Ebeauregard Portfolio complet

912 views
817 views

Published on

Published in: Technology, Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
912
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
40
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Ebeauregard Portfolio complet

  1. 1. Élise Beauregardarchitecte du paysage, pa Leed®portfoLio
  2. 2. J’aime mon métier. Il me fait voyager à travers le monde et dans mon imaginaire. Je suis une architecte paysagiste qui travaille à l’élaboration depaysages urbains. J’ai remporté plusieurs prix de design et je donne des conférences. J’ai appris la discipline intégrée au développement durable.Je travaille seule ou en équipe multidisciplinaire pour différents clients et pour différentes causes. À ma table de travail, je me transpose dans lesdifférents lieux de l’habitat humain. J’écoute les besoins qui me sont exprimés. J’analyse le paysage d’insertion, je m’imprègne de la culture du lieu.Je travaille à confirmer où à lui attribuer son identité.On dit de moi que je suis une professionnelle aguerrie avec de l’intuition. J’ai les pieds sur terre, mais ma vision de l’aménagement s’inscrit dansl’espace sans limites. Mon travail est d’interagir avec l’aspect impalpable de l’espace. Il n’y a ni mur ni plafond dans mon travail. C’est un travail deconception qui s’inscrit dans le vide, mais toujours bien ancré dans la continuité de son contexte. C’est pourquoi mes conceptions embrassent toutl’espace et parfois vont déterminer l’identité globale du lieu et du bâtiment que l’on voulait agrémenter d’un « aménagement paysager ». Ma forceest ma constante habileté à me rapporter au paysage naturel et construit, car c’est l’ultime expression culturelle contemporaine. Le paysage estmon guide, c’est ma matière première, et tout se rapporte à lui. C’est l’élément déterminant de mes choix. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 2 ebeauregard@architectpays.ca
  3. 3. J’utilise les bâtiments et les différents matériaux pour sculpter l’espace en créant des formes et des volumes. Je les insère en harmonie ou encontraste avec le fascinant monde végétal qui se déploie en toute générosité dans la troisième dimension. Ces plantes pour lesquelles il faut encoreet toujours se battre pour leur mise en terre et leur intégration dans un contexte durable. Les végétaux sont un symbole de notre humanité et denotre désir de la préserver. Elles grandissent avec nous pour se déployer avec force et liberté vers le ciel et nous apprennent à ne jamais abandon-ner pour renaître des terres brûlées ou gelées. Les végétaux sont le lien avec la vie et peut-être même avec notre survie.J’aime que les gens soient confortables dans les petits ou grands espaces que l’on aménage pour eux, pour différentes raisons, dans l’effervescencede la ville. Parfois quand je reviens sur le « lieu du crime », je suis surprise et heureuse de voir un passant assis paisiblement sur un banc. Parfois,il s’y sent assez bien pour s’abandonner à regarder la cime des arbres, puis le ciel. Ainsi, de l’ordre ou du chaos, surgit un petit moment de paix. Lapaix et la beauté sont éphémères, mais l’important est que l’homme en soit touché et qu’il se sente meilleur d’avoir connu un moment de grâceavant de continuer sa route. Comme bien des personnes, je suis à la recherche de tels moments de grâce. Voici quelques exemples de mon travail. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 3 ebeauregard@architectpays.ca
  4. 4. Table des matières1. Les grands gestes ; 2. Dessiner 3. Notre paysagedes places et des des quartiers dans quotidien ; petits parcs,grands espaces publics le paysage les rues et coins secrets>6 1.1 La Place Jean-Talon ou quand un > 34 2.1 Créer un quartier élégant du nouvel > 52 3.1 La place temporaire d’Hydro-Québec… épicier a la passion du design urbain urbanisme à Bois-Franc comme le jardin d’Alice aux pays des> 13 1.2 Le Centre Bell avec ses grands parvis > 40 2.2 Tout simplement Longueuil sur le Parc merveilles pour accueillir les passionnés du sport : un quartier respectueux de son contexte > 55 3.2 Le jardin de sculptures du Musée national des Canadiens, le hockey naturel des Beaux-Arts> 19 1.3 La Grande Place du nouveau > 43 2.3 La sensualité du Moyen-Orient : > 57 3.3 Le parc de poche d’Holt Renfrew quartier Bois-Franc à Montréal Amwaj, un nouveau quartier > 60 3.4 Le toit-terrasse de l’hôtel Hilton> 23 1.4 Le centre d’interprétation pour Rabat ? > 63 3.5 La rue Des Forges pour redonner du bassin Brown > 45 2.4 L’exotisme de l’orient : une élégance qui s’était perdue> 25 1.5 Intrawest et ses rues piétonnières Shenzen, Zhenye > 65 3.6 Réinventer des rues commerciales> 27 1.6 Le Centre de villégiature > 47 2.5 Une adresse de prestige : Le jardin pour la vie en banlieue : Centropolis du manoir Richelieu de Montréal à Wuhan, Chine > 67 3.7 Le métro de Laval> 29 1.7 La Pointe-à-Carcy > 49 2.6 Dubaï Creek à Dubaï > 69 3.8 Le centre administratif d’Hydro-Québec 4. Prix et reconnaissances Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 4 ebeauregard@architectpays.ca
  5. 5. 1. Les grands gestes ; des placeset des grands espaces publics>6 1.1 La Place Jean-Talon ou quand un épicier a la passion du design urbain> 13 1.2 Le Centre Bell avec ses grands parvis pour accueillir les passionnés du sport national des Canadiens, le hockey> 19 1.3 La Grande Place du nouveau quartier Bois-Franc à Montréal> 23 1.4 Le centre d’interprétation du bassin Brown> 25 1.5 Intrawest et ses rues piétonnières> 27 1.6 Le Centre de villégiature du manoir Richelieu> 29 1.7 La Pointe-à-Carcy Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 5 ebeauregard@architectpays.ca
  6. 6. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.1 La Place Jean-Talon ou quand un épiciera la passion du design urbain Prix Honneur Régional en architecture de paysage Type de projet : Place publique de quartier entourée de commerces de l’Association des architectes paysagistes du Services : Plan du site, concept paysager, développement de design, plans Canada (AAPC) en 2003 et devis et surveillance des travaux Emplacement : Montréal, Québec, Canada Prix d’excellence en design urbain de l’Institut de Client : Loblaws Design de Montréal (IDM) pour la Gare Jean-Talon année : 1997-2000 Montréal, Canada en 2004 Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 6 ebeauregard@architectpays.ca
  7. 7. Par l’implantation de la Place dans son axe origi-nal (à partir d’une réinterprétation des grandesrègles de perception de l’aménagement des jar-dins classiques français), le mandat de ce projetétait de lier et d’intégrer de façon exemplaire etdéfinitive la notion de commerce de grande sur-face (à titre de marché, surface de 70 000 pi2) etde lieu patrimonial – voire une gare à caractèrehautement symbolique –, dans un contexte poli-tique de méfiance de la part des gens du quar-tier et de la population montréalaise en général. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 7 ebeauregard@architectpays.ca
