arcelormittal cce extra du 13 decembre 2012
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

arcelormittal cce extra du 13 decembre 2012

on

  • 1,802 views

arcelormittal cce extra du 13 decembre 2012

arcelormittal cce extra du 13 decembre 2012

Statistics

Views

Total Views
1,802
Views on SlideShare
1,424
Embed Views
378

Actions

Likes
0
Downloads
5
Comments
0

2 Embeds 378

http://algrange.a.travers.le.temps.over-blog.com 375
http://webcache.googleusercontent.com 3

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

arcelormittal cce extra du 13 decembre 2012 arcelormittal cce extra du 13 decembre 2012 Presentation Transcript

  • Comité Central d’EntrepriseArcelorMittal Atlantique et LorraineRéunion extraordinaire du 13 Décembre 2012Information sur l’accord conclu entre ArcelorMittal et le gouvernementFrançais concernant l’avenir du site de Florange et sur le processuspermettant sa mise en oeuvre au sein d’ArcelorMittal Atlantique etLorraine
  • Information sur l’accord conclu entre ArcelorMittal et le gouvernementFrançais concernant l’avenir du site de Florange et sur le processuspermettant sa mise en oeuvre au sein d’ArcelorMittal Atlantique etLorraineIntroduction : Accord entre l’état Français et ArcelorMittal et engagements ArcelorMittalInvestissementsActivité Industrielle PackagingRecherche & Développement et industrialisation pour l’AutomobileProjet UlcosProjet de mise sous cocon de la phase liquide et réorganisation de l’activité sur FlorangePlan stratégique GeporConclusion 1
  • Introduction Introduction : Accord entre l’état Français et ArcelorMittalA l’issue de la période de 60 jours destinée à étudier avec le Gouvernement les différentes optionsenvisageables pour l’avenir du site d’ArcelorMittal de Florange, il est constaté par les deux parties qu’iln’y a pas de repreneur déclaré pour le périmètre offert à la vente.Dans ce cadre, ArcelorMittal Flat Carbone S.A., ci-après dénommé « ArcelorMittal », souhaite marquersa volonté d’assurer la pérennité industrielle de chacun de ses sites situés sur le territoire français, enprenant vis-à-vis de l’Etat, dès le 1er décembre 2012 les engagements suivants : Source : Accord entre l’Etat Français et ArcelorMittal 2
  • Information sur l’accord conclu entre ArcelorMittal et le gouvernementFrançais concernant l’avenir du site de Florange et sur le processuspermettant sa mise en oeuvre au sein d’ArcelorMittal Atlantique etLorraineIntroduction : Accord entre l’état Français et ArcelorMittal et engagements ArcelorMittalInvestissementsActivité Industrielle PackagingRecherche & Développement et industrialisation pour l’AutomobileProjet UlcosProjet de mise sous cocon de la phase liquide et réorganisation de l’activité sur FlorangePlan stratégique GeporConclusion 3
  • Investissements InvestissementsRéaliser de manière inconditionnelle sur le site de Florange un montant minimum d’investissements de180 millions € sur la période de 5 ans à dater du 1er décembre 2012.Ce plan d’investissement pour Florange comprend les investissements stratégiques (53 M€), le fluxd’investissements courants, les investissements de pérennité, santé sécurité et progrès continu et lamaintenance exceptionnelle (OPEX).Ce plan comportera en particulier l’adaptation des capacités de production du train à chaud auxnouveaux produits (Usibor notamment).Ces investissements permettront de renforcer les installations de la phase à froid et notamment de lafilière l’emballage. Le train à chaud (train à bandes) du site de Florange fait partie des outils majeurs dudispositif de laminage à chaud de la Business Division Nord. Son niveau de production sera doncmaintenu autour de 2 millions de tonnes/an pour alimenter en bobines l’aval de la Lorraine Source : Accord entre l’Etat Français et ArcelorMittal 4
