être facile. La clientèle immi- et à se positionner à l'échelle mondiale. Roumanie mais en grande majorité de grante économique magasine les régions
  • 2. Page 2 Bulletin de Liaison UNE RÉPONSE AU BESOIN DES ENTREPRISES! L e mercredi 9 septembre dernier, Elle s’assure notamment d’organiser des activi- Accès-Travail de Victoriaville nous an- tés lui permettant de rencontrer des candidats nonçait les résultats du projet « La main potentiels. Un dîner maillage ainsi qu’une semai- -d’œuvre immigrante qualifiée, une ne de recherche furent organisés afin que les réponse au besoin des entreprises des MRC employeurs puissent rencontrer les candidats d’Arthabaska et de l’Érable». Lancé il y a un an, intéressés par la région. Ces activités tenues ce projet vise à mettre en place des activités dans la MRC d’Arthabaska ont porté fruits. Ma- pour soutenir les entreprises dans leur pro- dame Rancourt a d’ailleurs souligné l’importan- cessus de recrutement de main-d’œuvre spé- ce de mettre en lien les personnes immigrantes cialisée issue de l’immigration, en plus d’appor- avec les employeurs du territoire: « Ce sont des ter un support personnalisé aux candidats lors LYDIA RANCOURT, AGENTE DE RÉGIONALISATION, ACCÈS-TRAVAIL; VIVIANA CARDENAS, activités de maillage de ce genre qui permettent HAMEL PROPANE; JOSÉE L’HEUREUX, DIRECTRICE ACCÈS-TRAVAIL de leur établissement. aux employeurs de découvrir les talents de ces Pour mettre en œuvre ce projet, madame Lydia personnes nouvellement arrivées au Québec et de Depuis le début des activités, 27 personnes se Rancourt, conseillère en régionalisation de l’im- faire tomber les barrières entre les cultures. sont établies sur le territoire et parmi elles, cer- migration Arthabaska-Érable, multiplie les efforts Nous souhaitons ainsi continuer à organiser des taines occupent des emplois de technicien, de depuis septembre 2008 afin que les personnes activités de réseautage et de maillage avec les chargé de projet et des postes dans le domaine immigrantes habitant Montréal, Laval et Longueuil employeurs du territoire et nous vous invitons à de l’administration. D’autres sont aux études et soient à l’affût des emplois offerts dans la région. prendre contact avec nous! ». perfectionnent leur français. UN MESSAGE DE LA MINISTRE DE L’IMMIGRATION, MADAME JAMES nes immigrantes, c’est l’affaire de toute la société. Voilà pourquoi il est essentiel de faire connaître dans toutes les régions la contribu- tion importante des milliers d’hommes et de femmes qui ont choisi de venir faire leur vie au Québec. Tel est l’objectif de l’importante campagne de promotion de l’apport de l’immigration que je suis fière de vous présenter. Cette campagne est celle de toute la population. Elle vise à Yolande James rallier les Québécoises et les Québécois de Ministre de l'Immigration et des Communautés toutes origines à l’idée que la diversité nous culturelles renforce collectivement. Nous avons élaboré cette campagne avec la L ’avenir du Québec ne peut conviction que bien accueillir les personnes immigrantes, c’est leur permettre de partici- s’écrire sans l’immigration ! per pleinement à l’essor de notre société. À cet égard, nous avons toutes et tous un rôle à Le Québec a fait le choix de miser sur jouer. Gouvernement, municipalités, em- l’immigration pour assurer sa relance ployeurs, citoyennes et citoyens, nous devons économique et contribuer au rajeunissement de unir nos efforts pour réussir cette intégration sa population. L’intégration réussie des person- et bénéficier de l’apport de l’immigration.
