• Save
Jean-baptiste et louis-guillaume, Bastiat, Propriété et loi
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
530
On Slideshare
530
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Frédéric Bastiat Propriété et loi
  • 2. I. Considération sur la propriétété,la nature humaine et la Loi A) Le législateur selon Rousseau B)La propriété: un droit naturel C) Le rôle de la Loi et du législateur selon Bastiat.
  • 3. A) Le législateur selon Rousseau « Celui qui ose entreprendre d’instituer un peuple doit se sentir en état de changer, pour ainsi dire, la nature humaine, de transformer chaque individu qui, par lui-même, est un tout parfait et solitaire en partie d’un plus grand tout dont cet individu reçoive en quelque sorte sa vie et son être […] » Jean-Jacques Rousseau, né le 28 juin 1712 à Genève et mort le 2 juillet 1778 à Ermenonville, auteur du Contrat Social.
  • 4. B) La propriété: un droit naturel • Essentiels à la conservation de l’Homme.Besoins • Instruments donnés par la « Providence » pourFaculté répondre à ces besoins. • Droit qui en résulte naturellement. SupprimerPropriété à l’homme ces facultés, c’est le priver de la vie.
  • 5. « La propriété est antérieur aux lois » Homme Lois Propriété Lois
  • 6. C) Le rôle de la Loi et du législateur selon Bastiat.
  • 7. II. Origines du « système opposé »• A) En quoi consiste ce système ?• B) Aux origines du mal: le droit romain• C) Une erreur fondamentale relayée par Rousseau puis Robespierre
  • 8. A) En quoi consiste ce système ?Législateur Loi Propriété
  • 9. B) Aux origines du mal: le droit romainLes Romains tirent leur puissance de lanégation du droit de propriété(esclavage, annexion) Les Romains n’ont donc pas intérêt à le reconnaitre comme droit naturel sacré, donc inviolable Les Romains définissent alors la propriété comme une convention modelable par le législateur
  • 10. C) Une erreurfondamentalerelayée parRousseau etRobespierre Maximilien Marie Isidore de Robespierre ou Maximilien Robespierre est un avocat et un homme politique français, né le 6 mai 1758 Arras et mort guillotiné le 28 juillet 1794. Il participa à l’élaboration de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen ainsi qu’à la première constitution française en 1991.
  • 11. S’arrête là où comme Propriété: Liberté: nce droitdroit naturel celle positif des autres
  • 12. Droit naturelLiberté Propriété
  • 13. III. Les conséquences de cette dérive législative.A) La porte ouverte aux divagations utopistesB) La soif de pouvoir du législateur et ses conséquences.
  • 14. B)La soif de pouvoir du législateur • Assouvissement de désirs personnels. Législateur misanthrope • Société de privilèges injustes. • Volonté de rendre la société Législateur meilleure par l’égalisation du « bien-être » philanthrope (socialiste) • Communisme le plus intégral.
  • 15. La contradiction interneBesoinsTriomphe de la Intérêt logique du personnelmoindre effortFacultés