La Gazette de Vienne N°52

3,109 views
2,882 views

Published on

Published in: News & Politics
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
3,109
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

La Gazette de Vienne N°52

  1. 1. LA GAZETTE de vienne HEBDOMADAIRE LOCAL D'INFORMATIONS GÉNÉRALES - EN VENTE CHAQUE JEUDI La Gazette de Vienne - n°52 - du 30 janvier au 5 février 2014 - 1€ - 1ère année Jean-Louis Debiesse, chirurgien sans frontière Contournement ferroviaire Ils écrivent à Vals p ViennAgglo p p JOURNAL HABILITÉ PAR ARRÊTÉ PRÉFECTORAL À PUBLIER LES ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES POUR L’ARRONDISSEMENT DE VIENNE
  2. 2. Vienne Chronique ordinaire de la vie viennoise La fait de la semaine Pas toqués ces chefs ! Le printemps de La Gazette L'hiver a été bien court cette année, plus court en tout cas que le Printemps arabe qui n'en finit pas... mais la démocratie est un long chemin, pavé d'embûches, que nos amis tunisiens tentent de parcourir pas à pas. Ma p'tit' dame, on en viendrait à parler de la pluie et du beau temps si l'on avait à vous dire que votre journal, après ce 52ème numéro, fêtera la semaine prochaine sa première année d'existence. Une partie du chemin a été réalisée. Avec sa proximité, sa volonté de demeurer 100 % viennois ! Malgré les sollicitations çà et là de respectables voisins du Pays viennois, nous resterons fidèles à nos premières intentions : narrer les faits de notre si belle ville. La seconde partie reste à faire : rendre notre titre rentable. Si nos ventes continuent à progresser, si les demandes de réabonnement se font, elles aussi, systématiquement, nous devons rendre notre tGazette économiquement viable. En cela, la diffusion de notre première annonce légale émanant de la mairie de Septème est un encouragement. Nous ne saurons trop conseiller aux autres donneurs d'ordres de lui emboîter le pas. Plus nous aurons d'annonces légales et judiciaires dans notre Gazette, plus on aura de chance de la voir poursuivre sa route. C'est aussi bête que ça ! A jeudi prochain, pour le gâteau... Eliséo Mucciante Hebdomadaire d'informations générales habilité à diffuser les annonces légales pour l’arrondissement de Vienne. Siège social : SARL La Gazette de Vienne 4, Chemin de Saint-Gervais 38200 Vienne. Tél : 06 44 03 64 92 Email : lagazettedevienne@gmail.com  Société éditrice : SARL La Gazette de Vienne. RCS Vienne Siret : 79083551600010. APE : 5813Z  Directeur de la publication : Eliséo Mucciante Parution le jeudi. Prix au numéro : 1€. Abonnement annuel : 45€ Imprimé par ABEOS, Vienne 38200 Dépôt légal à parution Commission paritaire CPPAP N°0415191772 Rédaction : Eliséo Mucciante, Dominique Postel. Rédaction : lagazettedevienne@gmail.com 07 85 94 83 96 Annonces légales : lagazettedevienne-al@gmail.com Publicité : lagazettedevienne-pub@gmail.com 06 44 03 64 92 2 P armi les corporations viennoises les plus solidaires, on dénombre sans problème les hôteliers, cafetiers, restaurateurs. D'ailleurs, ils ne font pas tant partie d'une association que d'une amicale, pour ne pas dire, une confrérie. Loin de se voir entre eux comme de simples concurrents, ils ont préféré unir leurs efforts, et même leur savoir-faire, pour mieux exister. Eric Marsella, chef du Monte-Cassino, qui préside cette Amicale, entend toujours autant « fédérer ces mêmes établissements pour créer une dynamique et mettre en commun un savoir-faire. » Si la quarantaine de membres qui compose l'Amicale des HCR se réunit de temps à autre pour évoquer des sujets, bons ou mauvais, qui la concerne de près, elle prend aussi beaucoup de plaisir à se retrouver pour continuer à tisser des liens solides, voire, conviviaux. «  En cela, nous tenons à préserver la convivialité liée aux établissements dont la raison d'être est l'hospitalité » explique Eric Marsella qui se reconnaît comme chacun « en l'élan donné à l'époque par un certain Fernand Point dont l'esprit de convivialité était reconnu au-delà des frontières ». En plus de nous servir un bon repas, un bon café ou une bonne nuit d'hôtel, les membres de l'Amicale, qui ont un coeur gros comme ça, soutiennent comme ils le peuvent des actions caritatives par le biais de rendez-vous désormais bien ancrés. Si chaque Viennois connaît désormais la célèbre Soupe des Chefs, servie chaque année pour le 8 Décembre, on connaît peut-être moins le Concours de boules ou les actions réalisées en faveur des résidents des Bosquets, de l'association Maccabéo ou de l'Unité Alzheimer. « On prend beaucoup de plaisir à faire plaisir ; cela prouve aussi que les membres de l'Amicale sont sur les mêmes rails et ne se tirent pas dans les pattes,  » explique Eric Marsella. Au-delà de ces événements, l'Amicale des HCR soutient des opérations nouvelles, tel que, le Concours « Chef d'un Jour » (lire ci-contre). Généreux et attaché au savoirvivre comme au savoir-faire, l'Amicale est un atout de plus dans la poche de notre ville. Cela tombe plutôt bien, ils veulent continuer à la servir et à s'en servir pour vanter ses mérites. Pas toqués ces chefs n'est-ce pas ? Chef d'un jour Cuistos amateurs, à vos gamelles ! Fort du succès télévisuel (Top chef, Master Chef, le Meilleur Pâtissier, etc.), les concours de cuisine ont le vent en poupe La Gazette de Vienne - n° 51 - du 30 janvier au 5 février 2014
  3. 3. et Vienne se devait d'avoir le sien. Avec le soutien de l'Amicale des HCR et la CCI de Vienne, un concours de cuisine destiné aux amateurs voit le jour. « Chef d'un Jour  » organisé par Laure Facompré, étudiante BTS Communication au Lycée de St-Romain-en-Gal, est ouvert à tous à partir de 15 ans. La sélection pour la grande finale du mercredi 26 février qui verra à l'oeuvre 6 candidats a débuté... Comment participer au concours Chef d'un jour ? Le dossier d'inscription doit être demandé par e-mail à Laure Facompré (06 31 98 28 92) à l'adresse suivante : chef. un.jour@gmail.com. Il devra être retourné complet avant le 20 février minuit. En autre, il sera demandé à chaque candidat de cuisiner une recette salée à base de poulet, avec 3 assortiments de légumes de saison (au choix) issus du territoire. Le panier moyen doit être d'environ 50 euros maximum. Le candidat devra joindre deux photos au minimum et 5 au maximum sous format numérique: 1 portrait du candidat ; 1 vue du plat dressé sur assiette après cuisson et 4 autres photos du plat en cours de cuisson ou de réalisation (facultatif). La finale Les six candidats retenus pour la finale qui aura lieu en public le mercredi 26 février de 14h à 18h à l'Esplanade St-Vincent (près du restaurant Le Cloître) seront retenus selon 4 critères : le dossier d'inscription complet ; la présentation du plat demandé ; l'originalité de la recette et l'esthétique. Ils seront avertis de leur sélection par téléphone ou par e-mail à partir du 13 février. E.M ETAT CIVIL du 21 au 27 janvier Naissances BURATTO Kylian, Saint-Cyr-sur-le-Rhône TEYSSIER LINTZ Antoine,Vienne ARNAUD-GODDET Emeline,Vienne BENTOURKIA Kays,Vienne HAVARD Charlotte, Chasse-sur-Rhône DA ROCHA Marion, Estrablin MONTMAGNON BERARD Alana, Vienne DUARTE Luisa, Chasse-sur-Rhône LAMBERT Samuel, Ampuis Da CRUZ ALVES Nathalie, Vienne LOPEZ Diégo, Vienne BERENGUEL Cléo, Loire-sur-Rhône SAURON Ewan, Chuzelles Décès DROZDOFF Michel, 55 ans, Les Roches-de-Condrieu VEYRENC épouse LAPPAIX Paulette, 96 ans, Vienne ESCALLE Jean, 74 ans, Vienne NUMEROS UTILES NOUVEAU : le Syndicat des Pharmaciens de l'Isère a mis en place un numéro de téléphone, le 3237, qui vous permet de connaître à tout instant la pharmacie de garde près de chez vous (0.34 cts/min). Laure Facompré Etudiante en BTS Communication et dans le cadre de mon cursus, je dois réaliser un projet tutoré. Celui-ci doit traduire mes compétences acquises lors de mes deux années d'étude : autant sur la partie commerciale que concernant l'aspect productif d'un tel projet. Possédant des compétences en gestion, design et organisation, j'ai décidé de les mettre à profit. Rapidement, le désir et l'envie de créer un concours de cuisine se sont articulés en un seul et même projet : Chef d'un jour. 3 Médecin de nuit : 0810 15 33 33 Pompiers : 04 74 31 11 80 Gendarmerie : 04 74 53 10 17 Commissariat : 04 74 78 06 78 Centre hospitalier : 0474 31 33 33 Centre antipoison Lyon : 04 72 11 69 11 Mairie : 04 74 78 30 00 Médiathèque Le Trente : 04 74 15 99 40 Théâtre municipal : 04 74 85 00 05 Musées : 04 74 85 50 42 Une info, un évènement à communiquer ? POUR JOINDRE LA REDACTION UN NOUVEAU NUMERO 07 85 94 83 96 La Gazette de Vienne - n° 52 - du 30 janvier au 5 févfrier 2014
