• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Memoire de Civaux par Manuela Papino
 

Memoire de Civaux par Manuela Papino

on

  • 902 views

 

Statistics

Views

Total Views
902
Views on SlideShare
901
Embed Views
1

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

1 Embed 1

http://www.pinterest.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial-NoDerivs LicenseCC Attribution-NonCommercial-NoDerivs LicenseCC Attribution-NonCommercial-NoDerivs License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Memoire de Civaux par Manuela Papino Memoire de Civaux par Manuela Papino Presentation Transcript

    • PROTOTYPE WEB : MÉMOIRE DE CIVAUXVALORISATION NUMÉRIQUE DU PATRIMOINE MATÉRIELET IMMATÉRIEL MANUELA PAPINO INALCO 2013 MANUELA.PAPINO@HOTMAIL.COM
    • MÉMOIRE DE CIVAUXI- Naissance de « Mémoire de Civaux »1. Le contexte2. Le corpus : patrimoine matériel et immatériel3. Histoire du projet éditorial printII- Du print au web : Le prototype web de l’ESCoM-FMSH1. La gestion collaborative du projet2. La vidéothèque3. Le CMS Umbraco et les dossiers thématiquesConclusion : prototype web de l’ESCoM (contexte de la recherche) ou/et un site « classique »?→ Avantages et limites des deux propositions
    • I-NAISSANCE DE « MÉMOIRE DE CIVAUX »
    • I- LE CONTEXTE• Civaux, département de la Vienne (86) depuis 1793, région Poitou-Charentes• 988 habitants selon le recensement de 2012• Site archéologique important : le Val de Civaux• Un musée archéologique• Une centrale nucléaire qui a permis dinstaller des équipements dun niveau peu habituel dans une petite commune• La planète des crocodiles (depuis 2008)• Une piscine munie d’un bassin de 20m de profondeur, un spa (Abysséa) et un bowling
    • CROCO
    • II- LE CORPUS : PATRIMOINE MATÉRIEL• Le concept du Val de Civaux• Les sites préhistoriques et protohistoriques• Les vestiges Gallo-romains• La Nécropole mérovingienne• L’église, une des plus ancienne de France• La stèle Aeternalis et Servilla, la piscine baptismale• La restauration de l’église• Le musée archéologique
    • LE CONCEPT DU « VAL DE CIVAUX »Le site historique du val de Civaux s’étend sur une douzainede kilomètres de part et d’autre de la Vienne, sur lescommunes de Civaux, Lussac, Mazerolles etValdivienne, entre les bourgs de Salles-en-Toulon au nord etde Lussac-les-Châteaux au sud.Dans les grottes, sur les hauteurs, ou dans la plaine, leshommes ont laissé des empreintes exceptionnelles de leuroccupation, depuis la Préhistoire ancienne jusqu’à la fin duMoyen Âge : objets quotidiens ou précieux, vestigesarchéologiques ou réalisation architecturales toujours enplace. À Civaux même, on découvre aujourd’hui destémoignages saisissants d’une nécropole, d’une église etd’un baptistère datant du Haut Moyen Âge.
    • ARCHÉOLOGIE ET HISTOIRE :LE PATRIMOINE MATÉRIELLes sites préhistoriques (paléolithiques)• Les plaquettes gravées du Magdalénien de la Grotte de la MarcheMusée de Poitiers Musée de Lussac-les-Châteaux
    • ARCHÉOLOGIE ET HISTOIRE : LEPATRIMOINE MATÉRIELLes sites préhistoriques (néolithiques) Le Dolmen de Loubressac
    • ARCHÉOLOGIE ET HISTOIRE : LEPATRIMOINE MATÉRIELLes sites protohistoriques et l’Age du fer Agrafe de ceinture Armes Mobilier d’une incinération : Musée archéologique de Civaux
    • ARCHÉOLOGIE ET HISTOIRE : LEPATRIMOINE MATÉRIELLes vestiges Gallo-romainsEn 58 avant J.C les romains entreprennent la conquête dela Gaule. En 56, Crassus occupe les pays du sud de la Loire.Les Pictons, tribu gauloise qui habite l’actuelPoitou, n’offrent apparemment que peu de résistancemême s’ils participent nombreux au soulèvement organisépar Vercingétorix en 52.Une profonde transformation du paysage témoigne desgrandes mutations politiques, sociales et économiques quirésultent de la romanisation.
