Management de la co-création (thèse de doctorat)

2,825 views

Published on

Présentation publique de thèse de doctorat (lundi 14 mars 2010, Université de Mons): "Management de la co-création - Application au management d'activités Open Source''.

Published in: Business
0 Comments
5 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
2,825
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
23
Actions
Shares
0
Downloads
35
Comments
0
Likes
5
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Management de la co-création (thèse de doctorat)

  1. 1. Faculté PolytechniqueManagementde la co-créationApplication au Management dactivités Open SourceIr Robert Viseurrobert.viseur@umons.ac.beThèse de doctorat présentée en vue de lobtention du grade de Docteur ensciences appliquéesMons, le 14 mars 2011
  2. 2. Positionnement de la thèse « Vaut-il mieux trouver des éléments intéressants dont on est pas certain ou être sûr que ce quon trouve est vrai même si ce nest pas intéressant ? » (Madeleine Grawitz)Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 2
  3. 3. Sujet de la recherche (1/2) Management de la co-création  Co-création ?  Création de valeur entre lentreprise et ses clients.  Client ?  A prendre au sens large.  Toute personne ayant été en contact avec les services de lentreprise ou ayant contribué à créer de la valeur, sous forme financière ou non financière.  Spécificités de la recherche :  Moindre attention à la co-création entre entreprises.  Co-créateur libre de co-créer (pas de contrainte daction).Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 3
  4. 4. Sujet de la recherche (2/2) Sous-thème : Management dactivités Open Source  Open Source ?  Type de logiciel pour lequel une large liberté est accordée à lutilisateur en matière dutilisation, de modification ou de redistribution.  Motivations :  Application généralisée de la co‑création.  Enseignements potentiellement utiles pour la gestion de la co‑création en général.  Peu étudié sur le plan du management.  Qui sont les acteurs en présence et comment interagissent‑ils ? Comment tirent‑ils profit de leur activité ? Quelle est lorigine des conflits ? Quelles sont les spécificités juridiques du secteur ? ...Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 4
  5. 5. Choix épistémologiques (1/2) Choix dun paradigme épistémologique  Trois possibilités : positivisme, constructivisme et interprétativisme.  Critères de choix : nature de la réalité, création de la connaissance et valeur de la connaissance.  Choix : paradigme interprétativiste.  Dépendance entre lobjet et le sujet.  Approche qualitative rejetée par le paradigme positiviste.  Bien adapté à la démarche envisagée : attention portée au faits singuliers, à la compréhension de la motivation des acteurs et à linterprétation des faits.Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 5
  6. 6. Choix épistémologiques (2/2) Choix dune approche qualitative (cas).  Motivations :  Bien adaptée à la compréhension de phénomènes complexes.  Exploitation dune masse de documents riches mais inexploités.  Question de la validité.  Validité interprétative: triangulation (recoupements) et cristallisation (contextualisation).  Diversification des sources et des approches.  Validité communicationnelle: accord entre parties prenantes.  Fréquents contacts avec les hommes et femmes de terrain.Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 6
  7. 7. État de lart « Les clients ne savent pas ce quils veulent ou ce quil leur faut. » (Jean-Philippe Deschamps & P. Ranganath Nayak)Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 7
  8. 8. État de lart (co-création) (1/2) Plusieurs approches de la co-création.  Diversité des concepts:  Co‑création, co‑innovation, hacker, prosumer, pronétaire, utilisateur de pointe,...  Polémique autour de la nature de linnovation en co‑création.  Le client sait-il ce quil veut ?  Innovation incrémentielle ou de rupture ?Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 8
  9. 9. Etat de lart (co-création) (2/2) Explorations théoriques:  Co-création et créativité.  Co-création et motivation.  Co-création et cycle de vie du produit.  Co-création et marketing mix (4P). Résultats :  Meilleure compréhension du type dactions et dinnovations à attendre en matière de co-création.  Proposition dun modèle général de la co‑création.Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 9
  10. 10. État de lart (Open Source) Compréhension des spécificités des logiciels libres et Open Source, cest-à-dire :  Aspects économiques (modèles daffaires),  juridiques (licences),  technologiques (langages, logiciels) et  culturels (codes, symboles, philosophies).Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 10
  11. 11. Apport personnel « Quand on veut étudier les migrations des oiseaux, on peut les étudier à distance avec un radar ; quand on veut savoir comment ils vivent, il faut aller en observer quelques-uns de près. » (Henri Mintzberg)Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 11