  • InvestissementsHistorique des investissements et pérennité de 2008 à 2012 horsphase liquide Montants annuels en k€ 2008 à 2012 Investissements et Pérennité (hors Phase Liquide) 35000 30000 25M€ par an 25000 20000 15000 10000 5000 0 2008 2009 2010 2011 2012 2012 Changeur Automatique cylindre F0 / Pont S15 4.3 + 2.7 M€ 2011 Revamping elec Skin 48/2 / Cisaille de rive du couplage 3.8 + 3.9 M€ 2010 Entrée couplage et Cisaille Butec 6.2 M€ 2009 Année de crise et Carry over 5 2008 Perf Largeur Dégrossieur / Revamping électrique Skin 80 9.3 + 3.5M€
  • Investissements Engagement court terme : Lancement en 2013 Investissement IAC Cde Industrialisation Montant M€ Usibor Alusi Septemb. Octobre T1 2013 7.1 2011 2011 Gazomètre Cokerie Août 2012 Décembre Novembre 2014 10,8 2012 Réduction des émissions à la Septem. Novem. Octobre 2013 1,7 cokerie de COV 2012 2012 Soudeuse laser sur le couplage Février Mars 2013 Août 2014* 11,4 2013 Renforcement de la motorisation Janvier Février Août 2014* 21,5 du train à chaud 2013 2013 Août 2015* Accueillir des trains lourds à la T2 2013 T2 2013 T2 2014 2,5 gare d’Ebange Total 55,0 6 * Industrialisation en août selon arrêt programmé
  • Investissements Planification 2012 à 2017 (à titre indicatif) Thème Installation Projet Montant Industrialisation M€ Compétitivité LAC Table de refroidissement du train 1,8 S2 2013 – S2 2014 Packaging Compétitivité DKP 57 Changement des Bacs 4,0 2014-2017 Packaging Conversion à l’Acide chlorhydrique 4,0 S2 2015 Automatisation entrée dont soudeuse 3,5 S2 2015 Compétitivité Etamage 3 Passivation sans Chrome 4 S2 2016 Packaging Rénovation d’automatisme 5,7 S2 2014 S2 2015 Mettre en place une refusion par induction 4 S2 2017 sur létamage 3 2013-2017 Divers 4,5 Compétitivité 5 Cages SYCLAD - détection de crique de rives au 0,5 S2 2013 Packaging 5C (protection du RCC BI) Lubrification 5 Cages 0,5 S2 2013 Mise en place dun serrage hydraulique et 3,3 S2 2015 dun contrôle dépaisseur (AGC) Faciliter le changement de cylindre 1 S2 2014 Compétitivité Logistique Informatisation des halles et des ponts et 3,5 2013-2017 Packaging expéditions (dont celles vers BI) 7
  • Investissements Planification 2012 à 2017 (à titre indicatif) Thème Installation Projet Montant Industrialisation M€ Excellence LAC Amélioration de la qualité de l’eau 7,5 S2 2017 Automobile Excellence Couplage Automatisation sortie couplage 1,5 S2 2015 Automobile Excellence Logistique Automatisation de Halles 2,7 S2 2017 Automobile Compétitivité Cokerie Flux coke et charbon 13,3 S2 2015 Tous Produits Compétitivité LAC Flux Brame Ponts et Automatisation du Parc 12,6 S2 2016 Tous Produits intérieur LAC Compétitivité Logistique Automatisation Ponts des Halles 5 2015 - 2016 tous Produits Automatisation du parc à coïls du couplage 8
  • Investissements Planification 2012 à 2017 (à titre indicatif) Thème Installation Projet Montant Industrialisation M€ Santé Sécurité Site Plan Dekra (Sécurisation accès Machine) 6 S1 2013 – S2 sureté Florange Plan Incendie 2017 Santé Sécurité Etamage 3 Préparation en sécurité de la tête de bande de 1,5 S2 2016 Sureté létamage 3 Environnement Cokerie Réduction des HAP Cokerie 3 2014 - 2016 Environnement Site Climatisations :suppression du gaz polluant 3 2014 Florange R22 Pérennité Site Fours du RCM et Galva 30 S2 2013 – S2 Florange Enfourneuse Cokerie Quai à coke, toutes 2017 installations … 9
  • Investissements Le programme d’investissements sur la période 2013 – 2017 s’élève à 180M€ répartis sur 6 axes Prévisions d’investissements en M€ par axe 2013 à 2017 60 51,7 50 40 40 33,4 30 30 18,5 20 10 7,5 0 Excellence Compétitivité Compétitivité tous Pérennité Environnement Sécurité Automobile Packaging produits 10
  • Information sur l’accord conclu entre ArcelorMittal et le gouvernementFrançais concernant l’avenir du site de Florange et sur le processuspermettant sa mise en oeuvre au sein d’ArcelorMittal Atlantique etLorraineIntroduction : Accord entre l’état Français et ArcelorMittal et engagements ArcelorMittalInvestissementsActivité Industrielle PackagingRecherche & Développement et industrialisation pour l’AutomobileProjet UlcosProjet de mise sous cocon de la phase liquide et réorganisation de l’activité sur FlorangePlan stratégique GeporConclusion 11
