Portfolio architecture

3,151 views
2,883 views

Published on

Projets d'architecture : projets urbains, bâtiments publics et logements.

Published in: Design
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
3,151
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Portfolio architecture

  1. 1. Projets architecturaux p 3 Logements collectifs [Saint-Étienne] S9 p 4 Respiration(s) 2054 [Saint-Étienne] S9 p 7 École ... publique [Marseille] S10 p 10 Halle polyvalente [Amsterdam] S9 p 15 Bains publics [Glasgow] S8 p 18 Maison intergénérationnelle [Givors] S6 p 21 Le Gier comme lien urbain [Givors] S5 p 25 Annexes p 30 Sommaire
  2. 2. Projets architecturaux
  3. 3. 4 Désenclavement d’un îlot en centre ville [Saint-Étienne] S10 Domaine Logements L’îlot choisi est à proximité directe de la place Jean Jaurès et de la préfecture de Saint-Étienne. Un état des lieux m’a permis de déterminer quels bâtiments conserver et lesquels devaient être détruits, suivant leurs états, l’ensoleillement, l’orientation des bâtiments. Le désenclavement de cet îlot, actuellement très densément bâti permet de créer un cœur d’îlot verdoyant. Une partie publique jalonnée par une traverse ouverte la journée permet aux habitants de se retrouver. Des cours semi-publiques, communes à environ trois immeubles permettent de créer un rapport privilégié à la nature. Les rez-de-chaussée vacants de l’îlot, serviront de lieux de stockage pour les vélos, poussettes... Le nouvel immeuble d’habitation permet de créer une respiration profitable au quartier en offrant un square public. La desserte de cet immeuble se fait par une coursive qui permet aux habitants de se retrouver et de leur faciliter l’accès aux services de l’immeuble : buanderie, salles de réception, salle de jeux. Chaque logement bénéficie grâce une loggia d’une relation privilégiée avec l’extérieur. La diversité des logements, allant du T1 au T6, permettra une mixité sociale. Mauvais état Parkings existants - garages Mono-orientation Etat des lieux
  4. 4. 0 2 5 10 20 0 1 2 4 8 Plan R+1 Plan masse Après désenclavement Avant Coupe transversale rue Honoré de Balzac et place Jean Jaurès 5
  5. 5. 0 1 2 4 8 0 1 2 4 8 Plan R+2 Plan R+3 Détail façade sud Coupe longitudinale rue Charles de Gaulle et Rue Dormoy Ombre et lumière 6
  6. 6. Respiration(s) Urbaine(s) [Saint-Étienne] S10 Domaine Logements Projet urbain de groupe Schémad’intentions Plandedémolition ATOUTS Proximité d’un environnement vert, Ligne de tram, praticable à pied, dyna- misme de la région, Universités multiples, Biennale du design, Places centrales refaites, Proximité de Lyon, Projet urbain de Chemetov, Marchés, Croissance de la population étudiante, Vélivert, Multi-centralités, Diversité des équipements sportifs, Rayonnement du centre de la Comédie, Ville à taille humaine. FAIBLESSES Circulation difficile en centre ville, Parc de logements dégradé, Baisse des com- merces, Monumentalisation des espaces publics, Paupérisation et vieillisse- ment de la population du centre ville, Cœur d’îlot délaissés et étouffés, Quasi inexistence des pistes cyclables, Multi-centralités, Autoroute saturée, Encla- vement, Limites horaires STAS, Manque d’espaces verts, Forte occupation des sols, Faiblesse d’alternative énergétique, Manque d’espaces de convivialité, Faible dynamisme général, Furan couvert, Mauvaise image de la ville, Paysage peu attractif depuis l’autoroute, Manque de bancs, Ville peu propre, manque de lumière. OPPORTUNITés Foncier disponible, vacant et loyer modéré, présence de Furan, Vie universi- taire, Pôle de design, Diversité des cultures, Ceinture ferroviaire, Proximité de Lyon, Savoir faire, Friches industrielles. MENACES Immobilisme, Individualisme, Insécurité, Omniprésence de la voiture, Crises, Poursuite de la décroissance, Paupérisation, Vieillissement de la