• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Veille technologique et Intelligence Economique en PME: réalités d'une approche nouvelle avec le Web 2.0
 

Veille technologique et Intelligence Economique en PME: réalités d'une approche nouvelle avec le Web 2.0

on

  • 1,511 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,511
Views on SlideShare
971
Embed Views
540

Actions

Likes
0
Downloads
22
Comments
0

2 Embeds 540

http://www.scoop.it 462
http://actualitemaroc.wordpress.com 78

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Veille technologique et Intelligence Economique en PME: réalités d'une approche nouvelle avec le Web 2.0 Veille technologique et Intelligence Economique en PME: réalités d'une approche nouvelle avec le Web 2.0 Presentation Transcript

    • INSTITUT D’ETUDES POLITIQUES D’AIX-EN- PROVENCE UNIVERSITE PAUL CEZANNE VEILLE TECHNOLOGIQUE ET INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE EN PME ET TPE : LES RÉALITÉS D’UNE APPROCHE NOUVELLE AVEC LE WEB 2.0. Thèse pour l’obtention du grade de docteur en Science de l’information et de la Communication Doctorat Aix-Marseille UniversitéPrésentée et soutenuepubliquement par Sous la direction duDjibril DIAKHATE Pr. Parina HASSANALY Aix-en-Provence Le 04 Novembre 2011
    • Plan de soutenance 1. Introduction 2. Problématique 3. Cadre théorique 4. L’enquête de terrain 5. Résultats de recherche 6. Conclusion et perspectives Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives  Émergence de la veille et de l’IE dans les PME-TPE Infopollution - Problème: Accès à la bonne information Temps des PME ET Temps des grandes Société de entreprises Solution l’information Ouverture des marchés TPE - Utiliser les potentialités - Accélération technologique Problème: d’internet (Outils, Accélération des - Information dans les activités échanges, pratiques sociales du web…) humaines - Rude -Facilité de production et de concurrence diffusion de l’information Solution: - Démarche de veille et d’IE pour accéder à la bonne information au bon moment Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspective 1. Des observations  La prise de pouvoir de l’utilisateur à travers des outils du web social [La révolte du pronetariat. De Rosnay, J.)  Le web, une plateforme customisable  L’émergence d’une philosophie de partage, de co-création (Intelligence Collective) et de la totale-diffusion dans les réseaux (P2P, réseaux sociaux, blogs, syndication de contenus…)  Apparition et développement au niveau des masses populaires de compétences individuelles en matière de collecte, de traitement et de diffusion de l’information (compétences extraprofessionnelles) Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives 2. …Des conséquences  L’information informelle est en train de se « formaliser » en partie grâce à l’émergence des blogs Sites web Blogs Maîtrise des langages Publication simplifiée, (HTML, PHP etc.) CMS Site d’entreprises Anonymat possible identifiables Langage formalisé Langage libre Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives 2. …Des conséquences  Accroissement de la désinformation, des rumeurs et autres actions malveillantes dictées par des individus aux intensions malsaines.  L’amateurisme dans la description de l’information avec les tags :des mots clés dont le choix dépend de la sensibilité des auteurs et qui peuvent être impertinents.  L’utilisateur refuse désormais de subir le diktat des entreprises diffuseurs classiques d’information (consom-acteur : le pouvoir aux internautes  Compétence en veille personnalisée,  Compétence en influence, parfois avec la complicité des systèmes  Compétence en travail collaboratif Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives 4. …Une question Les compétences extraprofessionnelles des utilisateurs en matière d’exploitation des outils web 2.0 sont-elles réutilisées, ou réutilisables dans les entreprises afin d’améliorer les activités de veille ? Cette problématique s’interroge alors sur le lien entre compétences classiquement requises et compétences élaborées personnellement avec l’usage des outils 2.0 désignées ici sous le qualificatif « extraprofessionnelles ou 2.0 ». Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives 5. …Deux hypothèses H1 : L’échange, la collaboration et l’enrichissement collectif de connaissances caractéristiques du web 2.0 peuvent-ils constituer une fonction de soutien à la souplesse du partage de l’information en supportant collaborativement la veille et l’Intelligence économique au sein de l’entreprise.  