Your SlideShare is downloading. ×
RDS - Presse canadienne 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

RDS - Presse canadienne 2013

5,009
views

Published on


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
5,009
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. www.journaldequebec.com Évaluation du site Le site Internet du journal canadien Le journal du Québec diffuse des articles concernant l'actualité générale de la province. Cible Grand Public Dynamisme* : 157 * pages nouvelles en moyenne sur une semaine ROSES3 / 11951706 copyright © 2013, Argus de la presse Tous droits réservés Date : 30/06/13 À travers le désert pour donner de l'espoir Participant au Trophée Rose des sables avec son amie Nancy Croteau, Sophie Robitaille (droite) veut être un modèle d’espoir. Deux mamans de Québec, dont une a survécu au cancer du sein, relèveront tout un défi cet automne en prenant part à la 13e é ;dition du Trophée Roses des sables . Il lui aura fallu du temps pour s’en apercevoir, mais Sophie Robitaille avait un point en commun avec Angelina Jolie. Pas le salaire ni la popularité, mais bien une mutation génétique, le gène BRCA, le même qui a poussé la célèbre actrice à subir une double mastectomie récemment. Terrible diagnostic Au début de la quarantaine, la maman de trois enfants a reçu son diagnostic. Une tumeur s’était logée dans son sein, forçant l’ablation de celui-ci. «Ma mère naturelle avait eu un cancer du sein à 40 ans. Elle est décédée à 44», confie-t-elle. Comme le gène multipliait les risques de cancer dans l’autre sein et dans les ovaires, Sophie Robitaille a tout fait enlever. «J’aimais mieux vivre avec le fait d’enlever un deuxième sein que de vivre avec l’angoisse qu’il pourrait se développer quelque chose», explique celle qui est en à sa quatrième année de rémission. Elle a, depuis, procédé à la reconstruction mammaire. « J’adore le résultat. Ça ferme un dossier. On ne voit comme plus la maladie», plaide-t-elle. Aujourd’hui âgée de 45 ans – l’âge que n’aura jamais vu sa mère biologique – Sophie Robitaille avait envie d’un défi personnel, pour marquer la «deuxième partie» de sa vie. En compagnie de son amie Nancy Croteau, qui œuvre dans les centres jeunesse depuis près d’une vingtaine d’années, elle s’envolera dans le désert marocain pour prendre part au rallye.
  • 2. ROSES3 / 11951706 copyright © 2013, Argus de la presse Tous droits réservés «J’ai eu le déclic en novembre dernier. Je me suis dit, ça, c’est mon trip de 45 ans. Je vais boucler la boucle», lance-t-elle. En se lançant ainsi à l’aventure, Sophie Robitaille souhaite incarner un modèle d’espoir pour toutes les femmes qui ont déjà reçu un diagnostic du cancer du sein. «Je veux prouver au monde que la vie continue, que la vie est belle. Je veux être un exemple au travers de tout ça», explique-t-elle. Collectif Question de donner un objectif collectif à leur aventure, les deux femmes remettront toutes les sommes amassées en surplus à la Fondation du Centre des maladies du sein Deschêne Fabia et à la Fondation jeunesse du Centre jeunesse Chaudière-Appalaches. L’équipe a organisé différents événements de financement au cours des dernières semaines, notamment au bar Le Chivas, à Saint-Jean-Chrysostome, hier.
  • 3. 22/07/13 Rallye pédestre pour toute la famille :: Communautaire - Journal La Revue www.larevue.qc.ca/communautaire_rallye-pedestre-pour-toute-famille-n26670.php 1/1 Chantal Corriveau et Nathalie Francoeur, de l’équipe des Tequilas roses, espèrent amasser les fonds nécessaires à leur participation au Trophée Roses des Sables. Rallye pédestre pour toute la famille Christophe Scott Mardi 11 juin 2013 Chantal Corriveau et Nathalie Francoeur, dites les Tequilas roses, organisent un rallye pédestre dans le Vieux-Terrebonne le 15 juin au profit du Trophée Roses des Sables, un rallye humanitaire qui s’étend sur l’Europe et le nord de l’Afrique. Au coût de 35 $ pour les adultes, le rallye pédestre débutera à 9 h en face du Collège Saint-Sacrement. Il est toutefois conseillé d’arriver à 8 h afin d’être prêt lors du départ. À 14 h, les participants auront droit à un dîner durant lequel les prix seront remis aux équipes gagnantes. Les enfants, pour qui les tarifs sont moins élevés, sont également les bienvenus. L’événement est gratuit pour les moins de 5 ans. Ceux qui désirent participer à l’événement doivent téléphoner au 514 501-2773 ou au 514 914-3327 pour confirmer la présence de leur équipe, qui doit compter entre 2 et 4 personnes. Le «sens de l’humour et […] de l’observation» des concurrents sera mis à l’épreuve durant la journée. L’événement servira à financer la présence de Mmes Francoeur et Corriveau au Trophée Roses des Sables. Ce rallye en 4x4, qui se terminera à Marrakech, au Maroc, a pour but final de fournir du matériel scolaire et des produits hygiéniques à l’organisme humanitaire Enfants du désert. Cette cause humanitaire est une motivation importante pour les Tequilas roses, qui espèrent avoir l’appui de la population dans leur démarche. Une partie des fonds amassés durant le rallye sera aussi remise à la lutte contre le cancer du sein. Fil RSS
