• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Strasbourg la magnifique
 

Strasbourg la magnifique

on

  • 3,226 views

Strasbourg -info and photos

Strasbourg -info and photos

Statistics

Views

Total Views
3,226
Views on SlideShare
3,174
Embed Views
52

Actions

Likes
4
Downloads
28
Comments
12

7 Embeds 52

http://francaisfacile.ucoz.ru 38
http://www.slideshare.net 5
http://notrepetitblog.blogspot.com.br 3
http://notrepetitblog.blogspot.fr 2
http://notrepetitblog.blogspot.com.es 2
http://notrepetitblog.blogspot.ch 1
http://notrepetitblog.blogspot.ro 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel

110 of 12 previous next Post a comment

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…

110 of 12 previous next

Post Comment
Edit your comment

    Strasbourg la magnifique Strasbourg la magnifique Presentation Transcript

    • Strasbourg
      la magnifique
      Avec sa prodigieuse cathédrale ciselée comme un ouvrage de dentelle, Strasbourg est l’une des plus belles villes d’Europe. En raison de la richesse et la densité de son patrimoine, l’ensemble du centre ville a été classé patrimoine mondial de l’Unesco. Pour son histoire, son art de vivre et sa gastronomie, Strasbourg mérite votre visite !
    • Strasbourg (Strossburi en alsacien, Straßburg en allemand), septième ville de France par la population, est une ville située dans le Nord-Est de la France, sur la rive gauche du Rhin. C'est le chef-lieu de la région Alsace et du département du Bas-Rhin. La ville, siège du Conseil de l'Europe depuis 1949 et du Parlement européen depuis 1992, porte les titres de capitale européenne et de capitale de l'Europe.
      Ville frontière avec l'Allemagne, Strasbourg est profondément biculturelle et elle est devenue le symbole de la réconciliation franco-allemande et plus généralement de l’Union européenne.
      Strasbourg
    • Traversée par l'Ill, affluent du Rhin, qui se divise pour former jusqu'à cinq bras au centre-ville (dans le secteur de la Petite France), elle est composée de quartiers à l'identité forte (le quartier allemand, l'Esplanade, la Robertsau, Cronenbourg, Koenigshoffen, Hautepierre, l'Elsau, la Krutenau, le Neudorf, la Meinau, le Neuhof…).
      La carte de la France
      Excentrée par rapport au reste de la France, dont la plaine d'Alsace représente l'extrême façade nord-est, Strasbourg occupe en revanche une position centrale en Europe occidentale, sur une importante voie de passage nord-sud. Il faut en effet la replacer dans l'entité plus vaste dont elle fait partie intégrante : la vallée du Rhin supérieur qui, de Bâle à Mayence, forme un couloir naturel. À la limite de l'Europe atlantique et de l'Europe continentale, elle communique au sud par les vallées de la Saône et du Rhône avec l'Europe méditerranéenne et s'ouvre au nord, au-delà des massifs hercyniens allemands, sur les grandes plaines de l'Europe du Nord. À vol d'oiseau, Strasbourg se trouve ainsi à égale distance (environ 750 km) de la Méditerranée, de la Baltique et du littoral atlantique, et à égale distance (environ 500 km) de la Mer du Nord et de l'Adriatique.
    • Historique
      Fondée par les Romains en l’an 12 avant J-C, Strasbourg (« la ville des routes ») a toujours occupé une position stratégique en Europe. Placée au carrefour des axes Nord-Sud et Est-Ouest, la ville a profité des échanges marchands et favorisé la circulation des idées. Au XIe siècle débute la construction de la cathédrale, un chantier qui durera deux siècles et demi et placera la ville au rang des plus grandes cités rhénanes et européennes. L’histoire de Strasbourg se lit dans la richesse de son patrimoine architectural particulièrement bien préservé.
      12 avant JC : Les Romains installent un camp militaire sur le site d’Argentoratum. 496 : Clovis rattache à la Francie Argentoratum, qui devient Strateburgum, „la ville des routes”. 870 : Par le traité de Mersen, Louis le Germanique, l’un des petits-fils de Charlemagne, obtient l’Alsace, qui va faire partie pendant 8 siècles du Saint-Empire Romain Germanique. 1015 : Début de la construction de la première cathédrale. 1176 : Début de la construction de la cathédrale actuelle. 1262 : Lors de la bataille de Hausbergen, les artisans prennent le pouvoir en battant les troupes de l’évêque qui régissait la ville. 1439 : Achèvement de la flèche de la cathédrale.
    • 1450 : Gutenberg met au point le premier procédé d’impression à caractères mobiles.1518 : Les thèses de Luther sont placardées sur la cathédrale, elles introduisent la Réforme à Strasbourg.
      1681 : Conséquence indirecte de la Guerre de Trente Ans perdue par le Saint-Empire, Strasbourg est rattachée à la France de Louis XIV. 1792 : C’est dans les salons du maire de Strasbourg de Dietrich qu’est interprété le „Chant militaire pour l’armée du Rhin” qui deviendra la Marseillaise. 1870 : Siège de Strasbourg et capitulation devant l’empire allemand. 1871 : Strasbourg devient capitale du „Reichsland” d’Alsace-Lorraine. 1918 : Libération de Strasbourg le 22 novembre par les troupes françaises conduites par le Général Gouraud. 1939 : En prévision de la guerre, l’évacuation de toute la population de Strasbourg est organisée en septembre dans le sud-ouest de la France. 1940 : Le 18 juin, les troupes allemandes entrent dans Strasbourg. Annexion de l’Alsace au Reich et retour d’une partie des refugiés. 1944 : Libération de Strasbourg le 23 novembre par la 2ème Division Blindée du Général Leclerc. 1949 : Strasbourg est choisie comme siège du Conseil de l’Europe. 1992 : Au sommet d’Edimbourg, Strasbourg est confortée comme siège du Parlement Européen.
