Dyspraxie: quand lecerveau s’emmêle          Caroline HuronLaboratoire INSERM/CEA UNICOG    Neurospin, Gif sur Yvette   Co...
Trouble de la coordination motrice    d’origine développementale• des performances dans les activités de  tous les jours q...
• Prévalence: 1,6 à 6%• Persistance à l’âge adulte• Association fréquente avec d’autres  troubles des apprentissages et av...
Un déficit qualitatifDictée de lettres d’une élève de fin de CP. Noter les lettres en    miroir (d, g ) fréquentes chez le...
L’enfant dyspraxique qui écrit• Ne comprend pas ce qu’il écritNe peut acquérir aucune compétence en  écrivant• S’épuise• ...
Issue du diaporama de Thimothée, élève dyspraxique de sixième
Issue du diaporama de Thimothée, élève dyspraxique de sixième
Etude IRM fonctionnelle chez 12 garçons (9-12 ans) avectroubles de la coordination motrice comparés à 12 sujets           ...
Encore un effort !• 398 articles en 25 ans sur la dyspraxie  recensés dans les bases de données  internationales• 12 000 a...
Le rôle des chercheurs en sciences             cognitives• Donner les moyens de comprendre• Associer les connaissances sur...
Communications      • Communications        grand public        – Institutionnelles        – auprès des          associati...
4 idées fausses sur le cerveau• Le cerveau est un tout• L’effort cognitif n’existe pas• Tout est affectif• Tout est pédago...
AvantChez l’adulte :MOTS            Vue ventrale
Spécialisation de la mosaïque ventrale chez   les enfants lecteurs et non lecteurs.                        Non lecteurs   ...
Le cerveau peut-il faire deux choses en même temps ?
6
2
7
1
8
3
5
3
2
9
6
8
1
5
Effort cognitif
Effort cognitifROUGE BLEU ROUGE VERT BLEU ROUGE VERT BLEUROUGE BLEU ROUGE VERT ROUGE BLEU VERT ROUGEBLEU VERT ROUGE VERT B...
Effort cognitifROUGE BLEU ROUGE VERT BLEU ROUGE VERT BLEUROUGE BLEU ROUGE VERT ROUGE BLEU VERT ROUGEBLEU VERT ROUGE VERT B...
Représentation du handicap
Alexandre 9 ans« Ma main, elle souffrait , c’est parce qu’elle avait  du mal à écrire, elle faisait tout de travers,[…].  ...
L’impact des stéréotypes sur les performances             (Huguet et Regner, 2009)
L’impact des stéréotypes sur les performances           (Huguet et Regner, 2009)
Faut-il continuer àfaire toujours plus dela même chose quine marche pas ?
Comparaison de paramètres d’écriture manuscrite                                                      Nombre de pauses     ...
Pourquoi adapter?« L’enfant est confronté à un mondephysique pour lequel il n’est pas équipé.Son équipement neurobiologiqu...
1. Rendre accessible2. Puis compenser
Ressources scolaires pour les      enfants dyspraxiques• www.cartablefantastique.fr• Enfants de primaire
Manuels adaptés• Exemple de manuel proposé en classe• Exemple de manuel adapté• Loi exception handicap aux droits d’auteur...
S’appuyer sur les atouts
Accepter de sauter des étapes irréalisables en raison                    du handicap
L’équité en question
Le léopardSi tu vas dans les bois,Prends garde au léopard.Il miaule à mi-voix,Et vient de nulle part.Robert Desnos
Adaptations des évaluations nationales pour          les élèves dyspraxiques     Exercice 6     ☺Trouve le nombre total de...
• Dispense des exercices évaluant une  compétence directement touchée par le  handicap: copie manuscrite, reproduction  de...
La nécessité d’une recherche fondamentale
ECC_2012 2013_huron
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

ECC_2012 2013_huron

1,358

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,358
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
8
Actions
Shares
0
Downloads
10
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Présenter la page initiale et la version informatique
  • ECC_2012 2013_huron

