Your SlideShare is downloading. ×
Profil de l'école 2013 2014
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Profil de l'école 2013 2014

3,133
views

Published on

Centre d'apprentissage du Haut-Madawaska

Centre d'apprentissage du Haut-Madawaska

Published in: Education

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
3,133
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Centre d’@pprentissage du Haut-Madawaska 323 boulevard Long, Clair, N.-B., E7A 2C5 Téléphone : 992-6006 Télécopieur : 992-6003 Directeur par intérim: Claudine Dionne Directrice-adjointe : Brigittte Long Page web de l’école : http://apprendrepourlavie.com ! !Profil de l’école 2013-2014 J’ai le  plaisir de vous présenter, pour une septième année consécutive, notre Profil d’école pour l’année scolaire 2013-2014.  Nous voulons, par ce processus, informer la communauté des résultats de nos élèves et nous assurer que nos pratiques pédagogiques sont efficaces et qu’elles permettent à tous les élèves de réussir.  Ces résultats peuvent varier d’une année à l’autre, mais il est maintenant possible de voir se dessiner des tendances à long terme.  Les enseignant(e)s se rencontrent lors des mercredis pédagogiques pour discuter de ces résultats et pour s’assurer que les élèves reçoivent des programmes académiques riches et supérieurs aux autres élèves du district et de la province.   Ce profil d’école fut réalisé grâce à plusieurs ressources reliées directement à l’éducation, permettant de mieux nous évaluer.  Il contient de l’information sur ce que nos élèves ont appris et leurs résultats aux évaluations externes.  On y retrouve aussi les actions entreprises par l’école afin de s’améliorer.  Pour en savoir davantage, je vous invite à voir notre plan de réussite sur notre page web, à encourager votre enfant à se dépasser lors des évaluations provinciales, à faire partie de notre comité parental d’appui à l’école et à me contacter au besoin. En terminant, je veux remercier les enseignants qui,regroupés en deux communautés d’apprentissage professionnelles, ont permis la rédaction de ce profil.  Merci de votre engagement envers la réussite de tous les élèves ! Claudine Dionne en collaboration avec Directrice par intérim Roberto Gauvin Comment savons-nous que nos élèves réussissent ? Résultats aux évaluations externes du ministère de l’Éducation du N.-B. Notre école place beaucoup d’importance sur les apprentissages des élèves. La première étape est d’analyser les résultats obtenus. Les enseignants font la collecte de données de plusieurs façons. Des tests diagnostiques en mathématiques et en français sont utilisés pendant l’année scolaire pour mieux connaître et encadrer les élèves dans leurs apprentissages. Avec les évaluations externes du ministère de l’Éducation du N.-B., il est possible de voir comment les élèves du CAHM apprennent en comparaison avec les autres élèves du district scolaire francophone du Nord Ouest et ceux de la province. Nous utilisons ces résultats afin d’améliorer leurs apprentissages annuellement. Informations sur l’école Mission : Notre école a comme mission de développer le plein potentiel de chaque élève ainsi que ses talents à l’aide des nouvelles technologies dans un milieu fièrement francophone. Vision : Au Centre d'Apprentissage du Haut-Madawaska, les élèves sont responsables, vivent dans le respect tout en étant heureux et autonomes dans leurs apprentissages. Ils utilisent les TIC (technologies de l'information et des communications) avec aisance. Notre slogan : Apprendre pour la vie ! Nos valeurs : Écouter, agir en ami, contribuer, prendre soin, collaborer, faire confiance et supporter. Notre mascotte : CAHMlot
  • 2. Évènements majeurs Plusieurs évènements majeurs se sont déroulés pendant l’année scolaire. Voici ceux qui attirent l’attention : • La rencontre Clair2013 a permis à près de 250 éducateurs du Canada, de l’Écosse et de la France de se rencontrer pour « Voir l’éducation autrement… » • Une première conférence TEDxCAHM a été présentée en avril par des élèves de la 5e à la 8e année. • La participation au Festival de théâtre en Acadie de Caraquet. • Un élève de 8e année a complété avec succès un cours en ligne de niveau secondaire. • Un groupe de 5 élèves de 8e année ont participé au Festival des vidéastes du Manitoba. Cette équipe a remporté une mention spéciale du jury. • Le projet « Envol-Développement international » avec le Mali s’est poursuivi. • Le CAHM offrira le programme de lecture estival du DSFNO pour le livre-courrier. • Le projet d’anglais intensif pour les élèves de 6e année s’est poursuivi. • Le projet des blocs d’intervention pédagogique (BIP) s’est poursuivi. • Les périodes d’activités physiques