Your SlideShare is downloading. ×
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Etude Ebuzzing : "Les marques retail & les médias sociaux"

2,117

Published on

Published in: Real Estate
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
2,117
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
25
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  1. Etude réalisée parles marques retail& LES Medias sociaux FRANCE - ALLEMAGNE - ITALIE ROYAUME UNI - ESPAGNE
  2. 2
  3. INTRODUCTION‘‘ En avril 2011, Walmart installait dans la Silicon Valley son centre de R&D, dont l’une des missions principales était de développer le « Social Genome ». Initié par Kosmix, une start-up rachetée par le leader mondial de la distribution, ce projet repose sur l’analyse sémantique des conversations sur les médias sociaux et l’exploitation de cette base d’informations à des fins commerciales. Cette initiative illustre bien l’importance stratégique que revêtent aujourd’hui les médias sociaux, dans le combat que livrent les acteurs de la distribution contre les pure players comme Amazon, qui ont depuis longtemps intégré la dimension sociale à l’expérience d’achat en ligne. Avec 82% des enseignes analysées dans notre étude équipées d’une fan page, il apparaît qu’elles se sont aujourd’hui largement emparées du sujet. Si les expériences d’achat sur Facebook se sont révélées décevantes en termes de retour sur investissement, elles constituent en revanche pour les enseignes un formidable moyen de communiquer et de converser avec leurs clients et leurs prospects afin de mieux les connaître. Au delà des réseaux sociaux, certaines enseignes ont également investi dans la création d’un blog, d’un compte Twitter, ou d’une chaîne dédiée sur une plateforme de partage. La dernière sensation dans ce domaine, Pinterest, a ainsi déjà séduit de nombreux marchands, qui l’utilisent comme vitrine. Enfin, notre analyse des conversations des internautes dans les 5 principaux pays européens : Allemagne, Italie, France, Royaume Uni, Espagne, nous a permis d’établir que toutes les enseignes et tous les secteurs ne sont pas égaux quant à l’intérêt qu’ils suscitent auprès des internautes, cela quelle que soit leur notoriété ou les efforts consentis. Mais la magie des médias sociaux fait que les absents n’ont pas toujours tort, comme le démontre le cas d’enseignes, qui sans être implantées physiquement dans certains pays, font l’objet de beaucoup de discussions… ‘‘ Nous espérons que cette nouvelle étude sectorielle sur la distribution, produite par notre équipe de social analysts, vous permettra de mieux appréhender les stratégies de ces principaux acteurs sur les médias sociaux en Europe. Caroline Hugonenc Head of Research & Planning at Ebuzzing 3
  4. Sommaire de l’étude I Analyse comparative entre les 5 pays de l’étude 1. Top Européen toutes marques confondues p.5 2. Mobilier / Bricolage p.5 3. Hifi/Electro p.6 4. Loisirs p.6 5. Grande Distribution p.7 6. Soins/Beauté p.7 7. Conclusion p.8 II Comparaison des secteurs à l’échelle nationale p.9 III Analyse et parts de voix par secteurs pour la France 1. Les 5 marques les plus influentes en France p.11 2. Grande distribution p.12 3. Loisirs p.12 4. Mobilier/ Bricolage p.13 5. Hifi/Electro p.13 6. Soins/Beauté p.14 IV Etude Facebook des différentes marques 1. Nombre de fans p.15 a. Top 10 pages internationales p.15 b. Top 10 pages nationales p.17 2. Evolution du nombre de fans p.18 3. Taux d’engagement p.19 4. Nombre de posts p.20 a. Top 10 pages internationales p.20 b. Top 10 pages nationales p.21 5. Nombre de likes p.22 a.Top 10 pages internationales p.22 b.Top 10 pages nationales p.23 6. Nombre de commentaires p.24 a.Top 10 pages internationales p.24 b.Top 10 pages nationales p.25 7. Mapping des Marques p.26 8. Conclusion p.27 V Interview bloggeur Retail p.28 VI Décryptage du lancement de la collection Marni pour H&M p.314
  5. I. Analyse comparative entre les 5 pays de l’étude1. Top Européen tous secteurs confondus Graph du total des citations en Europe tous secteurs confondus Volume de citations France Allemagne Espagne Italie UK MarqueLes marques les mieux représentées au sein des cinq pays de l’étude sont Amazon, H&M et Ikea.Amazon est la marque la plus présente, en tête au UK, en France, en Italie et en seconde position en Espagne et enAllemagne. H&M possède également une visibilité très importante puisque qu’elle est dans le TOP 5 toutes catégories detous les pays et en première position en Allemagne. Le géant de l’ameublement suédois, Ikea est présent dans le Top 5italien, allemand et espagnol. Enfin, La Fnac et Virgin se retrouvent dans le TOP 3 de deux pays. Pour le premier, il s’agitde la France et de l’Espagne, alors que pour le second, Virgin, ce sont l’Italie et le Royaume-Uni.Ces marques bénéficient d’une présence exceptionnelle sur les réseaux sociaux, et sont mentionnées plusieurs dizainesde fois par jour en Europe. Cette visibilité s’autoalimente, car à chaque fois qu’un auteur cite une marque, sa présenceaugmente, des milliers de lecteurs peuvent lire son nom, et de plus en plus d’auteurs sont susceptibles de la mentionnerà leur tour.2. Mobilier/Bricolage Graph du total des citations en Europe pour le domaine Grands Mobilier/Bricolage Volume de citations France Allemagne Espagne Italie UK MarqueIkea ressort comme un acteur leader sur ce segment dans tous les pays, avec une très large avance sur ses concurrents.Malgré tout, d’autres acteurs du secteur tirent leur épingle du jeu comme Leroy Merlin positionné dans le Top 3 enFrance, en Espagne et en Italie, ou encore Habitat, que l’on retrouve bien placé en Espagne, Allemagne et au UK. Enfin,Obi est très bien représentée en Italie et en Allemagne qui est son pays d’origine. 5
