Les outils de recherche et veille sur le web
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Les outils de recherche et veille sur le web

on

  • 26,493 views

Recherche et veille, le soutils qui font gagner du temps. Réactualisation 2012

Recherche et veille, le soutils qui font gagner du temps. Réactualisation 2012

Statistics

Views

Total Views
26,493
Slideshare-icon Views on SlideShare
13,423
Embed Views
13,070

Actions

Likes
15
Downloads
547
Comments
2

34 Embeds 13,070

http://www.netpublic.fr 4273
http://www.scoop.it 3029
http://echangeurba.wordpress.com 2258
http://just-do-it.typepad.com 1742
http://www.vedocci.fr 684
http://ie-intelligence-economique.blogspot.fr 395
http://multipleintilligencesinweb20.com 228
http://www.veille-intelligence-economique.fr 160
http://claire.decroix.free.fr 68
http://ie-intelligence-economique.blogspot.com 60
http://votresiteaccessible.net 42
http://laboratoire-multimedia.blogspot.com 31
http://feeds.feedburner.com 27
http://laboratoire-multimedia.blogspot.be 21
http://www.netemploi.fr 18
http://webcache.googleusercontent.com 6
http://www.serdalab.com 5
http://www.twylah.com 3
http://www.digimind-evolution.com 2
http://10.2.1.204 2
https://si0.twimg.com 2
http://multipleintilligencesinweb20.wordpress.com 2
https://twitter.com 1
http://veille-intelligence-economique.fr 1
http://10.1.1.252 1
http://www.yatedo.com 1
http://translate.googleusercontent.com 1
http://www.yatedo.fr 1
http://digimind-evolution.com 1
http://fdebailleul.tumblr.com 1
http://www.typepad.com 1
http://messagerie-11.sfr.fr 1
http://messagerie-12.sfr.fr 1
http://www.google.fr 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel

12 of 2

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Les outils de recherche et veille sur le web Les outils de recherche et veille sur le web Presentation Transcript