  • Activité industrielle PackagingConsolider les flux d’activité de la filière froide et en particulier la filière Emballage. Pour ce faire,ArcelorMittal concentrera les activités de l’amont du packaging de l’entité AM Atlantique et Lorraine surFlorange.Il sera certes nécessaire de continuer à améliorer la compétitivité de cette activité. Ceci permet dedonner une garantie de pérennité de l’activité industrielle du packaging sur Florange pendant 5 ans.Cette réorganisation doit permettre de sécuriser l’emploi sur la période et sur le périmètre de Florange.Pour ce faire, l’activité amont de Basse Indre sera mise en arrêt temporaire. En fonction del’optimisation des carnets, il sera probablement nécessaire de devoir procéder à l’arrêt temporaire durecuit continu d’Ebange tout en maintenant le volume d’activité.Toutefois, il est bien confirmé que Basse Indre reste une entité importante et pérenne du dispositifindustriel du packaging. A ce titre, il est d’ailleurs confirmé que les investissements qui serontnécessaires pour respecter la législation européenne en matière de produits seront réalisés.Ce transfert d’activité n’impactera pas les effectifs inscrits à Basse Indre. Source : Accord entre l’Etat Français et ArcelorMittal 12
  • Plan de compétitivité Packaging Atlantique et Lorraine Objectifs Le contexte Répartition du carnet à 650 ktonnes Les axes directeurs du plan compétitivité Packaging Atlantique et Lorraine Le planning de mise en œuvre et les principes organisationnels Les investissements nécessaires au plan 13
  • Objectifs Bâtir une filière Packaging Atlantique et Lorraine intégrée pérenne basée sur : -Des produits techniques en clientèle -Une charge des lignes d’étamage au maximum de leur capacité grâce à un carnet de clients cibles en Europe et un complément en Export -Une diminution des frais fixes par la concentration de la production sur chaque installation 14
  • Plan de compétitivité Packaging Atlantique et Lorraine Objectifs Le contexte Répartition du carnet à 650 ktonnes Les axes directeurs du plan compétitivité Packaging Atlantique et Lorraine Le planning de mise en œuvre et les principes organisationnels Les investissements nécessaires au plan 15
  • Le contexteSchéma industriel Packaging 2013 basé sur le budget Aciérie TCC Plus 100 TCC 200 1840 Dunkerque Aviles Florange Décapage 297 Décapage 199 hors BT (55 kT) Couplage 1495 Laminoir 294 Laminage 193,7 hors BT (55 kT) Recuit Recuit RCC/SKP 224 61 RCE/SKP 22,7 53,5 RCM/SKP 111,5 Base/SKP Base/SKP Etamage 1 154 Etamage 2 137 Etamage 2 0 Etamage 3 185 Basse-Indre Florange • Lignes d’étamage 1 & 2 Basse Indre peu chargées :~70% ; idem Florange • Amont Florange très peu chargé : ~ 30 % • RCE très peu chargé à 22 ktonnes (17%) 16
  • Plan de compétitivité Packaging Atlantique et Lorraine Objectifs Le contexte Répartition du carnet à 650 ktonnes Les axes directeurs du plan compétitivité Packaging Atlantique et Lorraine Le planning de mise en œuvre et les principes organisationnels Les investissements nécessaires au plan 17
  • Répartition du carnet à 650 ktSchéma industriel selon le plan de compétitivité à iso tonnes budget2013 Arrêt Temporaire Aciérie TCC TCC 0 2140 Dunkerque Florange Décapage Décapage 496 hors BT (55 kT) Couplage 1495 Laminoire Laminage 487,7 hors BT (55 kT) Recuit Recuit RCC/SKP 224 61 RCE 76,2 RCM/SKP 111,5 Base/SKP Base/SKP Etamage 1 154 Etamage 2 137 Etamage 2 Etamage 3 185 Basse-Indre Florange • Lignes d’étamage 1 & 2 Basse Indre peu chargées :~70% ; idem Florange • Amont Florange chargé : ~ 70 % 18
  • Répartition du carnet à 650 ktRépartition du carnet à 650 kt par an Potentiel de volume en ktonnes par trimestre 170 170 170 141 Clients EU 83 112 112 93 Clients export 33Produits Techniques 34 34 20 Marché spot 54 24 24 28 Q1 Q2 Q3 Q4 19
