Your SlideShare is downloading. ×
0
Guide Pratique of Vietnam
Guide Pratique of Vietnam
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Guide Pratique of Vietnam

318

Published on

The Vietnam travel guide by Guide Pratique features many beautiful attractions that one shouldn't miss when visit Vietnam!

The Vietnam travel guide by Guide Pratique features many beautiful attractions that one shouldn't miss when visit Vietnam!

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
318
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. ET AUSSI Adeo-Tél.0143728020-www.adeo-voyages.com // Allibert - Tél. 0825 090 190 - www.allibert-trek- king.com // La Balaguère - Tél. 05 62 97 46 46 - www.labalaguere.com // Club Aventure - Tél. 0 826 88 20 80 - www.clubaventure.fr // Explorator-Tél.0153458585-www.explo.com// Jetset - Tél. 01 53 67 13 00 - www.jeteset- voyages.fr // Maison des Amériques latines - Tél. 01 53 63 13 40 - www.maisondesameriquesla- tines.com///Nouvelles Frontières-Tél.082500 08 25 – www.nouvelles-frontieres.fr // Voyageurs du monde - Tél. 0 892 23 73 73 – www.vdm.com L L L 200 m La Perla La Vitrola # # # # ## # Casa Pestagua Agua Santa Clara Cathédrale Palacio de Gobierno Ermita de San Roque Iglesia de la Trinidad Palacio de la Inquisición Convento Santa Teresa # Convento San Agustin Convento de San Francisco Santander Calle 35 Calle 33 Calle 32 Calle 31 Calle 30 Calle 34 Calle 24 Calle 24 Calle 29 Blas de Lezo Venezuela Lemaitre Media Luna Venezuela C32 Calle 25 Calle 36 Calle 37 Calle41 Carrera10 Carrera7 Carrera6 Carrera3 Calle 38 Calle 39 Carrera 2 Carrera 2 Santander Santander Mer des Caraïbes Parque de la Marina Parque del Centenario Plaza de Bolivar vers Club de Pesca vers L Hôtel Restaurant GUIDEPRATIQUEVIETNAM GUIDEPRATIQUE COLOMBIE GUAJIRA* Mélange de mystérieux déserts, de traditions populaires et de contrebandiers, la péninsule de la Guajira est une destination de l’écotourisme et de l’ethnotourisme,hors des sentiers battus,et surtout hors du commun.Au terme d’une traversée d’ouest en est, comme une sorte d’ultime surprise, le voyageur découvre des paysages de bout du monde qui ne ressemblent à nulle part ailleurs. À URIBIA 7 Hôtel Juyasirain. Au cœur de la ville, c’est le lieu idéal pendant le festival de la culture wayuu, pour rencontrerartistes,poètes,etspécialistesdelarégion. Les repas, très corrects, sont servis dans un patio derrière une galerie d’art. Si l’on souhaite s’y établir pendant le festival, il faut impérativement réserver à l’avance. Tél. +57 17 72 84 7 Chez Conchita, logement chez l’habitant. Il existe une multitude de formules d’hébergement basiques mais sympathiques dans des maisons privées. À PUNTA GALLINAS 7 Pas d’autre formule que chez l’habitant. Cette communauté de pêcheurs vit dans une grande simpli- SE LOGER / SE RESTAURER À RIOHACHA 7 Hôtel El Castillo del Mar. Très bien situé dans la ville, installé sur la plage, cet établissement un peu vétuste,maispassanscharme,estuneexcellentebase arrière, pour entreprendre un voyage dans la Guajira. Tél. +57 27 50 43 www.hotelcastillodelmarsuites.blogspot.com 7 Restaurant La Tinaja. Pour un aperçu de la cuisine traditionnellewayuu,avecsafarandoledepoissonset de crustacés. Tél. +57 27 39 29 cité et a commencé à créer des chambres d’hôtes minimalistes, avec option couchage dans des hamacs (chinchorros),etdégustationdemerveilleuxhomards. Uneadresseparmid’autres :lafamilledeEmilioArends. BONNES PISTES 7Festival de la culture wayuu. Chaqueannée,laville d’Uribia, capitale indigène de La