  6. 3. Hifi/Electro Graph du total des citations en Europe pour le domaine Hifi/Electro Volume de citations France Allemagne Espagne Italie UK MarqueSur les 5 pays étudiés, Mediamarkt domine ce segment Hifi/Electro avec une forte présence en Allemagne et en Espagne(numéro 1 dans les deux pays). D’autres enseignes sont présentes dans d’autres pays que le leur, il s’agit de Saturn,originaire d’Allemagne mais présent dans le TOP 3 d’Espagne et d’Italie. The Phone House est bien placé en France et enEspagne. Enfin, PC World est sur le podium en France en Espagne et au UK.4. Loisirs Graph du total des citations en Europe pour le domaine Loisirs Volume de citations France Allemagne Espagne Italie UK MarqueAmazon caracole en tête de chaque pays dans la catégorie Loisirs, suivi par Virgin, présent dans le Top 3 de chaque pays.Quant à La Fnac, la marque est présente dans trois des Top 3 : Espagne, France et Italie.6
  7. 5. Grande Distribution alimentaire Graph du total des citations en Europe pour le domaine Grande distribution alimentaire Volume de citations France Allemagne Espagne Italie UK MarqueTesco, Carrefour et Aldi sont respectivement les trois premières marques en nombre de citations totales en Europe.Comme pour les autres secteurs, une marque se détache fortement des autres : Tesco bénéficie d’un très grand nombrede mentions au Royaume Uni. Vient ensuite un groupe, constitué de Carrefour et d’Aldi, mais également de Lidl,Schloecker et Auchan, toutes ces marques comptabilisant chacune plus de 2 000 mentions.Une seule enseigne de grande distribution se retrouve dans plusieurs Top 3 de différents pays. Il s’agit de Carrefour, unacteur français présent à l’international qui est placé sur les podiums Espagnol, Français et Italien.6. Soins/beauté Graph du total des citations en Europe pour le domaine Soins/beauté Volume de citations France Allemagne Espagne Italie UK MarqueSephora est de loin la marque la plus citée en Europe. Le podium est complété par Douglas et DM. Il est intéressant denoter que DM grimpe sur le podium, bien qu’il ne soit implanté qu’en Allemagne.Plusieurs marques se retrouvent sur le podium de différents pays. Sephora est présent dans chaque Top 3, excepté enAllemagne. Yves Rocher se positionne très bien en Espagne, en Allemagne et en France. The Body Shop quant à lui, esttrès bien relayé au UK, en France et en Italie. Enfin, On retrouve Douglas sur les podiums Allemands et Italiens. 7
  8. 7. ConclusionL’étude ci-dessus met en exergue les secteurs et les marques les plus citées sur les cinq pays étudiés : France, Italie,Espagne, Royaume-Uni et Allemagne. Certaines enseignes se démarquent et apparaissent comme leader : Amazontoutes catégories confondues, suivi par H&M et Ikea, deux acteurs du commerce traditionnels « mass market », ontréussi leur déploiement online, en utilisant Internet comme un canal de vente et de communication à part entière. Demême, les segments de marché spécialisés (Loisirs, Beauté, Mobilier/Bricolage, Hifi/Vidéo) sont tous largement dominéspar des acteurs hyper-leader présents dans les tops de tous les pays ou presque. En revanche, sur les secteurs de laGrande Distribution et des Grands magasins/multi-spécialistes, les champions nationaux dominent les conversations.Ainsi, El Corte Inglés est premier en Espagne, Carrefour en France ou encore John Lewis au Royaume-Uni. Parmi leschampions sectoriels, El Corte Inglés et Tesco doivent leur première place au très grand nombre de publications qu’ilssuscitent dans leur pays d’origine.Sur les 5 pays étudiés, les enseignes ont du mal à faire parler d’elles au-delà des frontières: seules Sephora, Selfridges,Mediamark, Saturn, Virgin et Carrefour tirent leur épingle du jeu.8
  9. II. Comparaison des secteurs à l’échelle nationale France : Grande  DistribuAon   Avec un indice égal à 100, le secteur de la Grande Distribution se place en première position. La Loisirs   France fait partie de ces pays qui ont vu naître des géants internationaux du retail. Parmi eux on retrouve : Carrefour, Auchan, E.Leclerc et Casino. Mobilier  /  Bricolage   Ainsi, le dynamisme du secteur de la Grande Distribution a réussi à supplanter celui des Loisirs. Ce dernier arrive en seconde position en France, Soins  /  Beauté   avec un indice de 77. Il est poussé par la forte notoriété du site de e-commerce Amazon, mais aussi par les enseignes nationales comme la Fnac Hifi  /  Electro   et Décathlon. Enfin, le Mobilier/ Bricolage arrive en troisième position grâce à la forte présence 0   20   40   60   80   d’Ikea et Leroy Merlin sur ce secteur. 100   120   basés sur le nombre de publication moyen des marques les composant. Allemagne : Loisirs  En Allemagne, le secteur des Loisirs se place enpremière position avec un indice de 100. Unefois encore le site Amazon comptabilise un fort Mobilier  /  Bricolage  taux de citations sur le net. Non loin derrière, setrouve le secteur Mobilier/Bricolage avec un indices’élevant à 77. Le secteur peut compter sur la forte Grande  distribu=on  notoriété de la marque suédoise Ikea ainsi que surcelle de son enseigne locale : Obi. En troisièmeposition, on retrouve la Grande Distribution avec Soins  /  Beauté  un indice de 75. Les enseignes nationales de harddiscount Aldi, Schlecker et Lidl ont beaucoup faitparler d’elles sur le net. Hifi  /  Electro   0   20   40   60   80   100   120   basés sur le nombre de publication moyen des marques les composant. Royaume Uni : Loisirs   Le secteur des Loisirs arrive à la première place de ce classement avec un indice égal à 100. Ici aussi Grande  distribu?on   le dynamisme du secteur est porté par une très grande marque : Virgin. La Grande Distribution se hisse à la seconde place avec un indice de Mobilier  /  Bricolage   45. Les enseignes Tesco, Asda, Sainsbury’s et Marks & Spencer tiennent le haut du pavé. Enfin, en troisième se positionne le secteur Mobilier/ Hifi  /  Electro   Bircolage avec un indice équivalant à 27. Une fois de plus, ce n’est pas une marque nationale qui se retrouve en tête, Ikea récoltant un grand nombre Soins  /  Beauté   de citations. 0   20   40   60   80   100   120   basés sur le nombre de publication moyen des marques les composant. 9