  • 4. 22/07/13 DeuxGaillardes en campagne… de financement - Actualités - Laurentides Express - Journal le Courrier www.journallecourrier.com/Actualites/2013-05-10/article-3243199/Deux-Gaillardes-en-campagne%26hellip-de-financement/1 1/1 Photo Gabrielle Doutre Donald Brouillette Deux Gaillardes en campagne… de financement Publié le 10 Mai 2013 Sujets : Centre du jardin Dion de Sainte-Thérèse , Sainte-Thérèse , Hummer , Jeep Cherokee L'une aura 50 ans en 2014, l'autre 40… Un beau prétexte pour relever un défi. Un défi comme participer ensemble au Rallye Trophée Roses des sables au Maroc. Ainsi, Manon Fortin, ex-directrice générale chez Odyscène et Annie Parizeau qui bosse justement chez Odyscène, ont décidé de marquer leur anniversaire respectif en relevant en 2014 un défi sportif d'importance. L'aspect humanitaire du Trophée Roses des sables a aussi séduit les deux femmes. Chaque équipage doit amener 50 kilos de matériel scolaire ou «marrainer» financièrement un enfant. Pour Manon Fortin, c'est déjà clair, même si elle apporte 50 kg de matériel, elle veut aussi «marrainer» un enfant marocain. La participation à ce rallye exige des frais de 20 000 $ par équipage, alors les deux Gaillardes du désert, comme elles ont choisi de se nommer, sont au tout début de leur quête de financement. Elles ont trouvé une oreille attentive chez Serge Dion du Centre du jardin Dion, qui a accepté de leur verser les profits de la vente d'une vivace colorée qui s'appelle… attendez que je me souvienne… ah oui la «gaillarde»! Ça ne s'invente pas ces affaires-là, d'autant plus que le nom de l'équipage était choisi avant de savoir qu'il y avait une plante avec cette dénomination. Les personnes intéressées à soutenir les Gaillardes du désert peuvent donc se procurer des gaillardes au Centre du jardin Dion de Sainte-Thérèse, au coût de 6 $ pour des plants de 13 cm ou encore au coût de 20 $ pour quatre plants. On peut aussi commander ses plants via la page Facebook des deux aventurières- pour ceux qui ne sont pas dans la région immédiate de Sainte-Thérèse- en accédant à la page Facebook Les Gaillardes du désert. Et elles assumeront la livraison. L'histoire ne dit pas si elles livrent en Hummer, en Jeep Cherokee ou en Ford Focus! Suivez-nous sur Facebook (http://www.facebook.com/JournalCourrier) et Twitter (@JournalCourrier)
  • 5. À lire aussi [ Société ] Actualités / Société 29 avril 2013 - 12:03 Conférence sur le défi Rose des Sables avec Emmanuelle Rivard Témiscouata-sur-le-Lac - Le Centre des Femmes du Témiscouata vous invite à une conférence gratuite jeudi le 9 mai, sur le défi Rose des Sables. C’est la conférence d’une femme du Témiscouata, qui a participé au Trophée Roses des Sables en 2010 au Maroc. Emmanuelle Rivard va raconter son expérience, une compétition 100% féminine issue de la pure tradition des rallyes raids africains, un rallye dont l’objectif est de rallier l’étape du jour à l’aide d’un road-book, d’une carte et d’une boussole, en respectant les différents contrôles de passage, une action humanitaire pour les enfants du désert et une démarche éco- citoyenne pour le développement durable. L’activité aura lieu à 13 h 30 à la Légion royale canadienne de Cabano. Pour inscription ou information, appelez au 418 854- 2399. Photo:
  • 6. www.lelacstjean.com Évaluation du site Le Lac Saint-Jean est un journal local québécois. Il diffuse à ce titre des brèves concernant l'actualité de la localité. Cible Spécialisée Dynamisme* : 11 * pages nouvelles en moyenne sur une semaine ROSES3 / 11551923 copyright © 2013, Argus de la presse Tous droits réservés Date : 26/04/13 Pour le financement des Roses des sables France Paradis Un revirement de situation très rapide et incontrôlable, en raison notamment d'un conflit d’horaire, force les deux Roses du lac au sable, Josée Plourde et Nadine Barbeau, à reporter au 14 juin prochain la soirée « coquines roses… » qui devait se dérouler ce vendredi 26 avril à compter de 19 h 30 à la Boîte à Bleuets Lors de cette soirée de filles, le rose sera à l'honneur. Elles présenteront leur projet et veulent obtenir de la sorte, le support du plus grand nombre possible de femmes pour cette grande aventure qu'elles ont décidé de vivre. Les deux roses du lac au sable poursuivent ainsi leurs différentes activités de financement afin de cumuler les 25 000 $ requis pour leur participation au Rallye Rose des sables , dans le désert du Maroc, du 10 au 20 octobre prochain. Elles formeront alors l'équipage #318 lors de cette grande compétition. Josée Plourde agira comme pilote et Nadine Barbeau, sera navigatrice.