  • Répartition du carnet à 650 ktSchéma industriel 2013 selon plan de compétitivité à 650kt Arrêt Temporaire Aciérie TCC TCC 0 2284 Dunkerque Florange Décapage 0 Décapage 676,2 hors BT (X kT) Couplage 1495 Laminoir 0 Laminage 669,5 hors BT (X kT) Recuit Recuit RCC/SKP 360 57 RCE 0 154 RCM/SKP 79 Base/SKP Base/SKP Etamage 1 200 Etamage 2 200 Etamage 2 0 Etamage 3 220 Basse-Indre Florange • Lignes d’étamage 1 & 2 Basse Indre chargées :~95 % ; idem Florange • Amont Florange chargé : ~ 90 à 95 % 20
  • Plan de compétitivité Packaging Atlantique et Lorraine Objectifs Le contexte Répartition du carnet à 650 ktonnes Les axes directeurs du plan compétitivité Packaging Atlantique et Lorraine Le planning de mise en œuvre et les principes organisationnels Les investissements nécessaires au plan 21
  • Les axes directeurs du plan compétitivité Packaging Atlantique & LorraineLe Plan Compétitivité Packaging Atlantique & Lorraine s’appuie sur lesaxes directeurs suivants (1/2) • L’intégration et la reconfiguration industrielle de la filière Packaging Atlantique & Lorraine – Développer les capabilités de l’amont de Florange – Communiquer au client • La gestion des hommes et des compétences – Développer les compétences permettant de monter les capacités des lignes de manière pérenne • Les capacités accessibles des outils chargés ou goulot – Atteindre les cibles de productivité du plan 2013 et viser 92% d’availability sur l’ensemble de ces outils • Le développement d’une logistique économique et fiable Florange Basse Indre pour le BT – Etre capable de recevoir plus de 2 MT de brames sur Florange – Définir et mettre en place les modalités de chargement à Florange et déchargement à Basse Indre – Intégrer la SCM et les SI pour assurer les flux à l’heure et le service – Proposer de nouvelles offres de service à délai court en lien avec le commercial • Le positionnement des produits d’Atlantique & Lorraine sur le marché Packaging, – En lien avec le commercial, équilibrer la filière Atlantique & Lorraine en tenant compte des spécificités des lignes • Basse Indre – Revenir à un équilibre TP/ECCS permettant de maximiser la productivité le la ligne d’étamage n° 2 – Recentrer l’activité sur la filière CA, le BA étant un complément de carnet lié à la saisonnalité ou spécifique (client de proximité, …) • Florange – Charger la ligne d’étamage n° avec un carnet centr é TP, DWI et Inox 3 – Développer l’offre sur la filière BA pour le fer blanc. Développer un complément au RCM si nécessaire 22
  • Les axes directeurs du plan compétitivité Packaging Atlantique & LorraineLe Plan Compétitivité Packaging Atlantique & Lorraine s’appuie sur lesaxes directeurs suivants (2/2) • La poursuite des développements des produits et des process visant à : – Accompagner les évolutions des clients comme le passage au BPA free ou sans Cr – Industrialiser les nouveaux produits ou les produits techniques à valeur ajoutée (ex: Maleis+) dans les domaines définis par la cible commerciale stratégique • La performance et la pérennité de la filière Packaging Atlantique & Lorraine dans FCE/BDN et en Europe – Mettre en œuvre les investissements permettant d’assurer les performances et la pérennité des installations (Cr Free, …) – Poursuivre les progrès en clientèle et devenir la référence • tendre vers un TF litiges < à 3 et maintenir un cout < 2 €/T • Atteindre la cible de 85 % OTIF chez nos clients core et développer une offre SLT de service à délai court cohérente FCE et reconnue par nos clients – Atteindre les cibles de coûts permettant de dégager une rentabilité de l’ensemble des produits de la filière Atlantique & Lorraine par : • L’atteinte des cibles de KPI qualité et productivité du plan industriel 2013 • La maîtrise des frais fixes • Une productivité accrue des organisations 23
