Your SlideShare is downloading. ×
Présentation Destination Changemakers - janvier 2012 - Français
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Présentation Destination Changemakers - janvier 2012 - Français

1,702
views

Published on

Destination Changemakers est un projet visant à : …

Destination Changemakers est un projet visant à :
- Aider des entrepreneurs sociaux dans le monde à étudier la faisabilité d’un changement d’échelle après avoir validé la viabilité de leur business model
- Sensibiliser à l’entrepreneuriat social et au social business

Nous sommes deux étudiants en école de management, à la recherche de partenaires et sponsors.

Cette présentation détaillée présente qui nous sommes, nos motivations, le projet, ce que nous pouvons offrir à nous partenaires.


0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,702
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
22
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Destination Changemakers Spreading solutions for global change Plaquette de présentation Janvier 2012DARDAILLON MatthieuGUYOT Jonas
  • 2. INTRODUCTION2 VERS UN CHANGEMENT DE PARADIGME « SPREADING SOLUTIONS FOR GLOBAL CHANGE » Le système actuel a besoin de nouveaux réglages Ces hommes et ces femmes qui réinventent le monde économiques, sociétaux et environnementaux. Il est par des initiatives économiques sont des entrepreneurs devenu non-soutenable, puisque fondé sur une sociaux. Ils utilisent leurs qualités entrepreneuriales au utilisation croissante de ressources naturelles qui sont service d’une solution à un problème social ou en quantités limitées ; non-souhaitable, puisqu’il crée environnemental. de la pauvreté, de l’exclusion et des inégalités à mesure quil crée de la richesse ; et parfois non- Aujourd’hui ces solutions sont souvent encore trop éthique, lorsque la recherche de toujours plus de locales, ont un impact trop limité, et elles sont encore profits justifie des moyens parfois moralement trop peu connues. Il y a des milliers de solutions comme douteux. celles-ci dans le monde, prêtes à germer ! Ce système qui a montré ses limites avec la crise Dupliquées à grande échelle, ces trois solutions ont le financière de 2008 est aujourd’hui condamné et potentiel de changer la vie de millions de personnes. dénoncé par la société civile ; les mouvements récents Cest le défi que nous nous sommes lancés en créant des Indignés et Occupy en sont un bon exemple. Mais l’association Destination Changemakers. Nous voulons ces mouvements ne proposent pas vraiment contribuer au changement d’échelle de ces trois d’alternatives concrètes… entrepreneurs sociaux et les aider à répandre leurs solutions pour toucher le plus de bénéficiaires possible. LES SOLUTIONS EXISTENT Nous sommes convaincus que notre génération peut être Il y a pourtant des raisons d’être optimistes. la première à éliminer l’extrême pauvreté de la planète. Les solutions pour changer le monde existent. Les entreprises peuvent et doivent faire partie de la S’ENTOURER DES BONNES PERSONNES solution. Mais pour réussir, nous devrons nous entourer des Imaginez un jeune diplômé aux Philippines qui décide bonnes personnes, pour co-créer et réussir à plusieurs de redynamiser les campagnes pour lutter contre la ce qui est impossible de faire seuls. Seuls, dans des pays pauvreté et l’exode rural en permettant à des que nous ne connaissons pas, nous ne pourrons rien. communautés pauvres de retrouver leur autonomie et Mais entourés des bons partenaires, armés d’une leur dignité. préparation de plus d’un an et demi, nous pourrons Imaginez un homme en Inde qui se lance le défi de contribuer à aider ces entrepreneurs sociaux, et cest là nourrir la population de son pays avec une agriculture peut-être le plus important, car « chacun peut être acteur de proximité, respectueuse de l’environnement, au de changement ». prix de marché, et qui permette aux petits Nous vous invitons donc à faire partie de cette producteurs de mieux vivre de leur production grâce à aventure, « à la rencontre des solutions innovantes une chaine d’approvisionnement et de distribution contre la pauvreté » ! révolutionnaire. Imaginez un homme au Sénégal qui utilise son expérience et son savoir-faire pour développer un procédé industriel à base de concentré de luzerne pour lutter contre la malnutrition qui touche 2 milliards de personnes dans le monde.
  • 3. DESTINATION CHANGEMAKERS EN BREF3 LE PROJET DESTINATION CHANGEMAKERS LA RÉALISATION DU PROJET Destination Changemakers en bref : Quand le projet a-t-il lieu ? Destination Changemakers est un projet visant à : Le projet se déroule sur 3 ans et demi. - Aider des entrepreneurs sociaux dans le monde à La préparation : janvier 2011 – septembre 2012 étudier la faisabilité d’un changement d’échelle après Les missions : septembre 2012 – juin 2013 avoir validé la viabilité de leur business model - Philippines : septembre 2012 – décembre 2012 - Sensibiliser { l’entrepreneuriat social et au social - Inde : janvier 2013 – mars 2013 business - Sénégal : avril 2013 – juin 2013 Le partage du vécu : juillet 2013 – juin 2014 Ce que Destination Changemakers n’est pas : - Un projet humanitaire, puisque nous allons aider des Et pour le financement ? entreprises à but sociétal, financièrement viables (et Le budget prévisionnel s’élève { 28 000 €. Nous non des associations ou ONG) comptons sur des concours, des fondations, des - Un « tour du monde journalistique » à la rencontre subventions, des entreprises privées, du crowdfunding d’acteurs de changement. Nous voulons contribuer au et un petite contrepartie des entrepreneurs sociaux développement de ces entreprises en mettant à profit aidés pour nous soutenir. nos compétences, par des actions concrètes. Nous La partie résiduelle sera financée par un apport voulons être acteurs plutôt que « commentateurs ». personnel. Qui sont les porteurs de projet ? CHIFFRES CLÉS Nous sommes deux étudiants en école de  20 mois de préparation management, à ESCP Europe. Nous avons choisi de  9 mois de missions autour du monde prendre deux années de césure avant de terminer nos  12 mois de rendu au retour études : un an d’expériences professionnelles dans les  3 pays domaines du social business, de la micro-finance et du  3 entrepreneurs sociaux développement durable ; un an d’accompagnement  Des milliers de bénéficiaires d’entrepreneurs sociaux dans les pays émergents. Pourquoi ce projet ? Nous avons choisi de créer l’association et de consacrer une année entière { l’aide d’entrepreneurs sociaux, pour : - Nous sentir utiles en utilisant les compétences apprises en école de management auprès d’entreprises { forte valeur ajoutée sociale - Apprendre en nous confrontant à la réalité du terrain - Être inspirés pour, à notre tour, lancer notre entreprise sociale et devenir acteurs de changement. “Be the change you want to see in the world” GANDHI