  • 7. ROSES3 / 11551923 copyright © 2013, Argus de la presse Tous droits réservés Les deux filles partiront donc un total de 18 jours, un congé sans solde de trois semaines, dont 10 jours complets seront consacrés au rallye en tant que tel. En plus de l'objectif financier de 25 000 $, elles doivent aussi s'assurer d'amener ou d'acheter sur place quelque 50 kilogrammes de denrées non périssables qui seront remis aux enfants du désert. Les détails de la soirée ne sont pas connus mais il va y avoir des rires, du plaisir et de nombreuses surprises. « Les deux roses du lac au sable poursuivent ainsi leurs différentes activités de financement afin de cumuler les 25 000 $ requis pour leur participation au Rallye Rose des sables, dans le désert du Maroc, du 10 au 20 octobre prochain » - Le nombre de places est limité. Il en coûte 20 $ du billet que l'on peut réserver sur facebook ou au (418) 669- 2024. Activités à venir En plus de cette soirée, Josée Plourde et Nadine Barbeau tiendront d'autres activités de financement. Ainsi, le prochain événement sera donc une vente de garage qui aura lieu les 25 et 26 mai. Également, elles sont présentement en pleine vente de billets pour réaliser un grand tirage au profit de leur équipage #318. Le grand prix sera, en collaboration avec le Centre du Sport Lac-St-Jean, un véhicule VTT Polaris 500 Sportsman d'une valeur de 8000 $; un vélo de marque Louis Garneau de chez Intersport, d'une valeur de 850 $; deux bons d’achat de chez Gilles Émond Meubles de 500 $ chacun ainsi que quatre bons d’achat d'une valeur de 100 $ chacun de chez Intersport. Les gens ont donc huit chances de gagner. Les billets sont au coût de 20 $. Pour encourager financièrement les Roses du lac au sable, on peut rejoindre Josée Plourde au (418) 669-2024 et Nadine Barbeau au (418) 669-8792. Pour tous les détails de ces événements et pour d'autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.—
  • 8. Les coéquipières lancent un appel à la communauté Par Sophie Marais Publié le: Mardi 16 avril 2013 08:43:56 HAE Mise à jour: Samedi 13 avril 2013 00:26:17 HAE Image: 1 de 4 ASBESTOS - L’équipage 108, « Les Étoiles » du Trophée Roses des sables 2013 travaille d’arrache- pied pour amasser le montant de 25 000 $ nécessaire pour participer à cette grande aventure. Depuis plusieurs mois déjà, Mélanie Boissonneault et Vicky Pellerin, les deux coéquipières de l’équipage 108, multiplient les activités de financement au sein de la communauté pour que leur rêve se réalise. Travaillant en collaboration avec des centres de récupération de la région, elles récupèrent tous types d’appareils électroniques devenus non fonctionnels : téléphones cellulaires, imprimantes, piles, écrans et même les batteries d’auto. Ces équipements sont démontés et les matériaux sont vendus pour la récupération. Elles vendent aussi quelques articles promotionnels, tels que des foulards, des chips de pommes du Versant Rouge, des bijoux de l’artisane récupératrice Diane Gagnon et les tabliers et les sacs à vin DEKOV, fabriqués à partir de tissus récupérés. Elles vendent également des foulards brodés « Les Étoiles » et des <I>gloss<I> « Lili Rouge », produit spécifique créé pour les Roses, les participantes au défit Trophée Roses des Sables. Trophée Roses des sables 2013 L’équipage 108 « Les Étoiles », composé de Vicky Pellerin et de Mélanie Boissonneault, s’approche pas à pas de la grande aventure du Trophée Roses des sables 2013. LES ACTUALITÉS/AGENCE QMI LES ACTUALITÉS/AGENCE QMI ACTUALITÉS
  • 9. Après avoir tenu un souper spaghetti en janvier dernier, elles ont offert leurs services à l’épicerie Maxi d’Asbestos lors de la fin de semaine de Pâques. Elles ont ainsi pu amasser 1470 $ supplémentaires. « Nous tenons à remercier tous les bénévoles qui nous ont aidées, l'équipe du Maxi et les donateurs. Rappelons que 10% du montant que nous avons amassé est remis à la Fondation du Choix du Président, soit 147$, et 1300$ pour notre équipage », précise Vicky Pellerin. Prochaine activité 07 Texte:Le 20 avril prochain, Vicky et Mélanie invitent la population a un méchoui on ne peut plus animé. En effet, sur place, l’accordéoniste, le <I>piano man<I> et pour cette soirée le guitariste Françis Rivard, Donald Poisson, de la formation Funambule Café seul avec sa guitare, Camille Denis, enseignante de baladi dans la région, Simon Boucass, un artiste complet, Sébastien Guay, Dominic Côté et Danick Pellerin. « Donald Mercier, du Versant rouge à Saint-Georges-de-Windsor, nous a offert une toile d'une grande valeur, représentant un paysage de Saint-Adrien-de-Ham, notre fameux prix de présence », ajoute Mme Pellerin. D’autres surprises seront également au rendez-vous! « Les Étoiles » projetteront une courte vidéo d’une quinzaine de minutes qui présentera leur projet. Pour informations : http://lesetoiles.trophee-roses-des-sables.org/page/2/ ou http://www.facebook.com/LesEtoilesDuTropheeRosesDesSables2013 M S'abonner par email S RSS Commentaires des lecteurs » Si vous possédez déjà un compte sur ce journal, connectez-vous pour ajouter vos commentaires. En ajoutant un commentaire sur le site, vous acceptez nos termes et conditions et nos nétiquettes. La mise à jour en temps réel est mis en pause. (Reprendre) Afficher 0 commentaires S'identifierPoster un nouveau commentaire Ajouter un commentaire Trier par: les plus récents d'abord
