Desartsonnants, on en parle !
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Desartsonnants, on en parle !

on

  • 335 views

Press-book, articles de presse, présentation Desartsonnants

Press-book, articles de presse, présentation Desartsonnants

Statistics

Views

Total Views
335
Views on SlideShare
335
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Desartsonnants, on en parle ! Document Transcript

  • 1. Desartsonnants – Gilles Malatray On en parle «Gilles Malatray est un musicien et paysagiste de formation qui travaille depuis 1986 à de nombreuses installations environnementales, promenades et créations sonores, ainsi qu’à des programmations artistiques. Son travail questionne régulièrement les motions d’environnement et de paysage sonore. Il intervient au sein de workshops et conférences dans des écoles d’arts, d’arts appliqués, d’architecture... Passionné de «la question sonore», il crée et anime depuis quelques années le blog « Des Arts Sonnants», un site de ressources et réflexions consacré aux différents domaines de la création sonore contemporaine, afin de faire connaître la diversité et la richesse de ces pratiques en pleine expansion. » Gilles Malatray était présent sur les ondes de Radio Sonic pour deux chroniques autour des arts sonores et de leurs rapports à la ville, à la cité. Entre écologie, développement de territoires et approche esthétique, la création sonore peut aujourd’hui s’entendre comme un lien pertinent entre habitants, touristes, décideurs, aménageurs, enseignants et artistes, et propose un terrain d’exploration autour de la notion de paysages auriculaires… toutes oreilles dehors ! Festival international d'arts sonores City Sonic (source : citysonic.be) Ainsi entre Fields Recording, Soundwalks, installations environnementales, performances, création radiophonique, réseau internet, comment l’artiste, musicien ou créateur sonore, peut-il révéler, faire sonner les paysages environnants ? De quelle façon l’artiste puise t-il dans les différents environnements, naturels ou bâtis, des matières et des matériaux pour fabriquer de nouveaux paysages et environnements sonores ? Dans le cadre de [Sonor] volume 6, festival des écoutes radiophoniques, du 22 au 27 mars 2011. www.histoiresdondes.fr/www.jetfm.asso.fr See more at: http://www.lelieuunique.com/blog/index.php/2011/03/23/univ-popmusique-gilles-malatray/#sthash.d4fn5hCb.dpuf L’artiste sonore, Gilles Malatray, est passé par Malves en Minervois pour un repérage in situ d’un " parcours – installation " qu’il va présenter à l’occasion de Mai Numérique en Aude les 31 mai et 1er juin. Je ne résiste pas à poster ses impressions lors de sa promenade poétiquement sonore. Exploration Nocturne « Je rentre tout juste d'une première promenade écoute nocturne à Malves en Roussillon. Petit village niché à flanc de coteau, au milieu des vignes, des champs et des forêts; l'écoute y est de l'ordre du "Presque rien", pour paraphraser Luc Ferrari. Mais c'est justement ce qui fait tout. Pas de pollution automobile (deux ou 3 autos croisées en 1H30
  • 2. environ), chaque son, glougloutis de fontaine, chiens aux loin, cloches, murmures derrière les volets; oiseaux nocturnes, pas résonnant dans les étroites ruelles, grésillement de transformateur... contribuent à ciseler un espace d'écoute joliment bruissonnant. Le magnétophone à d'ailleurs du mal à transcrire ce fourmillement synesthésique nocturne ou sons, vents, odeurs et lumière émoustillent les sens en alerte. La suite avec une exploration diurne... Exploration diurne « Chaque lieu exploré à l'oreille, chaque séjour dans un espace sonore, urbain, rural ou naturel, nous invite à construire un récit tissé d'images sonores. Hier, à Malves en Minervois, une exploration auriculaire diurne, pour faire suite à celle nocturne de la veille. Et toujours ce sentiment de calmé posé, où chaque son prend sa place sans qu'aucun ne vienne s'imposer. Un doux récit emprunt d'une certaine sérénité, construit par le pointillisme d'une multitudes de bribes sonores fugaces. " Une brèche sonore plus imposante excite cependant le bas du village, par la porte ouverte d'un atelier de menuiserie ébénisterie. A la sympathique invitation de l'artisan maître des lieu, j'y entre et capte les hurlements et stridulations aigus des scies circulaires et raboteuses. En ressortant, par effet de contraste le village ne m'en paraît que plus calme. 