  8. 8. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 8 ebeauregard@architectpays.ca
  9. 9. Non seulement la Place a retrouvé sa raison d’être aux côtés de la Gareredonnant à celle-ci son prestige et sa splendeur d’autrefois (et vice-versa),elle est devenue l’élément perceptible prioritaire rendant possible l’ap-propriation immédiate des lieux par des gens qui, a priori, étaient contretoute intervention.En reprenant son sens original dans le tissu de la ville, la Gare est non seule-ment redevenue une installation publique, elle a acquis un nouveau rôle deporte de quartier, où s’est développé un sentiment d’appartenance impor-tant, ce qui a eu pour effet de revitaliser un quartier défavorisé de la ville. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 9 ebeauregard@architectpays.ca
  10. 10. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 10 ebeauregard@architectpays.ca
  11. 11. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 11 ebeauregard@architectpays.ca
  12. 12. Un lieu où se rencontrent les promeneurs, une esplanade pour mettre envaleur une ancienne gare de train, un nouveau complexe commercial et uneplateforme pour la tenue d’événements formels et informels du quartier: le défi dans le réaménagement de cet édifice patrimonial et de sa placepublique consistait à faire le pont entre d’imposants vestiges du passé etles exigences pratiques du présent. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 12 ebeauregard@architectpays.ca
  13. 13. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.2 Le Centre Bell avec ses grands parvispour accueillir les passionnésdu sport national : le hockey et les Canadiens de Montréal 2002 : Prix Mérite régional de l’AAPC pour le design et la réalisation pour l’aménagement des cours extérieurs du Centre Bell du Club de hockey de Montréal Ce lieu public met l’accent sur des représenta- tions symboliques du passé du site (gare fer- roviaire) et de sa fonction actuelle de place publique attenante à un vaste centre sportif et de divertissement. Des références aux matériaux historiques ont été intégrées au design contem- porain sobre et épuré. Elles confèrent au lieu une ambiance « monastique ». Type de projet : Deux cours extérieures et autres lieux réservés aux piétons Services : Concept paysager, développement de design, plans et devis et supervision de la construction Emplacement : Montréal, Québec, Canada Client : Club de hockey des Canadiens de Montréal année : 1990-1996 Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 13 ebeauregard@architectpays.ca
  14. 14. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.2 LE CENTRE BELL AVEC SES GRANDS PARVIS POUR ACCUEILLIR LES PASSIONNéS DU SPORT NATIONAL DES CANADIENS, LE HOCkEyD’autres espaces qui ceinturent le bâtiment mettent en valeur deséléments visuels évocateurs et créent de nouvelles perspectives. Lafluidité et l’ouverture de ces lieux facilitent la circulation des piétons. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 14 ebeauregard@architectpays.ca
  15. 15. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.2 LE CENTRE BELL AVEC SES GRANDS PARVIS POUR ACCUEILLIR LES PASSIONNéS DU SPORT NATIONAL DES CANADIENS, LE HOCkEySquare multifonctionnel par son aire de circulation, son jardin, ses plages de repos et de restauration,par sa capacité de rassemblement pour les spectacles extérieurs.Utilisation ingénieuse des pierres de démolition où l’emplacement des bancs et des murs dessine leslimites des voûtes et pilastres souterrains.Bandes d’acier qui tracent la voie ferrée originale. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 15 ebeauregard@architectpays.ca
  16. 16. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.2 LE CENTRE BELL AVEC SES GRANDS PARVIS POUR ACCUEILLIR LES PASSIONNéS DU SPORT NATIONAL DES CANADIENS, LE HOCkEy Fluidité, économie de circulation pour les usa- gers des trains de banlieue. Structures verticales inspirées de l’architecture (matériaux, couleurs, sobriété et élégance formelle) autour de la cour, rehaussant ainsi la perspective de l’entrée du jardin vertical et servant d’écran et de parapet. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 16 ebeauregard@architectpays.ca
  17. 17. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 17 ebeauregard@architectpays.ca
  18. 18. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.2 LE CENTRE BELL AVEC SES GRANDS PARVIS POUR ACCUEILLIR LES PASSIONNéS DU SPORT NATIONAL DES CANADIENS, LE HOCkEy Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 18 ebeauregard@architectpays.ca
  19. 19. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.3 La Grande Place du nouveau quartierBois-Franc à Montréal Type de projet : Place publique Services : Concept paysager, développement de design et supervision de la construction Location : Montréal, Québec, Canada Client : Bombardier, Services immobiliers année : 2003 Cette place, située dans le projet Bois-Franc, offre un lieu de rencontres et de détente. La place est encadrée par des bâtiments commerciaux, soit des restaurants et des magasins, ainsi que par deux débarcadères qui per- mettant la circulation des véhicules en périphérie. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 19 ebeauregard@architectpays.ca
  20. 20. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.3 LA GRANDE PLACE DU NOUVEAU QUARTIER BOIS-FRANC À MONTRéALMarquée par une inspiration classique tirée des grandes places euro-péennes, la Grande Place maintient un aspect contemporain avec ses for-mes épurées telles que la forme ovoïdale du grand bassin. La richesse dumotif est soulignée par le choix soigné des matériaux de surface, tels quele pavage en brique d’argile et le revêtement en granit du bassin, des jetsd’eau pour enfants et des bancs. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 20 ebeauregard@architectpays.ca
  21. 21. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.3 LA GRANDE PLACE DU NOUVEAU QUARTIER BOIS-FRANC À MONTRéAL Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 21 ebeauregard@architectpays.ca
  22. 22. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.3 LA GRANDE PLACE DU NOUVEAU QUARTIER BOIS-FRANC À MONTRéAL Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 22 ebeauregard@architectpays.ca