  • 4. NOTRE EQUIPE4 JONAS Etudiant en école de commerce (ESCP Europe), je suis passionné par l’entrepreneuriat social et le social business. Cette passion est née lors de mon stage au sein du Center for Social Innovation (CSI) de l’ONG philippine Gawad Kalinga, où j’ai pu découvrir le véritable potentiel de l’entrepreneuriat social, qui dépasse largement celui de l’humanitaire. En effet, en s’appuyant sur le fonctionnement d’une entreprise classique, un entrepreneur social propose des solutions durables à des problèmes sociaux en impliquant les communautés concernées. Je réalise actuellement un stage de six mois en conseil en développement durable et RSE chez Doing Good Doing Well avant de commencer en mars prochain un deuxième stage de 6 mois en microfinance chez BNP Paribas. A côté de ces expériences professionnelles tournées vers une conception plus humaine de l’entreprise, Destination Changemakers constitue pour moi une formidable source d’inspiration. MATTHIEU Etudiant en Management à l’ESCP Europe, je me suis engagé dans de nombreux projets associatifs, toujours en lien avec ma fibre sociale et environnementale. J’ai notamment fondé et présidé l’association étudiante Star Trekk’ ESCP Europe, qui a pour but d’organiser un raid éco-responsable en montagne une fois par an. Passionné par cette expérience entrepreneuriale, sensible aux problèmes sociaux dans le monde, fasciné par l’innovation et désireux de trouver un travail qui fait sens, je suis naturellement attiré par l’entrepreneuriat social. Je crois au pouvoir de l’entreprise pour résoudre des problèmes sociaux et environnementaux à grande échelle. Je souhaite participer activement au développement d’un nouveau paradigme économique et social, et ce dès maintenant ! Après une expérience en Investissement Socialement Responsable à Londres et une expérience en Ressources Humaines chez Danone, je suis actuellement en stage chez danone.communities : je travaille sur l’animation de communautés pour mettre en commun les efforts et engager de nouveaux acteurs pour promouvoir le social business. Le projet Destination Changemakers m’aidera à mieux voir comment devenir acteur de changement ! Nos CV sont en Annexe
  • 5. L’HISTOIRE & LE PLANNING DU PROJET5 LA PREPARATION : Janvier 2011 – Sept 2012 Et aujourd’hui ? Etant tous les deux en stage toute l’année, nous passons La naissance de l’idée nos soirées et nos week-ends à: 1er janvier 2011, Londres. Une nouvelle année  Chercher des entrepreneurs sociaux innovants et commence. L’envie de faire de grands projets. Et définir nos missions avec eux surtout de se sentir utiles. L’idée de partir à la rencontre  Développer des partenariats avec des organisations d’acteurs de changement autour du monde germait en France et à l’étranger depuis quelques mois dans la tête de Matthieu, Jonas  Chercher des financements n’hésite pas longtemps… Nous décidons de prendre  Participer à des événements liés à l’entrepreneuriat deux années de césure pour en consacrer une à notre projet. Nous travaillons tout l’été dessus. Matthieu et au social business décale le début de son stage à début septembre, Jonas refuse un stage en Fusion-Acquisition à Londres... C’est parti ! La découverte et l’inspiration à Londres LES MISSIONS : Septembre 2012 – juin 2013 Nous rencontrons pendant tout le printemps 2011 des Nous serons sur le terrain pendant 9 mois, pour partager acteurs de changement à Londres : nous découvrons le la vie de ces acteurs de changement et contribuer au secteur de l’entrepreneuriat social et écoutons leurs développement de leurs entreprises sociales. Nous conseils et leurs besoins. Nous voulons partir des partagerons nos avancées et nos sentiments avec vous, besoins des entrepreneurs sociaux, pour avoir le plus via notre site et des vidéos hebdomadaires. d’impact possible ! C’est maintenant beaucoup plus  Sept. – décembre 2012 : mission aux Philippines clair : les entrepreneurs sociaux manquent très souvent  Janvier – mars 2013 : mission en Inde de financements et de ressources humaines pour avoir  Avril – juin 2013 : mission au Sénégal un impact à grande échelle et leurs initiatives sont trop peu connues. La définition du projet Nous travaillons tout le mois de juillet 2011 sur le L’APRÈS: Juillet 2013 – juin 2014 (et bien après…) projet. Un mois de travail et de team-building dans le Le partage au retour Vercors, en Normandie et à Paris. Nous définissons le projet précisément, créons le site internet, cherchons Le projet ne s’arrête pas à la sortie de l’avion du retour. des financements… Surtout nous réalisons une mission D’abord parce que ce projet n’est pas une parenthèse pilote avec un entrepreneur social à Paris. dans nos études mais un tremplin pour après. Mais surtout parce que le plus important sera d’avoir donné La préparation active envie à d’autres de s’engager. C’est pourquoi cette A partir de septembre 2011, tout s’accélère. En dernière phase, « l’Après », est essentielle, et nous la septembre, nous organisons notre première réunion préparons dès maintenant : nous travaillons sur la avec le ‘Changemakers Crew’, notre groupe de soutiens réalisation d’un documentaire, la publication d’un livre et actifs, 20 personnes sont présentes. En octobre, nous de cas pédagogiques. passons à la radio Le Mouv’ dans l’émission ‘Allô la Planête’. En novembre, nous sommes invités au Global Social Business Summit à Vienne, où nous rencontrons Le relai par une autre équipe le Professeur Yunus. Le tout… pendant qu’une autre équipe Destination Changemakers sera sur le terrain !
