• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Internet france
 

Internet france

on

  • 1,437 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,437
Views on SlideShare
1,437
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
3
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Internet france Internet france Document Transcript

    • DOCUMENTAIRES POLE France 2
    • Première partie de soirée HISTOIRE & CULTURE SIX JUIN 1944 A OMAHA BEACH Auteur Réalisateur : Richard Dale Production : Dangerous film 100 min. 6 juin 1944 : 150 000 hommes, 10 000 avions et 4 000 navires convergent sur les plages de Norman- die pour libérer l’Europe de la mainmise nazie. L’his- toire du débarquement a toujours été racontée comme une stupéfiante démonstration de puissance militaire. Nous pouvons désormais la raconter autre- ment.Grâce aux nouvelles technologies, nous allons la raconter sur le champ de bataille du point de vuede quelques combattants, soldats américains, Généraux et Résistants français que l’Histoire a trans-formé en héros. Quelles chances avaient-ils de revenir vivants, qu’ils soient marins, fantassins, pilo-tes de chasse… Ce film mêlera reconstitutions avec des acteurs, images de synthèse à partir de pri-ses de vue réelles, images de synthèse au ralenti, archives et témoignages. APOCALYPSE 2 : LA GUERRE DES MON- DES Auteurs et réalisateurs Isabelle Clarke & Daniel Costelle. Production : CC&C 6 x 52 min. Apocalypse 2 : la guerre des mondes a l’ambition d’être la première série historique mondiale composée quasi intégra- lement d’images d’archives en couleur et en haute définition sur la Guerre froide. A l’image de la confrontation totale entre les deux blocs, c’est la simultanéité des évènements qui est recherchée, de l’édification du rideau de fer à l’effondrement du communisme, sur tous les continents. La parole est don- née à ceux qui ont participé à ces événements, les responsa-bles et les exécutants, les victimes et les faibles, tous ces malheureux pris dans lesremous tourmentés de l’Histoire. Ce film explore une vérité vivante, émouvante, hu-maine, souvent inédite, sur cette période de paradoxes, entre une course au pro-grès sans précédent et la terreur millénaire de la fin du monde..
    • Première partie de soirée Histoire et CultureCHANGER LA VIEAuteurs Serge Moati, Christophe, Barbier et Hugues Nancy.Réalisation Serge Moati.Production Image et Compagnie.90 min.François Mitterrand, élu président de la République après vingt ans passés dansl’opposition, veut « changer la vie ». Il croit à la suprématie du politique sur l’écono-mique et a ses 110 propositions ainsi que tout le peuple de gauche derrière lui pourréaliser ses ambitions.Et il veut le faire vite : on apprendra plus tard qu’on lui avait dit être condamné par lamaladie. Deux ans après, Jacques Delors présente un plan d’austérité sans précé-dent et ouvre la parenthèse de la rigueur… qui ne sera jamais refermée. Les socia-listes n’auront de cesse d’alerter le président sur les difficultés économiques et,alors que la reprise se fait attendre, ils acceptent les contraintesfinancières et politiques imposées par la situation internationale. Comment, endeux ans, sommes-nous passés de l’injonction rimbaldienne à l’austérité janséniste ? C’est cette fuiteen avant que ce docu-fiction tente de raconter avec l’aide d’archives télévisuelles etradiophoniques. Une vie politique, des atmosphères, des musiques, des sensationssonores que nous avons toujours en tête. FRONT POPULAIRE , LA FETE ET LA DEFAITE Auteur et réalisateur Jean-François Delassus. Colorisé, sonorisé et dialogué par Jean-François De- lassus. Production : Cinétévé. 90 min. C’est sans doute le plus grand moment de bonheur de l’histoire du monde du travail. Après la victoire de la gauche aux élections législatives de mai 1936, la classe ouvrière obtient enfin du patronat tout ce qui lui avait été jusqu’alors refusé ; elle fête sa dignitéreconnue dans les usines occupées, puis part pour la première fois en congéspayés. C’est la fin de l’ère des patrons de droit « divin ». Certains s’inclineront oufermeront boutique, d’autres se raidiront ou chercheront à se venger. Dans la veinede 14-18, le bruit et la fureur, ce film est le récit lucide et poignant d’un couple quiraconte ses espoirs et ses épreuves lors d’une des pages les plus mémorablesde notre histoire.
    • Première partie de soirée Histoire et Culture JE VOUS AI COMPRIS, DE GAULLE 1958-1962 Auteurs Serge Moati, Christophe Barbier & Hugues Nancy. Réalisation Serge Moati. Production Image et Compagnie. 90 min. Un homme seul de 68 ans va profondément boule- verser le destin de son pays. Porté au pouvoir dans des conditions rocambolesques par les défenseursde l’Algérie française à qui il adresse le fameux « Je vous ai compris », il va êtrel’homme qui donnera son indépendance à l’Algérie. Au point que ses alliés d’hiervoudront l’assassiner, considérant qu’il les avait trahis.C’est dans le drame et le sang qu’l réussit à imposer une constitution et un exercicesolitaire du pouvoir qui marquera la France contemporaine. Sans les événementsdramatiques d’Algérie – la guerre, la rébellion de l’armée, le terrorisme – jamais DeGaulle n’aurait pu imposer la prééminence du président de la République telle quenous la vivons aujourd’hui. Ce docu-fiction est l’histoire d’une guerre que De Gaulle(incarné dans ce film par Patrick Chesnais) a finalement gagnée : la guerre d’unhomme seul contre le système parlementaire, contre les européens d’Algérie,contre l’armée française, contre sa majorité parlementaire et contre son propre Pre-mier ministre.Ce film sera suivi de :Je vous ai compris, De Gaulle 1958-1962le documentaireAuteur et réalisateur Hughes Nancy.Production Image et Compagnie.52 min.Quelles on été les conditions du retour au pouvoir du général de Gaulle ? Commentinterpréter le “Je vous ai compris” du 4 juin 1958 ? De Gaulle savait-il déjà qu’il de-vrait abandonner l’Algérie alors qu’il a été remis au pouvoir par ceux qui voulaientgarder l’Algérie française ? Comment et pourquoi a-t-ilimposé avec la nouvelle constitution une République fondée sur le pouvoir quasiabsolu d’un seul homme, une monarchie républicaine ? Pourquoi a-t-il abandonnélesFrançais d’Algérie et les harkis au moment de l’indépendance de l’Algérie ? Ce filmsouhaite revenir et approfondir les questions soulevées par le docu-fiction Je vousai compris, de Gaulle : 1958-1962 grâce à l’éclairage d’historiens et de journalistes.
    • Première partie de soirée Histoire et Culture LOUIS XVI, L’HOMME QUI NE VOULAIT PAS ETRE ROI Auteur Jacques Dubuisson. Réalisation : Thierry Binisti. Production Les Films d’Ici. 90 min. De Louis XVI, nous avons l’image d’un roi rondouillard, quelque peu empoté et peuvif d’esprit. Il a vingt ans lorsqu’il devient roi à la mort de Louis XV, en 1774. Sousson règne, le roi perd son statut sacré pour devenir un homme comme les autres.Crispés sur leurs privilèges, noblesse et clergé refusent les réformes que la sociétéattend. Louis XVI le paiera de sa vie. Ce docu-fiction clôt une trilogie commencéeavec Louis XIV, le rêve d’un roi poursuivi par Louis XV, le soleil noir, tournée dansle domaine du Château de Versailles.
    • Première partie de soirée Histoire et Culture LA MONTEE AU POUVOIR D’HI- TLER Auteurs et réalisateurs Isabelle Clarke et Daniel Costelle. Production CC&C. 2 x 52 min. Hitler naît en Autriche en 1889, près de lafrontière allemande. Vraie souillure – au regard des préoc-cupations de pureté raciale du IIIe Reich -, il est de grand-père inconnu. Une zoned’ombre parmi d’autres dans une famille complexe et tourmentée… Hitler se rêveartiste-peintre. S’ensuit une vie de bohême solitaire à Vienne puis des années demisère où il peint des cartes postalespour subsister… D’une première partie qui s’achève lors de la prise de pouvoir parHitler(20 avril 1889 – 30 janvier 1933) à la seconde dédiée à la montée de la guerre (30janvier 1933 – 3 septembre 1939), cette série documentaire retrace, à l’aide denombreux documents d’archives, le parcours de celui qui allait devenir le Reichsfü-hrer. PASTEUR, L’HOMME QUI A VU Auteurs Marie-Noëlle Himbert et Pierre Monjanel. Réalisation Alain Brunard. Production : Capa Drama. 90 min. Ce docu-fiction est un thriller scientifique. Pasteur, le plus brillant des « experts » de son temps s’est livré à une vérita- ble traque scientifique, une guerre contre l’invisible : les mi- crobes ! A la clé, le plus précieux butin jamais remporté : le vaccin contre la rage. A partir de la grande scène de la vac- cination du petit Joseph Meister, qui contient tous les élé- ments fondateurs de la légende du grand savant, ce film re- visite sa vie et ses découvertes. Sa femme, Marie racontecette vie d’homme et de savant, ses doutes et ses fulgurances scientifiques On leverra escalader des montagnes afin d’emprisonner les microbes qui vivent dansl’air ; séduire les foules par des expériences magistrales ; obtenir le soutien finan-cier pour mener ses recherches... et sortir victorieux de sa bataille contre les micro-bes !
    • Première partie de soirée SCIENCES ET NATURE UN CŒUR QUI BAT Auteurs Sophie Révil et Thierry Debrouy. Réalisation Christophe Barraud. Production : Escazal Films. 90 min.2009, hôpital européen Georges-Pompidou de Paris. Ici, on greffe des coeurs. Leprofesseur Fabiani y dirige l’un des services de chirurgie cardiaque les plus pointusau monde. Le professeur Carpentier y développe le coeur artificiel « intelligent » detroisième génération, et le professeur Menasché est sur le point d’y effectuer lespremières expériences de thérapie cellulaire sur le coeur d’un homme. C’est au seinde cette pépinière de talents et d’intelligences que le film nous entraîne, à la décou-verte de cet organe extraordinaire, chargé de symboles : notre coeur. Maud est uneancienne enfant « bleue » dont le coeur est malformé depuis la naissance et qui at-tend une greffe pour pouvoir continuer à vivre… Mélangeant fiction et documentaire,ce film nous emmène dans les coulisses de l’aventure médicale la plus exaltante duXXe siècle : la greffe du coeur. LE MYSTERE DE L’ATLANTLIDE Auteur Rhidian Brook. Réalisation Tony Mitchell. Production BBC Worldwide France. 90 min. La première grande civilisation euro- péenne et la catastrophe naturelle qui la fit disparaître donnèrent naissance à la légende de l’Atlantide. Ce docu-fiction spectaculaire proposepour la première fois de revivre ce drame. En 1600 av. J.-C., un gigantesque volcande la mer Egée sortit de 15 000 ans de sommeil, déchira l’île de Théra (Santorin) et,finalement, détruisit la première civilisation européenne évoluée : les Minoens. Cesévénements auraient inspiré la légende de l’Atlantide. La BBC collabore avec desscientifiques de premier plan, archéologues et historiens, afin de recréer, pour lapremière fois à l’écran, la spectaculaire fable des Minoens, berceau de la civilisationoccidentale, précédant la Grèce antique d’environ 1 000 ans.