population, Départ des compétences, Désertion de la ville, Ville fantôme, Patrimonialisation et muséification. CONTEXTE Décroissance de la ville de Saint-Étienne. Nécessité de créer de grands espaces publics et verdoyants. STRATÉGIE Régénérer l’habitat et l’espace public et donner une continuité et une qualité environnementale . DISPOSITIFS Régénérer l’existant. Aérer les îlots trop compacts et sans lumière. Créer des espaces de convivialité à l’échelle du quartier. LIMITES Créer des espaces de taille appropriée, appropriables et flexibles. INTÉGRATION ET CONNECTIVITÉ. Continuité urbaine des espaces publics. Créer une complémentarité et un équilibre entre ces lieux. 7
  7. 7. étatdeslieux respiration en ville après démolition coeur de respiration : place de l’hôTEL DE VILLE 8
  8. 8. 0 1 2 4 8 espace public et places transversalitÉs et lieux de convivialitÉs coeur d’ilot verdoy- ants furan jardins partagÉs parvis Église terrasses de cafÉ tramway 0 4 8 20 40 80 espace public et places transversalitÉs et lieux de convivialitÉs coeur d’ilot verdoy- ants furan jardins partagÉs parvis Église terrasses de cafÉ tramway 0 4 8 20 40 80 Masterplanfictionurbaine îlotferméavant/après-JARDINSPARTAgés appropriabilitéSérénitéConvivialitéattenteAdaptabilité îlotouvertavant/après-désenclavementtransitionetcontinuité ambiances Limite physique mais pas visuelle Limite visuelle mais pas physique Limite visuelle et physique Limite physique mais pas visuelle Limite physique mais pas visuelle Limite visuelle mais pas physique Limite visuelle et physique Limite physique mais pas visuelle Ilot ferme Ilot ouvert Rémy Argaud - Arnaud Delangre - Sophie Duchène - Alix Jullian - Isabel Rodriguez Leon Limite physique mais non visuelle Limite visuelle et physique Limite visuelle mais non physique Limite physique mais non visuelle 9
  9. 9. Une école ... publique [Marseille] S10 Domaine bâtiments publics Marseille, capitale européenne de la culture 2013. Cette ville a la volonté de rayonner au niveau européen notamment en mettant en place des grands projets de renouvellement urbain comme Euromed (projet cependant discutable). L’opération Marseille Grand Est a été lancée pour créer une nouvelle entrée de ville et équilibrer le développement. La Zac Grand est, dans laquelle s’implante la future école, a subi une reconfiguration considérable de densification et de réorganisation des voiries. Les friches industrielles ont été remplacé par des im- meubles de grand standing, et un immeuble à caractère social. Ainsi les maisons de villes, souvent auto-construite par les ouvriers eux-mêmes jouxtent ces nouveaux immeubles. En partant d’un constat simple : les écoles sont des lieux inoccupés parfois pendant des périodes longues, j’ai donc décidé de rendre accessible certaines parties de l’école en dehors des heures scolaires (les soirs, week-ends et pendants les vacances scolaires). Cela permettrait il me semble de créer une véritable vie de quartier pour les habitants de ces 1200 nouveaux logements. Les lieux accessibles sont une salle polyvalente (homologuée pour la pratique du basket-ball, du badminton et du volley-ball), une bibliothèque pour les enfants, une salle infor- matique. Des classes pourraient être rendues accessibles pour par exemple permettre la mise en place de cours du soir. Circulations privilégiées pour accéder à la parcelle de l’école Carte du bruit. 10
