Statut des tic
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Statut des tic

  • 852 views
Uploaded on

Explique comment a évolué le concept des tic dans l'Education à travers les publications

Explique comment a évolué le concept des tic dans l'Education à travers les publications

More in: Business , Travel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
852
On Slideshare
664
From Embeds
188
Number of Embeds
3

Actions

Shares
Downloads
1
Comments
0
Likes
0

Embeds 188

http://rocare-ci.blogspot.com 135
http://www.rocare-ci.blogspot.com 52
http://webcache.googleusercontent.com 1

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. LE STATUT DES TIC EN EDUCATION: cas de la Côte d’Ivoire Antoine MIAN, Ph.D. @MIANSEH JRECI Abidjan, 26-27 Juillet 2010
  • 2. PROBLEMATIQUE• Intégration des TIC dans le système éducatif Africain devient une nécessité• Absence formelle d’intégration des TIC en éducation et formation en Côte d’Ivoire;• Tentatives d’intégration des TIC en éducation et formation en Côte d’Ivoire.
  • 3. OBJECTIF Rendre lisible l’évolution dustatut des TIC en éducation en Côte d’Ivoire
  • 4. CADRE THEORIQUE• Les différents statuts des TIC en éducation – Inaccessibles (Sagna, 2006) – Ludiques (Nagamo, 2007; Koutou,2010, N’dédé,2011) – Éducatives (Blé, 2001; Bahi, 2004; Mian bi, 2008, 2010)
  • 5. METHODOLOGIE• Corpus – Collection documentaire personnelle cumulée depuis 2005 – Recherche, dans des bases de données et des moteurs de recherches, de textes portants sur des recherches empiriques • Traitants des TIC en éducation en Côte d’Ivoire, • Datant de 1996.
  • 6. METHOLOGIE• Vu d’ensemble du corpus – Répartition 9,52 % 4,76 % 19,05 % Thèses Articles Ouvrages Rapports 66,67 % – 78,15% écrits à partir de 2007
  • 7. RESULTATS• De 1996 à 2000: les TIC inaccessibles – Offre d’accès très limité (Loukou, 2005) • Faible bande passante • Manque de matériels • Tarif de connexion très élevé – Taux de connexion (UIT, 1999): 0,12% – TIC objets d’enseignement (Ngamo, 2007)
  • 8. RESULTATS• De 2001 à 2006: les TIC Ludiques – Offre d’accès limité • Accroissement de la bande passante grâce au projet SAT3/WASC/SAFE • Accès aux matériels de seconde mains • Tarif de connexion élevé • Multiplication des cybercafés – Taux de connexion (UIT, 2005): 1,2% – Les principaux usages sont ludiques (Chat, correspondance etc.)
  • 9. RESULTATS• Depuis 2007, TIC outils éducatifs – Offre d’accès diversifié: ADSL, 3G, EDGE etc. • Taux de connexion (UIT, 2009): 4, 59% – Formation de ressources humaines • Thèse à distance (2007), • PANAF (2007) – Des usages éducatifs • Conditions d’Implantation au secondaire (Djédjé, 2007) • Usages éducatifs à l’Université (Bogui, 2007) • Catégorisation des établissements (Azoh et al, 2009) • Formation des enseignants (Mian bi, 2008, 2010) • Usages éducatifs des réseaux sociaux (Koutou, 2010) • Genre et TIC en éducation(N’dédé, 2011)
  • 10. RESULTATS• Depuis 2007, TIC outils éducatifs (suite) – Des usages éducatifs • Des obstacles identifiés – Absence d’une politique nationale TIC (Djédjé, 2007; Mian Bi 2010) – Manque d’infrastructures et d’équipements informatiques ( Bogui, 2007; Mian bi, 2010) – Manque de formation des formateurs (Bogui, 2007; Mian bi 2010)
  • 11. DISCUSSIONS• Diversification des offres d’accès aux TIC• Formation de ressources humaines – Evolution du statut des TIC en éducation – Identification des obstacles pour des usages éducatifs des TIC • Absence de politique nationale • Manque d’infrastructures et d’équipements • Manque de formation des formateurs
  • 12. CONCLUSIONEn plus des offres d’accès, la formation despersonnes ressources dans le domaine de larecherche sur la problématique des TIC enéducation en Côte d’Ivoire a permis de mettre enexergue que les TIC ont d’abord étéinaccessibles, ensuite ludiques et enfin, de plusen plus outils éducatifs.
  • 13. SUGGESTIONSPour un usage effectif des TIC enéducation, l’étude suggère et encourage lamise en place de projets favorisants:– l’élaboration d’une politique nationale TIC;– la mise en place d’infrastructures et l’équipements en matériels informatiques…;– mais surtout la formation des formateurs en intégration pédagogique des TIC
  • 14. MERCI