  23. 23. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.4 Le centre d’interprétationdu bassin Brown élise Beauregard fut conceptrice de l’ensemble du projet, soit le développement du concept architec- tural et du pont ainsi que tous les aménagements paysagers. Sa solution l`intégration de toutes les composantes dans un grand geste de «Land Art» qui englobe le tout en un ensemble unifié qui se projette dans le fleuve . Le promeneur gravit graduellement un plateau incliné, puis s’amène, sur une terrasse panorami- que abritant un centre d’interprétation. Le bâti- ment a été intégré au profil du terrain, sous un toit vert permettant ainsi de maximiser l’accès à la pas- serelle et aux vues sur le fleuve. Une approche naturelle a été privilégié dans le design. Un ensemencement de graminées indigènes a rendu aux berges leur aspect sau- vage. Le rivage du bassin Brown a été restauré et canots ou kayaks pourront y accoster plus aisé- ment. Des empilements de pierres naturelles aux abords des constructions ont été privilégiés plutôt que le béton. De plus, le site est résolu- ment axé pour les piétons tout en offrant une boucle cyclable reliant le centre d’interpréta- tion à la piste actuelle qui longe le boulevard Champlain. Le centre d’interprétation a aussi été planifié comme un bâtiment vert ayant desType de projet : Aménagement paysager caractéristiques environnementales et énergéti-Services : Plan directeur, concept paysager, ques exceptionnelles.développement de design, plans et devis etsupervision de la constructionEmplacement : Ville de Québec, Québec, CanadaClient : Port de Québecannée : 2008 Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 23 ebeauregard@architectpays.ca
  24. 24. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.4 LE CENTRE D’INTERPRéTATION DU BASSIN BROWNUn des points forts du concept d’aménagement est la longue promenade,conduisant à une passerelle surplombant le fleuve. Les visiteurs auront alorsl’impression de marcher sur l’eau! Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 24 ebeauregard@architectpays.ca
  25. 25. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.5 Intrawest et ses rues piétonnières Type de projet : Centre de villégiature Services : Plan directeur en architecture de paysage, développement de design, plans et devis et surveillance des travaux Emplacement : Mont-Tremblant, Québec, Canada Client : Intrawest année : en cours depuis 1991 Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 25 ebeauregard@architectpays.ca
  26. 26. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.5 INTRAWEST ET SES RUES PIéTONNIèRES La Station Mont-Tremblant n’a cessé de se développer de sorte qu’aujourd’hui elle se compare avan- tageusement aux autres centres de villégiature internationaux tels que Whistler, Blackcomb, Vail ou Aspen. élise Beauregard fut responsable du design de la place et la très populaire rue commerciale. Tous les espaces urbains ont dû être soigneusement étudiés en raison des pentes de 4 à 8 % d’incli- naison sur lesquelles ils sont construits. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 26 ebeauregard@architectpays.ca
  27. 27. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.6 Le Centre de villégiaturedu manoir RichelieuCe prestigieux centre de villégiature cinq étoiles bâti dans les années 20 a été acquis par la société Casiloc et les Hôtels CanadienPacifique (maintenant Hôtels Fairmount) à la fin des années 90. Ils y ont entrepris d’importants travaux visant la modernisa-tion de l’hôtel et la construction du casino avoisinant. L’ensemble des terrains surplombant le fleuve St-Laurent a égalementfait l’objet d’un réaménagement à l’image de ce site exceptionnel. La pente du terrain a fait l’objet de modifications afin d’op-timiser les vues sur le magnifique paysage et de dégager des aires de rencontres, de détente, de sports et de loisirs. Type de projet : Réaménagement complet des terrains du centre de villégiature Services : Concept paysager, développement du design, plans et devis et supervision des travaux de construction Emplacement : La Malbaie, Québec, Canada Client : Société Casiloc et les Hôtels Canadien Pacifique année : 1998-1999 Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 27 ebeauregard@architectpays.ca
  28. 28. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.6 LE CENTRE DE VILLéGIATURE DU MANOIR RICHELIEULa vocation de ce site étant maintenant un casino où de nombreux visiteurs y passent quelques heures. élise Beauregarddirigeait une équipe de conception aux fins de l’intégration de nouvelles routes et aires de stationnement et de nouveauxbâtiments, dans un cadre de respect du patrimoine. Il a fallu créer des nouveaux jardins, des espaces de repos, des espacesévénementiels, planifier des kilomètres de nouveaux sentiers au sein de la vaste propriété et aménager les abords du golf.Le concept visait à ce que le paysage majestueux et sauvage de cette région englobe ce nouveau complexe de plus de 200 mil-lions de dollars comme si ce dernier faisait partie de la montagne. La végétation, la topographie et le drainage furent attenti-vement étudiés afin de glisser les nouveaux bâtiments et les autres infrastructures entre les arbres matures et centenaires dusite tout en minimisant les répercussions. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 28 ebeauregard@architectpays.ca
  29. 29. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDSESPACES PUBLICS1.7 La Pointe-à-CarcyLe plan d’ensemble Type de projet : Réhabilitation d’un site historique pour la création d’un nouveau parc et d’un quai pour bateaux de croisière et la réhabilitation de l’amphithéâtre existant. Services : Plan directeur, aménagement paysager, gestion de projet Emplacement : Québec, Québec, CanadaBilleterie Passage protégé des Croisiéristes Client : Port de Québec année : 2007 - 2008 La reconnaissance de Québec comme ville historique portuaire et la célé-étude d’intégration des bâtiments bration du 400e anniversaire de la ville sont les thèmes qui ont inspiré le développement d’un projet d’envergure comprenant plusieurs sites en bordure du fleuve. Le but du mandat était de réhabiliter la Pointe-à- Carcy en un grand parc urbain intégrant l’amphithéâtre de 1984 restauré aux exigences actuelles pour passer d`un espace tout béton difficile- ment accessible aux citoyens à un véritable parc ouvert à tous et en tout temps.. L’approche mettait l’emphase sur la création de places animées et attrayantes, intégrant les activités portuaires et permettant de relier le site à la ville.Amphithéâtre Bâtiment de la Douane Le concept proposé par élise Beauregard repose sur une structure concen- trique, apportant une cohésion au site. Ce geste circulaire devient un méca- nisme qui réintègre l’amphithéâtre en créant tout autour des bandes de végétation surélevées qui servent d’observatoires du fleuve. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 29 ebeauregard@architectpays.ca