  10. 10. D3 «Formes, architecture, mileux» ensase 2013 une école... publique Zac Du rouet , marseille sophie Duchène REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF Mettre en avant certains espaces Les salles de classes, entre deux cours Vers la recherche de l’harmonie entre la place et l’école Agrandissement de la traverseLimites Plan Masse 1:1000 Vue de l’école depuis la rue Charles AlléPlan de l’étage principal, en relation avec la place Louis Ducreux 1:200 1. Cours primaire 2. Salle polyvalente 3. Accueil des enfants avant et après les heures de classes/atelier 4. Salle de lecture et de visionnage 5. Bibliothèque 6. Sanitaires enfants 7. Salle à manger 8. Local poubelle 9. Vestiaires 10. Cuisine satellite 11. Conciergerie 12. Salle d’attente 13. Salle informatique 14. Salle des professeurs 15. Sanitaires adultes 16. Bureau du directeur de l’école maternelle 17. Bureau du directeur de l’école élémentaire REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF 1. 3. 6. 7. 7. 4. 8. 9. 10. 5. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 2. D3 «Formes, architecture, mileux» ensase 2013 une école... publique Zac Du rouet , marseille sophie Duchène REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF Mettre en avant certains espaces Les salles de classes, entre deux cours Vers la recherche de l’harmonie entre la place et l’école Agrandissement de la traverseLimites Plan Masse 1:1000 Vue de l’école depuis la rue Charles AlléPlan de l’étage principal, en relation avec la place Louis Ducreux 1:200 1. Cours primaire 2. Salle polyvalente 3. Accueil des enfants avant et après les heures de classes/atelier 4. Salle de lecture et de visionnage 5. Bibliothèque 6. Sanitaires enfants 7. Salle à manger 8. Local poubelle 9. Vestiaires 10. Cuisine satellite 11. Conciergerie 12. Salle d’attente 13. Salle informatique 14. Salle des professeurs 15. Sanitaires adultes 16. Bureau du directeur de l’école maternelle 17. Bureau du directeur de l’école élémentaire REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF 1. 3. 6. 7. 7. 4. 8. 9. 10. 5. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 2. D3 «Formes, architecture, mileux» ensase 2013 une école... publique Zac Du rouet , marseille sophie Duchène REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF Mettre en avant certains espaces Les salles de classes, entre deux cours Vers la recherche de l’harmonie entre la place et l’école Agrandissement de la traverseLimites Plan Masse 1:1000 Vue de l’école depuis la rue Charles AlléPlan de l’étage principal, en relation avec la place Louis Ducreux 1:200 1. Cours primaire 2. Salle polyvalente 3. Accueil des enfants avant et après les heures de classes/atelier 4. Salle de lecture et de visionnage 5. Bibliothèque 6. Sanitaires enfants 7. Salle à manger 8. Local poubelle 9. Vestiaires 10. Cuisine satellite 11. Conciergerie 12. Salle d’attente 13. Salle informatique 14. Salle des professeurs 15. Sanitaires adultes 16. Bureau du directeur de l’école maternelle 17. Bureau du directeur de l’école élémentaire REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF 1. 3. 6. 7. 7. 4. 8. 9. 10. 5. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 2. PLAN DE L’ÉTAGE PRINCIPAL, EN RELATION AVEC LA PLACE LOUIS DUCREUX 1. Cours primaire 2. Salle polyvalente 3. Accueil des enfants avant et après les heures de classes/atelier 4. Salle de lecture et de visionnage 5. Bibliothèque 6. Sanitaires enfants 7. Salle à manger 8. Local poubelle 9. Vestiaires 10. Cuisine satellite 11. Conciergerie 12. Salle d’attente 13. Salle informatique 14. Salle des professeurs 15. Sanitaires adultes 16. Bureau du directeur de l’école maternelle 17. Bureau du directeur de l’école élémentaire 1. 3. 6. 7. 7. 4. 8. 9. 10. 5. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 2. Plan masse Vue depuis la rue Charles Allé Vers la recherche de l’harmonie entre la place Louis Ducreux et l’école. Emprise Agrandir la traverse Espaces mis en avant L’école entre deux cours 11
