LIens.coop Ac célarateur de talents Digital4Change
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

LIens.coop Ac célarateur de talents Digital4Change

on

  • 806 views

 

Statistics

Views

Total Views
806
Slideshare-icon Views on SlideShare
806
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    LIens.coop Ac célarateur de talents Digital4Change LIens.coop Ac célarateur de talents Digital4Change Document Transcript

    • 1er ACCÉLÉRATEUR DE PROJETS LIENS Mardi 7 décembre, de 14H00 à 18h00 Paris, Comptoir GénéralLe programme LIENS est financé en 2010 par
    • Mot d’accueilL’équipe Liens.coop est heureuse de vous présenter aujourd’hui ces projets. Cet événement est réalisé enlien avec la FING et s’appuie sur un format d’animation particulier : l’Accélérateur de projets développépar Charles Nepotes, alors responsable du programme Identités Actives.Cette rencontre est aussi le résultat d’une année de travail qui a été lancée par la dynamique LIENS quidevient un programme expérimental de la FING en 2011. Merci à nos financeurs : Forum d’ActionsModernités qui a permis lamorçage de cette dynamique ainsi qu’à SFR et la Région IDF qui soutiennentà leur tour LIENS depuis quelques mois.Les projets que vous allez découvrir et avec qui vous allez partager sont parfois très décalés de la normeet des pratiques habituelles. C’est justement parce que nous entrons dans des modèles d’organisationdisruptifs, où les porteurs ont su profiter des dernières technologies numériques pour développer denouvelles pratiques sociales. Ces porteurs nous aident à imaginer les moyens de "régénérer la vie sociale,la vie politique et la vie individuelle" en développant plus de lien, de proximité, dassociation.... Enquelque sorte, ils vous proposent de nouveaux usages qui laissent entrevoir les futures pratiquesconstitutives de notre société de demain. Si nous allons vous aider à comprendre ces projets et à lesinterroger, nous vous invitons à laisser de côté votre grille d’analyse habituelle, au moins dans unpremier temps, pour comprendre ces projets et les dynamiques dans lesquelles ils s’inscrivent.Déroulement des ateliersChaque atelier dure 45 minutes, et se déroule en 3 temps : 1. Présentation : le porteur présente brièvement son projet, son état davancement et ce quil recherche pour le faire progresser 2. Contenu et usages : les participants discutent ensemble le contenu du projet : usages possibles, détournements, pistes exploratoires, critiques, etc. 3. Mise en œuvre : les participants formulent des propositions concrètes au porteur, pour initier des suites ensembleLes règles du jeu : Respectez le timing et le temps de parole de chacun, 45 minutes, cest très court ! Soyez critique si vous le souhaitez, mais constructif, toujours ! La tentation sera grande de dériver et parler de fractures numériques, monnaies libres ou de la stratégie de Google … Cest possible, mais … pendant les pauses ! Lors des ateliers, restez centré sur le projet. Dites "Stop, jai pas compris! " si un terme jargonneux vous échappe : cest aussi rendre service au porteur de projet ! Faites des propositions au porteur, sans complexe. Pas de chichi, nous avons tous quelque chose à lui apporter : une mise en relation, un avis, un scénario, un beta-testing, un lien, un peu de promo, une idée de modèle économique, un détournement saugrenu, …
    • Planning de l’après midi, 3 session et un bilan LIENS : ESPACE 1 ESPACE 2 ESPACE 3 ESPACE 4 ESPACE 5 Yoocasa WATCH Super Marmite Reconnect La Ruche qui dit oui 1ere SESSION 14h30- par Axel Cateland par Jean-Etienne Belicard par Olivier Desmoulin par Gabrielle Ficher par Guilhem Chéron 15h15 Animateur : Animateur : Animateur : Animateur : Animateur : Véronique Routin Francois Hanat Romain Boulogne Eymeric Brunet-Lecomte Jean-Michel Cornu La Ruche qui dit oui IDACT Nexthing Courtage Solidaire Reconnect2e SESSION 15h30- par Guilhem Chéron par Laurent Notarianni par Xavier Maury par Michel Bernand-Mantel par Gabrielle Ficher 16h15 Animateur : Animateur : Animateur : Animateur : Animateur : Abdellah Aboulharjan Jean Millerat Emilie Murcy-Guillaume Simon Sarazin Philippe Garcin Courtage Solidaire Un jour à vendre My recycle stuff WATCH IDACT3e SESSION par Michel par François Malinvaud par Vincent de Montaliet par Jean-Etienne Belicard par Laurent Notarianni 16h30- Bernand-Mantel 17h15 Animateur : Animateur : Animateur : Animateur : Animateur : Jacques Francois Denis Pansu Jean-Michel Cornu Eymeric Brunet-Lecomte Claire Pénicaud MarchandiseUn temps de pause de 15 min entre deux sessions pour continuer les discussions, se rafraîchir, se restaurer… Soit deux temps de pause entre 15H15 et 15H30 puis16H15-16H30.>>> 17h15 - 18h00 : Bilan LIENS :Nous vous présenterons de manière plus détaillée les résultats de nos travaux, les opportunités et facteurs de réussites qui découlent de ces nouvelles pratiques,de l’innovation sociale et les orientations que nous allons prendre pour les mois à venir.