    • Première partie de soirée Sciences et Nature SOUS LA MENACE DU VOLCAN Auteur et réalisateur Jérôme Cornuau. Production Boreales. Avec la participation de la NHK. 90 min. 3 juin 1991, mont Unzen, Japon. Ce matin-là, tous les re- gards sont tournés vers le volcan : journalistes, photogra- phes, cameramen, scientifiques, politiques… tous sont sus- pendus aux pulsations provenant du coeur du volcan. Katia et Maurice Krafft, les célèbres volcanologues, aventuriers et spécialistes des volcans tueurs, s’attendent à être les té- moins privilégiés d’une explosion magistrale. Avec eux, leur jeune ami etconfrère américain, Harry Glicken. Ils vont tous périr.2010, une année sur la TerreProduction Bonne Pioche.100 min.Jamais la Terre n’a été autant observée que cette année. Chaque jour, des événe-ments naturels font l’actualité et nous rappellent à quel point notre planète est richeet belle, mais aussi imprévisible. La Terre vit, évolue, change au fil des jours, desmois, des années, comme un être vivant… Pour la première fois, un film prend lepouls de la planète à travers tous les événements qui ont ponctué l’année dans lanature. Une rétrospective envisagée du point de vue de la terre, racontée commeune odyssée, belle, grandiose, poétique, hilarante, triste, émouvante, pathétique,fantasque et autant que possible intelligente, porteuse de savoir et agitatrice decuriosité…Tahia, En quête d’océanRéalisation Pierre Stine.Production Europacorp TV.90 min.C’est dans le sillage de trois personnages forts et complémentaires que se dessine-ral’expédition du Tahia au coeur des mers caribéennes. L’équipage du voilier seraconstitué de Maud Fontenoy, aventurière engagée, de son frère Roch, skipper dubateau, et de Marc Fournial, le maître de plongée. Maud Fontenoy, militanteconvaincue d’une écologie à visage humain, sera à la Tête de l’expédition. D’île enîle, elle partagera les actions quotidiennes de passionnés d’océans qui chaque jour,à leur niveau, se battent pour vivre en harmonie avec la mer. Par ailleurs, Maudplongera à la découvertedes coraux mais aussi des requins pour mieux nous faire comprendre le rôle positifdes écosystèmes marins dans le bienêtre de l’humanité. L’océan est le métier surlequel Maud Fontenoy a tissé le fil de son existence.
    • Première partie de soirée Sciences et NatureLE PLUS BEAU PAYS DU MONDEAuteurs Marc Giraud et Jean-Philippe Valin.Production Boréales.100 min.Il existe un pays baigné par les eaux lumineuses de la Méditerranée et celles glacia-les de l’Antarctique, caressé par les alizés des Caraïbes et fouetté des embruns del’Atlantique, serti de forêts tropicales et d’immenses montagnes aux neiges éternel-les, écrin d’une biodiversité spectaculaire : la France, comme vous ne l’avez jamaisvue ! Filmée avec les moyens techniques de toute dernière génération, un docu-mentaire évènementiel en 3D relief.
    • Première partie de soirée INVESTIGATION BUBBLES : LES ENFANTS DU NOUVEAU MONDE Auteurs et réalisateurs Jean-Sébastien Desbor- des, Vincent N’Guyen et Manon Loiseau. Présenté et commenté par Laurent Delahousse. Production Magneto Presse. 2 x 90 min.Documentaire audiovisuel d’un genre nouveau, ce film raconte autrement, aux tra-vers d’histoires humaines, l’ère qui a débuté après le 11 septembre. Très éloignéesgéographiquement les unes des autres, ces histoires sont néanmoins reliées par denombreux points communs. Elles sont relatées simultanément, imbriquées les unesdans les autres, et se font constamment écho de manière à souligner l’universalitédu propos. Elles sont réelles, mais filmées et montées avec des codes empruntés àla fiction, ce qui rapproche le film du conte. Une écriture délibérément poétique,adaptée à la compréhension d’un enfant, fait du film un « conte du réel ». Le pre-mier épisode a pour thème l’enfance et explore la relation père-fils. Laurent Dela-housse raconte à Serena, petite fille américaine d’une famille modèle et symbole dela génération post-11 septembre, quatre histoires dans quatre pays différents : leJapon, le Mexique, l’Afghanistan et la république démocratique du Congo.
    • Première partie de soirée IHistoire ImmédiateUN ANTISEMISTE FRANçAISProduit par Jem ProductionsAuteur et réalisateur : Emmanuel BourdieuD’après le livre de Grégorie Kauffman90minDrumont est raconté en voix of par un historien et Drumont lui-même. PériodeIIIème République - anticléricale et opportuniste.Les grands moments et grandes problématiques de la vie de Drumont.Un père aliéné. Ce qui pèsera lourd dans la vie d’Edouard Drumont. Abandon deses études, de sa fiancée, regard négatif de la société en général.NAPOLEON ET LES FEMMESSociété de Production : ZADIG – Paul ROZENBERG.Auteur : Gianguido SPINELLI.Réalisateur : Jacques MALATERRE.Durée : 90’.Il les a aimées d’un amour passionnel. Il en a fait des reines. Il leur a offert gloire,argent et pouvoir. Il les a fait entrer dans la postérité. Mais quand il a tout perdu, el-les ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour ne pas sombrer avec lui. Il est mortseul, en emportant malgré tout dans sa tombe le souvenir affectueux de ces amourspassés.Tels ont été les rapports douloureux entre NAPOLEON et les femmes de sa vie :Désirée CLARY, Joséphine DE BEAUHARNAIS et Marie-Louise D’AUTRICHE.Un amour de jeunesse platonique, deux mariages et un divorce, plusieurs maîtres-ses, trois sœurs aussi différentes les unes que les autres, une mère courage… Lavie de NAPOLEON aura été marquée par les femmes autant que par les hommesqui ont croisé sa route. Pourtant cet aspect de sa vie est peu connu du grand public.NAPOLEON, personnage surreprésenté dans la fiction, est perçu avant tout commeun homme fort et déterminé, victime de ses innombrables ennemis et de sa propredémesure.Généreux avec les amis, implacable avec ses ennemis…Mais, lorsqu’on retraceson parcours à l’aune de ses relations avec les femmes qu’il a aimées, on découvreun homme différent : vulnérable, désintéressé, parfois naïf, se sentant souvent cou-pable, peu rancunier, étonnement indulgent face à l’abandon et à la trahison quandl’affect est en jeu.
    • Infrarouge Histoire immédiate ALBUMS D’AUSCHWITZ Auteurs William Karel et Blanche Finger. Réalisation William Karel. Production : Flash Films. 90 min En 2007, un officier américain a remis au Musée de l’Holocauste à Washington « L’album Höcker », 117 photos réalisées pour cet officier SS comme souvenir.L’album restitue diverses activités des officiers, en particulier les joyeux momentsde détente dans le chalet situé à 30 km du camp d’Auschwitz. Il existe un autre al-bum de photos du camp d’Auschwitz, rendu public par Serge Klarsfeld en 1980, etconstitué de 189 photos prises vraisemblablement par les mêmes photographesque l’Album Höcker, la même année, en 1944. L’album reconstitue ce que furent lesquelques heures précédant l’extermination, dans les chambres à gaz, d’un convoide juifs hongrois arrivés ce jour-là…Ces deux albums sont réunis en un film car il est indispensable de les présenter en-semble chacun d’eux est en quelque sorte le négatif de l’autre et, ensemble, ils don-nent à voir simultanément, dans l’impensable quotidien d’Auschwitz, ceux qui furentles victimes et ceux qui furent les bourreaux.FRANçOIS MITTERRAND ET LA GUERRE D’ALGERIEAuteurs Benjamin Stora et François Malye.Réalisation Frédéric Brunnquell.Production 2P2L.90 min.Pendant les 3 premières années de la guerre d’Algérie, François Mitterrand fut tourà tour ministre de l’Intérieur puis ministre de la Justice. Il fut l’un des personnagesde premier plan des gouvernements de la Ive République qui appliquèrent en Algé-rie la politique la plus répressive. Un formidable non-dit entoure ces trois longuesannées. Quel fut le rôle de François Mitterrand durant la guerre d’Algérie ? Pour-quoi, en tant que Ministre de la Justice, cautionna-t-il la politique du pire du gouver-nement de Guy Mollet ? Froide ambition ou aveuglement devant le drame qui sejoue de l’autre côté de la Méditerranée ? Pas à pas, ce documentaire suit le futurPrésident durant ces 500 jours qui conduiront la IVe République à l’abîme, en ap-portant de nombreuses révélations historiques inédites et le récit des proches té-moins de l’époque.
    • Infrarouge Histoire immédiate HISTOIRE DU TERRORISME Auteur et réalisateur Michaël Prazan. Production Doc en stock. Avec la participation de France Télévisions. 3 x 52 min Chaque jour, en Irak, en Afghanistan, une bombe explose, faisant une, plusieurs voire des dizaines de victimes. La pratique s’est banaliséedepuis le 11 septembre 2001. Aucune société, aucun territoire le plus reculéau monde ne peut aujourd’hui affirmer qu’il ne sera pas, un jour où l’autre,confronté à un acte terroriste. Ce projet consiste en une histoire minutieuse dela terreur, ses moyens, ses cibles et ses objectifs, dans le monde depuis sesorigines jusqu’à nos jours. Il s’organisera en trois périodes 1/ Terrorisme etguerres anti-coloniales (1945-1968) 2/ Internationalisation du terrorisme(1968-1986) 3/ Les années Jihad et la guerre contre le terrorisme (1989-2010).Archives, interviews de spécialistes et de membres d’organisations terroristes,cette série veut devenir une référence sur un des sujets les plus cruciaux denotre époque. PRESSE ET POUVOIR Auteur Philippe Reinhard. Réalisation Michel Royer. Production Ina. Avec la participation de France Télévisions. 90 min. La relation entre journalistes et élus, entre presse et pouvoir n’a jamais été un long fleuve tranquille. Le dia- logue entre les dirigeants politiques et les représen- tants de la presse est par nature ambigu, fait tantôt de méfiance, tantôt de complicité et même d’amitié. Le do- cumentaire a pour ambition de décrire la complexité de cette relation entre deux mondes qui ne peuvent se passer l’un de l’autre et montrera comment les rapports entre ces deux univers ont évolué au cours des derniè- res années. La majorité des élus appartient à une gé-nération qui a vu la radio et la télévision modifier son rapport à la presse écriteet, aujourd’hui, c’est l’émergence des nouveaux médias qui change à nouveaula donne. Autant de changements qui bouleversent le paysage politique et mé-diatique.