  11. 11. D3 «Formes, architecture, mileux» ensase 2013 une école... publique Zac Du rouet , marseille sophie Duchène REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF Plan du niveau semi-enterré, l’école maternelle Coupe dans les salles de classes et au niveau de la place Louis Ducreux 1:200 Coupe dans la salle polyvalente et le plateau modulable 1:200 Coupe longitudinale dans la salle polyvalente 1:500 Façade sud 1. Salle polyvalente 2. Vestiaires 3. Rangement matériel 4. Conciergerie 5. Chambre forte 6. Local technique 7. Sanitaires 8. Salle de repos / atelier 9. Salle de classe école maternelle 10. Cours 11. Préau REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF 6.5. 8. 9. 10. 11. 9.7. 9. 9. 9. 4. 7. 7. 1. 2. 2. 3.. D3 «Formes, architecture, mileux» ensase 2013 une école... publique Zac Du rouet , marseille sophie Duchène REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF Plan du niveau semi-enterré, l’école maternelle Coupe dans les salles de classes et au niveau de la place Louis Ducreux 1:200 Coupe dans la salle polyvalente et le plateau modulable 1:200 Coupe longitudinale dans la salle polyvalente 1:500 Façade sud 1. Salle polyvalente 2. Vestiaires 3. Rangement matériel 4. Conciergerie 5. Chambre forte 6. Local technique 7. Sanitaires 8. Salle de repos / atelier 9. Salle de classe école maternelle 10. Cours 11. Préau REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF 6.5. 8. 9. 10. 11. 9.7. 9. 9. 9. 4. 7. 7. 1. 2. 2. 3.. D3 «Formes, architecture, mileux» ensase 2013 une école... publique Zac Du rouet , marseille sophie Duchène REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF Plan du niveau semi-enterré, l’école maternelle Coupe dans les salles de classes et au niveau de la place Louis Ducreux 1:200 Coupe dans la salle polyvalente et le plateau modulable 1:200 Coupe longitudinale dans la salle polyvalente 1:500 Façade sud 1. Salle polyvalente 2. Vestiaires 3. Rangement matériel 4. Conciergerie 5. Chambre forte 6. Local technique 7. Sanitaires 8. Salle de repos / atelier 9. Salle de classe école maternelle 10. Cours 11. Préau REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF 6.5. 8. 9. 10. 11. 9.7. 9. 9. 9. 4. 7. 7. 1. 2. 2. 3.. Plan du niveau semi-enterré, l’école maternelle 1. Salle polyvalente 2. Vestiaires 3. Rangement matériel 4. Conciergerie 5. Chambre forte 6. Local technique 7. Sanitaires 8. Salle de repos / atelier 9. Salle de classe école maternelle 10. Cours 11. Préau 6.5. 8. 10. 11. 7. 9.9. 9. 9. 9. 4. 7. 7. 1. 2. 2. 3.. Coupe dans les salles de classes et au niveau de la place Louis Ducreux Coupe longitudinale dans la salle polyvalente Façade Nord et coupe dans la salle polyvalente 12
  12. 12. D3 «Formes, architecture, mileux» ensase 2013 une école... publique Zac Du rouet , marseille sophie Duchène REAL ISE PAR UN PROD UIT AUTO DESK ABUT EDUC ATIF REAL ISE PAR UN PROD UIT AUTO DESK ABUT EDUC ATIF REAL ISE PAR UN PROD UIT AUTO DESK ABUT EDUC ATIF REAL ISE PAR UN PROD UIT AUTO DESK A BUT EDUC ATIF Entrée de l’école maternelle Plan du premier étage 1:200 espace de lecture, bibliothèque break out space, balcon L’intimité dans la collectivité Salle de Classe 1. Salle de classe école élémentaire 2. Atelier 3. Break out space 4. Sanitaires 5. Infirmerie 6. Bureau du psychologue/médecin REAL ISE PAR UN PROD UIT AUTO DESK ABUT EDUC ATIF REAL ISE PAR UN PROD UIT AUTO DESK ABUT EDUC ATIF REAL ISE PAR UN PROD UIT AUTO DESK ABUT EDUC ATIF REAL ISE PAR UN PROD UIT AUTO DESK A BUT EDUC ATIF 1. 3. 4. 5. 6.1. 2. 2. 2. 1. 1. 1. Plan du premier étage 1. Salle de classe école élé- mentaire 2. Atelier 3. Break out space 4. Sanitaires 5. Infirmerie 6. Bureau du psychologue/ médecin 1. 3. 4. 5. 6.1. 2. 2. 1. 1. 1. L’école entre deux cours, l’une ouverte sur la place Louis Ducreux, et l’autre, la cours maternelle plus intime, plus protégée Maquettes d’études L’intérieur de la salle polyvalente est visible depuis l’extérieur. Cours maternelle Balcon 13