  4. 4. Les échos de La Gazette... l'arbre a matelas Agenda  Samedi 1er février - De 13h30 à 17h30. Portes ouvertes au collège Saint-Charles Jeudi 6 février - De 8h à 11h aura lieu le 3ème Café Juridique de la Jeune Chambre Économique. La JCE reçoit le Procureur de la République pour échanger avec les citoyens de la ville. Venez nombreux lui poser vos questions ! Mardi 11 février - Migrants Farmer 20 heures. Projection d'un film documentaire sur la crise de 1929 aux Etats-Unis en lien avec l'exposition Dorothea Lange "Migrants Farmers", exposée à la Médiathèque du Trente du 11 février au 8 mars, suivie d'une rencontre avec Alix Meyer, docteur en civilisation américaine et enseignant-chercheur à Sciences-Po Lyon. Permanences Bouchons d’Amour Février: samedi 1er, mercredi 19. Mars : samedi 1er, mercredi 19. Avril : samedi 5, mercredi 16. A noter que le 13e camion partira le lundi 24 février à 9h30 du n°10 rue Auguste-Perret, quartier de Malissol. Atelier Sophrologie Le centre social de l'Isle propose à partir du 6 janvier, un nouvel atelier Sophrologie, animé par Saïda Berkane, sophrologue existentielle. Les lundis de 18h15 à 19h15 ou de 19h30 à 20h30. Rens : Centre Social de l'Isle - Tél. : 04.74.53.76.10 Communiqué MaliMali MaliMali (AADEM), organise un repas malien le 22 février à la salle des fêtes de St-Romain-en-Gal, avec la participation du chanteur Hervé Lapalud et les percus de GAETHYS, de St-Georges-d’Espéranche. Réservations obligatoires jusqu’au 10/02/2014 blanchebeyron@orange.fr ou 09.60.41.92.32. Gère Vivante organise toute l’année des ateliers de sensibilisation à la protection de l’environnement et de la biodiversité. Initiation à l’étude des lichens Lundi 17 février 2014 de 18h00 à 20h00 au local de l’association (4 rue Veyet, PontEvêque). A partir d’un diaporama nous nous initierons au monde fascinant des lichens. Chantier bénévole. Samedi 8 février 2014 de 9h00 à 16h00, à la haie de ST Prim. Retroussons nos manches pour entretenir ce milieu naturel afin qu’il garde toute sa capacité d’accueil de la flore et de la faune. 4 Visible du pont roman, ce magnifique "arbre à matelas" borde la Gère à St-Martin comme une sculpture à la fois moderne et désastreuse... Personne pour le moment n'a daigné décrocher ces singulières décorations... Mais comment si prendre, sachant que l'endroit n'est accessible que du quartier du Gauchon ? Blague à part, c'est le triste fait qu'en dépit de toutes recommandations pour protéger notre environnement, toutes les possibilités qui nous sont proposées pour trier nos déchets, certains continuent à se comporter comme de vulgaires pollueurs. C'est aussi l'occasion d'avoir une pensée pour tous ceux qui tentent d'organiser chaque année des Journées de nettoyage des berges. Au fait, savez-vous combien de volontaires se sont spontanement présentés en 2013 ? Zéro ! La note qui convient à cette sculpture improbable ! Il s'enferme chez lui... Vendredi 24 en fin d'après midi, un homme de 43 ans s'est barricadé à son domicile, avec l'intention de mettre fin à ses jours. Sa soeur, à qui le forcené avec déclaré son envie d'en finir, a immédiatement appelé les secours. L'homme venait d'apprendre qu'il était atteint d'une grave maladie. Après de longues heures de négociation, une coupure de l'alimentation en gaz de tout le quartier le quadragénaire s'est rendu et a été pris en charge par les secours. 10e édition pour les marchés en fête L’opération Marchés en fête a de nouveau remporté un vif succès  ! Preuve que l’attachement des viennois pour leur marché hebdomadaire ne faiblit pas.Cette année près de 50000 tickets ont été vendus et ont fait 60 clients.. heureux  ! Voici les trois premiers joliment récompensés. 1er prix Christophe Bain , un voyage à Walt Disney 2e prix Hélène Durain, un écran plat 3e prix Memaa Mohamed, une tablette tactile Le programme de Jacques Thoizet (PS) dévoilé vendredi 31 janvier La liste de gauche menée par le socialiste Jacques Thoizet pour l'élection municipale de mars prochain n'est pas encore connue, mais peut-être dévoilera-t-il quelques noms vendredi 31 janvier, lors de la réunion publique de la salle des fêtes. La liste complète sera connue début février seulement, même si on sait que Erwann Binet, député viennois, rendu célèbre pour avoir été le rapporteur de la loi sur le mariage pour tous, occupera symboliquement la 35è et dernière place. Quand au programme, il devrait comporter dix priorités et dix engagements. A suivre... Qu’en pensez vous ? La campagne pour les élections municipales à Vienne vous intéresse t-elle ? Envoyez nous votre avis ! Par e-mail : lagazettedevienne@gmail.com La Gazette de Vienne - n° 52 - du 30 janvier au 5 février 2014
  5. 5. Contournement Ferroviaire de l'Agglomération Lyonnaise Sauvegarde Rive Droite écrit à Manuel Vals C'est l'évidence ! Tous au charbon ! Il y a quelques semaines, j’évoquai l’exemple de la Suède qui veut multiplier par trois le prix de l’essence afin d’inciter ses sujets à s’équiper en voitures électriques, pays qui a tellement « optimisé » sa lutte contre l’automobile qu’il a fini par perdre ses deux grands constructeurs, Volvo, désormais chinois, et Saab, désormais inexistant sur le marché. Mais il y a pas mal également de l’autre côté du Rhin où l’on vient de s’apercevoir que depuis qu’on a décidé de fermer les centrales nucléaires sous le diktat des écolos, le pays n’a jamais été aussi pollué, et ce depuis la chute de la RDA. Il faut dire que les centrales à charbon tournent à plein régime pour chauffer et éclairer Helmut, Hans et Angela. Un train de 1 500 m de long et de 400 tonnes transite le 18 janvier par Saint-Romain-en-Gal. C 'est un train « expérimental » de marchandises empruntant le 18 janvier les voie ferrées de la rive droite du Rhône et qui a, bien entendu, transité par les communes de Ste-Colombe et St-Romain-en-Gal, qui a ravivé les inquiétudes des riverains. Qu'avait-de si particulier ce convoi ? Michèle Théau, présidente de l'Association Sauvegarde Rive Droite, qui milite pour un tracé différent de Contournement de l'agglomération Lyonnaise (CFAL), qui enverrait des centaines supplémentaires de part et d'autres du Rhône, l'explique : « Ce train long de 1,5 km a mis plusieurs minutes pour traverser la commune. C'était impressionnant ! Surtout, ce train « expérimental », nous a donné une idée réelle de ce que pouvait être le contournement lyonnais chez nous. Je ne peux pas imaginer des centaines de trains de fret de 1,5 km circuler toute la journée au bord de nos maisons, écoles, entreprises, etc.  » Du coup, la présidente a pris sa plus belle plume pour interpeller, cette fois, le Ministre de l'Intérieur Manuel Vals, puisque, dit-elle, «protéger la population contre les risques ou fléaux de toute nature» lui incombe... Sauvegarde Rive Droite explique dans cette missive que, « plutôt que de prôner un fret ferroviaire européen sur une ligne historique datant du 19ème siècle, passant au cœur des villes et villages, et à proximité immédiate des habitations des riverains, parfois même à moins de dix mètres d'établissements scolaires, hospitaliers ou commerciaux y compris de vignes AOC, (nous) réclamons une solution plus raisonnable et citoyenne  : une ligne dédiée au fret le long de la Ligne à Grande Vitesse (LGV), impactant beaucoup moins les populations et au final moins onéreuse... Les trains, eux, sont quotidiens et les risques inhérents aux transports de matières dangereuses bien réels. » Vals invité L'accent est également mis sur les accidents accidents majeurs qui ont eu lieu. « De Drancy au continent nord-américain, on réfléchit très sérieusement à la nécessité d'éloigner ces convois dangereux des agglomérations... Pourquoi pas au sud de Lyon? » peut-on lire dans le courrier adressé au Ministre, invité, par ailleurs, par l'association, à venir se rendre compte par lui-même de « l'implantation de la ligne ferroviaire au cœur de nos vies, lors d'un prochain déplacement en région Rhône-Alpes » où « il serait plus judicieux de vous y accueillir dans le cadre d'un repérage plutôt que dans celui d'une visite officielle postérieure à une catastrophe majeure. » Espérons Manuel Vals saura répondre à cette alerte... E.M Premier producteur mondial de lignite avec 170.000 hectares de mines à ciel ouvert, l’Allemagne est aussi championne des pluies acides, un détail qui a sans doute dû échapper aux Grünen locaux, mais que nos Verts devraient prendre en compte lors de leurs prochaines demandes de sortie du nucléaire. Au passage, on réalise également le niveau d’utopie d’une telle décision car nous ne disposons même pas de ces réserves polluantes contrairement à nos voisins germaniques. Lors du Sommet sur le Climat de Varsovie à l’automne, l’Association Mondiale du Charbon (WCA) organisait en parallèle un sommet « charbon et climat », une provocation avec la bénédiction des plus grands pays : « La croissance économique soutenue et la réduction de la pauvreté vont nécessiter du charbon » disaiton au WCA. Polluer la planète avec le charbon est donc, écologique on l’a vu, économique et humanitaire. Voilà de quoi encourager la Chine, désormais premier consommateur de charbon et premier pollueur mondial, et même si cela implique des coûts très élevés pour la santé et l’environnement. Très hypocritement on a fait croire aux bobos et gogos européens que le nucléaire pouvait être aisément remplacé par de belles éoliennes alignées dans des champs de vaches. Du vent. Du vent pour nous enfumer ensuite avec du charbon, car seules les centrales à charbon sont capables de faire le même job. La Gazette de Vienne - n° 52 - du 30 janvier au 5 février 2014 Alfred Bonjour 5