  10. Espagne : Mobilier  /  Bricolage  Le secteur Mobilier/Bricolage est en tête avecun indice de 100. Ce plébiscite s’expliqueessentiellement par l’engouement des espagnols Loisirs  pour la marque suédoise Ikea. Le secteur desLoisirs suit de près, avec un indice de 72, quibénéficie de l’influence du site Amazon. Enfin, loin Soins  /  Beauté  derrière arrive le secteur Soins/Beauté avec unindice de 7. Hifi  /  Electro   Grande  distribu3on   0   20   40   60   80   100   120   basés sur le nombre de publication moyen des marques les composant. Italie : Loisirs   Une fois de plus, on retrouve le même secteur en tête de ce classement. Il s’agit du secteur des Mobilier  /  Bricolage   Loisirs qui obtient un indice de 100, grâce à des enseignes telles qu’Amazon ou Virgin. En seconde position, arrive le secteur Hifi/Electro, avec un Hifi  /  Electro   indice moyen de 27. A l’inverse des autres pays de cette étude, aucune marque italienne ne contribue réellement au dynamisme d’un secteur. Il en va de Grande  distribu8on   même pour le secteur Mobilier/Bricolage, à égalité avec un indice de 27. Seule l’enseigne Ikea se distingue par son nombre de citations important. Soins  /  Beauté   0   20   40   60   80   100   120   basés sur le nombre de publication moyen des marques les composant.ConclusionSur les 5 pays étudiés, les Loisirs, le Mobilier/Bricolage et la Grande Distribution sont les secteurs qui engendrent le plusde publications, avec des classements qui varient en fonction des tropismes locaux. On observe ainsi la quatrième placedu secteur beauté pour la France.Le dynamisme de ces 3 secteurs, sur Internet, peut s’expliquer par la tendance actuelle tournée vers la consommationde bien matériels et leur nombre croissant d’offres promotionnelles10
  11. III. Analyse et part de voix par secteurs pour la France1. Les 5 marques les plus influentes en France FRANCE 19%   49%   11%   Amazon H&M 10%   Fnac 5%   6%   Sephora Carrefour AutresParmi les cinq marques les plus citées en France, deux d’entre elles appartiennent au secteur des Loisirs, le reste separtage entre le Textile, les Soins/Beauté et la Grande Distribution.Amazon occupe la première place des enseignes les plus citées, avec 18,9% de part de citations sur Internet. La sortiedu Kindle, uniquement distribué par Amazon, a notamment contribué à alimenter les discussions autour du marchand.H&M cumule 11,2% de part de voix sur le net, à peine moitié moins que Amazon. La marque de textile fédère un largepublic sur la toile et utilise ce moyen pour communiquer sur ces nouvelles collections, en diffusant des vidéos surYouTube. De plus, l’enseigne sait créer et utiliser le buzz afin de disséminer au maximum l’information via des jeuxconcours sur les blogs et/ou des présentations presse.La Fnac bénéficie presque du même nombre de mentions que H&M, elle occupe de ce fait, la troisième place de notreclassement.Sephora se classe quatrième. L’enseigne de beauté fait beaucoup parler d’elle sur les blogs et a lancé le sien « leffetsephora.com », spécialement dédié au recrutement et à la promotion de « l’esprit Sephora ».Enfin, Carrefour, seule enseigne de Grande Distribution présente dans ce classement ferme la marche. 11
  12. 2. Grande Distribution Carrefour 4%   Auchan 4%   25%   Monoprix E.Leclerc 13%   Casino Lidl Tesco Aldi 14%   17%   Coop Mark et Spencer 17%   AutresCarrefour se place à la première position avec 24,9% de part de voix sur Internet, sur une période de huit mois. Celas’explique par la forte notoriété de la marque en France, mais aussi en partie par un pic important de publicationsfin janvier 2012, suite à la nomination de Georges Plassat à la tête du groupe. L’enseigne enregistre plusieurs pics depublications relatifs à cette actualité, les premiers le 13 octobre et 15 décembre, le second le 30 janvier. A eux trois, ilsreprésentent plus de 5% du nombre global de parutions sur ces trois sujets. De même, l’essentiel des articles a été publiésur des supports traitant d’une thématique économique. Monoprix et Auchan se positionnent à la seconde place de ceclassement, avec 17%3. Loisirs 4%   11%   Amazon Fnac Virgin 53%   Decathlon Intersport 28%   Go Sport Toys ‘R’ Us AutresLe site de vente en ligne Amazon obtient 53.5% de part de voix sur Internet. Il se place au premier rang en grande partiegrâce à la sortie du nouveau « Kindle », exclusivement en vente sur le site. La Fnac se positionne à la seconde place avec28% de publications sur la toile. De son côté, l’enseigne Virgin cumule 10,6% de part de voix.12
  13. 4. Mobilier / Bricolage 12%   IKEA Leroy Merlin Habitat Obi Porcelanosa Mercatone Uno 85%  Le géant suédois de l’ameublement occupe la première place de ce classement, avec 85,2% de part de voix sur Internet.Comme dans les autres pays concernés par cette étude, Ikea a aussi recours à des « killers applications ». Elles permettentde télécharger via Internet, sur son ordinateur ou son Smartphone, des mises en situations. Les conversations sur lamarque s’attachent avant tout aux produits en vente, mais aussi à l’actualité autour de cette enseigne, comme lespublicités « Njut ». L’essentiel des publications récoltées fait référence à de nouveaux meubles ou objets de décoration.Leroy Merlin possède quant à lui 12% de la part de voix sur la toile. Enfin, Conforama et ses 1,9% de part de citationsarrive en troisième position de ce classement.5. Hifi / Electro 6%   5%   5%   Darty The Phone House Mediamarkt Carephone Warehouse 20%   62%   Euronics AutresDarty se hisse à la première place de ce classement, avec 61,6% de part de voix sur Internet. Cela s’explique en partiepar la sortie à prix cassé de la tablette numérique HP : Touchpad. The Phone House arrive loin derrière avec 19,3% depart de publications sur le net. Mediamarkt prend la dernière place de ce TOP 3 avec 4,7% de part de voix sur Internet. 13
  14. 6. Soins / Beauté 10%   3%   3%   Sephora 5%   Yves Rocher The Body Shop 6%   50%   L’Occitane Nocibé 7%   Douglas Alain Afflelou 14%   Krys AutresL’enseigne Sephora et ses 49,8% de part de voix sur Internet domine notre classement, en étant citée dans la moitié desarticles récupérés. Malgré sa popularité, Yves Rocher occupe la seconde place avec 14,2% de part de voix sur la toile. Lamarque britannique The Body Shop rafle quant à elle 7.6% de part de voix sur Internet14