  30. 30. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.7 LA POINTE-À-CARCyDans cette optique, les nouveaux bâtiments ont fait l’objet d’une étude volumétrique menée par l’équipe d’architectes pay-sagistes. Les critères d’insertion des bâtiments ont ensuite été transmis aux architectes de l’équipe qui ont finalisé le dévelop-pement du design. Que ce soit le design de la billetterie, du passage protégé des croisiéristes, des bâtiments des loges et desservices sanitaires ou celui de l’agora même, le concept paysager était le principe conducteur. Les buttes aménagées au sites’élancent jusqu’aux nouveaux bâtiments qui, eux, s’élèvent à leur tour vers le ciel. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 30 ebeauregard@architectpays.ca
  31. 31. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.7 LA POINTE-À-CARCyÀ l’occasion du 400e anniversaire de la fondation de la Ville de Québec, le gouvernement fédéral souhaitait réaménager le site de la Pointe-à-Carcy pourles citoyens. Située dans le Vieux-Port, la Pointe-à-Carcy est un lieu témoin, empreint de symboles de l’histoire portuaire de la ville et de son fleuve, unlien entre l’eau et les hommes et l’une des portes d’entrée historiques de Québec. Depuis l’autre côté de la rive, ces « dunes » rappellent les paysagesfluviaux et offrent une assise au bâtiment patrimonial de la Douane en arrière-plan. L’orientation choisie par Mme Beauregard fut de diriger une équipemultidisciplinaire de professionnels (architectes, ingénieurs, scénographes, etc.) pour intervenir de façon cohérente dans le paysage.Historique1845 1860 Bâtiment de la douane 1896 1920 1984 2006 et son bassinDéveloppementLes vues panoramique Structures concentrique Motif de pavage Les dunes Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 31 ebeauregard@architectpays.ca
  32. 32. 1. LES GRANDS GESTES ; DES PLACES ET DES GRANDS ESPACES PUBLICS1.7 LA POINTE-À-CARCyLa reconnaissance de Québec comme ville historique portuaire et la célébration du 400e anniversairede la ville, sont les thèmes qui ont inspiré le développement d’un projet d’envergure comprenant plu-sieurs sites en bordure du fleuve. Le but du mandat est de réhabiliter la Pointe-à-Carcy afin de créerun parc thématique le long de la berge. L’approche conceptuelle met l’emphase sur la création de pla-ces animées et attrayantes, intégrant les activités portuaires, et permettant de relier le site à la ville. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 32 ebeauregard@architectpays.ca
  33. 33. 2. Dessiner des quartiersdans le paysage> 34 2.1 Créer un quartier élégant du nouvel urbanisme à Bois-Franc> 40 2.2 Tout simplement Longueuil sur le Parc : un quartier respectueux de son contexte naturel> 43 2.3 La sensualité du Moyen-Orient : Amwaj, un nouveau quartier pour Rabat ?> 45 2.4 L’exotisme de l’orient : Shenzen, Zhenye> 47 2.5 Une adresse de prestige : Le jardin de Montréal à Wuhan, Chine> 49 2.6 Dubaï Creek à Dubaï Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 33 ebeauregard@architectpays.ca
  34. 34. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.1 Créer un quartier du nouvelurbanisme à Bois-Franc Plan d’ensemble revisé en 1998Plan d’ensemble 1993 Type de projet : Projet de réaménagement urbain à vocation mixte : Plan d’ensemble revisé en 2004 8 000 unités d’habitation, 120 000 m2 d’espace commercial/bureaux, 35 hectares d’espaces publics. Services : Plan directeur d’architecture de paysage, design urbain des rues et espaces publics, plans et devis et surveillance des travaux . Emplacement : Montréal, Québec, Canada Client : Bombardier, Services immobiliers année : en cours depuis 1993 Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 34 ebeauregard@architectpays.ca
  35. 35. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.1 CRéER UN QUARTIER DU NOUVEL URBANISME À BOIS-FRANC 2000, Premier prix de l’Ordre des Urbanistes du Québec pour le plan d’ensemble du projet Bois-Franc à Montréal, Québec, Canada Grâce à une intégration équilibrée de l’architecture, de l’urbanisme et de l’aménagement paysager, la collectivité de Bois-Franc se distingue par sa dimension humaine, sa forte personnalité et son aménagement distinct. Le nouveau quartier résidentiel est une « nouvelle ville en ville » qui s’inspire des principes du « nouvel urbanisme ». Le projet a reçu plusieurs mentions honorifiques en planification urbaine. élise Beauregard a contribué au développement du plan principal, mais aussi à la signature identitaire du projet. Elle a été la consultante princi- pale pour le développement du paysage pour ce vaste projet de 8 000 uni- tés d’habitation. Elle fut la designer en chef pour le développement de conception des rues, des parcs, des lacs, des squares et des autres espaces communautaires publics et privés. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 35 ebeauregard@architectpays.ca
  36. 36. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.1 CRéER UN QUARTIER DU NOUVEL URBANISME À BOIS-FRANC Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 36 ebeauregard@architectpays.ca
  37. 37. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.1 CRéER UN QUARTIER DU NOUVEL URBANISME À BOIS-FRANC Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 37 ebeauregard@architectpays.ca
  38. 38. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.1 CRéER UN QUARTIER DU NOUVEL URBANISME À BOIS-FRANC Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 38 ebeauregard@architectpays.ca
  39. 39. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.1 CRéER UN QUARTIER DU NOUVEL URBANISME À BOIS-FRANC Les résidents du projet immobilier Bois-Franc se détendent et s’adonnent à des activités récréatives et autres loisirs dans un environnement naturel judicieusement planifié. La polyvalence et la qualité des espaces publics complètent le style urbain de ce quartier résidentiel en contribuant à bien définir l’identité de ce projet d’envergure. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 39 ebeauregard@architectpays.ca
  40. 40. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.2 Tout simplement Longueuil sur le Parc :un quartier respectueux de son contexte naturelConception du projetUn développement résidentiel parfaitement intégré à la trame boisée existante,conçu et piloté par les architectes paysagistesPlan d’ensemble du développement Plan d’aménagement du parc central Plan d’analyse du site et des ressources végétales. 2010 : Prix mérite régional du Prix d’excellence de l’AAPC pour la planificationType de projet : Projet résidentiel intégré : 2000 unités d’une communauté de basse densité de 2000 unités, Rive-Sud de Montréal,Services : Plan directeur d’urbanisme, de design et d’architecture de pay- Québec, Canadasage, lignes directrices architecturales, plans et devis et surveillance destravaux élise Beauregard est la designer en chef de ce projet d’aménagementEmplacement : Longueuil, Québec, Canada urbain et d’architecture de paysage. Son concept consiste à se glisser dansClient : TMSA le paysage et non de s’imposer à lui .année : en cours depuis 2002 Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 40 ebeauregard@architectpays.ca
