• Save
La bibliothèque dans l'inconscient collectif : une double contrainte
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

La bibliothèque dans l'inconscient collectif : une double contrainte

on

  • 541 views

Le rôle des bibliothèques dans la société : un troisième lieu ou un refuge pour les personnalités fragiles de la société ?

Le rôle des bibliothèques dans la société : un troisième lieu ou un refuge pour les personnalités fragiles de la société ?

Statistics

Views

Total Views
541
Views on SlideShare
362
Embed Views
179

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

2 Embeds 179

http://b17-wikibib.apps.paris.mdp 178
http://b17-wikibib.rec.apps.paris.mdp 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

La bibliothèque dans l'inconscient collectif : une double contrainte La bibliothèque dans l'inconscient collectif : une double contrainte Presentation Transcript

  • La bibliothèque dansl’inconscient collectif : une double contrainteLe livre. La Roumanie. L’Europe Symposium internationalMamaïa, 23-27 septembre 2012 Marielle de Miribel 1
  • Plan de la présentation 1. Un contraste entre représentation et réalité – Une représentation passéiste toujours présente – Une réalité renouvelée et moderniste 2. La confrontation des valeurs – L’impératif sociétal : le monastère – L’impératif politique : un lieu citoyen 3. Le double lien – La nécessité de s’adapter au changement permanent – L’incapacité psychologique à s ’ouvrir à l’autre en tant que sujet Marielle de Miribel 2
  • 1. Un contrasteentre représentation et réalité1.1. Une représentation passéiste toujoursprésente– Un lieu privilégié mais peu attractif– Un temple de la culture– Un personnel efficace…et transparent– © Un lieu clos pour érudits triés sur le volet Marielle de Miribel 3 View slide
  • Un lieu privilégié mais peu attractif Marielle de Miribel 4 View slide
  • Un temple de la culture Marielle de Miribel 5
  • Un personnel efficace… et transparent Marielle de Miribel 6
  • © Un lieu clos pour érudits triés sur le volet Marielle de Miribel 7
  • 1. Un contrasteentre représentation et réalité1. 2. Une réalité renouvelée et moderniste– La pression politique : la bibliothèque comme outil de faire valoir– Une évaluation des services rendus– © Des stratégies inspirées du secteur privé Marielle de Miribel 8
  • La pression politique :La bibliothèque comme outil de faire valoir Marielle de Miribel 9
  • Une évaluation des services rendus Marielle de Miribel 10
  • © Des stratégiesinspirées du secteur privé Marielle de Miribel 11
  • © Pourquoi une telle permanence des vieux concepts ? Marielle de Miribel 12
  • 2. La confrontation des valeurs 2.1. L’impératif sociétal : le monastère – Un lieu retiré du monde – Un lieu clos – Un lieu rassurant – © Un rempart contre les angoisses du monde Marielle de Miribel 13
  • Un lieu retiré du monde Marielle de Miribel 14
  • Un lieu clos Marielle de Miribel 15
  • Un lieu rassurant Marielle de Miribel 16
  • © Un rempart contreles angoisses du monde Marielle de Miribel 17
  • 2. La confrontation des valeurs 2.2. L’impératif politique : un lieu citoyen – Un espace ouvert à tous – Une large amplitude horaire – De l’espace, du mouvement – Des activités à large spectre – Des métiers diversifiés et polyvalents – © La mixité des publics : une éducation à vivre ensemble Marielle de Miribel 18
  • Un espace ouvert à tous Marielle de Miribel 19
  • Une large amplitude horaire Marielle de Miribel 20
  • De l’espace, du mouvement Marielle de Miribel 21
  • Des activités à large spectre Marielle de Miribel 22
  • Des métiers diversifiés et polyvalents Marielle de Miribel 23
  • © La mixité des publics :une éducation à vivre ensemble Marielle de Miribel 24
  • © Deux systèmes de valeurs quis’affrontent, au sein d’un mêmeétablissement Marielle de Miribel 25
  • 3. Le double lien3.1. La nécessité de s’adapter au changementpermanent– Le stress lié à la gestion des flux et du nombre– Une administration assoiffée de chiffres et de rapports– Des publics exigeants et peu formés à la culture du lieu– La culture du « tout, tout de suite »– © de grandes compétences relationnelles exigées Marielle de Miribel 26
  • Le stresslié à la gestion des flux et du nombre Marielle de Miribel 27
  • Une administrationassoiffée de chiffres et de rapports Marielle de Miribel 28
  • Des publics exigeantset peu formés à la culture du lieu Marielle de Miribel 29
  • La culture du « tout, tout de suite » Marielle de Miribel 30
  • © De grandes compétences relationnelles exigées Marielle de Miribel 31
  • 3. Le double lien3. 2 L’incapacité psychologique à s’ouvrir àl’autre en tant que sujet– Des publics fragiles psychologiquement– Des personnels fragiles psychologiquement– © Une incompatibilité pour gérer la relation au public dans le cadre professionnel Marielle de Miribel 32
  • Des publics fragiles psychologiquement‘ Marielle de Miribel 33
  • Des personnels fragiles psychologiquement Marielle de Miribel 34
  • © Une incompatibilitépour gérer la relation au publicdans le cadre professionnel* Marielle de Miribel 35
  • © Une situation ambiguë qui génère de grandes tensions internes et des risques psychosociaux importants Marielle de Miribel 36
  • ConclusionQuelle est la place et le rôle réels de labibliothèque dans la société ? Marielle de Miribel 37
  • Merci de votre attention marielle…demiribel@paris.fr Marielle de Miribel 38