Your SlideShare is downloading. ×
0
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Quel Commerce Pour Demain  Tours 120509
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Quel Commerce Pour Demain Tours 120509

1,582

Published on

Published in: Business
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,582
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
48
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Quel Commerce pour demain ? Chambre de Commerce et d’Industrie de Touraine 12 mai 2009
  • 2. A) le contexte actuel <ul><li>la nouvelle donne démographique (structures familiales et habitat) et ses conséquences sur le comportement des consommateurs, </li></ul><ul><li>une diversification croissante des arbitrages budgétaires, </li></ul><ul><li>la montée des services au détriment des produits physiques, </li></ul><ul><li>un consommateur « pluriel » qui privilégie les diversités physiques et virtuelles, </li></ul>Copyright Obsand 2009 – Tous droits de reproduction interdits
  • 3. Les Services prennent le pas sur les Produits … Copyright Obsand 2009 – Tous droits de reproduction interdits
  • 4. Vers une Consommation des extrêmes … <ul><li>CONVERGENCE EUROPENNE : </li></ul><ul><ul><li>Polarisation de la consommation : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Produits à forte valeur ajoutée (qualité), </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>MDD et discount, </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Attentes des consommateurs : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Recherche de qualité, plus que d’innovations, </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Individualisation (contraintes liées aux revenus plus qu’aux normes sociales et aux discours médiatiques), </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Plus faible fidélité à la proximité du domicile. </li></ul></ul></ul>Copyright Obsand 2009 – Tous droits de reproduction interdits Vers une nouvelle définition de la Qualité
  • 5. Vers le Multi-accès ? Vers un concept de « continuité servicielle » ? Copyright Obsand 2009 – Tous droits de reproduction interdits
  • 6. A) le contexte actuel <ul><li>la fin de l’opposition historique entre Périphérie et Centre Ville, </li></ul><ul><li>une remise en cause de la consommation de masse, </li></ul><ul><li>une crise globale de confiance des ménages et les risques de déconsommation, </li></ul><ul><li>l’émergence d’une nouvelle chaîne de valeur dans le commerce basée sur l’information et la connaissance client, </li></ul>Copyright Obsand 2009 – Tous droits de reproduction interdits
  • 7. Lieux d’approvisionnement Centre Ville Périphérie Travail & Déplacements Domicile Proximité Copyright Obsand 2009 – Tous droits de reproduction interdits
  • 8. Les conséquences de l’évolution des arbitrages budgétaires Vers une dé-consommation voire une «désyntoxication» volontaire ? Copyright Obsand 2009 – Tous droits de reproduction interdits
  • 9. Tendances 2005-2015 ? Travail & Déplacements Horaires souples Organisation libre Mobilité importante Temps ext. Maison > 10 h. 25 à 54 ans Périphérie Horaires fixes Faible mobilité Couples avec enfants Foyer 5 pers. et + 35 à 64 ans Centre-Ville Familles monoparentales et Solos Foyer < 2 pers. Moins de 25 ans Proximité Plus de 55 ans Couples sans enfants Inactifs Temps ext. Maison < 4 h. Copyright Obsand 2009 – Tous droits de reproduction interdits
  • 10. B) les enjeux du futur <ul><li>la maîtrise de l’urbanisation, </li></ul><ul><li>les évolutions du rapport au prix, </li></ul><ul><li>l’avenir incertain des grands pôles commerciaux de périphérie, </li></ul><ul><li>le passage de l’urbanisme commercial à l’économie du commerce, </li></ul><ul><li>l’avenir des centres villes : centres commerciaux ou commerçants indépendants, </li></ul><ul><li>le remembrement du foncier commercial, </li></ul><ul><li>la professionnalisation des Unions Commerciales, </li></ul><ul><li>la mutualisation des moyens et des actions, </li></ul>Copyright Obsand 2009 – Tous droits de reproduction interdits
  • 11. Une nouvelle définition des territoires (1) <ul><li>Un étalement de la population de plus en plus marqué, </li></ul><ul><li>Une France maillée dans ses déplacements et ses valeurs. </li></ul>Copyright Obsand 2009 – Tous droits de reproduction interdits