  41. 41. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.2 TOUT SIMPLEMENT LONGUEUIL SUR LE PARC : UN QUARTIER RESPECTUEUx DE SON CONTExTE NATURELUn développement résidentiel parfaitement intégré à la trame boisée existante.Une implication approfondie et continue pour un quartier remarquable dans un cadre naturel préservé. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 41 ebeauregard@architectpays.ca
  42. 42. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.2 TOUT SIMPLEMENT LONGUEUIL SUR LE PARC : UN QUARTIER RESPECTUEUx DE SON CONTExTE NATURELDétails du projetLongueuil-sur-le-Parc représente l’harmonie exemplaire entre la nature et la vie urbaine. Ce projetrésidentiel qui offre une mixité d’habitations de style champêtre a été aménagé dans le but d’assurerla préservation maximale du milieu naturel. Des sentiers pédestres, une place publique, des pistescyclables, tous interreliés entre eux, ainsi qu’un parc central qui traverse le projet d’un bout à l’autreoffrent aux résidents un milieu de vie naturel, fonctionnel et convivial. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 42 ebeauregard@architectpays.ca
  43. 43. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.3 La sensualité du Moyen-Orient :Amwaj, un nouveau quartier pour Rabat ? Client : Sama Dubaï Emplacement : Rabat, Maroc Services : Plan directeur d’architecture de paysage, déve- loppement de design et plans et devis préliminaires année : Le projet a débuté en 2007, mais a été suspendu au début de 2009.élise Beauregard a été la directrice pour la firme Sama Dubaï de la réalisation du plan directeur pay-sager du projet de développement Amwaj, situé dans la Vallée du Bouregreg à Rabat, la capitale duMaroc. Le site de 100 hectares accueillera un développement d’usages mixtes avec des boutiques,des restaurants des hôtels, des espaces verts et plus de 15 000 unités résidentielles. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 43 ebeauregard@architectpays.ca
  44. 44. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.3 LA SENSUALITé DU MOyEN-ORIENT :AMWAJ, UN NOUVEAU QUARTIER POUR RABAT ?Le défi consistait à réinterpréter l’art des jardinsmusulmans pour le développement de chaquerue, des façades arrières et avant, des cours pri-vées et publiques, des patios, des belvédères,des stationnements extérieurs et intérieurs, desrives construites ou naturelles, du design dumobilier urbain, des toits-terrasses, des petiteset grandes fontaines, des places publiques. Enbref, tout l’aménagement des espaces entre lesbâtiments. Le but était d’insuffler dans cet uni-vers construit la vie et la sensualité des couleurs,des formes et des odeurs des anciennes villes duProche-Orient. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 44 ebeauregard@architectpays.ca
  45. 45. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.4 L’exotisme de l’orient :Shenzen, Zhenye L’essence de ce projet consistait à créer un amé- nagement assorti d’espaces publics durables et mémora-bles. Un projet de développement durable 10 000 uni- tés qui répond aux exigences du marché chinois, tout en respectant la culture locale et les exigen- ces de conservation de l’environnement. Une vision d’ensemble unissant l’Orient et l’Occident proposant un dialogue entre les types de jardins contemporains et ceux de longue tradition. L’évocation d’un sens mémorable du lieu, établis- sant une hiérarchie des espaces publics, restau- rant et établissant même une écologie urbaine unique, tout en diversifiant les types d’expé- riences urbaines, améliorant la connectivité des espaces. Une « vision » d’ensemble qui unit l’Orient et l’Occident et qui propose un dialogue entre Type de projet : Projet résidentiel urbain les jardins contemporains et traditionnels. à usage mixte : 10 000 unités Services : Plan directeur d’architecture de pay- sage, développement de design des lacs, ruis- seaux, canaux, chutes d’eau et espaces verts, plans et devis et surveillance des travaux paysa- gers verts et bleus Emplacement : Shenzhen, Chine Client : Zhenye année : 2004-2005 Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 45 ebeauregard@architectpays.ca
  46. 46. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 46 ebeauregard@architectpays.ca
  47. 47. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.5 Une adresse de prestige :Le jardin de Montréal à Wuhan, Chine Type de projet : Architecture de paysage de la Place publique, des toits-terrasse, des espaces communautaires et des espaces privés de ce grand complexe residentiel, Wuhan en Chine Services : Concept et développement de design Client : Wuhan Mingyuan Investing Inc. Le mandat consistait à donner une vision glo- bale du paysage pour ce vaste complexe rési- dentiel. Ces édifices résidentiels et commerciaux sont énormes et offrent des espaces à différents nivaux avec différentes fonctions et aux ambian- ces et styles très variés. La proposition paysagère propose une vaste gamme de places et de sous-espaces. L’un deve- nant le point d’observation de l’autre. Le travail consiste à créer divers microcosmes naturels qui s’enrichissent visuellement par le jeux savant de la multiplication des points de vue vers les paysa- ges empruntés à l`intérieur et à l`extérieur du site. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 47 ebeauregard@architectpays.ca
  48. 48. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.5 UNE ADRESSE DE PRESTIGE : LE JARDIN DE MONTRéAL À WUHAN, CHINELe résultat final est que l’architecture et l’architecture de paysage sont étroi-tement liés. En effet, l’intégration d’un paysage durable avec l’architectureforme un ensemble qui devient une partie du paysage urbain comme unemontage dans la Ville. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 48 ebeauregard@architectpays.ca
  49. 49. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.6 Dubaï Creek à DubaïClient : Sama DubaïServices : Préparation d’une soumission pour un concours interna-tional, développement de design, plans et devis préliminaires dusite du bureau des ventes, plan directeur de la zone 3 du projetd’ensemble Dubai CreekEmplacement : Dubaï, émirat Arabes Unisannée : 2008 Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 49 ebeauregard@architectpays.ca