structurées (APS) pour un total de 155 minutes d’activités physiques par semaine. • Le nouveau projet CRIC (Centre de recherches, d’innovation et de création) a été implanté. • La présentation aux parents des élèves de 3e année du programme « Je suis quelqu’un ». • Des spectacles de talents ont été présentés trois fois dans l'année. • Le déjeuner aux crêpes pour les familles à l’occasion de Noël. • Le projet vie-carrière a été offert aux élèves de 7e et de 8e année. • Des activités dans le cadre des Fêtes du patrimoine et de la Semaine provinciale de la fierté française (SPFF) ont été organisées. • La cérémonie du Jour du souvenir • La visite des auteurs Mme Ariane Gagnon-Roy et M. Pierre Labrie pour les élèves de 5e année. • Une présentation virtuelle de l’astronaute M. David St-Jacques. • Notre équipe de volleyball féminine a remporté la bannière finaliste tiers 3 à l’école Notre-Dame. • Les équipes de volleyball féminine et masculine ont représenté le CAHM aux Jeux régionaux des Jeux de l’Acadie. Plusieurs élèves ont aussi représenté l’école en athlétisme et au badminton. • Un expo-sciences a été présenté au niveau de l’école incluant les élèves de tous les niveaux de la maternelle à la 8e année. • Le projet d’échange entre les élèves de 7e année du CAHM et de ceux de l’école Forest Hills de Saint-Jean grâce au programme Dialogue NB. Des élèves de 2e et 6e année ont aussi participé à ce programme. 2
  • 3. • Le CAHM a accueilli une stagiaire comme adjointe-administrative et une étudiante en projet d’été. • Le CAHM a été l’hôte de la journée de leadership offerte par le district scolaire au conseils étudiants des écoles du DSFNO. • La présentation aux 6e année sur le V.P.H. par Mme Lisa Thibodeau -St-John. • Une présentation aux élèves sur les dépendances aux boissons énergisantes (6e année) et aux drogues (7-8e année) par M. Raymond Saucier et M. Sylvain St-Onge. • La comédie musicale (projet Génie-Arts) «Wizard of OZ.» • La participation des classes à l’interprétation de l’hymne national tout au long de l’année. • Projet de Blocs en littératie en première et en deuxième année. • Participation au programmeSubvention mieux être • Le conseil des élèves a participé à la campagne de l’arbre de l’espoir en récoltant plus de 1,120$. • Le conseil a aussi participé à la guignolée de Noël et remis les dons à des organismes locaux. • Le projet Hackmatack dans le but de promouvoir la littératie en 5e année. • Le projet des papillons avec les élèves de la première, deuxième et sixième année. • La présentation de la prévention sur le danger du soleil et les moustiques pour les élèves de 1ère année avec Mme Lisa Thibodeau-St-John. • L’inscription des élèves au club de lecture d’été avec la bibliothèque publique de St- François. • Le projet tomatosphère en partenaire avec l’Agence Spatiale canadienne et les élèves de 6e année. • Les élèves de l’aile A ont participé au carnaval d’hiver conjointement avec l’école Ernest-Lang. • La visite de la COGERNO par les élèves de 4e année. • L’activité d’interprétation de la nature pour les élèves de 4e année avec M. Raymond Bélanger et M. Pierre Paillard. • Une levée de fonds pour la petite Summer faite par le Comité de recyclage du CAHM. • La présentation de la boite à lunch écologique aux élèves et aux parents de la maternelle par Mme Johanne Philippe de la COGERNO et de la collation santé par Mme Julie Santerre. • L’activité de Yoga durant les cours d’activités physique structurées (APS) avec Mme Martine Michaud pour les élèves de la maternelle à la 8e année. • Des cours de mini-tennis présentés aux élèves de la maternelle, 1re et 4e année par M. Pierre Parent. • Cinq élèves ont été initiés aux Tai-Chi dans le cadre d’un partenariat entre l’Université du troisième âge et le CAHM. • La participation du CAHM au Défi Pierre Lavoie et à l’activité «Je bouge, j’apprends» du DSFNO et du Comité Prescription-Action. 3
  • 4. Le cadre de notre «Plan annuel» • Axe 1 : Au C@HM, nous avons une mission claire et à point : Une mission claire et à point de l’école à travers laquelle le personnel s’engage à respecter les objectifs pédagogiques a placé l’évaluation au service des apprentissages. Le personnel accepte sa responsabilité pour que chaque enfant apprenne. • Axe 2 : Au C@HM, nous exerçons un leadership pédagogique fort et portons une attention particulière à la qualité de l’enseignement. La direction de l’école est avant tout un leader pédagogique. Elle communique efficacement cet objectif aux élèves, au personnel et aux parents. Elle est le leader des leaders. Le personnel a le souci constant d’offrir un service de haut niveau à chaque élève. • Axe 3 : Au C@HM, nous offrons des activités d’apprentissage et nous utilisons efficacement le temps qui leur est consacré : « Nous accorderons la priorité aux matières de base, car elles constituent les pierres d’assise de la réussite et du plein développement de l’élève. Nous veillerons à ce que les élèves acquièrent les habiletés de base pour apprendre avant la fin de la 5e année.  » (Les enfants au premier plan p.  11) Les élèves sont constamment engagés dans des activités d’apprentissages signifiantes et à point. • Axe 4 : Au C@HM, nous avons des attentes élevées concernant la performance de tous nos élèves  : Un climat de rigueur est en place. Le personnel croit et démontre que chaque élève peut atteindre son plein potentiel. • Axe  5  : Au C@HM, nous suivons de près le progrès de nos élèves  : Les apprentissages sont fréquemment mesurés en utilisant une variété d’instruments. Les données servent à améliorer les apprentissages de chaque élève et à améliorer l’enseignement. • Axe 6: Au C@HM, nous offrons un environnement ordonné, sain et sécuritaire : Tous les intervenants œuvrent dans un climat permettant des apprentissages de qualité. La violence, la menace et l’oppression n’ont pas leur place. • Axe 7 : Au C@HM, nous entretenons des relations positives avec les parents et la communauté  : Les parents et la communauté comprennent et appuient les missions du district et de l’école et ont l’occasion de jouer un rôle important dans l’atteinte de celles-ci. 4
  • 5. Littératie 2e année – Lecture silencieuse et lecture à haute voix Voici les résultats en lecture silencieuse pour les élèves de 2e année au CAHM. La cible du ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick en lecture silencieuse et à haute voix est que 90% des élèves aient atteint un niveau 3 ou 4 sur l’examen d’ici 2013. 5 Lecture silencieuse Lecture à haute voix
  • 6. 6 Littératie 2ième Pour l’année scolaire 2012-2013, nous avions deux classes de deuxième année. Dès le début septembre, les enseignantes titulaires créent des liens avec leurs élèves. C’est en administrant une évaluation diagnostique en littératie au mois de septembre qu’elles peuvent observer les forces et les défis de chacun de leur élève. L’évaluation a pour but de vérifier leurs habilités en lecture et leur compréhension. Nous savons que chaque élève apprend à des rythmes différents. Suite aux résultats de l’évaluation diagnostique ainsi que les formatives, l’enseignante titulaire travaille les objectifs non atteints dans sa salle de classe car elle est la première personne responsable des apprentissages de ses élèves. Dans le cas où l’objectif semble être difficile à comprendre et cela pour un ou plusieurs élèves de sa classe, l’enseignante en littératie va jouer un rôle important afin d’intervenir auprès de ses élèves. Les interventions pourront être faites en salle de classe, en petits groupes, individuellement, après la classe et ce service est autant pour les autres niveaux jusqu’à la 4e année. Pour ces niveaux, les évaluations en littératie sont très importantes car nous pouvons voir le progrès de chacun des élèves. Chaque titulaire est en mesure de partager les résultats aux parents. L’année passée, des grilles ont été préparées avec les objectifs de l’évaluation ainsi qu’une courte description pour aider les parents à comprendre les forces et défis de leur enfant. Afin d’impliquer davantage les parents, nous ajouterons sous certains objectifs dans les grilles, des trucs, idées d’activités et sites internet. La cible du ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick était que d’ici 2013, 90% des élèves de deuxième année puissent atteindre les niveaux 3 ou 4 en lecture. Concernant nos élèves du CAHM, 81% ont été capables d’atteindre un niveau 3 ou 4 en lecture silencieuse et 96% en lecture à haute voix. L’un de nos objectifs de l’an passé était que les enseignantes de 1re, 2e, enseignantes en littératie et ressource ainsi que la direction puissent aller visiter une école où les Blocs de littératie ont été implantés depuis quelques années. Pour cette année, nos élèves de la maternelle à la 4e auront la chance de vivre dans leur classe les Blocs de littératie. Selon les recherches, cette nouvelle structure augmente les habiletés en lecture, écriture et communication chez l’apprenant. L’enseignante peut intégrer toutes les matières dans sa planification de Blocs de littératie. Dans celle-ci, on y retrouve le modelage, la pratique partagée, guidée et autonome. Les activités pédagogiques seront en lien avec le continuum de lecture et écriture. Toutefois, nous avons la responsabilité de diversifier nos pratiques et activités afin de toucher les intérêts et besoins de tous nos élèves et ce, dans le but qu’ils vivent des réussites.