  • 6. NOS OBJECTIFS 1. AIDER DES ENTREPRENEURS SOCIAUX A CHANGER D’ECHELLE (1/3)6 NOTRE CONSTAT DEFINITION  Des solutions pour changer le monde existent déjà, mais elles ont besoin Entreprise sociale de se développer pour avoir un impact à grande échelle Une entreprise sociale opère  Des institutions comme Ashoka réalisent un travail remarquable pour aider comme une entreprise des entrepreneurs sociaux prometteurs à changer d’échelle classique, produit des biens et  Parmi les entrepreneurs sociaux les plus innovants, certains ne sont pas des services pour le marché, encore capables de bénéficier de l’aide d’organisations comme Ashoka : mais oriente ses opérations et les critères à remplir sont très exigeants et demander un soutien requiert redirige ses bénéfices afin de énormément de temps, dont les entrepreneurs manquent résoudre un problème social ou environnemental. La finalité sociale de l’entreprise NOTRE MISSION est supérieure ou égale à la finalité économique.  Nous réaliserons des études de faisabilité du changement d’échelle des entreprises sociales QUI?  Nous misons sur la co-création et la co-construction : nous travaillons en partenariat avec Ashoka, qui a une expérience de 30 ans dans le domaine, Les entrepreneurs que nous afin de développer la méthodologie que nous utiliserons durant les 9 mois visons pour nos missions sont de mission des entrepreneurs de petite taille, qui ont besoin d’aide pour changer d’échelle.
  • 7. NOS OBJECTIFS 1. AIDER DES ENTREPRENEURS SOCIAUX A CHANGER D’ECHELLE (2/3)7 ET CONCRÈTEMENT? PARTENAIRES Pendant la phase de préparation :  Réalisation d’une mission pilote de deux semaines avec un entrepreneur social français pour l’aider sur son business plan (réalisée en juillet 2011)  Collaboration avec Ashoka pour comprendre leurs critères de sélection de Fellow, et travail sur leurs méthodes d’accompagnement des Ashoka est le premier réseau entrepreneurs sociaux au monde d’entrepreneurs  Travail à distance avec les entrepreneurs sociaux sélectionnés pour sociaux. Depuis 1981, Ashoka préparer au mieux les missions a sélectionné plus de 2500 entrepreneurs sociaux, les Pendant nos missions avec les trois entrepreneurs : Ashoka Fellows, et leur  Accompagnement des entrepreneurs selon leurs besoins et leurs apporte un soutien financier, compétences : validation de leur business model, étude de faisabilité de des conseils professionnels leur changement d’échelle, formalisation de leur business plan , etc. ainsi qu’un réseau mondial. (www.ashoka.org)  Organisation de Make Sense Hold Ups (brainstormings adaptés aux entrepreneurs sociaux) : un en France, et un dans leur communauté, afin de trouver des idées créatives pour résoudre certains de leurs challenges  Mise en contact avec d’autres acteurs de changement locaux afin d’accélérer le changement social dans leur communauté (Meet Up : organisation d’un évènement réunissant tous les acteurs de changement social de la région afin de brainstormer sur les partenariats possibles) Makesense est une communauté de 300 étudiants (appelés gangsters) présents dans 20 pays qui souhaitent répandre le « virus » de l’entrepreneuriat social dans le capitalisme. Ils organisent des brainstormings innovants (appelés Hold-ups) pour résoudre les défis des entrepreneurs sociaux. (www.makesense.org) NOUS RÉUSSIRONS SI...  Au moins un des trois entrepreneurs parvient à changer d’échelle dans les trois années suivant notre mission.
  • 8. NOS OBJECTIFS 1. AIDER DES ENTREPRENEURS SOCIAUX A CHANGER D’ECHELLE (3/3)8 LE CHANGEMENT D’ÉCHELLE : DE QUOI PARLE-T-ON ? SOURCES & LECTURES L’enjeu : Comment passer d’une solution locale à un impact global ? Les spécificités du changement d’échelle d’entreprises sociales La finalité de l’entreprise étant sociale, l’approche du changement d’échelle est différente d’une entreprise classique : Des raisonnements différents  La question se pose différemment : en quoi un changement d’échelle permettra de dupliquer l’impact social de l’entreprise ?  Logique de partage de la valeur (open source, « copyleft »), pas de logique d’appropriation de la valeur (copyright) Changer d’échelle  Logique de partenariats, besoin de l’écosystème Géraldine Chalencon et Anne- Claire Pache Des difficultés particulières  La mobilisation des ressources est plus compliquée  Difficulté à trouver le bon réglage qui permette de maximiser l’impact social tout en permettant une pérennité économique, car les arbitrages entre les deux sont très fins. Par exemple, les expériences menées par danone.communities montrent que le paramétrage se joue parfois à 0,01€.  Le parties prenantes sont plus nombreuses, privées et étatiques Scaling Social Impact: New Thinking Paul N. Bloom et Edward Skloot Et Destination Changemakers dans tout ça ? Le changement d’échelle ne peut avoir lieu que si le modèle économique est Business Model Generation parfaitement défini. Alexander Osterwalder et Yves Nous proposons aux entrepreneurs sociaux accompagnés de : Pigneur  Valider la préparation de la réplication en validant le business model, ie comment l’entreprise sociale crée de la valeur sociale tout en état pérenne  Etudier la faisabilité de la phase de réplication, en conseillant une stratégie avec un phasage approprié Nous nous situons dans la finalisation des premiers pilotes, dans la validation de leurs business models afin de les dupliquer à plus grande échelle.
