PéŽtition contre le retour de Leonarda
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

PéŽtition contre le retour de Leonarda

on

  • 4,128 views

 

Statistics

Views

Total Views
4,128
Views on SlideShare
4,100
Embed Views
28

Actions

Likes
0
Downloads
6
Comments
1

3 Embeds 28

https://www.facebook.com 26
http://www.facebook.com 1
https://m.facebook.com&_=1382275860558 HTTP 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • je suis contre le retour de cette fille, qui se moque de la France, et qui a manqué les cours de nombreux jours. Les français en ont plus qu'assez de payer pour tout ce beau monde, qu'il reste chez eux, nous n'avons pas les moyens d'héberger tous les étrangers, que les gens qui les veulent les hébergent et les assument de A à Zmais les belles paroles cela est trop facile, le peuple ne veut plus payer pour les étrangers il y a assez de pauvres français tous les jours une entreprise ferme en France aidons déjà les français.......ras le bol
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

PéŽtition contre le retour de Leonarda PéŽtition contre le retour de Leonarda Document Transcript

  • LA LOI DOIT ETRE LA MEME POUR TOUS !!! Même pour Leonarda... Le 19 octobre, François Hollande a confirmé que l’expulsion de Léonarda et de Aucune sa famille avait été réalisée selon les dispositions prévues par la loi. erreur n’a été commise par les forces de l’ordre qui ont interpellé cette famille de clandestins. Cette famille, dont le père était prêt à tout pour obtenir des papiers et les avantages qu’il esperait en retirer (cf. encadré), avait, en effet, épuisé toutes les voies de recours. À chaque fois, il a été constaté que les conditions, notamment d’intégration, pour obtenir le droit de rester en France n’étaient pas réunies. Malgré la loi, malgré les jugements qui plaidaient tous pour l’expulsion, François Hollande a décidé d’offrir un passe-droit à Léonarda. En l’autorisant à revenir en France en dehors de tout cadre légal, François Hollande trahit sa fonction qui devrait être de garantir le respect de nos institutions et de notre droit. De plus, François Hollande ment aux Français en prétendant que seule Léonarda pourrait revenir en France. Les conventions internationales, interdisant de séparer une enfant de ses parents, obligeraient notre pays à accueillir toute la famille en cas de retour de la collégienne. - Parce que la loi doit s’appliquer de la même façon pour tous. - Parce que la lutte contre l’immigration clandestine nécessite de la fermeté. - Parce que nous refusons cette politique de passe-droit. - Contre le retour de Leonarda et sa famille. Extraits du rapport de l’inspection générale : Le rapport rappelle que le comportement du père ne dénotait pas « une réelle volonté de s’intégrer à la société française »; en s’appuyant sur des faits précis : - Absence de recherche sérieuse d’emploi : le père n’a jamais donné suite aux propositions d’embauche et ne cachait pas attendre le versement des prestations familiales qui suivraient sa régularisation pour assurer un revenu à sa famille ; - Absences répétées des enfants à l’école (pour Leonarda : 66 demi-journées en 6ème, 31 en 5ème, 78 en 4ème et 21 depuis le début de cette année). JE  SIGNE  LA  PETITION  !!! Merci de libeller votre chèque à l’ordre de l’UNI. Un reçu fiscal vous sera adressé à réception de votre don et vous permettra d’obtenir une réduction d’impôt de 66% du montant de votre soutien. Ainsi, un don de 60€ vous coutera 20.40€. 13P701 Les réponses apportées à ce document sont facultatives. Elles feront l’objet d’un traitement informatique. Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations détenues vous concernant, sur simple demande écrite de votre part. L’UNI peut être amené à communiqué vos coordonnées à des organismes agréés par elle. Vous pouvez vous y opposer en cochant cette case :