Your SlideShare is downloading. ×
Tocqueville mathilde et clémence
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Tocqueville mathilde et clémence

174

Published on

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
174
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. A. TOCQUEVILLE De la démocratie en Amérique II.
  • 2. Introduction. • 1805 : Naissance d’Alexis de Tocqueville à Paris. • 1831 : Voyage aux Etats-Unis. • 1835 : Publication de De la démocratie en Amérique. • 1856 : Publication de l’Ancien Régime et la Révolution. • 1859 : Décès d’Alexis de Tocqueville.
  • 3. Comment le peuple peut-il se protéger lui-même ?
  • 4. Plan • I. Selon Tocqueville, qu’est-ce que la démocratie ? • II. Les dérives de la société démocratique. • III. Face aux risques de la démocratie, des remèdes existent.
  • 5. I. Selon Tocqueville, qu’est-ce que la démocratie ? A. La marche vers la démocratie : une tendance inéluctable. Progrès technique Améliore les conditions de vie Diffusion de l’éducation Abaissement des barrières de classe Egalité
  • 6. A. La marche vers la démocratie : une tendance inéluctable. Démocratie sociale Démocratie de droit Démocratie de fait Démocratie politique
  • 7. I. Selon Tocqueville, qu’est-ce que la démocratie ? B. La société démocratique et ses caractéristiques. DémocratieSentiment d’égalité Egalité des droits Disparition des distinctions héréditaires Tendance à l’uniformisation Possibilité de mobilité sociale Une souveraineté populaire
  • 8. I. Selon Tocqueville, qu’est-ce que la démocratie ? C. La société démocratique et ses bienfaits. Démocratie Prospérité Paix sociale Confiance entre les individus
  • 9. II. Les dérives de la société démocratique. A. La passion pour l’égalité : une menace pour la démocratie. Egalité Isolement des individus Individualisme Goût pour les jouissances matérielles. Désintérêt pour la sphère publique Menace pour la liberté et pour l’individu
  • 10. Tendance au « conformisme » Les hommes se valent Les opinions se valent Idées se rallient à l’avis général Combat des avis qui s’éloignent de la majorité Conformisme des opinions Démagogie des hommes politiques
  • 11. La «tyrannie de la majorité » La démocratie fonctionne selon la règle de la majorité Majorité impose ses décisions à la minorité Oppression de la minorité Tyrannie de la majorité au nom de la démocratie
  • 12. II. Les dérives de la société démocratique. B. La démocratie minée par l’individualisme. Démocratie Egalisation des conditions Individualisme Repli sur soi Remise en cause du lien social Remis en cause de l’exercice de la citoyenneté
  • 13. II. Les dérives de la société démocratique. C. La démocratie ruinée par l’Etat Providence. Individualisme • Repli des individus sur eux-mêmes • Recherche d’un confort individuel, de jouissances matérielles Etat Providence • Garantit l’égalité et le bien-être • Etat étend sans cesse les règles • Disparition de la frontière privée et publique (l’éducation devient nationale et la charité devient publique) Despotisme doux • Menace pour la liberté, la démocratie • Etouffe l’autonomie des individus
  • 14. III. Face aux risques de la démocratie, des remèdes existent. A. La décentralisation du pouvoir. Décentralisation du pouvoir (institutions régionales, départementales, communales) Ordre Prospérité économique Gage de liberté Sentiment de solidarité Combat l’individualisme, l a tyrannie de masse, le despotisme doux.
  • 15. III. Face aux risques de la démocratie, des remèdes existent B. Les associations : mobilisation de tous les individus. Associations politiques, hu manitaires etc. Restaurent une volonté politique, mo bilisent les individus Combattent l’individualisme, le despotisme démocratique Contre-pouvoir et remède face aux dérives de la démocratie
  • 16. III. Face aux risques de la démocratie, des remèdes existent. C. L’importance de la religion dans ses relations avec la liberté. Religion Resserre le lien moral, impose des devoirs, montre à l’individu la finitude des biens matériels Contre-pouvoir efficace : combat l’individualisme.
  • 17. Conclusion. Raymond Aron Friedrich Von Hayek

×