  • 7. Mathématiques 3e année Voici les résultats en mathématiques pour les élèves de 3e année au CAHM. La cible du ministère de l’Éducation du Nouveau- Brunswick en mathématiques 3e année est que 90% des élèves aient un pourcentage avec un niveau acceptable ou plus sur l’examen. Les résultats des examens provinciaux en mathématiques démontrent que les élèves de troisième année du CAHM ont réussi avec une moyenne de 68,9 %, ce qui est supérieur à la moyenne provinciale. Ces résultats nous démontent aussi que les domaines les moins bien réussis sont : le nombre et la partie résolution de problèmes. Au tout début de l’année scolaire, je vais administrer une évaluation diagnostique pour mesurer les forces et les défis de chaque élève de la classe. Par la suite, une rétroaction sera faite en classe afin que les enfants soient conscients des objectifs à travailler durant le premier trimestre et qu’ils puissent progresser et réussir les évaluations à venir. Il s’agit de mesurer pour venir en aide de façon efficace envers chaque élève. À chaque début de trimestre un diagnostique sera donné pour se préparer à acquérir les objectifs de troisième année. La résolution de problèmes est encore dans mes priorités. L’enseignement explicite des stratégies de lecture sera de mise. L’enfant doit être capable de bien comprendre ce qu’il lit pour faire des liens et en arriver à la bonne réponse tout en démontrant son travail. Les enseignants de tous les niveaux veulent suivre la même démarche de résolution de problèmes et utiliser la même grille de notation. On vise une bonne méthode de travail en bas âge afin qu’ils puissent progresser et résoudre des problèmes de plus en plus complexes. Je mettrai l’accent sur le questionnement à haut niveau, je poserai des questions à développement où l’enfant devra réfléchir et justifier ses réponses. Du matériel concret sera mis à la disposition des élèves, des affiches de références seront montées avec eux. Ils profiteront de toutes occasions pour exploiter les termes mathématique. Ils pourront expliquer les préfixes des mots, trouver des synonymes et même introduire des mots de niveaux supérieurs. Je préconise une bonne participation de chaque individu pour que celui-ci puisse faire des liens, faire des transferts et avoir une bonne compréhension des mathématiques. 7
  • 8. Littératie 4e année – Lecture Voici les résultats en lecture pour les élèves de 4e année au CAHM. La cible du ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick en lecture est que 90% des élèves aient atteint un niveau 3 ou 4 sur l’examen. C’est au mois de septembre que nos élèves de la 4e année doivent démontrer leurs habiletés en lecture lors de l’évaluation du ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick. L’évaluation consiste à lire et comprendre des textes narratifs et informatifs pour ensuite répondre à des questions d’identification, d’inférence et de réaction. Comme vous pouvez le constater dans le tableau, 56% de nos élèves qui sont présentement en 5e année avaient réussi à atteindre un niveau 3 ou 4. Pour certains élèves, on remarque que la tâche est plutôt difficile. Ils peuvent lire les textes mais lorsque vient le temps de répondre aux questions, la compréhension est déficitaire. Dès que nous recevons les résultats au début d’octobre, nous sommes en mesure d’intervenir auprès des élèves qui n’ont pas atteint le niveau 3 et 4 en lecture. Par la suite, un bulletin est envoyé à la maison. Les parents doivent prendre connaissance des résultats de leur enfant. Si leur enfant n’atteint pas les niveaux 3 ou 4, l’enseignante en littératie avec l’aide de l’enseignante titulaire vont préparer un PTI au niveau de la lecture et celui-ci est en lien avec le continuum. L’an passée, quelques élèves ont eu la chance d’avoir des services avec l’enseignante ressource spécialiste, de participer au programme de francisation et aux blocs d’intervention pédagogique. Nous remarquons que certains élèves après la 2e ou 3e année démontrent peu d’intérêt face à la lecture. C’est pourquoi en juin dernier, plusieurs élèves ont été choisis pour participer au programme de lecture estival «  un livre- courrier pour bouquiner cet été ». D’ailleurs, dès le début septembre nous allons travailler davantage avec ses élèves afin qu’ils puissent vivent du succès lors de cette évaluation. Les résultats seront publiés seulement dans le profil 2014-2015. 8 Les...