Guajira, accueille duranttroisjourslesWayuudelapéninsuleetceuxdu Venezuela, pour un grand rassemblement culturel (enmaiouenjuin,lesdateschangentd’uneannéesur l’autre). C’est l’occasion de découvrir la richesse d’un patrimoine culturel et la vigueur des liens identitaires et familiaux des Wayuu. http://festivalwayuu2011.blogspot.com 7 Punta Gallinas. Il est impensable de visiter la Guajira sans se rendre à Punta Gallinas, qui constitue le véritable aboutissement de ce voyage mythique. L’espace, les couleurs… Là-bas, le souffle de la nature est grandiose. 7LeparcnationaldeMacuira.Unesurprenanteenclave, un îlot de végétation exubérante, à une altitude de 850mètres,quisurplombeunezonesemi-désertique. SE LOGER 7 Casa Pestagua est l’une des plus belles demeures de la ville, avec sa porte de bois cloutée, son jardin, ses fontaines, son étage noble où l’on dort sous six mètres de plafond et sous des fresques du XVIIIe siècle. Les propriétaires possèdent un autre hôtel de même standing, Casa Pombo, entre la cathédrale et le palais du Gouverneur. Calle de Santo Domingo 33-63 Tél. +57-5 664 9510 - www.casapestagua.com 7 L’hôtel Agua est une typique maison carthaginoise du XVIIe siècle, construite autour d’un patio. Entière- ment remodelée par un couple d’architectes, elle ne comprend que cinq chambres. Calle de Ayos 4-29 - Tél. +57-5 664 9479 www.hotelagua.com.co 7 Le Santa Clara fut couvent (bâti en 1617) bien avant d’être relooké en Sofitel. Il a aussi conservé une architecture intéressante du XIXe siècle, due à Gaston CARTHAGÈNE* Derrière les plus belles fortifications d'Amérique latine, la ville des Caraïbes, résidence de García Márquez, a amoureusement restauré son patrimoine colonial. Lelarge, qui œuvra à la restauration des plus beaux clochers de la ville. Calle del Torno 39-29 - Tél. +57-5 650 4700 www.sofitel.com SE RESTAURER 7 À La Vitrola, le dîner est bercé tous les soirs par le son d’un orchestre cubain. On s’y régale de spécialités locales comme le carpaccio de mérou. Calle Balocco 2 – Tél. +57-5 664 8283 7LaPerlaestconnuepoursesspécialitéspéruviennes comme le tirado de pulpo, le ceviche et le pisco sour mais propose aussi un risotto à l’encre de calamar. Calle Ayos 4-42 - Tél. +57-5 664 21 57 7 Un peu en dehors de la ville, au Club de Pesca, face aux voiliers au mouillage, on perçoit l’appel du large. L’ambiance dans l’assiette est également maritime avec langouste, cazuela de fruits de mer et poissons grillés. Idéal dans la brise du soir, sous les lampions qui se balancent. Fuerte de San Sebastián del Pastelillo Tél. +57-5 660 45 94 BONNES PISTES 7 Danse d’avant-garde. La compagnie Colegio del Cuerpo fait travailler les jeunes des quartiers défavo- risés pour créer des chorégraphies mémorables. www.elcolegiodelcuerpo.org 7 Vie nocturne. Carthagène n’usurpe pas sa réputa- tion de fiesta permanente. Parmi les lieux à ne pas manquer : Tu Candela, bar gentiment interlope, Quiebracanto pour une salsa jusqu’au bout de la nuit, ou Habana, le préféré des people. 7 L’archipel du Rosario. À une heure de bateau de Carthagène, un lieu enchanteur qui attire aussi bien les spécialistes de plongée que les amateurs de plages immaculées et d’eaux cristallines. 7 Ciudad Perdida. Près de Santa Marta, le site de Ciudad Perdida, découvert en 1972, conserve son aura mystérieuse. Mais cette cité de la Sierra Nevada, avec ses terrasses qui ont près de 2 000 ans, est déjà menacée par l’érosion et un tourisme incontrôlé. L’ONG Global Heritage Fund y finance un plan de conservation intégrant les communautés locales. http://globalheritagefund.org acheté la maison en 1970 pour y installer un musée Militaire en l’honneur de leur patron San Agustín, Maison du général Gustavo Rojas Pinilla, ancien Président de la république. 