    • Rapport de propositions :À la fin de chaque session, merci de faire des propositions aux porteurs de projets, en remplissant lesfeuilles mises à votre disposition.Voici quelques exemples pour vous aider :  Propositions au niveau de lexpérimentation ? en termes de territoires, de publics pour tester le projet ? o Tests dusage, beta test, blind tests, etc. o Des idées d’usages sensiblement différents de ceux proposés par le porteur de projet ?  Propositions en termes de réseaux et partenaires ? o Mise en relation, recommandation o Partenariat  Propositions pour améliorer l’impact social ? o Mise en lien avec des acteurs sociaux, des associations. o Mise lien pour travailler au développement du projet avec des publics fragilisés pouvant bénéficier de ces initiatives.  Propositions au niveau du développement du projet (Technologies, Design, Business, Ethnologie...) o Propositions didées, de références (article de blog, articles scientifiques, veille, etc. o Coaching, accompagnement, conseil sur votre domaine o Moyens logistiques : hébergement physique, moyens matériels, logiciels, hébergement web, etc. o Mise en oeuvre : participation au coding, design, webmastering, etc.  Propositions en termes de financement ? o Financement, étude de financement, aide au modèle économique  Propositions en termes de communication, notoriété, et essaimage de la solution? o promotion du projet : billet de blog, coup de projecteur dans une liste de diffusion ciblée, tribune presse, contacts presse, groupe Facebook, plan de comm, etc. o Aide à la description du projet, à une présentation designée… o Encouragements, écoute, Twollars, câlins et bisous Les projets :LA RUCHE QUI DIT OUI !Les ruches sont des points de rencontre chez un particulier,pour le commerce direct entre producteurs etconsommateurs.Une communauté de voisinage forme une ruche pour commander directement aux producteurs etbénéficier de produits de qualité à un prix respectueux pour le producteur et raisonnable pour leconsommateur. Les ruches sont les nouveaux points relais créés localement pour recevoir des produitsvariés (fruits, légumes, boissons...) en passant par le moins dintermédiaires possible.MY RECYCLE STUFFRéseau déchange et de trocMy Recycle Stuff, un réseau déchange et de troc sans transaction monétaire, pour échanger les produitsque lon nutilise plus. En plus dêtre agréable et communautaire, ce site développe des outils quipermettent par exemple de connaître léloignement de la personne avec qui léchange se crée et dedéterminer son impact écologique.NEXTHINGBuild your lifeBuild your talent profile with the help of your social network. Everybody has many talents. Do youknow all your talents ? Do you grow them ? Do you use them (family and friends, career, associations,art ...) ? Nexthing : "help people recognize, grow, organize, deploy their talents".SUPER MARMITEUn réseau social de proximité pour acheter et vendre vos petits plats faits maisonCe projet vise à mettre en lien les personnes qui, de chez eux, seraient prêtes à cuisiner pour les autreset ceux qui sont à la recherche dune nourriture faite maison abordable. Cette initiative utilise le réseausocial pour créer des liens entre les personnes. Chacun pouvant noter et commenter la performanceculinaire de lautre et ainsi générer des indicateurs de confiance et de reconnaissance. Tout cela couplé àun outil de géolocalisation pour trouver les cuisiniers les plus proches.
