J Vvs 2007 2011

933 views
845 views

Published on

CV politique 2007-2011

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
933
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
9
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

J Vvs 2007 2011

  1. 1. Vous trouverez ici un aperçu du parcours des jeunes verts Valaisans,ma contribution est l’œuvre d’un travail forgé sur la collaboration etles réalisations conjointes de mes collègues de parti.Un petit nombre de personne au comité, peu de moyens financiers,mais beaucoup de travail et une motivation intacte pour unengagement et un projet commun : « Ici et maintenant pour ne pas laisser pas le temps décider à notre place, plus que l’affaire de tous, la responsabilité de chacun. »David Guglielmina 1
  2. 2. 2007Election au Conseil National 2
  3. 3. Sommaire• Présentation des listes  (P.4)• Présentation succincte des listes Vertes  (P.5‐6)• Communiqué de presse – Lancement de la campagne  (P.7‐8)• Jeunes Verts – Guglielmina David  (P.9)• Profil « Smartvote »  (P.10)• Action avant campagne  ‐ Conférence ‐ Energie et développement durable : le défi !  (P.12) • Action pendant campagne ‐ Notre affiche de campagne  (P.14)• Action pendant campagne ‐ Action au Glacier du Trient  (P.15)• Action pendant campagne ‐ Carrefour – Journal du district de Martigny – No 61 Juin 2007  (P.16‐17)• Action pendant campagne ‐ Carrefour – Journal du district de Martigny – No 63 Septembre 2007 (P.18)• Action pendant campagne ‐ Le Nouvelliste – 1er Octobre 2007  (P.19‐20)• Action pendant campagne ‐ Questionnaire ‐ www.360.ch/elections  (P.21‐22)• Les résultats – Suffrage par liste   (P.24)• Les résultats ‐ Suffrage par candidat  (P.25)• Mes résultats – Vues par régions  (P.27‐28)• Mes résultats ‐ Vues par Districts  (P.29‐30)• Mes résultats – Vues par commune  (P.31‐32)• Communiqué de presse – Fin de la campagne   (P.33)• Divers – Projet Flyers (P.35) 3
  4. 4. Présentation des listes 4
  5. 5. 5
  6. 6. Présentation succincte des listes VertesCandidature pour le Conseil des EtatsCandidatures pour le Conseil National - liste principale (n° 7)Candidatures pour le Conseil National - liste des Jeunes Verts (n° 8) 6
  7. 7. Jeunes Verts – Guglielmina David Candidature Elections au Conseil national - 21.10.2007 Circonscription Valais Parti Jeunes Verts Liste 08: Jeunes Verts / Junge Grüne 1ère position sur la liste 3 1er numéro de candidat 08.3 Profession actuelle Responsable Commercial Année de naissance 1975 Lieu Riddes E-mail david.guglielmina@hotmail.com Homepage www.greens-efa.org/index.htm Homepage www.nfp41.ch/ Homepage ec.europa.eu/ Slogan de campagne Penser global, agir local. 9
  8. 8. Profil « Smartvote » 10
  9. 9. Action avant campagne  11
  10. 10. Conférence ‐ Energie et développement  durable : le défi !  12
  11. 11. Actions pendant campagne  13
  12. 12. Notre affiche de campagneObjectifs : • Visibilité.• Outil indispensable en complément de campagne.• Coût raisonnable (pour la réalisation graphique contribution  de Diego Fellay).• Facilement déployé.• Excellent rapport Prix – Impact. 14
  13. 13. Action au Glacier du TrientObjectifs : • Travailler le symbole.• Profiter des synergies déjà en place en Valais dans le créneau.• Différenciation par rapport aux standards des concurrents.• Une image vaut mieux que mille mots.• Présentation d’action des jeunesses par le Nouvelliste• Excellent rapport Prix – Impact. 15
  14. 14. Le Carrefour – Journal du district de Martigny – No 61 Juin 2007 6) Comment le développement de lagriculture, du tourisme et de lindustrie sont-ils possibles contre de fortes convictions écologiques? 1) Les Jeunes Verts ont fixé la barre à 1% pour les élections nationales de cet automne, nest-ce pas pessimiste? Le développement de lagriculture, du tourisme et de lindustrie ne doit pas se faire contre de fortes convictions écologiques mais plutôt avec elles ! Cest uniquement en prenant en Nous nous fixons des objectifs réalistes et pragmatiques, comme la politique durable que nous voulons mener à bien. De plus c’est la première fois que les Jeunes Verts lancent une compte ces convictions que lon pourra avoir un développement durable dans chacun de ces liste au Conseil National, nous n’avons donc pas de base de travail statistique. Face au domaines. Ce principe, si souvent évoqué et trop peu souvent pratiqué sur le terrain, postule budget « poids lourd » des principales jeunesses, nous sommes des jeunes personnes de que nous recherchons un équilibre décisionnel politique qui tienne compte aussi bien de volonté : par exemple, avec peu de moyens financiers, nous avons entre autres organisé laxe environnemental, que des axes social et économique. Notre maxime est donc : cette année une conférence intitulée « Energie et développement durable : le défi ! ». Les « Penser global, agir local », ce qui garantit une vision d’ensemble cohérente, que ce soit divers intervenants du terrain invités à parler ont apporté des solutions, réalisables par dans lagriculture, le tourisme ou lindustrie. chacun, face à ce thème d’actualité. 