l’étude fonctionnelle des outils 2.0 et leur supposé apport au cycle de veille  Les mutations induites par la philosophie du partage et de l’intelligence collective NB : Collaboration à l’intérieur de l’entreprise et non à travers un réseau d’entreprises Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives 6. …Deux hypothèses H2 : La socialisation du réseau et « l’informalité » qui l’accompagne (descriptions approximatifs des signets, les tags, les commentaires souvent exagérés…) serait-elle une des explications d’une possible réticence des professionnels de la veille à les utiliser au travail sous-estimant par avance leur valeur?  La vulgarisation de la production de l’information  Le nouveau statut de l’usager qui est désormais au cœur des systèmes de production et de diffusion de l’information  La collaboration, la participation dans les système de production Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives 1. Revue de la littérature autour de quelques mots clés issues de la problématique Veille et Intelligence Apport d’Internet dans la Le web 2.0 et ses Mutations induites par le Économique veille mutations dans les web 2.0 dans les • Retour sur les • Internet, vecteur de pratiques activités de veille et d’IE concepts de veille et développement de la informationnelles • Collaboration dans de ‘IE et leurs rapports veille dans les PME et • Le web 2.0 , une sorte de l’innovation technologique mise en pratique des (Wikipatent) • Les différentes formes TPE théories sur « internet et • Problème de validation de de veille • Définition des Facteurs société », « l’intelligence l’information (Popularité vs • Les politiques Critiques de Succès collective » ? Pertinence) nationales d’IE d’une démarche de •Cyberespace planétaire • Nouvelles formes veille : Comparaison [Lévy] d’influence sur Internet • La veille dans les PME •Cyberdémocratie : la (Buzz, Marketing viral, Grande entreprise vs Astroturfing…) Petites Entreprises désintermédiation politique •Les limites de l’intelligence • Risques technologiques et collective [Wolton] informationnels croissants [Weygand] (fuites avec twitter, blogs…) • Étude définitionnelle et • La cybercriminalité fonctionnelle du web 2.0 Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives 1. Positionnement Problématique/Terrain 1. Rappel de la question En substance : Si les PME et TPE récupèrent-elles assez les compétences 2.0 de leurs employés dans leur démarche de veille et d’intelligence économique ? H1 : Le web 2.0 peut-il constituer une fonction de soutien à la veille et l’IE? H2 : le caractère informel des outils 2.0 serait-il un obstacle à leur récupération dans la veille des entreprises? Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives 1. Positionnement Problématique/Terrain 2. Objectifs d’interrogations  Identification et catégorisation des entreprises ciblées (PE, TPE, ME, GE…)  Auditer l’existant informationnel et mesurer les habitudes et comportements d’information  Identifier les démarches de veille existantes.  Évaluer les connaissances et compétences 2.0. (blogs, wiki, RSS, Social Bookmarking, CSE)  Comparer les usages 2.0 dans les entreprises en fonction (Taille, démarche de veille) Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives 1. Méthodologie Nous avons opté pour un questionnaire pour la mise en œuvre de la partie pratique  Construction autour des objectifs d’interrogation (Slide précédent)  Définition des variables selon les objectifs d’interrogation Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives 2. Définition des variables à mesurer Identification et catégorisation des Variable : Effectif entreprises ciblées. Utilité: (PE, TPE, ME, GE) Taille Auditer l’existant informationnel. Utilité : Variable 1 : Sources Variable 2 : Outils repérer l’existant en terme, d’information de recherche d’habitude, d’outils informationnels Identifier les démarches de Question veille existantes. Utilité : préparatoire: Variable : Type de Existence d’une identifier les dispositif démarche démarche de veille selon le type d’entreprise ou d’IE Évaluer les connaissances Variable 2 : Variable 4: et compétences 2.0. Utilité Variable 1 : Variable 5; Employés usagers Variable 3 : Utilisation des sites Connaissance du Utilisation des : Mesurer le niveau de web 2.0 et de ses des blogs Utilisation des flux de partage et des Custom Search connaissance et (contributeurs, RSS applications outils Engines blogueurs) collaboratives d’utilisation des outils 2.0 Croisement avec la Croisement