  50. 50. 2. DESSINER DES QUARTIERS DANS LE PAySAGE2.6 DUBAï CREEk À DUBAïélise Beauregard a été la directrice de design pour l’élaboration du concept Quant au contexte historique, le concept paysager doit reproduire l’espritpaysager pour la Zone 3 – Bani yas et Bandar Taleb – et un site localisé à du site et promouvoir l’extraordinaire potentiel de vivre dans une zonela convergence de la crique et de la mer, lieu d’implantation d’origine de urbaine près de la crique. Le concept paysager servira d’attrait pour lesDubaï. Le projet visait la construction d’un nouveau quartier à usage mul- visiteurs désirant connaître le site. Lorsqu’ils seront à l’intérieur, ils décou-tiple avec plus de 10 000 nouvelles unités d’habitation. Le but principal de vriront un lieu qui célèbre l’architecture traditionnelle avec créativité etce prestigieux projet est de rajeunir cette région d’importance historique modernisme. Notre approche conceptuelle est de positionner l’édificeafin qu’elle devienne « L’âme de Dubaï ». au pied de la crique pour symboliser l’essence du lieu. Ce concept met en vedette la crique entourée de jardins et de cours où convergent les gensélise Beauregard et son équipe ont gagné la compétition internationale pour connaître la beauté et la richesse de la culture locale. Cette approchelancée par Sama Dubaï pour le bureau des ventes du projet DUBAI CREEk. conceptuelle donne lieu à une image de marque de « L’âme de Dubaï » etCe projet était extrêmement prestigieux, car il se situait autour de la mai- donne un aperçu du projet en entier, l’unique zone urbaine qui réunit leson natale du père du cheikh actuel de Dubaï : Mohammed bin Rashid Al passé, le présent et l’avenir de Dubaï.Maktoum . Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 50 ebeauregard@architectpays.ca
  51. 51. 3. Notre paysage quotidien;petits parcs,rues et coins secrets> 52 3.1 La place temporaire d’Hydro-Québec… comme le jardin d’Alice aux pays des merveilles> 55 3.2 Le jardin de sculptures du Musée des Beaux-Arts> 57 3.3 Le parc de poche d’Holt Renfrew> 60 3.4 Le toit-terrasse de l’hôtel Hilton> 63 3.5 La rue Des Forges pour redonner une élégance qui s’était perdue> 65 3.6 Réinventer des rues commerciales pour la vie en banlieue : Centropolis> 67 3.7 Le métro de Laval> 69 3.8 Le centre administratif d’Hydro-Québec Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 51 ebeauregard@architectpays.ca
  52. 52. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.1 La place temporaire d’Hydro-Québec…comme le jardin d’Alice aux pays des merveillesType de projet : Petit parc urbainServices : Aménagement paysager, développement de design, plans etdevis et supervision de la constructionEmplacement : Montréal, Québec, CanadaClient : Hydro-Québecannée : 19982001: Prix mérite régional du Prix d’excellence de l’AAPC pour le design et laréalisation de la Place Hydro-Québec contiguë au Théâtre du Nouveau Mondesur la rue Ste-Catherine à Montréal, Québec, CanadaFort électrisant ! Réalisé avec le soucidu détail sans égal, ce projet, qui nous proposeune solution, saura peut-être donnerun nouveau sens au mot « temporaire ».Ian CornePrésident du concours Prix d’excellence 2001 de l’AAPCLe projet apparaît comme un jeu, où les éléments sont surdimensionnéset où rien ne semble permanent, puisqu’il est construit seulement pour10 ans, jusqu’à ce que la Corporation Hydro-Québec vende le terrain pourune future construction. Comme un jeu, tout est arrangé, monté pour letemps d’une pièce, d’un spectacle. Comme un jeu, tous les éléments sontremis à leur position initiale lorsque le jeu est terminé. Comme un jeu, saraison d’être est l’amusement, une expérience du domaine de l’éphémère. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 52 ebeauregard@architectpays.ca
  53. 53. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.1 LA PLACE TEMPORAIRE D’HyDRO-QUéBEC… COMME LE JARDIN D’ALICE AUx PAyS DES MERVEILLES« Company turn lots into park » to the west, and the sex shops and taverns ofExtrait du journal The Gazette, St. Laurent Blvd. to the east, the area comesoctober 11, 1997 to life as a cultural centre during the round ofArticle écrit par David Theodore, summer festivals.chercheur en histoire de l`architecture. The new square is a valuable outdoor addition to neighbouring performance spaces. The pro- ject is a co-operative effort between a private“… Downtown Montreal is a disaster of vacant corporation and the city. Montreal first asked lots. But ONE new project has taken advan- Hydro-Quebec to provide temporary green tage of the stagnant commercial real-estate space along Ste. Catherine as well as a park market to create engaging urban parks. Hydro- bordering St. Urbain St., when the company Quebec has funded a cultural performance demolished an office building on St. Urbain to space, Place Hydro-Quebec, on Ste. Catherine make way for the expansion of the Theatre du St. between St. Urbain ans Clark Sts. Nouveau Monde. After considering some pre- liminary proposals, landscape architect EliseThe district surrounding Place Hydro-Quebec Beauregard negotiated a change to a largeris also waiting for development. Including site on Ste. Catherine St.The change provided aboth Place des Arts and Complexe Desjardins chance to do something more ambitious than just a small park. The new program called for a multipurpose performance space for cultural groups. …Elise Beauregard divided the plan of the site into three sections. Ten sex-foot high blue planters containing maple trees sit on a checkerboard pattern of red and green pow- dered stone in the eastern portion. A large central red zone in the middle is left open for booths, stages and tents. On the west- ern edge nine 12-foot high light poles and six benches mark a third zone next to the Theatre du Nouveau Monde. The lighting poles have built-in electrical outlet and hooks for hang- ing displays…” Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 53 ebeauregard@architectpays.ca
  54. 54. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.1 LA PLACE TEMPORAIRE D’HyDRO-QUéBEC… COMME LE JARDIN D’ALICE AUx PAyS DES MERVEILLES« “The space is as adaptable as possible”, Elise Beauregardsaid. Groups will be able to set up temporary structuresanywhere on the site, transforming it in their own image.Only a discreet sign and the bright blue of the planters andpoles identify Hydro-Quebec. But even they can be easilyremoved.It had to allow for security and crowd control, be flexible andadaptable, project an appropriate image of Hydro-Quebecwhen not in use, resist vandalism and vagrancy, and also –the bottom line – be cheap to build and maintain. The siteis a small section of a parking lot that stretches from Ste.Catherine to the Hydro-Quebec building on Rene-LevesqueBlvd. The site is enclosed with a double layer of standard12-foot high chain-link fence. The panels are playfully tiltedand arranged, acting as a trellis for climbing plants. Whenthe plants grow , the enclosure should form a “low-main-tenance geometric hedge”. This fence blocks off the park-ing lot to the south and Clark St. to the east, making it easyto control and separate crowds and performers during spe-cial events.The planters are too high to be easily used as ad-hoc gar-bage cans or benches. The benches have no backs, allowingspectators to face any corner of the site, but also discour-aging pedestrians and street kids from dawdling. When nospecial events are happening, the space is designed to resistvandalism and discourage loitering. The powdered schistand clay used for the colourful surface are firm enoughto support tent pegs, but too soft for rollerblading andskateboarding.In short, the project is meant for active participation, notas a casual lunchtime hangout. The bright colours andrough materials make sense when crowds gather for spe-cial events. Fortunately, Hydro-Quebec is already program-ming a wide variety of activities. (The new space is availablefree by reservation to cultural groups.) Hydro-Quebec has tobe careful: if the project is too popular, the corporation willhave trouble building on the site in the future. » Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 54 ebeauregard@architectpays.ca