  15. IV. Classement des pages de marque Facebook Données du 1 janvier 2012 au 30 avril 2012Aujourd’hui, les pages fans sont de véritables leviers d’actions commerciaux pour les marques. C’est un lieu d’expressionet parfois de dialogue avec les fans. L’analyse de ce qu’il s’y passe permet de mieux comprendre les bonnes pratiquessur ces supports.Premier constat : 82% des marques analysées dans le cadre de l’étude possèdent une page Facebook internationale, ouliée à l’un des 5 pays (France, Allemagne, Espagne, Italie, UK). Cela démontre ainsi l’influence et l’intérêt de ce médiaquant à la stratégie globale online d’une marque.Nous avons divisé l’analyse entre les pages fans internationales et les pages fans localisées par pays, la comparaisonétant déséquilibrée sur la métrique du nombre de fans.1. Nombres de fans a. Top 10 pages internationales Les marques dans Facebook Page Facebook Nombre de fans AMAZON 4 Millions + SEPHORA 3 Millions + TOYSRUS 2,8 Millions + ASOS 1,6 MIllions + LIDL 1,5 Millions + JEEP TESCO 1,5 955 000 + Millions MARKS AND SPENCER 1,5 656 000 + Millions Données du 1 janvier 2012 au 30 avril 2012 EL CORTE INGLES 1,5 505 000 + Millions YVES ROCHER 1,5 446 000 + Millions SAINSBURY’S 1,5 396 000 + Millions Moyenne (calculée sur l’ensemble des pages fb internationales) : 161 145 Médiane (calculée sur l’ensemble des pages fb internationales): 114 398 15
  16. Amazon est la marque la plus populaire avec plus de 4 millions de fans. On retrouve également Sephora et Toys ’R ’Ussur le podium. A noter la forte présence des marques du secteur Soins/Beauté et de la Grande Distribution dans le Top10.16
  17. B. Top 10 pages locales Les marques dans Facebook Page Facebook Nombre de fans Drogerie Markt De 613 657 LIDL Uk 114 071 DECATHLON Fr 112 735 MARIONAUD Fr 88 879 THE BODY SHOP Uk 87 837 JEEP NOCIBE Fr 1,5 82 005 + Millions BONPRIX De 1,5 70 263 + Millions Données du 1 janvier 2012 au 30 avril 2012 TOYS’R’US Uk 1,5 62 034 + Millions BONPRIX It 1,5 59 207 + Millions YVES ROCHER Espagne 1,5 58 985 + Millions Moyenne (calculée sur l’ensemble des pages fb nationales): 26 932 Mediane (calculée sur l’ensemble des pages fb nationales): 20 006 DM domine ce classement avec un nombre de pages 5 fois supérieur à son dauphin. Si on les regroupe, les enseignes Beauté avec Marionnaud, The Body Shop, Nocibé et Yves Rocher comptabilisent plus de 900 000 fans, ce qui montre l’importance de ce secteur. Aucune marque du secteur de la Grande Distribution n’a un nombre de fans suffisamment important pour se classer dans ce Top 10 hormis le hard discounter Lidl UK, à la seconde position avec plus de 100 000 fans, sur sa page britannique. De plus, on note que les pages Facebook allemande et italienne de l’enseigne Bonprix se positionnent dans ce top, et comptabilisent près de 130 000 fans. 17
  18. 2. Evolution du nombre de fans Les marques dans Facebook Page Facebook evolution de fans ALAIN AFFLELOU OPTICIEN 613 % INTERSPORT Es 434 % ZALANDO It 387 % MARKS AND SPENCER Fr 326 % C&A Fr 308 % JEEP Fr DELL 1,5 293 % + Millions CALZEDONIA It 1,5 287 % + Millions Données du 1 janvier 2012 au 30 avril 2012 BENNET It 1,5 277 % + Millions DECATHLON It 1,5 263 % + Millions ASDA Uk 1,5 256 % + Millions Moyenne : 28% Médiane : 25%La page de l’opticien Afflelou enregistre la plus grosse progression en nombre de fans, puisqu’elle comptabilise plus de600% de progression en 4 mois. Ceci peut s’expliquer par les différents jeux concours lancés par la marque (ex : places àgagner pour le film sur la piste du Marsupilami). D’autres marques comme ASDA ont largement augmenté leur nombrede fans ces derniers mois en proposant de nombreuses astuces, promotions ou produits à gagner. Les pages locales desdistributeurs ont également enregistré de belles progressions, comme Intersport Espagne, ou la page fan de ZalandoItalie qui a vu son nombre de fans presque quadrupler sur la période.18
  19. 3. Taux d’engagement Les marques dans Facebook Page Facebook taux d’engagement BODYBELL 8,42 ZALANDO Fr 6,15 SELFRIDGES 6,13 HOUSE OFF RASER 5,74 ZALANDO Uk 5,00 JEEP BODY SHOP THE 1,5 4,20 Millions + THE BODY SHOP Uk 1,5 3,68 Millions + Données du 1 janvier 2012 au 30 avril 2012 TOYS’R’US Uk 1,5 3,61 Millions + TOYS’R’US Fr 1,5 3,46 Millions + ASDA 1,5 3,32 Millions + Moyenne : 1,08 Le taux d’engagement est un rapport entre le nombre de likes + le nombre de commentaires divisé par le nombre de Médiane : 0,58 fans. Il permet de comparer les interactions des fans de différentes pages facebook.Les meilleurs taux d’engagement dans le Top 10 sont partagés à parts égales entre pages locales et pages globales. Ainsi,il semble qu’il n’y ai pas d’incidence au niveau du taux d’engagement, qu’une page soit locale ou officielle. On retrouveainsi 3 marques, Toys’R’us, The Body Shop et Zalando, présentes avec une page officielle et une page locale. De plus,il est intéressant de noter que les 2 secteurs les plus performants au niveau du taux d’engagement sont les secteursTextile et Soin/Beauté (Zalando, Selfridges, Bodybell, Bodyshop). 19
  20. 4. Nombre de Posts a. Top 10 pages internationales Les marques dans Facebook Page Facebook nombre de posts Caprabo 312 Yves Rocher Beauty 227 THE BODY SHOP 213 SAINSBURYS 206 ZALANDO 201 JEEP MASSIMO DUTTI OFFICIAL 1,5 190 Millions + EL CORTE INGLES 1,5 187 Millions + Données du 1 janvier 2012 au 30 avril 2012 OVS INDUSTRY 1,5 179 Millions + LIDL 1,5 172 Millions + TESCO 1,5 169 Millions + Moyenne : 125 (1/jour) Médiane : 105L’enseigne Caprabo se retrouve au premier rang du Top 10, avec près de 2,5 posts par jour. Cela implique un travailquotidien de la marque sur sa page Facebook, et représente donc un véritable investissement quantitatif et qualitatif. Lesposts sont différenciés, avec des photos, des liens, des vidéos, qui permettent à la communauté de retrouver un contenuoriginal, avec une vraie identité. Par ailleurs, on remarque une bonne activité des acteurs Textile et Soins/Beauté.20