  • 10. 22/07/13 Lyza Fréchette sera sur la ligne de départ du Trophée Roses des Sables - Vie communautaire - La VoixPop www.lavoixpop.com/Société/Vie communautaire/2013-04-15/article-3220082/Lyza-Frechette-sera-sur-la-ligne-de-depart-du-Trophee-Roses-des-Sables/1 1/2 (Photo Serge Boisvert) André Desroches Lyza Fréchette sera sur la ligne de départ du Trophée Roses des Sables Publié le 15 Avril 2013 Elle affrontera le désert marocain en VTT Sujets : Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec , Maroc , Montréal-Vancouver , Quartier Saint-Henri Lyza Fréchette n'est pas du genre à avoir froid aux yeux. Du 10 au 20 octobre prochain, elle prendra part à la 13e édition du Trophée Roses des Sables. Non seulement elle ne pourra compter que sur les cartes et la boussole pour négocier les 4000 kilomètres de l'épreuve qui a lieu dans le désert du Maroc, mais elle le fera seule, endossant les rôles de pilote et de co-pilote. Le Trophée Roses des Sables, c'est est un raid réservé aux femmes. Elles ont le choix d'y prendre part en 4X4, en buggy, en moto ou en quad (VTT). La très grande majorité des participantes affrontent le défi en équipe de deux, en 4X4. Mais Lyza Fréchette formera à elle seule l'équipage 511. La perspective ne l'inquiète pas le moins du monde. «J'ai l'âme très aventureuse», lance la jeune femme de 22 ans, soulignant «qu'il y a une très grande solidarité entre les équipes». Ayant déjà eu l'occasion de poser ses valises dans plusieurs pays, elle ne craint pas l'inconnu. Pour un stage sur la côte Ouest, elle a choisi l'auto pour effectuer le trajet Montréal-Vancouver. À l'âge de 17 ans, elle a pris part au projet Katimavik. C'est à la fin de 2012, en regardant un reportage à la télé, que la résidente du quartier Saint-Henri a entendu parler pour la première fois du Trophée Roses des Sables. «J'ai tout de suite eu la piqûre», confie-t-elle. Ce qui l'a attirée? «C'est quelque chose hors du commun», répond la diplômée en gestion touristique de l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec. «Je n'ai jamais été en Afrique. Ça m'intéresse. C'est quelque chose de nouveau», explique-t-elle. Sans parler de l'idée de se retrouver dans le désert du Sahara. «Wow! Je veux aller là!», s'exclame-t-elle. Celle qui se définit comme une fille «pleine de vie, téméraire qui adore la compétition» se dit également avide de «découvrir d'autres cultures». Ce qui l'a intéressée aussi, c'est le volet humanitaire. Les participantes doivent apporter 50 kilos de matériel qui sera distribué aux communautés locales par l'organisme Enfants du désert. Ça peut être des produits hygiéniques, des fournitures médicales, des vêtements, des articles scolaires, précise Lyza Fréchette. En prévision de cette épreuve, histoire d'être prête physiquement, la future rose des sables fréquente le gymnase cinq jours par semaine. Des cours de yoga l'aident aussi à se préparer mentalement. Parallèlement, elle organise des activités de financement puisque pour prendre part au raid, elle doit amasser la somme de 15 000$. Elle a jusqu'au 10 septembre pour le faire.
  • 11. 22/07/13 Lyza Fréchette sera sur la ligne de départ du Trophée Roses des Sables - Vie communautaire - La VoixPop www.lavoixpop.com/Société/Vie communautaire/2013-04-15/article-3220082/Lyza-Frechette-sera-sur-la-ligne-de-depart-du-Trophee-Roses-des-Sables/1 2/2 Pour suivre l'aventure de Lyza Fréchette et l'encourager lors des activités de collecte de fonds, on visite le http://lescopinesabord.trophee-roses-des-sables.org/ et le https://www.facebook.com/Lescopinesabordrosesdessables2013.
  • 12. 22/07/13 Le désert marocain attend France Grenier et Julie Gagnon - Nos gens - Québec Hebdo www.quebechebdo.com/Société/Nos gens/2013-04-07/article-3215298/Le-desert-marocain-attend-France-Grenier-et-Julie-Gagnon/1 1/2 Isabelle Chabot Journal L'Actuel, membre du groupe Québec Hebdo Le désert marocain attend France Grenier et Julie Gagnon Publié le 7 Avril 2013 Trophée Roses des sables Le Maroc en octobre, c’est la destination qu'ont choisi France Grenier de Duberger et Julie Gagnon de Val-Bélair. Leur séjour ne sera pas reposant cependant. Les deux aventurières dans la quarantaine participeront au défi Trophée Roses des sables. Sujets : Québec Hebdo , Duberger , Québec Fait inusité, elles se retrouveront dans un milieu passablement différent puisque les deux contremaîtres et peintres en bâtiment, un univers professionnel typiquement masculin, seront cette fois-ci dans une compétition uniquement féminine. Les deux équipières ont un parcours semblable. En plus d'exercer la même profession, France Grenier et Julie Gagnon ont œuvré en coiffure à une certaine époque et elles sont chacune mère de trois enfants devenus maintenant adultes. «Je suis une personne active, mais qui a peur d’avoir peur dans certaines activités», fait valoir France Grenier, expliquant ainsi ce qui a poussé la résidente de Duberger à faire le grand saut. Elle assistera, à l’aide de cartes et boussoles, sa pilote Julie Gagnon. Cette dernière carbure aux défis. Le désert sera une occasion unique afin de sortir de sa zone de confort. «Ce trip-là, c’est tout