  • 3. Page 3 Bulletin de Liaison La diversité et ses définitions LA COMPÉTENCE INTERCULTURELLE L a compétence interculturelle est définie par l’aptitude à pouvoir communiquer avec succès avec des gens d’autres cultures. Cette faculté peut être présente dès le plus jeune âge ou (selon la disposition et la volon- té) être développée de manière méthodique. La base d’une communication interculturelle réussie est la compétence émotionnelle et la sensibilité interculturelle. Ce concept est utilisé principale- ment dans le monde de l'industrie et des finan- ces. CAPSULE INTERCULTURELLE - LE MALI L es Maliens s’expriment par adages, devi- Ils emploient parfois des expressions qui peuvent nettes et proverbes. Il vous sera donc être mal interprétées par les étrangers. Notam- difficile de défricher les amitiés ou les ment, il est courant d’utiliser l’expression « il faut inimités même après un long séjour au » quand on suggère à quelqu’un de faire quelque Mali. La proximité physique est fréquente et ac- chose. Or, au Canada cette formulation serait ceptée, surtout dans les transports en commun, plutôt prise comme un ordre plutôt que comme la rue et les marchés. La proximité entre per- une suggestion. Le temps est très « flexible » au sonnes de même sexe est fréquente et n’a pas la Mali. La ponctualité et l’absentéisme sont très même signification que dans la culture nord- fréquents. Les collègues maliens peuvent s’absen- américaine. Lors d’une discussion le contact ter pour des raisons familiales et autres. Cela ne visuel chez les Maliens est absent. On ne regarde démontre ni un désengagement face au travail ni pas son interlocuteur dans les yeux. un manque d’intérêt ou de motivation. Cela reflète plutôt leurs valeurs familiales et leur solidarité Ce comportement est considéré comme étant collective. très irrespectueux si l’interlocuteur est plus âgé. En ce qui concerne la façon de s’exprimer, les Centre d’apprentissage interculturel du ministère des Maliens sont généralement très directs. affaires étrangères et commerce international du Cana- da : http://www.intercultures.ca/cil-cai/ci-ic-fra.asp? iso=ml#cn-1
  • 4. Page 4 Bulletin de Liaison La DIVERSITÉ TOUT LE MONDE Y GAGNE ! U ne main-d’oeuvre motivée dotée de - Permettre aux participants de se mobiliser qui a permis le transfert des acquis et l’évolution compétences transférables dans autour d’un projet commun pour développer l’ap- vers l’emploi. divers domaines d'activités prentissage de comportements, attitudes et rela- tions interpersonnelles favorisant l’apprentissa- Contactez-nous dès maintenant. ge. Nous sommes à la recherche d’employeurs de la « Milieu en action » est un projet pancanadien MRC de Drummond pour offrir des stages en porté par Accès-Travail à Drummondville et vise à - Participer à un projet ayant des retombées entreprise pour nos participants. supporter un groupe de quinze personnes immi- autant pour l’individu (estime de soi, prise de grantes souhaitant s’intégrer de manière durable connaissance de ses forces, capacités, améliora- France Dorion Lucie L’Espérance dans notre société. Les seize participants sélec- tion de la communication) que pour la commu- 819-850-3853 819-850-3845 tionnés sont de différentes nationalités : Colom- nauté Conseillères en emploi bie, Maroc, Chine, Cambodge et Congo. - Favoriser la création, la communication, le lea- Le projet collectif s’est déroulé aux jardins com- dership, les habiletés, les intérêts et le dévelop- munautaires (avril - octobre 2009) et sera suivi pement de compétences d’un programme d’employabilité d’un an. - Contribuer à l’amélioration de leur français LE PROJET COLLECTIF a eu comme impact de: - Vivre une expérience enrichissante et encadrée Le groupe « Milieu en action » Ateliers de gestion de la diversité Vous souhaitez en apprendre davantage sur la communication interculturelle, les statuts des travailleurs étrangers, comment recruter du personnel étranger. Vous avez besoin de conseils sur la main-d’œuvre étrangère? Nous pouvons nous déplacer directement dans votre organisation pour vous rencontrer. N’hésitez pas à faire appel à nous! Nous sommes disponibles pour vous! Érablière, Princeville Nos services aux employeurs  Information sur l’immigration MRC d’Arthabaska et de l’Érable  Recherche de candidats  Aide dans le processus de dotation Adresse activité principale www.arthabaskaerable.com Adresse ligne 2 Adresse ligne 3 Warwick Plessisville Lydia Rancourt Conseillère en régionalisation 49, rue De Courval Victoriaville (Québec) G6P 4W6 Téléphone : 819 758-2964 Télécopie : 819 758-8406 lydia.rancourt@acces-travail.qc.ca Place Sainte-Victoire, Victoriaville Photos : Tourisme Bois-Francs, Tourisme Érable