7) Faut-il interdire la fumée dans tous les lieux publics, y compris les espaces 2) Quels sont les éléments qui vous permettent de penser que les jeunes concert? sintéressent à lenvironnement. En ce qui me concerne, j’arrive très bien à respecter les diverses restrictions en la matière. Il L’environnement est un sujet qui touche tout le monde, à présent les effets de l’homme sur est clairement prouvé que la fumée n’est pas une source de bienfait, mais je refuse de l’environnement se constatent au quotidien, ce n’est plus une lointaine chose que nous m’ériger en porte-parole d’une vie saine ou moins saine. Dernièrement j’ai participé à une pouvons remettre à demain : sil le faut, l’actualité ou une balade jusqu’à nos glaciers sont là conférence sur le projet « SolarIimpulse » à l’Ecole Polytechnique de Lausanne. A mon pour nous le rappeler. Les jeunes en particulier sont d’excellents prescripteurs pour grand étonnement, malgré les différents panneaux indiqués « Ecole sans fumée », j’ai sensibiliser et provoquer le débat sur ce thème. J’ai confiance en notre jeunesse pour qu’elle remarqué des distributeurs de cigarettes à la cafeteria. Ce qui me révolte c’est ce ciblage se forge ses propres convictions en la matière. Actuellement nous comptons renforcer nos voulu et désiré de la part de grandes multinationales, que l’on retrouve aussi dans leur rangs, toutes les forces sont donc les bienvenues. publicité. C’est inacceptable dans une société civile et responsable, une cohérence est aussi à trouver dans ce domaine. 3) Pourquoi les Jeunes Verts ne présentent-ils personne pour lélection au 8) Vous défendez une "politique migratoire constructive". Ça veut dire quoi? Conseil des Etats? Il faut ici penser à notre main d’œuvre Européenne qui renforce la qualité d e n o s services Nous sommes apparentés à la liste des Verts sur laquelle M. Christophe Clivaz s’est porté dans le domaine du tourisme et de lagriculture et aux personnes qualifiées étrangères candidat pour assumer ce poste. Nous lui apportons donc notre soutien pour cette choisissant notre pays afin de contribuer à notre économie. Sans perdre de vue également candidature. les flux migratoires antérieurs qui se sont intégrés avec succès aux valeurs Suisses et Valaisannes et surtout à toutes les personnes qui vivent dans une peur justifiée et qui 4) Combien va coûter votre campagne? nous tendent la main. Cette intégration doit se faire en respectant les règles établies pour chacun, pour une intégration qui respecte les droits humains. Nous ne disposons pas dun budget précis affecté à cette campagne, étant donné nos faibles moyens financiers, mais nous sommes assurés dêtre soutenus par les Verts pour 9) A vous lire, vous souhaitez un développement durable, un monde équitable, et les actions qui seront effectuées. Notre campagne est menée sur le bon sens, nous la paix... Nest-ce pas un peu «fleur bleue»? comptons aussi sur le fait que les sujets qui sont au cœur de nos convictions soient suffisamment au centre de l’actualité pour obtenir l’attention du plus grand nombre. Non, je ne suis ni angélique, ni l’inverse, mon refus de tous les extrêmes est un signe de fabrique, ce qui me permet d’avoir une vue réaliste de la situation, pour un débat 5) Vous êtes originaire de Riddes, quel est votre attachement à ce village? démocratique. Plus nous avancerons dans le temps, plus nous constaterons que nous devons penser globalement pour apporter des solutions. Pour aller vers les autres ces Riddes est le berceau de mon enfance, jy garde des amitiés qui perdurent au fil du temps. convictions sont primordiales et universelles. Je dois parler également de Verbier, j’y ai passé la plupart de mon temps libre au restaurant familial « Le Carrefour », très justement nommé, m’ouvrant ainsi à une vision internationale 10) En bref, pour ou contre larmée? rapidement. Avec de plus mes origines italiennes, j’ai acquis une double nationalité par ma J’aimerais provoquer le débat sur ce sujet, notamment au niveau des coûts qui sont mis en maman dès 16 ans. Mon nom de famille indique une provenance du Val d’Aoste, je me œuvre dans ce domaine. Les priorités ont changé, nous devons penser notamment au définis allègrement comme un « Alpin-Latin ». Plus que localement, je souhaiterais me financement des axes du développement durable. Notre tradition de neutralité doit être définir en « citoyen du monde », ce que nous sommes tous, surtout pour trouver des mise en avant pour agir au plan international à la gestion pacifique des conflits, honorant solutions globales à des problèmes locaux. Dans tous les cas, les différences sont pour moi ainsi notre tradition. La question du libre choix de nos jeunes citoyens quant à leur une source de richesse. orientation militaire ou civile est une question à débattre, garantissant ainsi une liberté 16
  15. 15. Le Carrefour – Journal du district de Martigny – No 61 Juin 2007 17
  16. 16. Le Carrefour – Journal du district de Martigny – No 63 Septembre 2007 18