    • UN JOUR A VENDREMettre en relation les personnes qui désirent acquérir ou louer un bien avec la personne qui possède ouoccupe ce bien.Unjouravendre.fr met en relation les candidats à lacquisition ou à la location avec les propriétaires desbiens susceptibles de les intéresser, sans annonce et sans intermédiaire. Trois approches sont proposésaux particuliers: • La demande de mise en relation spontanée pour les candidats qui savent précisémentoù ils voudraient habiter ( adresse ou quartier ). • L’échange d’intentions et de candidatures pour lespersonnes qui envisagent déménager. • La publication d’annonces pour les propriétaires qui n’auraientpas encore trouvé de candidat.WATCHDonner davantage de visibilité à l’action citoyenne participative concernant la surveillance et la mise enœuvre des politiques environnementales.Principalement à destination des membres des associations locales (communales, régionales) de défensede lenvironnement, et des citoyens militants sur des actions locales. Le service permet de rassembler desdonnées objectives de description par thème (urbanisme, pollution de leau, de lair, de la faune et de laflore, du littoral, …) et une évaluation des impacts et de limportance des actions, ainsi que laconformité des politiques locales aux directives européennes en matière d’environnement. Offrir nonseulement un espace local d’expression accessible à tous, experts comme simples observateurs, mais aussiun outil de synthèse et de visibilité unique qui permettra d’extraire et de hiérarchiser les actions etproblématiques environnementales à partir des observations de la communauté de sentinelles.YOOCASAUn espace convivial, intime et sécurisé qui permet à lenfant de continuer à développer ses relationsavec son entourage familial distantYoocasa, est un espace convivial, intime et sécurisé qui permet à lenfant de continuer à développer sesrelations avec son entourage familial distant. Adapté pour développer lémotionnel avec ses procheséloignés, il répond à un véritable besoin pour les familles séparées par lexpatriation, léloignement, lesdivorces. En proposant d’aller plus loin dans léchange que ce que propose Skype, et en permettant uneplus grande interactivité et une meilleure protection que les réseaux comme Facebook, Yoocasa offreaux familles un système de visioconférence associé à un ensemble de services en ligne et de contenusludiques pour favoriser la continuité du contact avec la famille. Il est ainsi possible de se voir, s’entendremais aussi, et en même temps, de jouer, lire, faire ses devoirs, planifier un évènement.CHEQUESOLIDAIRE.ORGDévelopper un e-commerce solidaire dont une part significative des bénéfices sont reversés pour lasolidarité.Créer des sites de-commerce et des comparateurs : assurance, crédit, placements, immobilier locatif,...via une structure coopérative et un Fonds de dotation (ou autre montage juridico-fiscal), dont une partsignificative des profits est redistribuée pour la solidarité. Sites en fonctionnement : www.pretrelais.com,www.credit-relais.fr et à refondre et développer, pretimmobilier.com, investissementlocatif.com,assurmoinscher.org, achatrevente.com, placementsolidaire.tv,... Certains partenariats bancaires,assurance et professionnels déjà en place.RECONNECTFaciliter laccès aux droits des plus exclusLes personnes en situation de précarité sont régulièrement confrontées à la perte ou au vol de leurspapiers personnels les plus précieux (papiers d’identité, titres de séjour, de travail etc). Les travailleurssociaux passent ainsi de nombreuses heures à faire, refaire et rassembler les documents administratifspersonnels de leurs usagers afin de constituer les dossiers leur permettant d’accéder à leurs droits. LeCoffre-fort numérique Reconnect est un outil de numérisation, de stockage et de travail social visant àfaciliter l’accès aux droits des plus précaires.IDACTUne application iPad pour les malvoyantsNotre projet est de créer une application iPad donnant accès aux plans de métro et de gares dans uneinterface associant le toucher et la voix en reprenant une norme graphique mise au point avec desdéficients visuels. Cette application associe des progrès technologiques actuels (tactile, audio, contraste,zoom…) à des fonctions ludiques et pédagogiques pour faciliter la connaissance des lieux.