    • ARCHÉOLOGIE ET HISTOIRE : LEPATRIMOINE MATÉRIELLes objets Gallo-romains Céramique à l’éponge Figurine en terre cuite (champ Duguet, Civaux)
    • ARCHÉOLOGIE ET HISTOIRE : LEPATRIMOINE MATÉRIELPiscine baptismale et murs du temple romain
    • ARCHÉOLOGIE ET HISTOIRE :LE PATRIMOINE MATÉRIELLa Nécropole mérovingienneSituée dans le bourg actuel, la nécropole couvrait à lépoque médiévaleune surface beaucoup plus vaste que lenclos que lon peut voiraujourdhui. Ce quadrilatère de 90 m de côté est clos de toutes parts pardes couvercles de sarcophages fichés dans la terre. Son occupation,comme cimetière paroissial, puis communal, a amené la destruction demilliers de tombeaux. Limportance de cette nécropole est en relationavec le rôle qua tenu Civaux dans la propagation du christianisme dèsle IVème siècle et pendant tout le haut Moyen-Âge (Ve - Xe).Les cuves et les couvercles des sarcophages sont de formetrapézoïdale. Les couvercles sont assez souvent ornés dune bandelongitudinale, recoupée par trois traverses ; ceci semble être uneimitation schématisée des sarcophages romains à acrotère. Quelquessignes sont parfois gravés : croix, roues, tridents…Les inscriptions sont rares. La partie ancienne est classée parmi lesMonuments Historiques depuis 1913, y compris les ruines de la chapellemédiévale dédiée à Ste Catherine.
    • ARCHÉOLOGIE ET HISTOIRE :LE PATRIMOINE MATÉRIEL La nécropole mérovingienne
    • ARCHÉOLOGIE ET HISTOIRE :LE PATRIMOINE MATÉRIEL La nécropole mérovingienne
    • ARCHÉOLOGIE ET HISTOIRE :LE PATRIMOINE MATÉRIELL’église saint Gervais et saint Protais, dont l’abside faitpartie des monuments les plus anciens de FranceLéglise est sous le patronage de saint Gervais et saint Protais, martyrsdont les corps sont découverts à Milan en 386. La dédicace à cessaints témoigne ordinairement de lancienneté de la communautéchrétienne en ces lieux (ce que confirme la découverte de la stèledAeternalis et Servilla, conservée aujourdhui dans labside qui datede la fin du IVe ou du début du Ve.) Léglise actuelle, dépoqueromane, exceptée pour l’abside plus ancienne datant du hautMoyen-Âge.L’église est construite sur l’emplacement d’un sanctuaire romain desIer-IIIe siècles dont on voit encore une partie des vestiges sur la place.A l’époque mérovingienne, l’église était associée à un baptistèredont il ne reste aujourd’hui que quelques murs et la cuve baptismale.L’église et le baptistère formaient ainsi un centre religieux, en dehorsde Poitiers, de tout premier ordre.
    • ARCHÉOLOGIE ET HISTOIRE :LE PATRIMOINE MATÉRIEL Eglise saint-Gervais-et-saint-Protais Chapiteau roman, dit du sacrement du mariage Vitrail du martyr de saint Gervais et saint Protais
    • ARCHÉOLOGIE ET HISTOIRE :LE PATRIMOINE MATÉRIEL La stèle Aeternalis et Servilla Cette stèle funéraire est datée de la fin du IVe – début Ve siècle. Le centre est occupé par un chrisme, le monogramme du Christ, entouré de l’alpha et de l’oméga. En dessous, l’inscription « Aeternalis et Servilla, vivatis in deo ». Il s’agit probablement de personnages importants de la communauté chrétienne de Civaux.