10H30, l'école déverse dans la cours de récréation un flot de jeunes enfants. Leurs voix égaient soudainement le centre du village. 11H, la cloche haute perchée sur son campanile leur répond en contrepoint bien sonnant. Chaque élément se met en place en même temps qu'il construit ce récit topophonique, paysage sonore Minervois. Charge à moi maintenant de le réécrire, à ma façon, mais sans en trahir la sonorifique moelle. » Mai Numérique : http://www.graph-cmi.org/ Paysage sonore en marche, Gilles de Malatray Un parcours sonore avec un guide promeneur écoutant qui mène et rythme la marche toutes oreilles ouvertes, organisant la déambulation, ménageant des points d'ouïe, arrêts sur sons. Des sons qui se déroulent et s'enroulent à l'oreille sont captés in situ, lors des marches, et contribuent à tisser, pas à pas, une nouvelle trace-récit, donnant à entendre les lieux en mouvement. Ces captations sonores sont réinstallées dans un lieu intérieur, un espace fermé et obscur, où les sons collectées lors des promenades viennent alimenter un dispositif de traitement audio qui recompose, de façon plus ou moins aléatoire, en temps réel, des ambiances extérieures. Festival Patchwork 2012 - Toulouse Des Arts Sonnants • Actualités & ressources intemporelles sur toutes les formes d’arts sonores par l’incontournable Gilles Malatray Phaune - Radio Grenouille «Essayer de rester dans sa propre bulle d'écoute.» C'est le conseil de Gilles Malatray, le guide de la «promenade écoute». Elle a eu lieu mercredi en fin d'après-midi, sur les hauteurs d'Auch : l'occasion de redécouvrir au mieux les sons de la ville. La pluie a épargné la vingtaine de personnes présente. Gilles Malatray a arrêté les promeneurs dans différents «points d'ouïes» de la haute ville comme au point de vue de la cathédrale ou encore dans la maison Henry IV, dans un silence respecté pour capter au mieux la musicalité de la ville. Un stéthoscope et un casque de chantier trafiqué «J'aurais aimé avoir les yeux fermés tout le temps pour profiter encore mieux de la balade», raconte Françoise, une auscitaine enthousiasmée par le son de la grue. Le silence est de mise. Les promeneurs suivent le guide, tendent l'oreille, perçoivent des sons auxquels ils ne font plus attention. En fin de balade, Gilles Malatray a fait tester un casque de chantier et une sorte de
  • 3. stéthoscope trafiqués, qui filtraient les sons différemment et ont ravi petits et grands. Puis il a expliqué au sein de la bibliothèque l'histoire du «sound walking», mouvement créé dans les années 70-80 par deux musiciens, Murray Schaffer (canadien) et Max Neuhaus (américain) ; et a répondu aux questions. Gilles Malatray est un artiste lyonnais qui a réussi à combiner ses passions pour la musique et le paysagisme pour travailler dans le paysage sonore. Il a plusieurs projets actuellement dont «musique et jardin» à Paris ou encore en Tunisie. Il souhaite que les gens «réécoutent leur environnement, prennent du recul par rapport à celui-ci et aient conscience des milieux à protéger». À noter que cette manifestation s'est déroulée dans le cadre de la semaine nationale du son et notamment grâce à Jean Gulli qui travaille à la bibliothèque et qui a demandé à Gilles Malatray d'intervenir lors de cet événement. Jean Gulli veut faire connaître les artistes sonores et que les gens soient sensibles à toutes les sonorités dans la ville. D'ailleurs des cartes postales sonores d'artistes seront normalement mises sur le portail de la bibliothèque dans quelques temps. Christophe Lapisse-Mazure - La Dépèche du Midi Parcours participatif et balade sonore - Toulouse au pas à pas, l'écoute en marche Cercle Laique Jean Chaubet | de la place du Capitole jusqu'à la place Pinel. L'introduction à la balade sonore de Claire Sauvaget prépare l'arrivée des balades sonores avec Gilles