nouveau autant pour la conduite du camion que le reste. Ce n’est pas quelque chose que l’on peut faire ici», renchérit Julie Gagnon. Alors que leur travail les amène à contrôler, la compétition marocaine forcera les deux participantes de Québec à faire face à l’improvisation. Le challenge sera présent dans le cadre de ce défi d’une durée de 10 jours. D’ailleurs, des formations sont au programme d’ici le mois d’octobre afin d’outiller les deux femmes avides d’aventures désertiques. Le duo est en campagne de financement afin d'amasser un montant de 21 000$. Actuellement, la moitié de cette somme a été recueillie. Une activité de vente de hot-dogs aura lieu au Metro de Val-Bélair les 22 et 23 juin. Quant aux commanditaires trouvés jusqu’ici, plusieurs ententes ont été conclues avec des entreprises du milieu de la construction, le secteur professionnel où les deux peintres en bâtiment évoluent. Pour suivre les différentes étapes à venir des deux femmes, vous pouvez vous rendre sur leur page Facebook (https://www.facebook.com/TempeteDeRoses?fref=ts ). L'Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo
  • 13. 22/07/13 Le désert marocain attend France Grenier et Julie Gagnon - Nos gens - Québec Hebdo www.quebechebdo.com/Société/Nos gens/2013-04-07/article-3215298/Le-desert-marocain-attend-France-Grenier-et-Julie-Gagnon/1 2/2
  • 14. 22/07/13 Deuxfemmes en plein désert - Sports - Info07 - La Revue www.journallarevue.com/Sports/2013-04-05/article-3215224/Deux-femmes-en-plein-desert/1 1/2 AntonyDa Silva-Casimiro Antony Da Silva-Casimiro Deux femmes en plein désert Publié le 5 Avril 2013 Francine Boily et Denise Pilon se préparent à vivre toute une aventure. Cet automne, elles seront dans le désert marocain à participer au 13e Trophée Rose des Sables. Sujets : Costco , Atlantique , Maroc , Québec Du 10 au 20 octobre, elles devront parcourir 6000 km dans les dunes et les tempêtes de sable. Mais avant de traverser l'océan Atlantique, elles doivent mettre la main sur la somme de 25 000$. L'argent servira à aider une cause humanitaire, celle des enfants du désert. «Ça faisait longtemps que je voyais des émissions de rallye à la télévision. Je voulais embarquer dans l'aventure, je me voyais là. En septembre, j'en ai encore entendu parler alors quand j'étais en train de magasiner avec mon amie Denise, je lui ai demandé si elle voulait y participer avec moi», mentionne celle qui sera la pilote à la compétition. Les deux avaient toujours rêvé de partir dans une aventure. Depuis qu'elles se sont inscrites en novembre, elles n'ont pas que ça en tête. «Il n'y a pas une journée où qu'on ne s'en parle pas», ajoute la copilote, qui voulait comme son amie changer un peu son quotidien. Les femmes souhaitaient de «faire la coupure» après une journée au travail. Avec le Trophée Rose des Sables, chaque jour est une journée pour amasser de l'argent. Et ce ne sont pas les idées qui manquent. En moins de cinq mois, elles ont déjà récolté plus de 70% du 25 000$ demandé. Des compagnies affichent le logo sur les autos des participantes au coût de 1000$ pour toute l'année. Ajouter à cela des soupers spaghetti ou doré. Ou encore des tirages pour des cartes-cadeaux de 500$ au Costco par exemple. Elles prévoient même organiser un tournoi de golf en avril pour atteindre l'objectif. L'expérience sera éprouvante physiquement, mais également mentalement. Elles ont cependant une solution pour ne pas que les chicanes débutent ou s'enveniment. «Si on se tape sur les nerfs, il faut se le dire tout de suite, car une fois au Maroc on n'aura pas le temps de régler nos différends», déclare Francine. «Autant avant que pendant, c'est une aventure de dépassement de soi. En arrière de tout ça, il y a une beauté inexplicable. Si on ramasse plus que ce qui est demandé, on va peut-être faire un chèque pour la cause des enfants du désert». En plus de devoir trouver 25 000$, le duo devait soit parrainer un enfant ou amener 50 kilos de produits humanitaires en avion. Elles ont opté pour la première option, car la seconde peut coûter chère en transport. «Cependant, quand on va arriver là-bas, on va acheter des produits», précise sa coéquipière. En regardant les chiffres de 2012, ce sont plus de 35 tonnes de produits humanitaires qui ont été données au village. Durant les deux semaines, des dentistes et des médecins spécialisés sont aussi de la partie, en offrant
  • 15. 22/07/13 Deuxfemmes en plein désert - Sports - Info07 - La Revue www.journallarevue.com/Sports/2013-04-05/article-3215224/Deux-femmes-en-plein-desert/1 2/2 des services gratuits aux habitants. Les deux Gatinoises auront l'occasion de passer une journée dans le village. «De ce que j'ai vu, c'était une journée émotive. On va se rendre compte que ce n'est pas seulement une course. On fait ça pour eux avant tout», spécifie celle qui a écouté les éditions précédentes sur le petit écran. Francine et Denise ont jusqu'au 10 septembre pour trouver la somme. Il y a déjà plus de 200 équipes au Québec d'inscrites, mais rien ne garantit encore leur place au sein du Trophée Rose des Sables. Les deux Gatinoises auront une formation cet été où elles apprendront la base de la mécanique, à lire les cartes et les instructions, en plus de s'habituer à la course sur le sable.