  13. 13. D3 «Formes, architecture, mileux» ensase 2013 une école... publique Zac Du rouet , marseille sophie Duchène REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF Plan du deuxième étage 1:200 Coupe perspective plateau modulable et salle polyvalente 1. Plateau modulable 2. Salle de classe école élémentaire 3. Atelier 4. Break out space 5. Salle de relaxation / salle de réé- ducation et de réadaptation REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF 4. 1. 3. 3. 2. 2. 2. 2. 5. D3 «Formes, architecture, mileux» ensase 2013 une école... publique Zac Du rouet , marseille sophie Duchène REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF Plan du deuxième étage 1:200 Coupe perspective plateau modulable et salle polyvalente 1. Plateau modulable 2. Salle de classe école élémentaire 3. Atelier 4. Break out space 5. Salle de relaxation / salle de réé- ducation et de réadaptation REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK ABUT EDU CAT IF REA LISE PAR UN PRO DUIT AUT ODE SK A BUT EDU CAT IF 4. 1. 3. 3. 2. 2. 2. 2. 5. Plan du deuxième étage 1. Plateau modulable 2. Salle de classe école élé- mentaire 3. Atelier 4. Break out space 5. Salle de relaxation / salle de rééducation et de réadap- tation 4. 1. 3. 3. 2. 2. 2. 2. 5. Superposition de la salle polyvalente et du plateau modulable, permettant d’avoir des espaces qui puissent se moduler en fonction des besoins. Principe constructif de la salle polyvalente 14
  14. 14. Halle polyvalente [Amsterdam] S9 Domaine bâtiments publics Amsterdam est le deuxième port de la Hollande. Cette ville est marquée par l’industrie et par la présence de nombreux mécanismes (parkings souterrains, ponts levis). La plupart des bâtiments respecte une trame de six mètres de large, ce qui donne une certaine harmonie dans la ville. La notion d’intimité des logements est totalement différente de la France, puisque de l’espace public on peut souvent lire les espaces jours des logements. La brique, avec un appareillage plus ou moins moderne, est le matériau phare utilisé pour la construction. Java Eiland a sa pointe dépourvue de toute construction, la future halle polyvalent s’implantera sur ce lieu. Ce lieu est utilisé par des promeneurs, des sportifs qui font leur jogging et permet d’accueillir occasionnellement des festivals. Les entrepôts ont laissé place à des logements, qui paraissent être agréables. La gare marque le paysage et la vue dégagée à 360° sur Amsterdam sont les éléments qui me semblaient essentiels à conserver. La Halle polyvalente s’inscrit sur un élargissement du terre plein, tout en permettant une promenade de manière plus rapprochée de l’eau (autour du bâtiment, les quais seront abaissés pour permettre une meilleure promiscuité avec l’eau). La halle pourra être totalement ouverte afin de permettre lors des différentes manifestations aux personnes d’aller et venir entre l’intérieur et l’extérieur de manière fluide. Entités marquantes du paysage : la gare, une vue à 360°, un pont d’accès. Java Eiland, 50 ans auparavant, constituée essentiellement de bâtiments industriels. Java Eiland, actuellement, constituée essentiellement de logements. Plan masseIntériorité. 15
  15. 15. Plan du rez-de-chaussée Trame Extérieur de la halle, portes ouvertesCoupe longitudinale Façade nord 1-2. Rangement matériel 3. Coulisses 4. Scène 5. Halle 6. Sas 7. Local technique 8. Local poubelle 9. Amphithéâtre 10. Cuisine 11. Vestiaires 12. Bar 13. Accueil 14. Café 16
  16. 16. 1. Loges 2. Salle de réunion 3. Coin cuisine 4. Salle d’exposition 1. Lounge 2. Salle de répétition. 3. Local technique 4. Réserve 5. Régie 6. Salle d’expositionPlan du deuxième étage Plan du troisième étage Coupe transversale dans l’amphithéâtre 17
