Les pensées sur la religion Pascal par allaire windeck ts6

879 views
733 views

Published on

Published in: Technology, Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
879
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Les pensées sur la religion Pascal par allaire windeck ts6

  1. 1. Michel Allaire <br />François Windeck<br />TS 6<br />
  2. 2. La vie de Pascal fut brève et mouvementée, mais néanmoins partagée entre la recherche scientifique et l’attrait de Dieu. Ce dernier aspect se retrouve notamment pendant les périodes où il redécouvrit sa foi, grâce à un jansénisme en pleine expansion.<br />Ce courant religieux et idéologique du XVIIe, nommé d'après son initiateur l’évêque Jansen (mort en 1638) peut se définir par les principes suivants :<br /><ul><li>rigueur morale extrême ;
  3. 3. doctrine erronée sur la grâce (condamnée en 1653 par le pape Innocent XI);
  4. 4. valeur exclusive accordée à l'écriture et aux Pères de l'Église ;</li></ul> Pascal luttera toute sa vie pour ce courant.<br /><ul><li>Dans les Pensées, Pascal met en lumière l’énigme de la nature humaine contradictoire: pleine à la fois de grandeur et de misère.
  5. 5. Ce qui nous amène à la question suivante:</li></ul>En quoi la nature de l’homme lui permet-elle d’aspirer à Dieu?<br />
  6. 6. Introduction<br />I) Qu’est ce que l’homme?<br />L’existence de l’homme<br />Comment est l’homme?<br />Misère et grandeur de l’homme<br />Contradiction dans la misère de l’homme<br />Utilité de la religion chrétienne<br />II) L’homme et la connaissance de Dieu.<br />La connaissance de Dieu<br />Preuve de l’existence de Dieu<br />La volonté du rejet de la métaphysique et de la philosophie<br />La part de la raison<br />La notion de conversion chez Pascal<br />III) Le pari de Pascal, un aboutissement d’une réflexion.<br />La notion d’infini<br />Le principe de l’argumentation de Pascal<br />Le pari: mise et gain, enjeu…<br />N’y a-t-il pas une contradiction?<br />Conclusion<br />
  7. 7. 1634<br />1646<br />1623<br />1654<br />1654<br />1658<br />1662<br />
  8. 8. Ensemble de brouillons, références et textes retrouvés à la mort de Pascal, réunis et publiés comme œuvre posthume en 1670<br />Ne constituent pas une œuvre, mais étaient destinés à une Apologie de la religion chrétienne.<br />  But apologétique qui consiste à mener les incroyants vers Dieu<br />
  9. 9.
  10. 10. L’existence de l’homme se résume à trois ordres<br />
  11. 11. Vient se greffer sur l’esprit<br />Dieu<br />Propre de l’homme<br />L’animal<br />La plante<br />
  12. 12.
  13. 13. Grand car créé à l’image de Dieu<br />Misérable car pécheur.<br />Contradiction dans la grandeur et la misère de l’homme<br />
  14. 14. La concupiscence de l’homme l’empêche de chercher le bonheur en Dieu,<br /> L’homme est continuellement insatisfait (notion de<br /> désir, de quête du bonheur.)<br />Cela ne peut être guéri que par la grâce de Dieu que l’on espère.<br /> L’homme ne peut être parfait (et donc grand) sans Dieu<br />Conséquence: le péché originel. Or péché originel= mort. C’est pourquoi l’homme est mortel. Le péché originel a donc corrompu et obscurci l’homme qui ne connait plus la vrai vérité avec l’absence de Dieu dans son humanité.<br />L’homme n’est pas naturellement mortel<br />
  15. 15.
  16. 16.
  17. 17. Dieu<br /> Dieu est connu seulement par le <br />« médiateur » Jésus-Christ.<br /> Conséquence: sans Jésus-Christ on ne pourrai pas prouver l’existence de Dieu.<br />Jésus-Christ<br />Autres manières de connaitre Dieu: l’Ecriture, les miracles… Mais elles ne sont comprises que parce que Jésus-Christ s’est fait homme.<br /> L’homme<br />
  18. 18. L’homme doit considérer que ce qui l’entoure ( la nature) est la création de Dieu. Dieu est caché derrière sa création; il ne se dévoile aux hommes que par la beauté de celle-ci par les miracles, l’accomplissement de l’écriture et son fils Jésus-Christ…<br /> Pascal emploie cette expression pour qualifier ce fait:<br />« Deus est condidus »<br />
  19. 19. ≠ démonstration cohérente de l’existence de Dieu<br />Homme  Dieu<br />Abstraction de la révélation<br />et donc de Jésus-Christ<br />≠ démonstration convaincante<br />Philosophie<br />Métaphysique<br />Orgueilleuse<br />Inutile<br />Conséquence: La raison doit s’appuyer sur la foi pour démontrer l’existence de Dieu. Elle doit même s’y soumettre puisqu’elle doit admette la Révélation comme un argument.<br />
  20. 20. Se soumet à<br /> Notion de la raison raisonnable. C’est-à-dire d’une raison non pas orgueilleuse mais humble. La raison se soumet donc à la religion qui est supérieure à celle-ci.<br /> Mais au même titre que les pyrrhoniens l’homme n’a pas de certitude. La dernière démarche de la raison est donc de démontrer qu’une infinité d’ éléments la dépasse<br />
  21. 21. La conversion est un don de Dieu; elle provient de la grâce. Elle est une rupture.<br />Les étapes de la conversion<br /> Il existe deux types de conversions:<br /><ul><li>Passage de l’incroyance à la foi
  22. 22. Passage d’une croyance par tradition sociale à l’application des exigences du christianisme</li></ul>Cf. Les doubles conversions de Pascal. ( il s’agit donc d’un argument d’expérience)<br />
  23. 23. 64%<br />35%<br />50%<br />72%<br />18%<br />0.02%<br />
  24. 24. La notion de l’infini est importante pour comprendre l’enjeu du pari de Pascal<br />De ceci, il en résulte aussi une disproportion entre:<br />-le corps et l’esprit<br />-le cœur et la charité <br />-les hommes et dieu.<br />Disproportion entre l’homme et les deux infinis<br />Est l’espace qui permet à la raison de savoir qu’il existe quelque chose qui la dépasse en tout<br />L’esprit<br />La charité<br />Le corps<br />Le cœur<br />Est la limite de la raison<br />
  25. 25. Pascal reprend le principe du pari mais il ajoute:<br />
  26. 26.
  27. 27. Dans ses pensées Pascal affirme l’inutilité de la philosophie dans la recherche de Dieu. <br /> Mais il semblerait qu’il y ait une contradiction, dans le sens où il est obligé de philosopher pour démontrer que la philosophie n’est pas utile.<br />De plus dans l’ensemble des textes Pascal aborde des notions qui sont philosophiques comme l’homme et la raison, qu’est ce que l’homme?...<br />
  28. 28. L’homme<br />Le pari de Pascal<br />Dieu<br />Démonstration de l’utilité de la religion chrétienne.<br />L’homme = image de Dieu-> aspire à le connaître<br />Foi=gain -> assure d’une vie éternelle<br />Néanmoins il reste un paradoxe:<br /> utilisation de la philosophie pour rejeter la philosophie.<br />

×