    • Recherche et veille sur Internet, les ,outils qui font gagner du temps « Se faire battre est excusable, se faire surprendre est impardonnable » Napoléon
    • Le PôlL Pôle numérique éi A teliers sur les usages marketing, veille, sécurité informatique, e-administration… • Ateliers collectifs C onseils sur les projets e-commerce, dématérialisation, • Appui individuel veille, e-tourisme… • Offres de service O ffres de services : vente de certificats numériques, visioconférences… V eille : un portail régional, un blog, une page Facebook…
    • Internet une source incontournable Internet en quelque chiffres: ‐677 millions de sites Web actifs dans le monde en 2012 ‐En 2008 déjà, Google déclarait que leurs machines qui crawlent le Web détectaient mille milliards d’URL (1 trillon) ‐En 2002, on comptait déjà 25 milliards de documents, 7,5 millions de nouvelles pages par jour, 150 terabytes d ’information , 690 milliards de pages dans l’ensemble des sites intranet. intranet ‐81% des mails sont des spams ‐GGoogle est le moteur d recherche l plus utilisé en F l tl t de h h le l tili é France (91 6% d t fi ) 2011 (91.6% du trafic) ‐1,5 millions de recherches professionnelles par jour sur Youtube (2nd moteur) 2009 ‐29 millions de recherches chaque minute dans le monde, soit 131 milliards de requêtes p par an ‐ 5,4 milliards en France : + 61% de progression par rapport à 2008(Comscore, 2009) Malgré les chiffres, une nouvelle tendance : le « social searching » Netcraft, Comscorer
    • Contexte Constats • Mondialisation des marchés • Concurrence accrue et internationale •AAugmentation exponentielle des sources t ti ti ll d d’information Conséquences Trop d information tue l information d’information l’information Besoin d ’une meilleure réactivité pour une meilleure compétitivité Besoin d ’une méthodologie définie (identifier les sources, les analyser, les diffuser) l l diff )
    • Une histoire vécue en images… Votre supérieur vous donne … p Un projet urgent p j gVous avez Vous avez besoinbesoin d information d’information pertinented’information Source : http://www.enterprisesocialsearch.com/
    • Où allez‐vous la trouver ?
    • Vous pouvez chercher sur le Web Aurez vous Aurez‐vous de la chance ?Plus probablement, vous tomberez sur une Mais sera‐t‐elle pertinente ?montagne d’information…
    • Le Web ne connaît pas votre univers, votre projet,votre travail… l
    • Internet : ce qui a changé• La recherche d’information est une activité intellectuelle qui, pour donner des résultats intéressants, demande du temps.• Après avoir investi temps et énergie pour réaliser une bonne recherche documentaire, il est logique de vouloir être informé des nouvelles parutions pertinentes. ti t• La veille informationnelle est l’ensemble des stratégies mises en place pour rester i f t informé, en y consacrant le moins d t é tl i de temps possible en utilisant d ibl tili t des processus de signalement automatisés.
    • Internet : ce qui a changé• A Avant : Il fallait penser à reprendre périodiquement ses f ll i d é i di recherches pour demeurer au courant des nouvelles parutions dans un domaine d’intérêt.• Aujourd’hui : Des évolutions technologiques permettent l’automatisation de plusieurs de ces opérations. Deux méthodes sont possibles : PULL : l’utilisateur va chercher les informations PUSH : le service envoie linformation à l’utilisateur l information l utilisateur
    • Fiabilité à vérifierUn accès en consultation et en diffusion, ‐ il est parfois difficile de mesurer la pertinence et la crédibilité des informations informations.Des risques de désinformation volontaire ‐ pratiquée par certains sites envers les technologies concurrentesDes sites dont linformation nest pas actualisée p ‐ des liens hypertextes non valides. ‐ des pages datant parfois de plusieurs annéesDesD « canulars » l
    • Sommaire • Rappel méthodologique • Les outils de recherche Web (pull) •Moteurs M t • Sites de références • Les outils de veille Web (push) (p ) • La newsletter & forums • Les communautés • Le Blog ou Weblog • Les fils RSS • Les agrégateurs de contenu • Google Alerte
    • Comment être efficace ? Le Processus de recherche d’information Identifier le sujet Les mots clés Préciser la recherche Chercher et traiter l’information Les outils Identifier les pistes de recherche
    • Les outils de recherche h h
    • Le web visible et le web invisible Web Visible Bing Google Sites web Blogs Yahoo ! Forums Web temps réel Réseaux sociaux Beaucoup Annonces moins Publications archivées accessible Bibliothèques en ligne aux moteurs Bases de données de recherches Web invisible
    • Les moteurs de rechercheConstat « Googlelisation » de l’Internet 91.6 % des internautes utilisent Google en recherche simpleDanger ‐ Une couverture partielle du web visible ‐ Une « source » unique, une entreprise p q p privée ‐ Un outil « à mémoire » Google « tendance des recherches »
    • Sortir de la « Googlelisation » - Utiliser plusieurs moteurs de recherche en p p parallèle Exalead - Utiliser des moteurs « spécialisés » Yatedo - Utiliser des moteurs « plus profonds » Samepoint - Utiliser des moteurs « vidéos, presse » Voxaleadnews
    • Les moteurs de rechercheA retenir : chaque moteur a... Sa propre logique de parcours du réseau et de visites des sites Des critères spécifiques d indexation d’indexation Des critères d’affichage et de tris des réponses Des opérateurs « booléens » propres : (les +), les guillemets, la troncature (*)Avantages : Recherche précise par mots clés et expressions, 1 clic pour trouver une pageLimites : Recherche précise par mots clés /Volume d’information « Vous avez essayé. Vous avec échoué. Tant pis. Essayez de nouveau. Échouez encore. Échouez mieux. »
    • Les autres réflexes de recherche :annuaires, observatoires, portailsinstitutionnels…
    • Les observatoires, les portails institutionnels Des observatoires économiques par régions http://www.aquieco.com/ http //www aquieco com/ APCE http://www.apce.com/
    • Les instituts de sondages, les annuaires TNS/SOFRES http://www.tns‐sofres.com/ http://www tns sofres com/ Les annuaires par filière pour les recherches larges