  21. b. Top 10 pages nationales Les marques dans Facebook Page Facebook nombre de posts FNAC It 753 EURONICS It 309 FNAC Es 300 C&A Es 271 BONPRIX De 260 JEEP Uk ALDI 1,5 226 Millions + MARIONAUD Es 1,5 212 Millions + Données du 1 janvier 2012 au 30 avril 2012 INTERSPORT Es 1,5 203 Millions + BONPRIX It 1,5 196 Millions + BENNET 1,5 171 Millions + Moyenne : 91 (0,75/jour) Médiane : 79La page de la Fnac Italie avec 753 posts en 4 mois est la plus active (avec presque 8 posts/jour), la page Fnac Espagne,arrive en troisième position. A noter que les contenus publiés sont principalement des photos ou des liens permettantd’obtenir des offres, des promotions ou des bons de réductions. 21
  22. 5. Nombre de likes a. Top 10 pages internationales Les marques dans Facebook Page Facebook nombre de likes Tesco 22 534 Mango 21 520 LIDL 19 619 AMAZON 19 403 MARKS AND SPENCER 16 505 JEEP EL CORTE INGLES 1,5 12 364 + Millions YVES ROCHER BEAUTY 1,5 11 383 + Millions Données du 1 janvier 2012 au 30 avril 2012 ASOS 1,5 10 445 + Millions ZARA 1,5 8 826 + Millions ZALANDO 1,5 7 957 + Millions Moyenne like : 3519 (29,3/jour) Médiane : 912 Les secteurs représentés qui comptabilisent le nombre de likes le plus important sont très variés. On dénombre ainsi par exemple au maximum 6 755 likes sur la page officielle de Mango, le 13 mars. Cette augmentation étant en partie liée à la publication d’un post sur la nouvelle collection Orange de Mango. Tesco se place en tête, avec plus de 22 500 likes enregistrés sur la période, soit environ 190/jour. Ce qui est à mettre en relation avec le nombre élevé de posts publiés par la marque22
  23. b. Top 10 pages nationales Les marques dans Facebook Page Facebook nombre de LIKES DROGERIE MARKT De 10 823 DOUGLAS De 9 587 DECATHLON Es 7 189 IKEA It 4 934 ROSSMAN 4 566 JEEP ROCHER It YVES 1,5 4 327 + Millions ALDI Uk 1,5 3 758 + Millions Données du 1 janvier 2012 au 30 avril 2012 SEPHORA Fr 1,5 2 700 + Millions DECATHLON Fr 1,5 1 699 + Millions BONPRIX It 1,5 1 602 + Millions Moyenne : 869 (7,24/jour) Médiane : 191Les enseignes du secteur Soins/Beauté semblent particulièrement appréciées par les internautes, en particulier DM etDouglas. Enfin, une enseigne ressort de ce classement : Décathlon possède deux pages fans dans le Top 10, il s’agit despages Françaises et Espagnoles. 23
  24. 6. Nombre de commentaires a. Top 10 pages internationales Les marques dans Facebook Page Facebook nombre de commentaires Tesco 4 529 AMAZON 3 938 MARKS AND SPENCER 3 429 LIDL 2 956 ASOS 2 929 JEEP ZALANDO 1,5 2 244 + Millions ASDA 1,5 2 227 + Millions Données du 1 janvier 2012 au 30 avril 2012 TATI 1,5 1 967 + Millions SEPHORA 1,5 1 912 + Millions SAINSBURRY’S 1,5 1 901 + Millions Moyenne : 688 (5,75/jour) Médiane : 216,5De nombreuses marques alimentaires ont vu leur page Facebook dynamisée grâce aux internautes (Sainsbury’s, Asda,Tesco, Lidl). Tesco se voit gratifier de la première position avec plus de 4 500 commentaires, sur une période de 4 mois(soit environ 40 commentaires par jour). Il est à noter que cela accompagne son leadership en nombre de likes. Toutefoisc’est la page officielle de Sephora qui atteint le plus grand nombre de commentaires en un seul jour : 688, à la date du25 janvier, pour un post qui a été supprimé par la suite.24
  25. b. Top 10 pages nationales Les marques dans Facebook Page Facebook nombre de commentaires DROGERIE MARKT De 2 058 IKEA It 1 199 ALDI Uk 1 090 THE PHONE HOUSE Es 1 020 DOUGLAS De 1 012 JEEP DECATHLON Es 1,5 965 Millions + MEDIA MARKT Es 1,5 811 Millions + Données du 1 janvier 2012 au 30 avril 2012 DOUGLAS PERFUMERIA Es 1,5 770 Millions + ROSSMANN 1,5 743 Millions + BONPRIX It 1,5 608 Millions + Moyenne : 215 (1,8/jour) Médiane : 111 On retrouve DM Allemagne en première position avec plus de 2 000 commentaires sur une période de 4 mois, soit environ 18 commentaires/jour. En seconde position, se trouve l’enseigne suédoise Ikea, très largement représentée en Italie. Encore une fois, un hard discounter, Aldi, est en très bonne position, en termes de nombre de commentaires avec plus de 1 000 commentaires, sur 4 mois. Cela fait écho à son nombre de mentions très important sur le web. 25
  26. 7. Mapping des marques Positionnement des marques en fonction du nombre de fans et du taux d’engagement de leur page Facebooktaux d’engagement 4  Douglas Es Aldi Uk 3,5   Asda Zalando 3   Tesco 2,5   Weltbild 2   Schlecker Lidl 1,5   IKEA It El Corte Ingles 1   MonoprixCarrefour Fr Amazon SainsBurry’s 0,5   Fnac Asos Sephora Virgin John Lewis 0   Auchan 0   500000   1000000   1500000   2000000   2500000   3000000   3500000   4000000   4500000   nombre de fans Graphique représentant le nombre de fans en fonction du taux d’engagement pour les 20 marques ayant le plus de part de voix en Europe Médiane nb de fans : 32 363 Médiane taux d’engagement : 0,57 Moyenne nb de fans :155 854 Moyenne taux d’engagement : 1,14Ce graphique nous montre qu’il est très difficile, voire impossible, de coupler fort taux d’engagement et grand nombrede fans pour les marques du secteur Retail. Cela semble logique sachant que les nouveaux fans sont moins attachés àla marque que ceux de la première heure. (Rappel le taux d’engagement est un rapport entre le nombre de likes + lenombre de commentaires divisé par le nombre de fans.)De ce graphique, émergent 3 grands groupes de marques. 1er groupe : Amazon / Sephora / AsosLe premier groupe est à l’image d’Amazon qui, avec plus de 4 millions de fans, se voit gratifié d’un taux d’engagementfaible d’environ 0,4. Sephora, avec moins de fans, fait légèrement moins bien en termes de taux d’engagement. 2ème groupe : Aldi / Tesco / Zalando / Asda / DouglasLe second groupe est constitué des marques qui tirent leur épingle du jeu surtout sur le taux d’engagement, avec unnombre de fans proche de la médiane. Aldi possède ainsi un taux d’engagement supérieur à 3,5 et un nombre de fansproche de 70 000. 3ème groupe : John Lewis / Virgin / Fnac / Auchan / Sainsbury’s / El Corte Inglés / Ikea /Monoprix / CarrefourEnfin, on trouve des enseignes ayant un nombre de fans et un taux d’engagement moyen ou faible, El Corte Inglésfait partie de ceux-là, avec un taux d’engagement de 1 et un nombre de fans d’environ 500 000. Les enseignes commeAuchan, La Fnac, Virgin ou John Lewis n’ont au vu du graphique qu’une interactivité très restreinte sur Facebook,couplant faible nombre de fans et faible taux d’engagementAu travers de ces résultats apparaissent les stratégies des enseignes sur Facebook. Certaines privilégient le recrutementde fans et de ce fait une plus grande « visibilité » sur Internet, d’autres se concentrent sur la création d’une relationforte avec leurs fans. Malgré tous leurs efforts, aucune des marques étudiées ne parvient à se positionner autantqualitativement que quantitativement.26
