Pascal préface pour un traité du vide

2,485 views

Published on

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
2,485
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Pascal préface pour un traité du vide

  1. 1. Introduction Education chrétienne Intelligence précoce Connaissances multiples personnage incontournable de la philosophie du XVIIe siècle Pascal (1623-1662)
  2. 2. Problématique  Comment concilier les résultats de l’expérience avec les théories héritées de la tradition des siècles passées?
  3. 3. I. Pascal propose une nouvelle alternative pour accéder aux savoirs A. Le respect inconditionnel des penseurs contemporains vis-à-vis des Anciens « Le respect que l’on porte à l’antiquité étant tel aujourd’hui *…+ que l’on ne peut plus avancer de nouveautés sans péril »
  4. 4. • Respect démesuré envers les Anciens, dans des domaines où ils ne sont pas objet de référence • Refus de tout ce qui les contredis • Impossibilité d’avoir de nouvelles connaissances Pascal dénonce le caractère intolérant des dogmatiques qui empêche le monde de progresser vers la vérité parfaite
  5. 5. « Ce n’est pas que mon intention soit de corriger un vice par un autre… » Refus des extrêmes Ne pas tout réfuter Ne pas tout accepter Trouver le juste milieu • Raisonner avec la pensée des Anciens • Pascal refuse une pensée unique
  6. 6. B. Distinction entre autorité et raison Dogmatiques Rationalistes Pascal Croient que en ce qui est écrit Croient que ce qui est démontrable L’autorité est incompétente pour expliquer les sciences expérimentales Refusent le progrès Refusent l’existance d’un dieu supérieur La raison n’explique pas ce qui se rapporte à l’autorité divine ou humaine
  7. 7. Raison Sciences soumises à l’expérience ou au raisonnement (mathématiques, physique, architecture…) Autorité Institutions humaines (histoire, géographie, langues…) Institution divine (théologie) Les découvertes permettent d’enrichir ces domaines. Ils tendent vers la perfection sans jamais l’atteindre Constat de ce qui est déjà écrit Devoir de transmettre aux générations à venir plus que ce que l’on a reçu On ne peut rien ajouter à ce que les livres contiennent
  8. 8. II. Le savoir et la vérité s’acquièrent et évoluent au fur et à mesure de nos expériences, donc dans le temps. HISTOIRE CYCLES DETERIORATIONS ET AMELIORATIONS
  9. 9. A. Conception pascalienne du progrès Augmentation de la mémoire Progrès L’écriture et la publication L’égalité de la nature et le perfectionnement des connaissance à travers les âges Pascal a une vision continuiste du progrès.
  10. 10. Comment faut-il accepter les découvertes des Anciens? Reconnaissance de leurs découvertes sans les considérer comme définitives. Connaissance des Anciens Nous sommes plus savants qu’eux et cela grâce à eux « le moindre effort nous fait monter plus haut »
  11. 11. B. La différence du savoir entre Homme et animal. HOMMES ANIMAUX RAISONNEMENT INSTINCT
  12. 12. Environnement change Instincts naturellement modifiés L’animal n’a pas conscience de ce progrès
  13. 13. Conclusion • Dénonciation du caractère intolérant des dogmatiques qui empêche le monde de progresser • L’autorité et la raison agissent chacun dans des domaines précis • Le progrès selon Pascal se fait par accumulations et non pas par ruptures • La différence entre les Hommes et les animaux doit faire admettre que l’Humanité est une espèce en constant progrès • La vérité s’appuyant sur des preuves factuelles doit peu à peu remplacer les croyances anciennes, si elles se révèlent erronées

×