Malatray « Toulouse au pas à pas, l’écoute en marche. »Comment écouter la ville et reconsidérer notre environnement sonore urbain ? L'artiste nous proposera un éveil à l'écoute de notre environnement sonore toulousain avec un échange - débat autour des pratiques d'écoute et œuvres d'artistes sonores (paysages sonores). Rencontres Patchwork 2012 - Toulouse Le Blog des Arts Sonnants, site d’information très largement documenté sur tous les événements sonores en cours, (et en archive). Créé par l’artiste sonore passionné Gilles Malatray. Rendez-vous aussi sur le Scoop-it des Arts Sonnants. Blog d'Iris Lancery GILLES MALATRAY : DESARTSONNANTS – LES CHOSES ÉTANT CE QU’EST LE SON ! SONIC RADIO 2013 Gilles Malatray anime Desartsonnants, un site d’increvable amateur (au sens noble du terme), un blog très complet qui est aussi un vivier pour tous les amoureux du son autre, depuis plus de 10 ans déjà. Promeneur curieux, il aime marcher en ville, en forêt… surtout en tant que « promeneur écoutant », quand il aime citer Michel Chion. Ses formations initiales sont le paysage et la musique (saxophoniste), puis une « reprise d’étude tardive » avec un Deug de lettre et un Master « Gestion de projet culturels et artistiques » à l’université Lyon 2. Malgré ses incartades récurrentes dans les arts sonores, il continue néanmoins, dans mes moments de libres, à jouer du saxophone, chanter ou écouter Bach ou Bartok… : « Arts sonores et musiques ne sont pas incompatibles tant parfois les frontières entre les deux sont ténues et incertaines« . Au fil des années Gilles a construit une des plus grandes et des plus intéressante source d’information sur les arts sonores. Même en langue anglophone, il est difficile de trouver quelque chose qui s’en rapproche. Si les arts sonores ont le vent en poupe depuis ces deux dernières années, et que les politiques (aussi bien que le grand public) commencent à s’y intéresser, il n’en a pas toujours été ainsi. Le travail de Gilles n’en a que plus de valeur. Bien que le site principal se présente toujours comme un simple blog, il a été petit à petit optimisé pour les recherches et l’expérience utilisateur. Ces dernières années ont également vu naître une page facebook, un twitter, plusieurs veilles scoop.it et une
  • 4. présence sur d’autres réseaux sociaux… qui facilitent le partage et le suivi des nouvelles publications… La suite ici http://citysonic.be/festival2013/2013/09/04/gilles-malatray-desarts-sonnants-leschoses-etant-ce-qu-est-le-son/ City Sonic - Sonic Radio - Mons 2013 A l’approche du festival “City Sonic 2010” (production Transcultures, Mons et Bruxelles), j’avais envie de parler de production sonore. Je vous invite donc à découvrir pour commencer un blog : Desartsonnants. C’est Gilles Malatray, “spécialiste des arts sonores, curateur et concepteur“, mais surtout collectionneur du son des autres, qui propose cette énorme base de données de créateurs et projets centrée sur le son. Autant prévenir tout de suite, on ne s’y retrouve pas facilement, mais il y a aussi un certain plaisir à s’y perdre. Et comme si ça n’était pas assez, quelques suppléments disséminés sur le web : une liste de ressources textuelles sur les arts sonores sur www.worldcat.org/profiles/desartsonnants, un autre blog sur http://www.paperblog.fr/users/desartsonnants, un perltrees, un forum… Arts numériques info - 2010 « Avec l’oreille principalement » Entretien en deux parties de Gilles Malatray. Art sonore, posture d’écoute et musique. (2X30 mns) A l’origine du blog hyper actif Des Arts Sonnants, Gilles Malatray, musicien et horticulteur paysagiste de formation. Il collabore régulièrement avec le GMVL centre de ressources en musiques électroacoustiques de Lyon. A l’affût de tout ce qui touche à la création sonore au sens large, il avoue bien volontiers avoir une prédilection pour le paysage et l’écologie sonore, dans la lignée post Murray Schafer Bien qu’actif sur internet, Gilles favorise la rencontre et organise ce qu’il appelle des balades sonores à « oreilles nues ». Une manière de redécouvrir son environnement immédiat en faisant sienne de la citation