    • ARCHÉOLOGIE ET HISTOIRE :LE PATRIMOINE MATÉRIELLa restauration de l’église et l’étude de l’abside(2012-2013)
    • ARCHÉOLOGIE ET HISTOIRE :LE PATRIMOINE MATÉRIEL Le musée archéologique
    • II- LE CORPUS : LE PATRIMOINEIMMATÉRIEL1. Les légendes• La Tombe au Cornemuseux• Clovis contre Alaric• Saint Sylvain, guérisseur du « mal violet »2. Artisanat et techniques anciennes• Démonstration de rémoulage• Démonstration de remaillage• etc.3. Témoignage sur la vie quotidienne d’Antan
    • TRADITIONS ET SAVOIR-FAIRE CONSERVÉS :LE PATRIMOINE IMMATÉRIELLa légende de Clovis contre AlaricUne légende très ancienne raconte qu’après la bataille qui vit la victoire desFrancs de Clovis sur les Wisigoths d’Alaric II, (et qui aurait eu lieu àCivaux), une pluie de sarcophages s’abat sur Civaux pour accueillir lesdépouilles des guerriers Francs morts au combat. Cette légende a longtempsalimenté l’imaginaire local. Plusieurs lieux aux alentours de Civaux portent desnoms en relation avec cette période de l’histoire et les légendes associées :le Gué de la Biche, la font-Chrétien, la Chaise-du-Roi.Le mystère des sarcophages à Civaux demeure. On retrouve dans lachanson de geste Girart de Roussillon au XIIe siècle, le récit du combatcontre le roi Charles le Chauve (IXe siècle) qui aurait fait 7000 morts et unepluie de sarcophages serait descendue sur Civaux…Au XVIIIe siècle, l’intendant Le Nain fait ouvrir des centaines de sarcophagesà Civaux. Depuis les recherches et les fouilles archéologiques n’ont jamaiscessé.
    • TRADITIONS ET SAVOIR-FAIRECONSERVÉS :LE PATRIMOINE IMMATÉRIEL Artisanat et techniques anciennes Démonstration de rémoulage (vidéo)
    • TRADITIONS ET SAVOIR-FAIRE CONSERVÉS :LE PATRIMOINE IMMATÉRIEL Artisanat et techniques anciennes Démonstration de remaillage (vidéo)
    • TRADITIONS ET SAVOIR-FAIRE CONSERVÉS :LE PATRIMOINE IMMATÉRIELTémoignage sur la vie quotidienne : les charrons
    • TRADITIONS ET SAVOIR-FAIRE CONSERVÉS :LE PATRIMOINE IMMATÉRIELTémoignage sur la vie quotidienne d’Antan :la guinguette de la Font-Chrétien
    • TRADITIONS ET SAVOIR-FAIRECONSERVÉS :LE PATRIMOINE IMMATÉRIEL Le groupe de théâtre de Civaux (1923)
    • TRADITIONS ET SAVOIR-FAIRE CONSERVÉS :LE PATRIMOINE IMMATÉRIEL
    • III- HISTOIRE DU PROJETÉDITORIAL PRINT• L’idée naît en 2006, et est approuvée par l’Association des Amis du Pays de Civaux• En 2009, Jean-Marie Courault, un habitant de Civaux, entouré d’une équipe locale commence à mettre en place des séries d’interviews des habitants les plus âgés de Civaux• En parallèle, cette même équipe commence à récolter des archives auprès des habitants : photos, documents, objets parfois, etc.• En 2010, Les Amis du Pays de Civaux décident de financer quelques vacations pour poursuivre la recherche d’archives en parallèle du travail bénévole, et pour organiser le projet éditorial.→Un comité de pilotage est créé→8 équipes locales constituées d’un responsable et de bénévoles sont mises en place. Chaque équipe travaille sur un thème identifié.