7 Musée Paléontologique : en sortant du village, sur la route d’Arcabuco, se trouve le moulin à blé le plus ancien de Colombie. Il abrite actuellement le musée qui expose des fossiles qui ont 120millions d’années. À DÉCOUVRIR 7 Le Fossile : ce musée, situé à 5 km, sur la route de Santa Sofía, abrite un fossile impressionnant d’un kronosaurus quensladicus de 20 mètres, qui a 120 millions d’années. 7 L’Infiernito : ou Centre astronomique des indiens Muiscas, situé à 8 km, sur la route de Santa Sofia, vestigesdel’observatoireetmonolithesphalliques,qui sont des symboles de fécondité. 7 Caverne de la fabrique : caverne naturelle creusée par une rivière souterraine, un endroit idéal pour la pratique de la spéléologie. Elle est située à 20 km sur la route de Santa Sofía. 7 Chutes de La Periquera : la chute principale est hautede15mètres.Enlongeantlarivière,autreschutes aussibelles,situéesà14kmsurlaroutedeGachantivá. 7 Le puits La Vieja : site qui a sa propre légende mythologique,situéà6kmsurlaroutedeGachantivá. 7 Le lac d’Iguaque : site naturel beau et calme, qui incite à la spiritualité, situé à 3 800 mètres d’altitude. Selon l’histoire, la civilisation muisca y est née. Il fait partie du sanctuaire Iguaque, une réserve écologique de 6 700 hectares. 7 Le désert de Villa de Leyva : à l’entrée de Villa de Leyva, un petit désert où se pratiquent moto-cross et VTT et la recherche des fossiles. 7 Ráquira : sur la route de Chiquinquirá, un village peuplé d’artisans spécialisés dans le travail de l’argile et des tissus. 7Ferme aux autruches :fermed’élevage,oùl’onpeut assister à des courses. Excursions à proximité. 7Monastère Ecce Homo,célèbrepoursonautelenor, et couvent de la Candelaria,à environ15kmde la ville. 7 Chiquinquirá et la nouvelle Cathédrale de sel de Zipaquirá, taillée par les mineurs dans les flancs de la montagne de sel gemme qu'ils exploitent. Une œuvre souterraine, colossale et scintillante, de plus de 6 000 m2 , que précède un chemin de Croix, lui aussi taillé dans le sel. VIETNAM CENTRE* Le voyageur s’enchante de ces petites villes au centre :Huế,ancienne capitale impériale (400 000 habitants) et HộiAn (85 000 âmes), joyaux inscrits au patrimoine mondial. Sans oublier Nha Trang (300 000 habitants),ville balnéaire par excellence,et à Lạt dans son écrin de montagnes. MÉMO 7 Vietnam Airlines relie Paris CDG à Hanoi ou Saigon par 12 vols directs hebdomadaires,à partir de 762 €AR.Pour ces vols au long cours (12h10 Paris-Saigon, 13h40 au retour), la classe économique de luxe offre un confort supplémentaire (cabine dédiée,inclinaison du siège 135 °, franchise bagage de 40 kg, petite trousse), 972 €. Tarifs préférentiels pour les vols intérieurs réservés avec le vol international : Saigon-Huế, 40 € et 30 € pour Danang- Nha Trang ou à Lat-Saigon. Tél. 01 44 55 39 90 - www.vietnamairlines.com 7 En ville, taxis ou cyclo-pousse. LesVietnamiens disent facilement Saigon,plus court,que Hô Chí Minh Ville. Dans un nom vietnamien, Nguyen Dinh Chi par exemple,le premier mot indique le nom de famille et les suivants le prénom. Le terme Thi, intercalé entre le nom de famille et le prénom, souvent composé indique qu’il s’agit d’une femme. La fête du Têt, le Nouvel an lunaire, en janvier ou février, donne lieu à des festivités très colorées pendant 5 jours. 