  17. 17. Le Nouvelliste – 1er Octobre 2007 Dans une première partie, l’idée est de vous présenter succinctement (Nom, prénom, profession, domicile, parti politique. Guglielmina David.Né en 1975, originaire de Riddes, a grandi à Verbier, est célibataire et habite Lausanne, double national Suisse et Italien. Formation dans le domaine de la vente et titulaire du Brevet Fédéral de «Technicien en marketing». Responsable Produit Romandie dans le domaine informatique. Liste No 8 « Les jeunes vert-es ». Membre du Club Marketing Suisse. Secrétaire des Jeunes Verts Valaisans. Adepte de snowboard, passionné de cinéma et d’art contemporain. Puis de décrire une B.A. (bonne action) que vous avez récemment accomplie. Elle peut se rapporter à n’importe quel domaine, en lien ou non avec votre engagement électoral. Si vous n’avez pas d’idée, vous pouvez alors décrire la B.A. que vous avez toujours rêvée ou que vous rêveriez d’accomplir. Je me demande si le terme de faire une bonne action, cela voudrait dire, que cest réfléchi, pas spontanée, comme la B.A. du jour, presque obligée. Pour ma part, je fais de mon mieux pour aider sans réfléchir, spontanément, sans mettre de mot et sans attendre de retour. J’aime bien dire merci aux personnes que j’aime ou que j’apprécie pour une particularité. Dernièrement, j’ai remercié l’association « La lanterne magique » pour son action globale. J’ai reçu une réponse très chaleureuse, je cite : « Nous vous remercions pour votre e-mail, c’est une belle surprise et merci pour vos compliments! », c’est un très beau retour. La seconde partie est plus directement liée au scoutisme. Si vous avez fait du scoutisme, vous devez nous donner votre nom de totem et expliquez pourquoi vous avez choisi ce nom. Si vous n’en avez pas fait, alors vous pouvez choisir le nom de totem que vous auriez aimé avoir et expliquer la raison de ce choix. Je n’ai malheureusement pas eu la chance de faire partie du mouvement scout durant ma première jeunesse, par contre on m’a laissé entendre qu’un totem a une valeur de « passage », d’une étape et est généralement représenter par un animal. Avec un brin d’originalité, qui me caractérise au demeurant, je choisis comme nom de mon totem un personnage de BD que j’apprécie particulièrement : « Corto Maltese ». Pourquoi ? Je vais vous citer une anecdote du personnage : Un jour, une amie de sa maman, tente de lire son avenir dans les lignes de sa main et ne trouve pas de ligne de chance. « La chance, c’est moi qui la fait ! », Corto saisit un rasoir et s’entaille profondément la paume de la main. Certes, c’est un personnage de BD, mais un réel homme de volonté, donc c’est sous ce totem que j’aimerai réunir mes amis. J’estime que ma vie est faite au moins de 49% de choix.                19
  18. 18. Le Nouvelliste – 1er Octobre 2007 20
  19. 19. Questionnaire ‐ www.360.ch/elections 4 / Mieux protéger les personnes homosexuelles et transsexuelles contre les nom, prénom Guglielmina David discriminations sur le lieu de travail. adresse Rte du Faubourg 16 Très favorable X Favorable Indifférent Défavorable Très défavorable 1908 Riddes Votre point de vue : e-mail david.guglielmina@hotmail.com Il est du choix de chacun de séparer sa vie privée, de sa vie professionnel. Dans tout lesQuestionnaire : cas, dans n’importe quelle situation, si nous parlons de discrimination une protection estLes gays et lesbiennes suisses après le partenariat enregistré justifiée, je pense particulièrement à l’égalité des chances hommes-femmes.1 / Quel regard portez-vous sur l’influence du mouvement homosexuel en politique ces 30 Quelle est votre opinion face aux propositions suivantes…dernières années? 5 / Lorsqu’un enfant est élevé au sein d’un couple de même sexe, le rôle du/de la conjoint/e du parent biologique doit être mieux reconnu légalement.Je pense qu’il est plus adapté de poser cette question a un politicien qui a plus de 30ans de carrière, ce serait plus éloquent. Je m’inscris plus volontiers au présent, Très favorable X Favorable Indifférent Défavorable Très défavorableavec une vision pour le futur qui est axé sur la mixité des rapports entre homme Votre point de vue :et femme de tous horizons. Cette question doit succéder celle de l’adoption et non pas l’inverse, sur laquelle je n’ai pas d’avis, dans un récent questionnaire j’ai répondu à par un « plutôt oui » par respect2 / Selon vous, dans le débat politique et médiatique, «en fait-on trop» sur les questions envers les papas qui suite à des circonstances de la vie élève leur enfant seul, et avecrelatives à l’homosexualité? succès. Ceci dit avoir un avis sur tout, à tous les moments, est une forme d’extrême queCela dépends comment cela est traité, lorsqu’on fait preuve de civilité on se préoccupe je ne souhaite pas développer, je le laisse volontiers à d’autres.de ses paroles et de ses actes sur ceux à qui on s’adresse, dans cette optique on ne faitjamais « trop ». Aussi pour moi trop sectorisé les catégories de « genre » est un premier 6 / Encourager les institutions éducatives à aborder les questions de diversité sexuelle en toute neutralité.pas vers l’exclusion, donc évitons les généralités, la psychologie de supermarché, les X Très favorable Favorable Indifférent Défavorable Très défavorableextrêmes de tout bords et trouvons des solutions ensemble. Votre point de vue :Quelle est votre opinion face aux propositions suivantes… La neutralité est une condition « sine qua non » pour accéder à un développement3 / Punir plus sévèrement les propos et actes motivés par la haine des personnes personnel de qualité, ce que l’on veut de mieux pour soit on le souhaite à tout un chacun.homosexuelles et transsexuelles, à