    • Infrarouge Histoire Immédiate L’ATTENTAT DE LA RUE COPERNIC Co-auteur Jean Chichizola. Réalisation Lau0rent Jaoui. Production Alegria. Avec la participation de France Télévisions. 52 min. Paris, 3 Octobre 1980. Une bombe explose devant la synagogue de la rue Copernic à Paris. Un attentat sauvage et meurtrier. L’en- quête policière démontra qu’il ne s’agissait pas d’un acte s’inscri- vant dans la longue histoire de l’antisémitisme européen : la syna- gogue de la rue Copernic se trouvait prise en otage dans le conflit israélo-palestinien. Trente ans après, comment expliquer que l’en- quête soit encore inachevée, qu’aucun procès n’ait eu lieu, que les assassins courent toujours ? Aujourd’hui, la justice s’est remise en marche. Un des hommes soupçonnés de l’attentat a été retrouvé au Canada, tandis que certains de ses complices seraient identi- fiés. Un juge français demande son extradition à la justice cana- dienne. Tous - victimes, assassins et enquêteurs - se trouvent à nouveau pris dans une confrontation terrible, après un trop long endormissement. ALGERIE : derniers jours d’une colonisation, premiers jours d’une nation Auteurs et Réalisateurs Marie Colona et Malek Bensmail. Production Jem Prod. Avec la participation de France Télévisions. 2 x 70 min. 1962, l’Algérie, territoire français depuis un siècle et demi, est en train de vivre sa dernière année de colo- nisation après une guerre de sept années. Ce film faitrevivre, sans tabous, les quelques mois qui séparent le cessez-le-feu du 19 mars1962 du premier discours à l’Assemblée Nationale Algérienne fin septembre, et partà la rencontre de Français et d’Algériens issus de la société civile, avec toutes sescomposantes politiques, qui ont vécu cette période, entre violences, peurs, espoirs,désespoirs, libertés, vies brisées et vies en construction. Comment ont-t-ils vécu auquotidien cette période trouble ? Que représentait pour eux la fin d’un empire et lanaissance d’une nation ? Une histoire franco-algérienne, jamais abordée, l’histoirede ceux qui ont fait l’Histoire et qui l’ont subie, l’histoire de ceux qui en quelquesjours sont passés de l’Algérie française à l’Algérie algérienne.
    • Infrarouge Histoire immédiateLA GUERRE SECRETE DU FLN EN FranceAuteur et réalisateur Malek Bensmail.Production CDKI. Avec la participation de France Télévisions.90 min.L’Algérie fêtera bientôt ses 50 ans d’indépendance… Et pourtant, 50 ans après, laFrance et l’Algérie ne parviennent toujours pas à écrire une histoire commune.L’histoire de cette guerre, qui conduira à l’indépendance,a encore ses ombres et ses injustices des deux côtés de la Méditerranée. Une his-toire encore méconnue du grand public. Une histoire d’agents secrets, de combat-tants sacrifiés, d’avocats et d’intellectuels, de conflits entre le FLN et le MNA - Mou-vement Nationaliste Algérien de Messali Hadj -, d’attentats, mais aussi de do tes,d’espoirs brisés et, au final, d’un combat qui se gagne : la fin d’une guerre de septannées et l’indépendance d’une nation. Ce film, composé d’entretiens avec acteurset témoins de l’époque ainsi que d’archives inédites, apportera un éclairage nou-veau et une meilleure compréhension de notre LA GUERRE EN FACE Auteur et réalisateur Patrick Barberis. Une production Image et Compagnie. Avec la participation de France Télévisions. 90 min. Rester 11 minutes et 35 secondes sans respirer… Descendre à 214 mètres de profondeur ! Les ap-néistes des années 2000 ne sont pas des hommes poissons… ils sont vivants, ter-riens. Explorateurs de l’autre élément, ilsdéfient pourtant les théories, ouvrent denouvelles voies. En dix ans, cette génération a multiplié par deux tous les recordsdu monde. Bienvenue dans l’apnée moderne ! Ce film vous emmène à la rencontrede cinq des meilleurs apnéistes au monde : Stéphane Mifsud, Pierre Frolla, Loïc Le-ferme, Guillaume Nery et Herbert Nitsch.Les vrais visages d’un sport fun, technique et extrême. Durant huit ans, Jean-François Julian a suivi leurs vies hors du commun, faites de records, d’entraînementintensif, de chasse sous-marine profonde, mais aussi d’échecs et de tragédies, etsurtout de voyages, de rencontres et de fraternité. Vous en étiez resté au film LeGrand Bleu ?Voici l’occasion d’une sérieuse mise à jour.
    • Infrarouge Histoire Immédiate BUMIDOM, DES FRANçAIS VENUS D’OUTRE MER Auteure et réalisatrice Jackie Bastide. Production Temps noir. Avec la participation de France Télévisions. 60 min.Au début des années 1960, la Guadeloupe, la Martinique et la Réunion sont encrise : le chômage plonge toute une partie de la population dans la misère, les îlessont menacées de surpopulation, les mouvements indépendantistes fleurissent. Larévolte couve. Le gouvernement trouve une solution : le Bumidom, une société d’E-tat censée vider les colonies de son péril jeune et combler ainsi le manque de main-d’œuvre en métropole. Il propose un aller simple, un logement et un emploi réservéaux jeunes Antillais et Réunionnais. Plus de 170 000 hommes et femmes, entre 18et 25 ans, vont transiter par ces structures. Pour beaucoup d’entre eux, le rêve nesera qu’un long cauchemar. En racontant le parcours emblématique d’hommes etde femmes du Bumidom, ce film dévoile l’humiliation silencieuse dont ils furent lesvictimes. GARY/AJAR LE ROMAN DU DOUBLE Auteur et réalisateur Philippe Kohly. Production Ethan Production. Avec la participation de France Télévisions. 52 min. Le 2 décembre 1980, Romain Gary, l’inventeur d’un écrivain fictif, Emile Ajar, se donne la mort. Cinq ans plus tôt, le Prix Goncourt avait été at-tribué à sa créature pour La Vie devant soi. Phénomène unique dans l’histoire duPrix, Gary l’aura donc obtenu deux fois après son succès en 1957 avec Les Raci-nes du ciel. Cette mystification reste unique dans l’histoire de la littérature et porte lamarque d’un aventurier de l’identité. Né Roman Kacew, Romain Gary connaît l’exilet l’assimilation en France, mais restera à jamais marqué par son roman familial etdes vies successives qu’il traverse comme un comédien. Au soir de sa vie, il n’estplus qu’un homme seul, extraordinaire tireur de ficelles face a la scène médiatique,qui - manipulant sa marionnette Ajar - passe de la jubilation du succès à l’angoissed’un cauchemar qui deviendra piège mortel.
    • Infrarouge Histoire Immédiate MAILLE, UN CRIME SANS ASSASSIN Auteur et réalisateur Christophe Weber. Production Sunset Presse. Avec la parti- cipation de France Télévisions. 90 min.25 août 1944. Alors que Paris est libérée, le village de Maillé est anéanti. Un vérita-ble massacre commis par une unité «fantôme» : 124 personnes sont tuées à l’armeblanche, mitraillées, victimes d’explosion, 52 maisons du bourg sont incendiées, et80 obus s’abattent sur le hameau. Il n’y aura que 28 survivants, en majorité des en-fants et des adolescents. 64 ans plus tard, au mois de juillet, Maillé fait l’objet d’unemédiatisation impressionnante, tant en France qu’à l’étranger : l’Allemagne a décidéd’ouvrir une enquête afin d’identifier les responsables de cette tuerie. Maillé : uncrime sans assassins est à la fois un retour dans le passé, avec les témoignagesdes survivants et une immersion dans l’enquête d’aujourd’hui, des investigations àl’audition des témoins. Une enquête menée par des hommes, français et allemands,qui ont noué ce «pacte» : tenter de rendre justice aux enfants de Maillé. MITTERRAND ET LES ES- PIONS Auteurs et réalisateurs Jean Guisnel et David Korn-Brzoza. Production Program33. Avec la participation de France Télévisions. 52 min. Toute la vie politique de François Mitterrandest marquée par sa relation douloureuse et méfiante avec les services secrets et derenseignements. Leurs succès – comme l’affaire Farewell – ne le convaincront ja-mais vraiment, mais leurs échecs provoqueront – comme l’affaire Greenpeace –des scandales si énormes que son pouvoir s’en trouvera mis à mal. Consentant desoeuvres de basse police par la cellule de l’Elysée, ayant le plus grand mal à gérerau quotidien les activités des services secrets, François Mitterrand redoute leurs ini-tiatives. L’histoire de sa relation avec les services se résume en un mot : malenten-du. Le président aurait souhaité disposer de machines dociles, transparentes et effi-caces, trois qualités qu’aucun service au monde ne sait cumuler. Quant aux servi-ces secrets, ils auraient souhaité des directives précises, et sans arrière- pensée,qu’un chef d’Etat ne peut pas donner.
    • Infrarouge Histoire immédiate NOS ANNEES 90, LES MEMO- RABLES Auteur Alain Moreau. Réalisation Patrick Ca- bouat. Production Program 33.Avec la participation de France Télévisions. 70 min. Dans la décennie précédente, les Françaisavaient acté que les héritiers du socialisme avaient définitivement perdu la partieface au libéralisme. Quelques saisons plus tard, le mur de Berlin s’effondrait, préci-pitant l’agonie du communisme. On présuma les frontières abolies. On se persuadaqu’il fallait désormais penser autrement. C’est les Lumières qui recommencent psal-modiaient les intellectuels. Tout cabossés qu’ils fussent, les Français voulaient ycroire. Plus que jamais, ils aspirent à une inversion de tendances dans le rapport àl’argent, l’amour, la collectivité, au recours à la violence, au passé. Un passé qui,tout au long de la décennie, ne cessera de leur sauter au visage. C’est dans cetétat, qu’entre communisme finissant et libéralisme triomphant, ils entament la tra-versée des années 90 à jamais mémorables, vers les terres promises de l’après an2000. L’ATLANTIDE, UNE HISTOIRE DE COMMUNISME Auteurs et réalisateurs Marcel Trillat et Maurice Failevic. Production Arturo Mio. Avec la participation de France Télévisions. 2 x 85 min. Ce film est une tentative de décryptage d’une énigme historique, l’expérience communiste 1917-1991. Une cause exaltante d’ampleur planétaire qui a mobilisé desmillions d’opprimés en révolte et d’hommes et de femmes qui rêvaient d’un mondeplus juste et plus solidaire. Une entreprise paradoxale engagée dans des conditionsdéfavorables puis dévoyée par le stalinisme sans cesser malgré tout, pendant troisquarts de siècle, de susciter d’immenses espérances, de nourrir d’innombrablescombats pour les plus justes causes. Avant de s’effondrer en quelques annéescomme un château de cartes. Qu’en reste t-il aujourd’hui pour ceux qui ont 20 anset qui pensent à l’avenir en ignorant souvent le passé ? La nécessité de combattrele capitalisme et son cortège de guerres, d’injustices, de misères, de violences quiétait sa raison d’être n’est-elle plus d’actualité ?