de John Cage « Quand un bruit vous ennuie, écoutez le ». Il est également un habitué des festivals et évènements relatifs à l’Art Sonore, tels que City Sonics sur la ville de Mons, pour lequel il réalise des chroniques pour Radio Sonic ou encore Kontact Sonores sur Chalon-sur-Saône. Une occasion de s’entretenir de l’évolution des Arts Sonores, de la relation qu’entretiennent la Création Sonore et l’Art Plastique, du rôle des radios, des spécificités culturelles de chaque pays ou régions du monde, du développement des réseaux ou encore de l’aspect pédagogique lié à cette démarche. Bien installé en terrasse de café, en ce mois de Mai 2012 à Lyon, Gilles Malatray nous livre un état des lieux Des Arts Sonnants. Interview Radiodynamique http://radiodynamique.net/tag/paysage-sonore/ Gilles Malatray - Sound artist, specialist in sound environment. He is involved with following activities: Conferences and meetings around sound arts (relationship between sound creation and environment, listening spaces, architecture and city planning). Formation, training courses and workshops. Sound creation and sonic shaping (radio art, installations,
  • 5. concerts/performances, “scénophonie”). Organization and management of cultural and artistic projects around creation and networks of sound environment and ecology. Exchanges and partnerships between the various agents of the sound environment (at the areas of education, research, technology and art). Mediation of the various fields related to the sound environment. Person in charge of “Des Arts Sonnants” and “Ressources autour de la création sonore” Listening Cities Vienna – 2012 Musicien, concepteur sonore, commissaire d’événements autour de l’art sonore, intervenant design sonore… Détournement d’objets du quotidien pour en faire de véritables instruments de musique ! Des Arts Sonnants et Nathalie Bou vous proposeront de laisser vos oreilles trainer et de jouer avec l’un de vos sens : l’ouïe, via une installation « point d'ouïe » et deux balades sonores. Rencontres « Les Temps d'art » Saint-Martin en Haut – Métiers des arts et de la culture Université Lyon 2 Festival du film cout de Madagascat - Ciné concert Ce ciné concert du Label RFC est le fruit d’une résidence qui a duré 1 mois et demie et qui faisait suite à un atelier sur le « design sonore » animé par le « bidouilleurs de son » Gilles Malatray. RFI – Tananarive Madagascar L'atelier design sonore séduit Découverte d'une nouvelle forme artistique, hier, dans l’enceinte de l'université d'Antananarivo avec le design sonore. Une expérience limpide, enrichissante. Les expressions de ces artistes contemporains ont étonné et ravi l’assistance de l’arrêt de bus universitaire (Photo Maminirina Rado) Dans un atelier de restitution de design sonore, il faut aimer la marche, se taire et écouter et encore la marche. Ça a commencé par un atelier que Gilles Malatrey, de la Réunion, a dirigé depuis le 4 mars. Il était entouré de Odon Rakotoarisoa, Linda Volahasiniaina, Haja
  • 6. Saranoufi, Tagman, Michel Rafaralahy et Anthony Sery de la Réunion. Un conglomérat de danseurs, slameurs, musiciens, cinéastes qui avait l'air de flâner à travers les dédales de l'université d'Ankatso durant toute la matinée d'hier. Pour le formateur, le design sonore revient à « savoir écouter les choses d'une autre manière. Un spectacle, une danse, une musique », exprime t-il. La méthode est simple. Durant quelques minutes, la troupe s'installe dans un sous-bois par exemple et écoute tous les bruits et les sons évoluant dans ce site. Chacun enregistre dans sa tête selon un procédé presque musical. « Sur un lieu donné, que ce soit urbain ou naturel, d'un tumulte on peut dégager une harmonie. Il y a toujours un son de fond, des sons épars, des sons mélodiques », évoque Odon Rakotoarsioa, de Zanaray Percussion. Le son culturel Ceci fait, la troupe emballe toute cette profusion dans une création artistique, mêlée de danse, de musique et de slam. Une transposition qui s'abaisse à l'échelle humaine. Làdedans aussi, on peut retrouver une primitivité de l'acte qui, avec les artistes, devient