  6. 6. Le Viennois de la semaine Jean-Louis Debiesse Chirurgien « sans frontières »  Pour ceux qui ne vous connaissent pas encore... Jean-Louis Debiesse, 60 ans, chirurgien en orthopédie et traumatologie à la clinique Trénel. Parlez-nous de l'association humanitaire que vous avez créée ! En effet, nous avons fondé en 1996, grâce au jumelage de la Clinique Trenel de Ste-Colombe et de la Clinique Notre-Dame de la Paix à Ougadougou, au Burkina-Faso, l' « Association « Trenel Notre Dame », rebaptisée, cette année, « Association Médico-chirurgie Faso ». Au début, l'action consistait uniquement à faire des dons de matériels, et, à des formations d'infirmières et de personnels administratifs. Mais en 2003, j'ai commencé à donner quelques consultations médicales, puis, un an plus tard, j'ai réalisé mes premières interventions chirurgicales. Avec l'aide d'amis chirurgiens de la région Rhône-Alpes, et d'infirmières de bloc opératoire, nous organisons depuis un voyage par an sur place. Quels sont leurs objectifs ? Il s'agit de déplacer des équipes chirurgicales à Ouagadougou pour réaliser des interventions de pointe, non pratiquées dans le pays, en utilisant la même technicité qu'en France, et avec une organisation de soins adaptés à l'Afrique, tant sur le plan matériel que technique. Ceci, pour opérer des malades dont les moyens financiers ne permettent pas d'accéder à ce niveau de soins et dont le handicap retentit sur leur vie sociale et professionnelle. Le deuxième but est de former des chirurgiens burkinabés pour les aider à assurer une offre permanente de soins chirurgicaux à la clinique Notre-Dame de la Paix. On imagine un travail de longue haleine ! Oui, car on souhaite prodiguer de moins en 6 moins d'assistance et de plus en plus d'autonomisation de la chirurgie orthopédique moderne. Pour cela, nous avons déjà formé un chirurgien burkinabé, le docteur Patrick Dakouré, 38 ans, qui vient de poser aujourd'hui même (samedi 25 janvier), à Ouagadougou, sa première prothèse de hanche sur un patient, avec le matériel que nous avions emporté là-bas. C'est un aboutissement. C'est cela le but que nous poursuivons : l'autonomisation. Quel bilan faites-vous de cette étroite collaboration avec le Burkina-Faso ? C'est très encourageant et très concret ! Neuf missions ont déjà été réalisées au cours desquelles 140 patients ont été opérés pour une centaine de prothèses de hanche posées et, près de 1000 consultations données, auxquelles des étudiants africains ont pu assister. Deux thèses universitaires ont même été réalisées sur le travail fait à la clinique. Quel est l'intérêt des soirées caritatives que vous organisez pour « Médico-chirugie Faso » ? D'abord, il faut savoir que ces voyages chirurgicaux ont connu un grand succès par la réussite des interventions et des consultations, grâce aussi au travail de l'équipe locale burkinabée et à la technicité des intervenants français. L'équilibre financier est possible à cause de la générosité des laboratoires pharmaceutiques et des fabricants de matériel chirurgicaux. C'est aussi le résultat du travail des bénévoles et de toute l'équipe française, et, enfin, grâce à l'organisation de soirées comme celles qui se tiennent de temps à autre à la Verrière des Cordeliers. Comment voyez-vous l'avenir de votre association ? L'Association veut poursuivre, bien entendu, les missions chirurgicales, mais aussi intensifier la coopération avec les chirurgiens burkinabés pour mettre au point, ensemble, des techniques et stratégies chirurgicales adaptées à l'Afrique pour traiter des patients de plus en plus nombreux, en respectant toujours l'index sociéconomique : redonner une fonction aux patients qui en ont fortement besoin. Propos recueillis par Elie Mucciante La Gazette de Vienne - n° 52 - du 30 janvier au 5 février 2014
  7. 7. Mères Noël pour orphelins burkinabés D écidément, Vienne, et, plus largement, le Pays viennois, ont le coeur tourné vers l'action humanitaire, chose dont on peut être fier, et dont nous nous faisons souvent l'écho... Samedi dernier, c'est l'association MoreFaso, créée en 1991 pour venir en aide, grâce à des parrainages, à des enfants du Burkina-Faso orphelins de mère, qui organisait une soirée caritative à la Verrière des Cordeliers. Rappelons que More-Faso, fondée par Mireille et Jean-Louis Debiesse, a vu le jour lors d’un voyage en Afrique à but médical pour le Dr Debiesse, intervenant déjà comme chirurgien orthopédique. Le couple profitait de son séjour pour visiter les orphelinats, notamment celui de Home Kisito à Ouagadougou. L'idée d'aider ces enfants en grande difficulté leur est apparue ensuite comme une évidence. Mais faire vivre une association de ce type n'est jamais chose facile et il convient d'être entouré de bénévoles dévoués. Françoise Diot, chargée de communication de More-Faso, en fait partie, « L'impression et, pour elle, « aider les pede voir arriver le tits orphelins burkinabés est père Noël!  devenu une mission de tous les jours...  ». «  Ils nous le rendent tant ! » confiait-elle lors de la soirée caritative à la Verrière des Cordeliers qui a Présidée par Mireille Debiesse (ici à côté de son, époux Jean-Louis), More-Faso c'est aussi 8 autres membres : Pascale Lecchini, Anne Treynet, Pascale Grevon, Françoise Diot, Anne-Claire Ballot, Sylvie Janeriat, Marie-Odile Fayard, Florence Nourrisson. attiré près de 400 personnes. Sa consoeur Pascale Grevon y met le même enthousiasme depuis septembre 2008 : «  Nous partons sur place pour suivre les évolutions de nos actions. Malgré la pauvreté, ils semblent joyeux. Chaque marraine et parrain prépare avec beaucoup de coeur un sac avec des vêtements, bonbons, jouets..., pour son filleul, mais on leur apporte aussi des médicaments, savonnettes, dentifrice, etc.. Ce sont des moments très forts. Les enfants ont l'impression de voir arri- ver le père Noël  ». Cet engagement fort a changé la vie de Pascale Grevon. «  A notre retour en France, on a parfois des difficultés à se remettre dans la vie de tous les jours » explique-t-elle. A ce jour, une soixantaine d'enfants parrainés ont été replacés dans leur famille, ou, en famille d’accueil. 25 euros mensuels sont remis intégralement à la famille, lui permettant d’assurer les besoins élémentaires, de nourriture, hygiène et vêtements... E.M TOUS LES JEUDIS, RETROUVEZ LA GAZETTE DE VIENNE DIRECTEMENT CHEZ VOUS ! Pour 45€* pour 1 an, retrouvez chaque semaine l'essentiel de l’actualité viennoise Nom :..................................................................................................Prénom : ............................................................................................ . Adresse : .............................................................................................................................................................................................. CP :..................................................................................................Ville :............................................................................................... Tél : .............................................................Email : ....................................................................................................................................... Cocher cette case si vous souhaiter une facture. Bulletin à retourner avec votre règlement à : La Gazette de Vienne, 4 Chemin de St-Gervais, 38200 Vienne. Règlement par chèque à l'ordre de La Gazette de Vienne. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6/07/78 (art27) vous disposez d'un droit d'accès et de correction des données vous concernant. 7 La Gazette de Vienne - n° 52 - du 30 janvier au 5 févfrier 2014