des Comparer les usages 2.0 démarche de veille : questions avec les Utilisation selon que entre les différents type effectifs : Utilisation l’entreprise dispose d’entreprises selon le type d’une démarche de d’entreprise veille ou non Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives 3. Présentation du terrain Notre échantillon est constituée d’entreprises d’origines diverses avec une majorité de françaises :  Entreprises de la région PACA [Marseille Innovation]  Entreprises françaises identifiées grâce au réseau TECHNEO  Entreprises d’origine étrangères [USA, GB, Maroc…] identifiées via les réseaux sociaux [Viadeo, LinkedIn, Xing]  D’entreprises Sénégalaises Au total notre enquête a vu la participation de 70 entreprises parmi lesquelles de grandes entreprises pour les besoins de la comparaison. Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives 4. Critère de sélection des entreprises Appartenir à la catégorie des PME et TPE Expérience dans la gestion de l’information stratégique  Présence d’un chargé de veille, d’un chargé de l’information  Participation dans un système de veille en réseau Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives 5. Administration des questionnaires L’apport de Mediata Survey [logiciel d’enquête]  Confection du questionnaire  Mise en ligne :  l’enquête était accessible en ligne de Novembre 2008 à Octobre 2009 à l’url : http://infoarena.olympe- network.com/Scripts/survey.php  Envoi aux différents destinataires par courriel Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives  Au total nous avons un retour de 48 entreprises sur 70.  Après élagage, l’effectif des répondants a été ramené à 44 soit 62,8% de l ’échantillon de départ Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives 1. Répartition selon l’origine France; 70% Great Senegal; 9% Britain; USA; 9% 2,27% Lebanon; 2,70% Autre; 4,55% Morocco; 2,70% Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives Méthode de comparaison Avec l’aide de Médiata Survey Les filtres • Trier les résultats selon les entreprises veilleuses(réponses par ou pas catégories) • Trier les résultats selon la catégorie d’entreprise • Effectifs/Processus de veille • L’utilisation des sources d’informations selon la Les catégorie d’entreprise croisements • L’utilisation des flux RSS par les entreprises (Croiser 2 veilleuses réponses pour en sortir une • Le recours aux réseaux sociaux par les entreprises lecture plus veilleuses intéressante) • La connaissance des moteurs de recherche personnalisables par les différents types d’entreprises Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives 2. Pratique de veille et d’IE  Les entreprises, indépendamment de GE 92,86% leur taille disposent dans leur écrasante 100,00 majorité d’expérience ME % solide en terme de veille. 71,43%  Ce résultat s’explique PE : l’existence d’expérience en 70,00% TPE matière de veille était un critère de choix de notre échantillon de 0% 50% 100% travail Oui - Yes Non - No Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives Quelle démarche de veille? 60,00% 50,00% Systeme de veille interne 40,00% A travers des prestations A travers un reseau Systeme de veille interne A travers des prestations A travers des prestations A travers un reseau Systeme de veille interne Systeme de veille interne A travers des prestations 30,00% A travers un reseau A travers un reseau 20,00% 10,00% 0,00% TPE PE ME GE  Les différentes entreprises disposent d’une bonne connaissance des système de veille et les utilisent indifféremment  Le faible pourcentage des PE et ME s’explique par le nombre assez limité de réponses provenant de ces catégories d’entreprises Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives Utilisateurs des blogs et wikis dans les entreprises veilleuses TPE PE ME GE 57,14% 45,00% 42,86% 42,86% 33,33% 33,33% 33,33% 14,29% 14,29% 14,29% 14,29% 10,00% 10,00% 5,00% 0 0 pers. 0,00% 1 à 2 pers. 0,00% 2 à 4 pers. 0 4 à 6 pers. 0,00% 6 à 8 pers. 0,00% 8 à 10 pers. 0,00% plus de 10 0,00% Tous - all 0 ne sais pas - dont Know  L’importance du personnel rend difficile le contrôle de l’utilisation personnelle des outils du web social  La récupération des compétences 2.0 est plus simple dans les petites entreprises (rouge). Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives Employés blogueurs dans les entreprises veilleuses TPE PE ME GE 57,14% 55,00% 42,86% 33,33% 33,33% 33,33% 25,00% 21,43% 14,29% 14,29% 14,29% 14,29% 7,14% 5,00% 5,00% 5,00% 5,00% 0,00% 0,00% 0,00% 0,00% 0,00% 0,00% 0,00% 0 pers. 1 à 2 pers. 2 à 4 pers. 4 à 6 pers. 6 à 8 pers. 8 à 10 pers. plus de 10 Tous - all ne sais pas - dont Know  Confirmation du graphe précédent : plus l’entreprise est grande plus il est difficile d’identifier l’activité des employés avec les outils 2.0  Toujours par rapport à ce même graphe il est plus difficile pour les employés d’administrer des blogs que d’y contribuerDjibril DIAKHATE des (faiblesse pourcentages)