culturelle. Anthony Sery, surfeur et joueur de didgeridoo en convient. « L'instrument que je joue sert dans les rituels. Ce sont les aborigènes qui l'utilisent pour simuler le son de la terre mère », explique t-il. La prestation que la troupe a faite en aval de l'arrêt du bus 119 à Ankatso a laissé pantois les receveurs, les chauffeurs et les usagers sur place. L'évènement entre en ligne droite des Rencontres du film court. « On fait tous de l'art collectif. C'est un exemple, dans cette idée de partager », estime Laza, président des Rfc. Pour leur part, les six artistes animeront le ciné-concert du festival lors de l'édition de cette année. Maminirina Rado L'express de Madagascar Vendredi 16 mars 2012 7e Rencontres du film court (2012) Madagascar RFC 2012 a concocté pour cette édition une nouvelle optique sur cette rencontre entre l’image et la musique. Si en 2010 et 2011 artistes et groupes comme Môta et NATA dB ont été invités à produire des créations originales sur des courts métrages, il n’en sera pas moins pour cette année puisqu’un amalgame Madagascar/Réunion se produira autour du «design sonore» par le biais d’ateliers menés par le Français, Gilles Malatray, de Des Arts Sonnants. Des danseurs, des slameurs, des réalisateurs et des musiciens participeront donc à ces ateliers pour une surprise à la hauteur des attentes du public. Newsmada - Les actus de Madagescar Field recording ...L’écoutant doit dompter le paysage acoustique qu’il enregistre. S’accorder avec lui. L’écoute serait déjà une prise de position écologique. Ensuite, l’auditeur est placé « au centre de l’écoute, comme écoresponsable dans une chaîne où nous ne sommes qu’un maillon », comme l’écrit Gilles Malatray sur son site référent, Des Art Sonnants... Article revue MCD n° 65 "L’INTERNET VOIT VERT’ ÇA DÉFRICHE’" Jean-Philippe Renoult
  • 7. Passeur de culture Gilles Malatray est un musicien et paysagiste sonore qui travaille depuis 1986 à de nombreuses installations environnementales, promenades et créations sonores, ainsi qu’à des programmations artistiques. Son travail questionne régulièrement les motions d’environnement et de paysage sonore. Il intervient au sein de workshops et conférences dans des écoles d’arts, d’arts appliqués, d’architecture... Passionné de «la question sonore», il crée et anime depuis quelques années le blog « Des Arts Sonnants», un site de ressources et réflexions consacré aux différents domaines de la création sonore contemporaine, afin de faire connaître la diversité et la richesse de ces pratiques en pleine expansion. City Sonic 2011 - Le Manège Mons - Passeur de culture ÉCOUTEZ MONS PAS À PAS - City sonic 2011 De 13h30 à 16h30, l’artiste/journaliste sonore Gilles Malatray proposera un atelier d’initiation et de sensibilisation à l’écoute de son environnement, Mons pas à pas, l’écoute en marche, afin de découvrir ou re-découvrir le son dans la ville et d’expliquer le concept d’écologie sonore via une ballade sonore dans la ville pour aller à la rencontre des sons cachés ou que l’on n’entend même plus.La promenade-écoute sera suivie d'une rencontre autour des différentes pratiques et philosophies des soundwalks. http://www.citysonic.be/index.php/Categorie-Menu/passeurs-de-culture.html http://www.desartsonnants.com/http://bruissonieres.wordpress.com/The sound artist and journalist Gilles Malatray makes an workshop to sound environment, Mons step by step, Soundwalking for discover or rediscover the sound's city and explain the concept of acoustic ecology; To go to meet hidden sounds or what we do not hear even any more.The Soundwalking will be followed by a discussion around the different practices and philosophies of Soundwalks... Festival City Sonic 2012 Festival de création radiophonique Sonor Nantes Mercredi 23 mars 2011 à la scène Nationale le Lieu Unique Environnement et création sonore – ConférenceGilles Malatray est musicien et concepteur sonore. Il propose ici une exploration des paysages sonores et une réflexion écologique et esthétique, menée en image et en son. http://www.jetfm.asso.fr/site/Creation-sonore-Environnement.html Festival Sonor - Nantes