  8. 8. Histoire de Vienne Le Père Vantaillat et le bateau-piscine Au premier plan, le second bateau-piscine aménagé quai du Rhône (actuel quai Jean-Jaurès) en amont du pont suspendu. N é en 1857 à Caderousse (Vaucluse), Eugène ADOLPHE Vantaillat vint s'installer à Vienne peu de temps après son service militaire effectué dans le Génie, à Avignon. Professeur de natation des Ecoles Publiques et de l'Armée, Vantaillat enseigna dans l'établissement de bains froids (1)qu'il avait été le premier à organiser sur le Rhône en 1881. Pilote averti, connaissant bien le fleuve dans ses moindres détails (2), en même temps qu'un sauveteur émérite, il fut le fondateur du Club Nautique de Vienne et le président actif de la Compagnie fluviale de sauvetage. A sa mort, survenue le 7 février 1931, Adolphe Vantaillat avait à son actif 58 sauvetages, parmi lesquels plusieurs périlleux ; il était titulaire du Prix Montyon de 1892, décerné par l'Académie française, et de la médaille du devoir de la Fédération nationale. Ses états de service successifs en qualité de sauveteur lui avaient valu : le 12 juin 1875, la mé8 daille d'argent de deuxième classe ; le 20 septembre 1876, la médaille d'argent de première classe ; le 15 décembre 1879, la médaille d'or de deuxième classe, et, le 20 janvier 1887, la médaille d'or de première classe... Les derniers moments du bateaupiscine En juillet 1931, quelques mois après le décès du Père Vantaillat, la « bêche », si couleur locale et qui semblait inamovible, parmi tant de plates défaillantes, disparaît à son tour. Un remorqueur l'avait descendue à quelques centaines de mètres en aval où on attendait des grosses eaux pour la hisser et elle devait être ensuite livrée aux mains du démolisseur qui tirerait profit de cette carcasse. La première grosse crue qui arriva quelques semaines plus tard, brisa les amarres, et la bêche disparut dans le fleuve, complètement fracassée... Victime, elle aussi, du progrès, elle dut s'incliner devant la piscine « presque modèle de la Caisse d'Epargne », et elle s'en alla comme pour mieux faire regretter la sympathique silhouette de son animateur sans qui elle ne pouvait subsister corps sans âme... ou pour créer une légende ? Donc, la bêche disparaît. Soulignons du moins qu'elle a fait modestement oeuvre utile en formant à l'abri du danger des générations de bons nageurs, de sauveteurs, et il convenait de le signaler aux générations suivantes ses derniers moments... (RD 1993) (1) Appelé vulgairement «  bêche  » - Le premier bateau-piscine, qui avait son attache «  face au Port des Jacobins  » en amont du confluent de la Gère et du Rhône, coula le 5 octobre 1888, « à la pointe du jour ». « Moniteur Viennois » des 8 juillet 1881 et 6 octobre 1888. (2) Au début de l'année 1883, il fit le pari d'aller en barcot toucher la pile du pont de Ste-Colombe, alors que le Rhône était en crue : 6,20 m au-dessus de l'étiage, et il réussit. La Gazette de Vienne - n° 52 - du 30 janvier au 5 février 2014
  9. 9. Le Port des Jacobins Les mots disparus Poursuivons avec la lettre p, dans ce Dictionnaire de début 1900 où bien des mots, pourtant évocateurs, ont disparu... On voit poindre derrière le bateau-lavoir, à gauche, l'entrée de la voûte donnant sur le port des Jacobins. L a rue du Port des Jacobins représente un tronçon de 172 mètres du C.D. 502. Depuis 1984, c'est la place St-Louis, côté rive droite de la Gère. Au XVIIe siècle, elle était appelée « grand rue tendant du pont de Gère au port de Peschery (appelée par la suite port des Jacobins). En 1794 : rue du Port de l'Abondance. En 1858 : rue du Port des Jacobins, de la rue des Quatre Vents au Rhône. En 1967 : après la couverture de la Gère, une partie de la rue du Port des Jacobins fut englobée dans la nouvelle place St-Louis (de la rue des Quatre Vents à l'hôtel de l'Union (1)). Seule la rampe d'accès au Rhône (de l'hôtel de l'Union à la voûte) garda l'ancienne dénomination. En 1984 : à l'occasion du réaménagement du carrefour du Nouveau Pont, la rampe d'accès au Rhône fut supprimée et avec elle disparut le nom des Port des Jacobins. Les bateaux-lavoirs Le dernier bateau-lavoir (2) viennois avait son, attache au port des Jacobins. C'était le troisième à être exploité à Vienne par Antonio Caneparo (18881955). Ce maître blanchisseur avait amarré son premier bateau-lavoir en amont du pont suspendu, de juillet 1930 à décembre 1932 ; le deuxième au port des Jacobins, de septembre 1933 à novembre 1935 et le troisième et dernier au même endroit, d'avril 1936 à juin 1937. Tous les trois disparurent, victimes des grosses eaux. (RD) (1) Aujourd'hui un bar-tabac, 5 place St-Louis. (2) A Lyon où ils étaient fabriqués, on les nommait « plates », « parce que ces bateaux, couverts en terrasse, étaient absolument plats et carrés » (Nizier du Puitspelu, p. 270). Curiosité d'histoire Le centenaire de la carte postale illustrée C'est le 14 août 1890 que sortit la première carte postale illustrée. Il appartenait évidemment à un photographe de lancer cette invention. Celui-là s'appelait Dominique Piazza et exerçait son art à Marseille. Ayant reçu une demande de vues photographiques, il eut l'idée d'en illustrer des cartes postales qui, à l'époque, ne comportaient que des lettres imprimées sur le carton. Rien ne lui laissait prévoir la formidable expansion de sa découverte. Cependant, un an après, son idée était déjà célébrée par la Société artistique de Marseille qui lui offrait une médaille souvenir (1). Quant aux premières cartes illustrées de vues de notre ville, elles ne furent éditées qu'à la fin du XIXè siècle. (RD 1990) (1) Le créateur de la carte postale illustrée n'a donc pas connu les déceptions des inventeurs méconnus. Antoinette et Célestine discutent entre elles : « L'Alfred est tombé sur le genou, l'autre jour. Depuis, il souffre d'un penchement de synovie. Le docteur lui a donné du pain total (pentothal) pour le calmer ! ». En réalité, penchement, c'était à l'époque, l'état de ce qui penche, tout simplement... Sur le Rhône, on voit passer les péniches, mais avec une définition tout autre début début 1900 : mot venant de l'anglais pinnace, canot... embarcation svelte et légère, employée surtout comme garde-côtes. Avoir la pépie, on connaît ! Mais saviez-vous pourtant que la pépie était une espèce d'écaille qui venait au bout de la langue des oiseaux et les empêchait de boire... ce qui n'est heureusement pas le cas pour votre bon Arnold ! Sympa le mot perce-forêt pour chasseur déterminé. Le perce-neige vient du mot nivéole (qui fleurit en plein hiver). Pourcentage a remplacé percentage. Vous ne trouverez pas de perdrigons (variété de prunes) en ce moment, rabattez-vous sur les clémentines, c'est l'époque. Une locution latine qu'on utilisait avant : per fas et nefas pour, par tous les moyens licites et illicites. Et si vous vous livriez quelque peu à la poésie, on peut dire que vous fréquentez les rives du Permesse, rivière de l'ancienne Béotie consacrée aux muses. « Patron, un p'tit verre de persicot, siouplaît!  » (liqueur faite avec de l'esprit-de-vin et des noyaux de pêche). La recette de la persillade façon 1900 : « tranches de boeuf froid assaisonnées de persil, d'huie et de vinaigre ». Pas très avenante, par contre, la définition de persillé,e : fromage persillé, fromage dont l'intérieur est parsemé de tâches verdâtres. Bon appétit ! Etes-vous en admiration devant la perspicuité de votre bon Arnold ? (Clarté, netteté du style...). En tout cas, à force d'écrire, il est tout en perspiration (exhalaison insensible de vapeur d'eau et de gaz à la surface de la peau). Ah ! On l'avait oublié notre cheval acrobate avec sa pesade (mouvement qui lui fait lever les pieds de devant sans remuer ceux de derrière) Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, et c'est déjà pas si mal ! A jeudi prochain ! Arnold Foudre La Gazette de Vienne - n° 52 - du 30 janvier au 5 février 2014 9