  • 5. Page 5 Bulletin de Liaison CAHIER SPÉCIAL MONDIAL DES CULTURES LES COMMUNAUTÉS DE DRUMMONDVILLE AU MONDIAL DES CULTURES D és novembre 2008, madame Guérin, Chargée de projet au rapprochement interculturel, a travaillé à mettre en place la programmation 2009 du Pavillon des Cultures dans le cadre d’un projet bien particulier. Les objectifs du projet étaient de programmer, développer et boni- fier les activités à vocation interculturelle au Pavillon des Cultures afin qu’elles soient représentatives de la diversité culturelle présente au Centre-du-Québec. Mais aussi offrir une vitrine aux communautés culturelles issues de l’immigration afin de favoriser les liens intercommu- nautaires mais aussi d’augmenter l’implication des communautés immigrantes au sein du Mondial à travers le bénévolat ainsi que par leur présence pendant le festival. JOURNÉE MILLE ET UNE NUITS Madame Aziza Aboulaz, originaire du maroc, Salon de beauté traditionnel, démonstration de Monsieur Omar Alami donne un cours de calli- lors du salon de thé. l’utilisation du Kohl. graphie arabe aux spectateurs. JOURNÉE COLOMBIENNE Orchestre El ritmo caribeno Soirée de danse latine La troupe de danse mexicaine L’arrivée des silletas sous le Pavillon des Cultures; les enfants expliquent la symbolique aux specta- teurs. Les enfants ont paradé avec les silletas dans le parc du Mondial des Cultures comme le veut la tradition de la ville de Medellin. Une silleta peut peser jus- qu’à soixante-dix kilos et mesurer jusqu’à cinq mètres de hauteur avec le même diamètre. Les silletas traditionnelles sont fabriquées avec environ 25 types de fleurs, mais certaines peuvent en contenir jusqu’à 60. Les fleurs utilisées dans la fabrication d’une silleta sont: des pinochos, des iris, des œil- lets, des agapantos, des chispas, des tournesols, des tulles de novia, des glaïeuls, des pompons, des roses, des orchidées. Tous les mois d’août, la ville de Medellin fleurit et la Foire aux Fleurs réunit des milliers de personnes pour célébrer le floraison de la race, de ses coutumes et de la vie même.
  • 6. Page 6 Bulletin de Liaison JOURNÉE DIVERSITÉ EN IMAGE Q uoi de plus logique qu’une exposition photo- en scène), Jean-Guy Moreau (humoriste), Maria Mou- exposition très hétéroclite, rafraîchissante, pleine de graphique sur la diversité pour nous ouvrir rani (députée d'Ahuntsic et criminologue) et Roger vie et de sourires. les yeux! Quatre photographes se sont empa- Sinha (chorégraphe et danseur), ont prêté leur voix à rés de ce thème et ont montré chacun à leur la lecture de certains extraits de ces articles. Une Cette exposition s’est arrêtée le temps d’un instant au manière l’aspect multiculturel de Montréal. Cette Mondial des Cultures lors de la dernière journée du exposition nomade de la commissaire Johane Berge- festival. Cette exposition était suivie d’un 5 à 7 cau- ron propose une représentation de la diversité serie sur la diversité où étaient invités madame culturelle, exprimée à travers le regard de photo- Johane Bergeron, messieurs Jean-Guy Moreau, graphes professionnels et de personnalités publi- Roger Sinha et Yves Beaulieu. Ils nous ont livré un ques. Yves Beaulieu, Gilbert Duclos, Olivier Hanigan, témoignage de leur expérience dans le cadre du Marie-Reine Mattera et Emmanuel Joly suggèrent projet « Montre-moi ce que tu vois de l’autre que je des scènes de la vie quotidienne empreintes d’une ne vois pas », ce que représentait la diversité pour vision et d’un traitement personnels. Leurs images eux et comment ils l’avaient vécue à travers cette établissent un dialogue avec cinq courts films docu- exposition. Plusieurs dizaines de spectateurs ont mentaires que la commissaire a réalisés sur le assisté à cette causerie et ont pu poser leur ques- même thème : pendant plusieurs années, elle a tion aux différentes personnalités présentes. sélectionné une série d’articles de journaux d’ici et d’ailleurs qu’elle a proposés comme point de départ Vous retrouverez les informations relatives à l’expo- d’une conversation intime avec Alexandre da Costa sition sur le site Internet : http://www.montre- (violoniste), Tania Kontoyanni (actrice et metteure moi.ca/presse/ « MONTRE-MOI CE QUE TU VOIS DE L’AUTRE QUE JE NE VOIS PAS » Monsieur Sinha nous a parlé de son expérience migratoire et de son vécu au Québec. Roger Sinha, Yves Beaulieu, Johane Bergeron et Jean-Guy Moreau lors du 5 à 7 causerie sur la diversité culturelle. CE PROJET NOMADE D’EXPOSITION PHOTOS / FILMS CÉLÈBRE LES VALEURS PARTAGÉES PAR LES ÊTRES L’exposition de photogra- HUMAINS DE DIVERS HORIZONS. phies montre la diversité qui habite la ville de Montréal.