    1. 1. Dyspraxie: quand lecerveau s’emmêle Caroline HuronLaboratoire INSERM/CEA UNICOG Neurospin, Gif sur Yvette CogMaster, 22 Novembre 2012
    2. 2. Trouble de la coordination motrice d’origine développementale• des performances dans les activités de tous les jours qui requièrent une coordination motrice, inférieures à celles attendues pour un enfant du même âge et de même intelligence.• Impact sur la vie quotidienne ou les performances scolaires• En l’absence de pathologie organique associée
    3. 3. • Prévalence: 1,6 à 6%• Persistance à l’âge adulte• Association fréquente avec d’autres troubles des apprentissages et avec une précocité
    4. 4. Un déficit qualitatifDictée de lettres d’une élève de fin de CP. Noter les lettres en miroir (d, g ) fréquentes chez les élèves dyspraxiques
    5. 5. L’enfant dyspraxique qui écrit• Ne comprend pas ce qu’il écritNe peut acquérir aucune compétence en écrivant• S’épuise• Fait de multiples erreurs et est très lent
    6. 6. Issue du diaporama de Thimothée, élève dyspraxique de sixième
    7. 7. Issue du diaporama de Thimothée, élève dyspraxique de sixième
    8. 8. Etude IRM fonctionnelle chez 12 garçons (9-12 ans) avectroubles de la coordination motrice comparés à 12 sujets contrôle. Cortex pariétal gauche et le gyrus post-central gauche Kashiwaghi et al, Neuroreport, 2009
    9. 9. Encore un effort !• 398 articles en 25 ans sur la dyspraxie recensés dans les bases de données internationales• 12 000 articles sur les troubles de l’attention• 16 000 sur l’autismeBishop et al, 2011. PlosOne
    10. 10. Le rôle des chercheurs en sciences cognitives• Donner les moyens de comprendre• Associer les connaissances sur le fonctionnement du cerveau et celles issues des pratiques paramédicales empiriques pour proposer des outils permettant aux enfants dyspraxiques d’accéder aux connaissances sans être gênés par leurs déficits moteur et visuel• Faire de la recherche fondamentale
    11. 11. Communications • Communications grand public – Institutionnelles – auprès des associations
    12. 12. 4 idées fausses sur le cerveau• Le cerveau est un tout• L’effort cognitif n’existe pas• Tout est affectif• Tout est pédagogique
    13. 13. AvantChez l’adulte :MOTS Vue ventrale
    14. 14. Spécialisation de la mosaïque ventrale chez les enfants lecteurs et non lecteurs. Non lecteurs Lecteurs G G 6 ans MOTS G G 9 ans Monzalvo et al.
    15. 15. Le cerveau peut-il faire deux choses en même temps ?
    16. 16. 6
    17. 17. 2
    18. 18. 7
    19. 19. 1
    20. 20. 8
    21. 21. 3
    22. 22. 5
    23. 23. 3
    24. 24. 2
    25. 25. 9
    26. 26. 6
    27. 27. 8
    28. 28. 1
    29. 29. 5
    30. 30. Effort cognitif
    31. 31. Effort cognitifROUGE BLEU ROUGE VERT BLEU ROUGE VERT BLEUROUGE BLEU ROUGE VERT ROUGE BLEU VERT ROUGEBLEU VERT ROUGE VERT BLEU ROUGE VERT ROUGE
    32. 32. Effort cognitifROUGE BLEU ROUGE VERT BLEU ROUGE VERT BLEUROUGE BLEU ROUGE VERT ROUGE BLEU VERT ROUGEBLEU VERT ROUGE VERT BLEU ROUGE VERT ROUGE
    33. 33. Représentation du handicap
    34. 34. Alexandre 9 ans« Ma main, elle souffrait , c’est parce qu’elle avait du mal à écrire, elle faisait tout de travers,[…]. Je le savais depuis que j’étais tout petit mais bon, je ne pouvais pas leur expliquer. Ils ne me croiraient pas alors je leur ai laissé découvrir » Intervieweuse: « Tu as l’impression qu’ils ne comprennent pas » « Oui ils ont du mal à voir mes efforts. Ca fait de la peine »TF1. Journal 13h00, 10 octobre 2009
    35. 35. L’impact des stéréotypes sur les performances (Huguet et Regner, 2009)
    36. 36. L’impact des stéréotypes sur les performances (Huguet et Regner, 2009)
    37. 37. Faut-il continuer àfaire toujours plus dela même chose quine marche pas ?
    38. 38. Comparaison de paramètres d’écriture manuscrite Nombre de pauses Nom bre de moments statiques 0,60 0,50 0,4015,00 0,3010,00 0,20 0,10 5,00 0,00 0,00 GS CP CE1 GS CP CE1 durée du crayon en lair (s) Nom bre de m ouvem ents lents 1,00 0,8010,00 0,60 5,00 0,40 0,20 0,00 0,00 GS CP CE1 GS CP CE1 Nom bre de pics de vitesse distance (cm )15,00 8,0010,00 6,00 4,00 5,00 2,00 0,00 0,00 GS CP CE1 GS CP CE1Jolly C, Huron C, Gentaz E
    39. 39. Pourquoi adapter?« L’enfant est confronté à un mondephysique pour lequel il n’est pas équipé.Son équipement neurobiologique n’estpas l’outil adéquat pour appréhender lemonde. C’est comme s’il devait accrocherun tableau, mais qu’au lieu de disposerd’un clou et d’un marteau, il n’aurait qu’untournevis. Soit il renonce, soit il devient unbricoleur génial. » Korff-Sausse, 2007
    40. 40. 1. Rendre accessible2. Puis compenser
    41. 41. Ressources scolaires pour les enfants dyspraxiques• www.cartablefantastique.fr• Enfants de primaire
    42. 42. Manuels adaptés• Exemple de manuel proposé en classe• Exemple de manuel adapté• Loi exception handicap aux droits d’auteur en 2006• Décret d’application en 2008 qui exclut la majorité des enfants dys
    43. 43. S’appuyer sur les atouts
    44. 44. Accepter de sauter des étapes irréalisables en raison du handicap
    45. 45. L’équité en question
    46. 46. Le léopardSi tu vas dans les bois,Prends garde au léopard.Il miaule à mi-voix,Et vient de nulle part.Robert Desnos
    47. 47. Adaptations des évaluations nationales pour les élèves dyspraxiques Exercice 6 ☺Trouve le nombre total de triangles :Compétence évaluée: Résoudre des problèmes de dénombrement, de comparaison
    48. 48. • Dispense des exercices évaluant une compétence directement touchée par le handicap: copie manuscrite, reproduction de dessins sur des quadrillages, horloges• Modification du mode de recueil de la réponse quand la compétence évaluée n’est pas touchée par le handicap• Adaptation de la présentation (accessibilité) un exercice par page ….
    49. 49. La nécessité d’une recherche fondamentale
    1. A particular slide catching your eye?

      Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

    ×