    • LES GRANDS THÈMES DE« MÉMOIRE DE CIVAUX »Thèmes identifiés :1.Commerce et artisanat2.Archéologie et patrimoine3.Agriculture4.Guerres5.Activités industrielles, la Centrale nucléaire6.L’homme et la rivière7.Vie communale8.Loisirs et vie associative9.Vie paroissiale10.Ecole11.Vie quotidienne→ Ces thématiques deviendront le fil conducteur et la référence de toute l’organisation (responsable d’équipe, classement d’archives, rédaction de dossier, présentations régulières sous forme de chapitres, planning de réunion de travail, etc.).
    • CARTES DES ACTEURS
    • LA COLLECTE DE TERRAINUn travail de recherche sera effectué aux archives du Diocèse àPoitiers et à Lussac-les-Châteaux. La Semaine religieuse seraentièrement dépouillée. On y trouvera des documents sur Civauxdepuis le milieu du XIXe siècle jusqu’à nos jours. Des centaines dephotos d’archives sont prises et classées (selon des normesnationales) en attendant le traitement par les équipes des Amisdu Pays de Civaux .Une partie a été effectuée par ungroupe de travail à Lussac-les-Châteaux, sous la direction deFrédéric Debiais(Diocèse de Poitiers).
    • TRI, CLASSEMENT ETHIÉRARCHISATION DES ARCHIVES Après un dépouillement, (tri, classement, hiérarchisation), des documents récapitulatifs sont constitués. Ils représentent une étape vers la modélisation de contenus:Notes concernant Civaux relevée dans LA SEMAINE RELIGIEUSE (Diocèse de Poitiers)XIXe siècle• 1864 : (p271) Bénédiction des roses à Civaux (Contient une description de l’église et une Description de la cérémonie)• 1870 : (p38) Abbé Eugène Ribouleau meurt le 10 Décembre• 1873 : (p68) Archéologie religieuse du Diocèse ( le curé de Civaux remercie pour la Contribution au monument dans le cimetière à la mémoire de l’abbé Ribouleau et le projet de fouilles selon les vœux de celui-ci) (p588) Pèlerinage à Ste Radegonde• 1874 : (p248) Souscription ouverte pour le votice du Sacré Cœur de Paris (Noms des personnes De Civaux ayant donné)• 1875 : (p607) Eglise de Saint Gervais et Saint Protais/cimetièreXXe siècle• 1900 : (p416) Bénédiction religieuse d’un pont à Civaux• 1905 : (p857) Ordination générale d’Emile Maître (curé de Civaux de 1911 à 1924)• 1907 : (p286) Ecole chrétienne (religieuse de la Salle-de-Vihiers)• 1913 : (p684) Fête de Jeanne d’Arc à Civaux (14 Septembre (p158) Patronage de Jeanne d’Arc à Mazerolles (présence du curé de Civaux)
    • ELABORATION DE DOCUMENTS DETRAVAILTableau récapitulatif : Prêtres à Civaux depuis 1850 PRETRES DE CIVAUX DEPUIS 1850 JUSQUA 1995 Archives : lORDO (Diocèse) Année de Ordination Nomination Population Mort naissance Pierre RICHARD 1751 Curé avant la révolution, non jurien Déporté en Espagne; réinstallé le 28/02/1804 François DELAVEAU 1808 Prêtre en 1831 1958 Eugène RIBOULEAU 1827 1850 1870 François SABOURDY 1833 1857 1870 967 bureau de poste (à lIsle Jourdain) gare Emile MAITRE 1880 1905 1911 967 Henry ALBERT 1888 1916 1924 964 (procès verbal de prise de possession en 1923) Gabriel ROSSARD 1890 1920 1932 964 Jean ABRIOUX 1906 1932 1939 791 Louis DABIN 1976 650 (prêtre de Verrières; en 1976 Civaux est rattaché à Verrières) Joseph GRIMAULT 1986 683 (prêtre de Lussac; en 1986, Civaux est rattaché à Lussac-les-Châteaux) 1990 683h 1995 682h