7 Formalités : visa touristique nécessaire. On peut se le procurer à l’ambassade à Paris ou à l’arrivée à l’aéroport. Délivré sur place, il est moins cher mais il faut disposer d’une invitation fournie par le correspondant du voyagiste. Le plus simple est de le contacter. 7 Décalage horaire : ajouter 5 heures en été,6 heures en hiver. 7 Change : 100 000 Dongs (VND) = 3,67 €. 1 € = 27 225 Dongs. Le pont couvert japonais de Hội An figure sur les billets de 20 000 dôngs, la citadelle de Huế sur ceux de 50 000 dôngs. 7 Saisons : Huễ - De fin septembre à mi-décembre : pluies,risque de typhons.Janvier- février :pluie,fraîcheur. Mars- avril : températures agréables. Mai-août : été, très chaud, 39°C. Hội An, situé sur le versant sud du col des Nuages qui fait office de barrière climatique, jouit d’une belle saison de février à septembre. Mai-juin, 30°C envi- ron, été très humide. Octobre-décembre, pluies, risques de typhons. Nha Trang, cité balnéaire, jouit de 300 jours de très beau temps,température moyenne 26°C.Éviter la saison des pluies, en octobre et novembre. à Lat, température plus fraîche pour cette station d’altitude. Pluies de mai à fin septembre, 15°C environ. Belle saison de novembre à avril, 25°C. 7 Guides Vietnam etAngkor (guideVoir,Hachette 2011),très agréa- ble, et Vietnam (Bibliothèque du Voyageur, Gallimard 78 chambres à partir de 115 €, petit-déjeuner compris. An Hải Hamlet, Thuận An Town, Huế Tél. + 84 54 398 3333 - www.epikurean.ws HỘI AN 7 Le Victoria Beach Resort,ouvert en2001à 5kmde Hội An, maisons à toits de tuiles au bord de la plage ou le long de canaux donnant sur le jardin. Bar et restaurant de plage. Autour de la piscine, les parasols sont fixés sur le dos d’un éléphant de pierre, spa avec bain de vapeur, sauna et jacuzzi, Kid’s Club, garderie offerte pour les enfants. Au bar L’Eléphant, biblio- thèque aux livres en plusieurs langues, deux billards, tables de jeux. L’hôtel met 20 bicyclettes à la disposi- tion et propose excursions et découverte de la région en side-car, au village des légumes ou à la montagne des singes notamment. Navettes gratuites vers Hội An. 109 chambres et suites, à partir de 115 €. Cửa Đại Beach, Hội An - Tél. + 84 5103 927 040 www.victoriahotels.asia NHA TRANG 7 L’Evason Ana Mandara, référence touristique au Vietnam où il est considéré comme le plus beau resort, au sein de 2,6 ha d’une végétation tropicale, SE LOGER HUẾ 7 La Résidence Hué Hôtel & Spa fait partie de MGal- lery, une collection de boutique-hôtels, gérés par Accor. Un lieu privilégié où l’histoire s’inscrit dans les murs et le décor du plus pur style Art Déco. C’est suffisamment rare pour être noté. Un design intérieur réussi signé Brigitte Dumont de Chassart dont il faut louer la sobriété, aucune note dissonante n’étant remarquée. Un édifice ancré au bord de la rivière des Parfums sur laquelle donne le restaurant. Piscine d’eau salée, spa, prêt de bicyclettes, organisation de visites et croisières. 122 chambres et suites à partir de 117 €, petit-déjeuner inclus. 5 Lê Lọi Street, Huế City - Tél. + 84 054 3 837 475 www.la-residence-hue.com 7 Epikurean Resort. Resort enbord de mer,à 7 km de Huế.Villas dispersées dans unparc arboré,aubord de l’eau ou en partie cachées par le feuillage, plage mais aussi piscine. Chambres minimalistes, même mobilier dans les quatre catégories, salle de bains à douche pluie et baignoire, terrasse et vue sur le jardin ou la mer. Deux restaurants, occidental et vietnamien, spa autour d’un bassin à pavillon de relaxation, à prix très raisonnables. Y aller à la bonne saison, de mars à juin.