  • Plan de compétitivité Packaging Atlantique et Lorraine Objectifs Le contexte Répartition du carnet à 650 ktonnes Les axes directeurs du plan compétitivité Packaging Atlantique et Lorraine Le planning de mise en œuvre et les principes organisationnels Les investissements nécessaires au plan 24
  • Le planning de mise en œuvre et les principes organisationnels Les axes de travail prioritaires (janvier) • Finaliser la construction du plan directeur (décomposition en taches) et l’identification des acteurs clés • F Cocchiello • Lancer le passage 5 équipes filière BI • P. Pennerad • Définir le scénario de basculement vers la nouvelle configuration industrielle (phases jalonnées) • F Cocchiello 1 Atelier PA commun BI/Flo (CDD/RH) début janvier • Etablir les repositionnements du personnel postés, établir les besoins de personnel et établir les • F. Lafargue (pour plans de formation nécessaires 1 atelier PA Flo et BI) • Définir et négocier le contrat logistique avec la SNCF • A. Desmont • Faire un plan commercial pour monter à 650 KT Atlantique & Lorraine • Th Legall • Disposer d’un kit de communication à destination des KAM/CTS et clients pour expliquer le projet • F. Cocchiello • Faire un état des lieux DKP/5C Florange pour évaluer les écarts à la réussite de la production d’ECCS • LVDR/V Gerl et établir un planning d’essais et plan de productivité • Etablir les besoins pour mettre en place une gestion filière, définir le mode de fonctionnement provisoire • A. Solimine • Faire l’état des lieux des SI existant et définir les besoins • Ch Contelly • Définir les besoins d’adaptation de la logistique sur Florange et Basse Indre • C Baron/Ch Pelletier 25
  • Le planning de mise en œuvre et les principes organisationnels Equipe projet proposée • Pilote : F. Cocchiello • Comité de Pilotage : – HPO, H Vandeveire, A. Bonnard – Claude Delaux + Ph. Pennerad + G. Biedermann + CTO/ E. Niedzela + Commercial/ Th Legall • Les ressources métiers sont en cours de définition et seront affectées prochainement aux différents axes de travail dans les prochains jours • Gouvernance – 1 axe = 1 sous projets avec 1 pilote – Task force par axe et restitution au Comité de pilotage 26
  • Le planning de mise en œuvre et les principes organisationnels Les principales étapes de préparation et de basculement (projet de planning) Mois 11 Mois 12 Mois 10 Mois 1 Mois 3 Mois 5 Mois 7 Mois 9 Mois 0 Mois 2 Mois 4 Mois 6 Mois 8Site Projet Action Décomposition entaches élémentaires et identification des Construction du plan directeur acteurs clés Logistique entre Florange et Basse Indre Definir le sillon et négocier le contrat Logistique locale Florange et Basse Indre Définir les besoins et modalités transitoires et cibles Etablir les besoins pour mettre en place une gestion filière, Gestion filière At&Lo définir le mode de fonctionnement provisoire SI Faire un état des lieux et définir les besoins Faire un état des lieux techniques et préparer les axes de Capabilité DKP/5C Florange travail et essais Plan commercial Etablir le plan de Communication client etablir le kit de com Etamage Monter la capacité maximum Basse Indre (phase 1 ligne RCC puis 2 lignes) SKP Validation essais sur filière TP => baisse activité DKP BI Mise à larrêt temporaire progressif DKP BI parBasse- approvisionnement Florange Validation essais ECCS après validation TP => baisseIndre activité DKP BI Mise à larrêt temporaire progressif 5C BI par Validation essais sur filière TP => baisse activité 5C BI approvisionnement Florange Validation essais sur filière ECCS => baisse activité 5C BI Permettre la montée en production des lignes de BI en Maintien dun approvisionnement en BA/SKP de Flo vers amont des lignes détamage BI Mise à larrêt temporaire du RCE Florange 1er mars 2013Florange Monter la capacité Etamage 3 Florange (selon charge de BI et besoin commercial) 27