    • LES PREMIERS MONTAGES VIDÉO ET LESTOCKAGE DES ARCHIVES• En 2010, des centaines d’interviews des habitants de Civaux ont déjà été réalisées. Deux questions se posent alors:- Comment les stocker?- Que peut-on en faire?• Le comité de pilotage décide d’effectuer des montages vidéos pour regrouper les témoignages par thèmes. JM Courault et JM Faugeroux procèdent au découpage systématique de chaque interview en relevant les thèmes abordés et le timing associé. A partir de ces documents un premier montage est effectué pour rassembler les témoignages. Des copies de ces montages sont créées et distribuées aux responsables d’équipe chargés de dépouiller les informations.• Tous les montages et les toutes vidéos sont stockés sur un disque dur externe et des copies des montages thématiques sont mis à disposition de tous au musée archéologique.
    • LES PHOTOS ET DOCUMENTS SCANNÉS• Près de 3000 photographies et documents scannés ont été collectés à Civaux.
    • DOSSIER PHOTOS « COMMERCES »
    • PROBLÈME D’IDENTIFICATION
    • II- GESTION COLLABORATIVEDU PROJETPremière modélisation du travail :• Tri, classement et identification des photos et archives• Modèle de plan de dossier sur l’exemple de « Patrimoine et archéologie »• Planning de réunions de travail• Responsable d’équipe
    • TRI, IDENTIFICATION ET COPYRIGHT DES PHOTOS POUR LE DOSSIER « ARCHÉOLOGIE ET PATRIMOINE »1- Un riche patrimoineN° Descriptif de la légende Nb de photos Description de la photo Photos CD crédit photo Photo manquante Autorisation à obtenir Musée1 Domen de Loubresac 1 Dolmen de Loubresac Musée Ludo?2 Camp de Cornoin 1 Camp de Cornoin Ch.Richard Christian Richard3 2 Nécropole Nécropole mérovingienne Musée Ludo?4 3 Eglise .Musée Eglise St Gervais et St Protais Ludo? (Eygun/gratuité?) Temple romain .Eygun Vestiges découverts sur la place Piscine baptismale .Restitution film5 Tour aux Cognons 1 Tour aux Cognons Plusieurs .M.Dargirolles Ludo? (Service de lArquéo?)6 Prieuré St Sylvain 1 Prieuré de St Sylvain Inventaire (DRAC) Ludo? PAYANT (DRAC)7 Inauguration du musée .Musée (Hélène) Le musée et ses collections 2 vitrine ou salle du musée .Papinot
    • TRI, IDENTIFICATION ET COPYRIGHT POUR LE DOSSIER « ARCHÉOLOGIE ET PATRIMOINE »2- Un siècle de découvertes archéologiques8 Croquis de Beauménil (Nécropole) 2 Premières recherches à Civaux (XVIII-XIX-début XXe) Eygun - DRAC (gratuité) Stèle Aeternalis et Servilla9 Fouilles à lextérieur de labside 1 Eygun (gratuité) Fouilles de F.Eygun (int/ext)de léglise : 196010 Fouilles: champ Duguet 2 Musée Société des Amis du Pays de Civaux 1ere exposition (Mairie/ancien musée) Premières recherches archéologiques (1961)11 Chantier Concordia 1 Fouilles sur la place et chantier Concordia (1961-62) (Journaux+Papinot) Ludo? Autorisation du journal12 Fouilles Nécropole 1 Fouilles Nécropole (1965-69) Musée13 Décapage au Scraper 2 Fouilles sur lemprise de la centrale nucléaire (1981-87) J.P Pautreau Autorisation JP.Pautreau Fouilleurs/abri sur la neige JP.Pautreau14 Chercheurs étudiant labside 1 Fouilles dans lancien jardin du presbytère(87-88) Découverte dun petit temple galloromain(1990) Musée (H.Crouzat) Etudes sur labside et le baptistère(2011) Etudes sur les sarcophages
