Your SlideShare is downloading. ×

Québec

106
views

Published on


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
106
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Quelques statistiques:• A peu près 7 millions canadiens sont francophones. Ils habitent principalement dans la région de Québec. Il y aussi une population francophone importante dans la région du Nouveau Brunswick • Au Québec le français est la première langue de 80% de la popultion. 97% de la population parlent français couramment
  • 2. Quelques statistiques:• Montréal est la deuxième ville francophone du monde après Paris avec une population de 3,824,221 personnes.
  • 3. Produits et industries importantsaux Québecois:Le syrop d’érable le papier l’industrie de boisLe hockey l’industrie aérospatiale
  • 4. Un peu d’histoireJacques Cartier, explorateur français sousles ordres du roi François 1e d’établir unecolonie française, est arrivé au Québec en1534.Il a nommé la terrétoire “la Nouvelle France” L’explorateur a fait plusieurs voyages et à chaque fois il s’est aventuré toujours plus loin sur le fleuve Saint- Laurent. Il découvre les villes nommés aujourd’hui Québec et Montréal
  • 5. En 1580 l’explorateur Samuel de Champlaina continué le développement de la colonie etil a fondé la ville de Québec en 1609. Lafourrure est devenue une entrepriseimportante.Entre 1635 et 1760, 300.000 Français ontémigré mais la majorité d’entre eux a choisiles Indes occidentales (La Martiinique, LaGuadeloupe, Sainte Lucie, etc.)
  • 6. Finalement en 1663, un grand nombre deFrançais arrivent en Nouvelle-France. Ilsviennent pour le pluspart du nord-ouest de laFrance (Normandie, Bretagne, Poitou) et de larégion parisienne.Parce que 30% de la population étaient desmilitaires, le roi de La France a envoyé 900femmes en Nouvelle-France à marier lesmilitaires. Les femmes étaient des orphelines.La guerre de Sept Ans (entre les grands paysd’europe) force les français de donner laNouvelle-France (Le Canada) aux Anglais.Donc, le Canada est devenu une colonie anglaiseet ils l’ont nommé “Québec” (Le reste duCananda n’était pas encore habité)
  • 7. Dans le traité de Paris, il est stipulé quel’Amérique du Nord doit devenir entièrementanglaise et anglicane.Après la guerre de Sept Ans et le traité deParis, il n’y a pas eu une immigrationanglaise très importante. Les Canadiensfrançais obtiennent quelques droits de l’Actede Québec de 1774:• Rétablissement des lois civiles françaises qui permettent les francophones au Canada de pratiquer leur réligion (catholicisme) et d’agrandir leur territoire.
  • 8. En 1791 Québec a été divisé en deuxparties: le Bas et le Haut-Canada. Le Bas-Canada est où habitaient les francophones.(140.000 francophones et 10.000anglophones).Les francophones ne sont pas contentsparce que le pouvoir est toujours entre lesmains des Anglais.En 1840 l’Acte de l’Union a réuni les deuxCanada en une seule colonie. La languefrançaise n’est pas utilisé dans le commerceni dans l’industrie.
  • 9. Le mouvementindépendantiste de Québec
  • 10. Québec
  • 11. Au début des années 1900 • La plupart des familles parlaient français et avaient une culture différente des anglophones – La plupart vivait dans des fermes et ne quittait que rarement ses villages • La plupart des Canadiens français étaient catholiques pendant que la plupart des Canadiens anglais étaient protestants
  • 12. L’idée de la séparation• Après 1945, la population a quitté les fermes pour des travaux en ville• Les personnes rurales sont devenues pauvres• La vie avait changé: • On n’allait plus à l’église catholique • la vie traditionnelle n’existait plus • la minorité anglophone controlait l’économie
  • 13. L’indépendance• Dès 1960, on avait peur que la langue et la culture françaises disparaissent – Il y avait beaucoup d’anglais – On se sentait comme des citoyens de deuxième classe• Beaucoup de personnes commençaient à vouloir que le Québec se sépare du Canada
  • 14. Les avantages• Ceux qui voulaient se séparer voulaient: – protéger la langue et la culture françaises – être traités d’égaux avec les anglophones – le respect de la langue et la culture françaises par les autres Canadiens – préserver la langue et la culture pour les générations futures
  • 15. Les problèmes• Le taux (rate) de chômage (unemployment) au Québec était le plus haut du Canada• La minorité anglophone avait de meilleurs travaux et gagnait plus d’argent; ils étaient aussi les fonctionnaires les plus hauts placés• Le taux de naissance tombait au Québec et les immigrés préféraient apprendre l’anglais
  • 16. La Révolution tranquille• Maurice Duplessis, le Premier ministre de Québec, est mort en 1959• Il avait été très conservateur et n’avait pas encouragé les gens à questionner l’autorité traditionnelle• Maintenant il y avait la possibilité pour des changements: -sécularisation de Québec (écoles, hopitaux) -mouvement fort de nationalisme -diminuation du taux de chômage
  • 17. Alors...• Le gouvernement canadien ne veut pas que le Québec se sépare: – C’est une aide économique importante au pays – Il est riche en ressources naturelles – Il a un accès direct à plusieurs voies d’eau (pour la navigation et le commerce)• Le gouvernement a fait des réformes satisfaire à tout le monde
  • 18. Le vote• En 1980, les Canadiens ont voté sur l’indépendance du Québec• 82% de la population a voté et 59% a dit “non” Francophones: Oui 60% Non 40% Anglophones: Oui 9% Non 91%• Un autre vote en 1995: 49.4% oui; 50.6% non: alors, ça continue à être un controverse
  • 19. Des réformes• Le gouvernement a voté plusieurs lois pour aider le Québec à garder sa langue et sa culture:• 1982: Une loi a rendu le Canada bilingue: – 2 langues officielles (français/anglais) – Tous les documents gouvermentaux doivent être écrits en français et en anglais
  • 20. Des problèmes avec le bilinguisme• C’était difficile pour les Canadiens plus âgés d’apprendre une nouvelle langue• Les anglophones pensaient que le français recevait trop de soutien• Certaines personnes opposaient l’usage du français au Canada anglophone
  • 21. Au Québec aujourd’hui• Le français est la seule langue officielle – l’anglais peut être utilisé pour la publicité mais doit être placé après le français et en lettres plus petites• Des gens sont contents de ces changements, mais d’autres veulent toujours que le Québec se sépare du Canada