  • 16. 22/07/13 Josée et Nadine relèvent le défi du désert ! - Actualités - Journal le Lac St-Jean www.lelacstjean.com/Actualites/2013-03-27/article-3208690/Josee-et-Nadine-relevent-le-defi-du-desert-!/1 1/2 France Paradis France Paradis Josée et Nadine relèvent le défi du désert ! Publié le 27 Mars 2013 Pour le trophée Rose des sables Sujets : Maxi , RPM , Maroc , Alma Josée Plourde et Nadine Barbeau ont déjà du « sable » qui coule dans leurs veines, à quelque 7 mois du plus grand défi de leur vie, soit participer au Rallye Rose des sables, dans le désert du Maroc, du 10 au 20 octobre prochain. Leur slogan est vendeur: « Les Roses du lac au sable ! ». Ainsi, vendredi dernier, l'équipage #318 a franchi une autre étape majeure vers son premier défi, soit trouver une somme de 25 000 $. Quelque 175 farouches supporteurs ont participé à une de leurs nombreuses activités de financement, soit un souper- spaghetti. « Ce soir, on avait plus de 170 personnes, ce qui est bien au-delà de nos espérances. Avec l'activité de ce soir, on dépasse la moitié de notre objectif financier », confiait avec enthousiasme Josée Plourde à l'issue de ce Souper Rose des sables. Cette dernière agira comme pilote lors de l'expédition. Elle travaille comme technicienne en organisation scolaire au niveau secondaire. Quant à Nadine Barbeau qui agira comme navigatrice lors du rallye, elle enseigne en adaptation scolaire, au niveau secondaire. « On a déjà fait le Tour des jeunes et là, on voulait relever la note et le défi. On est rendu là au niveau de nos expériences de vie personnelles. Dans la vie, il faut que tu te réalises professionnellement, mais aussi personnellement et ça te rapporte au niveau professionnel. Nous, ce que l'on veut là-dedans, c'est de donner aux gens, d'être capable de leur dire que dans la vie, tout est possible », exprime Josée Plourde. Les deux filles partiront donc un total de 18 jours, un congé sans solde de trois semaines, dont 10 jours complets seront consacrés au rallye en tant que tel. « Ça, c'est moins rose, mais pour réaliser ses défis, il faut faire des sacrifices », d'ajouter Josée. En plus de l'objectif financier de 25 000 $, elles doivent aussi s'assurer d'amener ou d'acheter sur place quelque 50 kilogrammes de denrées non périssables qui seront remis aux enfants du désert. En véhicule 4X4, dans les dunes de sable, elle devront donc puiser au plus profond d'elles-mêmes les ressources et qualités nécessaires à la réalisation de ce projet des plus exigeant, autant sur le plan physique que psychologique. « Le dépassement de soi, l'élargissement de nos horizons et l'aspect humanitaire comptent pour beaucoup dans notre désir de réaliser ce projet. Cependant, nous sommes surtout conscientes de l'impact qu'aura cette
  • 17. 22/07/13 Josée et Nadine relèvent le défi du désert ! - Actualités - Journal le Lac St-Jean www.lelacstjean.com/Actualites/2013-03-27/article-3208690/Josee-et-Nadine-relevent-le-defi-du-desert-!/1 2/2 - — Josée Plourde « On est rendu là au niveau de nos expériences de vie personnelles. Dans la vie, il faut que tu te réalises professionnellement, mais aussi personnellement et ça te rapporte au niveau professionnel. Nous, ce que l'on veut là-dedans, c'est de donner aux gens, d'être capable de leur dire que dans la vie, tout est possible » grand aventure sur nos personnalités », soulignent à l'unisson Josée et Nadine. Activités à venir Au cours des prochains mois, les filles vont poursuivre les activités pour assurer le financement de leur projet. En avril, il y aura un « Cocktail Rose » où il n'y aura que des femmes. En mai, les 25 et 26, il y a une vente de garage qui se prépare, en juin, on va faire de l'emballage au magasin Maxi. « Pour atteindre notre objectif financier, on s'était donné jusqu'en juin, mais là ça change car on se rend compte que c'est beaucoup de jus de bras. On s'est donc donné jusqu'au mois d'août où on sera notamment présentes lors de la grande activité du RPM à Alma », ajoute Josée Plourde. Pour encourager financièrement les Roses du lac au sable, on peut rejoindre Josée Plourde au (418) 669-2024 et Nadine Barbeau au (418) 669-8792. Pour tous les détails de ces événements et pour d'autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.—
  • 18. 22/07/13 En route vers le Trophée Rose des sables - Vie communautaire - Le Trait d'Union www.letraitdunion.com/Societe/Vie-communautaire/2013-03-27/article-3208948/En-route-vers-le-Trophee-Rose-des-sables/1 1/1 Caroline Morneau Caroline Morneau En route vers le Trophée Rose des sables Publié le 27 Mars 2013 Claudine Imbeault et Anne Isabelle Melançon, originaires de Terrebonne, participeront en octobre prochain, au Trophée Rose des sables, un rallye s’adressant uniquement aux femmes. À bord de leur 4X4 avec pour seuls guides, un road-book, une carte et une boussole, les Roses de Lys devront relever plusieurs défis d’orientation à travers le désert marocain. Sujets : Terrebonne «Je vais bientôt avoir 40 ans et j’avais envie d’un défi stimulant. Claudine et moi, on se connaît depuis sept ans et on a le même esprit aventurier. Alors, l’épreuve nous convient très bien», indique la future copilote du 4X4, Isabelle Melançon. La pilote, Claudine Imbeault, a quant à elle insisté sur l’importance du dépassement de soi dans cette épreuve. «C’est un défi humain, où l’on se dépasse en tant que personne. Ça implique bien des choses, et pas juste sur le plan de l’endurance et de l’orientation. On doit aussi comprendre les bases de la mécanique, puisqu’on devra se débrouiller avec notre 4X4 en cas de problème, souligne-t-elle. Toutes les femmes qui participent à cette compétition en sortent grandies. Ça implique beaucoup de communication, un bon travail d’équipe et un fort lien de confiance». Il ne s’agit pas d’une épreuve de vitesse, mais bien d’une épreuve d’orientation. Les équipes se verront donc attribuer des points en fonction de la distance parcourue en kilomètres qui devra être limitée. L’encadrement et la sécurité des participantes seront assurés par des véhicules mobiles et un hélicoptère. Pour le financement du projet, le duo doit amasser 23 000$. Avec 4000$ en poche jusqu’à maintenant, il reste du chemin à faire. L’équipe invite donc la population à sa prochaine activité de financement qui aura lieu au salon de quilles Grande-Allée le 6 avril prochain de 12h00 à 14h30. Il en coûtera 20 dollars pour jouer, ce montant incluant les souliers. Pour plus d’informations sur l’équipe des Roses de Lys, rendez-vous au http://rosesdelys.wix.com/rosesdelys.