  17. 17. Vue sud Vue depuis l’autre côté du Clyde Sauna, hammamEnvironnement à proximité des bains Lier, rassembler. Plan masse Maquettes d’étude Coupe transversale dans l’amphithéâtre Bains publics [Glasgow] S9 Année erasmus à Glasgow Ce projet s’inscrit dans un parc à Glasgow green. La taille imposante de ce projet (32 000m² environ en excluant la circulation), nous invite à réfléchir sur l’impact d’une telle construction dans un parc. J’ai choisi de m’implanter sur les berges de la rivière Clyde, vers ce que l’on pourrait considérer comme la «fin» du parc. Ce bâtiment pourrait créer un signal annonçant l’entrée dans ce parc. Cet endroit me paraît par ailleurs stratégique afin de mieux relier les deux parcs de part et d’autre du Clyde. Le bâtiments se compose de deux entités, le café-restaurant et une salle pour les associations d’un côté et la partie réservée à la détente et au sport de l’autre. La circulation à l’intérieur du bâtiment a été pensée comme une promenade architecturale. Un atrium permet un apport de lumière conséquent dans le niveau semi-enterré. 18
  18. 18. Plan du rez-de-chaussée Plan du premier étage Plan du niveau semi-enterré Entrée, accès aux étages Piscine Lumières Coupe longitudinale 19
  19. 19. Façade Nord Façade intérieure Façade SudDétail coupe transversale Détail coupe transversale 20
  20. 20. Maison intergénérationnelle [Givors] S6 Techniques-acteurs-processus Pour moi, une maison intergénérationnelle est un lieu qui doit favoriser les échanges, les rencontres. Par conséquent, j’ai choisis de créer des espaces de circulation assez spacieux. et de leur apporter de la lumière naturelle en premier ou second jour. Les logements doivent être polyvalents, pour des personnes de tout âge. Par rapport à un immeuble «traditionnel» j’ai choisis de créer une salle communes des résidents, et une salle polyva- lente, parce que je penses que c’est pas les activités qu’on exercent ou les points communs qu’on partage qui nous amène à créer des liens. En m’implantant sur ce site, je choisis de créer une traverse, qui ouvre l’îlot et permet d’accéder au parc de l’autre côté de la RN. Je requalifies par ailleurs l’espace de jardin qui se déploie au sud. Emplacement de la parcelleEmplacement dans la ville Plan masse Coupe transversale dans les circulations 21
  21. 21. Plan du rez-de-jardin Plan du premier étage Détail d’un logement Détail du vélum au rez-de-jardin. Création d’espaces encaissés à l’extérieur Croquis d’un logement 22
  22. 22. Façade Sud, donnant sur cours Détail, coupe transversale Façade Nord, donnant sur la route nationale 23
  23. 23. Détail de la traverse semi publique Texture, ambiance de la traverse Textures de sol Entrée, ombre et lumière 24
  24. 24. Le Gier comme lien urbain [Givors] S6 Temporalité-territoire Projet urbain de groupe A travers notre précédente analyse, le Gier nous est apparu comme une fracture. Nous avons relevé des discontinuités des promenades au cœur de la ville, principalement le long du Gier. Il y a des problèmes de connexion et de cohérence urbaine tout au long de ce dernier. Bien que la ville reven- dique sa relation privilégiée avec l’eau, nous ressentons peu sa présence. Nous considérons le Gier et ses abords comme un atout pour la ville, qui mérite d’être revalorisé. Il est un lieu physique entre le centre ville, le site industriel et la zone commerciale. Ce qui sépare pourrait alors re- lier. 25 Sophie Duchène - Gaëlle Pommier - Sarah Séchaud - Pauline Sixt - Justine Thévenon
  25. 25. Phase 1 désenclavement et réorientation du centre ville La première phase consisterait à remettre en valeur l’eau dans la ville, afin de créer des lieux agréables à vivre et parcourir. La deuxième phase entreprend un renforcement du nouveau site économique par la construction de bâti- ments liés aux activités tertiaires. Définition d’une voie arborée, lien continu entre centre historique, quartier de la gare, et Nord de la ville. 26