l’instar des actes et propos racistes ou antisémites. Que se soit dans n’importe quel milieu, institution, association ou par choix personnel, Très favorable X Favorable Indifférent Défavorable Très défavorable les personnes neutres et qualifiées sont indispensables. Il ne faut pas oublier que leVotre point de vue : travail reste personnel : personne ne peut l’accomplir à notre place, avec un telLa haine est une position de vie que l’on choisi, donc je ne vois pas ce que l’on peut accompagnement beaucoup de situations pourrait être facilitées voir évitées.concrètement faire la contre, à part de s’en protéger. Par contre quand il s’agit des proposou d’actes de diffamation, dénigrement, détraction ou calomnie, il y a toujours le choix 7 / Autoriser les femmes homosexuelles à recourir à la procréation médicalement assistéede donner suite à cela, d’où qu’elles proviennent, dans ce contexte une analyses des en Suisse. Très favorable Favorable Indifférent Défavorable X Très défavorableprocédures en vigueur serait à envisager. Votre point de vue : La procréation doit résulter d’un choix entre deux personnes, la médecine n’a rien à faire dans ce processus, sauf dans les cas de stérilité ou cette alternative prends du sens. 21
  20. 20. Questionnaire ‐ www.360.ch/elections8 / La Suisse doit avoir une politique extérieure active en faveur des personnes menacéesen raison de leur orientation ou identité sexuelle (notamment vis-à-vis d’Etats oùl’homosexualité est passible de la prison ou de la peine de mort).X Très favorable Favorable Indifférent Défavorable Très défavorableVotre point de vue :Parfois il nous arrive d’oublier que dans certains endroits du monde, même les droitsfondamentaux sont bafoués. Ce serait une très belle forme de civilité de notre part defaire avancer ce sujet, autant au niveau politique que personnel.Commentaires et suggestions : Merci de votre participation ! Pour nous renvoyer ce questionnaire : par courrier : 360° Magazine, 36 rueSignature : de la Navigation, CP 2217, 1211 Genève 2 par e-mail : elections2007@360.ch par fax : 022 741 00 74 22
  21. 21. Les Résultats  23
  22. 22. Suffrages par liste Suffrages Pourcentage01 C-PARTEIEN, CHRISTLICHSOZIALE VOLKSPARTEI OBERWALLIS (CSPO) 58213 7.46%02 JEUNESSES SOCIALISTES DU VALAIS ROMAND (JSVR) 8062 1.03%03 JEUNES DEMOCRATES-CHRETIENS DU VALAIS ROMAND (JDC VR) 12969 1.66%04 C-PARTEIEN, CHRISTLICHDEMOKRATISCHE VOLKSPARTEI OBERWALLIS (CVPO) 80706 10.34%05 PARTI DEMOCRATE-CHRETIEN DU VALAIS ROMAND 187467 24.03%06 C-PARTEIEN, JUNGE CHRISTLICHDEMOKRATISCHE VOLKSPARTEI OBERWALLIS (JCVPO) 5667 0.73%07 LES VERTS 23308 2.99%08 JEUNES VERTS 7362 0.94%09 UDC BAS-VALAIS 12587 1.61%10 PARTI SOCIALISTE DU VALAIS ROMAND 61229 7.85%11 SCHWEIZERISCHE VOLKSPARTEI OBERWALLIS (SVPO) 31622 4.05%12 JUNGE SCHWEIZERISCHE VOLKSPARTEI OBERWALLIS (JSVPO) 3513 0.45%13 UP PARTI RADICAL-DEMOCRATIQUE (PRDVS) 102925 13.19%14 C-PARTEIEN JUNGE CHRISTLICHSOZIALE OBERWALLIS (JCSPO) 5409 0.69%15 PARTI CHRETIEN SOCIAL DU VALAIS ROMAND (PCS VR) 8929 1.14%16 Wir Liberalen : FREIE DEMOKRATISCHE PARTEI OBERWALLIS (FDPO) 10268 1.32%17 Nous libéraux : MOUVEMENT ECOLOGIE LIBERALE 7753 0.99%18 Nous libéraux : PARTI LIBERAL VALAISAN 7853 1.01%19 UP CHABLAIS & REGION (JRVS-JLVS) 5403 0.69%20 UP MARTIGNY & REGION (JRVS-JLVS) 2908 0.37%21 JUSO OBERWALLIS 4443 0.57%22 SOZIALDEMOKRATISCHE PARTEI OBERWALLIS (SPO) 40879 5.24%23 UP CENTRE (JRVS - JLVS) 3122 0.40%24 GAUCHE VALAISANNE ALTERNATIVE 3980 0.51%25 UDC VALAIS CENTRAL 74842 9.59%26 JEUNES UDC VALAIS CENTRAL 1691 0.22%27 JEUNES UDC BAS-VALAIS 5051 0.65%28 FORCE CITOYENNE 2037 0.26%00 Suffrages blancs 11670 24
  23. 23. Suffrages par candidat08 JEUNES VERTS ZUFFEREY Arnaud  1600 LARGEY Thierry  1540 SARRASIN BRUCHEZ Pascale  1525 DERIVAZ Fabien  1107 SUFFRAGES COMPLEMENTAIRES  827 GUGLIELMINA David  763 TOTAL 7362 25
  24. 24. Communiqué de presse – Fin de la campagne  Les Jeunes Verts Valaisans expriment leur satisfaction suite aux résultats Les Jeunes Verts se réjouissent également de la progression significative des obtenus lors des Elections Fédérales. Les objectifs fixés par le Comité et Verts Valaisans et du bon score réalisé par leur candidat au Conseil des Etats. lensemble des membres étaient au nombre de trois et sont tous atteints : Ils saluent cette évolution des mentalités et la prise de conscience des Valaisans-nes des enjeux liés à la protection du climat. Les citoyens de ce canton semblent actuellement juger les Verts crédibles et cohérents pour 1. Arriver à 1 % des suffrages : avec 0.94 % des suffrages obtenus répondre à leurs interrogations. Les Jeunes Verts sont satisfaits de voir que (ce qui correspond à 6535 suffrages), les Jeunes Verts ont pratiquement atteint ce premier objectif. Lhomogénéité du nombre de lapparentement a profité à l ensemble des parties en jeu sans prétériter voix obtenues par la majorité des candidats leur confirme que les aucune des listes. citoyens ont voté un programme et des idées, plutôt que des personnes en particulier et que toutes les candidatures étaient Les Jeunes Verts regrettent la perte dun siège socialiste, parti crédibles. Les Jeunes Verts sont également satisfaits de voir que la traditionnellement allié et avec lequel ils étaient