    • Liste des participants.PS : retrouvez la liste actualisée suite à la rencontre et les liens sur la page : http://short.liens.coop/accelerateurNOM ORGANISATION MISE EN CONTACT PROFIL RESEAU SOCIAL FING/LIENSAbdellah Aboulharjan La nouvelle pmeAlexina Fornasari JINUAnaïs LAMBROU Global Social Venture CompetitionAnne Laure BrunBuissonAnne-Charlotte Delort BredAnthony Fremaux LIGAMENArmel LE COZ Designer indépendantAxel Cateland YoocasaCamille Pourbaix Région ile de france SFR - Directrice SantéCatherine Moulin EnvironnementCatherine VON DAHLE Centre Francilien de lInnovation - http://www.liens.coop/pg/profile/cvondahleCédric Begoc UluleCharlotte Karcewski UluleCharlotte Hochman La RucheChristelle Fritz Fritz_cchristophe raynaud ISAIClaire Penicaud CENTRALEDaniel Jaunas LaPosteDelphine Urweiller TransdevDenis Pansu FINGDominique Lambert Fondation SteriaDoudou Sy WiserEarth http://www.liens.coop/pg/profile/sydoudousyEmmanuelle Potin SFREric Plantard Cigales/GarrigueEymeric Brunet Lecomte LIENS http://www.liens.coop/pg/profile/eymericblFaustine Waeckel Indépendante http://www.liens.coop/pg/profile/FaustineWaeckelFrançois Hanat Cap Digital http://www.liens.coop/pg/profile/francois.hanatFrançois Malinvaud Un Jour à Vendre http://www.liens.coop/pg/profile/F.MalinvaudFrançois XavierTANGUY DREAMSHAKEGabrielle Ficher Reconnect http://www.liens.coop/pg/profile/gabrielle.ficherGérard Tissier Financement intergénérationnelGuilhem Chéron La ruche qui dit ouiGwendoline De Ganay Womens ForumHelena Charrier ESSEC - IIESHortense Garand BabeldoorIsabelle Piot La suite dans les idéesJacques FrançoisMarchandise FING http://www.liens.coop/pg/profile/openid_39Jean Ben Illouz EquicoopJean Millerat WecenaJean-Christophe Aguas Mairie de Paris http://www.liens.coop/pg/profile/jcacabaJean-Christophe Capelli FriendsClear http://www.liens.coop/pg/profile/JeanChristopheCapelli
    • Jean-Eric Michallet Manesman business angelsJean-Etienne Belicard Watch http://www.liens.coop/pg/profile/airsixJean-Michel Cornu Fing http://www.liens.coop/pg/profile/jmichelcornuJulien Nicod ACMJulien Robert CitizensideKarima Rafes BorderCloud.comLakdar KHERFI Café projetsLaurent Notarianni IDACTLeila Hoballah MakesenseLucienne YanMarc David Choukroun La Ruche qui dit ouiMarine Laviec Avise Agence nouvelle des solidaritésmarion liewig activesMichel Bernand-Mantel Courtage solidaire http://www.liens.coop/pg/profile/michelbmMounir Mahjoubi La Ruche qui dit ouiMylene Nétange Entrepreneurs davenirNathan Stern VoisinAgeNattali ADIVEOlivier Desmoulin Super Marmite Région Ile-de-France missionOrianne Perrier démocratie régionalePatrick Pénicaud NemawashiPauline Tourneur ConsultantePénicaud Patrick NemawashiPhilippe Garcin Entreprendre Autrement http://www.liens.coop/pg/profile/pgarcinPierre Aussage NemawashiPierre Masselin NemawashiPierre Masselin Agenda 21 de lEssonnePierre Saulay LaSer http://www.liens.coop/pg/profile/PierreSaulaygRomain Boulogne ADIVESarah Coriat HotelsolidaireSeverine Maire BabeldoorSimon Sarazin LIENS http://www.liens.coop/pg/profile/simon.sarazinValerie Prat Direction de la Citoyenneté SFR
    • BILAN DES TRAVAUX EXPLORATOIRES DE LIENSNous percevons depuis quelques années lémergence de projets qui développent de nouvelles pratiques pourle mieux vivre ensemble. Ces projets sont souvent mis en place dans des logiques contributives (co-construction, où les usagers peuvent à la fois être concepteurs, contributeurs, utilisateurs voir mêmefinanceurs...) qui favorisent l’appartenance des projets à une communauté. Dans une grande partie des cas, cesconcepts innovants utilisent les technologies relationnelles (réseaux sociaux, internet, mobile...) pour se mettreen place. Deux raisons à cela :"au niveau de la création, les technologies numériques nous outillent de mieuxen mieux et permettent à un plus grand nombre d’acteurs d’intervenir dans l’innovation. Au niveau del’appropriation, Internet permet une large diffusion et appropriation par le plus grand nombre. Il facilitel’émergence de nouveaux modèles économiques et de nouvelles pratiques (Jean-Michel Cornu)"Ces nouveaux concepts sont parfois très