  • 9. Mathématiques 5e année Voici les résultats en mathématiques pour les élèves de 5e année au CAHM. La cible du ministère de l’Éducation du Nouveau- Brunswick en mathématiques 5e année est que 90% des élèves aient un pourcentage avec un niveau acceptable ou plus sur l’examen. 9 En mathématiques, il y avait un nouveau programme cette année et plusieurs modifications ont été faites au niveau de certains résultats d’apprentissage. Cette année, les élèves ont été évalués selon cinq domaines (Nombre, Régularités et algèbre, Géométrie, Mesure et Traitement de données et probabilités). Malgré le fait que nos résultats sont supérieurs à la moyenne du district et de la province, nos élèves ont démontré quelques petites lacunes au niveau de la Géométrie et des Mesures. Nos élèves se sont entrainés très fort tout au long de l’année et ont fait l’examen avec sérieux et le souci de bien faire. Certaines mesures ont été prises concernant certains élèves. Certains élèves ont été référés à l’équipe stratégique et un plan de redressement a été élaboré pour venir en aide à ces élèves en difficultés. Nombre  : En ce qui concerne le concept du Nombre, nos élèves ont réussi haut la main dans ce domaine. Tout au long de l’année, plusieurs élèves se sont acharnés dans mes classes cliniques à comprendre et maitriser les différentes techniques de calcul. Traitement de données et probabilités : Nos résultats démontrent une bonne compréhension de ce concept. Même si les probabilités restent un élément important à être ciblé, beaucoup de travail a été fait à l’école au niveau des probabilités et de l’interprétation des diagrammes. Géométrie  : Ce domaine est celui dont les élèves du CAHM ont le moins bien performé. Il faut continuer à présenter ce concept dans des contextes signifiants. J’aimerais bien trouver une façon de rendre la perception (3D) plus compréhensible pour les élèves en difficultés. Régularités et algèbre : Ce domaine est abstrait mais nos élèves ont très bien performé dans ce domaine. Nous continuons d’encourager les enseignants à présenter ce concept dans des situations signifiantes. Ex  : doubler, tripler une recette et faire beaucoup de manipulation. Mesure : Ce domaine a également révélé des lacunes lors des évaluations du ministère. Il faut continuer à faire beaucoup de manipulation. Utiliser le matériel concret pour ne pas passer trop vite au mode symbolique. Il est très important que les élèves comprennent le pourquoi des opérations ainsi que le vocabulaire qui s’y rattache. Toujours, toujours, toujours présenter un nouveau concept à partir d’une résolution de problème
  • 10. Sciences 5e année Voici les résultats en sciences pour les élèves de 5e année au CAHM. La cible du ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick en sciences 5e année est que 90% des élèves aient un pourcentage avec un niveau acceptable ou plus sur l’examen. 10 En regardant nos résultats, nous pouvons constater que nos résultats, tant au niveau de la province que du district, sont plus faibles en sciences qu’en mathématiques. Les résultats en sciences sont présentés dans deux grands domaines : l’Univers vivant (organisation de la vie, l’hérédité, l’évolution et le transfert de l’énergie) et l’Univers des non vivant (matière et énergie, Terre, Univers, technologies). Nous croyons qu’il serait bénéfique pour nos élèves de séparer ces deux grands thèmes en deux volets. Avant Noël, les l’Univers Non vivant, après Noël, l’Univers vivant. Comme ceci, les enseignants devraient avoir le temps de gérer ces deux grands thèmes. Il est important de respecter le temps consacré à la science dans chacun des niveaux. On ne devrait pas prioriser les matières de bases au détriment des sciences et de la technologie. Il faut trouver une façon de gérer et de concilier lecture et sciences. Il faut utiliser nos innovations technologiques pour ouvrir le regard des élèves sur le monde!!! Le CAHM encourage l’interdisciplinarité des matières pour une meilleure gestion du temps. Pour ce qui est des projets personnels de différenciation chaque classe devrait avoir un volet « Expériences ». Tous les enseignants sont encouragés à appliquer le processus d’enquête dans leurs activités d’apprentissage. Une banque d’activités, à tous les niveaux, se retrouve sur le portail du district. Lors de nos CAP, nous aimerions recevoir M. Rino Castonguay pour qu’il puisse donner, à tous les enseignants de l’école, des petites cliniques sur comment gérer et présenter des expériences scientifiques en salle de classe. Notre école encourage les élèves de participer à l’expo-sciences régionale. Un taux de participation de 100% fut encore remarqué l’an dernier! Bravo à tous!