  10. 10. Expositions Galerie Test du Bailler "Dessine moi une histoire". Le travail collectif d'interpretation d'artistes Français et Algériens, autour de deux contes issus de la tradition orale, Boucle d'Or et Nedjma Jusqu'au 9 février. Infos : 06 58 17 34 3 Galerie Lety, rue des Clercs François Catrin présente son travail pictural. Jusqu'au 30 janvier. Tlj sauf lundi de 14h30 à 19h, l’artiste sera présent les week-ends et le jeudi 30 janvier.  Improvisations Jazz Picturales Salle Miremont (ancienne bibliothèque en face du musée des Beaux-Arts) Jusqu'au 15 février (de mardi à dimanche) Improvisation au Calame et à l'encre Olivier Brunot, dessinateur en démo sur des dessins au bambou et à l'encre. Initiation pour le public. Vendredi 31 janvier - 18h30 - Le Boog. Infos : 04 74 85 20 18  Enfance(s) - Grandir depuis le XVIe s Au travers de trois séquences chronologiques cette exposition amène le visiteur a s'interroger sur la place de l'enfant et de l'adolescent à Vienne, et dans les communes voisines. Jusqu'au 6 avril - Salle du Patrimoine (Cloître Saint André le Bas. Infos : 04 74 53 41 41 Concerts N’ANDO AND SNASHVILLE BLUES Le meilleur du blues par un trio a la vitalité irrésistible. N’Ando (lead, g); Tom Snashville (b), Romain Desjours dms).Assiette concert. Réservation indispensable Samedi 1er février - 20h30 - LE BOOG - 1 rue des Carmes, Vienne - 04 74 85 20 18 Ateliers Club des Poètes du Pays Viennois Vous aimez écrire des nouvelles, de la poésie en vers libres,...Le Cercle des Poètes du Pays Viennois vous donne rendez-vous tous les 1ers lundis du mois à la MJC de 14h30 à 17h30 et les 2e jeudis du mois de 17h30 à 19h30. MJC Vienne - Infos 04 74 85 00 08 10 Musset, romantique et révolutionnaire Salle du Manège Espace Saint-Germain A Francky Vincent fait zouker La Fiesta le 21 février Avec deux disques d’or, un disque de platine, une moyenne de 120 galas par an et plusieurs émissions TV avec les plus connus, Francky Vincent est l'artiste le plus populaire des Antilles et grandit au niveau popularité en France. Au début des années 90, il produit Réchauffe l'hiver, un album qui comporte les tubes Alice ça glisse et Fruit de la passion. C'est un énorme succès qui dépasse largement les frontières antillaises pour atteindre l'Hexagone. En 1999, après avoir triomphé à l'Olympia trois ans plus tôt, Francky sort un nouvel album : A la folie. Après deux compilations parues au début des années 2000, Francky Vincent sort Ca va chauffer, distribué par un réseau indépendant antillais. Il sera au centre de la Soirée « Zook coquin » de 22 h à 4 h au dancing La Fiesta à Condrieu le 21 février prochain. Réservez vite votre entrée au 04 74 56 80 43. près le week-end Irina Brook, le théâtre de Vienne nous convie en ce début février à vivre un événement particulier et originale. La Nuit Vénitienne, Alfred de Musset la nouvelle création concoctée par la compagnie Théâtre et Compagnie, emmenée par Michel Belletante (en résidence à Vienne depuis 2013), nous plonge dans l’univers mystérieux de ce poète, écrivain et dramaturge romantique. Spécialiste des «  nuits  » d’auteurs, cette «  Nuit Vénitienne » qui durera cinq heures, nous invite « à retrouver le temps d’une scène Marianne, ou Perdican, Lorenzo et les autres, se désespérer avec Musset de ses déboires politiques et sentimentaux. Essayer de percer plus avant cette âme romantico-révolutionnaire dans son contexte littéraire, et musical ; Les Impromptus écouter ses confessions… Comprendre son histoire d’amour avec G. Sand… et de l'Auditorium connaître quelques-unes de ses pièces les plus méconnues… La quittance du Auditorium diable, La quenouille de Barberine… Le Espace Saint-Germain Chandelier. Tout cela pour, qu’en fin de soirée, autour d’un verre de “limoncello”, on puisse retrouver un Musset plus égulièrement au cours de l'année, les intime, moins connu du grand public, élèves du Conservatoire municipal ont avec des lettres et des poèmes inédits. » l'occasion de se produire sur scène La Nuit Vénitienne, Alfred de Musset dans le cadre des auditions et des ImprompManège Espace Saint Germain tus. Objectif : présenter devant un vrai public Les 4, 5, 7 et 8 février 2014 – 19h Réservation : théâtre de vienne 04 74 85 00 05 un travail achevé ou en cours de finalisation. L'ensemble des classes sont concernées : de la musique à la danse ces concerts sont un complément indispensable à la formation des élèves. En février trois rendez-vous sont à noter : Samedi 1er février - 19h Audition du Département Vents, avec les élèves de la classe de saxophone de T. Cuissard. Cette audition sera consacrée aux compositeurs baroques. Mardi 4 février - 18h30 Impromptu - Musique. Par les élèves des classes de musique Vendredi 7 février - 20h30 Audition du Département Jazz, avec l'ensemble Swing System. Philippe Khoury(cl) et Nicolas Delaunay (perc) et Frédérique Brun à la direction Entrée libre et gratuite. Concerts BLOC NOTES SPECTACLE Culture R La Gazette de Vienne - n° 52 - du 30 janvier au 5 février 2014
  11. 11. Cinéma L'instant ciné de Mélany Fugitive au cœur tendre L e cinéma français est-il en voie de féminisation ? Rien n’est moins sûr car si la gente féminine est majoritaire devant la caméra, encore aujourd’hui elles sont très peu nombreuses derrière (moins de 20%), le cinéma étant sans doute l’un des derniers milieux aussi éloigné d’une égalité homme-femme. Pourtant les années 2000 ont vu émerger de talentueuses réalisatrices qui nous incitent à dire qu’une parité se dessine. En effet, Rebecca Zlotowski (Belle épine, Grand central), Valeria Bruni Tedeschi (Un château en Italie) ou encore Céline Sciamma (Naissance des pieuvres, Tomboy) font preuve d’une originalité thématique et d’une maîtrise scénique des plus remarquables. Cette année, dans la lignée de ces 3 cinéastes de génie, une nouvelle venue émerge : Katell Quillévéré. Elle est la réalisatrice émérite de Suzanne, une fresque intimiste subtile et d’une originalité admirable. Le long métrage se déroule ainsi sur 25 ans et suit le parcours chaotique de Suzanne, mère à 16 ans, amoureuse d’un homme en cavale et les répercussions de ses choix sur l’ensemble de sa famille (son père, sa sœur, son fils). De ce portrait de femme plutôt classique (tout quitter par amour), Katell Quillévéré a l’intelligence d’en éviter tous les lieux communs (en s’intéressant non pas à la fugitive mais à ceux qui l’attendent) et fait preuve d’une audace scénique très intéressante. Le récit est, en effet, construit sous forme d’ellipses, les scènes retraçant les instants émotionnellement forts de la famille (L’annonce de la I, Frankenstein de Stuart Beattie Avec : Aaron Eckhart,Bill Nighy,Yvonne Strahovski ts les js 14h30 , 17h , 20h. En 3D tous les jours 20h Minuscule - la vallée des fourmis perdues. Animation réalisée par Thomas Szabo Merc, Jeudi, lundi et mardi : 14h30. Vend, Sam et Dim 14h30 et 20h. En 3D : tous les jours 17h The Ryan Initiative de Kenneth Branagh Avec : Chris Pine,Kevin Costner,Keira Knightley Tous les jours : 14h30, 17h, 19h55 et 22h  12 Years a Slave (vf), de Steve McQueen (II) Avec : Chiwetel Ejiofor,Michael Fassbender,Benedict Cumberbatch. Jeudi, lund, mardi : 17h. Merc, sam, dim 14h30,17h et 20h + vend 17h , 20h. VO : Jeudi, Lundi et Mardi : 14h30, 20h. Vend : 14h30 grossesse au père, la découverte de la fuite de Suzanne, la rencontre mère enfant), cette pratique donnant une énergie et un élan incroyable au récit. Le seul petit bémol de cette déconstruction est sans doute le manque d’identification qu’elle induit, ces ruptures constantes ne permettant pas de s’attacher réellement aux personnages. Il n’en reste pas moins que Suzanne est une œuvre d’une grande sensibilité portée par trois acteurs d’exception (Sara Forestier, Adèle Haenel et François Damiens) et qui a le mérite de moderniser un cinéma français de plus en plus uniforme. Mélany Trouillet Suzanne (France, 1h34).Drame de Katell Quillévéré. Avec Sara Forestier et François Damiens. Zoom sur... Sara Forestier, actrice lumineuse et surdouée R Du 29 janvier au 4 février évélée en 2004 par Abdellatif Kechiche qui lui confie le rôle principal de L’esquive (et pour lequel elle recevra le césar du meilleur espoir féminin), Sara Forestier n’a pas cessé depuis de surprendre. En effet, son énergie, sa gaieté et sa sensibilité à fleur de peau ont été mis au service d’œuvres toutes plus différentes et pourtant sa beauté solaire irradie chaque fois ses personnages d’un même éclat. Qu’elle joue France Gall (Gainsbourg vie héroïque), l’ingénue militante du Nom des gens ou une combattante torturée (Mes séances de lutte), Sara Forestier instille à ses personnages une telle intensité que chaque rôle semble avoir été conçu pour elle. L’actrice avoue d’ailleurs donner tellement pour incarner la protagoniste d’un long métrage qu’elle en prend les traits de caractère pour un temps (Lors du tournage du Nom des gens, par exemple, elle est sortie nue d’une loge comme son personnage). A seulement 27 ans, elle fait ainsi déjà partie de ses rares actrices dotées à la fois d’un grand talent et d’une force de travail remarquable, de celles qui se donnent à corps perdu dans leur métier, telle Romy Schneider, dont on lui souhaite la même carrière mais un destin plus radieux.  