  • 2. # Pont japonais # Marché central Miss Ly Morning Glory Tam Tam Cafe Nguyen Thai Hoc NguyenHue Cach Dang Tran Phu Phan Chu Trinh Tran Phu Tran Hung Dao Ly Thuong Kiet Thai Phien Tran Hung Dao Song Thu Bon L vers Victoria Beach Resort vers Tra Que VIEILLE VILLE Cau Cam Nam 200 m L Hôtel Restaurant GUIDEPRATIQUE VIETNAM 3 bars. Gratuits, les cours de yoga, de tai chi, l’apprentissage de la plongée 1 fois/semaine ainsi qu’1 heure de cataraman ou de kite surfing. Chambres à partir de 200 €, petit-déjeuner inclus. Il offre un choix de plus de 120 propositions. Beachside Tran Phu Blvd - Tél. + 84 58 3522 222 www.evasonresorts.com ĐA LẠT 7 Hôtel du Parc, ouvert en 1932 par les Français, restauré en 1997, chambres standardisées et confor- tables, sobrement décorées. Mobilier et parquet en bois leur donnent un aspect colonial. Salle de bains à baignoire et douche séparées dans les chambres de luxe et les suites. En face de l’entrée, ascenseur de 1930, grillagé et vitré. 240 chambres à partir de 43 €, petit-déjeuner inclus. Ce dernier pris en face, au très français Café de la Poste. 7 Tran Phu Street. Tél. + 84 63 3825 777 www.hotelduparc.vn sans rien d’ostentatoire et très vietnamien, fidèle en cela à la philosophie du groupe Six Senses auquel il appartient. Le seul à Nha Trang avec une plage privée favorisant une détente parfaite des hôtes. Grandes chambres à terrasse, salle de bains à baignoire en ter- razzo dans le sol, douche pluie, lavabo en cuivre mar- telé. Noter, dans les chambres, un lecteur de DVD avec une sélection de vidéos. Trois fois par semaine, le soir, un Street Market régale les hôtes. À l’instar des cuisi- nières de rue, il propose la cuisine du nord, plus épi- cée car le climat est plus froid, la cuisine impériale de Huế où abondent les produits de la mer et celle du sud, gourmande en fruits. Plats que l’on choisit et déguste, assis sur de petits tabourets devant une table en bambou ou à une table à l’occidentale, regardant le spectacle de danse donné par une troupe locale. Aux fourneaux, les mères ou tantes des cuisi- niers. C’est simple, savoureux et bon enfant. Pour la couleur locale, des Vespa sont garées dans un coin… Spa Six Senses, deux piscines, deux restaurants, SE RESTAURER HUẾ Cuisine impériale :Elleestfriandedemỷxào,nouilles fines additionnées d’eau, de crevettes ou de bœuf, et de légumes. De bánh bèo, galette de pâte de riz cuite àlavapeur,bánhnậm,pâtederizcuitedansunefeuille de bananier, avec des crevettes et du porc hachés… 7 Chez Ovi, le repas, gastronomique, est servi sous une véranda, dans le jardin d’une villa dont la propriétaire, descendante de mandarins, parle fran- çais. Un menu de neuf plats est servi avec les expli- cations qui s’imposent. Et l’on se réjouit de ne pas avoir à choisir. Faire réserver par l’hôtel car les plats, servis à l’heure choisie, demandent une préparation. 140 Đặng Thái Thân - Tél. + 84 54 3524 712 Portable : +84 0903 5859 07. 7 Liên Hoa, restaurant végétarien excellent. Ne pas faire attention aux boulettes de papier sur le sol. 03 Lê Quý Đôn. 7 Phô Núi, goûteux mỷ xào. Proche de l’entrée du tombeau de Tự Đưc. 18 Đoàn Nhũ Hải. HỘI AN 7 Morning Glory, savoureuse nourriture de rue servie dans le cadre d’un restaurant. Également cours de cuisine. 106 Nguyễn Thái Học. 7 Miss Ly, spécialités de Hội An, délicieux. 22 Nguyễn Huệ. 7 Tam Tam Cafe, bar restaurant apprécié. 110 Nguyễn Thái Học NHA TRANG 7 Nhạc Hoa Viên. Prendre le café ou le thé sous le tamarinier et les frangipaniers ou sous le pavillon éclairé par des lanternes, ou la terrasse abritée du soleil. Un mur d’eau et des bassins rafraîchissent l’atmosphère. 144 Võ Trư. 7 Hoa Biển, alternative au précédent, plus petit mais charmant également. Pour aller à l’étage, se déchausser. 