  12. 12. Études de cas (co-création) Études de cas essentiellement sur base de sources publiques (articles de presse, blogs dexperts,...).  Motivation : facilité daccès à un contenu abondant, pertinent et peu exploité.  Secteurs: automobile, journalisme participatif, Web 2.0 (API, « user generated contents », crowdsourcing,...),... Résultats :  Exploration de pratiques peu connues.  Meilleure compréhension de risques connus.  Sélection des co-créateurs, problèmes juridiques liés à la co-création.  Identification de nouveaux risques  Risque de précarisation de certains métiers, qualité variable des contributions.Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 12
  13. 13. Études de cas (Open Source) (1/4) Études de cas portant sur un ensemble dentreprises populaires.  Buts:  Identifier les types dacteurs en interaction dans les communautés Open Source.  Comprendre le rôle joué par les licences en matière de captation de valeur.  Identifier les sources de revenus et déterminer les modèles daffaires des entreprises Open Source.Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 13
  14. 14. Études de cas (Open Source) (2/4) Complément : confrontation aux pratiques de terrain sur base dune liste dentreprises belges et françaises. Extension aux essaimages Open Source :  Open Data, Open Hardware,...  Licences, modèles daffaires, exemples. Résultats :  Diffusion des résultats par des professionnels du secteur (AFUL, APRIL, François Elie,...).  Proposition dun schéma de valorisation pour les logiciels.  Choix dun modèle (Open Source, hybride ou propriétaire), choix dune licence et confrontation aux contraintes juridiques de lentreprise.Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 14
  15. 15. Études de cas (Open Source) (3/4) Étude de cas sur des projets Open Source.  Sur base de sources publiques (articles de presse, avis dexperts,...).  Sur base dinterviews de chefs de projets.  Questionnaire exploitant les premières études de cas et les états de lart.  Attention particulière portée sur les forks.  Fork = scissions communautaires (échec de la co‑création).Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 15
  16. 16. Études de cas (Open Source) (4/4) Résultats :  Recommandation de bonnes pratiques en matière de développement Open Source.  Création dune grille daudit de projets Open Source.  Constat du besoin dun outil automatisé pour réaliser un pré-tri de projets à étudier.  Création dun outil de génération de tableaux comparatifs (adapté à Sourceforge.net).Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 16
  17. 17. Conclusions « Seul le but ultime de la recherche ne doit pas être oublié, à savoir : éclairer les acteurs qui sont confrontés aux problèmes concrets de management. » (Raymond-Alain Thietart)Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 17
  18. 18. Cinq idées à retenir ? Les employés demeurent un potentiel peu exploité. Le « client » peut directement susciter différents types dinnovation.  La sélection et loutillage des contributeurs sont deux éléments clefs.  Linnovation de rupture reste cependant issue des laboratoires. Lidée de « communauté » cache en pratique souvent un noyau dur de contributeurs prolifiques. La distinction entre les co-créations B2B et B2C est partiellement artificielle.  Évolution vers des écosystèmes daffaires.  Mise en concurrence de professionnels et damateurs. Les contributions sont rares et leur importance est souvent surestimée.  Les niveaux dimplication et les types de contribution sont variables.  Question de taille critique (et deffort de construction de lécosystème).Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 18
  19. 19. Résultats Inventaire des risques liés à la co-création.  Identification de nouveaux risques.  Proposition de moyens pour gérer les risques. Modèle général de la co-création. Base de cas.  Plus facilement communicable.  Intérêt pour le gestionnaire. Schéma général de valorisation de logiciels (Open Source). Grille danalyse pour projets de co-création.  Cadre général et cadre Open Source.Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 19
  20. 20. Perspectives Nouvelles communications, publications et collaborations sur les thématiques abordées. Nouvelles pistes de recherches :  Études de cas par interview centrées sur les clients.  Développement doutils danalyse de communautés.  Étude du profil des membres.  Génération de tableaux de bord de gestion.  Étude des sources de rentabilité pour les entreprises.  Création doutils daide à la créativité utilisables en communauté.Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 20
  21. 21. Merci pour votre attention. Des questions?Université de Mons Ir R. Viseur | FPMs : Service dÉconomie et de Management de lInnovation 21

×