    • Infrarouge Histoire Immédiate 1960-2010, 50 ANS DE RELATION FRAN- CO-AFRICIANE Auteur et réalisateur Patrick Benquet. Production Phares et Balises. Avec la participation de France Télévisions. 2 x 65 min. Il y a cinquante ans, plusieurs pays africains, ancienne- ment colonies françaises, prenaient leur envol et accé-daient à l’indépendance. Se sont noués alors des liens très particuliers, tributairesd’un passé commun, entre la France et l’Afrique. Nous avons décidé d’en raconterl’histoire tumultueuse, secrète, névrotique : beaucoup de morts jonchent ce chemin,beaucoup de «coups tordus» émaillent ce feuilleton, beaucoup de compromissionset de compromis. A plusieurs occasions, la France—par la bouche de ses gouver-nants - a tenté d’infléchir ce rapport vers plus de vérité, à chaque fois les vieux dé-mons ont repris le dessus. Pourquoi ? A l’aube de cet anniversaire, il est temps deprendre en charge ce passé avec honnêteté et sans concessions. LES 6 VIES DE MAURICE PAPON ou MAURICE PAPON ITINERAIRE D’UN HOMME D’ORDRE Auteurs Emmanuel Hamon et Olivier Baruch. Réalisation Emmanuel Hamon. Production Image et Compagnie. Avec la participation de France Télévisions. 90 min. Maurice Papon, itinéraire d’un homme d’ordre racontel’itinéraire d’un haut fonctionnaire ayant servi la France à travers quatre régimes po-litiques. Ce documentaire nous permet de découvrir la cohérence de ce personnageessentiellement connu (et très connu) pour ses actions au cours de la SecondeGuerre Mondiale et de la Guerre d’Algérie, mais qui a toujours fait preuve au coursde sa carrière du même zèle, du même goût pour l’ordre, au détriment, souvent, dela justice. Ce documentaire est aussi un questionnement. Un questionnement surnotre rapport à la loi, sur les liens entre morale individuelle et éthique collective, quinous replonge dans 50 ans d’Histoire… et de ses nombreuses zones d’ombres.
    • Infrarouge Histoire Immédiate RAYMOND AUBRAC, LES ANNEES DE GUERRE Auteur Pascal Convert. Réalisation Pascal Convert et Fabien Beziat. Production Les Films d’ici. Avec la participation de France Télévisions. 90 min. Ce film dessine un portrait ou plutôt un autoportrait de Raymond Aubrac durant les années de guerre. Voya- geur immobile dans les remous d’un passé tourmenté,il revient sur ses engagements, son action, ses responsabilités mais aussi sur lesaccusations qu’il a eu à endurer à la suite du procès de Klaus Barbie. D’origine juiveet de formation républicaine laïque, Raymond Aubrac, de son vrai nom RaymondSamuel, nous parle de l’utopie dont il rêvait avec sa compagne Lucie et avec sesamis Emmanuel d’Astier, Pascal Copeau, Serge Ravanel, Jean-Pierre Vernant, desconflits inhérents à tout engagement, du travail d’unification de la Résistance, de latragédie de Caluire, des espoirs perdus. LE MUR DE L’ATLANTIQUE Auteur et réalisateur Jérôme Prieur. Réalisation Jérôme Prieur Production Melissande Films. Avec la participa- tion de France Télévisions. 80 min. À la télévision comme au cinéma, la collabora- tion économique sous l’Occupation est invaria- blement présentée sous un jour simplifié… Mais la réalité de la “coopération franco-allemande” en France entre 1940 et 1944 fut singulièrementplus complexe, plus tortueuse, plus surprenante. L’un des exemples les plus fortsest celui du Mur de l’Atlantique. Or cette histoire, en dehors de sa dimension mili-taire, n’a jamais été racontée. Combien savent que ces monuments indestructiblesont été, pour la plupart, construits par des entreprises françaises ? L’histoire estd’autant plus inattendue que les questions qu’elle pose nous concernent tous au-jourd’hui, parce que leurs enjeux sont toujours actuels : comment vit un pays oc-cupé, un pays en état de guerre ?
    • Infrarouge Histoire ImmédiateL’AFFAIRE DU MASSILIASociété de Production : Effervescence (Simone HARARI)Auteur & Réalisateur : Virginie LINHART.52 min.Ce documentaire sera diffusé à la suite de la fiction historique «LE PIRE DES CRI-MES» qui raconte le procès en désertion intenté par VICHY à Pierre MENDESFRANCE (incarné par Bruno SOLO), après qu’il se soit embarqué sur le MASSILIA.Pierre MENDES FRANCE défend son intégrité, est condamné à six ans de prison,s’évade en Juin 1941 et rejoint DE GAULLE.Le 21 Juin 1940, vingt sept parlementaires, parmi lesquels DALADIER, MANDEL,ZAY, MENDES FRANCE s’embarquent sur le MASSILIA pour CASABLANCA. Laraison ? Pour fuir les Allemands qui dénoncent haut et fort le Gouvernement PE-TAIN qui désigne à l’opprobre des Français, ces élus de gauche et pour certainsd’origine juive. «Faux, répliquent les passagers du MASSILIA, c’est sur ordre duGouvernement dans le cadre de son transfert en AFRIQUE du NORD et pour conti-nuer la lutte».Toute l’affaire du MASSILIA est là : ont-ils fui ou ont-ils été piégés ces élus que lerégime de VICHY va traduire en justice en les accusant de désertion envers leurpays ? A la Libération, l’épisode du MASSILIA fut même cité parmi les premiers ac-tes de résistance, comme le vote des quatre vingt parlementaires refusant les pleinspouvoirs à PETAIN. Revenir sur cette histoire, c’est rétablir une vérité encore trèspeu connue sur les circonstances de ce voyage de ceux qui se sont embarqués etaussi raconter une période de l’histoire de FRANCE où les actes de chacun ont desconséquences sur le devenir de tous. LE STO Auteurs Philippe Picard et Jérôme Lambert. Réalisation Philippe Picard et Jérôme Lambert. Production Kuiv Prod. Avec la participation de France Télévi- sions. 90 min. Ils ont vingt ans en 1943. Du jour au lendemain, ils sont réquisitionnés par Vichy pour le Service du Travail Obli-gatoire, le STO, et, comme 600 000 autres Français, arrachés à leurs familles, àleurs métiers ou à leurs études pour travailler en Allemagne au service du régimenazi. L’histoire du STO reste singulièrement oubliée, particulièrement en France.Pourquoi cet épisode est-il resté dans l’ombre ? Au lendemain de la guerre, le re-tour de ces jeunes travailleurs renvoie la France à sa défaite, à son humiliation, àses compromissions. Cette expérience a pourtant marqué une génération tout en-tière, une majorité silencieuse à laquelle ce film souhaite donner la parole à traversles témoignages d’une douzaine d’entre eux et à l’aide de nombreuses archives. Cefilm a pour vocation, sinon de les réhabiliter, du moins de rendre justice à ces hom-mes qui n’ont eu qu’un tort, avoir vingt ans en 1943.
    • Infrarouge Histoire ImmédiateEICHMANN, UN PROCESSociété de Production : KUIV PRODUCTIONS (Michel ROTMAN)Auteur : Michaël PRAZAN.Conseillère Historique : Annette WIEVIORKA.90min.Le 11 Avril 2011 sera célébré le 50ème anniversaire de l’ouverture du procès EICH-MANN. Michaël PRAZAN, réalisateur notamment d’ EINSATZGRUPPEN (2 x 90’,diffusion sur France 2 en Avril 2009) et Annette WIEVIORKA, historienne de réfé-rence en FRANCE de ce procès (auteur du livre «EICHMANN, 1961» paru en 1989)proposent de raconter ce procès dans ses véritables dimensions :- Il s’agit du premier grand récit à portée internationale qui restitue le génocide des Juifs come un évènement distinct de la seconde guerre mondiale.- Ainsi que l’évoqua Ben GOURION, il s’agit du «Nuremberg du Peuple Juif».- L’Histoire est désormais racontée par ceux qui en furent les victimes.Le film raconte «toute l’histoire» depuis la traque jusqu’à la condamnation à mort. Ilse nourrit d’une diversité de sources : filmage du procès lui-même (250 heures fil-mées à plusieurs caméras), témoins-clés, extraits de presse et journaux télévisés.
    • Infrarouge Histoire ImmédiateLA LONGUE MARCHE DE MAXSociété de Production : AMIP.Auteur et Réalisateur : Hervé BRUSINI.90min.Le parti pris de ce film sera de conduire le récit à partir des souvenirs d’un person-nage incontournable de la communauté Française du renseignement.Nous l’appellerons Max. Mais bien entendu son identité sera dévoilée au momentdu tournage. D’autres intervenants, témoins, anciens agents, accompagneront sonrécit.Max a cette caractéristique rare d’être passé du service extérieur (le S.D.E.C.) à laD.S.T., du militaire au civil. Il est fils de militaire, un homme pour qui la foi, l’amourde la famille et le service de la République ne sont pas en contradiction.Il s’est attaqué aux agents du K.G.B., à Carlos, à Abu NIDAL, aux poseurs de bom-bes télécommandées par l’IRAN, aux émirs du G.I.A. Algérien, aux pilleurs de se-crets économiques, aux génocides Serbes.Il a servi dans les bureaux et sur le terrain les armes à la main. Il connaît BUCA-REST et BEYROUTH, MOSCOU et DAMAS comme sa poche…Max est un maîtreespion à la Française dont la vie est un roman historique.Le témoignage de Max offre l’occasion d’enrichir la connaissance d’une époque desluttes sans merci.