  55. 55. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.2 Le jardin de sculpturesdu Musée des Beaux-Arts Type de projet : Aire de repos et d’exposition extérieur Services : Concept paysager, développement de design plans et devis et supervision de la construction Location : Montréal, Québec, Canada Client : Musée des Beaux-Arts de Montréal année : 2003 Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 55 ebeauregard@architectpays.ca
  56. 56. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.2 LE JARDIN DE SCULPTURES DU MUSéE DES BEAUx-ARTS élise Beauregard fut choisie pour concevoir ce petit jardin de sculptures adjacent au Musée des Beaux-Arts de Montréal, situé en plein cœur de la métropole. Le jardin est une aire de repos qui pro- longe le musée à l’extérieur tandis que les sculptures servent à attirer l’attention sur la présence du musée. Des matières brutes, telles le béton poli, la pierre et l’aluminium, furent utilisées en alter- nance avec des plantes pour créer des espaces empreints d’originalité. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 56 ebeauregard@architectpays.ca
  57. 57. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.3 Le parc de poche d’Holt Renfrew Type de projet : Aménagement d’un espace tempo- raire au centre-ville de Montréal Services : Concept d’architecture de paysage, développement de design, plans et devis et sur- veillance de la construction Location : Montréal, Québec, Canada Client : Musée des Beaux-Arts de Montréal année : 2003 Holt Renfrew est un des magasins les plus luxueux de Montréal. Vous pouvez y trouver des boutiques de haute couture tel Chanel, Hermès, Vuitton, etc. Il est situé sur la rue Sherbrooke au coin de la rue de la Montagne, en plein cœur du centre-ville En 2004, notre client souhaitait bâtir une annexe à son magasin, à moyen terme. Voulant profiter d’une occasion unique, il achète une propriété vétuste contiguë à sa façade arrière afin de la démolir et d’y réaliser son projet d’agrandissement ulté- rieur. En fait, une fois détruit, ce bâtiment s’avérera un terrain vacant rectangulaire étroit et profond, situé dans la ruelle Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 57 ebeauregard@architectpays.ca
  58. 58. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.3 LE PARC DE POCHE D’HOLT RENFREW élise Beauregard travaille avec des lignes diagona- les au sol et des écrans végétaux judicieusement disposés. Les lignes fortes en diagonale créent des bandes intercalaires de gazon et de poussière de pierre rouge où se trouvent les zones de repos. La végétation choisie couvre le mur aveugle du bâti- ment mitoyen et les arbres plantés à la limite de la ruelle créent des écrans visuels du côté sud et au fond du parc. La perspective du point de vue de la rue et l’écran d’arbres plantés au fond du parc combiné aux lignesarrière, près de l’entrée du stationnement sous- diagonales du parterre donnent l’illusion que le ter-terrain et des aires d’entreposage des déchets rain est moins long et plus large.des nombreux restaurants de cette partie trèsachalandée de la ville. Le choix d’un mobilier sobre avec quelques bollards offre confort et sécurité à ce petit espace qui estPendant la réalisation de son projet de construc- aujourd’hui très visité, à toute heure du jour.tion, notre client souhaitait y aménager un petitparc de poche pour le bien-être de sa clientèle et Eh oui, le parc existe toujours!des résidents du quartier.Le client a donc fait appel aux services d’éliseBeauregard. Cet espace étant temporaire, le bud-get alloué par le client était extrêmement bas,soit moins de 100 000 dollars canadiens. Le déficonsistait à construire un parc qui ferait oublierl’étroitesse du lot tout en créant une sorte de zonetampon entre les arrière-cours de la ruelle et l’en-trée principale de la façade arrière. Ce parc devaitégalement représenter l’élégance d’Holt Renfrew. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 58 ebeauregard@architectpays.ca
  59. 59. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.3 LE PARC DE POCHE D’HOLT RENFREW Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 59 ebeauregard@architectpays.ca
  60. 60. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.4 Le toit-terrasse de l’hôtel HiltonCe jardin d’inspiration japonaise qui recouvre le toit de l’hôtel Hilton de Type de projet : Restauration toit terrasseMontréal offre à ses clients une expérience visuelle et sensorielle hors de Services : Concept paysager, développementl’ordinaire. Ceux-ci peuvent l’admirer dans le confort de leur chambre ou de design, plans et devis et supervision de laen arpentant les aires publiques de l’hôtel. Datant de 1967, les bases du constructionconcept original de Sasaki ont été respectées lors de la modernisation du Emplacement : Montréal, Québec, Canadajardin. Client : Hôtel Hilton année : 1996élise Beauregard et son équipe ont eu comme mandat de restaurer ce jar-din et de créer une nouvelle aire de baignade. L’objectif du design était derespecter la philosophie du jardin de thé. En effet, ce type de jardin sur lestoits de gratte-ciel de Montréal offre aux voyageurs un lieu de repos et deméditation où il peut restaurer son âme près des eaux tranquilles et de lanature épanouie. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 60 ebeauregard@architectpays.ca
  61. 61. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.4 LE TOIT-TERRASSE DE L’HôTEL HILTON Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 61 ebeauregard@architectpays.ca
  62. 62. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.4 LE TOIT-TERRASSE DE L’HôTEL HILTON Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 62 ebeauregard@architectpays.ca
  63. 63. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.5 La rue Des Forges pour redonnerune élégance qui s’était perdue Cette artère commerciale joue un rôle particu- lièrement important dans la revitalisation du centre-ville de Trois-Rivières puisqu’elle se pro- longe jusqu’à la promenade aménagée le long du fleuve dans la zone portuaire, constituant ainsi un seuil majeur d’entrée en ville. Type de projet : Revitalisation urbaine Services : Plan d’ensemble, concept paysager, plans et devis, supervision de chantier et gestion de projet Emplacement : Trois-Rivières, Québec, Canada Client : Ville de Trois-Rivières année : 2003 Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 63 ebeauregard@architectpays.ca