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives Utilisation des flux RSS par les entreprises veilleuses Oui - Yes Non - No GE Oui - Yes; 76,92% Non - No; 23,08% ME Oui - Yes; 100,00% Non - No; 0,00% PE Oui - Yes; 60,00% Non - No; 40,00% TPE Oui - Yes; 85,71% Non - No; 14,29%  L’utilité de la technologie de syndication de contenus est unanimement reconnue par plus de la majorité des entreprises.  D’où l’évaluation positive qu’elles en font Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives Fréquence dutilisation des réseaux sociaux par les entreprises veilleuses GE 70,00% 30,00% ME 100,00% 0,00% Ponctuelle selon un besoin précis - Ponctual Use 66,67% 33,33% Systématique - Constant PE Use TPE 42,86% 57,14% 0,00% 50,00% 100,00%  La popularité des réseaux sociaux expliquerait cette frilosité des entreprises à avoir recours au web 2.0 Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives Utilisation des moteurs personnalisables dans les démarches de veille Non - No; 66,67% Non - No; 60,00% Non - No; 57,14% Non - No; 53,85% 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% Oui - Yes; 42,86% Oui - Yes; 40% Oui - Yes; 46,15% 30,00% Oui - Yes; 33,33% 20,00% 10,00% 0,00% TPE PE ME GE Oui - Yes Non - No  Relativement connus, le CSE souffrent d’une faible utilisation par les entreprises  Manque de compétence dans leur mise en place  Ignorance de son utilité dans l’affinement des sources de veille Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique PerspectivesEn conclusion Le web 2.0 reste assez bien connu par les entreprises quelle que soit la taille, mais la récupération de ses applications dans une démarche de veille et d’intelligence économique reste assez dispersée  Connaissance partielle des outils,  Méconnaissance des potentialités de certains outils,  Absence de politique informationnelle intégrant ces nouveaux outils. Et pourtant les compétences 2.0 des employés sont bien réelles (PME, TPE) Les entreprises sont sensibilisées à l’importance de la veille et de l’IE dans leur recherche de compétitivité. Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique PerspectivesD’où l’intérêt de proposer Des actions d’optimisation de la démarche veille pour  Profiter des nouvelles sources d’informations dites « sociales »,  Augmenter leur visibilité et veiller à leur e-réputation  Créer une proximité avec les clients et partenaires (Danowski),  Se prémunir contre les nouvelles formes d’influence  Récupérer et optimiser les compétences 2.0 des employés Des actions de sensibilisation à l’importance des outils 2.0 afin de les intégrer dans les démarches de veille Djibril DIAKHATE
    • Mise en place d’un système de veille 2.0 Djibril DIAKHATE
    • Utilité des outils 2.0 dans une démarche d’intelligence économique Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives Apport scientifique Limites • Méthode de mise en place d’une • Terminologiques, Théoriques démarche de veille collaborative • Veille vs IE : rapport ambigu, • Le web 2.0 une fonction de soutien divergence entre les auteurs aux actions de veille et d’IE • Web 2.0 : Difficulté définitionnelle • Sensibilisation à l’importance des • Intelligence collective : Théories outils 2.0 dans la veille utopiste dans une certaine mesure? • Popularité des outils ne devrait pas • Méthodologiques constituer un frein à leur adoption. • Absence de comparaison par pays • Communiquer sur leur apport réel • Faiblesse de réponses par rapport à dans les différentes phases de veille certaine catégorie d’entreprise. Notre objectif était d’explorer des tendances. Djibril DIAKHATE
    • Cadre ConclusionIntroduction Problématique Enquête Résultats Théorique Perspectives Perspectives  Possibilité d’applications dans les petites et moyennes entreprises ou même grandes entreprises en Afrique  Tissu économique quasiment constitué de PME  Concurrence de plus en plus rude  Émergence de la veille et de l’IE dans la société africaine (Entreprises, Associations, CCI, États…)  Accessibilité et adoption populaire des outils du web social Djibril DIAKHATE
    • Merci de votre aimable attention Djibril DIAKHATE