  • 9. NOS OBJECTIFS 2. ETUDIER LES MÉCANISMES SOCIOCULTURELS DU CHANGEMENT SOCIAL9 NOTRE VISION DÉFINITION Les changemakers (acteurs de changement) sont les moteurs du Changemaker changement social. Leur trait caractéristique ? Leur leadership hors du commun pour permettre de changer les mentalités. Nous pensons que les Un changemaker, ou acteur de changemakers d’aujourd’hui seront les leaders du monde de demain. changement, est un homme ou une femme qui a des solutions NOTRE MISSION innovantes aux problèmes  Nous étudierons comment les changemakers parviennent à changer sociaux les plus urgents. les mentalités : Quelles qualités leur permettent d’avoir une influence réelle sur la société et les parties prenantes qui la composent Les entrepreneurs sociaux sont  Nous étudierons les spécificités du leadership des changemakers selon des acteurs de changement. les pays où nous nous trouverons : quelle est l’influence de la culture Cependant, les acteurs de sur leur style de leadership ? changement ne se limitent pas aux entrepreneurs sociaux : les acteurs de changement peuvent ET CONCRÈTEMENT? aussi être des dirigeants de grandes entreprises, des hommes Pendant la phase de préparation : politique, des investisseurs, des  Rencontres avec de nombreux changemakers chercheurs ou enseignants, ou  Préparation d’une méthodologie pour les études socioculturelles même de simples citoyens. Tous participent, dans leur domaine Pendant nos trois missions : respectif, à la résolution d’un  Rencontre avec des changemakers qui, à leur façon, participent au problème social. changement social dans la région étudiée  Réalisation d’un rapport d’étude présentant une typologie des changemakers rencontrés et expliquant de quelle manière ils parviennent à changer les mentalités dans leur culture NOUS RÉUSSIRONS SI...  Nous parvenons à écrire une typologie claire d’acteurs de changement
  • 10. NOS OBJECTIFS 3. SENSIBILISER A L’ENTREPRENEURIAT SOCIAL10 PARTENARIATS NOTRE OBJECTIF  Nous voulons créer une génération de changemakers et faire de la génération Y la génération YY (Yunus & You, le code du social business)  Nous sommes conscients que la partie la plus importante de notre projet est le retour : l’impact que l’on aura eu sur d’autres personnes sera un critère de réussite fondamental Le Mouv’ est une radio ET CONCRÈTEMENT? française, faisant partie du groupe Radio France. Nous utiliserons de nombreux moyens de communication pour sensibiliser le plus de personnes possible. Pour chacun d’eux, nous réaliserons des partenariats avec des médias, producteurs et éditeurs. Avant et pendant notre tour du monde : Sparknews est le média des  Mise à jour de notre site internet régulièrement et partage de toutes les solutions, en redonnant une nouvelles étapes de notre projet seconde vie aux reportages sur  Utilisation des réseaux sociaux (facebook, twitter, youtube) pour donner des nouvelles à notre communauté des initiatives positives issus  Suivi média Grand public (Le Mouv’ et Sparknews sont d’ores et déjà nos des médias du monde entier et partenaires) en regroupant tous ces  Relai par des partenaires spécialisés (Ateliers de la Terre) contenus sur une même plateforme internet. De retour en France, nous souhaiterions partager notre expérience à travers différents canaux :  Publication d’un livre illustré “Profils de changemakers” (fil directeur : Comment les changemakers changent les mentalités et accélèrent le changement social?)  Réalisation de « JT Destination Changemakers », vidéos de 3 minutes toutes les 2 semaines, pendant les 9 mois des missions  Réalisation d’un documentaire au retour des missions Les Ateliers de la Terre, think  Edition d’un jeu de société dans lequel les joueurs doivent diriger une tank tourné vers l’action, nous entreprise sociale (Matthieu est un créateur en série de jeux de société ont invité à partager nos avec plus de 30 jeux finalisés à son actif) rapports de missions en  Réalisation d’études de cas pour intégrer dans des formations en septembre 2013, à la Global management ou entrepreneuriat Conférence, organisée chaque année avec la participation NOUS RÉUSSIRONS SI... 900 leaders d’opinion, responsables  Au moins 1000 personnes suivent nos missions sur le terrain gouvernementaux, chefs  Notre expérience aura donné envie à au moins 50 personnes de s’engager d’entreprises, ONG et associations, chercheurs et medias, originaires de 65 pays.
  • 11. NOS ENTREPRENEURS SOCIAUX11 PARTENARIATS La recherche de nos entrepreneurs Trouver des entrepreneurs sociaux, innovants, avec une solution impactante, mais encore locale aujourd’hui, n’est pas chose facile. Ce n’est pas en tapant « social entrepreneur who wants to scale up » sur Google que Ennovent est un fonds de capital nous avons pu trouver des perles rares, la grande majorité de ces risque autrichien investissant dans des entreprises sociales qui entrepreneurs n’ont pas de site internet… Nous sommes donc en contact développent des innovations pour avec de nombreux partenaires aux Philippines, en Inde et en Afrique qui la « base de la pyramide nous aident à cibler les entrepreneurs sociaux qui ont un réel besoin. économique » en Inde. Ennovent partenaire de la première heure, nous aide à identifier des Nos critères de sélection entrepreneurs sociaux en Inde et à Nous avons défini 4 critères pour cibler nos recherches : préparer cette mission.  Mission sociale : la mission sociale de lentreprise est supérieure ou égale à sa mission économique  Stade de développement peu avancé : lentreprise à quelques années dexistence, et finalise son business model pour maximiser son impact social sous contrainte de viabilité économique  Potentiel dimpact global : la solution développée a le potentiel Le Grameen Creative Lab est une dimpacter positivement la vie dau moins un million de personnes dans organisation qui a pour un but de créer un mouvement mondial le monde ; idéalement de révolutionner le secteur autour du social business,  Ancrage fort dans son écosystème : lentreprise est intégrée à ses notamment en sensibilisant au communautés et a pour mission de favoriser leur développement concept de social business et en économique et social conseillant des grandes entreprises pour créer des social businesses dans le monde. Nous Stade de sommes en contact régulier avec Mission sociale développement l’équipe basée en Inde. peu avancé Ancrage fort Potentiel dans son Gawad Kalinga est la plus grande dimpact global ONG philippine. Créée par Antonio écosystème Meloto, notre parrain, elle a pour but de lutter contre la pauvreté aux Philippines, en créant des Nous vous présentons dans les pages suivantes trois entrepreneurs avec qui communautés et en les aidant à nous sommes en contact pour la réalisation des trois missions. devenir autonomes, et en favorisant le développement de social businesses au sein de ces communautés. Tito Meloto nous a “Les entrepreneurs sociaux ne se contentent pas de donner un poisson aidé à ciblé des entrepreneurs ou d’enseigner comment pêcher. Ils ne sont satisfaits que lorsqu’ils ont sociaux aux Philippines et accompagne cette mission. révolutionné toute l’industrie de la pêche” Bill Drayton