puissants en termes de réponse à des enjeux de société ( par exemple,il a fallu à peine 10 ans pour avoir 13 millions darticle sur wikipédia en 200 langues). Ils introduisent denouveaux usages entre les individus (ex : collaborer sur un wiki), et sont capables de transformer les pratiquesde société (ex : aujourdhui, la contribution sur internet pour construire des bases de connaissance se généraliseà tous les domaines). Les porteurs de projets qui se projettent sur le chemin du futur lont bien compris, il nesagit plus de réparer les problèmes sociaux en appliquant des "rustines" (ex : donner des encyclopédiesgratuites aux plus pauvres) mais dinnover pour introduire de nouvelles pratiques sociales, capables d’anticiperles enjeux de société (ex : aujourdhui, tout le monde peut contribuer à améliorer la connaissance delencyclopédie wikipédia, et en bénéficier librement). Ces nouvelles pratiques contributives que nous voyonssur Internet nous donnent des pistes pour faire société et mieux vivre ensemble. Certains chercheurs parlentdailleurs dun nouveau modèle de société, basé sur une économie de la contribution.Pour illustrer ces propos, essayons de regarder ce qui se passe sur une thématique très spécifique : lécologie.Voici 20 projets qui utilisent des concepts innovants :-> La ruche qui dit oui : Système dachat groupé pour les fruits et légumes.-> ELSY : Acheter et vendre des produits faits main.-> BikeHacks : Tout sur le hacking de vélo.-> Snapgoods : Location dobjets entre particuliers.-> Getaround : Partage de voitures consistant à permettre aux gens de louer leurs voitures quand elles ne sontpas utilisées.-> Terracycle : Site qui permet dorganiser la collecte de déchets qui sont rachetés à la personne, puis recycléset vendus en produits finis.-> Le potiron : Plateforme permettant de revendre ou d’échanger ses produits de jardin.-> Livemyfood : Aller manger chez ses voisins.-> Super-marite : Revendre des parts de ses plats à son voisinage.-> Foodzie : Place de marché de produits locaux.-> 1bog : Se regrouper pour financer lachat de panneaux solaires et comparer ses consommations.-> Freecycle : Site de dons dobjets inutilisés (9 millions dobjets par an).-> Watch : Projet de développement dune communauté de sentinelles de lenvironnement.-> ThredUp : Système déchange dhabits.-> Zilok : Système de location de particulier à particulier.-> Monextel : Système en ligne de recyclage de téléphones portables au profit dassociations.-> Urban garden share : Partage de jardins pour cultiver ensemble.-> Landshare : Partage de terres disponibles non utilisées.-> Teachstreet : Partage de compétences dans un quartier.-> Instructable : Des milliers de vidéos et des tutoraux pour apprendre à réaliser ses objets soi-même.A travers ces centaines de concepts innovants que nous retrouvons dans tous les domaines (santé, logement,éducation, démocratie, finance, etc...) nous percevons le développement de nouvelles pratiques sociales quiémergent dans le monde (partage avec son voisinage, contributions libres autour de projets de communautés,démocratie participative, consommation collaborative, échanges de services et de biens au niveau local,financement participatif....etc..).En ce moment historique de tension sociale et écologique et face au potentiel immense de ces initiativesdinnovation sociale, de nombreuses opportunités sont à saisir par les réseaux daccompagnement, pouvoirspublics, associations et entreprises pour favoriser ces projets...Quelques pistes sur les moyens de mieux accompagner ces projets dinnovation sociale Merci à FrançoisMalinvaud, porteur du projet ‘un jour à vendre’ pour ses conseils à ce sujet.Pour aider à la conception :-> Des espaces de rencontre animés "ouverts" et multidisciplinaires (comme la Cantine, les Carrefours des