  27. 8. ConclusionLes différents tops ci-dessus montrent que les marques les plus actives sur Facebook sont issues du secteur Soins/Beauté. Les fans sont très friands d’informations concernant les nouvelles collections, les tendances du moment, ouencore des conseils maquillage : Yves Rocher, Sephora par exemple.Le secteur de l’alimentaire très peu mentionné dans ces différents Tops est fortement représenté par les marques dehard discount telles qu’Aldi ou Lidl.Parmi les pages les plus actives on retrouve souvent celles de l’Italie, de l’Allemagne ou encore du Royaume-Uni avec desmarques comme Bonprix, DM et Tesco.Enfin, certaines enseignes, telles Intersport ou Bonprix, se retrouvent dans ces différents tops Facebook, bien que cesmarques ne soient pas présentes dans les tops part de voix.Il est intéressant de noter que les pages étudiées les plus performantes ne font pas de vente à proprement parler surInternet.Bonprix, Aldi et d’autres marques proposent régulièrement des promotions sur leurs pages, sous la forme de bons deréduction ou autre. Cette pratique se répand, à l’image de la Fnac qui a également choisi de proposer à ses fans ce typed’offres.A la lecture des diverses moyennes, que ce soit pour le nombre de posts ou de likes, on s’aperçoit que l’interactionquotidienne avec les fans est très loin d’être automatique :1,8 commentaire/ jour sur les pages locales, 5/jour sur les pages internationales, respectivement 7 et 30 pour ce qui estdes likes.Les meilleures marques ont des performances bien plus élevées, mais pour les atteindre il est nécessaire de consacrerdes ressources à l’animation de la page. Les fans sont demandeurs et réagissent, mais il faut avant tout leur proposerun contenu adéquat. Afin d’avoir des retours et une visibilité importante, il est nécessaire de réunir une communautésuffisamment grande tout en restant ciblée. 27
  28. V. Interview : blogueur retail Retail-Distribution Franck Rosenthal http://www.retail-distribution.info/ 1. Qu’est-ce qui vous a poussé à bloguer ? Franck Rosenthal : «J’ai commencé mon blog en février 2008 après être passé en consultant indépendant le mois précédent. Mon activité de consultant me poussant à faire beaucoup de veille, j’ai trouvé intéressant de pouvoir publier et partager les informations que je trouvais. De plus, le blog est un moyen pour moi d’avoir de la visibilité et de me faire connaitre : c’est un outil de visibilité et de crédibilité.» 2. Comment développez-vous la visibilité de votre blog ? Franck Rosenthal : «Les bases sont pour moi la qualité du contenu et la régularité de publication. Bloguer dans la durée est important : après 3 ou 4 ans mon blog a vraiment obtenu une belle visibilité. Je reproche à certains blogs d’être de l’agrégation de contenu ou de la reprise d’article, sans véritable plus-value. J’essaye donc au maximum de mon côté de créer du contenu exclusif comme par exemple les reportages « 9 découvertes à... » que je fais sur la distribution dans des villes à l’étranger, en partenariat avec LSA. Je relais ensuite mes articles de blog sur mon site pro. Je mentionne également mon blog dans les livres que je publie (3 à ce jour). J’ai aussi un compte Twitter.»28
  29. 3. Quelle valeur ajoutée les marques apportent-elles au contenu de votre blog ?Franck Rosenthal :«Comme j’ai un blog référent sur le sujet de la distribution, je reçois de nombreux communiqués de presse de la partdes marques, qui ont compris que l’actualité ne se faisait plus seulement via les médias traditionnels, mais aussivia les blogs et les réseaux sociaux.J’apprécie particulièrement de recevoir des études, qui me permettent de concevoir plusieurs articles que jeprogramme ensuite, c’est un vrai gain de temps pour moi. J’attends un contenu exclusif ou au moins un peudifférent de ce que l’on trouve partout.Je couvre aussi certaines actualités comme l’ouverture de centres commerciaux ; le dernier en date était le nouveaucentre commercial de Saint-Lazare.»4. Est-ce que le développement des réseaux sociaux a changé quelque chose pour votre blog ?Franck Rosenthal :«Les réseaux sociaux me permettent surtout de partager mon contenu. Grâce à Twitter je suis en relation parexemple avec des journalistes du monde entier. Mon blog et mon compte Twitter se complètent et créent du contenul’un vers l’autre.C’est également un bon moyen de discuter avec mes lecteurs. J’échange aussi avec mes lecteurs via les commentaires,et j’essaye d’en faire profiter tout le monde : quand j’ai de bons commentaires sur mon blog, je les publie sous formede tribune libre afin de leur donner de la valeur.Par manque de temps, je n’anime pas encore de page Facebook.»4. Comment voyez-vous l’évolution du support vidéo sur internet ?Franck Rosenthal :«Je n’utilise pas beaucoup de vidéos aujourd’hui sur mon blog mais cela ne m’empêche pas de croire totalement àl’avenir de la vidéo sur les blogs, il faudrait d’ailleurs que j’apprenne à mieux utiliser ce format.Je fais pas mal de compte rendu de visites de magasins que j’illustre avec des photos et des illustrations, car lacaméra est mal acceptée en magasin : il faut avoir fait préalablement à sa visite une demande d’autorisation defilmer.»5. Quels sont les sujets en rapport avec la distribution qui vous semblent le plusintéresser vos lecteurs ces derniers mois ?Franck Rosenthal :«Mon blog connait des pics d’audience lorsque j’aborde des sujets en rapports avec les Etats-Unis, par exemple lesarticles sur les tendances du commerce américain ou mes reportages sur la distribution à New-York.J’ai également vu une augmentation du nombre de mes lecteurs lorsque j’ai traité du lancement de la campagneLeclerc « zéro prospectus », car j’avais réussi à publier dans l’heure qui a suivi l’annonce, ce qui m’a permis d’être 29