    • Infrarouge Société et Politique PALESTINE,L’INTIFADA BLANCHE Auteur Charles Enderlin. Réalisation Dan Setton. Production Zadig Productions. Avec la participation de France Télé- visions. 52 min.Littéralement mise au pied du mur, une nouvelle génération de dirigeants palesti-niens a vu le jour – avec à l’esprit une stratégie différente pour atteindre l’objectiftoujours inchangé d’un règlement du conflit sur la base d’une solution à deux Etats.Comme Israël en 1947, les Palestiniens ont décidé de porter leur cause devant lesNations Unies, dont ils espèrent gagner le soutien univoque. Ce serait le préalable àune déclaration unilatérale d’indépendance… Le moment est bien choisi. La politi-que du président Netanyahu, son intransigeance lors des négociations n’ont fait querenforcer l’impopularité d’Israël sur la scène internationale. En déclenchant une dy-namique nouvelle, prometteuse. Et c’est bien une nouvelle page d’histoire qui pour-rait être en train de s’écrire…CINQ JOURS POUR JUGER : LE PROCES D’UN PEDO-PHILEAuteurs et réalisateurs Corinne Péhau, Frédéric Provost-Martin et Florence Bon.Production Galaxie Production. Avec la participation de France Télévisions.90 min.Du 26 au 30 octobre 2009, le procès de Francis Evrad a eu lieu à la cour d’Assisesde Douai dans le Nord. Durant une semaine, cet homme de 61 ans, accusé d’avoirenlevé, séquestré et violé un enfant de 5 ans, est jugé. En condensant toutes lesproblématiques associées à la pédophilie, à la récidive et au suivi médical des délin-quants sexuels, ce procès a défrayé la chronique. La télévision a déjà filmé des pro-cès de cour d’Assises. Mais jamais une caméra n’a pu suivre pas à pas tous sesprotagonistes, à commencer par son président, Michel Gasteau, dont c’est la der-nière cour d’Assises. VOYAGE AU CENTRE DE L’ALCOOLISME Auteur et réalisateur Christophe Otzenberger. Une production Lady Birds Films. Avec la par- ticipation de France Télévisions. 52 min. Quand on n’a plus honte de zigzaguerdans la rue, d’affronter des regards hostiles, ou que l’on croit inhospitaliers, simple-ment parce que le corps ne répond plus vraiment aux injonctions du cerveau ;quand on ne souffre plus de se retrouver à l’hôpital ou chez le médecin à caused’une angoisse fulgurante, de l’humiliation d’être au poste de police ; quand on ar-rive enfin à ne plus laisser les factures sous le tas de papiers sur son bureau ;quand on n’annule plus ses rendez-vous importants ; quand on arrive à sortir le soir,quand on peut enfin regarder la vie bien en face, se battre contre ce qu’elle a deplus vache, on se dit qu’on est bien, une fois sorti de cette maladie. De cette salope-rie. Un film en couleur de Christophe Otzenberger, un voyage intimedans les déda-les de l’alcoolisme…
    • Infrarouge Société et PolitiqueL’ENVERS DU TABLEAU NOIRAuteurs Thierry Kubler et Stéphanie Molez. Réalisation Thierry Kubler et Stéphanie Molez.Production Zadig. Avec la participation de France Télévisions.90 min.Être prof, être élève aujourd’hui… Deux points de vue sur une même réalité, cellede l’enseignement et de l’Education Nationale. Pour les uns, enseigner ; pour lesautres, apprendre. L’idéal scolaire reste clair : éducation au travail, justice, solidari-té. Et bien sûr : liberté, égalité, fraternité. L’école a pour mission de former les ci-toyens de demain dans cette éthique. Mais, alors que s’installe le règne de l’indivi-dualisme, de l’argent-roi, du cynisme et des injustices impunies, du culte de la pul-sion immédiate, la Nation ne demande-t-elle pas à l’école de transmettre une mo-rale qui semble décalée ? L’envers du tableau noir raconte comment élèves et en-seignants composent au quotidien avec ce divorce des valeurs. GUANTANAMO Auteur Murat Kurnaz. Réalisation Thomas Walner. Une production Pumper Nickel Films, Xenophile Media Inc. et Zero Film, Sundance Film Fund, NDR, Nordmedia Film Fund et Swiss Culture Fund. Avec la participation de France Télévisions. 90 min. Le documentaire-fiction Guantanamo raconte l’histoire de ceux dont la vie a été détruite par la “guerre contrela terreur” menée par l’administration Bush après les attentats du 11-Septembre. Lefilm dévoile ainsi l’itinéraire de Murat Kurnaz, Allemand d’origine turque, qui, à 19ans, a été torturé pendant cinq ans à Guantanamo, ou celui de l’ex-avocat de la Na-vy Matt Diaz, accusé d’insubordination pour avoir divulgué les noms des détenus deGuantanamo et vivant aujourd’hui comme un SDF. Riche en témoignages et docu-ments jusque-là inédits, ce film représente Guantanamo non pas seulement commela prison ou la chambre de torture que les médias ont décrit, mais comme un as-semblage juridique complexe, véritable zone de non droit, trou noir dans lequel nossens de la justice, de la loi et de la démocratie ont été aspirés.
    • Infrarouge Société et Politique MES DEUX SEINS : HIS- TOIRE D’UNE GUERISON Auteure et réalisatrice Marie Mandy. Production The Factory. Avec la parti- cipation de France Télévisions. 90 min.La réalisatrice apprend qu’elle a un cancer du sein et décide de filmer le chemin desa guérison : les rendez-vous avec le corps médical (sénologue, cancérologue, chi-rurgien, radiothérapeute) mais aussi ses rencontres avec les médecines complé-mentaires et alternatives qui proposent un autre cheminement thérapeutique. Elleexplore le sens et les raisons de cette maladie qui touche une femme sur dix et si-gne un film, mené comme une enquête, mais construit comme une quête intérieure.Un film sur la guérison, la vie, la rage de vivre. UNE PEINE INFINIE Auteur et réalisateur David André. Production Cocotte Minute. Avec la participation de France Télévisions. 90 min. Il y a 10 ans, le réalisateur David André filmait les derniers instants d’un jeune condamné à mort amé- ricain, Sean Sellers. Dans la petite ville de l’Oklaho- ma, David est revenu poser à tous les protagonistesde cette histoire, famille, voisins, professionnels, la même question : «Alors mainte-nant que Sean a été exécuté, qu’est- ce qui a changé ?» Et même au coeur de l’A-mérique profonde, là où les médias, la justice et l’administration soutiennent lapeine capitale, il n’est pas possible que ceux qui participent à ce processus en sor-tent indemnes. Car, au fond, la mort de Sean Sellers n’a épargné personne. Ni sesamis et sa famille. Ni les proches des victimes. Ni même ceux dont c’est pourtant letravail d’exécuter les condamnés. Ce film examine cette blessure infectée.
    • Infrarouge Société et Politique SANS BLESSURE APPARENTE, EN- QUETE CHEZ LES DAMNES DE LA GUERRE Auteur Jean-Paul Mari. Réalisation Franck Dhelens. Production Mano a Mano. Avec la participation de France Télévisions. 52 min.Afghanistan, Sud-Liban, Bosnie, Rwanda… au cours des dix dernières années prèsde 200 000 soldats français ont été engagés dans des opérations extérieures. Ilssont 45 000 aujourd’hui. Des hommes que la guerre a rendus fous, partout. Com-battants ou non, reporters ou humanitaires, ils reviennent brisés. Reporter de guerredepuis trente ans, Jean-Paul Mari a enquêté sur ces blessures invisibles parce quepsychiques et taboues. Il a interrogé les combattants et les psychiatres et comprisune chose : «si on n’affronte pas la douleur de la guerre, elle nous tue». Ce filmnous montre le mal, sa nature, son étendue, ses ravages et il nous fait aussi ren-contrer les «miraculés », ces hommes, guéris, qui ont surmonté ces blessures as-sassines. AIMER AU-DELA DU HANDI- CAP Auteur et réalisateur Jean-Michel Carré. Une production Films Grains de sable. Avec la participation de France Télévisions. 70 min.Chacun de nous aspire à une vie affective et sexuelle pour accomplir sa vie. Attein-tes de maladies dégénératives, handicapées moteur ou déficientes intellectuelles, laplupart des personnes en situation de handicap vivent leur situation comme un obs-tacle au plaisir. Comment assouvir leurs désirs et envisager une relation amoureusequand, des simples citoyens aux responsables politiques, tous nient leurs besoinsvitaux ? Le film veut aborder ces questions essentielles et envisager des solutionsavec ceux qui sont au centre de cette souffrance et ceux qui s’engagent à leurs cô-tés. Confronter les difficultés, s’inspirer des pratiques les plus audacieuses et coura-geuses permettrait une transformation radicale d’une réalité insupportable.
    • Infrarouge Société et Politique A NOUS DEUX,QUAND DEUX GENERATIONS COHABITENT Auteure et réalisatrice Valérie Denesle. Production Agat Films & Cie. Avec la participation de France Télévisions. 58 min.Des vieux de plus en plus nombreux, de plus en plus seuls dans les grandes villes.Des jeunes dans l’incapacité financière de se loger. C’est à ces deux problèmes desociété que répond tout naturellement l’idée de la cohabitation intergénérationnelle.Le principe : une personne âgée héberge un étudiant chez elle en contrepartie desa compagnie ou de menus services, les rôles et engagements de chacun faisantl’objet d’un pacte de vie commune propre à chaque «couple». Entre logement soli-daire et mariage d’intérêts, comment jeunes et vieux, si évidemment à distancedans notre société, négocient-ils au quotidien une vie commune ? Le film suit plu-sieurs expériences de cohabitation et se construit sur la confrontation des points devue de chaque personnage. UNE GENERATION SUR LA ROUTE Auteure et réalisatrice Gabrielle Culand. Production Program 33. Avec la participation de France Télévisions. 60 min. En France, 60 000 jeunes ont décidé de prendre la route pour fuir un système éduca- tif, social et politique auquel ils n’adhèrent pas. Ils ont entre 15 et 25 ans, et ont choisil’errance. Ils vivent en bande, avec leurs chiens, et parcourent l’Europe, en camion,au gré des petits boulots saisonniers, de la manche, et du hasard des rencontres.Ils ont fait voeu de pauvreté et prétendent construire un autre modèle de vie, no-made et hédoniste. Guidés par un principe de plaisir et de liberté immédiate, ils sontprêts à tout risquer, et à payer le prix fort : la vie dans la rue, la violence, le froid, ladrogue.
    • Infrarouge Société et PolitiqueLA DEMONDIALISATION EST-ELLE EN MARCHEAuteur et réalisateur Alain Lafargues.Production BFC. Avec la participation de France Télévisions.52 min.Le mot «démondialisation» (deglobalization en anglais) a une date de naissanceofficielle : le forum de Davos en février dernier, où Gordon Brown l’a employé dansun discours particulièrement pessimiste. Il est vrai que la débandade mondiale estterrifiante et qu’elle présente l’apparence d’une démondialisation à marche forcée.On prédit pour 2009 un recul de 2,5 % du commerce mondial. Du jamais vu depuis25 ans ! Encore très récemment, on voyait partout, à la télévision ou à la une desjournaux, ces quelques icônes de la mondialisation que sont les villes industrielleschinoises, des navires porte-containers, les informaticiens de Bangalore en Inde, lesentreprises françaises qui se délocalisent, les plombiers polonais, les traders new-yorkais, etc. Depuis la crise, que sont devenues ces icônes de la mondialisation ? IL Y A UN TROU DANS VOTRE CV Auteur et réalisateur Didier Cros. Production Zadig. Avec la participation de France Télévisions. 60 min. À la fois évaluation de compétences et entreprise de déstabilisation, l’entretien d’embauche est une véritable épreuve dont on ne sort jamais indemne. Certes, les rè- gles du jeu sont connues de tous. Mais que sous-entendent-elles ? Que cherche-ton au juste en voulant savoir si vous êtes optimisteou ce que diraient vos amis de vous ? Le candidat idéal sans doute, mais tout aussisûrement votre capacité à vous soumettre librement. Bien que toute spontanéité soitexclue, le recruteur comme le candidat se dépensent sans compter pour mimer lenaturel. L’un tend des pièges et l’autre s’efforce de les éviter. Dans ce jeu du chat etde la souris, seul le traquenard est authentique. Au coeur du déroulement d’unesession de recrutement et des tests qui l’accompagnent, ce film est un regard portésur la mécanique d’une imposture.DU MAUVAIS COTE DE LA LOIAuteur et réalisateur François Chilowizc.Production Agat Films & Cie. Avec la participation de France Télévisions.3 x 70 min.D’une façon ou d’une autre, tout le monde se pose la question. Le magistrat, le dé-tenu, la victime, le surveillant, le policier, le conseiller de probation, le psychiatre,l’avocat … et parfois le citoyen. Depuis 1970, la population carcérale a doublé. Au-jourd’hui, un Français sur mille est en prison. On incarcère de plus en plus, par né-cessité ou par manque de solutions alternatives, mais sans plus trop savoir quel estle but recherché. Punir ? Écarter ? Dissuader ? Protéger ? Éduquer ? Soigner ? Gé-rer des flux de population ? Sans avoir la prétention d’y répondre, cette collection apour ambition de guider le spectateur dans les méandres complexes du problèmecarcéral, en partageant le quotidien des professionnels du maintien de l’ordre pu-blic, des justiciables et des victimes.