  • 12. PHILIPPINES (Septembre-Décembre 2012)12 JUSTIN DE LA CRUZ, HAPPY GREEN Diplômé d’une des meilleures universités aux Philippines et destiné à faire carrière dans une multinationale, Justin choisit de suivre un autre chemin lorsqu’il rencontre Gawad Kalinga, la plus grande ONG des Philippines. Cette ONG innovante construit des villages pour les plus démunis et développe des communautés soudées, durables, et autonomes financièrement. Aujourd’hui, il existe plus de 2000 « GK-villages » à travers les Philippines, profitant ainsi à plus d’un million de bénéficiaires. Au contact de Gawad Kalinga, Justin comprend que les pauvres peuvent sortir de leur pauvreté en formant une communauté disciplinée et productive. Cette vision l’incite à créer en 2010 Happy Green, une entreprise sociale visant à organiser et revaloriser le travail des petits producteurs des « GK villages ». Aujourd’hui, Justin emploie 5 salariés issus des communautés pauvres et entend bien développer son activité. Le problème  Environ un tiers des Philippins, soit plus de 30 millions d’habitants, vit dans la pauvreté  Alors que seul 50% de la population totale vit en zone rurale, presque 80% des pauvres y sont présents  L’agriculture est la première, et souvent l’unique, source de revenus pour les pauvres en zone rurale  Les petits producteurs perdent confiance en eux, considèrent que leur activité est dévalorisante et souhaitent que leurs enfants cherchent un autre métier en ville La solution  Happy Green conçoit et produit des boissons qu’elle vend directement de la ferme au marché  Les habitants des “GK-villages” participent activement à l’élaboration des recettes, au design des boissons ainsi qu’{ leur distribution  Happy Green ré-enchante la campagne et la rend attractive pour les marchés, les consommateurs et les partenaires  Happy Green revalorise le travail de producteur et dynamise des communautés rurales en créant des emplois et des formations Les objectifs pour 2015  Développer l’impact social : passer de 60 à 2000 bénéficiaires directs et indirects.  Développer l’activité : élargir le portefeuille de produits vendus ; industrialiser le processus de fabrication (tout en restant ancré dans le “GK-village”) et développer l’activité dans d’autres villages GK (23 autres villages sont actuellement adaptés)
  • 13. INDE (Janvier-Mars 2013)13 ASHMEET KAPOOR, JAGRITI AGRO TECH Après avoir reçu son diplôme de Brown University aux Etats-Unis, Ashmeet rentre faire le tour de l’Inde pour y comprendre les problèmes de développement rural et réfléchir aux moyens de les résoudre. Il constate alors que la stabilité des revenus de l’agriculture est une condition fondamentale pour le développement rural. L’agriculture étant le principal secteur d’activité, le succès du développement d’autres secteurs comme l’éducation, la santé, ou l’énergie est donc directement ou indirectement lié à celui de l’agriculture. A la fin de ce tour de l’Inde, Ashmeet décide alors de créer Jagriti Agro Tech pour offrir des revenus justes et stables aux petits producteurs indiens. Les premières ventes commencent actuellement. Le problème  Une crise du secteur agricole : l’activité agricole est devenue non soutenable pour les petits agriculteurs, qui plongent dans l’endettement. En raison d’un grand nombre d’intermédiaires (5 à 7), les prix sont multiplés par 4 à 7 entre le producteur et le consommateur final. De plus, 40% de la production est jetée avant d’arriver au consommateur en raison d’une chaîne d’approvisionnement inefficace.  Une crise sanitaire et environnementale : une résistance accrue aux pesticides implique l’utilisation de pesticides toujours plus forts, ce qui a un impact négatif sur la santé et l’environnement. Certains produits locaux sont en voie de disparition en raison de la normalisation des graines génétiquement modifiées achetées à l’étranger. La solution  Jagriti Agro Tech distribue des produits frais biologiques, de qualité, et aux prix du marché à l’aide d’une chaîne d’approvisionnement efficace qui connecte les consommateurs directement aux producteurs, leur permettant ainsi de bénéficier de revenus justes (environ 25% plus élevés que ceux du marché) et de faire le choix d’une agriculture durable.  La production est planifiée selon la demande du marché, garantissant ainsi des prix élevés aux producteurs et permettant de réduire les gaspillages. Les objectifs pour 2015  Développer l’impact social : permettre à 1000 producteurs indiens et à leurs familles de profiter de prix stables et plus élevés ; sensibiliser à l’agriculture biologique au-delà de l’entreprise sociale  Développer l’activité : étendre le réseau de production et de distribution à d’autres régions indiennes
  • 14. SENEGAL (Avril-Juin 2013)14 BERNARD GIROUD, SAFE NUTRITION Bernard Giroud est un ingénieur français avec une longue expérience dans l’industrie du lait. Membre de l’Association pour la Promotion des Extraits Foliaires (APEF), il est convaincu que les extraits foliaires constituent un complément alimentaire révolutionnaire, permettant de lutter à grande échelle et à bas coût contre la malnutrition dans le monde. Marié à une sénégalaise, il décide donc de s’installer au Sénégal pour y produire directement là-bas de la luzerne et créer l’entreprise sociale Safe Nutrition. Après trois ans d’expérimentation qui lui ont permis de tester son business model, les premiers extraits foliaires sont prévus pour Janvier 2013. Le problème  Le Sénégal est classé 144ème selon le classement de l’indice de développement humain (sur 169 pays recensé)  La malnutrition est un véritable problème : au Sénégal, 84% des enfants de moins de 5 ans souffrent d’anémie et 61% des femmes ; 61% des enfants de moins de 6 ans manquent de Vitamine A  Les ONG dépensent beaucoup d’argent dans l’achat de compléments alimentaires, souvent limités La solution  En produisant des extraits foliaires de luzerne (EFL) et de niébé (EFN) au Sénégal, Safe Nutrition vend à bas coût un riche complément alimentaire aux ONG et institutions de santé sénégalaises  Pour être rentable, tout en vendant à bas prix les extraits foliaires, Safe Nutrition vend le tourteau (ce qui reste après l’extraction) de la luzerne et du niébé aux éleveurs locaux, leur assurant ainsi un approvisionnement toute l’année (2 cultures de luzerne par an) Les objectifs pour 2015  Développer l’impact social : faire bénéficier 100 000 malnutris des extraits foliaires de luzerne ; redynamiser la région et avoir un impact social positif sur 100 éleveurs locaux  Développer l’activité : faire passer la surface agricole de 30 à 300 hectares ; lancer une deuxième ligne d’extraction de luzerne