123 Nguyễn Thị Minh Khai. 7 Nha Trang Xưa sert une cuisine traditionnelle dans un village de vieilles maisons au milieu des rizières. Une excursion proposée par l’Evason Ana Mandara. Thái Thông -Vĩnh Thái Village VOYAGISTES 7 Les Routes de l’Asie, spécialiste du voyage individuel sur mesure, nous a préparé cet itiné- raire équilibré au centre du Vietnam, alternant vols et voiture pour relier une ville à l’autre. Tenant compte des hôtels choisis, prévoir 2 900 € environ par personne en chambre dou- ble. Un prix qui varie en fonction des vols, des hôtels, de l’assistance ou non d’un guide, et qui peut être adapté au budget de chacun. 7, rue d’Argenteuil, 75001 Paris, Tél. 01 42 60 46 46 - www.laroutedesindes.com GUIDEPRATIQUEVIETNAM 2010). Petit guide des usages et coutumes,Vietnam atti- tude ! (Hachette 2011,7,90 €) hors série des guides bleus, s’avère très utile. Viet Nam Histoire Arts Archéologie, d’Anne-Valérie Schweyer,photographies de Paisarn Piem- mettawatt (Olizane 2011, 428 p., 26 €). Épigraphiste et historienne l’auteur, chercheur au CNRS, sait se mettre à la portée du lecteur non spécialiste. Son ouvrage, passionnant, traite du Vietnam jusqu’au XVe siècle, donc avec HộiAn mais sans Huế.L’ancienne capitale impériale est étudiée dans les monographies de Phan Thuận An, Monuments of Huê et Huê, La Citadelle et ses Palais. Valeur sûre,le Musée de Sculpture Cham de à Nẵng,de l’École française d’Extrême-Orient (AFAO - EFEO, Paris 1997), en vente uniquement au musée. Une BD ? Dans la nuit, la liberté nous écoute, de Maximilien Leroy. A Wave- ring Grace, de Gavin Young, correspondant de guerre anglais (Penguin, 1997), sur la vie d’une famille de Hué pendant et après la guerre du Vietnam. Where the Ashes Are, Nguyễn Quí ức, descendant d’une famille manda- rinale de haut rang, s’ouvre dans les couloirs de La Résidence au cours de la fête du Têt en 1968 lors de l’attaque Vietcong de Hué. La guerre du Vietnam vue à travers le regard d’un enfant, l’auteur, alors âgé de 9 ans. Pour se rafraîchir la mémoire, La guerre d’Indochine 1945-1954, de Jacques Dalloz (Seuil, Points Histoire, 1987). L’Amant (1991), de Jean-Jacques Annaud. Indochine (1992), de Régis Warnier. L’Odeur de la Papaye Verte (1993), de Tran Anh Hung de même que Cyclo (1995) et A la verticale de l’été (1999). Apocalypse Now (1979), de Francis Ford Coppola,la version Redux.Un américain bien tranquille (2002), de Phillip Noyce, avec Michael Caine. À DÉCOUVRIR HUẾ 7 La citadelle, la Cité impériale et la Cité Pourpre Interdite, au premier chef. 7 Les tombeaux des empereurs, à l’ouest de la ville. NotammentletombeaudeTưĐưc,à7km,lepluspoé- tique. Celui de Minh Mạng, à 12 km, le plus traditionnel. Et celui de Khải Định, à 12 km, le plus excentrique. 7 Thiên Mụ, pagode de la Dame céleste, emblème de Hué. À 4 km de la ville. Noter que, au Vietnam, la pagodeestdédiéeauBouddha,letempleauxancêtres. 7 Văn Thánh, le temple de la Littérature, à 1 km à l’ouest de Thien Mu. 7 Le palais Long An devenu le musée des Antiquités royales de Hué. Construit à l’origine pour l’empereur Thiệu Trị, il fut déplacé en 1909. Reposant sur 128 colonnes en bois de fer, c’est l’un des plus beaux palais de Hué. 3 rue Lê Trực. 7 Thanh Toàn, pont couvert en bois sur une petite rivière. 7 Parmi les villas de mandarins ouvertes à la visite, An Hiên (1895). HỘI AN À 5 km de la mer – les ports anciens étant toujours éloignés de la côte par crainte des pirates – cette petite ville miraculeusement préservée compte, dans trois rues principales, 844 édifices historiques : anciennes maisons de commerce, maisons commu- nales des congrégations chinoises, temples et pagodes… et un pont japonais du XVIe . Acheter sur place (78 Lê Lợi) un ticket à coupons qui permet d’entrer dans cinq maisons. La partie historique est piétonne, sauf le jeudi et le samedi où les scooters sont autorisés. 7 Maison Diệp Đỗng Nguyên, véritable musée privé, habitée par la huitième génération. Au rez-de- chaussée, collection de porcelaine dans des vitrines. Celles du bas, vide, porte les stigmates de la dernière inondation. La plus forte en 1974. Si la porte est ouverte, entrer et demander poliment à visiter le 2e étage. 