    • Infrarouge Société et Politique JEUX CRIMINELS Auteur et réalisateur Adrien Rivollier. Production Cocotte Minute. Avec la participation de France Télévisions. 52 min. Pendant longtemps, les abus sexuelscommis par les adolescents ont été tenus au rang de curiosité sexuelle. Au coursdes quinze dernières années, la prise en considération du statut des victimes apoussé intervenants médico-sociaux et pouvoirs publics à se mobiliser. Les mineursauteurs, au même titre que les majeurs, se sont souvent vus qualifier d’« immaturo-pervers » dangereux ou incurables… Mais à l’adolescence, le problème est bienplus complexe. Comment les grandes institutions françaises prennent-elles encharge ces adolescents agresseurs sexuels aujourd’hui ? De l’inspecteur de policeau juge, en passant par le psychiatre, c’est au coeur des pratiques de ces profes-sionnels que Jeux criminels plonge avec, en toile de fond, l’histoire singulière detrois adolescents.MERE TERESA, PRESQUE SAINTEAuteure et réalisatrice Carine Lefebvre- Quennell.Production Point du jour. Avec la participation de France Télévisions. 52 min.Un livre publié à la fin de l’année 2007 a provoqué une onde de choc aux Etats-Unis. Viens, sois ma lumière, tout juste sorti en France, regroupe une quarantainede lettres inédites. La «sainte vivante», symbole de la foi, confie durant des annéesà ses pères spirituels et confesseurs toute l’étendue de sa souffrance et de sa viesans Dieu. Pendant 50 ans, elle a secrètement traversé une longue nuit spirituelle.Mère Teresa ne voulait pas que ses lettres soient diffusées au grand jour, mais l’au-torité ecclésiastique a récemment favorisé la diffusion de cette correspondance. Dé-voiler une Mère Teresa plus humaine, et vivant un martyr spirituel, pourrait influen-cer positivement son procès en canonisation. Dix ans après sa mort, nous profitonsdu recul donné par le temps et de l’éclairage nouveau qu’offrent ces écrits intimespour explorer l’histoire d’une notoriété planétaire.
    • Infrarouge Société et Politique JOURNAL DES SANS PAPIERS Auteurs José Chidlovsky et Rabeha el Bouhati. Ré- alisation José Chidlovski. Production Zadig. Avec la participation de France Télévisions. 60 min. Il y a trois ans, sa famille a quitté l’Algérie pour gagner la France en toute légalité. Mais depuis, sa mère s’est vu retirer la nationalité française, son père a été expulsé et son frère aîné a reçu à sa majorité une obligation de quit-ter le territoire… Avec sa caméra, Sara, 18 ans, témoigne au quotidien de sa soifd’intégration comme de sa peur d’être arrêtée ou de sa honte d’être “moins qu’uneimmigrée” comme le lui rappellent ses camarades de classe. Son récit relate égale-ment ses rencontres avec d’autres personnes “privées de papiers” comme elle dit.Le journal de Sara nous rappelle que derrière l’étiquette de sans papiers ou declandestins dont on les affuble, il y a des femmes et des hommes qui ont tout sim-plement une identité. PARLOIRS Auteur-réalisateur Jean-François Julian. Production Gédéon, avec la participation de France Télé- visions.. 90 min. Un film sur les parloirs ne peut être, au fond, qu’un film qui parle autant de proximité que de distance, autant d’hier que de demain. Un film capable dedire que l’avenir du détenu n’est envisageable que si perdure un lien tissé avec sonpassé. Ce film souhaite mettre en lumière le paradoxe de l’enfermement. A l’inté-rieur, on évoque surtout l’extérieur, celui d’avant ou celui d’après, ce que l’on a faitet surtout ce que l’on fera avec la liberté retrouvée. De l’extérieur, on vient abandon-ner au parloir une partie de soi qui y reste même lorsque l’on quitte les lieux.
    • Infrarouge Société et Politique NAISSANCE D’UNE MERE Auteure et réalisatrice Isabelle Bonnet. Production Cocotte Minute. Avec la participation de France Télévisions. 52 min.Elles sont DRH, infirmière, comptable. Elles attendent un enfant. Une maternitéheureuse. À l’arrivée de leur bébé, tout bascule. Certaines ne ressentent rien pourleur nouveau-né. D’autres le maternent à l’excès. Toutes se sentent terriblementtristes et leur souffrance perdure, au-delà d’un simple baby-blues. Ces femmes, detous les milieux sociaux, sans antécédents psychiatriques pour la plupart, font partiedes 10 % de jeunes mères à éprouver une réelle difficulté maternelle, soit environ80 000 femmes chaque année. L’unité de maternologie de Saint-Cyr-l’Ecole, en ré-gion parisienne, prend en charge ces mamans et leur bébé, le temps d’un séjourallant de un à cinq mois. Ce documentaire raconte l’histoire de ces mères, ces pè-res et leur bébé qui ont besoin d’aide pour apprendre à vivre ensemble. NE SOUS Z Auteure et réalisatrice Frédérique Pollet-Rouyer. Une production INA. Avec la participation de France Télé- visions. 90 min.Milieu des années 50, la France est chassée d’Indochine. C’est le début de la fin deson Empire Outremer. C’est aussi une défaite implacable qui entraîne le départ desFrançais et des réfugiés avec, parmi eux, 4 500 enfants métis, devenant des orphe-lins français. Robert est l’un d’eux. Comme ces enfants, oubliés de leurs pères, mili-taires français qui ne les avaient pas reconnus, il a été arraché à sa mère vietna-mienne pour être confié à une institution en France. Plus de 50 ans plus tard, il dé-cide de remonter le fil du temps pour comprendre. De retourner sur ses traces jus-qu’au Viêt-Nam. L’histoire de Robert n’est pas seulement celle d’un abandon fami-lial. C’est un drame de la guerre. La guerre d’Indochine qui a déterminé son destin.Sa quête sera le fil conducteur grâce auquel le film racontera cet épisode trop peuconnu de l’histoire française : la perte de l’Indochine.
    • Infrarouge Société et PolitiqueNES EN 81—LES INVISIBLESAuteur et réalisateur Vincent Maillard.Production Agat Films & Cie. Avec la participation de France Télévisions.52 min.Nos personnages sont nés en 1981, une date marquante en France. Ils s’apprêtentà célébrer leurs trente ans, ayant vécu, avec les dix premières années du XXIe siè-cle, leurs dix premières années de vie active. Ces dix années, pendant lesquellesnous les avons suivis et filmés, nous proposent donc un bilan, un état des lieux dela vie de cette population appauvrie mais silencieuse. Ce film se veut la chroniqueau long terme de ceux qui, nés comme eux en 81, ne font pas parler d’eux, ces per-sonnes humbles et attachantes qui, faute de pouvoir échapper a la fatalité, mettenttoute leur opiniâtreté à l’accepter. Aujourd’hui, subissant de plein fouet les consé-quences de la crise financière, Raphaël, Sabrina et Stéphanie vivent comme noustous cette période de grande incertitude sur les bouleversements mondiaux. A LA RECHERCHE DU POINT G Auteur-réalisateur Jean-François Julian. Une produc- tion Gédéon, avec la participation de France Télévi- sions.. 90 min. Que savons-nous du point G ? Pure invention ou vé- rité scientifique ? Cette enquête raconte l’incroyable épopée de cette zone érogène, popularisée par trois sexologues américains au début des années 80. Le point G est une réalité scientifique, et de nombreu-ses études sérieuses viennent le démontrer. Mais il fut et demeure l’objet de contro-verses parfois violentes. A travers les témoignages des principaux acteurs de cettehistoire mouvementée (scientifiques, sexologues, féministes…), nous compren-drons qu’il n’est pas aisé de protéger la sexualité féminine des manoeuvres politi-ques. Trente ans après, le point G semble avoir échappé à ses découvreurs pourdevenir un mythe, façonné par notre société de consommation et du culte de la per-formance.LA TETE DE MES PARENTSAuteur et réalisatrice Sophie Bredier. Production Agat Films & Cie. Avec la partici-pation de France Télévisions. 52 min.Quel est l’enfant qui n’a pas imaginé un jour avoir d’autres parents que les siens ?Mais en même temps, qui s’étonne vraiment de ressembler à ses parents ? Acontrario, on a souvent vu et entendu des histoires de quête d’identité, de recherchedes origines. Car ils sont nombreux, ces enfants amputés d’une partie de leur his-toire, parce qu’ils ont été adoptés ou parce qu’ils ont grandi dans une famille mono-parentale sans connaîtreleur géniteur. Plus lourde aussi pour certains est la découverte tardive d’un secretde famille révélant que le parent avec lequel ils ont vécu n’est pas le vrai… Il estparfois difficile de comprendre ce qui les pousse à braver les obstacles et les inter-dits pour retrouver un parent inconnu. Pourquoi vouloir à tout prix retrouver ceux quivous ont engendré ? Que cherche-t-on vraiment en voulant retrouver l’absent ?