  • 7. Page 7 Bulletin de Liaison LES CANDIDATS VEDETTES POUR NOTRE RÉGION Ernso PHILDOR Port-au-Prince, Haïti Formation : Je suis un professionnel polyvalent, quali- fié et expérimenté. J’ai tiré mes expé- riences tant dans le secteur public (2 ans) que dans le secteur privé (7 ans) dans MANAGEMENT EN ENTREPRISES ET MARCHÉS mon pays d’origine. Je possède une maî- trise en management avec une spécialité Intérêt pour les petites villes : en entreprises et marchés, un baccalau- Depuis mon arrivée au Canada, la province du réat en sociologie ainsi qu’un diplôme de Québec est devenue ma seconde patrie et je technicien en gestion des ressources compte y passer le reste de ma vie avec ma Mourad naturelles. MESSAOUDI famille. Je suis débarqué à Montréal et j’ai vite constaté un fait. Le fait est que la répartition Tizi-Ouzou Personnalité (réservé à la conseillère) Algérie des nouveaux arrivants accentue l’aggloméra- De nature réservée, monsieur Phildor tion urbaine et la ville de Montréal tend de plus possède un charisme assuré ainsi qu’une en plus à se resserrer. Ce fait hypothéquera la belle prestance. Il apparaît d’un profes- qualité de vie dans les prochaines décennies. sionnalisme évident. INGÉNIEUR EN ÉLECTRONIQUE (+ automatisation et instrumentation à Cette nouvelle section du bulletin vous permet de « rencontrer » Montréal) des personnes souhaitant s’installer dans la région du Centre-du- Intérêt pour les petites villes : Québec. Celles-ci ont été rencontrées au cours d’une entrevue Dans mon pays, je vivais à la campagne qui a permis d’évaluer leurs compétences et leur personnalité. Si qui ressemble beaucoup à la vie en région. Pour cela, je suis prêt à quitter Montréal vous souhaitez en savoir plus sur un profil en particulier, appelez afin de retrouver la tranquillité et le cal- au numéro de téléphone sur la page couverture. me de ma ville natale. Formation : Fayçal GHERRAZ J’ai un diplôme d’ingénieur d’état en élec- Marseille France tronique ce qui est l’équivalent d’un bac- calauréat selon l’évaluation comparative Formation : du ministère de l’Immigration et des Com- À la base, j’étais technologue en architec- munautés culturelles du Québec. De plus, ture. Afin de me mettre à jour aux lois et afin de m’adapter aux réalités du Québec, normes du Québec, j’ai complété un AEC j’ai complété une attestation d’études TECHNOLOGUE EN ARCHITECTURE en construction et rénovation de bâtiment collégiales en automatisation et instru- (+AEC en construction et rénovation du bâti- au collège Ahunstic à Montréal. J’ai ainsi mentation au collège TECCART à Montréal. ment au collège AHUNTSIC de Montréal) pu me familiariser avec les matériaux Intérêt pour les petites villes : utilisés au Québec en plus d’obtenir la Personnalité : Pour moi, Montréal est un point de départ mais carte de santé et sécurité. J’ai aussi De nature plutôt introvertie, monsieur la région du Centre-du-Québec est une desti- appris à maîtriser le logiciel Autocad. Messaoudi est ouvert aux commentaires nation car je suis quelqu’un qui aime la nature et est de tempérament amical. et l’espace. De plus, le marché de l’emploi à Personnalité : Montréal est saturé et je pense qu’il est im- Persévérant et vif d’esprit, monsieur possible de trouver un travail afin de se déve- Gherraz s’intéresse depuis plusieurs mois lopper en tant que personne. à la région du Centre-du-Québec.