  26. 26. Phase 2 reconversion du délaissé urbain de la friche indus- trielle La friche industrielle en mutation constitue la deuxième phase du projet. Ce site, bien qu’étant une articulation évidente entre la centre ville et la zone commercial, ne joue pas son rôle d’espace transitoire, et produit un dé- laissé urbain. En effet, la circulation n’est pas évidente entre ces entités. La requalification de cette friche accentue la nouvelle aire économique par l’implantation d’activités ter- tiaires et de logements. 29 27
  27. 27. Phase 3 Reconfiguration de la zone commerciale Une intériorité est crée par rapport au Gier, avec des percées visuelles et physiques franches. La pollution vi- suelle est limitée par une harmonisation des façades. Une trame verte structure l’ensemble, et permet un ac- cès facilité par les moyens de locomotion doux. 28
  28. 28. Annexes Composition mixte croquis/photo réalisé après un workshop utilisant du bambouCroquis d’intention pour une hospice dont les patients ont entre 16 et 25 ans.Croquis à Arles
  29. 29. 31
  30. 30. 32 Visuels réalisés pour l’extension d’une maison, durant mon stage à Idea Architecture
  31. 31. Deuxième année de Master, dans le domaine des logements. Projet de fin d’étude sur l’habitat partagé. ENSASE Niveau master 2 en bâtiments publics. Mémoire de fin d’étude sur les logements à énergie positive. Première année de Master en architecture University of Strathclyde Échanges réguliers avec des ingénieurs (thermique et structure) sur les projets Glasgow, Écosse Licence en architecture ENSASE Rapport de fin de licence sur les espaces publics dans les écoquartiers. Saint-Etienne Mise à niveau en arts appliqués Bellecour Communication visuelle, design d’objet et d’espace, dessin techniques. Lyon Baccalauréat S, mention AB Lycée Jeanne d’Arc Le Péage-de-Roussillon 2012 - 2014 2011 - 2012 2008 - 2011 2007- 2008 2007 Sophie Duchène 11 rue Saint-Joseph 42 000 Saint-Etienne Permis B duchene.so@gmail.com +33 6 33 56 45 94 Décembre 2013 Septembre 2013 Juin- Sept 2012 Juillet 2010 Février 2009 Contractuel, réalisation de plusieurs permis de construire sur des locaux commerciaux. Mantout Architec- ture Saint-Etienne Stage en agence d’architecture du bâtiment et d’intérieur. Idea Architec- ture Mise en place d’un permis de construire, estimation des travaux, prise de contact avec les fournisseurs. Annecy Stage en agence d’architecture, d’urbanisme et de paysage. Dumetier Design Aide sur des projets, au niveau de l’esquisse, du permis de construire ou des phases exécutions. Lyon Stage en agence d’architecture. Atelier d’architecture du Jonchain Apprentissage d’Allplan, visite et réunions de chantiers Salaise-sur-Sanne Stage ouvrier assistante plombier. EURL PCS Salaise-sur-Sanne Savoir-faire Informatique Organisation, esprit créatif et critique Travail sur la phase esquisse d’un projet (après consultation des règlements urbains), APS, APD, mise en place de permis de construire, de plans de vente (pour des appartements). Aisance sur les analyses de site, cotations des plans, calculs de surfaces, mise en place de carnets de menuiserie. Notions sur les raccords aux réseaux, sur l’estimation du coût des travaux (effectué pour la rénovation d’une maison), sur les pièces à fournir en phase EXE. Expérimentée sur : Autocad 2013, Archicad 17, Photoshop & InDesign CS6, Artlantis studio 4, Sketchup Pro 8, Gimp 2.0 Mac, Windows, Microsoft Office 2011 Allplan 2004, VRay, Cinema 4D, Illustrator CS6, Landsim 3D. Respect des délais, rigueur, capacité d’autonomie et aisance pour le travail en équipe. Recherche de solutions innovantes face à un problème donné. Langues Photographie Sport Anglais : courant, TOEFL ITP en 2011 score 530/677 Allemand : scolaire Danse, équitation, footing Architecte diplômée en juin 2014 Recherche d’habilitation à la maîtrise d’œuvre à partir de septembre 2014 Intérêts personnels Formations Domaine de compétences Expériences professionnelles

×