  30. en 1ère page de Google sur les requêtes concernant la campagne. Mes lecteurs apprécient enfin quand je donne la parole à d’autres personnes sur mon blog, comme ma série d’interview « retail vision» 6. Selon vous quelle est la marque de distribution qui a le plus fait parler d’elle en ligne cette année ? Franck Rosenthal : «Je fais pas mal d’articles de décryptage des campagnes publicitaires sur mon blog. J’ai par exemple écrit sur la campagne de Leclerc « Qui est-le moins cher.com » qui a pas mal fait parler d’elle. Ikéa a été très remarqué en ligne cette année, ainsi qu’Intermarché qui propose un contenu très original sur sa page Facebook. D’autres marques ont pas mal fait parler d’elles mais pas de façon volontaire : Ikéa, Cora et Monoprix.» 7. Etes-vous réceptif aux pages Facebook des marques de retail ? En devenez-vous fan ? Avez-vous l’habitude de contribuer aux conversations sur ces pages ? (Une page préférée ?) Franck Rosenthal : «Je suis énormément ce que font les enseignes sur leurs pages Facebook, pas en tant que fan mais en tant que professionnel. Comme je suis dans une démarche de veille, je ne commente pas pour ne pas être identifié. Pour moi les marques de distribution ont parfois du mal à comprendre les subtilités des médias sociaux. En effet, l’indicateur recherché est bien trop souvent le nombre de fans. Or l’objectif quantitatif ne doit pas totalement prendre le dessus sur l’objectif qualitatif : qu’est-ce que je propose à mes fans, dans quelle mesure interagissent-ils avec ma page ? Beaucoup d’enseignes utilisent Facebook pour relayer leurs promos et pour moi ça n’a pas lieu d’être. Il existe déjà pleins de supports leur permettant de le faire. Intermarché a su se distinguer en apportant du contenu à valeur ajoutée suite à cela son audience est d’ailleurs très vite montée. Facebook ne doit pas être un média me-too !»30
  31. VI. Décryptage du lancement de la collection Marni pour H&M Focus collection H&M/MARNIDepuis 2004, l’enseigne de prêt-à-porter a su susciter l’engouement de ses fidèles autour d’évènements ponctuels. Pourne pas déroger à la règle, cette année encore, MARNI pour H&M a réussi à créer le buzz sur Internet.Les publications d’H&M en amont du lancement:Afin de conforter la présence médiatique de sa collection MARNI pour H&M, la marque s’est positionnée sur l’ensembledes réseaux utilisés par sa cible, et a notamment communiqué sur YouTube et Facebook.Dès le 01 février H&M lance sur YouTube sa campagne vidéo, et présente en avant première la collection MARNI.La marque a savamment orchestré cet évènement en distillant sur YouTube plusieurs vidéos mettant en scène l’ensembledes préparatifs qui y sont liés. Coulisses du tournage de la vidéo 31
  32. La veille du lancement, la page officielle Facebook de lamarque, qui compte près de 10 millions de fans, rappellel’événement, sans que cela ne suscite l’engouement. Eneffet, le taux d’engagement relevé n’est que peu significatif,il est de 0,07. Ainsi, le buzz autour de la sortie de la collectionne s’est pas fait à partir de la page Facebook d’H&M.Un buzz très centré autour du lancement de la collection en magasinOn remarque qu’il s’est déroulé au global sur les 5 pays en deux phases. Les premières publications ont été enregistréesautour du 1er mars, celles-ci n’ont cessé d’augmenter jusqu’au 08 mars, avant de retomber progressivement jusqu’àdébut avril.Force est de constater que 95,8% des publications réalisées sur cette période sont issues de Twitter. publications 3%   Twitter Blogs Forums Medias 95%  32
  33. Courbe temporelle des publications sur la nouvelle collection Marni nombre de publicationsAprès le buzz… les retombées.Le jour J, les fans se sont rués sur Twitter et sur la page Facebook d’H&M pour commenter en direct leurs impressions surla collection MARNI. Les jours suivants, la marque de prêt-à-porter a ainsi bénéficiée d’une forte activité sur les réseauxsociaux. Twitter tient le haut du pavé avec 6 129 tweets sur les seules journées du 08 et 09 mars (pics de publications).La page officielle d’H&M comptabilise sur la même période 40 commentaires.L’événement Marni a bénéficié d’une forte visibilité grâce aux nombreux followers touchés. Les conversations autour de la collection continuent. En effet, le lendemain, de nombreux articles ont été revendus sur eBay. Cela a permis de maintenir le niveau de publication élevé les jours qui ont suivi. 33
  34. Après le buzz… la polémiqueUn autre élément vivement commenté autour de la campagne : le choix du mannequin égérie de la campagne photo,son extrême maigreur apparente a entrainé de vives réactions. Au-delà du succès de la collection qui s’est arrachée enquelques heures, le débat a été lancé autour d’Aymeline Valade et de la responsabilité d’H&M.La France et l’Espagne plus concernées par l’événementA une semaine du lancement de la collection MARNI pour H&M en magasin, on constate une nette agitation au niveau desblogs en Espagne et en France, par rapport aux autres pays. Les internautes ont continué de publier après le 08 mars,afin de donner leur avis sur la collection, mais aussi pour échanger ou revendre certains produits.Les autres pays ont eu une courbe plus classique, avec un seul vrai pic autour du 08 mars. Plusieurs pics un pic34
  35. La prédominance de Twitter par rapport aux autres médiasComme mentionné ci-dessus, le buzz autour de la collection MARNI pour H&M a essentiellement été porté par Twitter.Publication TwitterLe graphique qui suit montre l’évolution sur les cinq langues des Tweets concernant MARNI. Sur la période du 29 févrierau 04 mars, les publications sur le sujet sont plutôt faibles. C’est à partir du 05 mars que le buzz prend réellement del’ampleur. L’essentiel des posts sur Twitter a été enregistré le 08 mars, date de sortie de la collection. On constate que cebuzz était vraiment ponctuel, il retombe très vite à un faible niveau de publications en moins d’une semaine. nombre de tweets Abonnés WOMENSWEARDAILY 1 991 146 VOGUEPARIS 741 962 NINAGARCIA 384 766 27,8Md’abonnés COSMOPOLITAN_ES 371 877 CAPPADONNA 46 764Ainsi, sur les cinq pays concernés par notre étude, on note que les influenceurs majeurs type magazines de mode ontlargement relayé l’information sur Twitter. 35