    • AUTORISATION DE DIFFUSIONLes archives ont été collectées sans autorisation de diffusion. Les équipes rédigent un formulaireet organisent la collecte des autorisations de diffusionAutorisation de fixation, reproduction et diffusion dimages Je soussigné(e) : Né(e) le : certifiant être majeur(e) et pouvoir donner librement mon consentement à la présente autorisation, Demeurant : Donne mon accord pour participer gracieusement à l’enregistrement d’une archive audiovisuelle. A cet effet, j’autorise expressément les Amis du Pays de Civaux à: -Fixer, reproduire, diffuser et exploiter mon image, en tout ou partie, en nombre illimité, à titre gracieux, dans le monde entier, en tous formats, en couleurs et/ou en noir et blanc, sur tous supports et services. -A diffuser mon image associée avec le logo des Amis du Pays de Civaux. En conséquence, je garantis contre tout recours et/ou action que pourrait former les personnes physiques ou morales qui estimeraient avoir des droits quelconques à faire valoir sur l’utilisation de mon image et qui seraient susceptibles de s’opposer à leur diffusion. Je reconnais d’ores et déjà être informé(e) et accepter que la décision d’exploiter ou non mon image sera laissée à la discrétion des Amis du pays de Civaux. Cette autorisation est accordée pour une durée de 5 ans à compter de la signature des présentes, renouvelable par accord mutuel des parties, formalisée par écrit, et restera valable en cas de changement de mon état civil actuel. Fait à Civaux le …………………… Faire précéder de la mention « Lu et approuvé »
    • MODÈLE D’INTRODUCTION« PATRIMOINE ET ARCHÉOLOGIE »Thème : Patrimoine et archéologieIntroduction : 1500 caractères max. espaces compris / contextualisation La réalité historique n’ayant rien à voir avec les délimitations administratives modernes - les communes parexemple – les archéologues ont créé le concept du “Val de Civaux” pour présenter d’une façon cohérenteles vestiges conservés ou retrouvés dans cette partie de la vallée de la Vienne. Le Val de Civaux s’étend de part et d’autre de la rivière sur une bande de terre d’une douzaine dekilomètres entre Salles-en-Toulon au nord et Lussac-les-Châteaux au sud. Civaux se situe à peu près au centre.Le musée de Civaux comme les ouvrages publiés ont adopté cette unité géographique que l’on retrouveradans ce chapitre. Les vestiges préhistoriques lussaquois remarquablement présentés désormais au musée deLussac, ne seront pas évoqués ici pour ces raisons.La topographie de la vallée, avec ses escarpements rocheux, sa large plaine et sa rivière navigable, afavorisé à chaque période l’installation ou le refuge des hommes ainsi que le développement des activitéséconomiques. Le site archéologique est exceptionnel du fait non seulement du nombre de vestiges visiblesaujourd’hui et des découvertes effectuées au cours des recherches - essentiellement au XXème - mais aussiparce que ceux-ci concernent toutes les époques depuis la préhistoire ancienne jusqu’à nos jours. Tout aulong du XXème siècle, les historiens et les archéologues ont tenté de restituer la très longue histoire de Civaux,ajoutant aux monuments visibles et aux légendes - comme celle de la bataille de Clovis contre Alaric ou lecombat de Girart de Roussillon contre le roi Charles ou encore celle de l’échouage du corps de Saint Sylvain- de nouveaux indices et de nouveaux éléments pour tenter de résoudre “l’énigme de Civaux”.