  • 8. Page 8 Bulletin de Liaison LES CANDIDATS VEDETTES Rabah Nous croyons que c’est une province qui nous BACHTARZI permettra de se développer comme être humain Tizi-Ouzou en plus d’y retrouver des défis et des échanges Algérie valorisant. La tranquillité, le coût de la vie très bas, la vie culturelle, la variété d’activités en nature ainsi que l’hospitalité des gens en région font que nous sommes intéressés à nous y éta- blir. ÉLECTROTECHNIQUE (option machine électrique) Formation : Après mes études en génie mécanique, j’ai accé- Je viens d’une ville d’Algérie située en grande dé à l’université en génie électrique. J’ai obtenu Kabylie à 100 km à l’est d’Alger et à 30 km des mon deuxième diplôme en électrotechnique, op- côtes méditerranéennes. tion machine électrique, avec mention très bien. J’ai ensuite suivi un stage de 6 mois où j’ai Kebaili Intérêt pour les petites villes : contribué à l’amélioration d’un réseau électrique Amine Nous nous sommes intéressés, ma femme et moi, à basse tension dans une société Algérienne Blida au programme de travailleurs qualifiés du gou- d’électricité et de gaz. J’ai ensuite obtenu un Algérie vernement du Québec car nous avons assisté à poste de superviseur en électrification rurale quelques réunions informatives sur la province pour une entreprise de construction. Mes res- dès le début de notre processus d’immigration. Il ponsabilités consistaient à contrôler les installa- INGÉNIEUR AGRONOME SPÉCIALITÉ ÉCONOMIE est très encourageant de savoir que vous êtes tions électriques avant la mise en service. AGROALIMENTAIRE très préoccupées par le sort des personnes im- Personnalité migrantes en les accompagnant à travers le pro- Plutôt volubile, monsieur Bachtarzi est ouvert aux Intérêt pour les petites villes : cessus de régionalisation. autres et de nature curieuse. Il communique Je viens au Québec pour évoluer culturelle- aisément et apprécie beaucoup les gens. ment et économiquement, j’aime la nature et la vie dans les petites localités surtout Fouad s’il y a toutes les commodités et les servi- REBBOUH ces nécessaires. En plus, comme je suis Setif ingénieur agronome spécialité économie Algérie agroalimentaire, j’aimerais bien approfon- dir mes connaissances dans mon champ de formation. -ors l’hiver ne me fait pas peur même en région. AEC EN CONCEPTION ET DESSIN ASSISTÉE PAR ORDINA- Formation : Formation : Ingénieur agronome spécialité économie TEUR (CÉGEP DU VIEUX MONTRÉAL) ENSEIGNEMENT GÉNIE MÉCANIQUE J’ai un baccalauréat en enseignement (spécialité agroalimentaire, en plus de la maîtrise de génie-mécanique) ainsi qu’un permis d’enseigner l’outil informatique, et une longue expérien- Dans mon pays le marché de l’emploi est complè- délivré par le ministère de l’Éducation et des ce dans le domaine commercial et le servi- tement différent d’ici. Le Canada est un pays Loisirs du Québec valide jusqu'en 2013. Dernière- ce à la clientèle. développé et bien organisé contrairement à l’Al- gérie. ment, j’ai terminé une formation au Cégep du vieux Montréal en conception et dessin assisté Personnalité Intérêt pour les petites villes : par ordinateur. Je maîtrise très bien les logiciels Monsieur Kebaili est disponible et à l’écoute. Je suis un citoyen canadien et j’aime beaucoup le suivants; Catia, Inventor, Autocad, Mastercam et Il est polyvalent et ouvert à occuper plu- Québec. Montréal a été ma première ville de SolidWork. sieurs types de poste. destination en 2004. Toutefois, j’ai envie de changer d’air et de m’établir en région. J’aime- Personnalité rais trouver une jolie maison pour ma famille et Motivé et de nature sympathique, monsieur Reb- vivre la tranquillité. Je viens d’une ville où il y a bouh semble déterminé et prêt à s’établir en aussi de la neige (un peu moins quand même), al- région.