  • Plan de compétitivité Packaging Atlantique et Lorraine Objectifs Le contexte Répartition du carnet à 650 ktonnes Les axes directeurs du plan compétitivité Packaging Atlantique et Lorraine Le planning de mise en œuvre et les principes organisationnels Les investissements nécessaires au plan 28
  • Investissements Planification des investissements Basse-Indre 2012-2017 (en complément de ceux à réaliser sur Florange) Thème Installation Projet Montant M€ Industrialisation Compétitivité Logistique Rails, Déchargement, Stand décerclage, stockage 1,8 S2 2013 Packaging Conformité Lignes Conversion au bain MSA (electrolyte moins 1 S1 2013 à S2 2013 environnementale étamage 1&2 contributeur en DCO) et station Traitement des rejets des sections de dégraissage 0.5 des lignes d’étamage Compétitivité Etamage 2 Industrialisation de la passivation sans chrome 1.5 S2 2013 Packaging Compétitivité Etamage 2 Rénovation du SIAS de la ligne Etamage 2 0.7 S2 2014 Packaging Compétitivité RCC Gain énergie du recuit continu 0.9 S2 2014 Packaging Compétitivité Etamage 1 Mettre en place une refusion par induction sur 1.8 S2 2013 Packaging létamage 1 (dont bac de trempe) Pérennité SKP Remplacement des moteurs Cage 1 0.9 S2 2015 Pérennité Etamage 2 Plan toiture 0.5 S2 2013 Santé Sécurité Lignes Sécurisation des entrées de ligne d’étamage et de 4 S2 2013 à S2 2017 Sureté étamage 1&2 RCC (No Touch), sortie ligne étamage 1 et RCC Santé Sécurité SKP Renforcer la sécurité à la sortie du Skin et plan 1.6 S1 2014 Sureté incendie 29
  • Information sur l’accord conclu entre ArcelorMittal et le gouvernementFrançais concernant l’avenir du site de Florange et sur le processuspermettant sa mise en oeuvre au sein d’ArcelorMittal Atlantique etLorraineIntroduction : Accord entre l’état Français et ArcelorMittal et engagements ArcelorMittalInvestissementsActivité Industrielle PackagingRecherche & Développement et industrialisation pour l’AutomobileProjet UlcosProjet de mise sous cocon de la phase liquide et réorganisation de l’activité sur FlorangePlan stratégique GeporConclusion 30
  • Recherche & Développement et industrialisation pour l’automobile Recherche & Développement et industrialisation pour l’automobileCet engagement s’insère dans la volonté réitérée d’ArcelorMittal de poursuivre l’exploitation desactivités sidérurgiques du cluster Lorraine à travers sa Business Division Nord et de continuer ledéveloppement de ces activités. En outre, de nouveaux développements à destination de l’automobilesont en cours dans le centre R&D de Maizières-lès-Metz, et le site lorrain sera privilégié pourl’industrialisation.ArcelorMittal souhaite faire de la Lorraine un centre d’excellence FCE des aciers automobile en étroitecollaboration avec le centre R&D de Maizières-lès-Metz dont la pérennité sera également assurée Source : Accord entre l’Etat Français et ArcelorMittal 31
  • Information sur l’accord conclu entre ArcelorMittal et le gouvernementFrançais concernant l’avenir du site de Florange et sur le processuspermettant sa mise en oeuvre au sein d’ArcelorMittal Atlantique etLorraineIntroduction : Accord entre l’état Français et ArcelorMittal et engagements ArcelorMittalInvestissementsActivité Industrielle PackagingRecherche & Développement et industrialisation pour l’AutomobileProjet UlcosProjet de mise sous cocon de la phase liquide et réorganisation de l’activité sur FlorangePlan stratégique GeporConclusion 32
  • Projet Ulcos Projet UlcosLe projet Ulcos reste un projet important pour développer de nouvelles solutions mieux adaptées auxenjeux du changement climatique. AM a été le leader du projet de R&D et continue à être actif sur ceprojet.Le projet de démonstrateur industriel sur Florange a été totalement étudié et fait l’objet d’un rapport auConsortium. L’état actuel des résultats de la recherche ne permet pas de passer directement sur ledémonstrateur industriel de Florange qui a fait l’objet d’une demande de subvention à l’Europe(NER300)AM va proposer au Consortium de continuer à travailler sur le projet de recherche et de validationtechnologique en s’appuyant notamment sur l’expertise du centre R&D de Maizières-lès-Metz. Cecipermettra de poursuivre le développement de cette nouvelle technologie qui nécessitera des phasesimportantes de validation technologiques intermédiaires. Source : Accord entre l’Etat Français et ArcelorMittal 33