Suzanne, Cinéclap, de Katell Quillévéré Avec : Sara Forestier,François Damiens,Adèle Haenel Tous les jours. Merc et Sam 20h. Jeudi, Vend, dim, Lundi et mardi 14h30,20h Belle comme la femme d'un autre de Catherine Castel (II). Avec : Olivier Marchal,Zabou Breitman, Audrey Fleurot .17h, 20h, 22h, merc, dim et lundi 17h, 22h le jeudi, vend et mardi Le vent se lève de Hayao Miyazaki. Avec : Hideaki Anno,Miori Takimoto,Hidetoshi Nishijima. 14h30,17h 19h55 , tous les jours Match retour de Peter Segal. Avec : Sylvester Stallone,Robert De Niro,Kevin Hart . 17h, 22h tous les jours Prêt à tout de Nicolas Cuche. Avec : Max Boublil,Aïssa Maïga,Patrick Timsit . 14h30,17h 20h , 22h tous les jours sauf lundi + Dim 10h30 Homefront de Gary Fleder. Avec : Jason Statham,James Franco,Winona Ryder . Tous les jours, 22h Yves Saint-Laurent de Jalil Lespert. Avec : Pierre Niney,Guillaume Gallienne,Charlotte Le Bon. Tous les jours 19h55, 22h sauf mardi 19h55 Le manoir magique de Ben Stassen Merc, Sam, Dim 14h30 + Dim: 10h30 Belle et Sébastien de Nicolas Vanier. Avec : Félix Bossuet,Tchéky Karyo,Margaux Chatelier. Tous les jours sauf jeudi, 14h30 Opéra de Paris. Les Puritains, de Bellini Lundi 3 février 14h30 et 20h L'ile des Miam-Nimaux, de Cody Cameron avec Bill Hader, Anna Faris. En avant première, dimanche 2 février, 10h30 La Gazette de Vienne - n° 52 - du 30 janvier au 5 février 2014 11
  12. 12. Loisirs Le livre de la semaine Willy Brandt par Hélène Miard-Delacroix , Ed° Fayard R egard dans le rétroviseur au moment où l’Allemagne vient de plébisciter Angela Merkel pour un troisième mandat de Chancelière. Et c’est l’une des figures les plus emblématiques de la politique d’Outre Rhin depuis l’après Guerre qui apparaît dans ce rétroviseur, le symbole de cette «  ostpolitik  » dite d’ouverture à l’Est, qui vaudra à son auteur le Prix Nobel de la Paix, à savoir Willy Brandt, dont la carrière a explosé en notoriété mondiale lorsque quasiment coup sur coup, en tant que Maire de Berlin, il va se retrouver confronté à la construction du Mur en 1961 (l’opération « muraille de Chine  » ayant débuté le 3 août 1961), et surtout, conséquence de cet événement, aux côtés de Kennedy lors de la visite du Président américain dans la capitale « occupée ». Willy Brandt fut un témoin privilégié de ce que fut l’Allemagne au 20ème siècle. Né en 1913, il va combattre son propre pays et les Nazis en s’exilant en Norvège et en Suède. Autre nom, autre vie, cet engagement lui sera souvent reproché tout au long de sa carrière. Le retour en Allemagne se fera au sein du SPD où très vite il va gravir les échelons. Rapidement, il devient député de Berlin, puis Président du parlement de Berlin, le parti est à sa main, Willy Brandt a toutes les cartes pour devenir Chancelier. Il le sera en 1969, premier Chancelier social-démocrate : «Maintenant, Hitler a vraiment perdu la guerre  » dira-t-il ce jour-là, peut-être un manque de modestie… «  Oser plus de démocratie et être un peuple de bons voisins  », c’est ainsi qu’il va essayer de changer les habitudes. L’Allemagne doit aller à la rencontre des autres, il ira à Moscou, il ira à Varsovie, il tentera un rapprochement avec la RDA. On connaît la suite, en avril 1974 l’un de ses proches conseillers, Günter Guillaume, est arrêté pour espionnage en faveur de la RDA, Willy Brandt démissionnera. Vins Duo « Vignobles et Signatures » S eize entreprises familiales et seize régions, l’association «  Vignobles et Signatures  » fait son actualité du moment avec quelques belles livraisons, seize coups de cœur, une sélection qui nous vient de Champagne, d’Armagnac, de l’ouest de la France avec un Muscadet, de Bourgogne et Savigny-les-Beaune ou encore Chablis. Parmi ces coups de cœur, nous avons sélectionné deux blancs, un sec et un moelleux. Blanc sec du Val de Loire avec le Château de Tracy (58150 Pouilly-sur-Loire) en appellation Pouilly Fumé 2012, donc 100 % Sauvignon. On le sait, il s’agit de l’un des très grands blancs de la vallée de la Loire à la robe jaune pâle tintinnabulée d’élégants reflets verts, un blanc aux arômes complexes nés du mariage de fleurs, fruits à chair blanche et de citron, on le reconnaît également pour sa spécificité minérale, le tout préparant une disponibilité remarquable en fin de bouche. C’est le blanc des fruits de mer ou du bar grillé au fenouil (18,00 €). 12 Pour le blanc moelleux, nous partirons vers les Pyrénées pour découvrir le Jurançon du Domaine Cauhapé (64360 Monein) cuvée « Symphonie de novembre » 2011. Petit Manseng à l’ouvrage, ce vin qui fut le vin de baptême de celui qui deviendra le roi Henri IV, se présente dans une robe dorée, et prévient sans attendre que nous allons passer dans un autre monde  : fruits secs et confits, miel sur pain grillé, puissance, élégance, générosité jamais ostentatoire, le tout sur un air vif saupoudré d’épices, de quoi ravir un foie gras, voire une volaille aux morilles (19,00 €). N’oublions pas qu’il est le digne représentant du mariage entre la rigueur montagnarde et la douceur océane… Renseignements «  Vignobles et Signatures » : www.vsclub.com L'abus d'alcool est dangereux pour la santé La Gazette de Vienne - n° 52 - du 30 janvier au 5 février 2014
  13. 13. Economie & Vie Sociale Voeux de l'Agglomération « Demeurer à l’origine des choses, plutôt que de les subir » D ans la grande salle des Amphis, lundi 27 janvier, Christian Trouiller, président de ViennAgglo s’est livré à un exercice toujours périlleux  : adresser ses vœux de manière originale et sans lasser son auditoire, tout en évitant le bilan personnel d’un Président en fin de mandat. Une gageure relevée par l’équipe de la Communication de ViennAgglo qui aura choisi pour animer cette cérémonie, le tandem Cécile du Manoir et Myriam Le Chanoine, de la Compagnie du 6e étage et demi et leur mise en scène résolument décalée, mais parfois déconcertante. Mais peu importe, l’objet de la soirée était avant tout de faire l’éloge de ViennAgglo et de son action. Et dans cet exercice, le président Christian Trouillet aura, pour sa dernière cérémonie de vœux, montré son habileté.  Affichant une posture «  optimiste et combative » Christian Trouiller a livré, devant un amphi bien rempli, un portrait du pays Viennois qu il qualifiera au final comme « notre meilleur atout  ». Une position illustrée par une présentation exhaustive et chiffrée, des actions menées dans les domaines de compétences de l’institution : transport, insertion, accompagnement social, petite enfance, développement culturel avec la locomotive Jazz à Vienne, environnement et développement économique bien sûr. Sur ce dernier point, Christian Trouiller a mis l’accent sur deux résultats significatifs du dernier mandat  : «  13 000 salariés non résidents sont présents chaque année sur le pays viennois (…) ce qui génère 98 millions de chiffre d’affaires dans les commerces  », rappelant ainsi les nombreuses actions mises en œuvre pour soutenir le développement du commerce de proximité en même temps que le développement des zones d’activités favorisant l’implantation de nouvelles entreprises. Des démarches qui doivent être encouragées Tout en insistant sur la conjoncture particulièrement difficile et contraignante pour les entreprises, le président de ViennAgglo a fait montre de son agacement face à la ten- EN BREF Un Protocole d’échanges entre CCI pour le développement touristique et culturel du territoire Le tourisme et la culture au cœur du développement économique du territoire. Voilà l’objet du protocole d’échanges signé entre les deux chambres consulaires la CCI Nord Isère et la CCI de Vienne, vendredi 24 janvier. Un protocole qui vise a harmoniser et rendre durable les échanges d’expertises entre les deux territoires autour de la culture, du patrimoine et du tourisme. Cette collaboration, basée sur un principe d’équité et de réciprocité selon les compétences dont elles disposent, permettra de valoriser les entreprises et leur capacité d’attraction et de développement pour l’économie territoriale.  Café juridique de la Jeune Chambre économique La jeune chambre économique reçoit pour son 3 e Café Juridique le Procureur de la République pour échanger avec les citoyens de la Ville. Entrée libre Jeudi 6 février – 19h30 - Café du Commerce (place de Miremont) dance de « certains services ou institutions à déployer une rare intelligence et pugnacité pour trouver de nouvelles dispositions empêchant un projet de se réaliser  », regrettant « que cette énergie ne soit pas mise au service des projets » et fustigeant par la même occasion l’abus de normes qui complexifient le montage des dossiers, simplement « parce qu’elles sont portées par un organisme différent qui veut légitimement faire entendre sa propre voix». C’est donc avec une pointe d’émotion dans la voix, que le président a conclu son discours en adressant ses vœux de courage pour la prochaine équipe, exhortant l’ensemble des élus du prochain conseil communautaire à « demeurer à l’origine des choses, plutôt que de les subir  ». Les prochaines élections auront lieu en avril prochain, à la suite du scrutin municipal.  