7 Musée d’Histoire de la ville de Hội An, dans la pagode de la Dame. Chua Ba, 7 Nguyễn Huệ. 7 Trà Quể, le village des légumes, à 2 km de Hội An, où l’on se rend à bicyclette ou en side-car. Une des L Résidence Hué Hôtel & Spa # # # Pont Eiffel Palais Long An # ## # Cité Pourpre Interdite CITADELLE Lycée Quoc Hoc Tombeau de Tu Duc Van Thanh Thien Mu Chez Ovi Lien Hoa Pho Nui An Duong Vuong Le Loi LeDuan Le Duan DienBienPhu Quoc lo 1A Tinhlo8B DinhTienHoang Tang Bat Ho HuynhThucKhang Ha Noi vers Thanh Toan vers les tombeaux Minh Mang et Khai Dinh Hoang Quoc Viet Gare Nguyen Van Linh NguyenSinhCung Bui Th XuanKim Long PhamVanDong Nguyen Hue Song Huong 1 km L L Hôtel Restaurant vers Epikurean Resort et l’aéroport HUẾ excursions organisées par l’hôtel Victoria. 7ĐàNẵng.Le musée de Sculpture chăm,culturequi a fleuri au centre du Vietnam du VIIe au XVe siècle. Une visiteànemanquersousaucunprétexte.Chămpaestle nomduroyaume,chămdésignelepeupleetsaculture. NHA TRANG Le resort par excellence. Une longue ville entre collinesvertesetplagedorée.Ici,mêmelesréverbères revêtent des couleurs pastel. Outre les plaisirs de la plage et de l’eau, une croisière à la découverte d’îles éparpilléesdanslabaieetdesdécouvertesculturelles. 7 Le sanctuaire chăm de Po Nagar, qui demeure l’objet d’un culte fervent adressé à la déesse de la Terre et de la fertilité. 7 Alexandre Yersin Museum, dans ce qui fut la maison et le bureau de l’inventeur du vaccin contre la peste bubonique. 10 Tran Phu. 7 Les bains de boue de Tháp Bà, à l’emplacement de sources chaudes. Un rituel en 4 étapes : en maillot de bain, prendre un bain d’une demi-heure. Allongé sur une chaise longue, laisser la boue sécher sur la peau tel un masque, l’éliminer sous la douche. Douche à pression, jacuzzi, piscine d’eau chaude et d’eau froide complètent les installations. La boue, pompée dans unpuitsà23°C,estbouillie,filtréeetportéeà34°C.Un traitement bon pour la peau et la relaxation. Ouvert tous les jours, 100 000 dongs pour un bain public, 450 000 dongs pour un couple dans une baignoire privée. www.thapbahotsprings.com.vn 7 Les marchés sur le trottoir, les plus pittoresques. Assises sur leurs talons ou sur un petit tabouret en plastique, les femmes au chapeau conique débitent autranchoirananas,brocolis,chou,lespèsent surune petitebalanceetfourrent prestementletoutdansune pocheenplastique.Surletrottoir,lachaiseducoiffeur qui coupe les cheveux et nettoie les oreilles. ĐÀ LẠT En 3 heures, la nouvelle route monte des rizières de Nha Trang aux sapins de Đà Lạt. Située à 1 475 m, elle fut découverte par Alexandre Yersin, qui a laissé son nom à une rue, et devint la station d’altitude des co- lons français,d’oùlesvillas coloniales.L’empereur Bảo Đại y fit édifier sa résidence d’été de style Art Déco et dessiner le premier parcours de golf du Vietnam. La gare, basse et trapue, imite celle de Deauville. Elle conserve son atmosphère de ville thermale prisée des Vietnamiens, moins des Occidentaux. Déjeuner au bord du lac Xuân Hường, vert comme les pelouses qui l’entourent, maisons ocre sous les pins parasols. BONNES PISTES HUẾ 7 Faire une croisière sur la rivière des Parfums, moyen le plus agréable de rejoindre les principaux tombeaux impériaux. 7 Écouter un concert de musique de cour au théâ- tre Duyệt Thị Đường (1826, rénové en 1998), dans l’enceinte de la Citadelle, là même où avaient lieu les représentations musicales en présence de l’empereur et de sa Cour. Le matin à 9 et 10h, l’après-midi à 14h30 et 15h30. ACHATS HỘI AN 7 Profiter d’un séjour pour faire copier ou commander desvêtementsdansl’unedesinnombrablesboutiques de tailleurs qui se suivent le long des rues. Mr Xê, 71 Nguyễn Thái Học. À Dong Silk, 62 Trẫn Hưng Đạo. 7 Hue Kiem confectionne et vend des chaussures sur-mesure, Nike fantaisie notamment… La créativité vietnamienne ne connaît pas de limites. 61 Nguyễn Thái Học. HỘI AN

×