    • MODÈLE DE DOSSIER « PATRIMOINE ETARCHÉOLOGIE »Titre : Civaux d’aujourd’hui, des milliers d’années d’histoireSous-titre : Un riche patrimoineLégende 1 - Le dolmen de LoubressacEntre -4.500 et -2.500 ans avant notre ère, des structures de bois, terre et pierres,dites tumulus, sont élevées pour recevoir les défunts. Elles constituent des buttesdans le paysage. Leur destruction a souvent laissé subsister le « squelette » de laconstruction, dit dolmen. Au sud de Civaux, sur la commune de Mazerolles, celuide Loubresssac présente une table sur sept piliers de granit et calcaire,aujourd’hui effondrésLe dolmen de Loubressac pour partie. La chambre funéraire ainsi constituéemesurait 4x 2,5 m. Elle abritait les restes d’enfants et d’adultes, accompagnésd’outils en silex et de vases en céramique.Une photo du DolmenN° d’identificationDossier de stockageFormat originalEtat
    • ETC.Légende 2 - Le camp de CornouinAu sud de Civaux, sur la commune de Lussac-les-Châteaux, le camp deCornouin occupe une surface d’une dizaine d’hectares. Il domine larivière d’une trentaine de mètres. Le ravin de Perrofin assure saprotection du côté nord. A l’est, un rempart de pierres et de boisalternés, chevillé par de très longs clous est encore visible sur près de140m. Il fut occupé du Vème siècle avant notre ère et ce jusqu’à laconquête romaine en 56 avant JC, ce qui indique son intérêtstratégique.Ces enceintes avaient un rôle défensif mais aussi un rôle de prestige pourl’aristocratie locale.Une photo du Camp de CornoinLégendeN° d’identificationDossier de stockageFormat originalEtat
    • II-DU PRINT AU WEBLe prototype web de l’ESCoM-FMSH
    • LA VIDÉOTHÈQUE DES PROTOTYPES WEB
    • CRÉATION DES ONTOLOGIES :THESAURUS DE CIVAUXPremière étape : Répertorier et décliner les thèmes des archives• LIEUX• Communes• Civaux• Lussac-les-Châteaux• Chauvigny• Angle-sur-l’Anglin• Villages• Salles-en-Toulon• Cubord• Morthemer• Chapelle-Vivier• Monas• Loubressac• Mazerolles• Lieux-dits• Val de Civaux• Poitiers• Grottes• Plaines et collines
    • CRÉATION DES ONTOLOGIESARCHEOLOGIE ET PATRIMOINE CULTUREL• Patrimoine immobilier• Cimetière• Nécropole• Fanum• Eglise Saint-Gervais et Saint-Protais• Ancien prieuré• Ancien presbytère• Place de l’église• Baptistère• Mausolée• Mairie• Villa• Cuves et bassins• Murs• Musées• Civaux• Lussac-les-Châteaux• Poitiers
    • ONTO-ÉDITOR
    • LES NOUVEAUX MONTAGES VIDÉOSPOUR LA DIFFUSION WEB
    • PLANS THÉMATIQUES : INTERVIEW
    • INDEXATION D’UNE VIDÉO : PLAN THÉMATIQUE « HABITANTS »Début de réflexion pour la charte éditoriale :Ex:-Plan thématique « habitants » pour tous lesinterviewés?-Les interviewés deviennent « Acteurs » > « témoin »?