Le Pôle d’intelligence logistique Europe du Sud quitte le Cluster logistique Rhône-Alpes. Laurent Lamatière, le président du Pôle d’intelligence logistique Europe du Sud (Pil’es), a annoncé il y a quelques jours «  la suspension de collaboration » entre ses équipes et le Cluster logistique Rhône-Alpes, remettant en cause la politique de gouvernance actuelle. « le Cluster logistique Rhône-Alpes travaille de son côté sans faire appel à ses partenaires ni les valoriser. Il n’y a pas de travail collaboratif, pas de confiance réciproque. On le regrette. Et donc, après plus d’un an de réflexion en toute transparence, on se retire. Créé en 2006, le Pil’es, basé à Villefontaine dans le Nord-Isère, au sein de la plus grande plateforme logistique terrestre française, compte 90 entreprises membres, qui représentent près de 10.000 emplois. (source JDE Isère)  Une hausse des défaillances de 5 % en 2013 en Rhône Alpes Selon les indicateurs transmis par le cabinet Altares, Rhône-Alpes a enregistré 6.583 défaillances en 2013, soit 5,2% de plus qu’en 2012. Le département de l’Isère enregistre lui (+5,7% ) 1.387 défaillances (source JDE Isère) Dominique POSTEL La Gazette de Vienne - n° 52 - du 30 janvier au 5 février 2014 13
  14. 14. Annonces judiciaires et légales pour l’arrondissement de Vienne Appel d'offre AVIS D’APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Identification du pouvoir adjudicateur qui passe le marché : Commune de SEPTEME (Isère) Monsieur le Maire - Mairie – Place Cécillon Duperrier – 38780 – SEPTEME Tél. : 04 74 58 26 58- Fax : 04 74 58 23 85. Adresse internet du profil d'acheteur : http://paysviennois.marcoweb.fr Le pouvoir adjudicateur n'agit pas pour le compte d'autres pouvoirs adjudicateurs. La procédure d'achat du présent avis est couverte par l'accord sur les marchés publics de l'OMC : oui. L’avis implique un marché public Objet du marché : Marché de travaux pour la création d’une garderie périscolaire Caractéristiques principales : Décomposition en 8 lots : Lot n° 1 : GROS OEUVRE Lot n° 2 : ETANCHEITE Lot n° 3 : REVETEMENT DE FACADE Lot n° 4 : MENUISERIE EXTERIEURE OCCULTATION Lot n° 5 : DOUBLAGE CLOISON PEINTURE Lot n° 6 : CARRELAGE Lot n° T1 : ELECTRICITE Lot n° T2 : PLOMBERIE CHAUFFAGE Chaque lot fera l’objet d’un marché distinct. Possibilité de répondre à un ou plusieurs lots. Pas de décomposition en tranche. Variantes non autorisées. Durée du marché : 4 mois 1/2. Date de démarrage des travaux envisagée pour : DEBUT AVRIL 2014 Type de procédure : Procédure adaptée ouverte suivant l'article 28 du code des marchés publics. Possibilité de négocier en fin de procédure. Délai de validité des offres : 120 jours à compter de la date limite de réception des offres Cautionnement et garanties exigés : une retenue de garantie de 5 % est prévue, elle ne pourra être remplacée que par une garantie à première demande. Modalités essentielles de financement et de paiement et/ou références aux textes qui les réglementent : avance versée et remboursée dans les conditions de l'article 87, 88 et 89 du CMP Acomptes au fur et à mesure de réalisation des travaux. Paiement dans un délai de 30 jours par virement administratif et selon les règles de la comptabilité publique. Intérêt moratoire et indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement prévus dans le CCAP. Financement sur le budget de la commune. Les prix sont révisables. Forme juridique que devra revêtir le groupement d'opérateurs économiques attributaire du marché : groupement solidaire Condition de participation : Suivant l’article 4-1 du règlement de consultation Critères de sélection des offres : Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés ci-dessous avec leur pondération : Prix : 40% Valeur technique : 60%. La valeur technique sera jugée selon les sous critères suivants : Sous critère 1 – Moyens humains, matériels et techniques mis en œuvre sur ce chantier : 15 points Sous critère 2 – Organisation du chantier, programme d’exécution des ouvrages, indiquant la durée prévisionnelle des différentes phases de chantier : 15 points Sous critère 3 – Indications concernant la provenance et les caractéristiques des principales fournitures et les références des fournisseurs correspondants : 15 points Sous critère 4 – Mesures prises pour assurer la sécurité et la protection de la santé ainsi que les mesures envisagées pour le respect de l’environnement et la gestion des déchets : 15 points Date limite de réception des offres : Vendredi 21 février 2014 à 17h00 Renseignements complémentaires: possibilité de négocier en fin de procédure. Renseignements d'ordre technique ou administratif : Mairie de SEPTEME 04 74 58 26 58 mairie.septeme@wanadoo.fr / Norbert GARROUX 9, Rue Victor Hugo 38200 Vienne 04 74 85 36 14 Conditions et mode de paiement pour obtenir les documents contractuels et additionnels : le dossier de consultation peut être téléchargé gratuitement sur le site http://paysviennois.marcoweb.fr Conditions de remise des offres ou des candidatures : par voie papier ou voie dématérialisée selon les dispositions du règlement de consultation. Date d’envoi à la publicité : 28 janvier 2014 Instance chargée des procédures de recours : Tribunal administratif de Grenoble 6 place de Verdun, 38200 Vienne, tél. : 04-76-42-90-00, courriel : greffe.ta-grenoble@juradm.fr, télécopieur : 04-76-42-22-69. Précisions concernant le(s) délai(s) d'introduction des recours : Recours pour excès de pouvoir (article R. 421-1 du CJA) et/ou référé suspension (article L. 521-1 du CJA) contre les actes détachables du contrat, dans un délai de deux mois à compter de la notification ou de la publication de la décision attaquée / Référé précontractuel : le président du tribunal administratif, ou le magistrat qu'il délègue, peut être saisi en cas de manquement aux obligations de publicité et de mise en concurrence à tout moment avant la conclusion du contrat (article L. 551-1du CJA) / Référé contractuel : le président du tribunal administratif, ou le magistrat qu'il délègue, peut être saisi, une fois conclu l'un des contrats mentionnés aux articles L. 551-1 et L. 551-5, d'un recours régi par les dispositions des articles L. 551-13 et suivants du CJA / Recours de pleine juridiction : pour les candidats évincés, recours contestant la validité du contrat ou de certaines de ses clauses, qui en sont divisibles, assorti, le cas échéant, de demandes indemnitaires, exercé dans un délai de 2 mois à compter de l'accomplissement des mesures de publicité appropriées, notamment au moyen d'un avis mentionnant à la fois la conclusion du contrat et les modalités de sa consultation. A partir de la conclusion du contrat, le candidat évincé n'est plus recevable à demander l'annulation pour excès de pouvoir des actes préalables qui en sont détachables (CE, 16 juillet 2007, Société Tropic Travaux Signalisation, no291545) Pour toutes informations complémentaires s'adresser au greffe du Tribunal administratif de Grenoble. 0120141 Informations résumées SCI DU BOIS VIEUX, PACT, SCI au capital de 1 000 €. Gérant : M. Pascal JOURDAN. (TV) Ces informations, publiées gracieusement, n’ont aucun caractère légal et sont diffusées uniquement à titre indicatif à partir d’éléments que nous avons pu recueillir dans la presse locale et régionale. Nos lecteurs pourront se reporter au journal ayant publié le texte intégral de l’appel d’offre ou de l’annonce légale. Liste et abréviations des journaux autorisés par la Préfecture de l’Isère : AG : Affiches de Grenoble - E : Essor - TV : Tribune de Vienne TD : Terre Dauphinoise – CL : Courrier Liberté – DL : Dauphiné Libéré CONSTITUTIONS DE SOCIETES BR INTERNATIONAL, VILLETTE D’ANTHON. SARL au capital de 5 000 €. Objet : création, achat, vente, importation, exportation, fabrication, représentation commerciale de matériels, et produits d’horlogerie et autres matériels et produits comprenant des mouvements similaires (...). Gérants : M. Louis Eric BECKENSTEINER et M. Denis ROMAN MORENO. (E) SCI J.M.D, SABLONS, SCI au capital de 250 000 €. Gérance : M. Jean Michel MOREL et Mme Delphine BOUCHER. (TV) SCI LA POP’S, ANJOU. SCI au capital de 300 000 €. Gérant : Mme Patricia MORIN. (E) 14 STARNIT, ST JUST CHALEYSSIN. SARL au capital de 3 000 €. Objet social : La conception et la gestion technique d’évènements (tels concerts, spectacles, sonorisation). (E) ARC VINET, LES ROCHES DE CONDRIEU. SARL au capital de 50 000 €. Objet : La création, l’acquisition, l’exploitation par prise à bail ou autrement, de tous fonds de commerce d’épicerie, fruits et légumes, boucherie, charcuterie, traiteur, droguerie, et généralement toutes activités, prestations et services pouvant être fournis par les supérettes et supermarchés, ainsi que toutes opérations se rattachant directement ou indirectement à cet objet. Gérant : M. Christophe VINET. (E) LODGE INVEST, VIENNE. SAS au capital de 137 500 €. Objet : Marchand de biens ; acquisition, construction, administration, rénovation et la revente de tous biens immobiliers ; transaction, location et toute activité de gestion se rapportant aux immeubles bâtis ou non bâtis dont elle peut devenir propriétaire. Présidence : Mme Caroline Andrée Marie GARET. (E) KARAMANLI, ROUSSILLON. SARL au capital de 500 €. Objet : Travaux de ravalement La Gazette de Vienne - n° 52 - du 30 janvier au 5 février 2014