  • 19. fr.canoe.ca Évaluation du site Canoë est une entreprise de services et de conseil spécialisée dans les activités sur Internet. On trouve toutefois ici de nombreux articles concernant l'actualité générale du Canada et du monde. Cible Grand Public Dynamisme* : 201 * pages nouvelles en moyenne sur une semaine ROSES3 / 11296281 copyright © 2013, Argus de la presse Tous droits réservés Date : 18/03/13 Roses des Sables: Josée Lavigueur retourne dans le désert Photo Agence QMI - Archives Dans la région de Merzouga, au Maroc Le Trophée Roses des Sables retrouvera Josée Lavigueur comme porte-parole québécoise pour sa 13e édition, qui se déroulera dans le désert marocain du 10 au 20 octobre 2013. Ce n'est pas la première fois que la coach s'associe à ce raid 100% féminin. Elle en a été la porte-parole québécoise en 2007 et 2012.
  • 20. ROSES3 / 11296281 copyright © 2013, Argus de la presse Tous droits réservés «Cette aventure est incroyable, ces femmes sont magnifiques, ce n'est pas une course qu'elles font, mais bien un travail de précision. Au cœur du désert plusieurs d'entre elles vivent l'aventure de leur vie!», a-t-elle déclaré. L'enthousiasme de la porte-parole pour ce rallye semble être partagé par de plus en plus de Québécoises. La 13e édition du Trophée pourrait bien enregistrer un nombre record de participations avec 835 femmes préinscrites pour l'automne prochain, dont un total de 465 Québécoises, ce qui correspond à plus de la moitié des futures Roses. En 2012, 140 femmes du Québec ont participé au Trophée Roses des Sables , qui a réuni un total de 360 aventurières. En ce moment, les é ;quipes en sont à tenter d'amasser les fonds nécessaires à l'inscription au Trophée , qui varient entre 5700 $ et 9400 $ selon le type de véhicule choisi (quad, buggy ou 4X4) et auxquels s'ajoutent des frais de transport, assurances et location. Le Trophée Roses des Sables est créé par l'organisation française Desertours et est associé à l'organisme Enfants du Désert pour son volet humanitaire. En savoir plus: www.trophee-roses-des-sables.com
  • 21. www.letoiledulac.com Évaluation du site Ce site dépend du journal local québécois L'Étoile du Lac. Il diffuse quelques brèves concernant l'actualité des petites villes du Québec. Cible Grand Public Dynamisme* : 12 * pages nouvelles en moyenne sur une semaine ROSES3 / 10935328 copyright © 2013, Argus de la presse Tous droits réservés Date : 25/01/13 D'Origina part à la conquête du monde Jérôme Simard parle de la vision d'Origina et de la Coop forestière Girardville. La Coopérative forestière de Girardville voit grand avec sa gamme de produits d'Origina. Avec sa gamme d'huiles essentielles, on vise non seulement le marché local, mais aussi la clientèle internationale. Déjà, d'Origina a conclu des ententes avec des clients en Allemagne et en France. Mais grâce au nouveau site Internet www.dorigina.com, on estime être en mesure de rejoindre une plus vaste clientèle. Pour l'instant, d'Origina se concentre sur les essences les plus populaires tirées à même la forêt boréale, soit le thé du Labrador, l'épinette noire, le sapin baumier et la verge d'or. Les huiles
  • 22. ROSES3 / 10935328 copyright © 2013, Argus de la presse Tous droits réservés sont extraites ici et expédiées en vrac aux acheteurs qui les transforment. Ces huiles peuvent servir pour différents médicaments ou encore pour des produits de beauté. Les produits d'Origina représentent une véritable valeur ajoutée pour la coopérative. Par exemple, pour produire 350 kilogrammes de thé du labrador, il faut 80 000 kilogrammes de feuilles. Donc, cela permet de donner du travail à bien des gens. D'ailleurs, le directeur général de la Coopérative forestière de Girardville, Jérôme Simard.lance un appel à tous le milieu à travailler ensemble pour mettre en valeur les produits de la forêt. La Coopérative forestière de Girardville est prête à travailler avec quiconque à de bonnes idées de développement. « Comment créer et maintenir des emplois à long terme? En préservant les ressources à long terme. C'est notre philosophie. Ce ne sont pas des paroles en l'air. On a l'obligation de travailler de cette manière », mentionne Jérôme Simard. photo par Photo : Daniel Migneault" href="/media/photos/unis/2013/01/24/ photo_2261398_resize.jpg" rel=shadowbox[photos]> photo par Photo : Daniel Migneault" href="/media/photos/unis/2013/01/24/ photo_2261400_resize.jpg" rel=shadowbox[photos]> Voir la galerie C'est un peu un retour vers le passé pour la coopérative. En 1979, une crise forestière a frappé et les huiles essentielles ont été une planche de salut pour des travailleurs forestiers qui ont créé la Coopérative forestière de Girardville. Par la suite, elle a diversifié ses activités et revient maintenant en force en développant cette valeur ajoutée. En plus des huiles essentielles, d'Origina met en marché 14 variétés d'épices produites à partir des essences de la forêt boréale. Commandite Par ailleurs, d'Origina devient le commanditaire principal de l' équipe Uapukun des Sables qui prendra part au Trophée Roses des sables . Claudie Robertson, qui est originaire de