    • Infrarouge Société et Politique TOUS ENSEMBLE Auteurs Eric Guéret et Hugues Nancy. Réalisation Eric Guéret. Production Cinétévé. Avec la participation de France Télévisions. 60 min.Licenciements, fermetures d’usines, chômage : chaque jour, 3000 français perdentleur emploi. Dans ce contexte dramatique, les syndicats se retrouvent en premièreligne. Face au gouvernement et au patronat, ils tentent d’organiser les résistances.Mais quand à peine 6 % des salariés sont syndiqués dans les entreprises, quel pou-voir les syndicats ont-il réellement aujourd’hui ? Ce film suit au quotidien l’action dela CGT. En pleine mutation, tiraillée entre radicalité et réformisme, la CGT saura-t-elle se montrer à la hauteur des enjeux ? Nous avons vécu sur le terrain, en immer-sion avec les syndicalistes, trois conflits sociaux exemplaires : Goodyear, Molex etTotal. Trois batailles pour l’emploi qui ont connu des dénouements bien différents…Les syndicats ont-ils réellement la force d’influencer la politique du président de laRépublique et de son gouvernement ? LA JUGE ET L’AFFAIRE DES DIOXINES Auteure et réalisatrice Clarisse Feletin. Une production Quark Prod. Avec la participation de France Télévi- sions. 90 min.Au Tribunal d’Albertville, une jeune juge d’instruction, Hélène Gerhards-Lastéra. esten charge d’un important dossier de pollution industrielle. En suivant les étapes del’enquête et de la procédure – à charge et à décharge –, le film explore le travail dujuge d’instruction, ses responsabilités, ses certitudes et ses fragilités.S’ENTENDRE AVEC LES SOURDSRéalisation Olivier Le MabProduction OLM production. Avec la participation de France Télévisions 52minS’entendre avec les sourds’’ montre le parcours de 6 personnes sourdes de nais-sance qui ont trouvé leur place dans le monde du travail.
    • Infrarouge InvestigationDANS LE SECRET DES LICENCIEMENTSAuteurs et réalisateurs Jacques Cotta et Pascal Martin.Production France 2. Avec la participation de France Télévisions.52 min.Au début de la crise, les intérimaires, CDD et vacataires étaient les plus exposés.Aujourd’hui, toutes les catégories, de l’ouvrier au cadre, sont menacées. Selon leschiffres officiels, en 2008, 217 000 nouveaux chômeurs se sont inscrits à Pôle em-ploi. En 2009, on a enregistré en moyenne 2000 inscriptions par jour, soit plus d’unepar minute. Et la situation ne devrait pas s’améliorer en 2010 ! Qui sont les nou-veaux licenciés ? Leur entreprise est-elle réellement en difficulté, ou au contrairebénéficiaire, comme Total par exemple ? Comment vit-on après avoir perdu sonemploi ? Ces questions concernent au moins 4 millions de personnes, dont 900 000vont bientôt arriver en fin de droits. Pour elles, ce sera une seconde bascule, cellequi les fera passer dans le monde des nécessiteux. Autant de questions abordéesdans ce documentaire à partir d’une enquête menée dans le département des Yveli-nes. TRAFIC : LES RUBIS DES KHMERS ROUGES Auteur et réalisateur Olivier Weber. Production CAPA. Avec la participation de France Télévisions. 52 min.Les miliciens qui dirigèrent le Cambodge sous les ordres de Pol Pot, de 1975 à1979, ont instauré un régime de terreur d’inspiration maoïste. En quatre ans, lesKhmers rouges ont éliminé deux millions de Cambodgiens, un des plus sanglantsgénocides du XXe siècle. Chassés du pouvoir, une partie d’entre eux prend le ma-quis et mène une guérilla active jusqu’en 1996. Aujourd’hui, le dernier fief desKhmers rouges est situé dans la région de Pailin, à la frontière thaïlandaise. Unerégion au sous-sol riche de rubis, ces pierres précieuses dont le trafic a permis definancer la guerre et assure encore à certains une retraite dorée, en échappant à lajustice internationale. Cette contrebande permet aussi aux bijoutiers du monde en-tier de se ravitailler, au travers de courtiers qui négocient tout en cash, à Bangkokou à Phnom Penh. Une enquête menée par Olivier Weber.
    • Infrarouge InvestigationDANS LE SECRET DE MA BANQUE ET MOIAuteurs et réalisateurs Pascal Martin et Jacques Cotta.Une production France 2. Avec la participation de France Télévisions. 52 minAu début de la crise, les intérimaires, CDD et vacataires étaient les plus exposés.Aujourd’hui, toutes les catégories, de l’ouvrier au cadre, sont menacées. Selon leschiffres officiels, en 2008, 217 000 nouveaux chômeurs se sont inscrits à Pôle em-ploi. En 2009, on a enregistré en moyenne 2000 inscriptions par jour, soit plus d’unepar minute. Et la situation ne devrait pas s’améliorer en 2010 ! Qui sont les nou-veaux licenciés ? Leur entreprise est-elle réellement en difficulté, ou au contrairebénéficiaire, comme Total par exemple ? Commentvit-on après avoir perdu son emploi ? Ces questions concernent au moins 4 millionsde personnes, dont 900 000 vont bientôt arriver en fin de droits. Pour elles, ce seraune seconde bascule, celle qui les fera passer dans le monde des nécessiteux. Au-tant de questions abordées dans ce documentaire à partir d’une enquête menéedans le département des Yvelines. LA BATAILLE DU SIDA Auteurs Laurence Beauvillard et Laurent Firode. Réalisation Laurent Firode. Production Cinétévé. Avec la participation de France Télévisions . 90 min.Le 6 octobre 1980, à l’hôpital universitaire de Los Angeles, le premier cas de Sidaest médicalement observé. Le 6 octobre 2008, deux chercheurs français, FrançoiseBarré- Sinoussi et Luc Montagnier, reçoivent le prix Nobel pour la découverte du vi-rus du Sida. Entre ces deux dates, près de trente ans se sont écoulés, dont cinq derecherches acharnées menées parallèlement des deux côtés de l’Atlantique par lapetite équipe française de l’Institut Pasteur, dirigée par le Pr Luc Montagnier, et parl’équipe américaine du très médiatique et renommé Pr. Robert Gallo. En ouvrant lesportes d’un milieu peu connu, La Bataille du Sida s’attachera donc à raconter, à tra-vers la voix des acteurs de la découverte et de la recherche, au moyen de docu-ments d’archives et de quelques reconstitutions, ce premier cycle de la recherchesur le VIH et l’extraordinaire aventure scientifique qu’elle a constituée.
    • Infrarouge Sciences-Nature– Sciences-Nature–découverte TU ACCOUCHERAS DANS LA DOULEUR Auteur et réalisateur Frank Cuvelier. Production La Compagnie des Phares & Balises. Avec la participation de France Télévision . 60 min. Jusqu’aux années 30, la naissance était une affaire de femmes. L’Etat la confiera aux médecins, dans le cadre de l’hôpital. Méthodes et théo- ries vont alors se succéder ou s’opposer, suscitant de vifs débats d’or- dre politique mais surtout moral, religieux et idéologique. Car si la nais- sance touche au religieux, elle touche aussi aux droits de la femme. Mais pour les féministes des années 70, occupées à émanciper la femme du « devoir » d’enfanter, la priorité n’était pas le chantier de la maternité. Aujourd’hui, pourtant, une femme sur quatre - soit 200 000 femmes par an - déclare souhaiter vivre son accouchement «autrement». Cette histoire de la naissance, très singulière et riche en rebondissements, permettra de mieux comprendre les enjeux d’au-jourd’hui. L’HOMME DE FLORES (titre provisoire) Auteur et réalisateur Laurent Orluc. Production Ex Nihilo. Avec la participation de France Télévi- sion . 52 min. À l’autre bout du monde, sur l’île de Florès en Indonésie, une incroyable découverte a eu lieu il y a quelques années : des archéologues ont mis au jour les ossements fossilisés d’êtres ressemblant aux hobbits qui peuplent notre imagi- naire. Sur place, parmi les populations locales, les contes et légendes à propos de ces êtres tout petits, couverts de poils et vivant dans la forêt sont si vivaces que les scientifiques commencent à les prendre très au sérieux pour tenter de retrouver la trace de ces énigmatiques hobbits.
    • Infrarouge Sciences-Nature– Sciences-Nature–découverte A VENDRE HOMME VERSION 2.0 Auteure et réalisatrice Cécile Denjean. Production Dissidents. Avec la participation de France Télévision. 52 min. Aujourd’hui, les progrès de la science sont tels qu’ils nous permettent d’imaginer un « humain amélioré », c’est-à-dire d’envisa- ger de modeler notre propre espèce à notre gré.Dans les laboratoires du monde, un nouvel individu, partiellement reconfiguré, esten train d’être imaginé, testé… fabriqué. Bientôt, nous promettent certains scientifi-ques, on considérera l’Homo Sapiens (c’est à dire nous !) comme une version char-mante, certes, mais totalement démodée ! L’Homo Technologicus, l’Homme version2.0, sera tellement mieux ! Les progrès de la science sont tels que les fantasmesles plus fous – et qui relevaient encore, il y a peu de temps, de la science-fiction –semblent à portée d’éprouvette. Nous serions à un nano cheveu de ce momentcharnière où la science pourrait réaliser nos rêves les plus anciens, mais aussi don-ner vie à nos cauchemars les plus terrifiants. DU BAISER AU BAISER Auteur Réalisateur THIERRY BERROD. Production MONA LISA PRODUCTION. Avec la participation de France Télévision. 90 min Une jeune maman s’émerveille devant son bé- bé de quelques jours et elle imagine difficile- ment que 15 ans plus tard ce petit être sera un(e) adolescent(e) re-belle. Ce film nous amène dans une formidable aventure, celle du passage de l’en-fance à l’adolescence; nous dévoile de l’intérieur, grâce aux dernières technologiesd’imagerie médicale et scientifique, les mécanismes physiologiques qui déterminentl’évolution spectaculaire des 15 premières années de notre vie; nous relate avechumour, à l’aide d’images de fiction et de pub, l’environnement social, culturel et af-fectif qui façonne notre maturation psychologique. Avec l’intervention des meilleursspécialistes mondiaux.
    • Grandeur Nature Sciences-Nature– Sciences-Nature–découverte LA TERRE AU CARRE Auteurs Mathieu Vidard (France Inter) et Aline Ri- chard (La Recherche). Réalisation Bruno Victor-Pujebet et Stéphane Jac- ques. Production Bonne Compagnie. Avec la participation de France Télévisions. 4 x 52 min. Aux quatre coins de la planète, des chercheursenquêtent, comparent, démontrent, analysent et parfois découvrent. Chacun à safaçon fait avancer la connaissance des autres en échangeant conclusions et tra-vaux en cours. Avec Mathieu Vidard, présentateur animateur de l’émission quoti-dienne diffusée sur France Inter, La Tête au carré, nous proposons de revisiter lemonde de la recherche en rencontrant de jeunes scientifiques qui travaillent souventloin des tables poussiéreuses et qui mènent déjà d’importants travaux dans le plusgrand des laboratoires à ciel ouvert, la nature. Une suite de voyages au Pérou, auGabon, en Nouvelle Calédonie ou encore à Taiwan où la science sent le vent, lamontagne, la jungle ou le sable et devient une véritable aventure !LES ORPHELINS DU PARADISAuteurs Eric Gonzalez, Marie Pilhan et Olivia MokiejewskiRéalisateurs Jean- Luc Guidoin et Laurent FrapatProduction One Planet. Avec la participation de France Télévisions.3 x 52 minSindy, le bébé orang-outang, a été arrachée à sa mère tuée et mangée par les em-ployés d’une plantation de palmier à huile. Tandaï et Kloum, les frères guépards ontété capturés par un fermier Namibien qui voulait les abattre. Yaya, le singe laineux,a été confisqué à des trafiquants d’animaux sauvages. Dans Les Orphelins du Para-dis, Olivia Mokiejewski, une jeune femme engagée dans la sauvegarde des espè-ces, nous entraîne au bout du monde, au coeur des plus beaux sanctuaires pouraller à la rencontre de toutes ces orphelins sauvages si attachants et pourtant endanger.