  • Projet Ulcos Que manque t’il aujourd’hui pour faire un TGR-BF ? • A la fin de l’APD, restaient en suspens plusieurs questions techniques sans réponses claires et définitives: – Quels types de matériaux réfractaires peuvent être utilisés durablement et efficacement dans le circuit “Gaz Chauds” ? (pour les 2 scénarios possibles Cowpers ou Réchauffeurs métalliques) – Quel type d’alliage peut être utilisé durablement dans les réchauffeurs métalliques ? – Quel design de tuyères donnera des conditions de soufflages satisfaisantes ? – Comment gérer le “Tail gas” dans les cas de fonctionnement sans CPU ? • Toutes ces questions doivent trouver une réponse technique et économique dans tous les cas afin de réduire les risques techniques et financiers de l’implémentation complète d’un HF TGR-BF 34
  • Projet Ulcos Planning du Plan de Recherche : Réfractaire / Metal Dusting / Tuyère ( Isolation bricks - dense bricks - concretes - mortars ) Ulcos Florange Team 35
  • Information sur l’accord conclu entre ArcelorMittal et le gouvernementFrançais concernant l’avenir du site de Florange et sur le processuspermettant sa mise en oeuvre au sein d’ArcelorMittal Atlantique etLorraineIntroduction : Accord entre l’état Français et ArcelorMittal et engagements ArcelorMittalInvestissementsActivité Industrielle PackagingRecherche & Développement et industrialisation pour l’AutomobileProjet UlcosProjet de mise sous cocon de la phase liquide et réorganisation de l’activité sur FlorangePlan stratégique GeporConclusion 36
  • Projet de mise sous cocon de la phase liquide et réorganisation de l’activité sur Florange Projet d’arrêt de la phase liquide et réorganisation de l’activité sur FlorangeLes installations de la phase liquide de Florange seront mises sous cocon dans l’état actuel etcompatible avec la perspective de réalisation d’un démonstrateur industriel ULCOS sur un HF. Lefonctionnement de toutes ces installations sera arrêté en toute sécurité à l’issue de la procédure légaleCette période sera mise à profit pour faire un premier point de situation sur l’évolution du projet ULCOS.AM s’engage à ne pas démonter ces installations dans les 6 ans. A l’issue de cette période de 6 ans,AM évaluera la possibilité de redémarrer une activité au niveau HF soit en cas de retour du marché, soiten cas de projet de nouvelle technologie. Par ailleurs, ArcelorMittal confirme son engagement d’exploiterla cokerie de SérémangeRéaliser la réorganisation de l’activité sur le site de Florange sur des bases exclusivement volontaires,dans le cadre dun accord collectif avec les organisations syndicales. Celle-ci sera fondée uniquementsur un dispositif de gestion des fins de carrière et sur la mobilité interne au site. AM continuera àproposer à des personnes volontaires les postes disponibles sur ses autres sites Source : Accord entre l’Etat Français et ArcelorMittal 37
  • Projet d’arrêt de la phase liquide et réorganisation de l’activité sur l’activité sur Florange de mise sous cocon de la phase liquide et réorganisation de FlorangeLe processus social est basé uniquement sur des mesures volontaires,négociées dans le cadre d’un accord collectif La pyramide des âges du site de Florange rend possible un traitement social basé uniquement sur du volontariat, dansla mesure où : – les mesures d’aménagement de fin de carrière sont accessibles à la totalité des salariés du site – un dispositif de mobilité interne est mis en œuvre et piloté de façon à mettre en place les conditions de réussite pour les salariés concernés et les services d’accueil : optimisation globale des propositions d’affectation, processus de formation et d’intégration dans le nouvel emploi• Par ailleurs, la société mettra en place les dispositifs permettant de gérer les périodes de transition : salariés momentanément sans affectation, salariés volontaires pour un emploi interne mais ne pouvant être libérés immédiatement, … 220 Pyramide des âges de Florange 200 180 160 140 120 100 80 60 40 20 0 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 38