  • 15. NOTRE BUDGET PREVISIONNEL15 NOTRE BUDGET PRÉVISIONNEL COMMENT NOUS COMPTONS FINANCER LE PROJET ? Il s’élève à 29 000€. Concours La grande majorité des dépenses est allouée à la Nous participons à tous les concours liés à la solidarité réalisation des missions avec les entrepreneurs. et/ou le monde étudiant dont les résultats seront Elles comprennent les frais de vie pendant les connus au printemps (Social Business Youngsters de missions (hébergement, nourriture, santé, transports) danone.communities, Dream It Do It d’Ashoka, : et le matériel nécessaire à la réalisation de celles-ci. Dream it, Prix de la Solidarité étudiante de la Fondation Veolia, Paris Jeunes Aventure de la Mairie de Paris, 35 000 BeProject de Bearing Point, Prix Engagement Citoyen du MoovJee, PIEED d’Etudiants et Développement). 30 000 Administratif & 1 210 Imprévus Fondations 25 000 5 050 Nous sommes en contacts avancés avec une Fondation 20 000 de la Fondation de France et finalisons notre demande. Sensibilisation 15 000 & Mise en mouvement Subventions publiques 10 000 22 740 Nous allons faire une demande au Conseil général de la Missions Marne. 5 000 - Sponsoring dentreprises Dépenses Nous cherchons activement des sponsorings d’entreprises, et sommes en contact avec un certain 35 000 nombre, à la recherche d’un accord gagnant-gagnant. 30 000 Apports Donations privées 25 000 personnels Nous comptons sur les donations de nos proches et 10 000 amis, et nous allons lancer prochainement un 20 000 Crowdfunding, via le site http://fr.ulule.com/ Financements 15 000 privés 11 000 Apports des entrepreneurs 10 000 Nous demandons une petite contribution Concours, (hébergement par exemple) aux entrepreneurs sociaux 5 000 8 000 subventions & que nous allons accompagner pour que nous soyons Fondations sûrs de leurs motivations. - Recettes Apports personnels Ce projet nous tient énormément à cœur, nous sommes donc bien sûr prêts à mettre de notre poche pour NB : Le détail du budget se trouve en annexe. réaliser le projet, dans une limite que nous pouvons nous permettre.
  • 16. PARTICIPEZ A L’AVENTURE16 CE DONT NOUS AVONS BESOIN RENTREZ DANS L’AVENTURE La réussite de Destination Changemakers tiendra aux Nous sommes à la recherche de partenariats gagnant- partenariats que nous réussirons à créer… avec vous ? gagnant, dans une logique de co-construction. Nous avons identifié ces points comme clés dans la Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous contacter (cf réussite de notre projet : page Contact) ! Un apport financier Nous avons besoin de votre apport pour financer nos frais de missions : sans support financier, impossible pour nous de partir bénévolement aider ces trois entrepreneurs sociaux… Merci d’avance pour votre soutien ! Un apport matériel Aidez-nous à acquérir du matériel de qualité pour travailler dans de bonnes conditions sur place (ordinateurs portables, accès à internet) et pour produire des livrables de qualité (vidéos, photos…) Un apport en compétences Vos collaborateurs sont experts dans un domaine comme la stratégie, la rédaction de business plans, l’informatique, la communication, le montage vidéo… ? - pro bono : pourquoi ne pas leur proposer de nous aider à améliorer nos actions en y consacrant quelques heures de leur temps? - formations : pourquoi ne pas leur proposer de nous former à leurs méthodes pour que nous puissions les mettre en pratique sur le terrain ?
  • 17. CE QUE NOUS POUVONS VOUS APPORTER17 DES ÉTUDES SUR MESURE UNE VISIBILITÉ MULTI-PUBLIC, MULTI- Suite à différentes expériences professionnelles en SUPPORTS conseil en développement durable, en ISR, en En tant que partenaire, vous serez présents sur tous les microfinance et en social business, nous nous proposons supports de communication de l’édition 2012-2013 : d’étudier comment votre entreprise peut utiliser son vidéos, documentaire, livre, site internet, facebook & savoir-faire pour lutter contre la pauvreté dans les pays twitter, événements organisés par Destination émergents. Changemakers… Nous vous proposons ici une offre de 4 services, évidemment adaptables à vos besoins : UN OUTIL DE COMMUNICATION INTERNE Approche « Bottom of the Pyramid » Relayez les nouvelles de notre projet en interne… Nous pouvons étudier comment votre entreprise peut 42% des collaborateurs des entreprises mécènes adapter ses produits, services et processus en estiment que cela booste leur motivation, et 78% sont développant de nouveaux business models pour pénétrer fiers de l’engagement de leur entreprise*… or, et vous le de nouveaux marchés et répondre aux besoins de ses savez mieux que nous, un collaborateur impliqué en vaut populations. deux ! Etude d’impact Vous avez déjà une politique en place dans un de ces UNE SOURCE D’INNOVATION ET DE pays ? Ou alors vous vous demandez si l’impact MOTIVATION POUR VOS COLLABORATEURS d’initiatives entrepreneuriales pour lutter contre la Et si vous envoyiez vos collaborateurs nous rejoindre pauvreté a vraiment un impact ? Nous pouvons réaliser quelques jours sur le terrain ?... 2/3 des salariés pour vous une étude d’impact sur le projet de votre souhaitent être impliqués dans les projets de mécénat choix. que porte leur entreprise.* Propositions de partenariats « Acteurs de changement locaux » Dans le cadre des missions auprès de nos trois entrepreneurs sociaux, nous serons amenés à travailler en lien avec tout l’écosystème du changement social de ces pays (grandes entreprises impliquées, entreprises sociales, ONG, universités, politiques…). Nous pourrons vous proposer des partenariats avec ces acteurs locaux (Philippines, Inde, Sénégal) en fonction de vos besoins. Etude « Quels outils d’aide à la décision dans un social business » Une entreprise à but social doit trouver le bon réglage entre viabilité économique et impact social avant d’envisager un passage à l’échelle : quels outils mettre en place pour piloter efficacement l’entreprise ? Nous pouvons vous associer à notre étude sur les outils de gestion et de management d’une entreprise à but social. Selon votre apport et vos besoins pour ces missions, *Source : « Le Mécénat : Point de vue du grand public et nous pourrons y consacrer de quelques jours à un mois attitudes des collaborateurs des entreprises privées », cf entier de travail sur le terrain, plus un travail préparatoire www.francegenerosites.org avec vous en amont.