    • Un clic pour ma boîte http://www.unclicpourmaboite.fr/ http://www unclicpourmaboite fr/Des annuaires par métiers, par filières • Chimie: www.chemindustry.com • Industrie: www.usinenouvelle.com/web • Management www.manager‐go.com Management: www manager go com • Statistiques: www.nationmaster.com •….
    • Les outils de veille ill
    • Les « classiques » • La newsletter ‐ S’abonner ‐ Elle est périodique ‐ Elle f ll fournit un titre et un résumé d’ é é d’une information f ‐ Se reçoit sur messagerie (mail, téléphone…) •Le forum ‐ Di Discussion organisée par thèmes i ié hè ‐ Via un navigateur, l’utilisateur peut consulter des messages postés par d’autres utilisateurs, y répondre ou poster lui‐même de nouveaux messages. Exemple :abondance
    • Les réseaux sociauxUn réseau social en ligne est un espace virtuel où les g pgens de même affinité peuvent se rencontrer, partageret interagir. Les réseaux généralistes (les plus populaires) Les réseaux professionnels et d’affaires Les réseaux sociaux verticaux
    • Suivre les évolutions d’un métier,d’un secteur, … Echanger avec des g professionnels d’un secteur
    • TwitterTwitter est un outil de communication en ligne qui permetd’envoyer et de recevoir des messages courts (140 caractères)appelés des Tweets.On peut partager un avis un lien une idée une situation … vers avis, lien, idée, situation,tout son réseau. Sur Twitter, 50 millions de messages sont échangés S T i illi d é h é quotidiennement entre internautes dont 20% qui contiennent une information concernant une entreprise, un produit ou une p , p marque.
    • 2012, l’année de la e-réputation Un internaute devenu « social » 70% se fient aux avis d’internautes et 90 % font confiance aux avis« d’amis »
    • Des pistes pour contrôler l’e‐réputation Comme maîtriser sa réputation ? C ît i é t ti 1. Faire son travail ! 2. Surveiller 2 S ill 3. Minimum : alertes Google. Facebook , avis Google Google alertes G l l t Tripadvisor (restauration, tourisme) 4. Eviter le juridique j q 5. Discuter avec les mécontents 6. Demander l’avis des internautes…et en tenir compte ! 7. Produire du contenu : pédagogie, explications, mea culpa.
    • “Avec les nouvelles technologies il est possible Avec technologies,daller plus loin : un client à qui il narrive rienest moins fidèle quun client à qui il est arrivé unpetit problème mais à qui on a su apporter unesolution... “La Tribune
    • Les blogsFrance60 % des chefs d’entreprises considèrent les blogs comme un élément clef de la d entreprisesconstitution de lopinion sur un produit, un service ou une entreprise.21 % lisent au moins une fois par semaine des parutions dans des blogs relatifs àleur activité.
    • Les fils RSSCe sont des fichiers dynamiques qui synthétisent les dernièresmises à jour d’un site web.En s’abonnant au fil RSS d’un site on reçoit les liens vers les nouveaux s abonnant d un site,documents publiés sur ce site sans avoir besoin de le visiter.On parle alors de contenus syndiqués et plus généralement de syndication decontenus.Donc un fil RSS est un canal pour sinformer vite et bien sur des sujetsspécifiques. Exemple : Blog du Pôle Numérique
    • Les agrégateurs de contenu … pourune revue de presse personnalisée p pCe sont des sites qui permettent de visualiser dans une fenêtre uniqueun ensemble dinformations en provenance de différentes sources.LesL agrégateurs en ligne ont l é li lavantage dê accessibles d nimporte dêtre ibl de iquel poste informatique.CesC agrégateurs permettent aussi, l création d d i thé ti é t tt t i la é ti de dossiers thématiquesaffinant ainsi le regroupement des fils comme on peut le faire avec lessignets des sites Internet. g Exemple : NETVIBES Exemple : Google Reader
    • Un fil RSS est un fichiertexte au format XMLcontenant le titre delinformation, une courtedescription et un lienvers une page décrivantplus en détaillinformation
    • Les agrégateurs de contenuAvantages‐ Informations accessibles de nimporte quel poste informatique‐ Permet une lecture déconnectée ou en temps réel de l’information‐ Mi en é id Mise évidence d d i articles et centralisation d sources. des derniers i l li i des‐ La technique RSS rend impossible la diffusion de Spam.‐ On ne communique aucune donnée personnelle : anonymat.Inconvénients‐ Un trop g p grand nombre de fils est impossible à traiter p p pour un humain.‐ Dans la pratique, dans la mesure où tous les sites Internet noffrent pas ce service de syndication, il convient de suivre en sus les autres systèmes de veille‐ Certains fils RSS ne donnent qu’une partie du contenu avec lien.
    • En conclusion… RESULTATS VEILLE Exemples de ce que ACTIONSQQu’est-ce que je q j je peux trouver Q Qu’est-ce que j p q je peux faireveux surveiller ? de ces résultats ? Lancement d’un nouveau produit R&D : analyse du produit Mesconcurrents Promotion Service commercial : Contre attaque outils s Mon produit répond à ces problématiques : Oui : argumentation, Les L problèmes qu’ils rencontrent blè ’il t t communication, … Non : R&D Mes clients Trouver des axes de communication Les tendances de consommation Amélioration produit Marketing
    • En conclusion Quelque soit l’outil : Soyez sélectif, car à vouloir trop couvrir de sources, on finit par être inondé et on passe son temps à trier les résultats !
    • Merci pour votre écoute et au plaisir de vous revoir t l ii d iBibliographie et sources ayant servi à cette présentation- Le blog Demain La veille : www.demainlaveille.fr- Le blog ITLigencia : www.itligentia.com- Les fils RSS en documentation et veille : Université de Lyon- JP LARDY- RSS et blogosphère : Urfist Info- Le site ADBS (association des professionnels de linformation et de la documentation) : www.adbs.fr- Le blog de Vincent Pereira : http://www.formateurconsultant.com/-Animation sur le process de recherche : http://www.enterprisesocialsearch.com- Iconographie « yes » : Pénélope JolicoeurCertains de ces slides et des images utilisées peuvent avoir été adaptés de présentations disponibles sur Internet, notamment sur le site Slideshare.Nous vous prions de nous excuser par avance si d’aventure leurs auteurs ne figuraient pas sur cette présentation à seul usage des entreprisesparticipant à nos ateliers..