  • 12. Une nouvelle définition des territoires (2) <ul><li>Une dynamique des territoires axée sur la consommation plus que sur la production, </li></ul><ul><li>Les capitales régionales et les villes préfectures se distinguent par une économie avant tout résidentielle, </li></ul><ul><li>Seules les certaines villes intermédiaires arrivent à maintenir des équilibres précaires. </li></ul>Revenus du travail et du capital des activités locales exportatrices Salaires des emplois publics Revenus résidentiels (retraites, actifs travaillant à l’extérieur, tourisme) Prestations sociales (hors retraites) Aires urbaines 24% 21% 42% 13% Zones d’emploi 19% 13% 55% 12%
  • 13. Une nouvelle définition des territoires (3) <ul><li>Des territoires de plus en plus définis par : </li></ul><ul><ul><li>la Mobilité quotidienne, </li></ul></ul><ul><ul><li>la qualité de vie (indices de santé sociale). </li></ul></ul><ul><li>La dynamique des territoires dépasse de plus en plus les simples notions d’urbanisme, </li></ul><ul><ul><li>Un accent croissant sur les documents de </li></ul></ul><ul><ul><li>vision (PADD) et de projets (PLU et SCoT) </li></ul></ul>
  • 14. La recherche d’information Source : France Pub Consommation Copyright Obsand 2009 – Tous droits de reproduction interdits
  • 15. D) 4 Scénarios à long terme (2010-2020) <ul><li>Scénario 1 : La néo-taylorisation du commerce </li></ul><ul><li>Scénario 2 : L’externalisation mutualisée </li></ul><ul><li>Scénario 3 : L’incubation des services </li></ul><ul><li>Scénario 4 : La valorisation de l’audience </li></ul><ul><li>Des scénarios basés sur l’Economie du </li></ul><ul><li>commerce (chaîne de valeur et organisation) </li></ul>
  • 16. Scénario 1 : Néo-taylorisation <ul><li>comportements de plus en plus opportunistes et imprévisibles des consommateurs, voire possible déconsommation, </li></ul><ul><li>recherche d’optimisation maximale, </li></ul><ul><li>seuls les acteurs de la périphérie semblent aujourd’hui en capacité de développer ces nouvelles formes commerciales, basées sur une réduction des prix et des coûts, </li></ul><ul><li>émergence d’un néo-prolétariat commercial (régulation par la pression salariale, le travail à mi-temps désynchronisé et des affectations multi-tâches, </li></ul><ul><li>effets négatifs sur l’emploi, </li></ul><ul><li>baisse du commerce indépendant de centre ville et de proximité (sauf en présence de hauts revenus ou de forte activité touristique), </li></ul>
  • 17. Scénario 2 : Externalisations <ul><li>basée sur un nouvel aménagement territorial (diversification des pôles commerciaux tant en termes de nombre que de nature, avec une baisse globale de leurs surfaces), </li></ul><ul><li>diversité croissante des profils de consommateurs et de leurs comportements liée à l’hétérogénéité des structures familiales, des modes d’organisation du travail, des systèmes de valeurs individuels, </li></ul><ul><li>pratiques de courses et des arbitrages budgétaires destructurés, </li></ul><ul><li>multiplication des formes d’habitat favorisant le maintien d’un étalement de la population sur le territoire national, </li></ul><ul><li>diversification assurée par le commerces indépendants, émergence de nombreuses enseignes spécialisées disposant de peu de points de vente, mais réparti sur l’ensemble du pays, </li></ul><ul><li>rentabilisation obtenue par une externalisation de certains moyens de distribution, par exemple la logistique ou la communication, et une recherche de mutualisation systématique entre acteurs présents sur un même territoire, </li></ul><ul><li>Internet, associé à d’autres technologies, support de mutualisation et d’échanges, </li></ul><ul><li>distinction entre commerce et services s’estompe, une majorité d’acteurs pratiquant les deux activités conjointement. </li></ul><ul><li>implication des pouvoirs publics dans la création des plates-formes de mutualisation par exemple en termes de logistique (suivi des stocks, livraison à domicile, relations industrie-commerce, category management, …). </li></ul>