  • 18. UNE PREPARATION COMPLETE (1/2)18 La préparation du projet ayant commencé en janvier 2011 et notre départ étant prévu en septembre 2012, nous aurons eu une préparation de 20 mois. Ces 20 mois de préparation nous permettent de travailler sérieusement sur nos missions autour du monde et de créer des partenariats afin de porter un projet ambitieux. APPRENDRE ETRE INSPIRÉ Etant curieux, nous voulons apprendre autant que Pendant notre préparation, nous voulons assister à possible pendant ces 20 mois de préparation. Voici autant d’évènements et de conférences que possible. nos trois principales activités : Voici quelques exemples d’évènements auxquels nous avons assisté : Le groupe de travail Travel4Change Lancée par une tour-du-mondiste et Sustainable Business Summit danone.communities, cette initiative cherche à Organisé par The Economist à Londres en mars 2011, ce mutualiser et partager les expériences des tour-du- sommet a montré que la responsabilité sociale des mondistes responsables ayant réalisés leurs projets. entreprises (RSE) est devenue un enjeu stratégique. Destination Changemakers est chargé de l’animation et de la coordination du groupe de travail : “l’après Convergence 2015 tour du monde” : comment les projets responsables Organisé à Paris en juin 2011, ce sommet de trois jours peuvent en inspirer d’autres? Comment sensibiliser au a mis en avant la microfinance, le social business, et mieux? L’objectif de ce groupe de travail est de l’entrepreneuriat social comme moyens d’atteindre les publier un guide sur les voyages responsables. objectifs du Millénaire fixés par l’ONU pour 2015. Rencontrer des changemakers The Start Up Week End – Social Business Rencontrer de nombreux changemakers nous permet Organisé à Paris le 5 et 6 novembre 2011, cet de comprendre les raisons de leur succès. évènement de deux jours est une compétition de création de social business sur 48 heures. Lectures Nous lisons de nombreux articles, rapports et The Global Social Business Summit ouvrages sur l’entrepreneuriat social, l’innovation Organisé à Vienne du 9 au 12 novembre 2011, cet sociale, et le développement durable afin d’en évènement de trois jours a rassemblé les plus grands comprendre les enjeux et de se forger un esprit leaders du social business au monde. Nous avons eu la critique sur ces questions. chance de rencontrer le Prof. Yunus lors de ce sommet. The Social Workshop Organisé fin novembre 2011 { Paris, l’équipe de Matthieu a remporté cette l’édition sur le thème de la « Solidarité intergénérationnelle » avec la création de l’entreprise Knowl’Age.
  • 19. UNE PREPARATION COMPLETE (2/2)19 S’ENTRAINER. RENDRE NOTRE PROJET RESPONSABLE DE Aider un entrepreneur social AÀZ ! Nous avons réalisé une mission pilote de deux Compensation Carbone semaines avec un jeune entrepreneur social en juillet Nous souhaitons compenser à 100% nos émissions de 2011. Cet entrepreneur social lançait SendMeLove et carbone dues à nos déplacements. avait besoin d’un business plan. Nous l’avons donc Nous avons été mis en contact, grâce aux Ateliers de la accompagné pour travailler sur son modèle financier, Terre, avec Pur Projet, organisation de préservation du son étude de marché et son impact social. Nous avons climat par la reforestation et la conservation forestière eu l’opportunité de travailler avec La Petite Etoile, une communautaires, pour établir un partenariat. entreprise de conseil française spécialisée en business development, qui nous a donné de précieux conseils et un retour sur notre travail. CRÉER UNE COMMUNAUTÉ Nous consacrons beaucoup de temps à former une petite communauté autour de notre projet. Les Des petits gestes responsables membres de cette communauté (que nous appelons le Nous veillons à adopter des comportements Crew) sont des personnes intéressées qui participent responsables, dans le cadre de notre projet mais aussi régulièrement à nos évènements pour nous aider et en dehors. Par exemple, nos carte de visite sont en nous conseiller. papier 100% recyclable! :) Brainstormings Nous organisons régulièrement des brainstormings , ouverts à tous, sur notre projet. Cela nous permet de AVOIR UN IMPACT SUR LE LONG TERME trouver des idées créatives pour notre projet et Nous sommes conscients qu’un projet “one shot” n’est d’impliquer notre communauté. pas la meilleure façon de maximiser notre impact, autant pour les entrepreneurs que pour nos partenaires. Réunions Nous travaillons ainsi à la pérennité de l’association Nous organisons tous les mois une réunion ouverte à afin que d’autres équipes continuent l’aventure après tous pour donner des informations sur notre projet. nous! Make Sense Nous faisons partie de la communauté Make Sense, présente dans le monde entier, qui suit et relaye nos informations.