  64. 64. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.5 LA RUE DES FORGES POUR REDONNER UNE éLéGANCE QUI S’éTAIT PERDUELa ville de Trois-Rivières souhaitait garantir une convivialité des lieux et exigeait l’utilisation de maté-riaux durables en accord avec le contexte architectural et nécessitant un minimum d’entretien. À ceteffet, nous avons développé des lampadaires et du mobilier urbain sur mesure, dont des bacs deplantation et des colonnes Morris qui contribuent à donner un caractère urbain unique au lieu. Unsoin particulier a été apporté à la création de motifs de pavage pour établir une distinction entre lestrottoirs et les espaces de terrasse. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 64 ebeauregard@architectpays.ca
  65. 65. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.6 Réinventer des rues commercialespour la vie en banlieue : CentropolisType de projet : Ensemble commercialServices : Plan directeur de design urbain et d’architecture du paysage,développement de design, critères d’affichage, plans et devis et surveillancedes travauxEmplacement : Laval, Québec, CanadaClient : Ivanhoe Cambridge / Caisse de dépôtannée : en cours depuis 2002 Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 65 ebeauregard@architectpays.ca
  66. 66. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.6 RéINVENTER DES RUES COMMERCIALES POUR LA VIE EN BANLIEUE : CENTROPOLIS Centropolis se veut un ensemble commercial à caractère urbain, distinctif des autres grands centres commerciaux de la région, surtout par le fait qu’il intègre des places publiques et des parcs. élise Beauregard a dirigé l’équipe d’architectes paysagistes et de designers urbains pour l’élaboration du plan directeur et la conception de tous les aménagements extérieurs. Ceux-ci comprennent les rues et les stationnements, les abords des bâtiments, les trottoirs, les places et les parcs. Le mandat consistait également à définir les critères de design urbain, les critères architecturaux, les critères d’aménagement, les critères d’affichage, l’implantation des bâtiments, les études de nivellement, l’élaboration du concept d’éclairage, la planification des services publics, la signali- sation ainsi que les estimations des coûts des travaux d’aménagement. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 66 ebeauregard@architectpays.ca
  67. 67. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.7 Métro de LavalType de projet : Aménagement des espaces extérieursde stations multimodales à LavalServices : Concept, développement de design, plans et deviset supervision des travauxEmplacement : Laval, Québec, CanadaClient : Agence métropolitaine de transport (AMT)année : 2006-2007 Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 67 ebeauregard@architectpays.ca
  68. 68. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.7 MéTRO DE LAVAL L’architecture de paysage autour des stations accompagne les divers usagers des trains, des autobus et des vélos ainsi que les piétons. L’expression paysagère est renforcée par les empreintes que l’on retrouve au sol et dans les aires de plantation. Le mouvement des usagers est symbolisé par un ruban sinueux inséré à même le sol qui aspire les gens à l’intérieur de la station. Suivant le rythme du vent et des saisons, des plantes longent les abords des escaliers et des places. De la rue, on perçoit que le paysage vibre et se reflète sur la façade en plein jour tandis qu’il brille de lui-même à la tombée de la nuit. Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 68 ebeauregard@architectpays.ca
  69. 69. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.8 Le centre administratif d’Hydro-Québec 2002 : Prix mérite régional du Prix d’excellence en architecture de paysage de l’AAPC pour le design et la réalisation du Centre Administratif d’Hydro- Québec à Ville St-Laurent, Québec, Canada. L’aménagement du bâtiment symbolise la res- source exploitée par Hydro-Québec, grand four- nisseur public d’hydro-électricité. Centrée sur le thème de l’eau, la conception intègre des dénivellements du sol et des sculptures végé- tales, une utilisation originale de matières et de couleurs modernes en contraste et en intégra- tion avec le bâtiment. L’ œuvre d’art de l’artiste Francine Larivée illustrant un coquillage a été intégrée au bout du grand mouvement des but- tes. élise Beauregard a travaillé le sol pour qu’il se soulève comme des vagues sur les grands bassins hydro-électriques du Nord-du-Québec.Type de projet : Aménagement paysager pour un complexe administratifServices : Concept paysager, développement de design, plans et deviset supervision de la constructionEmplacement : Montréal, Québec, CanadaClient : Hydro-Québecannée : 1996 Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 69 ebeauregard@architectpays.ca
  70. 70. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.8 LE CENTRE ADMINISTRATIF D’HyDRO-QUéBEC Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 70 ebeauregard@architectpays.ca
  71. 71. 3. NOTRE PAySAGE QUOTIDIEN; PETITS PARCS, RUES ET COINS SECRETS3.8 LE CENTRE ADMINISTRATIF D’HyDRO-QUéBEC Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 71 ebeauregard@architectpays.ca
  72. 72. 4. Prix et reconnaissances Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 72 ebeauregard@architectpays.ca
  73. 73. 2003 : Prix Honneur Régional en architecturede paysage de l’Association des architectespaysagistes du Canada (AAPC) en 20032004 : Prix d’excellence en design urbain del’Institut de Design de Montréal (IDM) pour laGare Jean-Talon Montréal, Canada2002 : Prix Mérite régional de l’AAPC pour ledesign et la réalisation pour l’aménagementdes cours extérieurs du Centre Bell du Clubde hockey de Montréal2000 : Premier prix de l’Ordre des Urbanistesdu Québec pour le plan d’ensemble du projetBois-Franc à Montréal, Québec, Canada Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 73 ebeauregard@architectpays.ca
  74. 74. 2010 : Prix mérite régional du Prixd’excellence de l’AAPC pour la planification d’une communauté de basse densité de 2000 unités, Rive-Sud de Montréal, Québec, Canada 2002 : Prix mérite régional du Prixd’excellence en architecture de paysage de l’AAPC pour le design et la réalisation duCentre Administratif d’Hydro-Québe à Ville St-Laurent, Québec, Canada. 2001 : Prix mérite régional du Prix d’excellence de l’AAPC pour le design et la réalisation de la Place Hydro-Québec contiguë au Théâtre du Nouveau Monde sur la rue Ste-Catherine à Montréal, Québec, Canada Élise Beauregard architecte du paysage, pa Leed® 74 ebeauregard@architectpays.ca

×