sous-apparentés. La perte de seule candidature féminine obtient de bons résultats et na pas souffert ce siège est dommageable pour la gauche valaisanne, force dopposition du traçage systématique dont les candidates dautres listes sont nécessaire à ce canton et qui avait pourtant fait ses preuves dans la souvent les cibles. A lavenir et étant donné les bons scores réalisés législature précédente. Les Jeunes Verts espèrent quà lavenir ils dans le Haut-Valais alors quil ny avait pas de candidat de cette région continueront à collaborer de façon harmonieuse avec un Parti Socialiste fort et quaucune campagne ny a été faite, les Jeunes Verts doivent et quensemble ils arriveront à convaincre les électeurs du bien-fondé de leur réfléchir de façon prioritaire à la possibilité de se développer dans cette programme. partie du canton. Les Jeunes Verts prennent acte de la volonté des Valaisans-nes et des 2. Etre visibles et apporter leur voix au débat politique valaisan: Suisses-sses de voir lUDC jouer un rôle plus important dans le débat en participant à plusieurs débats de différents médias (presse écrite, politique. Bien quils regrettent cette avancée dun parti avec qui ils jugent la radio et télévision) et à des outils comme Smartvote, les Jeunes Verts discussion difficile, les Jeunes Verts respectent le résultat des urnes, voulu ont pu faire passer leurs idées et prouver leur crédibilité à aborder par les électeurs et notre système démocratique. Maintenant que lUDC est le lensemble des sujets ayant trait au monde politique valaisan et parti majoritaire de ce pays, les Jeunes Verts lui demandent de se comporter fédéral. Ils ont montré quils étaient la voix qui manquait au canton comme tel : lUDC ne peut plus, avec sa position de leader, faire une politique pour transmettre des propositions nouvelles et durables face au défi dopposition mais doit prendre ses responsabilités de majoritaire et proposer, lancé par les changements climatiques. plutôt que dénoncer. Les Jeunes Verts attendent de ce parti un changement de cap radical de leurs positions par rapport à la problématique environnementale, afin de prendre en compte la première préoccupation des 3. Motiver dautres jeunes à sintéresser à la politique et à adhérer Suisses-ses. Enfin, les Jeunes Verts continueront à se battre pour que aux Jeunes Verts : cet objectif est à voir sur le long terme, mais pour certaines théories à relents xénophobes et stigmatisantes vis-à-vis dune linstant quelques nouvelles demandes dadhésion ont déjà eu lieu. Cela partie de la population de ce pays appartiennent définitivement au passé. semble confirmer quêtre visibles pour ces élections a porté ses fruits et a permis à certains jeunes valaisans de connaître les Jeunes Verts et de Avec les résultats obtenus à ces élections, les Jeunes Verts sont maintenant vouloir suivre la voie tracée par les candidats. renforcés dans la conviction quils sont une voix nécessaire au débat politique valaisan. Les urnes lont démontré, les citoyens-nes comptent sur les Jeunes Verts pour faire avancer la cause du développement durable et proposer des solutions pragmatiques et efficaces pour lavenir de ce canton. Les Jeunes Les Jeunes Verts sont satisfaits de voir que ces objectifs ont été atteints Verts remercient lensemble des personnes qui ont cru en eux tout au long de malgré un budget peu important et une visibilité moins accordée par une la campagne et qui leur ont manifesté leur soutien à différentes reprises et certaine partie de la presse quà dautres listes jeunes : malgré ces deux dans les urnes. Ils sont conscients de leurs responsabilités et de la confiance désavantages, les Jeunes Verts arrivent troisième des listes jeunes portée par un grand nombre délecteurs. Les Jeunes Verts sont plus que valaisannes et montrent par là que des candidatures crédibles, une campagne jamais motivés à poursuivre leur engagement pour un monde plus basée sur le contenu et un fort investissement des candidats sont payants, ce respectueux de lenvironnement, plus juste dans la répartition de ses qui est réjouissant pour le processus démocratique de ce canton. richesses et plus solidaire. Pour les Jeunes Verts Valaisans, Pascale Sarrasin Bruchez, présidente 26
  25. 25. Divers 27
  26. 26. Projet Flyers  28
  27. 27. 2008 29
  28. 28. Sommaire• Nouvelliste ‐ AU‐DELÀ DES CLIVAGES, UN PROJET COMMUN  (P.38‐40)• Action – Visite d’une maison Minergie – Communiqué de presse (P.41)• Action – Visite d’une maison Minergie – Affiche (p.42)• Prise de position initiatives 2008 (P.43‐44) 30
  29. 29. Action – Visite d’une maison Minergie – Communiqué de presse 34
  30. 30. Action – Visite d’une maison Minergie – Affiche 35
  31. 31. Prise de position initiatives 2008 36
  32. 32. Prise de position initiatives 2008 37
  33. 33. 2009 38
  34. 34. Sommaire• ouVERTure – Un projet romand – Délégué des JVVs pour le projet – Création du titre (P.47)• ouVERTure – Communiqué de presse (P.48)• ouVERTure – Un projet romand – Délégué des JVVs pour le projet – 3 éditions à ce jour (P.49)• ouVERTure – Les pages Valaisannes (P.50)• ouVERTure – Mes articles (P.51‐52)• Action prévention AIDS – Distribution de préservatifs – Communiqué de presse (P.53)• Action préventions AIDS – Distribution de préservatifs (P.54)• Action annuelle des JVVs – « Observons le Gypaète» (P.55)• Communiqué de presse ‐ Prise de position Homophobie (publiée dans le Matin du 20.05.2009) (P.56)• Communiqué de presse ‐ Prise de position comptoir du Valais (publiée dans le Nouvelliste du 26.10.2009) (P.57)• Communiqué de presse – Prise de position  pour les votations fédérales (P.58)• Action de sensibilisation – Projection du Film « HOME »  (P.59) 39
