Your SlideShare is downloading. ×
0
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Le problème avec la souffance
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Le problème avec la souffance

298

Published on

Partage du dimanche 22 août 2010 - Danielle Morin

Partage du dimanche 22 août 2010 - Danielle Morin

Published in: Spiritual
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
298
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Le dimanche 22 août 2010<br />Danielle Morin<br />
  • 2. 29 novembre 1898 – 22 novembre 1963<br />
  • 3. Le problème <br />avec la <br />souffrance…<br />
  • 4. Si Dieu est à la fois bon et omnipotent, comment expliquer la souffrance et la douleur que nous expérimentons chaque jour??? <br />
  • 5. Toute-puissance (omnipotence) :<br />pouvoir de tout faire ou de faire toutes choses<br />
  • 6. Mais dans sa toute-puissance, en créant des êtres libres, Dieu a aussi créé une nature indépendante. Et tout ce qui est donné à une créature douée d’une volonté libre est nécessairement une arme à 2 tranchants, non en raison du donateur ou du don, mais en raison de la nature de celui qui reçoit.<br />
  • 7. Jérémie 31:20 <br />« Ephraïm est pour moi un fils que je chéris, et un enfant que j’affectionne. Chaque fois que j’en parle, je me souviens encore plus vivement de lui. Mon cœur est en émoi, j’aurai pour lui beaucoup de compassion, l’Eternel le déclare. »<br />
  • 8. Osée 11:8 <br />« Comment pourrais-je t’abandonner, ô Ephraïm? <br />Comment pourrais-je te livrer, ô Israël, te traiter comme Adma, ou te rendre semblable à Tseboïm ? Mon cœur est tout bouleversé, je suis tout ému de pitié. »<br />
  • 9. Mat.23 :37 <br />« Ah, Jérusalem ! Jérusalem ! toi qui fais mourir les prophètes et qui tues à coups de pierres ceux que Dieu t’envoie ! Combien de fois j’ai voulu rassembler tes habitants auprès de moi comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes ! Mais vous ne l’avez pas voulu ! »<br />
  • 10. Concilier la souffrance humaine avec l’existence <br />de Dieu n’est pas un problème insoluble que si <br />nous nous obstinons à attacher au mot amour <br />un sens superficiel, et à considérer l’ordre des <br />choses comme si l’homme en était le centre. <br />
  • 11. L’homme est tellement libre, que s’il existe d’autres créatures raisonnables dans l’univers, il ne faut pas prendre pour acquis qu’elles sont aussi déchues…<br />
  • 12. Esdras 9:13 <br />O notre Dieu, c’est à cause de <br />nos mauvaises actions et de <br />nos grandes fautes que tous <br />nos malheurs nous sont arrivés ; pourtant tu ne nous as pas punis autant que nos péchés le méritaient et tu nous as permis de survivre, à nous qui sommes ici.<br />
  • 13. De bons côtés à la souffrance???<br />
  • 14. Thomas d’Aquin : « La souffrance <br />est une chose non pas bonne en <br />elle-même mais qui peut avoir <br />quelque chose de bon dans des circonstances particulières, c’est-à-dire que, si le mal est présent, la souffrance qui nous le révèle, étant une sorte de connaissance, est relativement bonne ; car en l’absence de cette souffrance, <br />ou bien l’âme ignorerait le mal, <br />ou bien elle ignorerait que le mal <br />est contraire à sa nature.<br />
  • 15. La souffrance n’est pas bonne <br />en elle-même ; ce qui est bon, dans toute expérience douloureuse, c’est pour celui <br />qui souffre, chercher réconfort chez Dieu et, pour ceux de son entourage, la compassion engendrée par cette souffrance. <br />
  • 16. Avec ceux qui l&apos;aiment, Dieu collabore en tout pour leur bien.<br />Paul TOURNIER, L&apos;homme et son lieu, page 137.<br />
  • 17. Quand la souffrance doit être endurée, un peu <br />de courage aide davantage que beaucoup de <br />connaissance, un peu de sympathie humaine <br />davantage que beaucoup de courage et la plus infime touche de l’amour de Dieu bien plus que tout le reste!<br />
  • 18. « En dernier ressort, tout ce que l’homme <br />sait de Dieu, c’est qu’il ne le connaît pas, <br />car il sait que ce qu’est Dieu surpasse tout <br />ce que nous pouvons comprendre de lui. » <br /> Thomas d’Aquin<br />

×