  • 11. Français 5e année Voici les résultats en français pour les élèves de 5e année au CAHM. Veuillez noter qu’il s’agit d’un premier examen du MÉNB en français pour les élèves de 5e année. La cible du ministère de l’Éducation du Nouveau- Brunswick en sciences 5e année est que 90% des élèves aient un pourcentage avec un niveau acceptable ou plus sur l’examen. 11 En ce qui concerne les résultats des évaluations externes en français, les résultats sont partagés. Certains élèves ont mieux réussi en Production écrite qu’en Compréhension écrite; tandis que d’autres c’est le contraire. Malgré le fait que nos résultats sont légèrement inférieurs à la moyenne du district et du ministère, nos élèves ont travaillé très fort et ont écrit ces évaluations avec beaucoup de sérieux. Certaines mesures ont été prises concernant quelques élèves et un plan de redressement a été élaboré pour venir en aide aux élèves en difficultés et aux élèves anglophones de la classe. Compréhension écrite  : Nos élèves ont été évalués en compréhension de lecture sous trois aspects différents, de la lecture avec des questions d’identification, d’inférence et de réaction. Les lectures proposées étaient de types narratives et informatives. E n c e q u i c o n c e r n e l e s q u e s t i o n s d’identification, nos élèves les ont réussis à plus de 90%. Un énorme travail a été effectué au niveau des inférences car nos élèves les ont réussi à plus de 80%. C’est avec les questions de réaction qu’un travail reste à faire, car seulement 30% des élèves ont obtenu un résultat acceptable et plus. Production écrite  : En ce qui concerne la production écrite, les difficultés majeures se situent encore une fois au niveau de l’orthographe et de la structure de texte. La ponctuation reste un élément à être travaillé à travers différents types de textes (narratif, informatif, ludique, poétique). L’école continue d’encourager les élèves à écrire tous les jours. C’est en écrivant qu’on apprend à écrire. L’utilisation des cybercarnets reste un outil valorisant où les élèves peuvent publier leurs textes et recevoir des rétroactions.
  • 12. Anglais 6e année Voici les résultats en anglais pour les élèves de 6e année au CAHM. La cible du ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick en anglais 6e année est que 70% des élèves aient un pourcentage avec au moins le niveau de base en émergence (niveau 3). 12 Voici les résultats en anglais pour les élèves de 6e année au CAHM. La cible du ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick en anglais 6e année est que 70% des élèves aient un pourcentage avec au moins le niveau de base en émergence (niveau 3). L’an dernier, tous les élèves de 6e année du District scolaire francophone du Nord-Ouest (DSFNO) ont passé une entrevue diagnostique en communication orale en octobre et une autre en juin 2013. Des niveaux de compétencelinguistiqueencommunicationoraleontété établis en se basant sur les critères proposés en 10e année. D’après l’entrevue réalisée en juin, 62,5% des élèves du CAHM ont atteint le niveau 3, 4, 5 ou 6 . En comparant avec les données de l’année précédente, nous constatons une grande diminution de 28,8%. Le programme d’Anglais intensif y est pour beaucoup. Cette année, le CAHM s’attend à ce que 75% ou plus des élèves de 6e année puissent atteindre les niveaux 3 à 6. Afin d’augmenter les résultats, nous croyons que nous devons maintenir le programme d’Éveil à l’anglais dès la maternelle. Nous voulons aussi accomplir les fonctions langagières simples et structurées dès la 3e année en se basant sur les programmes d’études. Pendant les cours d’anglais, il est important de converser en tout temps en anglais (enseignant et élèves). Nous voulons aussi continuer d’implanter le programme d’anglais intensif et voir à combler certains pré-requis chez les élèves avant d’arriver en 6e année.