  • 20. NOS PARTENAIRES20 NOS PARTENAIRES STRATÉGIQUES ACADÉMIQUES MEDIAS NOS PARTENAIRES POUR LES MISSIONS AUX PHILIPPINES EN INDE AU SÉNÉGAL
  • 21. CONCLUSION21 ET APRÈS DESTINATION CHANGEMAKERS? « N’ayez pas peur d’oser et Destination Changemakers est pour nous une magnifique opportunité de découvrir l’entrepreneuriat social et de participer concrètement à ce mouvement émergent. d’aider. Un changemaker doit Beaucoup d’innovations sociales proviennent des pays du « Sud », sur lesquelles avoir pour passion de rendre le nous pouvons prendre exemple pour améliorer la lutte contre la pauvreté et la précarité dans les pays développés… Nous espérons que ce projet sera pour nous monde meilleur » une source d’inspiration pour créer notre propre entreprise sociale dans le future ! Antonio MELOTO, fondateur de Gawad Kalinga, parrain du projet Nous savons également que de nombreux étudiants sont intéressés par les enjeux sociaux mais ne croient pas nécessairement aux opportunités qu’offre l’entrepreneuriat social. Nous espérons que notre aventure les inspirera et les *** incitera eux aussi à rendre nos économies plus humaines. « Profitez bien de votre aventure MERCI POUR L’INTÉRÊT QUE VOUS PORTEZ A NOTRE sur les trois prochaines années. PROJET ! J’espère que vous deviendrez à votre tour d’incroyables changemakers » Deborah SZEBEKO, Fondatrice et PDG, Thinkpublic *** « Je vous souhaite une excellente aventure, d’excellents travaux et d’excellentes études. Les entrepreneurs ont besoin de gens comme vous » Nathan GRASS, Chaire Entrepreneuriat ESCP Europe
  • 22. NOUS SUIVRE & NOUS CONTACTER22 Jonas Guyot Matthieu Dardaillon Président & Responsable Missions Trésorier & Responsable Sensibilisation guyot.jonas@gmail.com matthieu.dardaillon@gmail.com +33 6.38.38.90.29 +33 7.61.27.04.76 Nous sommes dans une logique de co-création, n’hésitez pas { nous écrire, nous serons ravis d’échanger avec vous ! WWW.DESTINATIONCHANGEMAKERS.COM CHAINE DESTINATION CHANGEMAKERS PROFIL DESTINATION CHANGEMAKERS @DCHANGEMAKERS
  • 23. Destination Changemakers Spreading solutions for global change Annexes > Notre parrain > Le budget prévisionnel > Nos CV
  • 24. LE MOT DE NOTRE PARRAIN24 LE MOT DE NOTRE PARRAIN QUI EST ANTONIO MELOTO? « Je soutiens entièrement votre projet Mr Antonio Meloto, 61 ans, économiste de Destination Changemakers. Je vois en vous, une formation, cadre dirigeant chez Procter & Gamble, puis nouvelle génération de jeunes qui veulent bâtir créateur et chef dentreprise, devient en 2003 le un monde meilleur, un monde plus sûr. Nous Président-Fondateur de lONG philippine "Gawad Kalinga" (to give care). travaillerons ensemble aux Philippines pour Depuis 15 ans, il se consacre entièrement à la lutte éradiquer la pauvreté et pour restaurer la contre lextrême pauvreté dans son pays. dignité humaine des plus démunis. C’est une très belle opportunité pour nous de travailler Son approche consiste à construire des communautés ensemble sur des nouveaux business models and villageoises solidaires, autonomes sur le plan je serai donc avec plaisir votre parrain ». alimentaire, "empowered" et durables. Il les accompagne avec 7 programmes de développement Antonio MELOTO, 27/11/11, à Paris (éducation, santé, économie etc.) et soutient la création dentreprises sociales. Fondateur de GK-CSI (Center for Social Innovation), structure dédiée au social business, il contribue à lancer un social business remarquable dans le secteur des cosmétiques « Human Nature »: en moins de 3 ans, l’entreprise dépasse les $10 millions de chiffre d’affaires. Antonio Meloto, exemple de "leadership transformationnel", a écrit en 2009 "Builder of Dreams". Il a reçu de nombreux prix, dont celui d Entrepreneur Social de lAnnée en 2010 aux Philippines par Ernst & Young et la Fondation Schwab. A ce titre, il sera intervenant dun prochain World Economic Forum 2012 à Davos. Le 29 novembre dernier, Gawad Kalinga a reçu le très prestigieux prix de la Skoll Foundation. Avec Antonio Meloto, et Olivier Girault (Président de Gawad Kalinga Europe)
  • 25. DEPENSES Prix Qté Total APPORTS TotalBUDGET PREVISIONNEL Missions 22 740 Concours, subventions & Fondations 8 000 Transport 9 600 Concours 3 000 Avion 3 000 2 6 000 Taxes 100 2 200 Subventions publiques 2 000 Visas 200 2 400 Autres transports 1 000 2 2 000 Fondations 3 000 Compensation carbone 1 000 1 1 000 Financem ents privés 11 000 Logem ent 2 760 Sponsoring dentreprises 10 000 Dans les familles (4€/nuit - 270 nuits) 1 080 2 2 160 Hotels (10€/nuit - 30 nuits) 300 2 600 Sponsoring privés 1 000 Crow dfunding (via Ulule) 1 000 Alim entation 4 200 Alimentation (7€/jour - 300 jours) 2 100 2 4 200 Apports personnels 10 000 Apports personnels Santé & Sécurité 2 780 Apport des porteurs de projet 10 000 Vaccins 1 080 * Fièvre Jaune 40 2 80 * Hépatite A 200 2 400 * Typhoïde 70 2 140 * Encéphalite Japonaise 200 2 400 * Méningite A&C 30 2 60 Anti Paludéen 350 2 700 Autres médicaments 150 2 300 Assurance 200 2 400 Produits dhygiène 150 2 300 Matériel pour les m issions 3 400 Equipement (sacs, moustiquaires, etc.) 200 2 400 2 ordinateurs 800 2 1 600 Internet (cybercafés, 3G) 300 2 600 Forfaits téléphoniques 200 2 400 Livres sur lentrepreneuriat social 200 1 200 Carte et guides 200 1 200 Sensibilisation & Mise en m ouvem ent 5 050 Com m unication 470 Site internet 100 1 100 Logo/Design 50 1 50 Livre dor 20 1 20 Cartes de visite 50 2 100 Autre coûts dimpression 200 1 200 Participation au GSBS 2011 (Vienne 10-12 Nov 2011) 1 080 Prix dadmission 350 2 700 Billets davion 190 2 380 Acquisition de m atériel 1 500 Camera 1 500 1 1 500 Evènem ents de sensibilisation 2 000 Evènement de départ 1 000 1 1 000 Evènements de retour 1 000 1 1 000 Adm inistratif & Im prévus 1 210 Coûts adm inistratifs 44 Création de lassociation 44 1 44 Im prévus 1 166 TOTAL 29 000 TOTAL 29 000

×