  15. 15. Annonces judiciaires et légales pour l’arrondissement de Vienne de façades, peinture, enduit, crépi intérieur et extérieur dans le bâtiment, maçonnerie générale. Gérant : M. KARAMANLI Ugur. (E) DISSOLUTIONS ET LIQUIDATIONS SARL L’EAU, CHANAS. Augmentation du capital social de 13 034,39 € à 50 00 € et transformation de la SARL en SAS. Président : M. Jean-Charles MALATRAIT. (E) SCI EFG, LUZINAY. Transfert du siège social de LUZINAY (38200) à DIEMOZ (38790). (CL) SARL LES ORFEVRES, VIENNE. (TV) SARL D.F.R. IMMOBILIER , VALENCIN. (E) MODIFICATIONS STATUTS SARL 2 F TAXIS, SEPTEME. Transfert du siège social de OYTIER ST OBLAS (38780) à SEPTEME (38780) et extension de l’objet social à l’activité de vente et location de voitures. (TV) SARL GOUTTENOIRE HERVE, REVENTIN VAUGRIS. Transfert de siège de REVENTIN VAUGRIS (38121), Chemin de Concoule à REVENTIN VAUGRIS (38121), ZI de Vaugris, Rte du Barrage. (TV) SARL G.M.R., VIENNE. Nomination de M. Pierre-Louis LANOIR en qualité de cogérant. (E) SARL ENTREPRISE ROUSSILLONNAISE D’ELECTRICITE, ROUSSILLON. Nomination de Mme Jocelyne MAURIN en qualité de gérante, en remplacement de M. Claude MAURIN, démisionnaire. (E) SARL VIENNE SERVICES ET APPLICATIONS INFORMATIQUES, LUZINAY. Réduction du capital social de 40 000 € à 20 000 €, et démission de M. Franck DEBROAS de sa qualité de cogérant. (E) SARL ACOREGE FORMATION, VIENNE. Nomination de Mme Agnès PIRONATO en qualité de gérante, en remplacement de M. Nicolas COMOY, démissionnaire. (E) SARL SERVICES/ELEC, SALAISE SUR SANNE. Nomination de M. Alain REDON en qualité de gérant, en remplacement de M. Fabien MICHAL, démissionnaire. (E) SARL SAID ET FILS, VIENNE. Démission de M. Mohamed TAHAR GARRAOUI de ses fonctions de co-gérant. (E) SARL BADOIL BUREAUTIQUE, PONT DE CHERUY. Démission de Monsieur BADOIL Thierry de ses fonctions de cogérant. (CL) GREFFE DU TRIBUNAL DE COMMERCE DE VIENNE Ouverture du redressement judiciaire de M. REMILLIEUX Dominique “Remillieux nautique”, VIENNE. Administrateur : Me R. L. MEYNET (LYON), et Mandataire judiciaire : Me BILLIOUD (VIENNE). (E) Ouverture du redressement judiciaire de l’EURL EURIDICE , CHASSE-SUR-RHONE. Administrateur : SELARL BAULAND, GLADEL & MARTINEZ (LYON) et Mandataire judiciaire : Me BILLIOUD (VIENNE). (E) Arrêt du plan de redressement de la SAS SPINELLA SAS, SAINT-MAURICE-L’EXIL. Commissaire à l’exécution du plan : Me BILLIOUD (VIENNE). (E) Arrêt du plan de redressement de la SAS CLARECA, SAINTMAURICE-L’EXIL, Commissaire à l’exécution du plan : Me BILLIOUD (VIENNE). (E) Ouverture de la liquidation judiciaire de la SARL LEA, SALAISE-SUR-SANNE, Liquidateur judiciaire : Me BILLIOUD (VIENNE). (E) CHANGEMENTS DE REGIME MATRIMONIAL M. Mohamed RHOUMA et Mme Catherine Mauricette Yvonne BOSC ont adopté le régime de la séparation de biens. (TV) COMMUNIQUÉ La Chambre des notaires de l’Isère, le Conseil régional de l’Ordre des Experts comptables Rhône Alpes, et la Direction Départementale des Finances Publiques de l’Isère, ont présenté les principales mesures de la Loi de finances 2014, en matière de fiscalité personnelle, de l’entreprise et du patrimoine mardi 21 janvier. Me Hervé BLANC président de la Chambre des notaires a ouvert la séance en rappelant l’importance des partenariats professionnels, qui permettent une approche transversale et complète de la fiscalité. M. Jean-Pierre PERY, directeur des finances publiques de l’Isère (DDFIP) a ensuite exposé les principales caractéristiques de la Loi de finances 2014, avec la recherche d’un retour à l’équilibre structurel des finances publiques, un effort historique d’économie en matière en dépenses publiques et un effort significatif de l’Etat au sein d’un effort général de l’ensemble des administrations publiques... Arielle NOWAK, expert-comptable a apporté un éclairage sur la fiscalité du particulier, avec les nouvelles règles de calcul de l’impôt sur le revenu, du quotient familial…Jean-Christian GEY, est intervenu sur la fiscalité du patrimoine, avec les nouveautés relatives aux P.E.A, aux plus-values sur titre, à l’ I.S.F.et les contrats d’assurance-vie (contre et contrats euro-croissant, contrats vie génération). Nicolas NICOLAIDES, notaire, est revenu sur la fiscalité de l’immobilier, avec les crédits d’impôt concernant la résidence principale, la TVA immobilière et  les plus-values immobilières. Régine CAU, directrice du pôle fiscal de la DDFIP, a présenté les principales dispositions concernant la lutte contre la fraude fiscale et la délinquance financière. Jacques MAUREAU, président du Conseil régional de l’Ordre des Experts-Comptables a clôturé cette manifestation en soulignant la qualité des interventions, et l’efficacité de l’inter-professionnalité au service des clients. Une synthèse est disponible sur le site : http://chambre-38.notaires.fr L’info juridique de la semaine... par Me Bernard Besançon Avocat au barreau de Vienne Rupture Conventionnelle : une précision très importante de la Cour de Cassation, dans un arrêt du 16 février 2013. La volonté du législateur, en créant la rupture conventionnelle, a été de simplifier au maximum la procédure, afin de fluidifier le marché du travail. En conséquence, le formalisme est extrêmement réduit: - un formulaire à télécharger (https://www. formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_14598.do ) - un entretien au moins, avant celui durant lequel le formulaire est signé - une notification à l'administration, dont l'absence de réponse vaut homologation. Même si il y a des délais précis à respecter, pas de convocation aux entretiens, pas de mentions obligatoires hormis celles du formulaire etc.... La Cour de Cassation précise cependant un point important, créant une exigence qui n'était pas prévue par les textes: "Mais attendu que la remise d'un exemplaire de la convention de rupture au salarié est nécessaire à la fois pour que chacune des parties puisse demander l'homologation de la convention, dans les conditions prévues par l'article L. 1237-14 du code du travail, et pour garantir le libre consentement du salarié, en lui permettant d'exercer ensuite son droit de rétractation en connaissance de cause ; qu'ayant constaté que tel n'était pas le cas en l'espèce, la cour d'appel, qui en a déduit à bon droit que la convention de rupture était atteinte de nullité, a, par ce seul motif, légalement justifié sa décision ;" Le formulaire doit donc être établi en 3 exemplaires: 1 pour l'employeur, 1 pour le salarié, 1 pour l'administration. Pour se protéger de tout risque de nullité de la convention, l'employeur doit remettre un exemplaire au salarié, contre récépissé. Sinon, la convention sera nulle et la rupture du contrat sera immanquablement requalifiée en licenciement sans cause réelle et sérieuse..... bernardbesançon-avocat@gmail.com Tél. : 06 98 72 69 60 Le tarif des annonces légales en 2014, dans le département de l'Isère, est de 4,27 € HT pour une ligne de 40 signes (NOR : MCCE1240070A) Les avis d'appel d'offres, avis administratifs et annonces légales sont réceptionnés Jusqu'au mardi 17h, pour parution le jeudi Transmettez vos annonces par mail : lagazettedevienne-al@gmail.com La Gazette de Vienne - n° 52 - du 30 janvier au 5 février 2014 15
  16. 16. *Journal habilité pour l'arrondissement de Vienne NOUVEAU VOS ANNONCES LÉGALES ET JUDICIAIRES DANS LA GAZETTE DE VIENNE * *Journal habilité pour l'arrondissement de Vienne -nous tactez Con evis ! r un d pou Liquidations Constitutions Modification de statuts Appels d'offres .... 06 44 03 64 92 mail : lagazettedevienne.al@gmail.com

×