  • 13. Mathématiques 8e année Voici les résultats en mathématiques pour les élèves de 8e année au CAHM. La cible du Ministère de l’éducation du Nouveau- Brunswick en mathématiques 8e année est que 85% des élèves aient un pourcentage avec un niveau acceptable ou plus sur l’examen. Les$ enseignants$ des$ classes$ de$ la$ 4e$ à$ la$ 8e$ année$ travaillent$ en$ collaboration$ a5in$ d’assurer$ une$ continuité$ en$ résolution$ de$ problèmes,$en$méthode$de$travail,$en$langage$ mathématique$et$en$contenu$mathématique. L’an$dernier,$tous$ces$élèves$ont$participé$à$un$ examen$ diagnostique,$un$ examen$ formatif$ et$ un$ examen$ sommatif$à$ chaque$miA$ trimestre.$$ Le$ but$ de$ ces$ examens$ était$ de$ suivre$ le$ progrès$de$nos$élèves.$$ À$la$ 5in$ mai,$nos$élèves$de$8e$année$ont$écrit$ l’examen$provincial.$ $86$%$de$ nos$élèves$ont$ réussi$l’examen$provincial$comparativement$à$ 64$%$au$niveau$du$district$et$58$%$au$niveau$ de$la$province.$$Nous$pouvons$être$5iers$de$nos$ élèves.$ $ Beaucoup$ de$ travail$ au$ niveau$ de$ l’école$et$de$la$salle$de$classe$a$été$fait$a5in$de$ bien$préparer$les$élèves$à$ces$examens.$$ Tout$ au$ long$ de$ l’année,$ des$ cliniques$ de$ rattrapage$ont$été$offertes$à$l’heure$du$midi$à$ raison$ de$ deux$ fois$ par$ semaine.$ $ Des$ blocs$ d ’ i n t e r v e n t i o n$ p é d a g o g i q u e$ e n$ mathématiques$ ont$ également$ permis$ aux$ élèves$qui$éprouvaient$certaines$dif5icultés$de$ s’améliorer.$$ Beaucoup$ de$ travail$ a$ été$ fait$ au$ niveau$ de$ l’école$ et$ du$ district$ a5in$ de$ développer$ une$ culture$ mathématique$ chez$nos$élèves.$ Nous$ croyons$ qu’il$ est$ important$ de$ continuer$ à$ utiliser$ les$ examens$ diagnostiques,$ formatifs$ et$ sommatifs$a5in$ de$ bien$ cibler$ et$ encadrer$ nos$ élèves.$ $ Nous$ continuerons$également$ à$ utiliser$ notre$ démarche$ de$ résolution$ de$ problèmes$et$la$grille$de$correction$commune$ au$ niveau$ de$ l’école,$ du$ district$ et$ de$ la$ province.$$Encore$cette$année,$des$cliniques$de$ mathématiques$ seront$ offertes$ à$ l’heure$ du$ diner$a5in$de$répondre$aux$besoins$de$chaque$ élève. 13
  • 14. Français 8e année Voici les résultats en français pour les élèves de 8e année au CAHM. La cible du ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick en français 8e année est que 85% des élèves aient un pourcentage avec un niveau acceptable ou plus sur l’examen. 14 Au mois de mai dernier, les examens du ministère furent administrés à nos élèves de 8e année. Nous pouvons constater que 70% de nos élèves réussissent l’examen de français avec une moyenne de 60,3%. Même si 70% de nos élèves atteint un seuil de réussite, la moyenne du groupe est légèrement sous la moyenne du district et de la province. En faisant une analyse plus profonde, nous pouvons observer dans le volet lecture, 75% de nos élèves ont réussi à un niveau acceptable et plus. Les forces étaient dans les questions à relever l’informations ainsi qu’interpréter l’informations du texte. Notre défi, encore cette année, serait dans la partie de réaction. Pour le volet écriture, nous pouvons constater que nos élèves réussissent assez bien dans la partie du contenu du texte car 100% de nos élèves ont réussi à un niveau acceptable et plus. Comme l’année précédente, la partie de la langue (la ponctuation, la construction de p h r a s e e t l ’ o r t h o g r a p h e l e x i c a l e e t grammaticale) est la plus grand défi chez nos jeunes. Ces résultats nous incitent à travailler davantage ces objectifs. Pour cette raison, nous allons maintenir nos interventions auprès de nos élèves afin de mieux répondre à leur besoin. Durant nos mercredis pédagogiques, les enseignants développeront des outils et stratégies pour mieux préparer l’élève à s’auto corriger et le rendre plus autonome dans ses écrits. Nous encouragerons les élèves à développer des habiletés de lecture dans toutes les matières scolaires enseignées et à rechercher d’autres ressources disponibles et utilisables en salle de classe. Tout au long de l’année, les élèves auront l’occasion de publier des travaux scolaires avec la responsabilité de suivre une procédure commune dans la rédaction de textes.