  36. Publications blogsLes blogs ont contribué au buzz orchestré autour de la « MARNI Madness ». Un nombre intéressant d’influenceurs duclassement Ebuzzing a publié sur le sujet (32 publications pour les blogs entre le 1er et le 500ème/37 pour le 501èmeet le 1000ème). les blogueurs plus grand public ont pour leur part participé massivement à la diffusion de l’information. 140   120   100   80   60   40   20   0   0  -­‐  500   501  -­‐  1k   1k  -­‐  5k   5k  -­‐  20k   20k  -­‐  50k   50k+   Le classement des blogs Ebuzzing (ex Wikio) établit chaque mois la liste des 100 blogs les plus influents dans 41 thématiques et en 5 langues. Pour y parvenir, notre équipe de R&D conçoit des algorithmes et des outils capables d’identifier les blogs qui sont à l’origine d’une information et d’une discussion. Nous étudions et mesurons en permanence plus de 3 millions de blogs et médias, ainsi que les recommandations faites sur les réseaux sociaux.De même, les données récoltées sur l’ensemble des pays de l’étude, montrent que l’essentiel de ces publications s’estfait sur des blogs parlant de mode, de culture et de loisirs. Sur l’ensemble des documents récoltés, certains blogs sedistinguent par le nombre d’articles ou de vidéos mis en ligne : www.fashion-insider.de (Allemagne), www.trendencias.com (Espagne), www.balibulle.com (France), bags.stylosophy.it (Italie) et www.michael84.co.uk (Royaume-Uni).Publications médiasLes publications médias autour de la campagne MARNI pour H&M ont contribué à une moindre échelle au buzz surInternet.On constate un pic du niveau de publications autour de la date de sortie de la collection le 07 – 08 – 09 mars, puis unebaisse progressive. Une semaine après l’évènement il n’y a presque plus de parutions. Les magazines qui ont relayél’information ont essentiellement abordé l’aspect général de la collection, en y indiquant les coups de cœur et les prix.MARNI pour H&M a été très bien accueilli par l’ensemble de la presse.Au global, l’évènement largement relayé a été cité principalement dans 3 thématiques : économie, culture et loisirs.36
  37. Equivalent média DE   Equivalent média ES   466 K€ FR   Articles IT   Twitter UK   0   50000   50K 100000   150000   200000   250000   300000   Euros 100K 150K 200K 250K 300K 350000  D’après nos estimations, l’ensemble des publications réalisées sur le net équivalent à un total média de 466 070€. Celasignifie que si la marque avait payé pour chacune de ces publications, elle aurait dû dépenser cette somme.Comme mentionné plus haut, le gros de cette publicité a été réalisé sur Twitter, il représente un équivalent média sur lescinq pays étudiés supérieur à 400 000€. Pour comparaison les articles qui arrivent derrière représentent un équivalentmédia d’environ 66 000€.Du fait de l’aspect international de l’évènement, la langue anglaise a été très plébiscitée notamment sur Twitter, ce quilui permet d’obtenir un équivalent média de près de 270 000€.Twitter a également permis à la collection via les tweets espagnols, français et italiens d’obtenir une couverture gratuitesur le web. Respectivement ils représentent un équivalant média proche de 56 000€, 36 000 € et 27 000€.L’allemand (langue moins parlée) arrive en dernière position, avec un équivalant média de 19 000€.ConclusionLa collection MARNI pour H&M a fait grand bruit sur Internet.Le buzz sur le net a été très fort et très bien porté jusqu’à la date de lancement de la collection. Il est important desouligner que celui-ci est resté très concentré, sur environ deux semaines (une avant le 08 mars et une après). Deux pays,la France et l’Espagne se distinguent par leur engouement. En effet, l’intérêt autour d’H&M a varié de manière ostensiblejusqu’au début du mois d’avril.Il est aussi très important de souligner que la majeure partie du buzz a été portée par Twitter, l’information ayant éténotamment relayée par les comptes des magazines de mode.La diffusion des vidéos teasing sur la campagne MARNI pour H&M a été très importante sur toute la période, plus de300 000 vues en cumulé.Ces différents éléments montrent à quel point cette collection capsule a eu un franc succès sur la toile, comme enmagasins. 37
  38. A propos d’ebuzzing Fondé en 2006 par Bertrand Quesada et Pierre Chappaz, Ebuzzing, leader européen de la diffusion de publicité vidéo dans les médias sociaux, compte 200 collaborateurs à Paris, Toulouse, Londres, Hambourg, Düsseldorf, Bâle, Milan, Rome, et Madrid, dont une importante équipe de R/D (60 développeurs), dédiée aux techniques d’analyse et de ciblage publicitaire, et de distribution vidéo. Ebuzzing est également propriétaire du principal réseau de blogs européen, Overblog. commercial@ebuzzing.com +33 1 70 95 59 00 www.ebuzzing.fr38
  39. 39
  40. VII. Liste des marques étudiées A Eurospar Adolpho Domiguez Eurospin Al Campo Alain Afflelou F Aldi Famila Amazon Fielmann Argos Fnac Armand Thierry Asda G Asos Galeria Kaufhof Auchan Galeries Lafayette Générale d’Optique B Go Sport Bennet Grand Optical BHV Groupe Monceau Body Bell Bonprix H H&M C Habitat C&A Harvey Nichols Calzedonia Holland and Barrett Caprabo House of Fraser Carephone Warehouse Hugendubel Carrefour Casino I Celio Ikea Conad Imaginarium Conforama Intersport Conrad Iper Coop Ipercoop Cortefiel Crai Currys J John Lewis D Darty K Debenhams Kaiser’s Decathlon Karstadt Deichmann Kaufland Despar Krys DM Douglas L Dpiu La Senza Las Rosas Village E Leroy Merlin E Price Lidl E.Leclerc L’Occitane Edeka Ludendo El Corte Ingles Eroski Esselunga Euronics40
  41. M VMarionnaud VirginMark & Spencer VisionlabMassimo Dutti VivarteMediamarktMediashopping WMercadona WaitroseMercatone Uno WaterstonesMiss Selfridge WeltbildMonoprix WH SmithMorrison’sMultiopticas Y YooxN Yves RocherNetto Marken DiscountNocibé Z ZalandoO ZannierObiOpencorOptic 2000OVS IndustryPPamPC WorldPepe JeansPorcelanosaRReweRossmannSSainsburry’sSaturnSchleckerSelfridgesSephoraSport 2000SpringfieldSupercoopTTatiTchiboTengelmannTescoThe Body ShopThe Phone HousetopshopToys «R» UsTrony 41
  42. 42

×