  35. 35. ouVERTure – Un projet romand – Délégué des  JVVs pour le projet – Création du titre 40
  36. 36. ouVERTure – Communiqué de presse 41
  37. 37. ouVERTure – Un projet romand – Délégué des  JVVs pour le projet – 3 éditions 42
  38. 38. ouVERTure – Les pages Valaisannes 43
  39. 39. ouVERTure – Mes articles 44
  40. 40. ouVERTure – Mes articles 45
  41. 41. Action prévention AIDS – Distribution de préservatifs – Communiqué de presse 46
  42. 42. Action préventions AIDS – Distribution de  préservatifs 47
  43. 43. Action annuelle des JVVs – « Observons le Gypaète » 48
  44. 44. Communiqué de presse ‐ Prise de position Homophobie (publiée dans le Matin du 20.05.2009 ) 49
  45. 45. Communiqué de presse ‐ Prise de position comptoir du  Valais (publiée dans le Nouvelliste du 26.10.2009) 50
  46. 46. Communiqué de presse – Prise de position  pour les  votations fédérales 51
  47. 47. Action de sensibilisation – Projection du Film « HOME » 52
  48. 48. 2010 53
  49. 49. Sommaire• Action de sensibilisation – Projection du Film « Homo Toxicus » (P.62)• Action de sensibilisation – Excursion biotope Conthey (P.63)• ouVERTure – Un projet romand – Délégué des JVVs pour le projet – 4 éditions (P.64‐65)• ouVERTure – Les pages Valaisannes  (P.66‐67)• ouVERTure – Mes articles (P.68)• Le Nouvelliste – Forum des lecteurs – AC, entre vision et cauchemar  (P.69)  54
  50. 50. Action de sensibilisation – Projection du Film « Homo  Toxicus » 55
  51. 51. Action de sensibilisation – Excursion biotope Conthey 56
  52. 52. ouVERTure – Un projet romand – Délégué des  JVVs pour le projet – 4 éditions 57
  53. 53. ouVERTure – Un projet romand – Délégué des  JVVs pour le projet – 4 éditions  58
  54. 54. ouVERTure – Les pages Valaisannes 59
  55. 55. ouVERTure – Les pages Valaisannes 60
  56. 56. ouVERTure – Mes articles Espérer un peu moins pour aimer un peu plus Initiative contre les minarets : Vous assumerez seuls les conséquences !  Il  paraitrait  qu’en  Valais  quelques  idées  préconçues  ont  la  vie  dure.  Je  vais  essayer  d’en  parler  de Pour moi, c’est un Dimanche noir. J’ai mal pour mon pays, mal pour mon canton. Noirci de constater quelques unes, sans leur donner mon assentiment. Car cela va de soi pour ma part, que cela ne soit à  quel  point  les  Suisses  et  en  particulier  les  Valaisans  peuvent  être  manipulés  vulgairement  par  la  pas unanimement partagé par les citoyens d’un canton aussi proche de la nature, terre d’ouVERTure peur  de  l’Autre,  les  a  priori,  les  théories  vite  expédiées,  le  manque  de  discernement  et  de au milieu des axes frontaliers et espace d’accueil touristique, qu’est le Valais. modération. Ce texte xénophobe, approuvé par la majorité des Suisses, bafoue les principes mêmesdes droits de l’homme et modifie notre précieuse Constitution.   « Les  Verts  vous  dites  toujours  la  même  chose ».  Et  bien  justement  ne  trouvez‐vous  pas,  en  particulier  dans  le  contexte  politique  qu’est  le  notre,  que  se  soit  une  chose  plutôt  positive ? Dès  les  premières  interventions  télévisées  de  ce  dimanche  après‐midi  29  novembre,  l’UDC,  L’écologie  dans  son  sens  large  du  terme  est  une  science,  il  est  vrai  qu’il  y  des  fondamentaux.  Par apparemment  fort  surprise  de  ce  succès,  a  rappelé  qu’elle  n’était  pas  l’initiatrice  de  ce  texte.  Les exemple,  le  plus  signifiant,  est  qu’un  monde  basé  sur  la  croissance  infinie  avec  des  ressources membres de ce parti sont déjà en route pour lâcher les 69’145 Valaisans qui vont devoir maintenant  limitées  n’est  plus  envisageable  à  terme.  Il  serait  bien  plus  facile  d’alimenter  des  peurs  auprès  de assumer seuls ce « oui » ainsi que sa lourde portée sur le plan international, national et cantonal.  l’opinion publique et d’aller dans le sens des sondages (…). Je souhaite que bientôt cette science du  « bon sens » soit aussi une base de travail commun à nous tous et non pas inhérent au monde Vert.Seuls sur le plan international si les différents organismes de promotion de la paix, qui font la force Ma  question  est  maintenant :  « Voulez  vous  dire  toujours  la  même  chose  que  nous  sur  certains de  la  Suisse  à  l’étranger,  ne  retrouvent  plus  leur  valeur  de  base  dans  notre  pays.  Seuls  sur  le  plan  thèmes ? » Je vous y invite volontiers. économique  si  les  pays musulmans  coupent  les  échanges  commerciaux  qui  nous  lient.  Seuls  sur  leplan  cantonal  si  le  tourisme  subit  une  baisse  encore  plus  importante  que  prévue.  Seuls  encore  « Promouvoir des taxes et des restrictions, frustration permanente ? ». Je dois bien vous avouez que lorsqu’on vous demandera des comptes sur le « pourquoi ». Sans en avoir eu pourtant les problèmes  selon  mon  humble  avis  notre  monde  meurs  bel  et  bien  d’absence  de  régulation.    