3ième rencontre de le - Atlas FAO – Cotonou 25 au 27 octobre 2011   Session introductive n°2 : Coopération et Solidarité n...
La Communauté des Communes du Plateau              La CCP regroupe 5 communes, 410 000 habitants,              elle a été ...
Présentation la Communauté d’agglomération du                  Grand Chalon                  Le Grand Chalon regroupent 39...
Le partenariat entre les Communes                du Plateau et le Grand Chalon   2005 étude de faisabilité pour identifie...
Évaluation du programme   Mission dévaluation en 2010•   Les cartes thématiques sont des outils de planification    qui p...
Convention cadre 2011-2013Vers une pérennisation des actions etune autonomie de la CCP :Accompagner      la   CCP    dans...
Implication des élusLe projet doit être porté politiquement pour espérer aboutir.Ce portage politique garantit la légitimi...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Quelle politique de solidarité numérique pour le développement intercommunal au Sud ? Le Cas de la coopération décentralisée entre le Grand Chalon et la Communauté des Communes du Plateau Bénin

750 views

Published on

Rencontres eAtlas FAO, Cotonou 2011 / Session introductive 2 : Coopération
Décentralisée et Solidarité numérique. Communication de Rachid BENSACI (Vice-président Chargé des Echanges internationaux et de la coopération décentralisée - Grand
Chalon Agglomération) & Djiman FACHOLA (Vice-président chargé de la coopération décentralisée de la Communauté des Communes du
Plateau - CCP).

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
750
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
11
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Quelle politique de solidarité numérique pour le développement intercommunal au Sud ? Le Cas de la coopération décentralisée entre le Grand Chalon et la Communauté des Communes du Plateau Bénin

  1. 1. 3ième rencontre de le - Atlas FAO – Cotonou 25 au 27 octobre 2011 Session introductive n°2 : Coopération et Solidarité numérique Quelle politique de solidarité numérique pour le développement intercommunal au Sud ? - Djman FACHOLA : Vice- Président en charge de la coopération décentralisée, CCP ; -Rachid BENSACI : Vice Président en charge de la coopération décentralisée du Grand Chalon. Programme cofinancé par le Ministère des affaires Étrangère 1
  2. 2. La Communauté des Communes du Plateau La CCP regroupe 5 communes, 410 000 habitants, elle a été constituée le 27 octobre 2005 sous forme associative. La CCP vise à contribuer au renforcement de la décentralisation et à accompagner les communes dans leur développement social et économique. 2
  3. 3. Présentation la Communauté d’agglomération du Grand Chalon Le Grand Chalon regroupent 39 communes, la communauté d’agglomération a été constituée au 1er janvier 2001 à l’issue d’une transformation de l’ancienne Communauté de Communes (qui datait de 1994). 3
  4. 4. Le partenariat entre les Communes du Plateau et le Grand Chalon 2005 étude de faisabilité pour identifier les besoins des communes de la CCP et de définir les axes dinterventions de la coopération entre les deux collectivités ; Une première convention cadre de coopération 2006-2009 (Avenant 2010) sest achevée en 2010 :Les actions menées visé à :  Développer des capacités techniques des communes dans le domaine de la cartographie.  Favoriser l’usage de l’outil informatique : mise en place d’une salle multimédia communale et formations des agents communaux à l’outil informatique.  Initier une démarche d’informatisation progressive des services communaux: logiciels spécialisés pour les services.  Créer un accès Internet : connexion Internet fiable, sécurisée et performante pour les besoins des services communaux 4
  5. 5. Évaluation du programme Mission dévaluation en 2010• Les cartes thématiques sont des outils de planification qui permettent aux communes de se représenter leur territoire. Cependant, les services ne sont pas formés pour les actualiser ;• Le logiciel GAD est pertinent. Cet outil permet d’avoir une traçabilité et une sécurisation des actes fonciers ;• Le logiciel GEC a été mis en place en mai dernier. Les premiers essais sont encourageants. Cet outil devrait permettre une simplification, une sécurisation et une meilleure sauvegarde des actes d’état-civil ;• Les équipements informatiques répondent aux préoccupations identifiées en 2005 par la CCP. La mise en place d’outils informatiques a permis de simplifier certaines procédures ;• Mise en place d’un accès internet dans chaque Mairie ( mise en œuvre difficile).► Signature dune nouvelle convention cadre 2011- 2013 5
  6. 6. Convention cadre 2011-2013Vers une pérennisation des actions etune autonomie de la CCP :Accompagner la CCP dans sastructuration ;Appuyer la CCP dans le domainecartographiquePérenniser la mise en place du logicielde gestion des actes des affairesdomaniales ;Pérenniser la mise en place du logicielde gestion des actes d’état-civil ;Réaliser un audit sur la gestion desdéchets
  7. 7. Implication des élusLe projet doit être porté politiquement pour espérer aboutir.Ce portage politique garantit la légitimité nécessaire à laréalisation des actions.Les étapes clés des différentes actions doivent être validées etassumées par les élus, ce qui nécessite une réelle visioncommunautaire et territoriale, et pas seulement restreinte àsa commune. 7

×