    • possibles).-> Développer des méthodologies de co-création avec les usagers pour vivre, penser et agir avec.-> Des financements "innovants" qui permettent au porteur de projet de mûrir et concevoir son initiative avecdu temps (aujourdhui, ce sont les ASSEDIC qui financent linnovation sociale)-> Faciliter les collaborations entre projets (repenser les concours ou appels à projets sociaux qui mettent enconcurrence des porteurs de projet au lieu de les associer. Développer des lieux de rencontres dans le réel ousur le net entre les porteurs.-> Amener vers les enjeux sociaux plus complexes (linnovation sous contraintes sociales fortes est la plusdisruptive et est parfois adaptable à l’ensemble de la société )-> Des passerelles pour passer le relais entre concepteurs et entrepreneurs... Un innovateur (celui qui a trouvéle concept) nest pas toujours un entrepreneur.Pour aider à lexpérimentation :-> Développer les communautés dusagers, qui conçoivent, contribuent, utilisent, ou même financent lesprojets.... de la conception à lessaimage (exemple des communautés du logiciel libre...de wikipédia...des"Transition Towns"). Souvent dans ces projets, le modèle économique se trouve quand il y a un sentimentdappartenance fort du projet au sein de la communauté (logique "libre", de transparence, de confiance, definancement participatif).-> Trouver des terrains dexpérimentation (où les projets peuvent être testés avec des usagers, de laconception au développement, avec des méthodologies du design social, des méthodes de développementagile, du dialogue social).-> Créer des espaces de rencontre avec les entreprises et les collectivités locales pour nouer des partenariats.Pour aider au développement de lentreprise :-> Donner une légitimité nationale et une notoriété locale aux projets.-> Favoriser laccompagnement du projet (financement, hommes)-> Avoir des professionnels de lentrepreneuriat, capables de faire passer à léchelle, essaimer le projet...-> Les modèles économiques sont totalement disruptifs. Il faut développer une ouverture desprit de la partdes financeurs. Citation dun porteur de projet : linnovation sociale est encore pensée en termes économiques.Elle cherche à s’intégrer au tissu économique, plutôt qu’elle ne cherche à l’intégrer... Or, linnovationéconomique, qui prédomine actuellement, doit être au service de linnovation sociale (wikipédia n’a trouvéson modèle économique que quand il y a eu un sentiment dappartenance fort de la communauté au projetsocial).En conclusion :Le potentiel de développement est là, des opportunités sont à saisir par tout un chacun, nous avons jeté desponts en votre direction. Il s’agit maintenant de continuer ce travail et d’imaginer les dispositifs innovantspour favoriser l’émergence et le développement de ces concepts, projets, dynamiques et pratiques associéesfavorisant le mieux vivre ensemble. A propos du programme "LIENS" pour 2011Face à un tel potentiel d’innovations sociales et après une année passée à détecter des projets etméthodologies innovantes, le programme LIENS va continuer à accompagner lémergence de projetsdinnovation sociale qui favorisent le mieux vivre ensemble.Mais comment permettre lémergence de plus de projets qui répondent à des problématiques sociales fortes,au point de faire des sujets sociaux un sujet dinnovation plutôt que de réparation ? A l’image des projetscomme IDACT, qui amènent des solutions utiles à tous ? Pour tenter dy répondre, LIENS, au-delàdévénements autour de projets existants, va organiser des groupes de travail qui permettront lémergence deprojets socialement innovants en co-création avec des usagers soumis aux fragilités les plus fortes. LIENStentera ainsi d’agrandir le cercle des projets innovants en travaillant avec un public plus large et sur unterritoire donné, de façon à augmenter le cercle de création de projets innovants socialement, et à faciliter ledéveloppement d’une notoriété locale aux projets.Ces groupes de travail seront composés d’innovateurs sociaux, experts et usagers et travailleront à partir d’unterritoire de la ville de Paris.LIENS profitera par ailleurs d’une synergie avec Imagination for People et continuera ainsi de bénéficier d’uneveille continue sur les projets et les méthodologies innovantes.Contacts :FING – Programme LIENS : Eymeric Brunet-Lecomte, coordinateur du programme. eymeric@liens.coop -0627641245Imagination for People : Simon Sarazin, coordinateur France. simonsarazin@imaginationforpeople.com –0684284240