    • Grande île
      Entourée par deux bras de l'Ill, la « Grande île » constitue le centre historique de la capitale alsacienne. Dans un périmètre restreint, elle renferme un ensemble monumental d'une remarquable qualité. La cathédrale, les quatre églises anciennes, le palais Rohan, ancienne résidence des princes-évêques, n'y apparaissent pas comme des monuments isolés, mais s'articulent à un quartier ancien très représentatif des fonctions de la ville médiévale et de l'évolution de Strasbourg du XVe au XVIIIe siècle.
    • La cathédrale Notre-Dame,
      merveille de l’art gothique
      La cathédrale de Strasbourg est un chef d’œuvre absolu de l’art gothique. La première pierre fut posée en 1015 et la flèche achevée en 1439. „Prodige du gigantesque et du délicat” selon le mot de Victor Hugo, sa façade est d’une richesse ornementale fantastique. La flèche, haute de 142 mètres, est un chef d’œuvre de légèreté et d’élégance. La cathédrale fut jusqu’au XIXe siècle l’édifice le plus élevé de toute lachrétienté.L’horloge astronomique d’époque Renaissance et dont le mécanisme date de 1842 est un chef d’œuvre en soi, dont le défilé des Apôtres peut être admiré tous les jours à 12H30.
    • L’Eglise Saint-Thomas, un saisissant mystère
      Vouée au culte protestant, l’église Saint-Thomas est un très bel exemple de l’art gothique alsacien. Son choeur abrite l’impressionnant mausolée du Maréchal de Saxe : un chef d’œuvre de l’art funéraire baroque du XVIIIe siècle.
    • La maison "égyptienne", un rêve oriental
      Une fresque d’inspiration égyptienne en plein cœur du quartier allemand ! C’est la surprise étonnante que réserve cette façade, rue du Général Rapp. Cette fantaisie qui mêle Art Nouveau et orientalisme date de 1905.
    • Strasbourg l’Européenne
      New-York, Genève et Strasbourg : les seules villes au monde qui accueillent des institutions internationales sans être des capitales d’Etat. Le choix de Strasbourg comme capitale européenne au lendemain du second conflit mondial n’est pas le fruit du hasard mais le symbole de la réconciliation entre les peuples et de l’avenir de l’Europe.
      Se plonger dans un bain d’Europe est aussi l’occasion de découvrir des fleurons de l’architecture contemporaine.
    • Le Conseil de l’Europe
      Dès sa création en 1949, sa vocation a été de réunir toutes les démocraties du vieux continent. Actuellement 47 pays membres, représentant environ 800 millions de personnes, font partie de ce „club” des démocraties pluralistes, qui se préoccupe en priorité de la protection des droits de l’homme, mais aussi d’affaires sociales, d’éducation, de culture et d’environnement.
    • Le Palais des Droits de l’Homme
      Construit d’après les plans de l’architecte britannique Sir Richard Rogers, co-auteur du Centre Beaubourg de Paris, il a été inauguré en 1995. Il abrite la Cour
      Européenne des Droits de l’Homme.Des programmes de conférences spécialisées peuvent être proposés au public sensibilisé aux questions des droits de l’homme (minimum 15 personnes).
    • Le Parlement européen
      Son hémicycle, d’une capacité de 750 places, achevé en 1999, est destiné à accueillir les sessions mensuelles de cette institution.L’architecture de l’immeuble, conçu par Architecture Studio Europe, repose sur l’alliance du cercle et de l’ellipse et s’organise en différents volumes bien identifiés :
      * un bâtiment en forme d’aile d’où émerge la coupole de l’hémicycle, conçu pour accueillir 750 parlementaires
      *une tour haute de 60 m. comprenant 17 niveaux et 1 133 bureaux
      * des espaces de travail, de communication, de détente
      Le bâtiment est irrigué par trois rues internes, la principale étant aménagée en jardin d’hiver avec une forêt de philodendrons.
    • Savez-vous ce que c’est l’EurodistrictStrasbourg-Orteneau?
      Pionnière de la coopération transfrontalière, Strasbourg reste fidèle à sa vocation franco-allemande. En effet, les bases d'un district européen (Eurodistrict), échelon administratif commun aux 860 000 résidents de la Communauté urbaine de Strasbourg et de l'Ortenau, son équivalent dans le Bade-Wurtemberg, ont été définies en octobre 2005 sous la forme d'un accord pour coordonner et mettre en place des projets partagés (transport, urbanisme, éducation, santé, formalités administratives…).
      L’élégante passerelle des deux rives inaugurée en 2004, reliant Strasbourg à Kehl, est un symbole récent de la coopération franco-allemande. Une réalité qui se traduit aujourd’hui par de nombreux traits d’union de part et d’autre du Rhin.
      Musique:
      La Marseillaise
      Interprétée par:
      Mireille Mathieu
      Présentationréalisée par EliLuise, juin 2009