Your SlideShare is downloading. ×
0
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Sous gare de l est
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Sous gare de l est

960

Published on

Sous gare de l est

Sous gare de l est

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
960
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Trappes d’accès au bunker depuis les quais de la Gare de l’Est à ParisUn bunker sous la gare de l’Est
  • 2. Pour se protéger des bombardements, des abris ont été construit, dontcelui-ci se trouvant sous la Gare de l’Est à Paris
  • 3. Totalement autonome, le bunker pouvait abriter 72 personnes et pouvaitfonctionner en circuit fermé car il produisait air et électricité. La visitepermet de découvrir l’une après l’autre, les salles nécessaires au bonfonctionnement de la gare : la salle des machines (où il fallait pédaler pourproduire de l’électricité et filtrer l’air), la salle des batteries pour stockerl’électricité, la centrale téléphonique… Le visiteur averti notera que lesinstructions sont alternativement en francais ou en allemand de partl’alternance de ses occupants qui n’ont pourtant jamais utilisé le bunker.Ce bunker de plus de 10 pièces (soit 120m² de pièces uniquement) a étéconstruit à partir de 1939 en prévision de la guerre. Les allemands ayantfinalement engagés l’offensive assez rapidement, ce sont eux qui finissent laconstruction de ce bunker de commandement de la gare. Il ne s’agit doncnullement d’un bunker d’attaque ni même d’un bunker de retranchement,mais uniquement d’un lieu protégé pour continuer à faire opérer la garemême si les salles de contrôles principales tombent aux mains des ennemis.
  • 4. Salle de machinerie avec ses systèmes d’oxygénation du bunker
  • 5. Groupe électrogène de la salle des machines
  • 6. Le central téléphonique
  • 7. Panneau de brassage électrique de distribution du bunker
  • 8. Schéma de distribution électrique au bunker de la Gare de l’Est
  • 9. Porte blindée de la société des coffres forts Bauche
  • 10. La salle de machinerie
  • 11. et le poste de régulation chargé d’assurer la continuité du trafic des trains
  • 12. Contrôles des voies depuis le poste de régulation du bunker
  • 13. Comme dans beaucoupd’abris de ce type on peutremarquer la présence depédaliers afin d’assurer laventilation en cas depanne électrique.
  • 14. Porte renforcée d’un sas du bunker
  • 15. Cet abri appartient toujours à la SNCF et n’estque très rarement visible. Il est dans unexcellent état et y entrer donne l’impressionde faire un bond dans le passé.
  • 16. On imaginerait presque que des agents derégulation vont faire irruption dans le bureaupour assurer la bonne marche des trains sousla lumière blafarde de l’abri, penchés sur lesgraphiques qui n’attendent qu’une utilisationqui ne viendra jamais car a peine terminéd’être réalisé, il fut occupé par les allemands,en témoignent les inscriptions sur les mursJ-Rouette

×