  • 9. Page 9 Bulletin de Liaison LES CANDIDATS VEDETTES FANOU AKO mode de vie plus simple que n’offrent les grands nationales de l’Université nationale du Bénin en ERIK centres urbains. Le calme, les espaces naturels, 2001, d’une Licence en Droit de l’Université du Cotonou les perspectives professionnelles tenant compte Bénin en 2000, et d’un diplôme en Diplomatie et Bénin de mon profil et me permettant d’être utile et Relations internationales de l’École nationale proche de la communauté tout en me facilitant un d’Administration et de Magistrature de l’Universi- accomplissement personnel et mon établissement té nationale du Bénin en 1999. Plusieurs autres en région fondent mon projet. formations spécifiques en rédaction et gestion de Mais à l’évidence mon intention de quitter Mon- projets/programmes sociaux, en animation com- COOPÉRATION INTERNATIONALE AU DÉVELOPPEMENT tréal tire sa source à la fois dans la tension et les munautaire, en Protection des droits de la per- exigences linguistiques (anglais) du marché du sonne et des enfants notamment complètent ce Dans mon pays, le marché du travail est très travail et le mode de vie peu calme que j’observe. cursus académique. incertain voire tendu en raison entre autres de l’absence de politiques nationales cohérentes en Formation : Personnalité faveur de la promotion de l’emploi. Ma formation académique se décline par l’obten- Monsieur Fanou Ako possède une personnalité tion de 4 diplômes. Le plus récent est le master dynamique en plus d’être chaleureux et à l’écoute. Intérêt pour les petites villes : obtenu à l’Institut des hautes Études internationa- Il semble imprégné d’un très grand respect d’au- Une vérité toute simple sous-tend mon projet de les et de Développement de l’Université de Genève trui. vie au Québec. C’est l’idée que la région offre des (Suisse) en Coopération internationale au déve- perspectives et des réalités différentes et un loppement en 2008. Ce diplôme est précédé d’une maîtrise en Sciences Politiques et Relations inter- Votre entreprise a besoin de travailleurs? Appelez-nous au 819 475-8701 #236 Si vous souhaitez intégrer une information, une activité ou un encart publici- taire dans l’une des prochaines éditions du « Bulletin de Liaison », veuillez contacter Élodie Kergal Chargée de projet en immigration Tél : 819 475-8701 poste 236 immigrationcq@centre-du-quebec.qc.ca
  • 10. Page 10 Bulletin de Liaison É VÈNEMENTS À VENIR AU CENTRE-DU-QUÉBEC LE FORUM DES RESSOURCES HUMAINES 9 novembre 2009 au Victorin à Victoriaville 8h30 – 13h30 Cet événement s’adresse à tous les acteurs de la région, mais particulièrement aux professionnels en ressources humaines, aux gens de la production et aux dirigeants d’entreprises. Il a pour but d’offrir un lieu de rencontre à ces personnes pour discuter des opportunités à saisir en matière d’attraction et de maintien de la main-d’œuvre. Ce sera également l’occasion de s’inspirer de personnalités reconnues afin d’améliorer les pratiques en ressources humaines au Centre-du-Québec. L’activité aura lieu le lundi 9 novembre en matinée à l’Hôtel Le Victorin. Au cours de la demi-journée vous assisterez à un numé- ro d’ouverture par des humoristes de Montréal et aurez le choix de deux ateliers à la carte qui seront suivis par un dîner animé puis par une parade de mode de personnes cherchant un emploi.