  • Projet de mise sous cocon de la phase liquide et réorganisation de l’activité sur FlorangeLa négociation s’inscrit dans le processus de mise en œuvre du projetindustriel et commercial d’Atlantique et Lorraine Le projet d’arrêt complet sans démantèlement de la filière liquide de Florange avec la pérennisation des activités avales de Florange et du Packaging s’inscrit dans le projet de stratégie industrielle et commerciale d’Atlantique et Lorraine Le projet d’Atlantique et Lorraine a été présenté dans ses grandes lignes lors de la réunion extraordinaire du CCE du 6 novembre. Complété par les études menées depuis et conforté par l’accord signé avec le Gouvernement, il devient le projet stratégique de la société et sera soumis à information-consultation auprès des instances Cette consultation sur la stratégie sera déclinée pour les sites autres que Florange dans le cadre de l’accord sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. Pour le site de Florange, et au vu de l’ampleur de la transformation à mener, les outils de la GPEC seront complétés par ceux issus de l’accord de gestion sociale négocié spécifiquement Le processus dans son ensemble sera défini précisément au cours d’une négociation qui s’ouvrira dans les premiers jours de janvier et permettra d’en fixer le calendrier et les modalités afin de renforcer le dialogue social Information-consultation sur le projet dA&L Négociation modalités, calendrier, Info.-consult. sur les moyen Négociation accord de gestion mesures spécifiques sociale Florange Florange 39
  • Information sur l’accord conclu entre ArcelorMittal et le gouvernementFrançais concernant l’avenir du site de Florange et sur le processuspermettant sa mise en oeuvre au sein d’ArcelorMittal Atlantique etLorraineIntroduction : Accord entre l’état Français et ArcelorMittal et engagements ArcelorMittalInvestissementsActivité Industrielle PackagingRecherche & Développement et industrialisation pour l’AutomobileProjet UlcosProjet de mise sous cocon de la phase liquide et réorganisation de l’activité sur FlorangePlan stratégique GeporConclusion 40
  • Projet stratégique Gepor Projet stratégique GeporEn ce qui concerne la filiale GEPOR, AM veillera à inclure des mesures de gestion de fin de carrière etde mobilité avec des conditions similaires à Florange Source : Accord entre l’Etat Français et ArcelorMittal 41
  • Information sur l’accord conclu entre ArcelorMittal et le gouvernementFrançais concernant l’avenir du site de Florange et sur le processuspermettant sa mise en oeuvre au sein d’ArcelorMittal Atlantique etLorraineIntroduction : Accord entre l’état Français et ArcelorMittal et engagements ArcelorMittalInvestissementsActivité Industrielle PackagingRecherche & Développement et industrialisation pour l’AutomobileProjet UlcosProjet de mise sous cocon de la phase liquide et réorganisation de l’activité sur FlorangePlan stratégique GeporConclusion 42
  • Conclusion ConclusionArcelorMittal rappelle en conclusion son engagement de maintenir, à l’échéance minimale des 5prochaines années, la présence stratégique en France du segment FCE (Flat Carbon Europe), etnotamment sa capacité de production de brames sur ses 2 sites côtiers, Fos et Dunkerque avec uneconfiguration industrielle à 3 hauts-fourneaux sur le site de Dunkerque et 2 hauts-fourneaux sur le sitede Fos Source : Accord entre l’Etat Français et ArcelorMittal 43