  • 18. Scénario 3 : Développement des services <ul><li>une porte de sortie stratégique pour nombre d’acteurs : il s’agit de passer de la notion de vente de produits à celle de vente de services, </li></ul><ul><li>invention des services qui se vendront demain, (services à la personne, usage, …), </li></ul><ul><li>stabilité des revenus, mais évolutions de la nature de la demande, </li></ul><ul><li>émergence de nouveaux acteurs, disparition de ceux ayant des difficultés à modifier leurs modèles économiques, </li></ul><ul><li>assistance aux créateurs, structures d’incubation par les Pouvoirs Publics, </li></ul><ul><li>affaiblissement des centres commerciaux de périphérie, en termes de taille des points de vente, </li></ul><ul><li>refonte de nombre d’entre eux, en termes d’allocation des espaces non occupés, </li></ul><ul><li>pôles commerciaux de centre ville et de proximité favorisés, </li></ul><ul><li>forts besoins d’organisation et de merchandising, notamment au travers des PLU afin de faciliter leur lisibilité par les consommateurs, </li></ul><ul><li>croissance de l’internet informatif au détriment de l’internet marchand. </li></ul>
  • 19. Scénario 4 : Valorisation de l’Audience <ul><ul><li>un environnement économique globalement favorable en termes d’emploi et de croissance de la consommation, </li></ul></ul><ul><ul><li>baisse maintenue de la taille de la cellule familiale, </li></ul></ul><ul><ul><li>désynchronisation croissante des temps de travail et à une croissance du télétravail, </li></ul></ul><ul><ul><li>croissance du nombre de séquences de courses dans les déplacements quotidiens, </li></ul></ul><ul><ul><li>défavorable aux grands centres de périphérie et aux grands hypermarchés, (friches commerciales), </li></ul></ul><ul><ul><li>ensemble des acteurs du commerce organisé ou indépendant et les acteurs publics s’appliquent de manière collaborative, à diversifier l’appareil commercial, tant en termes de localisation, que de format et de modes de présentation de l’offre, </li></ul></ul><ul><ul><li>nature du commerce tel non remise en question, seuls les formats se réduisent, </li></ul></ul><ul><ul><li>seule modification du modèle économique, la valorisation du trafic en termes d’audience, </li></ul></ul><ul><li>Ce scénario ne serait porteur pour le centre ville qu’à condition qu’enseignes et Elus trouvent en face d’eux des Unions Commerciales organisées et fortes. </li></ul>
  • 20. Rapport Temps / Prix <ul><li>2002 : 46% des français déclarent que faire les courses est une corvée, (seuls 36% pour le non alimentaire), </li></ul><ul><li>2008 : 63% des français vivent les courses comme une corvée. </li></ul><ul><li>Les consommateurs qui sont le plus sensible au temps sont aussi le plus sensible au prix : </li></ul><ul><ul><li>50% des français font un budget prévisionnel des dépenses : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>seuls 37% chez ceux qui ont une gestion opportuniste de leur temps , </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>et 56% de ceux qui cherchent à optimiser leur budget temps, </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>76% vérifient très régulièrement leurs relevés bancaires : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>seuls 63% chez ceux qui ont une gestion opportuniste de leur temps, </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>et 82% de ceux qui cherchent à optimiser leur budget temps. </li></ul></ul></ul><ul><li>La corrélation entre la sensibilité au temps et la sensibilité au prix est de 0,30 (*) . </li></ul><ul><li>Source : Etudes Parcours – Média Mundi – 2001 </li></ul><ul><li>(*) Temps = a (Prix) n </li></ul>Copyright Obsand 2009 – Tous droits de reproduction interdits
  • 21. <ul><li>Aujourd’hui </li></ul>Hypermarché Galerie Commerciale Hier Hypermarché Galerie Commerciale & Mail Accès Accès <ul><li>Confiance : </li></ul><ul><ul><ul><li>Incitation à la dépense ressentie (rupture du contrat moral) , </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Tentation et stress, </li></ul></ul></ul><ul><li>Temps : </li></ul><ul><ul><ul><li>Allongement du circuit des courses, </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Fréquence de visite influe sur la sensibilité au temps, </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Stress, </li></ul></ul></ul><ul><li>Prix : </li></ul><ul><ul><ul><li>Complexification de l’offre. </li></ul></ul></ul><ul><li>Affaiblissement de la l’image </li></ul><ul><li>par la baisse de confiance </li></ul><ul><li>et la perte de temps. </li></ul>Copyright Obsand 2009 – Tous droits de reproduction interdits Accès Accès
  • 22. Merci ! Copyright Obsand 2009 – Tous droits de reproduction interdits

×