  • 23. ROSES3 / 10935328 copyright © 2013, Argus de la presse Tous droits réservés Mashteuiatsh, et Monique Vézina de Montréal se réjouissent de l'appui de la coopérative qui se chiffre aux alentours de 5000 $. « Elles vont relever tout un défi. On peut comparer cela au lancement d'Origina, qui s'est lancé le défi de développer quelque chose qui n'existait pas. Par nos implications originales, on souhaite s'associer à des gens qui ont des valeurs similaires aux nôtres », explique M. Simard. Pour Claudie Robertson, c'est une autre façon de se dépasser. « J'ai dû traverser la maladie. Je me suis ensuite interrogée à savoir si j'avais des rêves. Cette épreuve m'a remis les valeurs à la bonne place », mentionne-t-elle.
  • 24. V éronique Soulière et Julie Gagnon se lanceront à l’assaut du rallye Roses des Sables en octobre 2013. Véronique, 33 ans, mère de deux enfants âgés de 4 ans et de 18 mois, coordonnatrice à la vie de quartier à Laval, tond le gazon et étend son lavage sur la corde à linge. Julie, également 33 ans, la meilleure amie d’université du «chum» de Véro et aussi devenue la sienne, animatrice de groupe au Collège Bourget de Rigaud et mère de deux garçons de 8 et 3 ans. Pourquoi donc le défi Roses des Sables? «En congé de maternité, tu as le temps de penser et surtout, je commençais à taper du pied. J’ai vu un reportage à la télévision et je me suis dit que c’était le trip à faire.» Prendre la décision, c’est une chose, mais un rallye, ça se fait à deux. Véronique s’est donc mise à la recherche d’une partenaire. Elle n’a pas eu à chercher bien loin, sa partenaire était là tout près, Julie. «Véro sait se montrer très convaincante quand elle a quelque chose en tête, mais je n’ai pas hésité bien longtemps», avoue Julie qui y voit là un beau projet de filles comportant aussi un volet humanitaire. En effet, chaque équipe doit remettre au profit des enfants du Grand Sud marocain 50 kilos de différents matériels ou l’équivalent en argent. Cette aventure n’a toutefois rien d’une simple promenade dans le parc. Un rallye, c’est un rallye. Les bris mécaniques, les erreurs de direction et la fatigue ne sont que quelques-unes des embûches que devront surmonter les deux amies sans se prendre aux cheveux. «C’est pour ça que le choix de la bonne équipière est si important. C’est sûr que nous allons vivre des moments plus tendus. Nous savons aussi que certaines ne se parlent plus après avoir vécu l’aventure, mais nous sommes convaincues de nous en sortir en restant amies. C’est d’ailleurs notre double objectif: terminer le rallye et continuer à nous fréquenter comme maintenant.» UN ENCAN POUR LE FINANCEMENT Il y a plusieurs dépenses en vue pour une telle aventure. «Roses des Sables estime que nous devons prévoir un budget approximatif de 22 000 $. Le financement est donc une partie presque aussi importante que le rallye lui-même.» Les filles sont donc parties à la chasse aux commanditaires, «rien de vraiment facile par les temps qui courent», de résumer Véronique et Julie, dont le nom d’équipage sera les Mamzailes («Mam» pour mamans et «Zailes» pour les ailes qu’elles espèrent avoir au Maroc). Outre les commanditaires, les Mamzailes organiseront un encan le dimanche 2 décembre prochain au Centre d’art La petite église, de 12 h 30 à 15 h 30. Au programme, il y aura de l’animation, le conteur Jean-Sébastien de la Chevrotière et un spectacle en plus, bien sûr, de l’encan lui-même. L’encan, silencieux et crié, mettra à l’enchère une quarantaine d’objets de valeur, dont des vêtements de la collection Dandine signée Marie- Chantal Perron, des bijoux Anne-Marie Charron, une toile de Jean-Louis Mireault, des billets de spectacle et de théâtre ainsi que des œuvres d’artisans eustachois. Les différents lots se trouvent d’ailleurs sur leur site Web [mamzailes2013.wix.com/info] ou sur Facebook. Vous pourrez avoir un orteil dans le désert avec elles en vous rendant à l’encan. Moi, en bon voisin, mes billets sont déjà achetés. 607684_62546_5in L'ÉVEIL.COM,10novembre2012Page53 Photo Mamzailes Véronique et Julie arborent leur pendentif porte-bonheur, dont une copie sera vendue aux enchères. SPORTS D’ICI RICHARD MARR rmarr@groupejcl.com Le raLLye roses des sabLes 2013 DEUX FILLES, un désert