• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
4N - Atelier 4
 

4N - Atelier 4

on

  • 362 views

Présentation réalisée lors de l'atelier 4 du parcours 4N, intitulé "On parle de vous sur internet. Surveiller votre e-réputation: enjeux, risques et opportunités".

Présentation réalisée lors de l'atelier 4 du parcours 4N, intitulé "On parle de vous sur internet. Surveiller votre e-réputation: enjeux, risques et opportunités".

Statistics

Views

Total Views
362
Views on SlideShare
302
Embed Views
60

Actions

Likes
0
Downloads
5
Comments
0

1 Embed 60

http://4n-bep.be 60

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    4N - Atelier 4 4N - Atelier 4 Presentation Transcript

    • On parle de vous sur internet !Surveiller votre e-réputation: enjeux, risques et opportunités
    • SOMMAIREE-réputation, ?1.Introduction2.Principaux vecteurs de le-réputation3.Dimensions juridiques4.Dimensions marketingComment effectuer une veille ?1.Limpact dune e-réputation et sa gestion2.Les outils et les modèles utilisés
    • E – REPUTATION1. Introduction Définition : L’e-réputation est l’image que les internautes se font d’une marque ou d’une personne. Cette notoriété numérique façonne l’identité d’une marque, la différenciant de ses concurrentes.
    • E – REPUTATION1. IntroductionEnjeux :
    • E – REPUTATION1. IntroductionEnjeux :
    • E – REPUTATION1. IntroductionEnjeux : Dans la vie réelle Sur Internet
    • E – REPUTATION1. IntroductionEnjeux :Passage d’un consommateur à consomm’acteur (ambassadeur de la marque)
    • E – REPUTATION1. IntroductionEnjeux :
    • E – REPUTATION1. IntroductionEnjeux : Suivre sa réputation sur internet, c’est s’entourer d’outils et de compétences capables de capter, mesurer et analyser les bruits autour de la marque.Le web social permet d’écouter, de détecter, de mesurer, de construire,d’influencer, de façon massive.
    • E – REPUTATION2. Principaux vecteurs de le-réputationLe-réputation dune entreprise ou dune personne se forge plus ou moins durablement,selon plusieurs sources distinctes :- Les réseaux sociaux,- Les blogs,- Les forums- Les wikis,- Les agrégateurs d’actualités,- Les plateformes vidéos ou photos- Les sites de grands médias
    • E – REPUTATION2. Principaux vecteurs de le-réputation1- Les réseaux sociaux- Fer de lance du web 2.0- Des outils qui facilitent l’échange et le partage d’information- Partage d’informations d’opinions, et de sentiments sur les produits- Ils orientent les tendances Etre présent sur ces réseaux permet de maitriser ce qui est dit sur l’entreprise, engager le dialogue avec ses parties prenantes, et ainsi favoriser l’engagement des internautes vis à vis de l’entreprise.
    • E – REPUTATION2. Principaux vecteurs de le-réputation1- Les réseaux sociaux
    • E – REPUTATION2. Principaux vecteurs de le-réputation2- Les blogs- Certains bloggeurs ont une telle notoriété qu’ils sont considérés comme des influenceurs.- Des experts dans leurs spécialités et sont considérés comme objectifs par leurs lecteurs.- La création de contenus a aussi l’avantage de favoriser le référencement de l’entreprise sur les moteurs de recherche.
    • E – REPUTATION2. Principaux vecteurs de le-réputation2- Les blogs
    • E – REPUTATION2. Principaux vecteurs de le-réputation3- Les forums- Des communautés thématiques, spécifiques et/ou expertes- Un lieu de discussion privilégié par les internautes- Difficile pour une marque de s’y imposer comme un référant.- Opinion des internautes sur son image, ou ses produits- Un outil de veille et de résolution de crise Les commentaires sont à surveiller, ils peuvent nuire à l’image de l’entreprise comme prévenir d’un risque ou avertir d’une opportunité.
    • E – REPUTATION2. Principaux vecteurs de le-réputation3- Les forums
    • E – REPUTATION2. Principaux vecteurs de le-réputation4- Les wikis- Des plateformes collaboratives, reposant sur le CopyLeft- Exemple le plus connu étant wikipédia.- Un wiki est un site web dont les pages sont modifiables par les visiteurs afin de permettre lécriture et lillustration collaboratives des documents numériques quil contient.
    • E – REPUTATION2. Principaux vecteurs de le-réputation4- Les wikis
    • E – REPUTATION2. Principaux vecteurs de le-réputation5- Les agrégateurs d’actualité- Un service de revue de presse en ligne, qui permet à l’internaute de sélectionner l’information- Google actualités
    • E – REPUTATION2. Principaux vecteurs de le-réputation6- Les plateformes vidéos ou photos- Outil de séduction- Certains internautes n’hésitent pas à s’approprier les meilleures photos et/ou vidéos et de les partager avec leur communauté = ambassadeurs de la marque.- Attention aux problèmes de droits d’utilisation et de diffusion- Les recherches par image de plus en plus nombreuses