L’explication  est initiaux,  vous  vous  trouverez  alors  dans  une  situation  de  non‐intégration  désastreuse  identique  à  assez  simple,  nous  vivons  dans  un  monde  ou  les  enjeux  ce  sont  focalisés  sur  3  points  :  Les celle  que  connaissent certains  pays étrangers.  Cette  liste  est  non  exhaustive  cependant,  ce  qui  est Consommateurs – les Actionnaires – La loi. En livrant ainsi le monde contemporain au pur cynisme,  aux lois aveugle du marché et de la compétition mondialisée, car nous savons très bien à présent que certain,  c’est  que  vous  assumerez  les  conséquences  directes  d’une  modification  de  la  Constitution c’est  presque  toujours  la notion  de  bénéfice  à  court  terme  qui  prend  le  dessus.  D’où  ma  question tant au niveau du portemonnaie, de l’image que du message.  « Pensez‐vous que les consommateurs, sans la loi seront assez puissant dans la durée pour faire plier Si  le  débat  est  nécessaire  (comme  le  prouve  la  peur  qui  était  terrée  derrière  ce  « oui »),  il  ne  doit  la logique à cupidité variable des actionnaires ? ». A contrario du sauvetage de nos banques, c’est le avoir lieu ni dans ces conditions ni à partir d’une modification de la Constitution. D’autres solutions principe du pollueur payeur qui doit être appliqué. existent  qui  sont  moins  invasives,  moins  définitives,  moins  radicales  et  qui  demandent  en  premier  « La  liberté  de  choix ? ».  Je  prends  pour  exemples  notre  initiative  que  les  médias  et  certains lieu  une  connaissance  et  une  analyse  pragmatique  de  la  situation  à  l’étranger.  Mais  une  chose est opposants  ont  stigmatisée  comme  « Anti  4x4 »,  en  interne  dans  notre  canton  nous  parlons  de sûre,  ces  solutions  ne  se  situent  pas  dans  ces  affiches  insultantes  et  dans  le  message  qu’elles  ont l’initiative « Pour des véhicules respectueux de l’environnement ». Le non‐choix se limite quand vous propagé. De plus, un autre constat peut être encore fait : ce que nous critiquons à l’étranger, nous le  n’avez qu’une possibilité contraignante à suivre, pragmatiquement même sans catégorie G (véhiculeretrouvons  chez  nous  à savoir  une politique bas de gamme, populiste à  souhait et  dégradante  à  la de grosse cylindrée et à plus de CHF 100000), il reste plus de choix dans le monde automobile que de fois pour le peuple et à la fois pour les politiciens. Devons‐nous prendre le contrepied en nivelant les  marque de shampoing en rayon, même en 4x4. Personnellement je suis prêt, malgré mon besoin dedébats vers le bas ? Devons‐nous rejoindre l’avis émis dans La République de Platon qui établit des mobilité, de me passer de cette « catégorie » G. Dès lors ma question est « Voulez‐vous continuer à normes intellectuelles minimum pour l’établissement des initiatives ?   promouvoir des libertés artificielles, que seul certaines personnes peuvent se payer ? ».   Non. Il reste 49’997 Valaisans et 1135138 Suisses‐ses pour qui créer des problèmes là où il n’y en a  « Les consommateurs –  coupable ? ». Pour le point négatif avec une  analyse pragmatique  nous ne pas ne constitue pas une manière raisonnable et durable d’envisager les choses. Avec nous, ils ont pouvons pas accuser le monde animal, ni la nature, de mettre en danger la durabilité de l’humanité. voté  dans  le  sens  des  quatre  vertus  cardinales  qui  sont  la  sagesse,  le  courage,  la  modération  et  la Pour  le  coté  positif,  il  est  réjouissant  de  constater  que  le  consommateur  (vous  et  moi)  se  réveille justice  en  vue  de  construire  un  Suisse  génératrice  de  solutions.  Ensemble  et  unis  avec  vous,  nous d’une longue léthargie faite de  communication  inspiré par  la logique de guerre de  désinformation, pouvons créer un renouveau politique dans notre quotidien en valorisant, et non en détruisant, les mutée récemment sur un concept de « shopping » ou l’on vous noie dans le choix pour stimuler une valeurs qui ont fait notre force.  réaction neurochimique proche de la peur ( !). Avec l’avènement des nouvelles technologies du type  internet  a  rendu  cette  maxime  moins  tolérable  à  ce  jour :  « La  fin  justifie  les  moyens».  Il  ne  s’agit Pour ma  part,  la  politique est  un  art  et  c’est un bien  mauvais tableau  qui  se  dessine  ce dimanche.  donc pas de provoquer une culpabilité basée sur le dégout de soi‐même, mais bel et bien de redéfinir Rectifions‐le ensemble et disons aux extrémistes de tous bords de ce pays et de ce canton :  « vous  la  notion  de  responsabilité  moins  juridique  cette  fois,  afin  de  cheminer  ensemble  sur  la  voie  dune passerez pas »! David Guglielmina, membre du comité JVvs  61 
  57. 57. Le Nouvelliste – Forum des lecteurs – AC, entre  vision et cauchemar 62
  58. 58. 2011 63
  59. 59. Sommaire• ouVERTure – Un projet romand – Délégué des JVVs pour le projet – 2 éditions  (P.72)• ouVERTure – Les pages Valaisannes  (P.73)• Postulat ‐ Offrons aux jeunes la possibilité de sexprimer dès 16 ans – Mon texte (P.74)• Postulat ‐ Offrons aux jeunes la possibilité de sexprimer dès 16 ans – Texte déposé ‐ Communiqué de presse  (P.75)• Postulat ‐ Offrons aux jeunes la possibilité de sexprimer dès 16 ans – Média (P.76)• Postulat ‐ Offrons aux jeunes la possibilité de sexprimer dès 16 ans – Résultat (P.77)  64