  • 15. Sciences et technologies 8e année Voici les résultats en sciences et technologies pour les élèves de 8e année au CAHM. La cible du ministère de l’Éducation du Nouveau- Brunswick en sciences et technologies 8e année est que 85% des élèves aient un pourcentage avec un niveau acceptable ou plus sur l’examen. 15 Au Nouveau-Brunswick, les élèves de 8e année en sont à une troisième année d’évaluation en sciences et technologie. L’examen provincial donne la priorité aux situations rencontrées dans la vie réelle et aux situations de lecture donnant lieu à une utilisation pertinente des sciences. Le programme de sciences et de technologie est divisé en deux domaines conceptuels  ; l’univers vivant et l’univers non vivant et chaque domaine est divisé en sous- groupes. L’univers vivant  : l’organisation de la vie, l’hérédité, l’évolution et le transfert d’énergie. L’univers non-vivant  : la matière et l’énergie, l’univers (les astres, la gravité), la terre et les structures et les mécanismes L’examen donne la priorité aux situations rencontrées dans la vie réelle Les deux dernières années, nos élèves avaient obtenu des résultats semblables à ceux du district et de la province. Cette année, on peut observer que les résultats de nos élèves à cette évaluation sont un peu inférieurs à ceux du district 3% et ceux de la province 4%. Comment expliquer et remédier à cette situation. Nos élèves ont travaillé fort tout au long de l’année, ce qui ajoute à la déception. Cela est d’autant plus frustrant que l’an dernier nous avons misé sur le développement de la pensée critique. Il va sans dire que nous devrons r e g a r d e r à n o u v e a u l a d é m a r c h e d’apprentissage des élèves ainsi que notre démarche d’enseignement. Nous aurons à nous questionner sur la pertinence d’intégrer les évaluations diagnostiques, formatives et sommatives. Nos défis cette année seront : - Continuer à développer une culture scientifique au niveau de l’école. - Démontrer le lien entre la lecture et la pensée critique. - Continuer d’encourager les élèves à participer à l’expo-sciences de l’école et du district. - Continuer à offrir des occasions de faire des sciences.
  • 16. Plan annuel de réussite du CAHM Les membres du personnel enseignant du CAHM préparent à chaque année un «  Plan de réussite  ».  Celui-ci comprend un «  Plan annuel  », un rapport annuel de rendement et ce « Profil de l’école ». Le plan de réussite est en lien avec celui du District scolaire francophone du Nord-Ouest (DSFNO) et est aussi disponible en ligne sur la page web de l’école. Il est aussi possible d’en r e c e v o i r u n e c o p i e e n p a p i e r e n communiquant avec la direction de l’école. De plus, des objectifs S.M.A.R.T. sont rédigés lors des mercredis pédagogiques afin d’améliorer la réussite des élèves.  Un objectif est SMART s’il est Spécifique, Mesurable, Ambitieux, Réaliste et défini dans le Temps. En plus d’avoir été préparé par les membres du personnel de l’école, le « Plan annuel » est aussi présenté et appuyé par le Comité parental d’appui à l’école (CPAÉ).  En juin 2013, un rapport de rendement sera rédigé et rendu public à notre communauté éducative. Pour consulter notre «  Plan de réussite  » en ligne, il suffit d’aller à l’adresse suivante; http://apprendrepourlavie.com Nous vous remercions de votre intérêt dans l’éducation de votre enfant et nous vous invitons à nous faire part de commentaires ou de suggestions qui pourraient nous aider à continuer à développer de nouveaux outils afin d’être en mesure de nous assurer que tous les élèves développent leur plein potentiel et connaissent le succès académique. Le « Profil de l’école » du Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska est publié une fois l’an en septembre. Page web de l’école : http://apprendrepourlavie.com 16

×