    • ADAPTATION DU PRINT AU WEBDocuments types à fournir pour un dossier web :•Dossier photos sélectionnées (format original)•Tableau copyright et identification•Document word : mise en page du dossier rédigéavec photos dans le texte•Autorisation de diffusion (photos, archives, vidéos)•Fiche d’identification des personnes citées•Liens hypertextes•Auteurs/rédacteurs du dossier thématique(Facultatif: généalogie des familles)
    • ADAPTATION DES THÈMES INITIAUX Dossiers et sous-dossiers : niveaux de profondeur de la structure du site → Ergonomie et architecture du site
    • LISTE DES DOSSIERS THÉMATIQUES
    • 2E NIVEAU DE PROFONDEUR DES DOSSIERS
    • 3E NIVEAU DE PROFONDEUR DES DOSSIERS
    • CMS UMBRACO :GESTION DE CONTENUS CENTRALISÉE
    • AVANTAGES DU PROTOTYPE WEB DEL’ESCOMLa vidéothèque innovante:• Un découpage virtuel en chapitres : facilité d’accès aux contenus des vidéos• Les métadonnées(copyright et contributeurs)• Des informations sur les contenus des chapitres• Scénarios-utilisateurs multiples• Possibilité de rassembler chronologiquement sur une même interface les vidéos similaires (ex: tous les montages « Commerce et artisanat ») et les archives associées (photos, scans, textes, etc.)
    • INCONVÉNIENTS DU PROTOTYPE• Ergonomie peu adaptée au public-cible• Graphisme peu séduisant• Accès difficile aux contenus des dossiers thématiques• Aucune autonomie de gestion de contenus• Une évolution du site dépendante des critères collectifs de la recherche• Des outils complexes et une dépendance technique totale• Aucun contrôle sur l’hébergement
    • CONCLUSION : DEUX SITES POUR UNSEUL PROJET?• Une communication qui se développe autour du projet web « Mémoire de Civaux »http://adane.canalblog.com/archives/2013/01/30/26283492.htmlhttp://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/communes/Civaux/n/Contnus/Articles/2013/01/30/Memoires-de-Civaux-archivees-sur-un-site-web→Nécessité de la fiabilité de la vidéothèque et d’une meilleure ergonomie générale• Redonner une autonomie totale au comité de pilotage : création d’un site « classique » et migration des contenus existants?→Inconvénients : perte de la vidéothèque de l’ESCoM.→Avantages : Gestion multiple des contenus, graphisme et ergonomie personnalisable, autonomie d’hébergement, environnement informatique simplifié
    • CONCLUSION : DEUX SITES POUR UN SEUL PROJET?• Intérêts réciproques de l’EScoM et de l’Association des Amis du Pays de CivauxPour l’AAPC:- La vidéothèque présente un accès optimal pour un public-cible souvent très âgé et qui ne maîtrise pas très bien le web. Le chapitrage permet de retrouver un parent ou une connaissance immédiatement et satisfait ainsi l’usage privé.- Faire partie d’un projet de recherche donne de la visibilité au projet ainsi qu’un réel dynamisme.- Bénéficier d’une équipe de professionnels réactifsPour l’ESCoM:- Le corpus de « Mémoire de Civaux» propose un riche patrimoine matériel, archéologique et historique (sites + musée), ainsi qu’un patrimoine immatériel extrêmement bien conservé (témoignages de plus de 100 interviews vidéos ; plus de 3000 photographies et documents scannés ; une équipe locale de collecte et traitement des archives, etc.)- Une opportunité de travailler sur un prototype web permettant une recherche sur la modélisation de l’archivage du patrimoine matériel et immatériel pour les communes et collectivités territoriales
    • CONCLUSION : SUITE DU PROJET• Poursuite des montages thématiques vidéos• Benchmark pour une création de chaîne (Dailymotion, Viméo, Youtube?)• Création d’un nouveau site (choix du CMS, recherche de template, stratégie de contenus, tests de fonctionnalités, cahier des charges et chartes, étude des solutions d’hébergement, prévision de la migration des contenus)• Sauvegarder les contenus existants en vue de leur migration• Poursuite de la coordination des équipes locales et du travail éditorial
    • MERCI DE VOTRE ATTENTIONwww.memoirecivaux.msh-paris.fr manuela.papino@hotmail.com