  60. 60. ouVERTure – Un projet romand – Délégué des  JVVs pour le projet – 2 éditions  65
  61. 61. ouVERTure – Les pages Valaisannes 66
  62. 62. Postulat ‐ Offrons aux jeunes la possibilité de  sexprimer dès 16 ans – Mon texteTexte déposéL’état du Valais met en œuvre, en se basant sur l’outil existant du vote par correspondance, lapossibilité de vote à chaque citoyen de 16 ans à 18 ans révolu à des fins statistiques, tant au niveaucantonal que fédéral. Il informe en conséquence de l’utilisation de cette possibilité et de ces modalités,par les moyens de communication adaptés au public cible. Les résultats statistiques seront publiés àl’issue de chaque votation.DéveloppementA l’heure où une perte de confiance dans les jeunes générations se fait de plus en plus ressentir, àl’heure où la violence se fait plus présente, nous devons leur accorder des signaux de confiancepositifs.A 16 ans, beaucoup de jeunes doivent déjà prendre des décisions lourdes de conséquence pour leuravenir. Il leur faut alors clairement distinguer non seulement ce qui est dans leur propre intérêt maiségalement ce qui est dans lintérêt des autres. La majorité sexuelle ou lautorisation dacheter desboissons alcoolisées fermentées sont elles aussi fixées à 16 ansDe plus, en demandant l’avis des jeunes adultes, le législateur réduirait le hiatus entre la théorieapprise à lécole et la pratique, en se basant sur un outil existant donc facile à mettre en place.Linstruction civique dans l’éducation se trouverait renforcée et bénéficierait dun nouvel élan et à l’abride toute influence politique. Il s’agirait d’un bénéfice pour la formation politique des jeunes et pour leurentrée dans la vie adulte. La base comparative proposée dans cette motion est un vrai projet desociété et permet ainsi d’aborder en toute lucidité, le droit de vote à 16 ans.Le 6 mai 2007, la Landsgemeinde du canton de Glaris a décidé de donner le droit de vote à 16 ans.Le 5 juin 2007, le Parlement du canton de Berne a adopté une motion visant à franchir le même pas.Au plan international, l’Allemagne connaît le droit de vote à 16 ans dans deux Länder et, au niveaunational, l’Autriche est en voie de devenir le 1er Pays membre de l’Union Européenne à accorder ledroit de vote à 16 ans. L’idée émerge un peu partout en Europe mais n’est de loin pas encoreconcrétisée.Le moment semble spécialement opportun de promouvoir, par l’adoption de cette motion, un cantondu Valais précurseur, novateur et à la pointe de l’éducation. Plus particulièrement, il donnerait unsignal fort à la plus jeune génération actuelle et à venir en lui faisant confiance.Guglielmina David  67
  63. 63. Postulat ‐ Offrons aux jeunes la possibilité de  sexprimer dès 16 ans – Texte déposé ‐ Communiqué de presse Communiqué de presse des Jeunes Verts Valaisans Sion, le 19.02.2011. Un taux de participation : 49.7%, supérieur de 3.5% à la moyenne Suisse 2009 de 46.2% (OFS). Un vote en blanc, c’est l’expérience qu’ont vécu en Novembre 2010 les élèves d’un collège à Genève avec des retours et un intérêt très positif. Les jeunes verts valaisans ont déjà anticipés ce résultat en déposant un postulat au Conseil en Octobre déjà il présent un postulant au Grand Conseil porté par son député-suppléant Fabien Derivaz intitulé : « offrons aux jeunes la possibilité de sexprimer dès 16 ans », qui passera en consultation en mars 2011. Véritable fruit d’un travail de groupe en interne, ce postulat propose un vote statistique à chaque citoyen, quelle que soit son origine, de 16 à 18 ans révolus, tant au niveau cantonal que fédéral. Le but premier est de fournir un outil 1 :1 pour la promotion civique dans nos écoles, en se basant sur loutil existant du vote par correspondance. Les axes transversaux se situant dans le continuité de l’effort de l’intégration et de la confiance accordée à nos jeunes, à un âge beaucoup de jeunes doivent déjà prendre des décisions lourdes de conséquences pour leur avenir. Posutlat : http://www.vs.ch/vos_files/DEP_2010.11_POS_1.112_Vote%20statistique%20à%2016%20ans.pdf Références : http://www.lematin.ch/actu/suisse/college‐vote‐heure‐354328 http://icp.ge.ch/po/madame‐de‐stael/spip.php?article933 Personnes de contact : Fabien Dérivaz, député (suppl.), président des JVVS, (porteur du postulat), 079/ 705 61 45, fabien.derivaz@hotmail.fr David Guglielmina, membre du comité des JVVS, (rédacteur du postulat), 076 / 383 25 35, david.guglielmina@sage.com   68
  64. 64. Postulat ‐ Offrons aux jeunes la possibilité de  sexprimer dès 16 ans – Média- Radio Rhône (1 semaine) -20 minutes du 21.02.2011 69
  65. 65. Postulat ‐ Offrons aux jeunes la possibilité de  sexprimer dès 16 ans – Résultat Sion, le 19.03.2011. Par 98 voix contre 15, le Grand Conseil a refusé hier la motion déposée, après un débat animé. Avec 15 parlementaires nous pouvons donc justifier, par ce postulat, d’avoir cru dans la volonté d’inviter les plus jeunes à participer à une politique différente avec les moins jeunes, dans une société contemporaine en perte de civilité et de sens commun. 70
  66. 66. Fin de de mon mandat le 11.05.2011 71

×