    • E – REPUTATION2. Principaux vecteurs de le-réputation6- Les plateformes vidéos ou photosNamur : 75 459 photos sur Flickr 22 900 vidéos sur Youtube 3 500 photos sur Instagram
    • E – REPUTATION2. Principaux vecteurs de le-réputation7- Les sites de grands médias- Les sites de la presse écrite, radio ou télé ont une très bonne visibilité sur internet- Obtenir un article est une bonne opportunité pour l’e-réputation de l’entreprise- Une action de relation presse ciblée peut être envisagée.
    • E – REPUTATION2. Principaux vecteurs de le-réputation7- Les sites de grands médias
    • E – REPUTATION3. Dimensions juridiquesAu niveau International, larticle 12 de la déclaration universelle des droits de lhomme (1948)prévoit une protection de la réputation transposable à la cyber-réputation.Dangers et recours :- Propos diffamatoires : articles, commentaires …- Atteinte à la vie privée : photos ou paroles de la vie privée d’un individu- Atteinte à la représentation de la personne : montage photos et vidéos- Atteintes diverses : secret professionnel, des correspondances …
    • E – REPUTATION4. Dimensions marketingLe marketing digital- Gérer une présence sur la toile et un rapport à linternaute et communautés quil constitue.- Diffuser une image cohérente de la marque et de lentreprise.- Internet devient un levier pour la promotion avec linformation comme matière premièreLes métiers de le-réputationLe Community Manager à 3 missions :- Porte parole des utilisateurs en interne (participation à l’élaboration de l’offre, service client, co-création...)- Porte parole de la marque en externe (construire, développer et animer une communauté autour de lamarque mais aussi surveiller et développer la réputation de son employeur en ligne)- Créateur de lien entre la marque et les utilisateurs
    • E – REPUTATION4. Dimensions marketingLa stratégie d’influence :- Cibler les prescripteurs, « ceux qui font l’opinion du groupe »- Maîtriser les canaux de diffusionLa stratégie de collecte d’informations :- Mise en place des outils de veille et de benchmark- Présence sur les médias sociaux.
    • COMMENT EFFECTUER UNE VEILLE ?1. Limpact dune e-réputation et sa gestionLa gestion de l’e-réputation est susceptible de concerner tous types dentités : citoyens peu connus, personnalités célèbres pour leur exposition médiatique ou leur engagement politique, mais aussi entreprises et marques.Pour les particuliers- Image de la personne : face aux employeurs, clients, fournisseurs, investisseurs…- Les salariés d’une entreprise sont les composantes même de celle-ci, leur image se substitue à celle de l’entreprisePour les entreprises- Veiller à la qualité de ses produits ou de ses services (adaptation, remise en cause, investissement)- Mise en place d’une relation client nouvelle génération- Un challenge plus qu’un danger !
    • COMMENT EFFECTUER UNE VEILLE ?1. Limpact dune e-réputation et sa gestionGestion : mieux vaut prévenir que guérir !- L’e-réputation se construit en amont comme la réputation ordinaire- Créer et fournir régulièrement du contenu pour diffuser ses messages, sesidées,.- Effectuer une veille régulière afin de réagir rapidement et donc de limiterles impacts sur l’image- Sensibiliser et fidéliser les consommateurs- Une sensibilisation de ses employés.
    • COMMENT EFFECTUER UNE VEILLE ?2. Les outils et les modèles utilisésDéfinir le champ d’action de sa veilleIdentifier les sujets, thèmes, noms, expressions à surveiller.Pour cela, il est indispensable de définir le champ d’action devotre veille en mots clés .- Nom de votre entreprise / votre destination- Secteur d’activité / métier / thématique / avantageconcurrentiel- Evènements / Sites ou monuments de votre territoire :- ConcurrentsAide :Outils de définition des mots clés : Google adwords(gratuit, concurrence, nombre de recherches mensuelles)
    • COMMENT EFFECTUER UNE VEILLE ?2. Les outils et les modèles utilisésMise en place d’outils de veille :- Les systèmes d’alertes automatiques : mettez en place une automatisation de votre veille.(Google Alertes / Alerti / Social Mention)- Les flux RSS (fil des mises à jour d’un site ou d’une page web) : Agréger et organiser les sourcesd’informations dans un lecteur de flux rss ( iGoogle / Netvibes )- Les outils de recherche de contenus : vos e-réputation en images, vidéos, blogs, forums ...Blog :Google,Vidéos : Google, Youtube …Images : Google, FlickRForums : Google , BoardreaderAutres : Maps, Books, …
    • QUESTIONS-REPONSES
    • RETOUR SUR EXPÉRIENCE DUPARCOURS 4N• Quels sont les atouts de ce type de formations?• Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Quels ont été les désavantages de la formation ?• Quels ont été vos coups de cœur ou réalisations clés dont vous êtes le/la plus fier(e) et ses bénéfices pour votre activité.• Quelles sont vos craintes quant à la suite de votre développement sur le terrain du numérique.