    • Grandeur Nature Sciences-Nature– Sciences-Nature–découverte LES DERNIERS JOURS DES DINO- SAURES Auteur et réalisateur Richard Dale. Production Dangerous Films. Avec la participation de France Télévisions. 2 x 52 minIl y a 65 millions d’années, à la fin du crétacé, une gigantesque météorite de près de10 km de diamètre entre en collision avec la Terre à la vitesse de 50 000 km/h.L’impact, d’une violence inouïe, souffle des régions entières, créant un immense razde marée et projetant dans l’atmosphère suffisamment de poussières pour obscurcirle sol durant des mois. Incapables de vivre sans soleil, de nombreuses plantes finis-sent par mourir, suivies par les herbivores, puis par les carnivores. Près de 80 %des espèces végétales et animales – dont les dinosaures – disparaissent ainsi défi-nitivement. A l’aide d’effets spéciaux spectaculaires, ce film recrée cette catastrophe– incendies de forêts, pluies de météorites, volcans en éruption, pluies acides, trem-blements de terre, tsunamis – et, se basant sur d’importantes découvertes scientifi-ques, tente d’écrire l’histoire des derniers jours des dinosaures tels qu’ils se sontréellement passés.LES QUATRE SAISONS DE LA FERME.Auteur Frédérique Fougea.Réalisation Jérôme Raynaud.Production Boreales. Avec la participation de France Télévisions.4 x 52 minRaphaël a un rêve : construire une ferme traditionnelle réunissant de nombreusesespèces animales en semi-liberté, créer un lieu où les humains ne seraient pas sé-parés de la nature mais vivraient en harmonie avec les animaux, au gré des récol-tes et des saisons. Dans le sud de la France, il va ainsi rénover une ferme à l’aban-don pour la transformer en véritable arche de Noé. Chacun des quatre épisodes decette série documentaire, un par saison, suivra l’évolution de Raphaël et de ses ani-maux, et sera construit autour d’une question biologique spécifique, liée à l’écosys-tème de la ferme.
    • Grandeur Nature Sciences-Nature– Sciences-Nature–découverte LE TIGRE DE LA DERNIERE CHANCE Auteur Frédérique Lepage. Réalisation Frédérique Lepage. Production FL Concept. Avec la participation de France Télévisions. 2 x 52 min. Afrique du sud. Un jeune springbok s’attarde à un point d’eau. La jeune antilope ne voit pas qu’à cinq cents mètres de là, un préda-teur l’observe, dissimulé dans le bush. Une lionne ? un guépard ? Non, c’est un ti-gre, dont la présence paraît incongrue en Afrique, qui fond sur sa proie ! Commentet pourquoi un tigre de Chine du sud a-t-il pu se retrouver au coeur de l’Afrique aus-trale ? Son aventure commence par la volonté d’une Chinoise charismatique, LiQuan, quand elle prend conscience du fait que l’animal le plus symbolique de sonpays va disparaître… Elle se lance alors un défi fou : faire revivre l’espèce. Pour ce-la, il faudrait pouvoir réintroduire des tigres captifs dans l’environnement naturel oùleurs ancêtres ont toujours vécu. Il convient donc de réhabiliter ces « tigres de ladernière chance », de leur « apprendre » la vie sauvage. Des experts, des scientifi-ques, savent faire cela… en Afrique du sud. LES COLERES DE LA TERRE Auteurs et Réalisateurs Franck Gombert, Marion Vanqué Marti et Vincent Chatelain. Production ECLECTIC. Avec la participa- tion de France Télévisions. 3 x 52 min Les Colères de la Terre montre comment la planète exprime ses colères, parfois de fa-çon très violente, et tente de comprendrecomment fonctionnent ces phénomènes en laissant une large part aux témoigna-ges : les victimes qui ont vécu dans leur chair les conséquences catastrophiques deces phénomènes naturels ; les sauveteurs qui racontent leurs techniques d’interven-tion et la détresse des gens qu’ils ont réussi à sauver ; les spécialistes qui expli-quent comment naissent de tels phénomènes et comment s’en prémunir. Chacundes trois documentaires est soutenu par des images spectaculaires, émouvantescherchant à mieux comprendre un élément en particulier : l’eau avec les catastro-phes de Xynthia et Funchal, le feu avec les incendies géants de Los Angeles et dusud de la France et la terre avec le tremblement de terre en Haïti et l’éruption récentde l’Eyjafjöll.
    • Grandeur Nature Sciences-Nature– Sciences-Nature–découverte LES PETITS PRINCES Auteur Gilles de Maistre. Réalisation Gille de Maistre. Production Mai Juin Prod / Boreales. Avec la partici- pation de France Télévisions. 3 x 52 min Des enfants qui partagent leurs biberons avec des tigreaux, d’autres qui dorment avec des boas… Sil- lonnant le globe, Gilles de Maistre (Le premier cri) est allé à la rencontre de ces enfants qui vivent en har- monie avec des animaux sauvages. Emplis d’inno- cence, de foi et de respect, ces « petits princes » ont trouvé l’équilibre entre deux mondes apparemment opposés. Là, animal et enfant se font confiance, ap- prennent l’un de l’autre, vivent ensemble et s’aiment.En trois parties, ce documentaire raconte l’histoireextraordinaire de ces amitiés singulières, dévoilant la vie privée de ces animaux soi-disant dangereux, mettant l’accent sur La menace qui pèse sur certaines espèces etdessinant le portrait de ces enfants décidés à devenir les meilleurs alliés des ani-maux.
    • Série été Sciences-Nature– Sciences-Nature–découverteVOYAGE FANTASTIQUERéalisateur Roland PorticheSur une idée originale de Igor & Grichka BogdanoffProduction : SCIENCE TV5x52minLa science d’aujourd’hui, dans ses avancées les plus audacieuses, va être lasource d’immenses ruptures, de changements à peine imaginables qui vont, pour laplupart, se produire dans les dix à vingt prochaines années.Ces révolutions encore invisibles vont bouleverser notre manière de voir lemonde, mais aussi, en bien des cas, notre vie quotidienne.L’objectif de cette Collection est de nous y préparer, de nous Informer, nous dis-traire, nous surprendre: en un mot, de nous faire rêver.
    • Deuxième partie de soiréeLA GRANDE TRAQUERéalisation : Renaud Fessaguet & Emmanuel d’ArthuysProduction : TONI COMITI & ECLECTIC5x60minRatko MLADICLhomme le plus recherché en Europe sappelle Ratko Mladic, et il en cavale depuis15 ans... Cet ex-général serbe accusé de crimes de guerre et de génocide est lacible de la plus grande traque jamais lancée en Europe. Le responsable du massa-cre de Srebrenica (8000 morts) et des bombardements aveugles sur Sarajevo, cestlui, et pour ces tueries, la justice internationale lui réclame des comptes. Sa tête aété mise à prix: 5 millions de dollars. Et une demi-douzaine de services secrets,dont la CIA, est aujourdhui à ses trousses.Pourtant, Ratko Mladic reste introuvable. Comment cet homme échappe-t-il encore à cet immense déploiement de force? Le film revient sur les 15 ans de traque et ses échecs incessants. Il dénonce surtout lhypo- crisie et les mensonges des autorités serbes, qui pendant des années, se sont moqués de lOccident. Dun côté, ils organisaient de spectaculaires opérations policières sous lœil des caméras pour laisser croire que lar- restation de Mladic était une priorité, tandisque celui-ci faisait du ski, dînait dans les meilleurs restaurants de Belgrade, ou étaithébergé au sein même des casernes militaires. Car livrer Ratko Mladic, cest satta-quer à un héros national : une bonne partie de la population serbe considère quil asauvé les populations serbes de lextermination en Bosnie. Alors les autorités, jus-quen 2008, ont tout fait pour le protéger, ridiculisant tous les efforts des occiden-taux pour mettre la main dessus.Depuis 15 ans, Ratko Mladic échappe à la plus grande coopération policière inter-nationale après celle qui traque Ben Laden.Comment cet homme peut-il échapper à un tel déploiement de force ?Est-il vraiment en fuite ?Qui le protège ?Autres films :Pablo EscobarAlbert SpaggiariGénocide des rwandaisAnna Politkovskaïa
    • Deuxième partie de soirée Un jour un destin Une collection de documentaires proposée et pré- sentée par Laurent Delahousse. Production : Magneto Presse Il est des femmes et des hommes dont le destin était de s’inscrire dans l’histoire. Gravés dans la mémoire collective, leurs noms évoquent des mo- ments forts, des drames et des mystères, des viesincroyables. Des destins connus dont on ignore pourtant beaucoup. Les équipes dumagazine "Un jour / un destin" s’arrêtent sur ces jours qui ont fait basculer ces des-tins hors normes. Grâce à de nouveaux témoignages et des images inédites, cesdocumentaires entrent au cœur de la légende, au plus proche de l’humain, et vousfont découvrir la part d’ombre de ces personnalités au parcours dexception. Retour aux sources Réalisation : Xavier Lefebvre Production : Phare Ouest Production C’est une série documentaire d’un nouveau genre qui permet à une personnalité de découvrir son arbre généalogique au cours dune passionnante enquête. Chaque épisode est un véritable voyage dans le temps et dans l’espace, où chaque célébrité dé-couvre des pans ignorés de son histoire familiale à la rencontre de ses ancêtres en France et à l’é-tranger.La complicité d’intervenants multiples, parents, généalogistes, archivistes, historiens, fait progresserle jeu de piste qui lui est réservé. Cette investigation vient renforcer la dramaturgie de récits émou-vants qui revisitent lHistoire du monde à travers l’évocation de destins individuels.« Retour aux sources » est une aventure unique où savoir d’où l’on vient permet de comprendre quil’on est.Phare Ouest Productions, adapte pour France Télévisions, le format britannique intitulé "Who do youthink you are ?" diffusé avec succès sur la BBC et plus récemment sur NBC aux Etats-Unis. L’AFFAIRE GIRAUD-TREIBER Réalisation Stéphane Munka. Une production Jam Side Films. Avec la participation de France Télévisions. 90 min. Suivant les six témoins principaux cités à comparaître dans le procès de Jean-Pierre Treiber, ce documentaire revient surl’affaire qui coûta la vie à Géraldine Giraud et Katia Lherbier et tente de cerner leportrait du meurtrier présumé, dont l’évasion, la cavale et le suicide ont défrayé lachronique et divisé l’opinion. Car qui était Jean-Pierre Treiber, sinon une somme defantasmes ?. Coupable innocent. Fugitif au grand coeur. Paysan en pleine lumière.Bandit de grand chemin et bon père… Son profil est insaisissable et pourtant siconnu de nous tous, entre Jean Valjean, Arsène Lupin et Dexter.